Voie 9 ¾

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

En route vers Poudlard...  Ouvert 

Après sa courte présentation, Absynthe se replongea dans son dessin. L'ambiance presque malsaine qu'elle venait d'instaurer lui plaisait. Le silence. C'était un silence lourd, certes, mais la jeune Swanson l'appréciait bien plus que les paroles des deux autres. Ainsi, elle pouvait se concentrer sur son dessin, sans avoir à s'inquiéter d'être interrompue... Enfin, c'était plutôt ce qu'elle avait espéré.

- Bon, bah, moi je vais chercher des bonbons.

Absynthe acquiesça distraitement sans répondre, le visage toujours fermé. Elle vint mordiller le bout de son crayon, s'apprêtant à rajouter la touche finale sur son oeuvre quand elle se fit de nouveau interrompre.

- Enchanté Absynthe. Je m'appelle Gwenaelle Diafora, je vais rentrer en première année, comme toi je suppose.

La jeune première année regarda sa camarade, sans un mot, avant de refermer son carnet à dessins. Ce n'était pas la peine d'essayer de le terminer, jugea-t-elle, en présence des autres. Si seulement elle avait pu trouver un compartiment vide... Elle chassa sa pensée de son esprit rapidement. Ce n'était pas la peine de s'apitoyer sur son sort. Elle ne pouvait pas revenir en arrière.

- En effet, répondit-elle de son ton froid si caractéristique, sans rien ajouter de plus.

Elle n'avait, de toute façon, rien à ajouter. Elle n'avait jamais été douée pour les conversations. Son regard suivit celui de sa camarade, sans même qu'elle s'en rendît compte. Il pleuvait, dehors et les lèvres de la blonde eurent un soubresaut, comme si elle s'apprêtait à sourire, même s'il n'en fut rien. Elle en avait en réalité l'envie, mais son masque d'indifférence devait rester sur son visage. Elle aimait la pluie, c'était un fait, mais elle ne devait pas laisser cela détruire sa protection.


- Tu as une idée de là où tu veux être répartie ?

La question était très personnelle, trouvait Absynthe, mais elle se força à y réfléchir. C'était vrai, ça, après tout. Dans quelle maison irait-elle ? Si elle y réfléchissait un peu, il y avait de grandes chances qu'elle suivît les traces de sa mère et atterrît à Serpentard. Toutefois, Absynthe pensait également que Serdaigle pouvait lui convenir. Après tout, d'après elle, la maison de l'aigle accueillait les érudits, mais surtout les originaux. D'une certaine manière, elle pensait qu'elle pourrait y avoir sa place.

- Serpentard ou Serdaigle et toi ? répondit-elle donc, toujours aussi froidement.

Non pas qu'elle le voulait, mais... C'était devenu une seconde nature, pour elle. Froide, désagréable, un masque d'indifférence plaqué sur son beau visage. Un mur infranchissable la protégeant du regard et des pensées peu louables que les autres devaient certainement déjà avoir à son égard. Elle attendit la réponse de sa camarade, avant que Caitero revînt, chargée de friandises. Diafora lui demanda d'ailleurs ce qu'elle avait pris et Absynthe les observa sans un mot, curieuse malgré elle, même si aucune expression le trahissait sur son visage.

Tu ne pourras, esclave reine
Qui ne m'aimes qu'avec effroi,
Dans l'horreur de la nuit malsaine,
Me dire, l'âme de cris pleine :
"Je suis ton égale, Ô mon Roi !"

En route vers Poudlard...  Ouvert 

Elynary avait a peine ouvert la porte que Gwen lui demanda se qu'elle avait acheter. Elle ne se précipita pas pour le lui dire car elle avait un peu les mains charger et devais fermée cette porte... Elle lâchât un ''Attend'' essoufflé. La porte décida enfin de se fermer. Elle posa son chargement sur la banquette près de son avant d'en faire le trie, tous en s'adressant a Gwen.

-J'ai acheté 5 chocogrenouilles, 1 boite de dragée surprise et 1 gommes à limace.

Elle s'installa en tailleur sur la banquette avec sont chat lover dans le troue, puis prit sont tas de feuille de chansons et s'exclama avec concentration:

-J'ai aussi croisé une fille de la chorale d'ou je suis inscrite et elle m'a donné ces chansons pour que je les apprennes pour la première répétition qui a lieu très bientôt. Donc il faut que je révise maintenant sinon je ne pourrai pas avec les cours et le Quidditch.

Elynary commença a faire semblant de lire les feuilles. Elle voulais voir la réaction des autres. Voir si l'une d'elle allais porter du regarde un jugement. Elle ne supportait pas les jugements, mais alors pas du tous. Pour elle il faut apprendre a connaitre la personne. Son instinct lui disait très clairement que cette Absynthe, n'était ni plus ni moins un peste, narcissique. Et cela Elynary ne le supportait pas. La jeune vert et argent s'était jurée que si elle lui disait un mots de travers elle la virait elle même de la cabine a coup de pied dans les fesses. Elynary s'avait se contenir mais elle avait le sang chaud et ne supportait la l'injustice et le manque de respect. Et sont physique de bûcheronne faisait, que très souvent les gens n'osait pas répliquer. Une fois ces pensées pensées, elle se mit a réellement lire ces chansons tous en gardant une oreille attentive a son environnement.

La première chanson s’appelait ''les petites citrouilles''. Se non était a la fois amusant et enfantin. Mais les répartissions de voix, les instruments et les indications montrait un travaille vocale a fournir. La jeune Elynary était soprano est avait beaucoup mais alors beaucoup de mal a descendre dans les graves. Ces graves étaient sa voix de poitrine. Elle était capable d'atteindre des note aiguë et puissante. Heureusement sur la feuille elle ne devrait que rester dans sa tessiture de voix . Pourtant se qui est marrant c'est que la voix naturel, de la Serpentarde est plutôt grave.

Responsable des Nouveaux Arrivants
Remplaçante Poursuiveuse Finisseuse
Couleur: #1958ea

En route vers Poudlard...  Ouvert 


- Serpentard ou Serdaigle et toi ?


Les yeux collés à la fenêtre et il en été presque de même pour ses lèvres, si fait que de la buée apparaissait sur la vitre, la jeune Diafora retraça le lent chemin d'une goutte d'eau jusqu'à qu'elle atteigne le bas de la vitre.
Si la fillette avait toujours été douée pour lire sur l'expression des gens, le regard de Absynthe était indéchiffrable. Tout ce qu'on pouvait deviner, c'est que celle ci ne devait pas être beaucoup gênée du silence qui s'était formé à sa présentation froide. Elle n'avait pas beaucoup gênée, Gwenaëlle non plus, celle ci avait été surprise et intéressée mais passé la perplexité lui avait fait décrocher un sourire.
C'était habituellement elle qui parlait ainsi, se retrouver à la place du destinataire devenait quelque peu déstabilisant.
La gamine dévisagea longuement Absynthe sans se soucier comment celle-ci l'interpréterait.
Trois possibilités s'offraient à elle. La première, était de faire l'effort, l'effort d'essayer de créer une bonne ambiance. La deuxième était d’être elle même curieuse et intéressée. Quand à la troisième elle était de reprendre son masque d'impassibilité, le même qu'elle adoptait à l'école, le même qu'elle avait toujours adopté avant son arrivée dans le monde de la magie. Elle opta finalement pour la troisième.


- Normalement, Gryffondor ou Serpentard... D'après ma baguette.


Froide, cassante et légèrement hautaine, la même voix que Gwen avait toujours eu et oublié d'avoir en présence de Elynary. En parlant d'Elynary...


-J'ai acheté 5 chocogrenouilles, 1 boite de dragée surprise et 1 gommes à limace.


En une seconde le visage passa de hautain à intéressé. Elle n'aimait pas les sucreries s'était un fait mais les noms de celle ci, indiquait clairement qu'elles venaient du monde des sorciers dont il y avait de quoi intéresser la fillette. Tout ce que vous pouvez dire ayant un rapport de près ou de loin au monde de la magie l'intéressait d'ailleurs. Elle se mordis les lèvres, pour rester de glace ce n'était pas gagné..


-J'ai aussi croisé une fille de la chorale d'ou je suis inscrite et elle m'a donné ces chansons pour que je les apprennes pour la première répétition qui a lieu très bientôt. Donc il faut que je révise maintenant sinon je ne pourrai pas avec les cours et le Quidditch.



Chorale ? Il y en avait donc une à Poudlard ? C'était intéressant. Mais le mot Quidditch ne disait rien à la petite... Ah oui ! Elle avait vu sur Traverse un magasin s'appelant "Magasin accessoire de Quidditch". Mais cela n'éclairait pas plus la gamine sur sa signification...


- Quidditch ? Excuse moi mais qu'est ce que c'est ?


Demanda-t-elle à Elynary, semblant avoir complétement oublié la résolution qu'elle s'était faite et Absynthe aussi en l’occurrence...

Keep Calm And Go To Hogwarts
***
Code couleur : #2F4F4F

En route vers Poudlard...  Ouvert 

- Normalement, Gryffondor ou Serpentard... D'après ma baguette.

Absynthe acquiesça lentement. Le ton froid de Diafora ne l'avait nullement gênée. Bien au contraire, en réalité. Elle parvenait à comprendre, à sa manière d'agir quand Caitero n'était pas dans les parages, que l'autre première année devait avoir vécu la même solitude qu'elle. Pour beaucoup, cela aurait été dérangeant, mais la blonde trouvait cela, d'une certaine manière, réconfortant. Elle n'était donc pas la seule à n'avoir pour seule amie la solitude. Enfin, d'un autre côté, la jeune Swanson ne pouvait s'empêcher de penser que cette amie si chère allait abandonner l'autre fille, qui se trouvait être bien plus joyeuse qu'elle dans ce nouveau monde.

Quand Caiteron revint, elle demanda à l'autre fille de patienter avant de lui répondre, bataillant avec la porte. Absynthe aurait pu l'aider, mais... Elle n'en fit rien. Elle ne voulait pas être redevable à quiconque et, du haut de ses onze années, elle pensait que c'était le cas de tout le monde. Malgré tout, elle écouta sans le montrer la réponse de la plus âgée des filles. Si elle se foutait royalement des friandises achetées...


- J'ai aussi croisé une fille de la chorale d'où je suis inscrite et elle m'a donné ces chansons pour que je les apprennes pour la première répétition qui a lieu très bientôt. Donc il faut que je révise maintenant, sinon je ne pourrai pas avec les cours et le Quidditch.

Si le visage d'Absynthe et ses gestes mesurés ne laissaient rien paraître, ce fut tout autre pour son regard. À la mention des chassons, son regard brilla d'une intensité à faire peur. Elle posa un regard indéchiffrable sur Caitero, bien qu'il traduisît clairement son intéressement pour cette histoire de chorale et les paroles que l'autre demoiselle devait apprendre. Absynthe était une passionnée d'art, dans toutes ses formes. Et la musique, ce langage que tous aimaient, qui avait le don de réunir les gens, ne faisait pas exception. Elle jouait elle-même des instruments et elle se plut à penser qu'elle pourrait peut-être entrer dans la chorale, avant qu'une réalisation vînt à elle, ayant l'effet d'une douche froide. Son regard s'éteignit alors sur-le-champs. Elle ne savait pas si elle parviendrait à supporter la présence des autres, dans la chorale et elle en doutait même. Elle reporta son attention vers la fenêtre, où la pluie tombait toujours, son visage toujours impassible.

- Quidditch ? Excuse-moi, mais qu'est-ce que c'est ?

La question fit tourner la tête de la gamine en direction de sa camarade. Elle haussa un sourcil, perplexe, avant que son visage redevînt la statue indifférente qu'elle était normalement. Elle s'amusa toutefois à répondre à sa camarade, non pas pour couper l'herbe sous le pied de l'autre, mais pour essayer, maladroitement, de paraître polie.

- Le Quidditch est un sport sorcier, commença-t-elle. Malheureusement, elle paraîssait toujours aussi froide. Les autres finiraient par si habituer, peut-être. Deux équipes de sept joueurs s'affrontent durant un match, d'une durée toujours indéterminée. Ça se joue sur des balais, précisa-t-elle. Des balais volants.

Elle fit une pause, réfléchissant rapidement à comment formuler le reste. Elle se relança toutefois rapidement, ne laissant à aucune des deux autres le temps de l'interrompre.

- Chaque équipe de Quidditch est constituée de sept joueurs, répartis en quatre rôles différents. En premier lieu, les poursuiveurs. Ils sont aux nombres de trois et se passent le Souafle, la plus grosse balle, de couleur rouge. Ils doivent essayer de passer la défense adversaire pour marquer des points en marquant des buts, qui sont constitués de trois anneaux sur des piliers. Ensuite, le gardien. Comme son nom l'indique, son rôle est de garder les buts de son équipe et d'empêcher les poursuiveurs adverses de marquer. Chaque but, par ailleurs, vaut 10 points à l'équipe qui marque. Maintenant, passons aux batteurs, qui sont deux. Ils ont une batte chaqu'uns et doivent tenir éloigner les Cognards, des balles ensorcelés pour foncer vers le joueur le plus proche d'eux pour le faire tomber de son balais ou le déstabiliser, il y en a deux par match et il n'est pas rare qu'un batteur tape dedans en visant un joueur d'une équipe adversaire. Elle fit une courte pause, le regard brillant. Enfin, le meilleur pour le fin : l'attrapeur. Il ne se concentre sur aucune autre balle que le Vif d'Or. C'est une petite balle, ailée et dorée, d'une petite taille. L'attrapeur a pour mission de la capturer, mais c'est extrêmement compliqué. L'attrapeur qui parvient à le faire met alors fin au match et fait remporter 150 points à son équipe. L'équipe qui a le plus de points à la fin de la partie remporte le match.

Absynthe n'eut pas conscience que son masque s'était effrité quand elle avait parlé du sport sorcier. Une certaine... passion l'avait alors animée. Elle avait beau n'avoir esquissé aucun geste, sa voix avait parlé pour elle. Elle aimait ce sport, même si elle n'avait encore jamais assisté à un match et ne le ferait certainement jamais, sa peur des foules étant encore trop présente. Un masque qui revint toutefois se replacer avec une aisance à faire peur sur son visage, comme s'il ne l'avait jamais quitté.

Tu ne pourras, esclave reine
Qui ne m'aimes qu'avec effroi,
Dans l'horreur de la nuit malsaine,
Me dire, l'âme de cris pleine :
"Je suis ton égale, Ô mon Roi !"

En route vers Poudlard...  Ouvert 

- Chaque équipe de Quidditch est constituée de sept joueurs, répartis en quatre rôles différents. En premier lieu, les poursuiveurs. Ils sont aux nombres de trois et se passent le Souafle, la plus grosse balle, de couleur rouge. Ils doivent essayer de passer la défense adversaire pour marquer des points en marquant des buts, qui sont constitués de trois anneaux sur des piliers. Ensuite, le gardien. Comme son nom l'indique, son rôle est de garder les buts de son équipe et d'empêcher les poursuiveurs adverses de marquer. Chaque but, par ailleurs, vaut 10 points à l'équipe qui marque. Maintenant, passons aux batteurs, qui sont deux. Ils ont une batte chaqu'uns et doivent tenir éloigner les Cognards, des balles ensorcelés pour foncer vers le joueur le plus proche d'eux pour le faire tomber de son balais ou le déstabiliser, il y en a deux par match et il n'est pas rare qu'un batteur tape dedans en visant un joueur d'une équipe adversaire. Elle fit une courte pause, le regard brillant. Enfin, le meilleur pour le fin : l'attrapeur. Il ne se concentre sur aucune autre balle que le Vif d'Or. C'est une petite balle, ailée et dorée, d'une petite taille. L'attrapeur a pour mission de la capturer, mais c'est extrêmement compliqué. L'attrapeur qui parvient à le faire met alors fin au match et fait remporter 150 points à son équipe. L'équipe qui a le plus de points à la fin de la partie remporte le match.

Elynary lâcha un petit rire, qui surprit quelque peut les autres filles. Elle abaissa ces feuilles laissant place a un regarde sadique en direction de la jeune fille qui avait fait la description du Quidditch.

-Et bien, se que tu dit est applicable au championnat de Quidditch, mais pas a notre école. Sans cligner des yeux, telle un animal défient sa proie, la vert et argent prit un tons calme. Le Quidditch chez nous se joue a quatre joueurs. Un batteur, un finisseur, un poursuiveur et un gardien. Il existe quatre vifs. Vif rouge qui donne trente points et oblige un remplacement adverse, le vif bleu qui donne vingt points et qui assure une réussite de l'action choisie par le finisseur, le vif vert qui donne dix points et enfin le vif d'or. Celui qui l'attrape fait automatiquement gagner le match a sont équipe. Il faut aussi savoir que le match sera modifier, si le temps est orageux ou enneigé.

Le match de regard terminer, Elynary prit sa boite de dragée surprise et l'ouvrir. Laissant s'afficher un fier sourire d'avoir ''remis en place'' les dirent de la jeune fille. Les dragée surprise était au caramel. Quel chance, cela aurait pu être pire. Elynary prit aussi dans sa veste (c'est une grande veste ^^) un cahier moldu et se qui ressemblait a un cahier de dessin. Elle ouvrit le premier pour y placer ces fiche de chant. Mais le deuxième lui glissa des mains laissant au grand jour ces nombreux dessin.

Reducio
Image


Reducio
Image


Reducio
Image


Reducio
Image


Elynary posa sont cahier pour ramasser ces précieux dessin. Quand elle avait besoin de s'évader. La jeune Serpentard s'isolait dans les endroit cacher avec de la musique moldu. L'était s'était près de trois rocher qui laissait assez de place en leurs centre pour que quelqu'un puisse s'y cacher. Elynary avait peut être eu une vie dur et malheureuse, mais elle n'en avait pas pour autant l'envie d’être froide. Justement le fait d’être aussi joyeuse permettait de cacher la tristesse et la haine qui l'animait en elle. On réagis tous différament a la douleur.

Souvent ces dessins reflétait qui elle était. Une fois les dessins soigneusement ranger et classifié. Elle rangea le tous dans sa veste. Puis regarda par la fenêtre. La plus frappais les vitres et pour cause, le train roulait vite. Elle put cependant remarque qu'il leurs restait encore une bonne heure et demi. Elle s'était fait comme point de repère un vieux village cacher entre deux collines. C'est perdu dans ces pensées que la jeune Serpentard fut surprise par un éclaire lumineux venant du ciel. L'éclaire ne l'avait serte pas touché, mais elle sentait comme des picotements dans les doigts En faite s'était le droit des vitres qui lui gelait les doigts. Comme elle est allergique au froid ces doigts avais commencé a rougirent et a gonfler. Elle mit donc ces mains sous ces aisselles pour les réchauffer.

Responsable des Nouveaux Arrivants
Remplaçante Poursuiveuse Finisseuse
Couleur: #1958ea

En route vers Poudlard...  Ouvert 


- Le Quidditch est un sport sorcier. Deux équipes de sept joueurs s'affrontent durant un match, d'une durée toujours indéterminée. Ça se joue sur des balais. Des balais volants.Chaque équipe de Quidditch est constituée de sept joueurs, répartis en quatre rôles différents. En premier lieu, les poursuiveurs. Ils sont aux nombres de trois et se passent le Souafle, la plus grosse balle, de couleur rouge. Ils doivent essayer de passer la défense adversaire pour marquer des points en marquant des buts, qui sont constitués de trois anneaux sur des piliers. Ensuite, le gardien. Comme son nom l'indique, son rôle est de garder les buts de son équipe et d'empêcher les poursuiveurs adverses de marquer. Chaque but, par ailleurs, vaut 10 points à l'équipe qui marque. Maintenant, passons aux batteurs, qui sont deux. Ils ont une batte chaqu'uns et doivent tenir éloigner les Cognards, des balles ensorcelés pour foncer vers le joueur le plus proche d'eux pour le faire tomber de son balais ou le déstabiliser, il y en a deux par match et il n'est pas rare qu'un batteur tape dedans en visant un joueur d'une équipe adversaire. Elle fit une courte pause, le regard brillant. Enfin, le meilleur pour le fin : l'attrapeur. Il ne se concentre sur aucune autre balle que le Vif d'Or. C'est une petite balle, ailée et dorée, d'une petite taille. L'attrapeur a pour mission de la capturer, mais c'est extrêmement compliqué. L'attrapeur qui parvient à le faire met alors fin au match et fait remporter 150 points à son équipe. L'équipe qui a le plus de points à la fin de la partie remporte le match.


La petite s'était attendu à recevoir une réponse de la part de Elynary mais ce ne fut pas le cas. Et en plus que ce fut Absynthe qui s'exprima son discours était plus long que ce dont on aurait pu s'attendre vis à vis d'elle. Néanmoins la réponse n'en intéressait pas moins la rouquine, qui buvait ses paroles comme ce qu'elle faisait juste avant à Elynary, la bouche à moitié ouverte, à l'écoute. L'explication était peut-etre compliqué mais pas moins intéréssante. Elle entendit un petit rire et se retourna légèrement surprise vers Elynary.


-Et bien, se que tu dit est applicable au championnat de Quidditch, mais pas a notre école. Le Quidditch chez nous se joue a quatre joueurs. Un batteur, un finisseur, un poursuiveur et un gardien. Il existe quatre vifs. Vif rouge qui donne trente points et oblige un remplacement adverse, le vif bleu qui donne vingt points et qui assure une réussite de l'action choisie par le finisseur, le vif vert qui donne dix points et enfin le vif d'or. Celui qui l'attrape fait automatiquement gagner le match a sont équipe. Il faut aussi savoir que le match sera modifier, si le temps est orageux ou enneigé.


La jeune Diafora s'était aperçu que Elynary n'appréciait pas tellement Absynthe mais ses paroles était presque mauvaise. Néanmoins, cela n'empéchait pas la rouquine d'avoir pris note de ses paroles. A la fois dans son carnet où elle avait fait un rapide résumé des deux versions. Se rendant compte qu'elle devait paraitre ridicule à écrire ainsi tout dans son carnet elle le reposa près d'elle. Elle allait remercier les deux filles pour leurs explications quand quatres magnifiques dessins tombèrent à terre. Ils étaient splendide, sans le nier. Pourtant ils jetèrent un froid sur la fillette, sans que personne ne pu vraiment comprendre l'explication, une grimace s’installa sur son visage, sans doute à l’évocation d'un souvenir, mais la grimace ne fit place sur son visage que quelques secondes, elle se reprit et adressa d'une voix aimable mais froide à l'adresse de Elynary et Absynthe.

- Merci... C'était très intéressant. Tes dessins sont magnifiques au fait, Elynary.

Keep Calm And Go To Hogwarts
***
Code couleur : #2F4F4F

En route vers Poudlard...  Ouvert 

Face au rire de Caitero, Absynthe leva un sourcil. Elle écouta toutefois les paroles de celle-ci, sur le Quidditch à Poudlard, sans ciller. Toutefois, le ton employé ne plut guère à la blonde, qui se revit à l'école. C'était exactement le même ton que ses anciens camarades utilisés. En temps normal, Swanson n'aurait pas répondu, laissant simplement glisser les paroles sur elle, mais la sorcière en venait à ne réellement pas apprécier les manières de la plus âgée et c'est ce qui l'a décida de répondre.

- C'est... intéressant, commença-t-elle donc, d'une voix basse, doucereuse, clairement dangereuse. Mais je préfère de loin les règles de base et, si je dois aller voir un match, c'en sera un joué par des professionnelles.

Sans même s'en rendre compte, la jeune Swanson montrait un nouveau visage à ses camarades. Si, en règle général, elle se trouvait être désagréable, cela n'allait pas plus loin. Toutefois, dans de rare occasion, la jeune femme pouvait se montrer insolente, provocatrice et les paroles, ainsi que le ton, démontraient clairement un esprit ordonné, froid, calculateur, mais, surtout, réellement dangereux. Si personne ne pouvait le savoir, Absynthe avait une très, très bonne mémoire et si jamais la situation se dégradait plus qu'elle ne l'était déjà... Caitero risquait d'en voir de toutes les couleurs, si la première année décidait de se venger. Elle pouvait être réellement tordue et, pour elle, surtout, la vengeance était un plat qui se mangeait glacial. Elle était patiente et elle pourrait attendre des années avant de faire regretter à l'autre étudiante de s'en être prise à elle. Bien sûr, ce n'était que dans l'optique où la situation s'échauffée. Si cela n'arrivait pas, ça s'arrêterait à quelques paroles désagréables et témoignant la dangerosité de la future vipère.

- Merci tout de même pour l'information, ajouta-t-elle, avec un sarcasme perçant.

On pourrait presque croire que ses remerciements équivalaient à des insultes, à sa manière de les prononcer. Malgré tout, Absynthe parvint à se calmer quand Diafora prit la parole, remarquant par la même occasion les dessins de l'autre fille. Elle les observa sans un mot, sa passion ne se retranscrivant pas dans son regard, cette fois-ci ; son visage était complètement fermé, son masque d'indifférence plaqué avec une belle précision sur celui-ci.

- Merci... C'était très intéressant. Tes dessins sont magnifiques au fait, Elynary.

Absynthe inclina simplement la tête en réponse aux remerciements de sa camarade, sans rien ajouté. Elle pouvait toutefois qu'être d'accord avec elle sur les dessins de l'autre élève, même si elle ne le montra pas.

Tu ne pourras, esclave reine
Qui ne m'aimes qu'avec effroi,
Dans l'horreur de la nuit malsaine,
Me dire, l'âme de cris pleine :
"Je suis ton égale, Ô mon Roi !"

En route vers Poudlard...  Ouvert 

- Merci... C'était très intéressant. Tes dessins sont magnifiques au fait, Elynary.

Elynary rougie. Elle n'avait pas l'habitude d'être complimentée. Mais elle était faire de son talent. En rangeant ces Dessins, la jeune vert et argent remarqua quelque choses de familier par la fenêtre. A travers la pluie, fouettant les vitres et les nuages de cette nuit orageuse: un château. Se château s'était Poudlard. La jeune Serpentard s'exclama sans quitter des yeux les dehors:

-''Sa y est on est bientôt arrivée. C'est Poudlard. Il nous reste 10 minute de voyage.''

A ces quelque mots, son cœur s’accéléra. s'était une mélange de joie et de stress. Elle adorait la premier soir où les nouveau élèves et les élèves d'année supérieur partageaient leurs récit de vacance et de nouvelles. Et le buffet a volonté, avait le dons de satisfaire le ventre de la bûcheronne. Elle commença a ranger ces affaires. Elle s'adressa a ces camarades de chambre:

-''Vous devriez mettre vos veste de pluie. Les nouveaux fond leurs arrivée par le lac et vue le temps vous allez être mouillées. Sur ce je vous laisse je doit me aller mettre la mienne. Même si on est pas sur des barques, on est quand même sous la pluie. Et ici tombée malade peut se révéler énervant.''

La jeune fille se leva et prit sont chat. Elle ouvrit ensuite la cabine et se dirigea vert les toilettes pour pouvoir ajuster correctement sont vêtement de pluie. Elle repensa a Gwen, qui selon elle réussirait très bien a Poudlard. Même si elle est réservé elle aime comprendre. Quand a Absynthe, Elle aurait beaucoup de mal si elle continue a vouloir ''tuer'' tous le monde. Dans la vie comme a l'école, avoir des problème qui nous fond agir avec méchanceté nous retombe toujours dessus. Mais se n'est pas le problème d'Elynary. Une fois sortie des toilettes. Le train commença a ralentir, signe que l’arrêt ''Poudlard'' était proche. Plusieurs autres élèves, commençaient eux aussi a se préparer a la sortie. Les couloirs commençaient a être bondée. Elynary vit beaucoup de nouveaux élèves, mais aussi des anciens. Se qui surprit Elynary, s'était la multitude d'animaux de compagnie. Des crapaud, des chats, des rats, etc. Elle vit aussi beaucoup beaucoup d'emballage de bonbons traîner sur les sièges. La jeune Vert et Argent ne supportait pas l'incivilité. Mais ne fit rien pour éviter d'être la chiante de Poudlard. Le train s’arrêta progressivement aux quai. Hagrid y attendait déjà les nouveaux. Se sont les préfets qui on ouverts la vois aux élèves de toutes années confondu. Les nouveaux élèves devais se répartir devant le semi-géants et les autres année, devait aller en direction des calèches. Elynary vit les deux filles de la cabines se dirigent vers Hagrid. Quand a elle, elle préférait attendre, pour arrivée dans les dernières a Poudlard. La pluie frappait le sol. et déjà des pantalons était trempés. C'est après 20 min d'attente que le quai se faisait moins bondée. Les élèves de premiers année avait déjà prit la route du lac. Elynary se dirigea vers une calèche. Elle fut rejoint par deux 3e année. Mais ne les connaissait que trés peu puisqu'ils était a Poufsoufle. La calèche démarra, s’enfonçant dans le bois....

(Je pense qu'on arrive a un stade ou on peut plus faire grand choses dans un simple wagon et ou le trajet ne dure pas l’éternité. Il faut bien y mettre fin)

Responsable des Nouveaux Arrivants
Remplaçante Poursuiveuse Finisseuse
Couleur: #1958ea

En route vers Poudlard...  Ouvert 

-''Sa y est on est bientôt arrivée. C'est Poudlard. Il nous reste 10 minute de voyage.''

Instantanément après ces paroles, la petite se retourna automatiquement vers la fenêtre, guettant l'ombre du château de Poudlard dans le brouillard. Elle n’eus pas a chercher longtemps, et un sourire d'extase se dessina sur les lèvres.
" Poudlard ? J'y suis enfin ! " Tandis qu'elle ne pouvait quitté des yeux le château dans lequel elle passerait les sept prochaines années.

-''Vous devriez mettre vos veste de pluie. Les nouveaux fond leurs arrivée par le lac et vue le temps vous allez être mouillées. Sur ce je vous laisse je doit me aller mettre la mienne. Même si on est pas sur des barques, on est quand même sous la pluie. Et ici tombée malade peut se révéler énervant.''


Mais la jeune Diafora n'écoutait qu'à moitié. En effet, Gwenaëlle par son excitation en avait presque oublié ses deux camarades de wagon.
Jusqu'à qu'enfin elle tourne sa tete, pour avoir un regard légèrement surpris, puis ce que Elynary avait disparu. Enfin, celle-ci avait simplement ouvert la porte, mais Gwen ne l'avait pas entendu trop occupé par ses pensées sur sa prochaine répartition, ses rencontres futures, les cours, tous ce qui pourrait concerner de près ou de loin Poudlard ! Ce qui faisait donc une bonne liste. Si fait qu'il devait y avoir cinq minutes que la deuxième année avait fini sa phrase. Mais évidemment, la rouquine ne s'en était pas rendu compte sur le coup.

"Je te félicite, Gwen ! Et c'est ton premier jour..." Elle jeta un regard dehors, et vit que le quai qui se rapprochait et son regard béa et excitée se ferma, et elle saisit avec un mouvement rapide son sac, en oubliant même sur le moment la politesse et donc sans jeter un seul regard à Absynthe puis ouvrit la porte de son compartiment ou déjà plusieurs personne se pressait toute déjà en uniforme, la petite grimaça, essaya de trouver une place avant d'enfin se diriger vers là ou devait se trouver apparemment les toilettes.
Elle enfila en vitesse son uniforme, avant de l'arranger et le lisser un peu, par ce qu'elle allait perdre toute ses bonnes résolutions de bonne tenue qu'elle s'était prise ainsi vêtue et presque échevelée, elle sortit un peigne se coiffa rapidement.
Quand elle sortit dehors, déjà, les autres premières années était à peu près tous arrivés devant un... un géant ? Bref... Donc la petite se hâta de les rejoindre. Et jeta un regard étonné à Elynary quand elle la vit, avant de comprendre que seul les premières années devaient venir, cela du au fait peut-etre que le géant se présentant sous le nom de Hagrid venait de le dire. Remarquant Absynthe, elle lui adressa un signe de la main qui se voulait amicale, avant de se mettre au fond de file, observant chacun de ceux de devant avec attention. Sous la pluie, elle suivit enfin les autres jusqu'à des barques, elle s'installa sur la dernière restante, et ne pouvait s’empêcher d'avoir un sursaut d'étonnement, puis un sourire quand elle vit les barques avancer toutes seules vers le Château.

Keep Calm And Go To Hogwarts
***
Code couleur : #2F4F4F
  Retour   Répondre