Eligius Featherwood

Inscription
Connexion
Avatar de l’utilisateur
 
Eligius Featherwood
 
Statut :
Né-sorcier
Nationalité :
Anglaise
Résidence :
Horwich, Angleterre
Baguette :
23,4 cm en bois de rose et plume de phénix
Scolarité :
Première année, Serdaigle
Informations complémentaires

Le nom de Featherwood, pour ceux qui connaissent l'histoire, cache un autre nom lié à l'époque de la guerre contre Vous-Savez-Qui, devenu presque tabou, on le murmure avec honte en prenant garde qu'aucune oreille innocente ne l'entende, si bien que la dernière génération de sorciers ne le connait pas encore. Le dernier a avoir porté ce nom fut emprisonné et mourut une vingtaine d'année après la célèbre Bataille de Poudlard. Le mariage de sa fille unique sonna l'extinction de cette lignée de Sang-Pur, la naissance du petit Eligius était comme un nouveau départ de ce nouvel ordre du monde des Sorciers. Dans l'effort de vouloir effacer la mauvaise réputation de sa famille et les actions impardonnables de son père, la jeune mère prit la décision d'élever son fils au milieu des Moldus.
Au début, il fallait tout faire pour ne pas éveiller les soupçons du voisinage. Officiellement, Mr Featherwood était souvent en déplacement professionnel pour son travail dans les affaires étrangères, un métier si compliqué que même sa femme n'aurait su l'expliquer ! Cette dernière avait préféré quitter son travail pour se consacrer entièrement à leur enfant. Lorsque Eligius eut l'âge, Mrs Featherwood l'inscrivit à l'école moldue du quartier après avoir compris la raison des messes basses des mères qu'elle croisait à l'occasion. Il aimait aller à l'école, jouer avec ses amis moldus qui ignoraient son secret, puis il rentrait le soir, attendre le retour de son père devant la cheminée du salon en répétant les gestes de sa mère avec un bout de bois ramasser derrière l'arrêt de bus. Mrs Featherood avait l'art de faire rêver le petit garçon avec ses contes magiques, aucun livre sorcier était rangé dans la bibliothèque mais cela n'était pas nécessaire puisque la jeune femme connaissait ces histoires par cœur, c'était à son tour de les transmettre. Elle parlait de Poudlard et disait à Eligius qu'un jour, lui aussi, on allait poser sur sa tête le Choixpeau  magique.
En grandissant, il rencontra d'autres enfants sorciers comme lui, mais certains avaient l'interdiction de jouer avec cet enfant maudit par le sang de ces ancêtres. Jamais Eligius ne demanda à sa mère pourquoi, chaque famille a son histoire et des sujets tabous. Depuis lors, Eligius, à l'image de sa mère, agit pour que les sorciers cessent de parler à voix basse dès qu'il a le dos tourné, prouver qu'il n'était pas celui que l'on prétendait.
Ce fut à son onzième été qu'il reçut la lettre au cachet bien  reconnaissable
.

Joueur

Points gagnés :
30
Nombre de messages :
1 060
Dernière visite :
Hier, 17 h 13
Date d’inscription :
26 novembre 2015, 22 h 49
Moyenne scolaire :
E

Inventaire

Patrimoine : (argent + objets)
Gallions : 17 Mornilles : 7 Noises : 17
Objets :
Animal de compagnie :
Aucun animal