East London

Inscription
Connexion
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Mission  Un tour mouvementé de Magicobus  PV 

Ah les pauses... Le bonheur pour certaines personne sur terre. D'autres ne les aiment pas, ils préfèrent travailler comme des malades, avoir des grosses cernes sous les yeux et aucune vie sociale. Caroline, elle se trouvait entre les deux groupes, au centre de l'échelle. A aucun des points les plus extrêmes et c'est une situation qui lui plaisait bien. Elle aimait travailler mais appréciait de faire des petites pauses de temps en temps. Et c'est précisément dans cette situation que Caroline était placée. L'équipe professorale de Poudlard avait décidé de laisser un week-end de découverte aux premières années. Et la découverte était celle de... Londres ! Et oui c'était la ville de sa Majesté qui avait été choisi. Les élèves avaient tout un week-end dans la capitale pour se reposer, s'enrichir de nouvelles connaissances, de faire du shopping... Les élèves étaient répartis par petit groupe en fonction de leurs envies et ensuite, partaient dans les lieux de leurs choix accompagnées d'un adulte. C'était vraiment génial et inhabituel comme expérience. Dans l'école primaire où se trouvait Caroline avant de venir à Poudlard, les cours et sorties parlaient de la seule activité du village : l’aquarium qui contenait deux poissons rouges. C'était vraiment l'ébahissement total quand on y allait. Une vraie partie de plaisir... Mais bon, revenons au présent, les premières années avaient tous un week-end pour s'amuser, il ne fallait pas perdre de temps. Les élèves se regroupèrent au Chaudron Baveur, leur lieu d'hébergement pour la nuit et écoutèrent les instructions donnés par un professeur :

" Bon, les enfants, vous n'avez pas tous les mêmes gouts et personne ne va vous forcer à faire les musées de la ville. Alors, vous allez être répartis en groupe selon vos envies d'activités. Par ici, ce sont les fans de shopping qui vont rejoindre Mme Pitipi. Ensuite, ici c'est les personnes ayant envie de s'instruire en allant dans des musées qui vont venir et le dernier groupe, c'est celui qui aime faire les deux ; en même temps faire du shopping mais aussi s'instruire. Dans ce groupe, vous allez découvrir la ville de façon ludique et vous aurez une heure de shopping. Voilà, maintenant, dirigez-vous vers le groupe que vous voulez intégré et dans le calme."

*Oh, le dernier groupe est parfait pour moi ! Ludique et en même temps pas trop barbant. Mon choix est déjà tout fait, me voilà Londres !* Caroline se dirigea vers l'adulte qui allait les accompagnés dans leur découverte de la ville. Elle avait un sourire chaleureux et bienveillant qui incitait à la rejoindre. Caroline en attendant la fin du remue-ménage et observa quels personnes étaient allées dans t-elle ou t-elle groupe. Puis Mme Pitipi frappa dans ses mains et dit de sa voie sèches qu'il fallait faire moins de bruit et vite se décider. Après cette annonce faite d'une manière rude, les groupes se firent vite et après les derniers préparatifs, ils purent se mettre en route. Mme Woodlynn, l'accompagnatrice du groupe de Caroline décida de commencer par London Eyes, la grande roue de Londres, parfait pour observer la capitale.

Pendant le chemin, Caroline chercha des yeux des personnes qu'elle connaissait et elle en trouva. Il y avait Kaeyann !
* Oh oui, je vais bien m'amuser ! Je sens que ce week-end va être génial ! * La verte s'approcha de son amie et la salua :

"Coucou Kaeyann, comment ça va ? C'est cool qu'on soit dans le même groupe, non ? Je sens qu'on va bien s'amuser. "


Caroline écouta la réponse de la rouge et les deux filles continuèrent à marcher en papotant. Puis, Caroline remarqua une jeune Serdaigle, toute seule. Pas vraiment toute seule, elle était dans le groupe mais ne parlait avec personne. Caroline décida donc d'aller lui parler pour ne pas qu'elle reste toute seule. Elle dit à Kaeyann son plan et ensuite, alla voir la Serdaigle :

" Regarde Kaeyann, cette jeune fille est toute seule. Je vais aller lui parler pour qu'elle nous rejoigne. Ça nous fera une nouvelle connaissance. Bon je reviens." Puis, Caroline alla parler à la bleue. " Salut toi, tu veux venir avec mon amie et moi ? Tu es toute seule et tu nous fait de la peine. En plus, tu vas bien t'amuser avec nous. Alors, tu choisis quoi ?"

La Serpentard espérait que la jeune fille allait dire oui car elle faisait de la peine à Caroline. Personne ne devrait rester tout seul, c'est trop triste. c'est d'ailleurs pour cette raison que Caroline ne comprenait pas les ermites. Mais ça, c'est un autre sujet.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Mission  Un tour mouvementé de Magicobus  PV 

Ah aujourd'hui était si spécial pour Lana, depuis son arrivée à Poudlard, elle faisait des aller retour entre les salles de cours et sa salle commune. Elle passait son temps à réviser, elle ne voulais pas décevoir sa famille. Surtout que dernièrement, elle venait d'avoir un Piètre en sortilège, chose qu'elle ne comprenait pas, en sachant qu'elle avait passer des heures sur son devoir, elle ne comprenait pas sa note. Bref, aujourd'hui elle allait enfin pouvoir mettre tout ça de côté et profiter de son week end à Londres. Elle allait pouvoir se changer les idées, car ces temps dernier, elle n'avait pas trop le temps à le faire. Mais pendant ces deux jours, elle allait pouvoir faire ce qu'elle veut et se faire de nouveaux amis. Oui, car elle en avait pas tellement, en même temps elle ne pouvait pas, car elle a la tête dans les livres de la bibliothèque à réviser. Elle allait pouvoir faire une pause, ce qui ne la dérageait pas, au contraire. A son arrivée au Chaudron baveur, un des professeurs pris la parole :

" Bon, les enfants, vous n'avez pas tous les mêmes gouts et personne ne va vous forcer à faire les musées de la ville. Alors, vous allez être répartis en groupe selon vos envies d'activités. Par ici, ce sont les fans de shopping qui vont rejoindre Mme Pitipi. Ensuite, ici c'est les personnes ayant envie de s'instruire en allant dans des musées qui vont venir et le dernier groupe, c'est celui qui aime faire les deux ; en même temps faire du shopping mais aussi s'instruire. Dans ce groupe, vous allez découvrir la ville de façon ludique et vous aurez une heure de shopping. Voilà, maintenant, dirigez-vous vers le groupe que vous voulez intégré et dans le calme."

* Super ! Je vais aller dans le dernier groupe, il me semble en parfait pour moi. Je vais pouvoir faire du shopping tout en apprenant des choses sur cette magnifique ville*

Lana se dirigea alors vers son groupe, elle regarda autour d'elle, pour voir si elle connaissait des personnes, mais non. Il y avait personne qu'elle connaissait, sa seule amie était partie dans le premier groupe, celui du shopping. Dommage pour elle, elle allait devoir faire cette excursion toute seule. Leur accompagnatrice leur annonça qu'ils commenceraient par le London Eyes, La grande roue, c'était une idée géniale, car du haut de celle ci, ils allaient pouvoir admirer la vue. Lana adorait cette ville, ayant grandit en Angleterre, elle a eu la chance de beaucoup voyager dans son propre pays. Ses parents pour chaque vacance scolaire moldus, les amener elle et sa sœur visiter de nouvelles villes, et elle a pu visiter Londres l'année dernière. Elle en garde de très bon souvenir. Mais ce qui l'excité le plus, c'est que cette année, elle y retournait mais avec ses camarades de classe, mais pas n'importe lesquels, ils étaient tous de Poudlard, elle allait pouvoir partager des moments avec eux. De nature réservé, Lana n'aime pas trop aller vers les autres, peur de se faire rejeter. Elle a toujours peur de s'imposer auprès des autres. Elle reconnu tout de même des visages familier, effectivement, pour la plupart ils étaient tous dans les même cours. Pendant leur chemin, Lana remarqua que des groupe se formaient très rapidement. On pouvait voir des groupes de quatre, de deux, de trois... Lana quant à elle, était seule, ne voulant pas s'incruster dans l'un des leur. Puis, elle aperçut une jeune serpentard s'approchait d'elle :

" Salut toi, tu veux venir avec mon amie et moi ? Tu es toute seule et tu nous fait de la peine. En plus, tu vas bien t'amuser avec nous. Alors, tu choisis quoi ?"

Lana leva sa tête et lui sourit, elle était contente que quelqu'un vienne vers elle. C'était une fille de taille normal, avec de joli et très long cheveux blond, avec des grands yeux bleus, son visage lui était assez familier, elle se demandait ou elle avait pu la voir, mais ne s'en souvenait plus.

" Salut, oui avec plaisir, je veux bien venir avec vous, j'espère que ça ne vous dérange pas.. Moi c'est Lana et toi ? "


La jeune Aiglons était ravie qu'on soit venue lui parler, elle ne pouvait pas espérer mieux, elle qui pensait que cette journée allait être triste vu qu'elle pensait faire cette sortie seule.. Et non, une Serpy était venue lui adresser la parole, elle espérait qu'elles allaient passer une bonne journée ensemble et espérait la connaitre mieux.

 Mission  Un tour mouvementé de Magicobus  PV 

Enfin. Une pause. Après des semaines et des semaines de dur labeur. Oui, bon, ok...Kaeyann n'était qu'en première année, elle n'avait encore rien vu, côté dur labeur. Elle n'avait encore jamais passé de nuit blanche à se tenir la tête à deux mains pour l'empêcher de tomber sur son parchemin, ni emprunté à la bibliothèque un livre du genre «Les milles sortilèges à connaitre pour se débrouiller dans la vie» pour le consulter comme lecture de chevet, et n'avait pas encore développé de corne sur le bout des doigts à force de gratter le papier avec une plume pour terminer un essai particulièrement compliqué la veille de la remise... Non, ça, ça viendrait dans quelques années, assurément. Kaeyann avait entendu des histoires d'horreur à propos de la cinquième année, alors que la préparation des BUSEs vampirisait le temps libre, l'énergie et la joie de vivre de tous les étudiants d'Angleterre! Toujours est-il que Kaeyann croyait fermement mériter cette pause de deux jours, pendant lesquels elle pourrait souffler un peu, découvrir Londres en bonne compagnie et - surtout - ne plus penser à ses devoirs qui ne cessaient de s'empiler sur sa table de chevet, malgré toute la bonne volonté et les efforts qu'elle consacrait à leur rédaction pour maintenir sa moyenne exemplaire.

Elle arriva au Chaudron Baveur avec le sourire fendu jusqu'aux oreilles et le coeur léger comme jamais. Sa dernière sortie à Pré-au-Lard commençait à remonter loin dans le temps (elle s'était conclue d'une manière si rocambolesque qu'elle n'avait pas osé remettre les pieds au village depuis, pour tout dire). La jeune fille avait grand besoin d'air frais, et ce week-end de découverte tombait à point. Elle se fraya un chemin parmi la foule d'élèves rassemblés dans le pub pour entendre clairement les directives du professeur en charge de l'activité, qui expliquait à l'instant comment allaient se diviser les différents groupes pour les activités. Kaeyann sourit de plus belle quand elle entendit la description du dernier groupe, qui proposait de «découvrir la ville de façon ludique», en plus d'une heure de shopping à la fin de la journée. C'était parfait pour elle! Elle emboîta donc le pas à l'accompagnateur attitré du groupe, qui sortait déjà du Chaudron Baveur avec une file d'étudiants sur ses talons. Parmi ces-derniers, Kaeyann reconnu Caroline Purelune, sa bonne amie. Celle-ci sembla l'apercevoir aussi, puisqu'elle vint à sa rencontre avec un air joyeux.


«Coucou Kaeyann, comment ça va?»
lui demanda Caroline. «C'est cool qu'on soit dans le même groupe, non ? Je sens qu'on va bien s'amuser.»

«Super, merci! J'avais tellement hâte à cette sortie, et maintenant que je sais qu'on est dans le même groupe, je suis encore plus ravie de mon choix!»

Caroline avisa ensuite une étudiante qui semblait avoir leur âge, et qui avait épinglé un badge bleu sur ses vêtements. Comme elle marchait seule, Kaeyann se dit qu'elles pourraient aller la voir et lui proposer de se joindre à elles, mais avant qu'elle n'ait pu faire le moindre mouvement, Caroline s'avançait déjà vers la Bleue comme si elle avait lu dans ses pensées. La Verte l'invita tout naturellement à les rejoindre, ce à quoi l'aiglonne répondit:

«Salut, oui avec plaisir, je veux bien venir avec vous, j'espère que ça ne vous dérange pas.. Moi c'est Lana et toi?»

Kaeyann laissa son amie répondre, puis elle s'avança à son tour et expliqua:

«Moi, c'est Kaeyann. Enchantée de faire ta connaissance, Lana. Tu es déjà venue à Londres? Moi c'est ma première fois, en tout cas du côté des Moldus. Je ne sais pas du tout ce qu'il y a à voir par ici...»

Comme pour appuyer ses dires, Kaeyann leva les yeux vers les édifices qui les entouraient, fronçant les sourcils de perplexité. Elle ne connaissait de Londres que le Chemin de Traverse, et elle n'avait même jamais vu la façade du Chaudron Baveur, de ce côté-ci de la rue. Elle se retourna pour jeter un coup d'oeil par-dessus son épaule, et eut bien de la difficulté à retrouver la porte qu'elles venaient de franchir, tellement le pub était petit, miteux et coincé entre la belle librairie à la vitrine pleine de magnifiques livres aux reliures dorées et la boutique de disques à la devanture tapageuse. Elle n'avait aucune idée de ce qui pouvait rendre cette ville si intéressante, alors que personne de ce côté-ci ne vendait de balais, de hiboux ou de baguettes magiques, et comptait bien profiter de la journée pour enfin le découvrir.

.oOo.Kaeyann Hirondella.oOo.C'est dans le brouillard qu'une rencontre est belle.oOo.
Capitaine des Red Lights ~ Préfète ~ Tutrice ~ Gryffon d'Argent
♦ Élève du mois de Février 2014♦
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Mission  Un tour mouvementé de Magicobus  PV 

La Serdaigle avait l'air sympa, avec ses grands yeux verts et ses cheveux blonds. Mais elle paraissait si seule. Caroline était contente de l'avoir invité. Elle avait accompli une bonne action. Ses parents auraient été fière d'elle. En plus, qu'avait-elle à perdre ? Rien du tout. Personne ne l'avait invité et Caroline avait eu le cran de le faire. La verte espérait que la Serdaigle accepte son offre, elle avait demandé d'un ton décontracté et gentil pour ne pas que celle-ci prenne peur. Caroline eu vite la réponse qu'elle attendait de la part de la bleue :

«Salut, oui avec plaisir, je veux bien venir avec vous, j'espère que ça ne vous dérange pas.. Moi c'est Lana et toi?»

*Cool et bien on va passer un bon après-midi entre filles. Ça va être génial ! On va faire du shopping et on pourra se conseiller. Ça va être trop cool !* Kaeyann elle aussi avec un sourire aux lèvres, s'avança et salua la Serdaigle :

«Moi, c'est Kaeyann. Enchantée de faire ta connaissance, Lana. Tu es déjà venue à Londres? Moi c'est ma première fois, en tout cas du côté des Moldus. Je ne sais pas du tout ce qu'il y a à voir par ici...»

Maintenant que les jeunes filles avaient fait connaissance elles allaient pouvoir passer leur après-midi ensemble. Caroline tout en écoutant la conversation regardait l'environnement dans lequel elle progressait et qu'elle connaissait déjà, car depuis toute petite, elle se rendait souvent à Londres. Le groupe dirigé par Mme Woodlynn progressait vite et passait devant des merveilles architecturales. Caroline aperçut des panneaux signalent le métro, le fameux Underground. Mais les élèves passaient aussi dans des quartiers précis. Ils avaient vu l'abbaye de Westminster, là où la reine Elisabeth II s'était faite couronner. Ensuite ils passèrent devant des maisons typiquement anglaise. Puis enfin, le groupe arriva au bord de la Tamise. Au loin, London Eyes se dressait, grande si grande que tout en haut, on voyait presque tout Londres. Dans le ciel, des avions traversaient les nuages. C'était une chose que l'on ne pouvait pas voir à Paris, chose qui étonnait Caroline. C'est vrai, pourquoi les avions devaient-ils faire le tour de la ville ? Surement à cause de la pollution qui émanait de ces transports volants. Les filles à force de discuter, ne firent pas attention au trajet que les autres prenaient et elles se rendirent compte qu'elles ne suivaient plus personne. Elles étaient perdues ! Perdues dans une grande ville comme Londres ! Elles allaient peut-être jamais se retrouver avec le groupe. En plus, elles ne pouvaient pas utiliser la magie car il y avait trop de moldus dans les parages ! Il fallait réfléchir vite, Caroline avec son sang-froid fit part de la situation à ses deux amies :

" Les filles, on a un gros problème ! On s'est perdue ! Il faut qu'on trouve une solution non magique car il y a trop de moldus ici. Vous avez une idée ? Vous êtes souvent aller dans le monde moldu , Parce que ça pourrait nous être utile. "


Caroline qui pourtant avait passé toute son enfance chez les moldus n'avait aucune idée pour retourner avec le groupe. Dans une ville aussi grande que Londres se retrouver, était une mission presque impossible.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Mission  Un tour mouvementé de Magicobus  PV 

Lorsque Lana répondit à la jeune serpentard, une jeune gryffondor s'approcha à son tour. La jeune fille avait l'air de connaitre la serpy, ça ne devait pas être la première fois qu'elles se voyaient. Lana était contente de voir qu'on ne l'a laissé pas de côté. Elle n'avait pas trop d'amis mis à part dans sa maison, ou elle avait fait connaissance et sympathisé avec quelques filles. Mais elle ne connaissait personne des autres maisons, elle connaissait des quelques visages mais rien de plus.

«Moi, c'est Kaeyann. Enchantée de faire ta connaissance, Lana. Tu es déjà venue à Londres? Moi c'est ma première fois, en tout cas du côté des Moldus. Je ne sais pas du tout ce qu'il y a à voir par ici...»


Lana était plutôt ravie de se faire deux nouvelles amies ce jour là. Sa nouvelle amie des rouges, lui avait demandé si elle était déjà venue sur Londres. Bien sûr que oui, elle et sa famille étaient déjà allé auparavant durant des vacances, elle avait beaucoup aimé.

" Enchantée de faire ta connaissance Kaeyann.Oui je suis déjà venue sur Londres avec ma famille durant des vacances. Tu verras le monde moldu est super! On ne s'ennuie pas. Ce sera l’occasion de visiter de nouvelles choses. "


En continuant à papoter avec ces nouvelles amies, Lana regardait tout autour d'elle. Elle pouvait apercevoir de joli chose. Elle remarqua les maisons typiquement anglaise, elle aimait ce style de maison georgien. Le style georgien se reposait sur l'ordre architectural classique et utilisait un vocabulaire pour la décoration dérivé de la Grèce et la Rome antiques. Les matériaux les plus utilisés sont la brique et la pierre. Les couleurs dominantes sont le rouge, le brun et le blanc. Cependant, les maisons georgiennes modernes sont de couleurs différentes. Lana adorait vraiment ces maisons là. Elle les trouvaient originale et unique. On en trouvait qu'en Angleterre. Continuant leur visite, elle aperçut des panneaux signalant le métro, le fameux Underground. Elle se souvint alors qu'elle avait déjà pris ce métro auparavant, elle avait aimé prendre ce transport. Elle trouvait cela rapide et efficace, ça empêchait d'être dans les bouchons. Le groupe d'élèves s'arrêta au bord de la tamise. Lana admira la vue. Il faisait très beau aujourd'hui, le soleil brillait de mille feux. Ça faisait plaisir d'avoir beau temps, surtout que ces derniers temps, il faisait plutôt grisâtre.


" Les filles, on a un gros problème ! On s'est perdue ! Il faut qu'on trouve une solution non magique car il y a trop de moldus ici. Vous avez une idée ? Vous êtes souvent aller dans le monde moldu , Parce que ça pourrait nous être utile. "


Effectivement, les trois jeunes filles venaient de se perdre dans Londres sans s'en rendre compte, jusqu'à ce que le jeune élève de Serpertard s'en rendit compte. Les trois filles se regardèrent, espérant que l'une d'entre elles puissent les aider. Il fallait retrouver le groupe, mais comment ? Lana était venue que pour des vacances, elle avait visiter Londres avec un groupe de touriste. De son souvenir, elle ne se souvient pas d'avoir visiter ce coin là.

" Au moins, t'es sûre Caroline, on est vraiment perdu ? Mais qu'est ce qu'on va faire si on ne peut pas utiliser la magie? J'ai une idée, demandons à des personnes, ils pourront surement nous aider non? Moi je suis déjà venue dans Londres, mais c'était pendant des vacances et je me souviens pas d'avoir visiter ce coin là. "

La jeune aiglons se dirigea vers un inconnu, c'était un homme, de taille normal et âgé. Elle lui demanda son chemin, savoir ou elles se trouvaient, mais ce dernier n'étant pas du coin, ne pu les aider. Lana commençait à désespérer, se perdre dans Londres, c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin.

" Bon les filles, le vieillard ne sait pas ou on est, il ne connait pas le coin... Nous sommes vraiment perdu. Après je me disais, qu'on pourrait trouver une petite ruelle ou il y aurait personne et utiliser un sortilège pour s'en sortir non ? "

 Mission  Un tour mouvementé de Magicobus  PV 

Les mains dans les poches et un sourire vague accroché aux lèvres, Kaeyann suivait les deux jeunes filles qui l'accompagnaient en papotant joyeusement. C'était une très belle journée, elles avaient tout plein de temps libre devant elles, alors la rouquine laissait ses pensées vagabonder allègrement, ne se souciant que de la sensation de bien être que lui procurait le soleil en inondant son visage de lumière chaude. Bientôt, les trois élèves atteignirent un large cours d'eau qui traversait la ville, et que Kaeyann savait être la Tamise. Oui, bon, elle ne s'était jamais promenée de ce côté-ci de Londres, mais elle n'était pas non plus totalement inculte.

La jeune fille se pencha et prit appui sur la rambarde qui ceignait le petit pont sur lequel elles s'étaient arrêtées pour souffler. Les yeux clos, Kaeyann prit un moment pour apprécier la brise qui soufflait dans ses cheveux et les soulevait de ses épaules par grandes bourrasques. Caroline, Lana et elle n'avaient peut-être pas visité tout plein de musées, ni dépensé des sommes astronomiques dans les boutiques huppées de la ville (d'ailleurs, la jeune fille se rendait compte qu'elle n'avait sur elle que quelques billets chiffonnés d'argent moldu, elle n'aurait pas pu se permettre bien des folies), mais ça lui était égal. Ce petit moment, là, sur le pont surplombant cette section de la Tamise, c'était bien assez pour rendre cette journée magnifique. Jusqu'à ce que Caroline la ramène à la réalité...


«Les filles, on a un gros problème ! On s'est perdue ! Il faut qu'on trouve une solution non magique car il y a trop de moldus ici. Vous avez une idée ? Vous êtes souvent aller dans le monde moldu , Parce que ça pourrait nous être utile.»

Kaeyann ouvrit les yeux et jeta un coup d'oeil autour d'elle, avant de hausser les épaules. Elle se sentait perdue depuis l'instant où elle avait mis le gros orteil hors du Chaudron Baveur, alors un peu plus perdue ou un peu moins... Bon, c'est sur qu'il restait la question de retrouver le groupe pour rentrer à Poudlard, mais la jeune fille ne se faisait pas tellement de soucis de ce côté-là. Si elles ne retrouvaient pas le groupe avant la nuit, le groupe les trouverait. En tout cas les adultes accompagnateurs le feraient.

«Au moins, t'es sûre Caroline, on est vraiment perdu ? Mais qu'est ce qu'on va faire si on ne peut pas utiliser la magie? J'ai une idée, demandons à des personnes, ils pourront surement nous aider non? Moi je suis déjà venue dans Londres, mais c'était pendant des vacances et je me souviens pas d'avoir visiter ce coin là.»

Lana et Caroline avaient un point, tout de même: sans magie, difficile de se repérer, d'appeler à l'aide ou même (Kaeyann sentit une bouffée d'angoisse la prendre à la gorge) de se procurer à manger! La jeune fille espérait vraiment que ses deux camarades avaient emporté plus d'argent qu'elle, parce qu'avec ses maigres économies elle n'aurait pas de quoi se nourrir le soir venu, et elle avait déjà terminé sa provision de patacitrouilles pour la journée. Quelle horreur! D'un simple Accio, elle aurait pu faire venir à elle toutes sortes de douceurs, tous ses mets préférés, ou alors simplement un peu d'argent! Mais voilà qu'elle était coincée du côté moldu, et que sa baguette devenait un simple bout de bois inutile dans sa poche. Comment faisaient les moldus pour vivre sans magie?! Lana s'éloigna en direction d'un vieil homme, tandis que Kaeyann tentait tant bien que mal de dissimuler sa légère panique, et de faire taire son ventre qui s'était soudainement réveillé et manifestait bruyamment sa présence.

«Bon les filles, le vieillard ne sait pas ou on est, il ne connait pas le coin...» expliqua la Bleue en revenant vers elles. «Nous sommes vraiment perdu. Après je me disais, qu'on pourrait trouver une petite ruelle ou il y aurait personne et utiliser un sortilège pour s'en sortir non ?»

«C'est pas une question de témoins oculaires, je t'assure.» répondit Kaeyann. «On a simplement pas le droit d'utiliser la magie en dehors de l'école. On est coincées ici, il faut se débrouiller autrement...»

Autant par nervosité que par habitude, Kaeyann sortit sa baguette magique de sa poche et se mit à la faire tournoyer entre ses doigts, réfléchissant à une solution. Elle faisait les cents pas sur le trottoir, agitant sa baguette dans les airs comme un chef d'orchestre, comme si cela allait lui apporter une quelconque inspiration. Soudain, alors qu'elle revenait une fois de plus sur ses pas, une lumière aveuglante surgit sur sa droite en même temps qu'un atroce bruit de klaxon désaccordé. La jeune fille bondit sur le côté et évita de justesse un énorme autobus violet à deux étages qui venait d'apparaitre et de manquer de l'écraser en roulant sur la chaussée.

«Non mais ça va pas?» hurla Kaeyann avant de se rendre compte que les moldus qui étaient présents dans la rue n'avaient pas réagis à l'apparition de l'autobus, mais qu'ils étaient maintenant alarmés par son cri.

La Rouge adressa un petit sourire contrit au vieillard auquel Lana avait demandé des renseignements, et attendit qu'il eut détourné le regard pour se tourner à nouveau vers le bus, duquel un jeune homme avait bondit pour les accueillir. Kaeyann regarda ses amies, aussi surprise que soulagée. Le Magicobus dont elle avait si souvent entendu parler était venu les chercher, voyons voir comment ces deux jeunes filles de sang-mêlé qui connaissaient si bien le monde moldu allaient réagir devant un phénomène aussi typiquement sorcier.

.oOo.Kaeyann Hirondella.oOo.C'est dans le brouillard qu'une rencontre est belle.oOo.
Capitaine des Red Lights ~ Préfète ~ Tutrice ~ Gryffon d'Argent
♦ Élève du mois de Février 2014♦
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Mission  Un tour mouvementé de Magicobus  PV 

Allez, inspire, expire, inspire, expire. Caroline ne faisait que ça ! C'était vraiment malin de s'être perdue. Les trois jeunes filles allaient rentré dans le livre des filles-qui-se-sont-perdus-et-dont-on-a-jamais-retrouvé-la-trace. Et tout le monde se souviendrait de Caroline Purelune, Lana O' Connel et Kaeyann Hirondella comme des grosses pas douées. Leur histoire allait être transformé en conte pour enfant où la morale sera de faire attention à ne pas se perdre. Elles n'allaient jamais être retrouvées et... Caroline était bien trop pessimiste, quelqu'un allait bien se rendre compte qu'elle manquait à l'appel. Mais c'était quand même catastrophique. Si personne ne s'en apercevait : L'angoisse de caroline remonta petit à petit. La deuxième année se tripotait une mèche de cheveux tout en réfléchissant à toute allure. Ses mains devenaient moites et elle suait à grosse goute. L'air lui parut devenir de plus en plus chaud. Elle commençait à étouffer et pourtant, elle était en plein air. Le sang-froid de la verte était mis à rude épreuve. La situation, au file des minutes, devenait de plus en plus critique. Lana parla mais Caroline ne l'écouté pas. Elle était trop occupée à réfléchir et à lutter contre l'angoisse qui s'engouffrait dans son corps. Mais quand la bleue s'éloigna, pleine de bonne volonté et pas pessimiste (enfin, c'est ce qu'espérait Caroline) et qu'elle se dirigea vers un vielle homme et se mit à l'interroger, l'espoir de la Serpentarde revint un petit peu, même si les chances qu'il puisse les aider soit infime. Cela n'y manqua pas, quand la Serdaigle revint, sans le sourire, la verte sut déjà ce qui était arrivé avant même que Lana ouvre la bouche :

" Bon les filles, le vieillard ne sait pas ou on est, il ne connait pas le coin... Nous sommes vraiment perdu. Après je me disais, qu'on pourrait trouver une petite ruelle ou il y aurait personne et utiliser un sortilège pour s'en sortir non ? "

*Oh non, non, non, non, non !!! Ce n'est pas possible ! Pourquoi on doit se retrouver perdue ici ! C'est vraiment pas de chance.* Caroline était à deux doigts de fondre en larme. Mais elle venait de trouver une idée abracadabrante pour se sortir de ce pétrin. Les filles prenaient un taxi et demanderaient au chauffeur de Charing Cross Road, la rue du Chaudron Baveur. Mais encore fallait-il que les filles trouve un taxi, que celui-ci accepte de les emmener, il fallait qu'elles aient assez d'argent, bref, ce n'était pas une idée très réalisable. Kaeyann elle qui avait surement une idée, commença à parler ;

«C'est pas une question de témoins oculaires, je t'assure. On a simplement pas le droit d'utiliser la magie en dehors de l'école. On est coincées ici, il faut se débrouiller autrement...»


* Ah oui, c'est vrai. Ce qui réduit encore plus nos chances de s'en sortir.*
La rouge, sans aucune gêne, sortit sa baguette de ses vêtements et se mit à jouer avec en la tournant dans tous les sens. * Les gens penseront juste, que Kaeyann est en train de jouer avec un bâton.* Mais Caroline fut consternée de voir apparaître un gros bus violet à trois étages, mesurant à peu près - mètres et demi arriver ou plutôt foncer droit sur elle et surtout sur Kaeyann. Mais heureusement, il s'arrêta à un millimètre de la Gryffondore. Quel chance mais le conducteur allait le regretter, d'être arriver comme ça, Caroline le sut quand la rouge cria, furieuse :

«Non mais ça va pas?»

*On a déjà vu mieux comme phrase de colère.*
Caroline se demandait ce qu'était ce drôle d'engin. Elle se rappelait avoir déjà lu un livre sur ça. C'était un magica... Non un moagicotruc... Ah oui c'était le magicobus ! La verte s'écria, toute contente :

" On est sortie d'affaire les filles ! Voici le magicobus. Je ne l'avais jamais vu en vrai que dans les livres. Bon, on rentre ? "

Pour ça Caroline n'attendit pas de réponse. Elle entra dans le bus et attendit que les deux autres filles la rejoigne pour aborder un sujet contraignant, comment allaient-elles payer ?


" Quelqu'un a de la monnaie sorcière ? Je n'en ai pas en tout cas. Moi qui pensait qu'on allait avoir besoin que d'argent molu... "
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Mission  Un tour mouvementé de Magicobus  PV 

Lana commençait à perdre légèrement espoir, son idée qu’elle avait proposée aux filles, n’avait pas plus et plus particulièrement à la jeune gryffon.

«C'est pas une question de témoins oculaires, je t'assure. On a simplement pas le droit d'utiliser la magie en dehors de l'école. On est coincées ici, il faut se débrouiller autrement...»

La jeune gryffondor avait parfaitement raison, elle ne devait pas utiliser la magie hors de Poudlard. Certes, il fallait se débrouiller autrement, mais comment ? Lana ne trouvait pas de solution autre que la magie, elle avait tellement envie de sortir sa baguette magique et la dirigeait vers le ciel en utilisant une formule magique afin qu’on puisse les retrouver. Elle se disait que tout rentrerait dans l’ordre, sauf qu’à leur arrivée à l’école, elles auraient de grave problèmes toutes les trois. Kaeyann jouait avec sa baguette magique, les passants la regardait bizarrement, se demandant surement pourquoi elle jouait avec un but de bâton, personne ne pouvait se douter que c’était une baguette magique qu’elle avait entres les mains.

Au même instant, elle entendit une forte détonation et une lumière aveuglante jaillit soudain, l'obligeant à lever les mains pour se protéger les yeux. Deux roues gigantesques surmontées d'énormes phares s'immobilisèrent dans un crissement de pneus. Lana s'aperçut que les roues appartenaient à un bus violet à double impériale qui venait de surgir du néant. Sur le pare-brise était écrit en lettres d'or : Magicobus. Ce bus était gigantesque, il avait plusieurs étages.
*On est sauvé ! On va pouvoir rentrer à l’école !*

" On est sortie d'affaire les filles ! Voici le magicobus. Je ne l'avais jamais vu en vrai que dans les livres. Bon, on rentre ? "

« Oui, rentrons ! Ah ça fait plaisir de la voir ce bus, nous sommes sauvés ! »

Caroline était déjà montée dans le bus lorsque Lana lui avait répondu, elle en fit de même. A son arrivée dans le bus, elle pu voir qu’il y avait un immense lustre, il était magnifique, ses yeux ne le quittèrent plus pendant de bonne minutes. Avant de reprendre ses esprits, elle pu voir aussi qu’il y avait des chaises et des fauteuils dépareillés, elle trouvait ça originale, elle n’avait jamais vu cela auparavant surtout dans les bus des moldus, ou tout est très bien ordonné et classe.


" Quelqu'un a de la monnaie sorcière ? Je n'en ai pas en tout cas. Moi qui pensait qu'on allait avoir besoin que d'argent molu... "


Bien sûre, on devra le payer en gallion, mais Lana aussi avait oublié ses sous, elle avait pris que de l’argent moldu, après tout, elle était censé faire les boutiques des moldu. Elle, qui avait tellement envie d’acheter une carte postale de Londres et de l’envoyait à ses parents, cette fois ci, c’était raté, elle devrait attendre pour une prochaine excursion.

«  Mince, moi non plus je n’ai pas pris de gallions.. Je pensais pas qu’on en aurait besoin.. Peut être existe-t-il une autre solution pour payer le magicobus ? On a qu’à le payer à notre arrivée ? »

 Mission  Un tour mouvementé de Magicobus  PV 

Kaeyann prit le temps de replacer le col de sa blouse, qui avait glissé alors qu'elle frôlait la mort en faisant un bond en arrière pour éviter le Magicobus, puis elle grimpa dans le bus à la suite de ses amies. Caroline était montée à bord sans hésiter, et Lana l'avait suivie, mais son regard à elle brillait d'admiration alors qu'elle contemplait la décoration du bus. Caroline demanda ensuite si l'une deux jeunes filles avaient sur elle de l'argent sorcier, ce à quoi Lana répondit par la négative. Kaeyann sourit et glissa la main dans la poche de son jean. Elle en tira une bonne poignée de pièces scintillantes, ainsi qu'un papier chiffonné, une dragée surprise de Bertie Crochue, un bouchon de liège et un bouton de manchette qu'elle savait être un scarabée magnifiquement métamorphosé par nulle autre qu'elle-même. Définitivement, la jeune fille avait grand besoin de faire un peu de ménage dans ses affaires, et surtout, de laver ce jean... Toujours était-il qu'elle avait bien assez pour payer le billet de bus pour elle et ses amies.

«Pas de panique, j'ai ce qu'il faut. Je ne me séparerais jamais de mes précieux gallions, même en territoire moldu.»

La jeune fille tendit quelques pièces au chauffeur du bus et se laissa tomber dans le fauteuil le plus près. Il était très confortable, même si le cuir de son dossier avait été rapiécé à de nombreuses reprises si l'on en croyait les différentes couleurs de patchs cousues les unes sur les autres. Faisant nonchalamment tourner sa baguette entre ses doigts, Kaeyann se pencha vers l'avant et s'adressa au contrôleur du Magicobus, qui avait repris sa place à la droite du chauffeur.

«C'est combien, si on veut faire un petit tour avant de rentrer au chaudron baveur? On était venues faire du tourisme et on s'est paumées, ce serait dommage de rentrer sans avoir vu quoi que ce soit.»

Le contrôleur, qui était définitivement plus jeune que ce que Kaeyann avait d'abord cru, sourit de toutes ses dents sous sa lourde casquette qui lui tombait sur le front. Il fit un signe de tête en direction des autres passagers, installés dans des fauteuils ou attablés sous le lustre pour lire le journal et bavasser, et il expliqua que - si elles le voulaient - les trois jeunes filles n'avaient qu'à rester à bord pendant que le bus se chargeait de reconduire les autres sorciers à leur destination, et que cela leur ferait voir du pays. Il pointa même une vielle dame aux épais cheveux noirs remontés sur sa nuque en une coiffure aussi sublime que complexe, et dit tout bas à Kaeyann:

«Celle-là, elle va au Caire. On a quelques passagers à déposer un peu partout à Londres, mais ensuite on va prendre Madame Dupont à Paris, et hop on file en Égypte. Ça vous dit? Je ne vous chargerai rien...»

Kaeyann adressa son sourire le plus charmeur au contrôleur, puis se tourna vers Caroline et Lana. Elle s'efforça d'adopter le ton le plus décontracté dont elle était capable, malgré l'incroyable situation dans laquelle elles s'étaient embarquées sans le savoir, et demanda:

«Qu'est-ce que vous en dites? Le Caire, ça peut être amusant.»

Le sourire fendu jusqu'aux oreilles, la jeune fille avait le coeur qui battait à tout rompre en imaginant tout ce qu'elles auraient la chance de voir si elles suivaient le contrôleur et le chauffeur du Magicobus dans leur journée normale. Elle s'était levée ce matin-là en pensant aller arpenter les couloirs d'un musée londonien, allait-elle se remettre au lit le soir en ayant la tête pleine d'images merveilleuses de sphinx, de pyramides et de déserts infinis? Et si le bus se rendait tout bonnement en Égypte, qui pouvait prédire où son prochain passager demanderait d'être déposé? Alors qu'un vieil homme descendait sur Park Lane et que le bus s'élançait à nouveau dans le traffic en roulant sur la chaussée et en forçant les lampadaires et les bornes fontaines à s'écarter, Kaeyann s'enfonça un peu plus dans son fauteuil, certaine qu'une journée extraordinaire les attendait.

.oOo.Kaeyann Hirondella.oOo.C'est dans le brouillard qu'une rencontre est belle.oOo.
Capitaine des Red Lights ~ Préfète ~ Tutrice ~ Gryffon d'Argent
♦ Élève du mois de Février 2014♦
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Mission  Un tour mouvementé de Magicobus  PV 

Caroline venait d'entrer dans le magicobus et tout ce qu'elle parvenait à dire c'était Waouh ! Si on levait les yeux, on pouvait admirer un immense lustre de cristal se trouvait au centre. Il scintillait de mille feux, et c'était assez étrange de retrouver un chandelier dans un bus. C'est ce qui faisait la particularité du bus. Mais il n'y avait pas que ça. Des lits étaient rangés les uns à cotés des autres. Étaient-ils confortables ? Étaient-ils fixés ? En tout cas, Caroline allait plutôt attraper une barre et rester debout. Mais pour l'instant il fallait encore pouvoir payer le chauffeur pour l'admission des trois filles dans le magicobus. Heureusement Kaeyann annonça qu'elle avait de l'argent sorcier, ses gallions allaient pouvoir servir :

«Pas de panique, j'ai ce qu'il faut. Je ne me séparerais jamais de mes précieux gallions, même en territoire moldu.»


Caroline devra rembourser Kaeyann quand elle aura de l'argent. Elle rangea cette information dans un coin de sa tête. Kaeyann était vraiment une merveilleuse amie. Elle avait rendu un grand service à Caroline et Lana, un jour il faudra lui rendre la pareille. Mais ce n'était pas encore le moment. Kaeyann alla s'assoir dans un gros fauteuil et commença à discuter avec le chauffeur. La verte elle préféra découvrir le magicobus. Il y avait trois étages à explorer, ils n'avaient peut-être pas le même mobilier ou la même vue. Elle monta les marches de l'escalier en prenant bien soin de ne pas toucher la rampe. Beaucoup de personnes avaient dû la toucher et la Serpentard n'allait pas faire pareille. C'était plein de microbes et refilaient des maladies. Arrivée au deuxième étage, Caroline trouva exactement le même mobilier que l'étage d'en dessous. Par contre, la vue elle était meilleure. On avait une vue imprenable sur la Tamise. Caroline entendit Kaeyann dire une drôle de phrase :

«Qu'est-ce que vous en dites? Le Caire, ça peut être amusant.»

* Hein ?! Le Caire mais pourquoi il parle de cette ville ?!*
C'était quoi cette bizarrerie ? Le Caire était une ville chaude, pleine de sable et d'orphelins. Le pays était infestée de bêtes dangereuses mais aussi de merveilles. De toute façon, Caroline avait raté son après-midi. Pas de visites et de shopping pour elle. Et la deuxième année n'avait pas envie de se rendre tout de suite au Chaudron Baveur. Elle pouvait voir du pays, voyager en très peu de temps dans différent endroit du monde et ce n'était pas plus mal. Entre rentrer au Chaudron et s’ennuyer ou voyager à bord du bus et découvrir de nouveaux horizons. Le choix fut vite fait. Caroline se pencha à la rambarde et annonça sa décision à ses deux amies :

" Le Caire ? Pourquoi pas. Moi je suis partante. Allez t'en penses quoi Lana ? C'est une occasion à ne pas manquer et de toute façon on a pas le choix. Les autres personnes attendent depuis plus longtemps que nous. "

Caroline descendit les escaliers pour rejoindre ses amies. L'aventure pouvait commencer. Lana allait surement accepter. L'après midi qui avait mal commencé, allait se terminer dans la joie et la découverte.