Voie 9 ¾

Inscription
Connexion

Première rencontre  PV 

Mal au ventre. Ava avait encore mal au ventre. À chaque fois qu'elle y pensait, son estomac semblait faire de la balançoire dans son ventre. Poudlard. Cette école dont sont ami, Drew, lui avait tant parlé, et dont elle avait reçu une lettre le mois dernier qui lui avait été apportée par un hibou et qui lui assurait une place là-bas. Elle était terrorisée à l'idée de s'y rendre, et de rencontrer des gens. C'est vrai que, mis à part ses parents et Drew, la jeune fille n'avait connu personne en onze ans. Et lorsqu'elle songeait au nombre de sorciers et de sorcières qu'accueillait sûrement Poudlard, Ava était comme prise de vertiges.
La jeune fille soupira sur le quai 9¾, sa valise à la main. Comparée à celles des autres, celle-ci était bien petite. À vrai dire, l'adolescente n'avait pris que le strict nécessaire, ainsi que les objets exigés sur la liste de fournitures. Elle s'attristait également de ne posséder aucun animal de compagnie, alors que beaucoup portaient une cage dans l'autre main. N'ayant qu'une bourse, et aucun parent sorcier donc aucun compte à Gringotts, Ava n'aurait pas eu les sous pour un hibou.


« Ava ! J'te cherchais partout ! »

La jeune fille se retourna, subitement retirée de ses songes par la voix masculine qui l'avait interpellée. Un souffle de chaleur envahit sa cage thoracique lorsqu'elle aperçut Drew Townsend, son ami, qui se tenait devant elle. Un large sourire se dessina ainsi sur son visage.

« Drew ! Ça, alors ! Je suis heureuse que tu sois là. J'suis un peu perdue, ici, j'sais pas trop quoi faire... »

Le jeune homme ricana doucement, et prit sa cadette par les épaules.

« Eh ben, tu vois cet énorme train rouge que personne ne peut louper tellement il est énorme ? » dit-il en pointant du doigt le Poudlard Express, comme s'il s'adressait à une arriérée mental. « Bah, tu montes dedans, et hop, tu te retrouves à Poudlard ! »

Ava se dégagea du bras de son aîné d'un mouvement brusque de l'épaule, avant de le toiser d'un regard noir. Elle savait qu'il plaisantait, comme il était conscient qu'elle n'était pas vraiment énervée. Cette situation était assez fréquente, et comme à chaque fois, les joues d'Ava s'enflammèrent.

« J'suis au courant, crétin ! Moi j'te parle des gens. J'aime pas la foule. »

« Moi, j'crois plutôt que t'as peur. » affirma-t-il en hochant de la tête.

« P't'être bien... » marmonna la jeune fille en plantant son regard au sol.

« Tu devrais pas. Poudlard c'est trop cool, tu verras ! C'est ma troisième année, je sais de quoi j'parle ! »

Drew donna une petite tape amicale dans le dos de son amie, mais celle-ci n'eut pas l'air plus convaincue. Alors, il prit un ton plus sérieux, et continua en disant :

« Écoute Ava, tu y arriveras, ok ? Tu as bien réussi à devenir amie avec moi, alors pourquoi pas avec d'autres ? C'est normal que tu ne sois pas rassurée, c'est nouveau pour toi. Mais tu verras que se sociabiliser est bien plus simple que tu ne l'imagines. Alors, ne te mets pas de barrière, et fonce dès que tu en as l'occasion. Je sais que tu es forte et persévérante. »

« Gâche pas ta salive,Townsend. J'y arriverai pas... J'vais rester seule. »

La gorge de l'adolescente se noua soudainement. Cette pensée lui brisait le cœur. Elle savait qu'elle ne vivrai jamais les mêmes aventures extraordinaires qu'avait déjà vécues Drew, et qu'il lui racontait des étoiles plein les yeux.

« N'importe quoi. »

Un long silence suivit les paroles du jeune homme. Il cherchait une idée, un truc à dire ou à faire, Ava le savait. Le regard de cette dernière se décrocha du sol pour venir glisser le long du train, jusqu'à la foule d'élèves, d'amis et de familles qui s'embrassaient, discutaient, s'esclaffaient, se saluaient d'un geste de la main. La petite sorcière les observa de loin. Certaines familles étreignaient une dernière fois leurs enfants, tandis que d'autres gamins s'échangeaient déjà des cartes Chocogrenouille sur le quai, et que certains montaient dans le Poudlard Express d'un pas décidé. Ava aurait tellement voulu se fondre dans la masse, être l'une des leurs. Mais elle n'avait ni famille, ni Chocogrenouille, et était loin d'être aussi excitée que certains.

« Bingo, j'ai une idée ! » lança soudainement Drew.

Ava tressaillit. Qu'avait-il encore derrière la tête ?

« J't'écoute. »

« Tu vas monter dans le train, prendre une cabine au hasard, et t'installer dedans sans moi, évidemment. Et à la fin du voyage, j'exige que tu me présentes la ou les personnes avec qui tu auras discuté ! Et tu n'as pas de joker, tu es obligée de le faire ! »

« Je ne suis obligée de rien du tout. » siffla sèchement son interlocutrice, qui haussa un sourcil.

« Bien. » répondit son ami froidement, tout sourire effacé. « Mais n'espère pas te mettre dans le même compartiment que le mien ! »

Puis, il s'avança à grandes enjambées vers le train, apparemment vexé. La petite fut prise au dépourvu. Que faire ? Pourquoi agissait-il comme cela ? Lui en voulait-il vraiment ? Ces questions tournoyèrent dans son cerveau tandis que ses yeux fixaient le dos de Drew. Elle ne voulait surtout pas le perdre.

« C'EST BON ! » hurla-t-elle tandis que le jeune sorcier stoppait sa progression, toujours dos à elle. « C'est bon, j'ferai c'que t'as dit. J'te l'jure »

Son ami se retourna, un énorme sourire plaqué au visage. Ava comprit. Son numéro d'homme blessé, c'était du bluf. Ses sourcils se froncèrent, et ses joues reprirent leur teinte rosée.

« Enfoiré ! » cracha-t-elle.

« En même temps, t'es facile à berner ! T'as juré maintenant, tu ne peux plus reculer ! » répondit-il, visiblement amusé par la situation.

Le jeune homme reprit sa progression, plus calme et décontractée cette fois-ci. Énervée, Ava le suivit en ignorant ses rires.


• • •

Sa douleur à l'estomac reprit le dessus. Ava posa une main sur son ventre, et se retourna vers le jeune sorcier qui lui faisait signe d'avancer en direction des compartiments se trouvant au sens opposé que lui prenait. La petite prit une grande inspiration, puis détourna son regard vers les cabines. Toutes étaient déjà occupées par une ou plusieurs personnes. Mais elle en sélectionna une où elle était sûre qu'il n'y avait qu'une seule fille. Elle ne voulait pas prendre le risque de tomber sur un groupe d'adolescents qui se connaissent déjà. Alors, la jeune fille prit une deuxième bouffée d'air, et posa doucement sa main sur la poignet. Elle hésita avant d'ouvrir la porte, et tenta de se remémorer les paroles de Drew. Mais ce qui la poussa à l'ouvrir, c'était l'angoisse que lui inspira le regard intrigué que la fille se trouvant à l'intérieur lui lança.

« Euh salut. Y'a de la place pour moi, ici ? »

La petite sorcière qui lui faisait face semblait avoir le même âge qu'elle. Ava se félicita intérieurement. Ce serait certainement plus facile, si Poudlard était également une première fois pour elle.

Reducio
Ma couleur de police, c'est Dimgray (à mettre pour mes dialogues :lol:).
Dernière modification par Ava Turner le 31 juillet 2017, 15 h 41, modifié 1 fois.

Première rencontre  PV 

Sally n'avait jamais été aussi excitée de sa vie ! Elle allait enfin aller à Poudlard ! Étant née dans une famille de sorciers, elle connaissait déjà Poudlard par description, mais elle n'y était jamais allé !

Le grand jour était arrivé. La rentrée à Poudlard. Le Poudlard Express, entre autres. Elle se réveilla aux aurores. Elle sauta partout dans la maison, incapable de retenir son excitation. Sa mère, Maryse Criswald, la raisonna :
Sally ! Calme toi immédiatement sinon tu n'iras pas à Poudlard !
Ceci était évidemment une menace en l'air car pour rien au monde Maryse n'aurais interdit l'apprentissage de la magie à sa fille unique.
Sally se calma un peu. Bon, pas la peine d'énerver sa mère. Après le petit déjeuner, la mère et la fille se préparent à partir. Elles iraient en métro moldu.
Je regrette que ton père ne soit pas là... Mais il avait une mission urgente pour le Ministère.

Les Criswald habitaient dans la banlieue de Londres. Près de la ville, mais les parents qui travaillent au Ministère de la Magie devaient y aller en transplanant.

Le métro moldu est un vrai casse-tête ! se plaignit Maryse.
Sally était trop concentrée pour répondre. Elle lisais ''l'Histoire de Poudlard''. Après quelques instants, elle demanda :
Maman, dans quelle maison j'irai ?
Sally était indécise pour le choix de sa maison. Elle aurait bien aimé Gryffondor, mais ne s'estimait pas assez courageuse pour être dans cette maison. Serdaigle aussi l'aurais tenté, peut-être aussi Serpentard...
Sally, toute la famille à été à Poufsouffle. Tu pourrais suivre nos traces, mais si le Choixpeau en décidé autrement...
Sally hocha la tête. Poufsouffle. C'était une bonne maison, ça ? Aucune idée... Elle regarda dans son livre. Poufsouffle, la maison des travailleurs, des loyaux, des gentils... Pourquoi pas ?
*Sally, pas la peine de te prendre la tête, le Choixpeau décidera pour toi...*
Quelques minutes plus tard, le métro arriva à destination.
Par où est la gare ? Par là ? Bon sang ! On se perd par ici !

Finalement, elle trouvèrent la gare de King's Cross.
La voie 9 3/4 ! Maman il faut trouver la voie 9 3/4 !
Je sais ma chérie, ne t'excite pas trop s'il-te-plaît !
Elles déambulèrent dans la gare.
Il faut passer par le mur qui est entré les voies 9 et 10.
Je sais, Maman !
Sally pointa du doigt les numéros des voies en plastique.
C'est ici !
Sally tu y vas la première ? Vas-y en courant, se sera plus facile !
Sally respire un grand coup. Elle avait un peu peur de foncer dans le mur... Elle prit de l'élan, couru droit dans le mur et...se retrouva sur le quai entourée de sorciers ! Sa mère arriva juste derrière. Elle dit :
Dix heures cinquante cinq ! On est dans les temps !
Elle se tourna vers sa fille. Elle chuchota :
Au revoir ma puce, on se verra à Noël. On s'écrit régulièrement
Elle lui fit un rapide baiser sur la joue puis recula.
Sally était maintenant seule avec sa valise.
*Je vais aller dans le train...*
Elle fendit la foule et pénétra dans le Poudlard Express. Elle remonta le train et trouva un compartiment vide.
*Voilà, je vais m'installer là.*
Elle sortit son livre de son sac et se mit à lire.

Sally était déjà absorbée par sa lecture qu'elle sursauta quand une fille du même âge qu'elle, semble-t-il, entra dans le compartiment.
Euh salut. Y'a de la place pour moi, ici ?
Sally esquissa un sourire. De la compagnie ? Volontiers ! Autant se faire des amis dès le train !
Bien sûr que tu peux venir ici. Comment t'appelles tu ?
Sally s'écarte un peu vers la fenêtre pour laisser de la place à la jeune fille.
C'est la première fois que tu viens ici, toi aussi ?

VIVE SERDAIGLE !!!
*Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre.*
*Le divertissement est le meilleur régime contre le poids de l'existence*
Franck Dhumes

ABSENTE JUSQU'AU 30 FÉVRIER !

Sally le fantôme du passé revenu d'outre-tombe

Première rencontre  PV 

La main de Ava tremblait légèrement sur la poignée de la porte qu'elle venait d'ouvrir. Au début, elle songea à la fraîcheur dont la fin de l'été était coupable. Mais elle comprit bien vite que ce n'était pas ce qui la faisait trembler. La jeune fille était intimidée par la situation, et ouvrir la bouche lui faisait l'effet d'un vrai supplice. Mais il le fallait. Pas pour le stupide défi de Drew, non, pour sa propre intégration à Poudlard, dont elle était maître. Il fallait se sociabiliser afin de ne pas se créer une image clichée de cruche timide et renfermée sur elle-même. Être normale. Se fondre dans la masse. Il s'agissait des clés de la réussite et de l'intégration, selon son ami. Ava serra alors la poignée aussi fort qu'elle le pouvait afin de dissimuler les tremblements suspects de sa main, jusqu'à ce que certaines parties de ses doigts prennent une teinte jaune.

« Bien sûr que tu peux venir ici. Comment t'appelles-tu ? »

La jeune fille aux longs cheveux sombres tressaillit. Deuxième étape : s'installer et sympathiser avec l'humain. Elle baissa la tête et fixa le sol en l'espace d'une seconde tout en riant intérieurement de ses pensées robotiques. On aurait dit qu'elle comptait conquérir le territoire d'un ennemi, alors que toutes deux étaient simplement deux petites sorcières en route pour leur école de magie. Non franchement, c'était ridicule. Ava releva la tête et rangea rapidement une mèche noire derrière ses oreilles avant de planter son regard émeraude dans celui de son interlocutrice.

« Ava Turner. »

Cette dernière vit la petite déjà installée glisser vers la fenêtre, comme pour l'inviter à s’asseoir à côté d'elle. Mais la première année préférait prendre place en face de l'autre, afin de pouvoir prendre ses aises sur sa banquette et parler convenablement à l'autre fille, face à face. Alors, après avoir pris une grande inspiration silencieuse, elle lâcha avec un peu de difficulté la porte et avança rapidement en direction de la banquette libre, ou elle s'installa doucement, près de la fenêtre, à côté de sa valise et en face de son interlocutrice. Sa main était légèrement ankylosée.

« C'est la première fois que tu viens ici, toi aussi ? »

Ouf. L'étau qui comprimait sa cage thoracique depuis sa montée dans le train diminua légèrement son étreinte. Ava était un peu rassurée. Elle avait fait le bon choix, en pénétrant dans ce compartiment, et était tombée sur une fille de son âge, apparemment seule, comme elle l'avait souhaité si fort. La chance lui souriait enfin.

« Oui, c'est ma première année à Poudlard... » répondit-elle en massant sa main ankylosée avec la seconde. « Au fait, tu es seule dans le compartiment, ou est-ce que tu attends du monde ? »

La petite esquissa un sourire peu convainquant, et le dissipa aussitôt. Elle devait être ridicule. Son regard se décrocha momentanément de l'autre fille, et vint fixer le quai 9¾ qui se dessinait à travers la vitre dans un court moment d'absence. Les derniers retardataires se hâtaient d'embrasser leurs familles et de monter dans le train d'un grand saut, tandis que la plupart des gens, les pieds plantés au sol, agitaient leurs mains face aux fenêtres, des larmes roulant sur certaines joues. L'enfant en conclut donc que le train allait bientôt partir.

« Parce que, si tu attends du monde, je ne veux pas déranger, je peux m'en aller. » déclara-t-elle en portant de nouveau son attention à la deuxième première année.

Le regard d'Ava glissa sur le livre que la fille tenait entre ses mains. Elle écouta à peine la réponse de l'autre à sa première question avant de demander :


« Tu lis quoi ? »

Première rencontre  PV 

-Bien sûr que tu peux venir ici. Comment t'appelles tu ?
L'interlocutrice de Sally avait l'air toute stressée. Sally essayait de la mettre à l'air d'un sourire.
*Je me demande pourquoi je ne ressent rien. Après tout, je quitte ma famille, la maison où j'ai grandi, mes amis... Ça viendra certainement plus tard. Ou alors...*
La fillette à qui Sally faisait face plongea son regard émeraude dans celui noisette de Sally. Son regard émanait du stress, du stress et encore du stress. Ou quelque chose d'approximatif. Sally lui rendit son regard.
-Ava Turner
La dénommée Ava s'installa sur la banquette en face de Sally.
*C'est plus pratique d'être face à face pour discuter.*
- C'est la première fois que tu viens ici toi aussi ?
Ava parut rassurée. Pourquoi ?
*Ai-je l'air de vouloir la manger ?*
Ava répondit :
Oui, c'est ma première année à Poudlard...
Sally se sentit rassurée. Ava avait le même âge qu'elle.
*Nous avons ainsi plus de chances de devenir amies !*
Au fait, tu es seule dans le compartiment, ou est-ce que tu attends du monde ?
Sally haussa les sourcils. Qui pourrait-elle attendre ?
*Mais bon, elle ne me connais pas...*
Ava esquissa un sourire mais se reprit aussitôt. Elle rougit légèrement. Elle se croyais donc ridicule ?
*Pourquoi avoir honte de sourire ?*
Le train n'allait pas tarder à partir. Les étudiants restés dehors se dêpechaient de monter dans le train.
- Parce que, si tu attends du monde, je ne veux pas déranger, je peux m'en aller.
Elle ? Partir ? Pas question ! C'était la première chance de Sally de se faire une amie, et elle ne voulait pas la gâcher.
- Non, reste ! Je n' attends personne !
Sally sourit d'un sourire qu'elle voulait gentil.
Ava jeta un coup d'œil au livre que Sally tenait toujours entre ses mains.
- Tu lis quoi ?
Sally la regarda, toujours en souriant.
- ''l'Histoire de Poudlard''. Je me renseigne pour en savoir plus sur les maisons de Poudlard. Toi, tu penses être dans quelle maison ?
Puis, le train s'ébranla.
*En route pour Poudlard !*

VIVE SERDAIGLE !!!
*Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre.*
*Le divertissement est le meilleur régime contre le poids de l'existence*
Franck Dhumes

ABSENTE JUSQU'AU 30 FÉVRIER !

Sally le fantôme du passé revenu d'outre-tombe