Eva Beaumont

Inscription
Connexion
Avatar de l’utilisateur
 
Eva Beaumont
 
Statut :
Né-Moldu
Nationalité :
Anglaise
Résidence :
Hounslow, Angleterre
Baguette :
32,8 cm en bois de sapin et plume de phénix
Scolarité :
Première année, Serdaigle
Informations complémentaires
Eva est une petite peste, le genre qui laisse rarement indifférent, plus souvent en mal qu'en bien par ailleurs... Mais nous nous égarons, pas de jugement hâtif est malvenu, ce n'est pas un propos digne de préambule !

Parlons un peu de son milieu familial; fille unique, sa mère est sorcière, travaillant au Département des Mystères, son père est un moldu. La petite "sang-mêlée" (qui aime à utiliser ce genre d'expressions un peu réprouvées; volontés de rébellion, déjà ?) a été élevée par ce dernier, qui à défaut de pouvoir lui prodiguer un savoir magique ou une compréhension de ses talents innés s'est montré un parent bien plus présent que sa femme. Eva en tire des sentiments mitigés, entre amertume de cette figure maternelle effacée et distante, et une volonté d'imitation de celle-ci, de se reconnaître en la sorcière modèle, figure haïe mais enviée, fantasmée, plutôt qu'en ce père sans pouvoir, impuissant à comprendre certaines de ses angoisses. Cette envie, qui a monté crescendo les années passant, donne parfois à Eva une impression très dégradante de lui, celle d'un boulet à sa croissance de sorcière, figure purement attachée à l'enfance et l'amour inconditionnel passé, la retenant en arrière. Amour filial qui n'est pas pour autant absent, contredisant douloureusement ces pensées dures.

Mais suffit de cette exposition des conflits d'une jeune fille entrant dans sa préadolescence, parlons un peu d'elle, en elle-même. Qu’entendrions nous par là ? Pourquoi pas sa juvénile apparence ?
Eva se trouve assez laide, mais ici son avis n'importe que peu. D'une silhouette élancée pour son âge, aux attaches fines, aux mains et pied menus, son cou est long et gracile, son visage mince malgré les rondeurs encore présentes de l'enfance. D'une carnation délicate, pâle, son visage s'orne de quelques taches de son; son nez est petit et légèrement retroussé, sa bouche petite également, aux lèvres fines et d'une couleur un rien bleutée tant elles sont pâles, son menton est bien dessiné. Il est difficile de bien le voir à cause de la frange ondulée de cheveux blond cendré qui lui tombe sur ses yeux d'un gris-bleu glacial qu'elle a en amandes, et légèrement bridés, mais son front est un peu plus grand que celui de la plupart, une légère dysharmonie dont elle tire une grande honte. Parlant de ses cheveux, elle se rattrape avec eux, ils sont très longs, descendant jusqu'au haut de ses cuisses,ondulés, qui plus est de nombreuses mèches naturelles d'un blond plus clair et prononcé ornent sa crinière, qu'elle porte en une grosse tresse un peu lâche lui libérant en partie les oreilles, mais laissant sa longue frange et quelques mèches à ses tempes habiller son visage encore enfantin. Quelques petits détails notables pour finir, Eva se laisse pousser les ongles longs, ajoutant visuellement à la finesse de ses petits doigts, et elle est fort mince, on peut distinguer très facilement ses clavicules.

Pour ce qui est de son caractère, comme dit précédemment cette jeune fille est ce qu'on pourrait décemment appeler une petite peste. Souvent passive-agressive, elle tente de manier la langue aussi bien que possible, surtout dans ces moments venimeux. Est-ce ou non son enfance passée la majeure partie du temps en solitaire avec son père, sa condition de fille unique, son tempérament, ou tout cela à la fois, Eva est en tout cas fort peu sociable, ne parlant que très peu en général. Très secrète, personnelle, elle se montre fort critique des autres et plus encore d'elle-même, tendue qu'elle est vers une forme de perfection fantasmée. Une enfant à l'air sérieuse et grave, au regard revêche.
L'on pourrait rapidement voir, avec la proximité ou l'observation, que ces apparences désagréables masquent une sensibilité à fleur de peau, une grande fragilité, mariée à cet égocentrisme intraitable dont Eva ne saurait se déparer. Elle est également très réceptive à l'expression artistique (point commun qui la fait toujours se retrouver avec son père), en quête de beauté tout autour d'elle. De beauté ou de savoir, avec ses moyens réduits la jeune fille aime à amasser des connaissances, plus pour elle que pour les autres, bien que le plaisir de corriger ne lui soit en rien étranger.

Cela nous amène à un petit portrait de ses capacités. Capable d'une grande concentration, elle a cependant besoin de satisfactions rapides (le plus souvent intellectuelles), autrement elle se lasse de l'objet d'intérêt. Elle souffre en outre d'une faible résistance à l'effort, qu'elle compense un brin par la volonté, mais reste que la petite Eva se fatigue vite.
Ce qui l'embête bien vis à vis de ses goûts. En plus d'avoir un grand intérêt pour la connaissance en général, la jeune fille aime (à défaut de l'avoir beaucoup expérimenté) le sport en pleine nature. Plus généralement elle aime l'originalité et l'inventivité, l'élégance des mots ou la complexion de réflexions qu'elle n'arrive pas à saisir, ou plus spécifiquement la musique baroque française et l'art abstrait (bien qu'elle n'y comprenne rien, elle apprécie visuellement cela), par exemple.

Portrait sans doute un peu décousu et brouillon, tantôt flou et tantôt excessivement précis, mais cela sied à la description de la jeune Eva Beaumont, nous semble-t-il.

Joueur

Points gagnés :
111
Nombre de messages :
238
Dernière visite :
6 février 2017, 16 h 08
Date d’inscription :
17 décembre 2016, 20 h 54
Moyenne scolaire :
E

Inventaire

Patrimoine : (argent + objets)
Gallions : 10 Mornilles : 8 Noises : 20
Objets :
Animal de compagnie :
Aucun animal