Londres

Inscription
Connexion

On est pareilles ?  Privé 

Privé @Rose BLUE


Janvier 2044


Un manteau blanc recouvrait la route et le paysage allentour. La neige tombait à petits flocons sur le sol. Eileen, derrière la fenêtre de la chambre, mourrait d'envie d'aller battre sa soeur dans une bataille de boules de neige enflammée. La rouquine se tourna vers la petite fille assise sur le lit à l'autre bout de la chambre. Elle regarda attentivement le regard bleu concentré de Thalia, sa mèche rousse lui pendant devant le nez, ses mains plier sûrement la petite feuille carrée. Eileen s'approcha de sa soeur doucement.

- Thalia ! Viens on va dehors !

Le regard furieux de Thalia croisa celui d'Eileen. Eileen haussa les courcils, attendant une réponse. Le silence, déjà présent dansla pièce, fut interrompu par un "okay" entousiasmé. Eileen sauta, toute contente, et courru enfiler son bonnet, ses gants et sa doudoune. Sa soeur fit de même puis les deux fillettes descendirent enfiler leurs bottes pour sortir. 

- Mamaaaaan ! On sort ! hurla Thalia avant d'ouvrir la porte.

Le froid s'engouffrit dans l'entrée mais les deux fillettes ne reculèrent pas. Au contraire, elles coururent se jeter dans la neige. L'eau glacée s'introduit dans le cou d'Eileen qui frissonna. Les deux fillettes se relevèrent et formèrent chacune une boule blanche pour la lancer sur l'autre. Eileen lança la sienne sur Thalia qui éclata de rire lorsqu'elle se la reçut en pleine poitrine. Les deux petites enchaînaient les lancés sour le regard amusé de leur mère. Leurs cheveux roux étaient trempés et énormément de flocons blanc y restaient accorchés mais elles n'y faisaient pas attention. Eileen s'écroula sur le sol, épuisée et morte de rire. Thalia s'écroula à son tour à côté d'elle. N'arrivant plus à s'arrêter de rire, elles restèrent allongées en agitant les bras de haut en bas, formant des ailes d'anges sur elles...
Dernière modification par Eileen Jones le 24 novembre 2019, 13 h 54, modifié 1 fois.

Tout ce que je sais c'est que je me battrai à tes côtés.

On est pareilles ?  Privé 

@Eileen Jones
Janvier 2044, Londres

Rose regardait la neige tomber dans sa rue ou les enfants jouaient et se lancer des boules de neige et les adultes s'affairaient a déblayer la route devant chez eux. Elle adoraient la neige depuis qu'elle avait découvert sa passion pour le skie. En effet elle adorait ça ! Pendant que Rose était perdus dans ses pensés quelqu'un frappa a la porte de sa grande et belle maison. Rose courus vers la porte pour ouvrir mais Nathan fut plus rapide qu'elle. Nathan était son frère il était très grand et beau (il avait beaucoup de succès au près des filles quand il était au lycée), Rose adorait son frère mais elle ne put s’empêcher de râler quand celui-si la bouscula pour ouvrir a leur invitée.

"Nathan fait un peut attention !!!"dit notre cher Rose d'un ton exaspéré.

"Pardon p'tite sœur" Dit-il d'un ton joyeux.

En effet ils pouvait être content car leur amie Maya venais chez eux pour aller au parc qui était magnifique sous la neige. Rose et Nathan connaissaient Maya depuis toujours c'étais leur meilleure amie et Rose la compter comme sa sœur. Elle pensait d’ailleurs que Maya n'étais pas qu'une simple "amie" pour Nathan elle soupçonnait qu'il y avait quelque chose de très fort entre eux.

"Salut les amis, bonjour Mlle Blue" dit Maya en saluant Nathan, Rose et leur mère.Elle fit un gros câlin a Rose et fit un bisous sur la joue a Nathan (celui-si ne put s'empêcher de rougir).

Nathan et Rose avait invité Maya pour jouer au parc enneigé donc aussi tôt dit aussi tôt fait, ils partirent au parc. Mlle Blue dans une dernière recommandation cria :

"Couvrait vous bien les enfants et fait attention sur la route"

"Oui maman..." crièrent un cœur la fratrie d'un ton exaspéré.

Une fois arivés au parc Maya lança une grosse boule de neige sur Rose et c'est comme sa qu'une très grosse bataille de boules de neige débuta...

⁓L'amour est comme une rose, chaque pétale, une illusion, chaque épine une réalité ⁓
Plume de Mlle Rose

On est pareilles ?  Privé 

Les deux fillettes s'étaient calmées. Toujours allongées dans la neige, Eileen ferma les yeux. Elle entendit le claquement sec d'une porte... le raclement des pelles sur le béton... le grincement d'une fenêtre qui s'ouvre... son prénom d'une voix douce et rassurante... des éclats de rire de l'autre côté de la rue... Elle sentit une main froide sur son front, ce qui la fit immédiatement sursauter. Elle se redressa et eu a peine le temps de voir Thalia debout à quelques pas d'elle qu'elle reçu une boule de neige dans la poitrine. Thalia, hilare, se tenait le ventre à trop rigoler. Eileen lança un regard furieux à sa soeur puis se releva à la vitesse de l'éclair. Une poignée de neige en main. Elle s'apprêtait à la lancer quand sa mère l'interrompit.

- Les filles, vous ne voulez pas plutôt aller au parc ?

Thalia acquiesça d'un grand "oui !"et Eileen hocha la tête. Elle n'aimait pas énormément les parc, trop de monde... trop de bruit... Mais bon, si Thalia y allait, elle la suivait. C'est ainsi qu'elles partirent en rigolant, leur mère à quelques pas derrière. Au parc, un groupe d'enfant jouaient à se lancer des boules de poudreuse, comme les deux rouquines quelques instant auparavant. Thalia entraîna Eileen vers le petit groupe. 

- Salut, on peut jouer avec vous ?

Eileen regardait ses pieds, gênée. Ellen'allait jamais vers les autres, contrairement à a soeur. C'était généralement eux qui venaient vers eux.

Tout ce que je sais c'est que je me battrai à tes côtés.

On est pareilles ?  Privé 

La bataille durait depuis plus d'une heure et Rose commençait a être fatiguer mais quand elle leva la tête elle aperçus deux fillettes et une femme, leur mère devina Rose. Elles étaient toutes les deux rousse. Elles devaient toutes les deux avoir avoir 11 ans a peut près. "Tien elles viennent vers nous" pensa Rose. Elle était un peut effrayer car elle était très timide...

"Salut, on peut jouer avec vous ?" dit une des deux jumelles.

"Heu oui pourquoi pas ! Hey Nathan, Maya il y a deux filles qui veulent jouer avec nous venez !"

Les deux tourtereaux arrivèrent en rigolant.

"Salut, moi c'est Maya et lui c'est Nathan. Comment vous vous appelez ? " Dit Maya en tendant une main a celle qui semblais la moins timide des deux.

Cette dernière sera la main de Maya en la regardant et en souriant :

"Moi c'est Thalia et elle c'est ma sœur jumelle : Eileen ! "

"Salut ! " dit la fameuse Eileen timidement.

Une fois les présentation faites toutes cette petite troupe commença un concoure de bonhomme de neige Rose, Eileen et Thalia contre Nathan et Maya. De temps en temps un membre d'une des équipe allait saboter le bonhomme de neige de l'autre équipe.

⁓L'amour est comme une rose, chaque pétale, une illusion, chaque épine une réalité ⁓
Plume de Mlle Rose

On est pareilles ?  Privé 

Eileen lâcha un "salut" timidement, après que Thalia les ai présentées aux trois autres. Thalia entraîna Eileen avec Rose puis lâcha la main de sa jumelle. Eileen se retrouva donc seule, à observer les deux petites construire un bonhomme de neige. La fillette vit également les deux autres en construire un de leur côté. 

- Eileen ! Viens nous aider !

La rouquine se baissa, ramassa une poignée de neige et l'écrasa sur l'énorme boule de poudreuse. Soudain, elle sentit de l'eau glacée couler dans son dos. Un éclat de rire lui échappa, accompagné de celui de sa jumelle. Eileen lança de la neige sur sa soeur puis en rajouta sur la sphère blanche cristallisée.  Petit à petit, le bonhomme de neige prit forme. Thalia ramassa une branche humide et le planta au centre de la boule représentant la tête du bonhomme de poudreuse. Eileen vit Rose partir en direction des plus grands. La petite blonde détruisit le bonhomme de neige de son frère et ria aux éclats. 

Eileen ramena son regard sur la construction des deux grands quand une boule de neige s'écrasa dessus. Eileen sursauta et regarda Thalia. La petite fille fixait Rose de ses yeux bleus apeurés. 

-C'est elle... Elle a lancé la boule sans la toucher...

Eileen fixait Thalia pour essayer de comprendre puis se tourna vers Rose, qui était toujours avec son frère et la fille. Soudain, Eileen la vit. Une boule de neige se souleva toute seule près de la blonde. La rouquine écarquilla les yeux et attrapa la main de sa soeur. Tout doucement, elles reculèrent vers leur mère, sous le regard incompréhensif des trois autres.

Action vues par hiboux

Tout ce que je sais c'est que je me battrai à tes côtés.

On est pareilles ?  Privé 

Une fois après avoir bien rigolé avec son frère Rose se retourna pour voir ou était ses nouvelles copines, Rose ne vit que deux visages complètement apeurés près de leur mère.

"Qu'est ce qu'il y a ?" Dit la blondinette étonnée.

Pas de réponse...Rose s’approcha des jumelles mais Eileen, Thalia et leur mère reculèrent.

"Qui est-tu enfant du malheur !!??" Dit la mère (du nom de Annliz) d'un ton tremblant proche du dégoût.

Rose se sentis tout de suite triste car déjà qu'elle n'avait pas beaucoup d'amis elle détestait les perdre!
Quand Nathan entendit la phrase que Annliz avait dit il entra dans une colère si noir qu'il se reteins de l' insulter.

"Je ne vous permet pas de parler comme sa a ma soeur !" dit Nathan bouillant de rage.

"Les enfants on s'en va !" dit Annliz énervée.

"Eileen attend..." dit Rose désespéré.

Mais la petite Eileen et sa sœur était impuissante face au dégoût de sa mère et ne put tenir tête a sa mère du haut de ses 11 ans...Rose était tellemnt triste qu'elle sentis ses yeux lui piquer et une larme roula sur sa joue rosée a cause du froid. Elle senti un bras passer au tour de ses épaules.

"Hé p'tit sœur, pleur pas je suis sur que tu la reverra ta copine." Dit Nathan avec un sourire triste.

⁓L'amour est comme une rose, chaque pétale, une illusion, chaque épine une réalité ⁓
Plume de Mlle Rose

On est pareilles ?  Privé 

Milieu Juillet 2044

Eileen était au parc, seule. Tout ça à cause de quoi ? Cette lettre de Malheur. Ce collège de Malheur. Ces sorciers de Malheur ! Elle était seule, allongée dans l'herbe fraîche. Une larme roula sur sa joue. Une seule. Elle ne l'essuya pas. N'essaya pas de la cacher. Non, elle la laissa couler. Cette larme chaude qui voulait tout dire. Qui contenait toute sa peine, sa colère et sa fierté. 

Elle se redressa, entendant des pas d'approcher d'elle. Thalia était au parc aussi, mais avec leurs amies. Elles n'avait pas vu la petite fille assise seule sur l'herbe. Tant mieux. Elle n'avait pas envie de les voir.

La rouquine se leva et se mit à marcher. Sans savoir où ça allait la mener. Elle appercue au loin la petite fille qu'elle avait vue en Janvier. Les petite blonde, Rose. 

La peur se forma dans les yeux de la rouquine... vite remplacée par de l'incompréhension. "Elle est peut-être une sorcière..." Eileen s'approcha de la petite.

- Salut.

Elle attendit la réponse de Rose. Si c'était une sorcière, elles iraient à Poudlard ensembles. Sinon... Sinon bah elle se serait déjà fait remarqués par les... Moldus ? Oui c'était ça. Ses parents et sa soeur étaient des moldus. Elle regarda les yeux marrons de Rose et sourit.

Tout ce que je sais c'est que je me battrai à tes côtés.

On est pareilles ?  Privé 

Après cet épisode un peut traumatisant remplis d’incompréhension Rose ne fût plus très bavard de peur que le phénomène étrange qui avait poussé la jeune Eileen a fuir ne se reproduise...Malgré le peut de temps qu'elle avait passé avec la petite rousse, Rose c'était attaché et un tout petit coin de son esprit gardé l'éspoire de la revoir.
Pendant le mois de Juin, Rose avait reçus une lettre lui expliquant qu' elle était une sorcière. Elle appartenait a une société dite société Magique et elle vivait dans le monde des Moldus, oui les personne ne possèdent aucun pouvoirs magique étaient appelés les Moldus.
Un beau jour de Juillet Rose décida de partir au parc, la ou elle avait rencontré sa partenaire de bonhomme de neige.

"Maman je vais au parc !" dit la blondinette.

"Oui ma puce, protège toi bien du soleil !!!" dit sa mère.

Une fois c' être étalé une bonne couche de crème solaire (elle avait une peau très fragile, se qui l’agaçait plus que tout) Rose se mit en chemin. Elle passa devant un enclos remplis de chevaux et décida de s'arrêter les admirer galoper la crinière au vent. Une petite demi-heure elle repartis en direction du parc. Quand elle l’aperçus au loin une vague de souvenir la submergea ,elle et son frère se disputant pour savoir qui aurait la balançoire ou encor les souvenir qui datait de 6 mois au paravent...Le parc couvert de neige ou elle avait fait une bataille de boules de neige avec Eileen sa jumelle et son frère mais un souvenir coupas cour a son bonheurs : le souvenir du visage apeuré de la petite rousse et sa mère. Quand elle revint a elle, elle était arrivée au parc, rien avait bougé tout était là. Mais en faisent attention elle vit une fillette avec des cheveux flamboyant : c'était Eileen. Alors Rose prit son courage a deux mains et alla vers son amie.

"Salut" dit Eileen.

Rose fût surprise d’entendre cette vois après 6 mois de solitude...
Dernière modification par Rose BLUE le 5 décembre 2019, 18 h 48, modifié 1 fois.

⁓L'amour est comme une rose, chaque pétale, une illusion, chaque épine une réalité ⁓
Plume de Mlle Rose

On est pareilles ?  Privé 

Rose avait l'air surprise, mais Eileen s'en fichait royalement. Trop submergée par sa colère contre sa soeur. Elle repensa au moment bizarre la première fois qu'elle avait rencontré la Rose. Cette boule de neige qui s'était soulevé... Durant un instant, très court, la peur monta en elle puis elle regarda dans les yeux petite fille. 

- Tu... Tu en es une n'est-ce pas ? Une sorcière...

Eileen avait peur d'avoir fait une gaffe, mais ça ne comptait pas vraiment. Elle vit Thalia et ses... amies ? à l'aire de jeu pour enfants. Eileen ne quittait pas des yeux la silhouette gracieuse de sa soeur riant aux éclats avec les filles. Son regard revint à la petite blonde qui avait acquiescé. Elle était bel et bien une sorcière.

- Du coup... On ira à Poudlard ensemble ! 

Un sourire se dessina sur les lèvres de la rouquine. Elle était au moins sûre de connaître quelqu'un dans cette école ! Les larmes qui menaçaient de couler auparavant disparurent. La jalousie de Thalia disparu de ses pensées, plus rien ne comptait que Rose et elle. 

Eileen s'assit sur l'herbe fraîche, suivie par la blondinette.  Les deux fillettes s'assirent en tailleur, face à face. Elles commencèrent à parler, de tout et de rien, de l'école, des sorciers... Eileen avait complètement oublié la présence de sa soeur à quelques mètres seulement d'elle.

Tout ce que je sais c'est que je me battrai à tes côtés.

On est pareilles ?  Privé 

Quand Eileen posa cette question un peut étrange a Rose elle eu un sursaut. Eileen savait la nature de Rose celle qui l'avait d'abord effraye puis par la suit fasciné. Rose était si rassuré d'avoir une amie, elle ne serait pas seule dans cette école du nom de Poudlard. Le monde des sorcier était tellement nouveau pour Rose mais elle savait déjà que la-bas on communiquaient par hiboux, que tous les sorciers possédaient une baguette magique et qu'il appelaient les non-sorciers des Moldus.
Après une bonne heure a avoir discuté de ce qu'elle voudrais faire a Poudlard, a rêver et a rire de tous et n' importe quoi Rose proposa a Eileen de venir chez elle.

-Sa te dit de venir prendre le goûté chez moi ? Dit Rose

-Heu....Oui mais ta mère est d'accord ? Dit la rousse un peut soucieuse.

-Ho si c'est ça que te dérange ne t'inquiet pas c'est tellement rare que maman sera très heureuse que j'invite une copine !!! Dit Rose avec enthousiasme.

Eileen parus assez surprise mais elle accepta !
Sur le chemin Rose et Eileen trouvèrent un petit chaton qu'elle décidèrent d'appeller Eclipse.
Quand Rose le présentât a sa mère, elle accepta de le garder a une condition : Rose devait l'amener a Poudlard et c'est elle qui devra s'en occuper !

⁓L'amour est comme une rose, chaque pétale, une illusion, chaque épine une réalité ⁓
Plume de Mlle Rose

On est pareilles ?  Privé 

Si on lui avait dit qu'elle se ferait une amie si vite, elle aurait rit au visage. Ou peut-être pas, mais elle ne l'aurait pas cru. Sa timidité faisait qu'elle n'osait pas aller voir des personnes, pourtant, elle allait bien devoir le faire si elle n'était pas dans la même maison que Rose à Poudlard. 

Rose habitait deux pâtés de maison après la sienne, ce qui était pratique pour se voir avant la rentrée. Mais il y avait Thalia... Eileen ne voulait pas qu'elle pense qu'elle l'abandonnait. Lorsqu'elles entrèrent, Eileen dit un "bonjour" timide à la mère de Rose avant qu'elles aillent dans la chambre de celle-ci. Les deux fillettes s'assirent sur le lit de la blonde et attendirent que l'une d'elle brise le silence pesant qui régnait. Eilenn posa la question qui lui trottait dans la tête depuis qu'elle avait compris que Rose aussi était une sorcière.

- Tu as eu la plume noire ?

Rose secoua la tête. Eileen baissa la tête, sentant les larmes arriver. Non. Elle n'allait pas pleurer maintenant. D'accord, elle allait attendre seule l'arrivée des autres élèves le jour de la rentrée, mais elle ne devait pas pleurer ici, pas maintenant en tous cas. Elle releva la tête et sourit, d'un sourire pas convainquant mais c'était déjà mieux que rien.

- Tu n'es pas une née-moldue du coup.

Tout ce que je sais c'est que je me battrai à tes côtés.

On est pareilles ?  Privé 

Eileen avait posé cette question avec un peut de tristesse car si Rose n'avait pas reçus la Plume Noire sa voulais dire que se n' était pas un née-moldus...

- Tu n'es pas une née-moldue du coup. avait dis la petite rousse avec décéption

Rose avait secoué la tête en signe de négation. Rose aussi était triste car sa voulais dire qu'elle prendrais le Poudlard Express toute seule...

-Non ma mère est une sorcière et mon père un Moldus donc je suis une Sang-Mêlé ! Mais ce n'est pas grave on peut quand même être amies et puis peut être que l'on ne seras pas ensemble a l'arrivé mais on se reverras dans Poudlard. expliqua Rose a sa toute nouvelle copine.

Après ça Rose et Eileen commencèrent a jouer a plusieurs jeux moldus comme a la poupée par exemple...Rose était tous de même rassuré de connaitre quelqu'un dans cette univers nouveau qu'est le monde des Sorciers. Vers 4h00 Rose et Eileen descendirent dans le salon pour prendre leur goûte, la mère de Rose avait fait un gâteau au chocolat et son odeur avait attiré les deux petites filles. Dès qu'elle eurent commencé a manger le gâteau quelqu'un frappa a la porte...La mère de Rose alla ouvrir la porte mais des qu'elle eu posé sa main sur la poignée celle-ci s'ouvris sur une femme qui avait l'air très énervé. Rose devina que c'était la mère d' Eileen...

⁓L'amour est comme une rose, chaque pétale, une illusion, chaque épine une réalité ⁓
Plume de Mlle Rose

On est pareilles ?  Privé 

Une femme. Celle qu'elle ne voulait pas voir. Sa mère.
Le regard d'Eileen croisa celui de sa mère, folle de rage. Elle fusillait la jeune fille du regard. Eileen sentit son énergie la quitter. Elle aurait tellement voulu que la terre s'ouvre en deux et l'engloutisse dans une chute sans fin ! La rouquine ne voulait pas être la première à flancher, sachant que ça allait être un effort insurmontable pour elle. 

- Eileen. Viens là.

Elle savait qu'elle devait obéir. Elle savait qu'elle devait rejoindre sa mère. Elle le savait pourtant, son corps refusait de bouger. Les yeux toujours plongés dans ceux d'Annliz Jones, Eileen fit qu'elque chose qu'elle n'aurait jamais fait auparavant, qui l'étonna autant que sa mère.

- Non.

Sa voix était sèche et enrouée, plus grave que d'habitude. En temps normal, elle aurait suivie sa mère sans broncher. Elle lui aurait fait la gueule mais n'aurait pas refusé catégoriquement de la suivre. En se mordant la lèvre, elle vit la mère de Rose tenter d'appaiser la situation, en vain. Eileen se leva, s'arrêta devant sa mère et la dépassa. Elle regarda Rose, d'un regard désolé puis lui dit en mimant quelle lui "enverra" une lettre. Puis elle sorti de la maison, sa mère sur les talons, espèrant que la jeune fille aie compris son message.

- Tu m'énerves.

Sur ces mots, secs, elle s'enferma dans sa chambre, en pleurs. Vivement qu'elle aille à Poudlard ! Pour qu'elle puisse rester avec Rose sans que sa mère ne l'en empêche !

Fin du rp, merci à toi  :)

Tout ce que je sais c'est que je me battrai à tes côtés.