Naïda Maous

Inscription
Connexion
Avatar de l’utilisateur
 
Naïda Maous
 
Statut :
Né-Moldu
Nationalité :
Anglaise
Résidence :
Londre, Angleterre
Baguette :
32,8 cm en bois de châtaignier et crin de licorne
Scolarité :
Première année, Serpentard
Informations complémentaires
A Londres, dans l'une de ces maisons, vivait une petite famille, composée , d'une mère, un père et de leurs deux enfants. Deux belles et délicieuses jeunes filles. L'une venant d'avoir onze ans, (l’aînée) succédé de sa cadette en ayant cinq, .

Monsieur et madame « Maous », ont eu, il y a maintenant plus d'une dizaine d'années de cela, Naïda, une fille, qui en grandissant développa une magnifique chevelure rousse et volumineuse.
Naïda vie une partie de son enfance, (six ans exactement), comme étant la fille unique de Mr, et Madame...

Ces yeux bleu plein de vie étant encore l’un des plus beaux trésors Maous.
Elle avait une énergie qu'aucun autre membre de la famille n'égalait, pas même; sa petite sœur, pourtant elle encore très dynamique.

En parlant de Lalouna, sa petite soeur qui elle ainsi fit irruption dans la vie de Naïda alors que celle ci n'avait que six ans a l'époque.
Ce qui en l’occurrence créa un important désordre entre elle et ses parents, surtout et a plus forte raison sa maman, d'avec laquelle elle avait pu être jusqu'ici très proche. La jeune enfant a ce moment là. Tout juste entrée en CE1 (classe moldu) avait un grand mal à obtenir l'intention de ceux ci. Fait qu'elle prenait pour un manque d'amour, ou bien un abandon.

En colère, mais surtout remplie de tristesse, Naïda cria de par ses actes, et son insolence "A l'aide".
(Rien de tellement grave) Puisque de la bouche d'une enfant de son âge ne pouvaient sortir que noms de légumes ou autres tels (qu'animaux, insectes ou futilités prononcés par de jeunes enfants).
Si seulement Naïda elle, pouvait encore avoir six ans.. Car; aux fils des années, il faut l'avouer la jeune fille ne s'en assagissait pas. Bien au contraire..
Devenant parfois méchante envers sa jeune sœur, qui pourtant n’avait elle rien demandé, ou encore insolente.

Comme par exemple, Ce jours, ou Lalouna fit irruption dans sa chambre. Dans laquelle celle ci pu trouver son journal; Dont elle se saisit, avant de ne s'asseoir, pour finalement se mettre a le gribouiller ainsi de ronds, certainement représentatifs de visages que l'on peut tout a fait conclure être l'abstrait portrait (selon sa conception) de sa famille. peut être même avait elle voulue se représenter avec elle.

Quand l'écolière rentra de l'école et découvrit ainsi les dégâts causés sur son bien le plus précieux; celle ci ne se contrôla plus. Ni ses mots qui dépassèrent alors très largement sa pensée. Ni ses gestes dont elle ne répondit plus.
Lalouna s'empressa alors de fuir et la porte claqua derrière ses pas sans que ni l'une, ni l'autre, n'y ai touché. Puis sans aucune explication se verrouilla.
Naïda ainsi du coup enfermée. Leurs parents, durent appeler un serrurier, afin de l'en libérer.
Naïda s'était ainsi elle même crée un bulle dans laquelle elle pouvait se sentir hors d’atteinte et en sécurité.
Ce jours là Naïda ne l'oublia jamais, elle fit juste semblant et ne le ré-évoqua pas. Comme si rien ce jour là n'avait pu se passer d'anormal. elle s'était elle même convaincue s'y être enfermée volontairement.

Cette conviction lui resta jusqu'à le jours de ses onze ans. Jour exactement ou elle reçu cette étrange lettre, lui faisant alors part, avoir (en tant que jeune sorcière), été inscrite dans la plus grande et prestigieuse écoles de sorcellerie de Londres. « Poudlard ».

Sorcière? La jeune fille ne pu y croire, du moins jusqu'à que sur sa demande sa sœur la pinça.

Joueur

Points gagnés :
12  
Messages :
1 022  
Nombre de RP :
25  
Dernier message :
14 octobre 2019, 14 h 18
Date d’inscription :
27 juin 2018, 17 h 48
Moyenne scolaire :
E

Inventaire

Patrimoine : (argent + objets)
Gallions : 49 Mornilles : 12 Noises : 25
Objets :
Chocogrenouilles :
937 cartes   99 %
Animal de compagnie :
Aucun animal