Voie 9 ¾

Inscription
Connexion

L'arrivé tant attendu !  Libre 

On était le jeudi premier septembre, Alexander marche avec ses parents en direction de la gare King's Cross, il venait de faire toutes ses courses nécessaires pour faire sa rentré scolaire, il était tout excité de pouvoir enfin aller étudier l'art de la magie à la grande école, tant réputé de Poudlard, il discute beaucoup avec ses parents de la magie et de la correspondance qu'il pourra avoir avec eux une fois arriver dans l'internat, au bout d'un petit moment, ils arrivent enfin tous les trois à la gare, Alexander était de plus en plus stressé et se pose beaucoup de questions aussi, *Vais-je me faire de nouveaux amis ? Avec qui je vais être dans le train ? Comment vont être mes professeurs ? Je vais pouvoir continuer de travailler de la même façon que dans mon école Moldus ? Et surtout dans quel maison vais-je être, la même que mes parents ou une plus adapté a moi ?* mais ce n'était pas le moment de ce questionner ses parents sont en train de lui donner des conseils, en lui tendant un ticket de train, sur ce ticket il y avait d'indiqué la quai neuf trois quart, mais Alexander dans son souvenir ne situé pas ce quai et questionne donc ses parents sur le quai indiqué en leur disant qu'il y avait une erreur, ses parents, sourire au lèvres, lui expliquent que ce n'est pas un quai mais plutôt un mur afin de cacher ce quai aux Moldus et l'emmène directement devant ce mur, ils lui disent qu'ils n'iront pas plus loin avec lui car ils ont un rendez vous important pour une nouvelle maison, ils se disent donc un au revoir émouvant mais le père y coupe cour disant a son fils qu'il se reverront a noël avant de lui dire de courir en direction du mur sans hésiter, alors Alexander courra vers le mur faisant un signe de la main a ses parents.


Arrivé de l'autre coté du mur, Alexander découvre une nouvelle partie de cette gare, le quai neuf trois quart, voyant devant lui un train rouge et noir avec inscrit dessus «Poudlard Express». Les yeux d'Alexander s'écarquillent à la vue de ce magnifique train, mais aussitôt tourne sa tête en direction du reste de la gare voyant beaucoup de personnes, des élèves, des contrôleurs et aussi certains parents d'élèves.


Après avoir jeté un coup d’œil rapide à la gare, Alexander se précipite en direction d'une porte du train et vient a rapidement chercher un compartiment vide, puis viens poser toutes ses affaires a sa gauche, avant de venir s’asseoir coté droit, vitre avant de regarder celle-ci et se perdre dans ses pensées.

L'arrivé tant attendu !  Libre 

Jeudi premier septembre, l'heure de la rentrée approche, l'heure fatidique pour Ken de ne plus voir ses parents avant longtemps approchait. Mais il ne voulait pas y penser trop longtemps, il voulait surtout profiter des derniers moments avec ces derniers.
Ken était ébahi de la beauté de Londres, ayant vécu ses onze ans à Tokyo, c'était la première fois qu'il changeait de ville, qu'il voyait de nouveaux visages. Et c'était comme pour les tenues vestimentairse, à Londres tout le monde était bien habillé, en costume trois pièces, enfin pour la plupart.

Une fois les courses pour la rentrée scolaire faites, Ken et ses parents marchaient donc, mains dans la mains, en direction de la gare King's Cross afin de prendre le train. Tout en marchant Ken se posait des tas de questions, et demanda donc à ses parents.

«Dit papa, demanda Ken, comment c'est Poudlard ?
-Ne t'inquiète pas Kenny, il mit sa main sur la tête de son fils, tu auras toutes réponses à tes questions en temps voulu.»

*Quoi ?! Il ne me réponds pas ? Qu'est-ce que ça veut dire ? Comment vont être mes futures professeurs ? Et puis, comment les élèves de Poudlard vont être avec moi ?* Pensa alors Ken, souriant quand même à son père.

Une fois arriver devant le mur pour aller sur la voie neuf trois quart, les parents de Ken lui dit de fermer les yeux et de courir, courir très vite. Ken, ne comprenant pas, effectue quand même les dires de ses parents... Il traversa alors le mur ressentant une sensation étrange. Et quand il ouvrit les yeux, stupéfaction ! Il vit un train rouge et noir ayant l'insigne «Poudlard Express»
.
Ken était tout souriant, mais l'heure des au revoir approcher très vite, de plus il savait qu'il n'allait pas revoir ses parents très vite étant donné qu'ils allaient retourner à Tokyo pour reprendre leur affaire familial. Mikato, son père lui donna donc le billet de train, et lui dit d'aller s'installer tranquillement à une place, qu'il pensait fort à lui et qu'il l'aimais de tout son coeur. Il mit sa main sur sa tête avant de l'embrasser sur le front, sa mère fit de même.

Ken étant un grand sentimentale, il ne put retenir les larmes rouler le long de ses joues.
C'est donc avec tristesse qu'il monta dans un wagon du Poudlard Express, munie de ses bagages, il chercha un compartiment vide. Au bout de cinq minutes de recherche, *Je ne pourrai pas être seul...* songea alors le jeune garçon, il décida de prendre le premier compartiment qu'il trouverai.
Avec un peu de chance, il n'y aurai qu'une seul personne dans celui-ci. Et le jeune garçon eut cette chance, il ouvrit donc les portes du compartiment, s'essuyant alors les yeux, il entama la conversation à l'individu qui regardai par la fenêtre.


«Ex... Excuse moi ... bégaya Ken, est-ce que je peux... m’asseoir ici ?»

L'arrivé tant attendu !  Libre 

Alexander est perdu dans ses pensés, il pense a ses parents, sa nouvelle maison qu'il découvrirai pour Noël seulement, ses anciens amis en Allemagne. Après avoir pu se rassurer par rapport a ses pensés, il se mit a mettre sa main dans ses affaires et cherche son livre un livre qu'il a acheté sur l'histoire de la magie, puis se mit a lire son livre levant la tête de temps a autre afin de voir si une personne viens dans le compartiment.
A un moment, Alexander entends la porte du compartiment s'ouvrir et il voit une personne qui fait à peu près sa taille, il se dit que c'est un élève, sûrement un première année comme lui mais bon, il se sera bien assez tôt vu que la personne semble vouloir rester dans le compartiment, il entend un petite voix dire :

«Ex... Excuse moi ... bégaya Ken, est-ce que je peux... m’asseoir ici ?»

Il se dit qu'il n'avait pas vraiment le choix et pensa qu'il ne fallait pas commencer a dire non a de possible amitié entre lui et cette personne qui est peut être un première année comme lui, et lui répondit :

« Oui, bien sur, je t'en prie, ce n'est pas mon train après tout, dit-il en souriant, moi je me nomme Alexander et toi, comment tu te nommes ?»

Alexander descendu en pressions après avoir dit sa première phrase, il se dit que la première parole donne toujours une bonne ou une mauvaise impression et espère que qu'il a fait un bonne impression a la personne et se dit qu'il pourrait devenir son nouvel ami.

L'arrivé tant attendu !  Libre 

Alice était dans un taxi avec ses parents qui parlaient entre eux en ignorant leur fille. Ça ne la changeait pas de d'habitude ses parents sont toujours odieux avec elle mais bon elle s'en fichait. Elle sortie l'histoire de Poudlard pour s'occuper. Arrivée à la gare ses parents lui donnent le ticket de train et lui dit:
"On doit te laisser ici on a un rendez-vous important. Tu sauras te débrouiller toute."lui demanda sa mère.
"Oui, mère. Au revoir passez une bonne année, car je suppose que je ne reviendrait pas pour les vacances." répondit Alice.
"C'est correct, au revoir ma fille bonne année et soit à Serpentard." dit son père

Alice rentra dans la gare et suivi les jeunes sorciers vers un mur. Elle couru à son tour vers le mur et se retrouve devant un grand train rouge où en lettre d'or il y a marqué Poudlard Express. *Il est vraiment magnifique ce train, j'ai tellement hates d'être à Poudlard et de me faire des amis, enfin j'espère en avoir* pensa-t-elle. Elle rentra dans ce magnifique train est chercha un wagon vide mais elle trouva un wagon où il n'y avait que deux garçons.
"-Bonjour, est-ce que je peux m'installer s'il vous plaît car tous les autres sont pleins." demanda t-elle hésitante.

Alice Torn, Serpentarde.

L'arrivé tant attendu !  Libre 

Deux coups de sifflet se font entendre, résonnant dans la gare annonçant le départ du train *il est donc 11heures* me dis-je. La cabine était restreinte, mais quatre personnes pouvaient rentrer dedans.
Le blondinet était assit du côté droit, ses affaires étaient sur la même banquette, donc je ne pourrai prendre que le côté gauche, c'était logique.

J'avais emmené avec moi qu'un gros sac de sport, toutes mes affaires rentraient dedans je n'avais pas beaucoup de vêtements, surtout des livres, beaucoup de livres.

Il était en train de lire, mais je ne pu m'empêcher de lui demander de m’asseoir ici, et vu que la locomotive allé partir en direction de la gare de Pré-au-Lard, il me fallait vite trouver une place. Après avoir posé ma question, il me répondit tout souriant :

« Oui, bien sur, je t'en prie, ce n'est pas mon train après tout, moi je me nomme Alexander et toi, comment tu te nommes ? »

[b]*Une première étape de faite !*[/b] Me dis-je souriant à Alexander tout en rentrant avec mon sac dans la cabine. Je mis mon sac en hauteur dans l'emplacement prévu à cette effet, avant de m’asseoir devant Alexander.

« Je m’appelle Ken... Toi aussi tu es une première année ? Et ... tu sais combien de temps allons nous rester dans ce train ?» lui demandais-je le regardant dans les yeux.



« Bonjour, est-ce que je peux m'installer s'il vous plaît car tous les autres sont pleins .»


Entendis-je, détournant le regard vers la jeune fille, je l'observa de la tête au pied rapidement avant de baisser la tête par angoisse de rougir. Bien sur, ça ne me possais aucun problème qu'elle s'installe ici ou non, je lui répondis donc; «Hurm... Oui installes toi...» avant de scruter le visage Alexander.


Reducio
Désolé de la longue attente, personnellement je reprends les RPG suite à mon absence c:

L'arrivé tant attendu !  Libre 

Après s'être présenté au jeune garçon brun, il entend depuis son wagon deux coups de sifflets, il s'est dit alors que l'heure du départ est arrivé et se dit :


*Onze heure, il est onze heure, le train va bientôt démarrer et le voyage vers Pré-au-Lard va être long, même si dans moins de dix heures je serai là-bas, je verrai ce collège, ce collège où mes parents ont passés leurs scolarités. Ils étaient dans la maison Serdaigle et moi dans laquelle je serai ? Serdaigle ? Où une autre maison ? Mes parents m'ont dit que leur scolarité s'est très bien passé dans cette école, les élèves sont intelligents et motivé, ce qui doit sûrement me correspondre. Bref, je verrai ça à mon arrivé, je ne dois pas être angoissé par ça*

Après les deux coups de sifflets il entendit le jeune garçon répondre a sa question le regardant dans les yeux :


« Je m'appelle Ken...Toi aussi, tu es une première année ? Et...tu sais combien de temps allons nous rester dans ce train ? »


Alexander prit alors un léger sourire puis répond à Ken :

« Euh...oui, c'est ma première année, je suppose que pour toi aussi, c'est la première ?. Et je ne connais pas vraiment la durée du voyage, mais nous devrions arrivé à Pré-au-Lard en début de soirée. »


Peu après avoir répondu a Ken , Alexander voit une fille rentrer dans le compartiment et dit d'une voix hésitante :


« Bonjour, est-ce que je peux m'installer s'il vous plaît car tous les autres sont pleins. »

Ken lui répond rapidement qu'elle peut s’asseoir, Alexander lui répondit alors aussi :

« Bien sur, moi c'est Alexander et toi ? » Dit-il alors en se frottant l'arrière de la tête.

Maintenant ils étaient trois dans le compartiment et le train s'était lancé, alors, Alexander se dit qu'il n'y aurait plus d'élève qui vont arrivé et qu'il fera connaissance de seulement Ken et la jeune fille dans le train.