East London

Inscription
Connexion

Chapitre premier  Solo 

5 juillet 2039, Nora a validé sa première année à Poudlard.



Le vrombissement du vieux moteur semblait devenir plus assourdissant à chaque sortie. Cela avait le don de rendre Nora dingue. Elle comprenait que son père tienne à cette voiture. C'était sentimental, cette vieille Polo était le véhicule de ses parents. Mais malgré leurs modestes moyens financiers, le patriarche de la petite famille Starks pourrait envisager de remplacer ce tas de ferraille. Parfois, la jeune sorcière se demandait comment elle tenait encore sur ses roues et pouvait faire les trajets Hastings – Londres et inversement. Erwin, ayant connaissance de l'agacement de sa fille à ce sujet, avait pris l'habitude de mettre de la musique pour couvrir un peu le bruit insupportable du vieux moteur pataugeant dans la semoule. Cela ne changeait pas grand chose mais la fillette appréciait ce geste.

Nora était impatiente d'arriver à Hastings. Tout d'abord parce qu'elle n'était pas rentrée chez elle depuis le dernier Noël et qu'elle avait le mal du pays. Ensuite parce qu'elle en avait marre d'être enfermée, tout d'abord dans un train, puis une voiture. Erwin et elle n'avait pas encore quitté Londres et entamé les deux heures de trajet qui les attendaient que la poudlardienne en était déjà lasse. Le trajet du Poudlard Express, reliant Londres à Poudlard, était interminable. Les deux prochaines heures le seraient également. Désireuse de se sentir un minimum à l'aise, elle enleva ses chaussures et s'avachit dans son siège, le coude sur le bord de la vitre et la main sur la joue. Elle regarda le monde au dehors, l'agitation de la capitale, et se dit qu'elle était bien mieux à vivre dans le Sud. Elle posa son regard sur la Tamise et Tower Bridge, dont les bouchons les avaient stoppé avant même d'arriver sur le pont. Il n'y avait rien de tel que la tranquillité et la sérénité de la campagne et des petites villes.


« Ça va, pas trop triste de quitter tout ça ? » demanda Erwin avec un petit sourire, se doutant à l'avance de la réponse de sa fille. Cette dernière ne daigna pas tourner la tête. Elle lui répondit simplement : « Non, pas vraiment. »

Après cette première année loin de chez elle, Nora était plus que ravie de rentrer. Elle ne comprenait pas tout ces élèves qui considéraient Poudlard comme « chez eux ». Ça ne l'était pas. « Chez eux », c'était auprès de leurs parents. C'était là où ils avaient grandit. Mais voilà, à peine neuf mois dans le Nord de l'Ecosse qu'ils reniaient l'endroit d'où ils venaient. A cet instant, la jeune Starks ne s'imaginait pas un jour appeler Poudlard « chez elle ». Elle ne s'y était pas sentie très bien, n'y avait pas trouvé sa place. Cette école était magique, elle ne lui enlevait pas ça, mais il lui manquait un petit quelque chose. Elle avait compris que le staff de manière générale, à savoir les enseignants, la direction et les équipes préfectorales, faisaient de leur mieux pour intégrer les première année dans la maison qui leur avait été attribué ainsi que dans l'école. Il y avait un système de parrainage tenu par les années supérieures, par exemple. Sans compter les clubs en tout genre qui existaient. Mais selon Nora, il ne suffisait pas de déjeuner avec le premier venu et faire partie d'un club pour se sentir chez soi. Elle avait essayé de faire des efforts et de combattre sa timidité et sa solitude naturelles. Mais rien n'y avait fait.

Rapides comme le vent et féroces comme le lion.
"Griffes et crocs, Griffes et cœurs, Gryff vainqueurs !"
Ma couleur : #B22222
Vous avez des soucis, besoin d'un intermédiaire ou médiateur, de conseils, de solutions ? Ma volière vous est ouverte !

Chapitre premier  Solo 



Personne ne semblait se demander pourquoi les élèves de Poudlard étaient répartis en quatre maisons distinctes à leur arrivée. Tout le monde savait à quoi correspondaient les maisons Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard et qui étaient leurs fondateurs. Mais personne ne se demandait pourquoi ce choix avaient été fait, et surtout jamais cette décision ne semblait avoir été remise en question. Un vieux Choixpeau Magique était posé sur la tête de chaque nouvel élève et sondait son âme pour y déceler un signe d'appartenance à une maison. Il y lisait quelle personne l'élève était et quelle personne il deviendrait. Il y lisait les épreuves par lesquelles il passerait dans sa vie, et plus particulièrement durant sa scolarité à Poudlard. Ainsi, il pouvait déterminer quelle maison serait mieux pour lui, à laquelle il correspondrait et laquelle lui permettrait de mieux évoluer et s'épanouir.

Tout comme ses parents, Erwin était un Serdaigle. La famille Starks avait un goût prononcé pour les passes-temps studieux et faisait toujours preuve de sagesse et de prudence. Cela durait depuis des générations et cela ne changerait sans doute jamais. Enfin cela aurait dû rester ainsi, mais il y eut un imprévu. Juliette Martin. Malgré toutes les mises en garde de ses parents, Erwin était bien résolu à épouser cette jeune française. Il ne voyait pas pourquoi cela poserait un problème. Elle était très jolie, très gentille et bien élevée. Un avenir brillant s'offrait à elle, débutant sa carrière d'avocate en Angleterre. Et bien entendu, elle était une sorcière de sang pur. Un très joli pedigree, en somme. Mais Russel et Jane Starks avaient tout de suite vu qu'il ne s'agissait pas d'une Serdaigle, et loin de là. Il y avait quelque chose en elle qu'il faudrait contenir coûte que coûte. Ainsi, Juliette avait empoisonné la lignée des Starks comme une mauvaise herbe vient ravager un beau jardin.

Russel et Jane furent soulagés en regardant la petite Nora grandir. Elle avait quelques traits de sa mère, c'était indéniable, mais elle n'avait pas son tempérament. Ils se firent une joie de lui offrir des ouvrages dès son plus jeune âge. Et c'était avec plaisir que Nora apprenait à lire. Rapidement, elle dévora des livres entiers en un rien de temps. Des livres sur le ciel et sur les oiseaux essentiellement, mais également des livres d'Histoire. En revanche, pas une seule littérature. Nora n'était pas intéressée par les choses inventées de toute pièce, elle préférait en apprendre d'avantage sur le monde dans lequel elle était née. Plus le temps passait et plus les grand-parents Starks avaient espoir que leur petite fille soit une Serdaigle, évitant à leur lignée d'érudits de se voir anéantie par une petite ingénue de France. Quelle ne fut pas leur déception à la réception d'une certaine lettre, leur apprenant que Nora était une Gryffondor. Mais cela, la jeune Starks n'en savait rien. Elle regardait toujours Londres depuis la fenêtre de la Polo tout en repensant à cette année passée et à ses espoirs pour l'année prochaine.

Rapides comme le vent et féroces comme le lion.
"Griffes et crocs, Griffes et cœurs, Gryff vainqueurs !"
Ma couleur : #B22222
Vous avez des soucis, besoin d'un intermédiaire ou médiateur, de conseils, de solutions ? Ma volière vous est ouverte !

Chapitre premier  Solo 



Nora Starks n'avait jamais été très douée pour se faire des amis. Son tempérament calme et effacé tranchait clairement avec la plupart des enfants de son âge. Elle avait grandit en lisant, et non en jouant dans l'herbe. Ses goûtes étaient différents de ceux des autres. Elle était différente. Ainsi, elle avait rapidement développé ce côté détaché qui la caractérisait tant. Elle n'avait pas d'amis, et elle s'en fichait pas mal. Elle n'avait besoin de personne. Mais son avis à ce sujet changea à son arrivée à Poudlard. Tout le monde semblait si heureux d'être ici et de petites bandes de camarades se formèrent si vite. Pourquoi Nora n'était-elle pas capable d'être comme tout le monde et de se fondre dans la masse ? C'est alors que la jeune fille solitaire décida qu'elle devait se faire des amis.

La tête de Nora vibra à l'unisson avec le moteur de la voiture. Les bouchons étaient tels que la Polo avait tout juste pu mettre ses quatre roues sur le Tower Bridge en quinze minutes de temps. La fillette soupira. C'était beaucoup trop long pour elle. Les doigts de son père tapotaient nerveusement le volant. Lui aussi était impatient. Tel père telle fille. Erwin regarda Nora. Il aurait cru que l'idée de rentrer à la maison la mettrait de bonne humeur mais il s'était trompé. Il se souvenait comme le voyage à bord du Poudlard Express pouvait être long. Il avait toujours aimé ça car cela lui donnait le temps de lire. Mais sa progéniture n'était pas de son avis. Depuis toute petite, elle n'avait jamais aimé être enfermée, encore moins dans un moyen de locomotion. Elle préférait les grands espaces, ouverts de préférence. Cette journée avait dû être un véritable enfer pour elle. Erwin ouvrit les deux fenêtres avant complètement. Un peu d'air ne leur ferait pas de mal. Bien que la Polo engendrait une fine fumée noirâtre, ce ne fut pas le cas des autres véhicules. Cela faisait bien longtemps que la législation concernant la pollution était passée et l'air de la capitale était presque aussi pure que celle de la campagne. Une petite brise vint rafraichir le tout. Nora sourit. Erwin aussi. Mission accomplie.


« Un peu d'air, ça fait du bien. » dit-elle en guise de remerciement.

Alors que son père augmenta le volume de la radio et se mit à chantonner en rythme, la poudlardienne reprit le cours de ses pensées. Elle pensa tout d'abord à Ilona. Elle fut sa première amie à l'école des sorciers, et même sa première amie tout court. Elle aussi était à Gryffondor, ce qui signifiait qu'elle était assurée de la revoir l'année prochaine. Elle se demandait où elle était en ce moment et ce qu'elle faisait. La seule chose que Nora regrettait à son sujet était que les deux première année s'étaient un peu éloignées au fil du temps. Au fond, elle était persuadée que c'était de sa faute, que son caractère indépendant l'avait empêché d'être une bonne amie. Elle le pensait même si Ilona et elle étaient toujours amies, mais moins proches qu'au début de l'année. Elles avaient été assignées au même dortoir, mangé un nombre incalculable de fois ensemble, s'étaient assises à côté en cours. Malgré tout cela, Nora avait inconsciemment trouvé le moyen pour tenir Ilona à l'écart de sa vie. Etait-elle vouée à demeurer seule ? Etait-elle destinée à ne rester qu'une âme solitaire au beau milieu d'une foule dans laquelle elle ne parvenait pas à se mêler ?

Rapides comme le vent et féroces comme le lion.
"Griffes et crocs, Griffes et cœurs, Gryff vainqueurs !"
Ma couleur : #B22222
Vous avez des soucis, besoin d'un intermédiaire ou médiateur, de conseils, de solutions ? Ma volière vous est ouverte !

Chapitre premier  Solo 



Au fil des années, Nora devenait de plus en plus sportive. On ne pouvait pas forcément la catégoriser comme telle mais son goût prononcé pour le Quidditch ne pouvait être ignoré. Elle avait appris très tôt à voler sur un balai mais ce ne fut qu'à son arrivée à Poudlard qu'elle découvrit réellement ce sport. Intriguée et désireuse de se faire accepter parmi les Gryffondor, elle proposa sa candidature pour rejoindre l'équipe, et fut acceptée. Elle en était très fière, bien qu'elle n'ait personne avec qui partager sa joie.

Nora avait l'impression que son père et elle étaient sur ce pont depuis des heures. Elle regarda la petite radio électronique qui lui indiqua que cela ne faisait qu'une vingtaine de minutes. Son ennui était tel que les secondes semblèrent être des heures. La fillette posa une fois de plus son regard sur le monde extérieur à la voiture. Le jour déclinait et les teintes bleutées du ciel laissèrent place à celles rosées du début de soirée. Le frais commençait à s'infiltrer auprès des Starks, prétexte parfait pour fermer les fenêtres. Nora esquissa un mouvement afin d'attraper un mouchoir sur le tableau de bord. Elle fut étonnamment vive et sentit une petite douleur sur son flanc en tirant son bras. Elle retint une grimace et se moucha. Elle n'avait pas parlé à son père de sa chute.

Quelques mois auparavant, l'équipe des Red Lights s'entrainait encore pour la saison en cours. En tant que nouvelle batteuse, Nora devait s'entrainer dur avec le cognard et sa nouvelle amie : la vielle batte de bois bon marché. Mais alors qu'elle avait fait un faux mouvement et avait maladroitement manqué son coup, le cognard la frappa de plein fouet dans les côtés droites. Elle glissa de son balai et s'écrasa au sol, quelques mètres plus bas. Bilan : des côtés cassées, beaucoup d’ecchymoses et un léger traumatisme crânien. Elle avait eu de la chance de ne pas avoir été plus gravement blessée. Néanmoins, elle avait eu peur et cela restait un mauvais souvenir pour la première année. Son passage à l'infirmerie fut bref, heureusement. Mais elle eut beaucoup de mal à vaincre sa peur et jouer à nouveau. Nora aimait beaucoup ce sport même s'il comportait des risques. Mais en tant que batteuse, elle était en première ligne face au cognard. Si elle faisait à nouveau preuve de maladresse, elle serait cognée à nouveau. C'était cela qui lui faisait peur. Une batteuse qui avait peur de sa balle de prédilection, ironique n'est-ce pas ?

Toujours la tête appuyée sur sa joue et sur la vitre, Nora ferma les yeux. Penser à son accident faisait remonter des choses qu'elle avait tenté d'enfouir en elle afin d'aller de l'avant. Cela lui faisait se souvenir de ce qu'elle avait ressenti lors de son réveil, alors que tout était sombre et qu'elle n'y comprenait rien. Ce n'était pas un bon souvenir. Elle ferma très fort ses yeux en fronçant les sourcils pour chasser tout cela de son esprit. Grâce à Miss Lloyd et sa magie, le corps de Nora s'était rapidement remis du traumatisme. Mais son esprit, non. Cet incident avait fait naitre une nouvelle peur en elle, bien que temporaire. Et il avait signé la fin de la saison pour la jeune batteuse, avant même qu'elle ne commence. La petite avait mis des semaines à remonter sur un balai, des semaines à retourner sur le terrain, à jouer et s'entrainer à nouveau. Mais peut-être serait-elle prête pour la saison suivante. Elle l'espérait de tout cœur.

Rapides comme le vent et féroces comme le lion.
"Griffes et crocs, Griffes et cœurs, Gryff vainqueurs !"
Ma couleur : #B22222
Vous avez des soucis, besoin d'un intermédiaire ou médiateur, de conseils, de solutions ? Ma volière vous est ouverte !

Chapitre premier  Solo 



La petite Polo des Starks avait traversé plus de la moitié du pont, ce qui semblait être un véritable exploit compte tenu des bouchons. C'était l'heure de pointe dans le centre de Londres, mais fort heureusement la circulation semblait se fluidifier un peu. Erwin chantonnait toujours en cœur avec la radio, ses doigts tapotant le volant au rythme de la mélodie. Certains morceaux étaient récents, d'autres moins. Le patriarche avait toujours été un adepte des variétés. Nora s'en fichait un peu, elle n'écoutait pas de toute façon. La musique, ça n'avait jamais été son truc. Quand tout les enfants de son âge commençaient à recevoir des smartphones et autres gadgets pour leur anniversaire et autres occasions, elle recevaient de nouveaux livres et accessoires de papèterie. Pendant ce temps, la fillette restait songeuse face à cette première année écoulée.

Nora avait tout d'abord été heureuse de ce nouveau départ, quoi que très nerveuse. Quitter le nid familial pour la première fois était une étape mais les récits de son père concernant Poudlard l'avaient convaincu que ce serait la meilleure expérience de sa vie. Malgré cela, elle avait peur de ne pas y trouver sa place et ses craintes furent justifiées. Après tout, il n'y avait pas de raison qu'un simple changement d'école et d'environnement fasse de Nora une petite fille moins timide, moins réservée et plus ouverte aux autres. Elle avait fait de son mieux mais soit ce n'était pas suffisant, soit ses efforts furent vains. La petite fut également surprise et déçue de ne pas être affiliée à la maison Serdaigle, comme son père et ses ancêtres. Elle se croyait pourtant sage et réfléchie. Elle avait pensé être comme son père, seule personne avec qui elle avait grandit. Elle en avait donc conclue que le Choixpeau Magique lui faisait une mauvaise farce, mais jamais il n'était revenu sur sa déclaration. « Calme et réfléchie, sans aucun doute. » avait-il dit. Alors pourquoi pas Serdaigle ? Pourquoi Gryffondor ? Au fil du temps, les paroles exactes du Choixpeau s'effaçaient et seuls ces quelques mots restaient gravés dans la mémoire de Nora. Tout simplement parce qu'elle ne comprenait pas son choix. Au final son année avait plutôt été mouvementée, d'une certaine manière. Elle n'avait certes pas vécu d'incroyables aventures, elle ne s'était pas fait toute une ribambelle d'amis, mais cela n'empêchait pas sa vie d'être faite de quelques rebondissements parmi la solitude qu'était la sienne.

Quelques impatients ne pouvaient s'empêcher de klaxonner, ce qui tira la fillette de ses pensées. Elle regarda rapidement autour d'elle, un peu perdue. Devant elle, quelques piétons traversaient la route et bloquaient momentanément la dizaine de voitures qui attendaient encore la fin de leur traversée du pont. Derrière elle, quelques automobilistes mécontents faisant des signes d'agacement, comme si cela ferait avancer les piétons plus vite. Et à sa gauche, son père, toujours aussi calme.


« On s'éveille un peu ? » lui dit-il avec un petit sourire.

Nora en était à se demander si elle n'avait pas dormi. Elle lui répondit par un simple haussement d'épaule. Elle était contente de constater que la circulation avait repris son cours. Cette traversée annonçait leur départ de Londres, et donc leur prochaine arrivée à Hastings, à la maison. Elle repensa à sa première expérience à Poudlard. Elle n'avait pas spécialement de bonnes résolutions pour l'année suivante. Elle savait qu'elle ne se ferait pas d'amis et qu'elle ne s'y sentirait pas non plus chez elle. Alors elle n'essayerait plus de courir après deux choses qu'elle n'obtiendrait pas. Elle vivrait sa vie indépendamment des autres comme elle l'avait toujours fait. Elle resterait elle-même. Voilà ce qu'elle ferait pour sa deuxième année à Poudlard. Alors qu'elle regardait le Tower Bridge s'éloigner derrière elle dans le rétroviseur droit, elle songea que cela marquait la fin d'un premier jet du nouveau livre de sa vie. La fin du chapitre premier.


FIN

Rapides comme le vent et féroces comme le lion.
"Griffes et crocs, Griffes et cœurs, Gryff vainqueurs !"
Ma couleur : #B22222
Vous avez des soucis, besoin d'un intermédiaire ou médiateur, de conseils, de solutions ? Ma volière vous est ouverte !