Voie 9 ¾

Inscription
Connexion
  Retour

Jusqu'au bout du voyage  PV 



Rey hésita encore. La main posée sur le cadre de la porte du train encore à moitié vide, il jeta un dernier regard en arrière. Sur le quai, sa famille l’observait en silence. Son frère souriait, sa sœur pleurait, sa mère se tenait entre les deux, en demi-teinte comme à son habitude. Ni trop froide, ni trop chaleureuse. Son père quant à lui avait prétexté du travail, mais Rey se doutait que le monde des sorciers le mettait mal à l’aise. Il ne lui en tenait pas rigueur, le comprenait même. Ce n’est pas facile d’être différent, le jeune garçon l’avait expérimenté dans ses divers établissements scolaires pour moldus.

Il soupira et entra finalement dans le wagon, le cœur serré et le ventre noué. Il ne pouvait rien faire de mieux à présent. Il avait en vain tenter de sécher les larmes de Meerah mais la petite semblait inconsolable. Au tour de Drian de s’en occuper maintenant. Abandonner son rôle de grand-frère l’attristait et dans un même temps lui faisait pousser des ailes. Il ne s’était jamais senti aussi libre. Et puis, il les retrouverait aux prochaines vacances, il ne partait pas pour toujours non plus. Meerah finirait par comprendre ça.

Fort de ce sentiment, Rey entra dans le premier compartiment libre et ne donnant pas vu sur le quai qu’il trouva et s’y installa à son aise. Il avait sciemment dénié ceux qui était déjà occupé, trop intimidé par les rires des élèves qui retournait à Poudlard pour une énième année. Il savait bien que le sien se remplirait aussi mais il trouvait ça plus facile de voir les gens venir à lui plutôt que de s’introduire dans un groupe déjà formé. Surtout dans un train bondé de sorciers où les règles qu’il ne connaissait pas encore devait être bien différentes du monde moldus. « Prudence est mère de sureté » comme disait toujours son frère.

Il posa son menton dans le creux de sa main et regarda par la fenêtre sans rien voir. Il pensait déjà à cette nouvelle école qui l’attendait, ce nouveau monde, aux personnes qu’il allait rencontrer. C’était un nouveau voyage qui commençait.

Capitaine et Poursuiveur des Frelons
*Le souffle des poufsouffles jamais ne s'étouffe*

Jusqu'au bout du voyage  PV 

Kiara monta dans le Poudlard Express en évitant de bousculer les autres élèves qui ne regardaient pas vraiment ou ils allaient à cause de leur excitation ou à cause de leur stresse de devoir quitter leur famille pour aller à Poudlard, *Ce sont certainement des premières années comme moi*, pensa-t-elle, après tout elle était un peu dans le même état d'esprit qu'eux. Elle s'imaginait mal devoir être séparé de son père jusqu'aux prochaine vacances, mais bon elle devait faire avec et avec un peu de chance, elle se sentira tellement bien à Poudlard qu'elle oubliera que son père se trouve à des centaines de kilomètres.

En marchant dans le couloir à la recherche d'une place libre dans un compartiment Kiara repensa à ses au revoir avec sa famille il y quelques minutes. Son père avait tellement été ému qu'il avait verser quelques larmes et il l'avait inondé de bisous, à la différence de son grand frère qui lui a juste dit de faire attention à elle et d'être sage mais, au dernier moment, il l'a pris quand même dans les bras, après tout il n'allait pas se voir beaucoup puisque lui repartait en France pour ces études et que Kiara, elle, allait à Poudlard. Ses grands parents paternel avait eux aussi fait l'effort de venir. Eux aussi ils avaient vécu ça, le premier départ vers Poudlard, depuis qu'elle était petite, Kiara avait été bercée par les petites anecdotes que ses grands parents lui avait raconté, et leurs premiers jours à Poudlard en faisait partit. Ils étaient tellement excités et heureux de voir leur petite fille partir pour cette école ou ils ont vécu leurs plus beaux souvenirs que pendant quelques minutes, Kiara n'était plus stressée.
Au final, ces au revoir l'avait un peu attristé mais malgré tout elle était heureuse que toute sa famille se voit déplacé pour elle.

Elle passa devant de nombreux compartiments qui a première vue, étaient déjà occupé et plein de vie, elle continua donc jusqu'à un compartiment étrangement calme, elle pensa qu'il devait y avoir personne dans ce compartiment et elle décida d'y rentrer mais, en ouvrant la porte elle vit qu'elle s'était trompée, puisqu'il y avait un jeune garçon aux cheveux rouge qui était déjà installé.

- Oh, euh... Salut, je peux m'installer ici ? Demanda-t-elle timidement.

Duo de choc mais pas en toc, Mina et Kiara sont là !

Jusqu'au bout du voyage  PV 




Cela faisait déjà quelques minutes qu’il était assis à rêvasser quand la porte du compartiment s’ouvrit brusquement, le faisant sursauter. Il lança un regard noir à l’intru qui avait eu l’audace de le surprendre et qui s’avançait déjà vers la banquette. Le jeune garçon s’arrêta net dans sa lancée, hésita un instant avant de faire demi-tour une moue dédaigneuse sur le visage.

« T’as pas l’air commode toi, je vais me trouver des gens plus sympas. »

La remarque hérissa les poils de Rey et il sentit la colère lui monter aux joues. Ce n’était tout de même pas de sa faute si l’autre enfant n’avait aucun savoir vivre.

- C’est ça ! T’as qu’à faire ça ! répondit-il. Mais son coup de sang ne rencontra que la porte qui s’était déjà refermée et il resta comme un idiot avec son irritation.

Rey se rembrunit. L’année n’avait même pas encore commencée qu’il cherchait déjà les ennuis. C’était plus fort que lui. Il fallait qu’il se calme, qu’il laisse couler. Sinon il allait se faire des ennemis bien plus redoutable que les petits moldus de ses premières écoles. Il respira profondément, chassa cette colère parasite et… la porte se rouvrit.

Voilà que le sale môme n’avait pas trouvé place à son goût et qu’il revenait ? Les bonnes résolutions de suite envolées, il allait lâcher une remarque acerbe quand il se rendit compte qu’il n’en était rien. Cette fois-ci, une jeune fille aux cheveux blonds se tenait dans l’encadrement de la porte.

" Oh, euh... Salut, je peux m'installer ici ? " Demanda-t-elle timidement

Sa politesse le prit de court et sa grogne disparue définitivement. Il lui fit un petit sourire en coin avant de l’inviter à s’asseoir.

- Je ne suis pas encore assez riche pour m’offrir un compartiment entier du Poudlard Express, tu peux t’installer où tu veux.

Il attendit qu’elle pose ses affaires avant d’ajouter :
- Moi c’est Rey SIFFERLEN.

Il ne lui demanda pas son nom en retour, il ne voulait pas la forcer. Elle le lui dirait si elle le souhaitait. Après tout, il n’avait pas l’air commode d’après l’autre énergumène et la fille semblait suffisamment intimidée comme ça.
*Elle doit rentrer en première année, tout comme moi* pensa-t ‘il.

Il se promit de le lui demander si jamais la conversation s’engageait.

Capitaine et Poursuiveur des Frelons
*Le souffle des poufsouffles jamais ne s'étouffe*

Jusqu'au bout du voyage  PV 

Tout de suite après avoir posé sa question, Kiara remarqua que je le jeune homme en face d'elle avait l'air en colère. Elle espérait qu'elle n'avait pas interrompu la tranquillité du rouge et que du coup, c'était à cause d'elle qu'il était dans cette état. Elle fut rassurée juste après car un léger sourire apparut sur ses lèvres et il l'invita même à s'installer.

- Je ne suis pas encore assez riche pour m'offrir un compartiment entier à Poudlard Express, tu peux t'installer où tu veux.

Cette phrase qu'il dit sur le ton de la rigolade la détendit un peu, elle posa ses affaires au-dessus des banquettes puis s'assit sur celle qui se trouvait en face du jeune homme. Une fois assise, elle entendit le rouge prendre la parole.

- Moi c'est Rey SIFFERLEN.


Au départ, elle fut étonnée qu'il prenne la parole pour se présenter, elle pensait que ce qu'ils s'étaient dit quelque temps plutôt allait être les seuls mots qu'ils allaient s'échanger du voyage. Elle fut rassurée qu'il ait pris cette initiative, car elle n'était pas sur de pouvoir supporter un trajet entier dans le silence le plus total, sans que son anxiété et son stresse ne deviennent encore plus importants qu'à l'instant mais surtout, elle n'était pas sûre qu'avec sa timidité lorsqu'il fallait aborder les autres, surtout ceux qu'elle ne connaissait pas, elle aurait réussi à engager la conversation, donc ce n'était pas plus mal si c'était lui qui l'avait fait.
Elle était touchée aussi, qu'il n'ait pas rajouté le "et toi ?" à la fin de sa phrase, alors que la plupart des gens le faisaient, cela lui laissait la possibilité de répondre ou alors de se terrer dans le silence, il avait surement dû remarquer sa gêne.

- Et moi c'est Kiara SWAN, tu n'es peu être pas assez riche pour avoir un compartiment mais, tu aurais pu vouloir faire le trajet seul ! avec cette phrase, elle lui fit un sourire un peu plus sûre d'elle par rapport à celui qu'elle avait affiché en ouvrant le compartiment.

Elle avait quand même mis quelques secondes avant de lui avoir répondu mais, elle espérait que ce n'était pas trop grave et puis au moins elle l'avait fait, et puis après tout il fallait bien qu'elle réussisse à vaincre sa timidité car à Poudlard elle ne connaîtrait personne et se connaissant elle allait avoir du mal à rester toute seule dans son coin à regarder les autres rigoler et s'amuser. Ca rencontre avec ce dénommé Rey ne serait pas une mauvaise chose, avec un peu de chance il était lui aussi en première année et du coup elle connaîtrait déjà quelqu'un avant d'arriver à Poudlard.

La seule chose qu'elle espérait c'est qu'ils s'entendent bien.

Duo de choc mais pas en toc, Mina et Kiara sont là !

Jusqu'au bout du voyage  PV 



- Et moi c'est Kiara SWAN, tu n'es peut- être pas assez riche pour avoir un compartiment mais, tu aurais pu vouloir faire le trajet seul !

La jeune fille avait mis quelques secondes avant de lui répondre. Hésitation à discuter avec un inconnu ou juste timidité ? Il n’aurait su le dire. Ceci étant, le sourire qu’elle affichait était déjà nettement plus sûr qu’à son entrée dans le compartiment. Il allait lui retorquer qu’il n’était pas si associable que ça quand des coups de sifflets retentirent et attirèrent son attention. Ils furent rapidement suivis d’un vrombissement grave : le train se mettait en marche doucement. Il eut une dernière pensée pour sa famille : *J’espère que tout se passera bien pour eux. *

Puis le train s’élança hors de la voie 9/ 3/4 et laissa derrière lui toutes les angoisses et les adieux des parents et de ses passagers. Comme s’il changeait de corps, il lui semblait que son ancien lui était resté sur le quai tandis qu’une nouvelle version de lui-même, toute neuve, qui restait encore à polir et façonner était montée dans le train et filait vers l’école de magie. La sensation était étrange. Tel un papillon, il lui semblait avoir abandonner son cocon pour entamer sa renaissance. Mais Rey était prêt pour changer de vie, prêt pour partir à l’aventure, prêt pour devenir un grand sorcier. Il n’avait pas peur d’entrer dans un nouveau monde. A ce propos, il ne connaissait rien à ce fameux monde mais peut-être que Kiara, pourrait lui en dire plus. Il se tourna vers elle et brisa le silence qui s’était tacitement installé depuis le départ du train.

- Dis Kiara, tu connais bien Poudlard ? Tu y es déjà allé ? demanda-t-il.

Capitaine et Poursuiveur des Frelons
*Le souffle des poufsouffles jamais ne s'étouffe*

Jusqu'au bout du voyage  PV 

Empli d'appréhension, William s'approcha du Poudlard Express d'un rouge flamboyant tout en faisant un signe à ses parents sur le quai le regardant d'un air tellement fier. Après leur avoir jeté un dernier regard il pénétra dans le wagon de tête, mais ce fût une bien mauvaise idée car les couloirs comme les compartiments étaient bondés, remplis d'élèves la plupart plus vieux d'un an que lui excités comme des puces, riant aux éclats et discutant de tout et de rien. Il se dit alors qu'il ne pourrait pas entrer dans un cercle d'amis déjà formé, ils ne laisseraient surement pas en placer une et le laisseraient à l'écart.

Sa paranoïa l'emporta et il décida alors de trouver un compartiment vide ou au moins avec des premières années qui comme lui étaient perdu dans ce flot d'élèves, au pire il pourrait lire un de ses livres moldus que lui avait offert sa mère. Will marcha le long des compartiments du train et plus il s'éloignait du wagon de tête moins les conversations étaient bruyantes, mais le compromis c'était que les élèves étaient de plus en plus âgés. Il passa a côté d'un compartiment de sixièmes années qui le regardèrent en stoppant leur conversation. Il se senti extrêmement jugé et rougit, même si il n'y avait pas de quoi, et remis alors machinalement son badge en forme de vif d'or en ordre sur sa veste et continua en soupirant.

Lors de sa marche, le train eut le temps de partir et de quitter la voie 9° 3/4, Will s'arrêta et regarda par la fenêtre et se dit que Poudlard serait le début de sa vie de sorcier, et ne pût s'empêcher de sourire. Il se remis alors en marche et après quelques compartiments, il en vit un occupé par deux premières années. Une fille aux cheveux blonds et bouclés assise devant un garçon aux cheveux rouges, ils semblaient en pleine discussion mais William en avais assez de marcher et il entra alors en poussant faiblement la porte et en demandant:

-Euh... excusez-moi ? Désolé de vous déranger mais je peux m'assoir ? Les autres wagons sont pleins...

William Eonbarn pour vous servir

Jusqu'au bout du voyage  PV 

Alors que le rouge allait lui répondre, elle entendit les coups de sifflet annonçant leurs départ qui allait avoir lui dans quelques secondes, elle tourna donc la tête vert la fenêtre mais malheureusement il ne donnait pas sur le quai, elle ne pouvait donc pas apercevoir sa famille et lui faire un dernier signe avant de partir, dommage, elle ne la reverra qu'aux prochaines vacances.
Quelques secondes après les coups de sifflet, elle sentit le train avancer, sans s'en rendre compte un sourire apparut sur ses lèvres heureuse de se diriger vers Poudlard. Une nouvelle étape de sa vie, qu'elle espérait joyeuse et pleine de belle rencontre, allait commencer dès son arrivée au château.
Elle était tellement dans ces pensée en regardant le paysage qui défilait derrière la vitre et avec le départ du train, elle avait complètement oublié le jeune garçon se trouvant assis en face d'elle. Elle ne s'en souvenu que lorsqu'il lui posa une questions.

- Dis Kiara, tu connais bien Poudlard ? Tu y es déjà allé ?
demanda-t-il.

Alors qu'elle était sur le point de lui répondre que c'était la première fois qu'elle allait aller à Poudlard, un jeune garçon se trouvait devant les portes du compartiment.

-Euh... excusez-moi ? Désolé de vous déranger mais je peux m'assoir ? Les autres wagons sont pleins...


C'était un garçon brun, il avait à peu près la même longueur de cheveux que Rey et à première vu il devait être en première ou en deuxième année maximum. La plupart du temps, elle arrivait plutôt bien à cerner l'âge des gens elle espérait donc ne pas se tromper cette fois-ci.
Elle répondit à sa question assez rapidement pour éviter qu'il reste devant la porte devant trop longtemps sans trop savoir quoi faire.

- Oui bien sur que tu peux venir t'asseoir ici ! Elle ajouta à sa phrase un petit sourire pour essayer de paraître chaleureuse malgré sa timidité.

Duo de choc mais pas en toc, Mina et Kiara sont là !

Jusqu'au bout du voyage  PV 

- Oui bien sur que tu peux venir t'asseoir ici !

La jeune fille avait répondu en très peu de temps, ce qui pris William de court, il ne s'attendait pas a ce qu'on l'accueille si vite. Il entra alors dans le compartiment, referma la porte et se retourna et vis que la jeune fille lui souriait chaleureusement ce qui le détendit un peu et allégea la peur que ce voyage vers l'école se passe mal. Il n'aurait pas supporté un voyage silencieux et gênant de plusieurs heures. Will rendît son sourire à la fille mais avec plus de timidité tout de même et salua également le garçon assis en face d'elle.

En les regardant bien Will pourrait s'apercevoir qu'il ést plus petit que ses deux compagnons de voyage, mais après tout cela ne l'aurait pas trop inaccoutumé. Mais il a préféré mettre directement son sac sur le porte-bagage situé en hauteur tout en se présentant:
-"Je m'appelle William Eonbarn..." dit-il en parvenant a disposer son sac en équilibre précaire sur le porte-bagage, "Mais vous pouvez m'appeler Will... c'est plus court" il ajouta alors en s'asseyant à côté du garçon aux cheveux rouges.

*Est-ce que je devrait demander leur nom, ou peut-être que ça ferait beaucoup de parole d'un coup ?*
pensa-t-il. Mais autant leur demander maintenant qu'il leur a dit le sien: "Et vous ?" fit-il d'une voix qu'il s'efforçait de faire paraître détendue

William Eonbarn pour vous servir

Jusqu'au bout du voyage  PV 

Reducio
Maintenant qu'on est plusieurs, je vous propose cet ordre d'intervention: Rey -> Kiara -> William




Kiara n’eut pas le temps de lui répondre qu’une nouvelle personne se présenta à la porte du compartiment, à son plus grand désarrois, il y avait tant de choses qu'il voulait savoir sur Poudlard. Un jeune garçon, un peu plus petit de taille qu’eux, probablement pas d’âge venait de faire son apparition.

« Euh... excusez-moi ? Désolé de vous déranger mais je peux m'assoir ? Les autres wagons sont pleins... »

La jeune fille l’invita à entrer avec un sourire et Rey se sentit vexé de ne pas avoir son mot à dire. Aussitôt qu’il s’en rendit compte, aussitôt il se sentit un peu bête de ressentir ça. Le train était le meilleur moyen de faire connaissance et les interruptions impromptues, les meilleurs débuts d’histoires. Même s’il ne voulait pas l’admettre, le garçon était stressé et à fleur de peau. Un coup d’œil à ses compagnons suffit pour le rassurer. Peu importe les sourires et paroles légères, ils étaient tous dans le même état. Mais tout au fond, une petite voix lui chuchotait que ce n’était pas la seule raison.

Le nouvel arrivant posa ses affaires et s’installa à ses côtés tout en se présentant.
"Je m'appelle William Eonbarn... Mais vous pouvez m'appeler Will... c'est plus court. Et vous ?"

Rey le fixa longuement de ses yeux d’ambre jusqu’à voir un léger malaise apparaître sur le visage de son vis-à-vis. Il mentirait s’il disait qu’il ne l’avait pas fait pas exprès. En agissant ainsi, il avait l’impression de dominer la situation, les gens et cela le rassurait. Ce n’était pas tant un désir d’écraser les autres mais plutôt une assurance de leur dire : regarde-moi bien, je ne serai jamais ta proie. Et il le faisait systématiquement avec la gente masculine. Ce qui lui avait valu de magnifiques yeux au beurre noir. Mouais, le message ne passait pas toujours comme il le voulait.

- Salut William, commença-t-il, refusant sciemment d’utiliser le surnom du garçon. *On n’a pas gardé les cochons ensemble, faut pas pousser* pensa-t-il. Moi c’est Rey Sifferlen et voici Kiara Swan, c’est bien ça ? ajouta-t-il à l’encontre de cette dernière, hésitant sur le nom de famille qu’il n’avait entendu qu’une fois.

Il se cala au fond de son siège, affichant une attitude d’assurance maîtrisée qu’il ne ressentait, au fond, pas du tout.

Capitaine et Poursuiveur des Frelons
*Le souffle des poufsouffles jamais ne s'étouffe*

Jusqu'au bout du voyage  PV 

Quand la jeune fille proposa au brun de s’asseoir avec eux, elle remarqua que Rey n'avait pas forcément l'air ravi de cette décision mais, elle ne voyait pas vraiment pourquoi, comme il avait bien accepté qu'elle se joigne à lui pour le trajet, elle ne voyait pas pourquoi l'arrivé de William pourrait déranger le rouge. Peut-être que ce n'était pas l'arrivé du brun qui le dérangeait mais le fait qu'elle n'ait pas pu lui répondre, enfin si c'était pour cette raison ce n'était pas bien grâce, elle trouvera certainement un autre moment pour lui répondre, après tout ils n'allaient pas arriver tout de suite à Poudlard, ils avaient le temps.
Elle observa le nouvel arrivant qui était en train de s'asseoir à côté du rouge et c'est à ce moment là qu'il prit la parole :


Je m'appelle William Eonbarn... Mais vous pouvez m'appeler Will... c'est plus court. Et vous ?

Elle tourna donc la tête vers Rey pour que cette fois ce soit lui qui réponde, c'est à ce moment qu'elle remarqua le regard qu'il lançait au brun, il était en train de le fixer ce qui commençait à rendre nerveux William. Elle avait l'impression que le rouge était content voir même fière de la réaction qu'il avait provoqué chez le jeune homme. Pendant ce temps, Kiara restait à les observer en silence, elle avait déjà vu des garçons faire la même chose dans son ancienne école sans jamais comprendre pourquoi ils faisaient cela, à chaque fois, elle se disait que ça devait être un truc de garçons et que c'était normale qu'elle ne comprenne donc pas.
Au bout de quelques minutes de silence, Rey se décida à répondre à la question de William :


- Salut William. Moi c’est Rey Sifferlen et voici Kiara Swan, c’est bien ça ?

Il avait tourné la tête vers elle pour savoir s'il ne s'était pas trompé. Elle le regarda un peu étonnée qu'il se souvienne de sa présence, c'est vrai, que depuis qu'il c'était mis à fixer William elle c'était comme un peu sentit à l'écart.

- Oui c'est bien ça, tu ne t'es pas trompé ! Dit-elle tout en hochant doucement la tête.


Reducio
Ca me convient !

Duo de choc mais pas en toc, Mina et Kiara sont là !

Jusqu'au bout du voyage  PV 

Reducio
Ca me convient aussi !


Après s'être assis, Will s'est fait longuement jugé par le regard d'ambre de Rey. Il connaissait bien ce regard, le genre qui veut te dire "Toi si je vois un moment de faiblesse je te bouffe", bien qu'il eu côtoyé de nombreuses fois ce regard cela le mettait toujours un peu mal à l'aise. William trouvait ça un peu dommage que Rey se comporte ainsi car il n'a pas l'air d'être quelqu'un de mauvais, cela doit être une manière pour lui de se rassurer pensa-t-il. Le garçon aux cheveux rouges le salua ensuite en se présentant, lui et la jeune fille assise en face d'eux:

- Salut William. Moi c’est Rey Sifferlen et voici Kiara Swan, c’est bien ça ? demanda-t-il à l'intéressée
- Oui c'est bien ça, tu ne t'es pas trompé ! a-t-elle répondu en hochant sa tête blonde.

Après quelques minutes d'un silence plus que gênant, Will se décida a passer outre sa timidité en improvisant une discussion:
-Ecoutez... Je sens qu'il y a un peu de tension dans l'air et je ne sais pas vraiment comment briser la glace, mais je pense que pour notre premier voyage à Poudlard on pourrait essayer d'en garder un bon souvenir vous ne trouvez pas ? déclara-t-il avec une voix laissant paraitre un petit rire gêné, il regarda Kiara et Rey tour à tour et reprit: -Quand on sera à Poudlard, on sera perdus dans la centaine de nouveaux élèves, on ne connaitra personne alors autant bien s'entendre entre nous, histoire qu'on ne soit pas seuls
Will se surprit à prononcer cette phrase, lui qui était si timide, mais après coup il se disait qu'un peu d'assurance ne lui ferait pas de mal car après tout, c'était le début d'une nouvelle vie.

William Eonbarn pour vous servir

Jusqu'au bout du voyage  PV 



« Oui c'est bien ça, tu ne t'es pas trompé ! » lui confirma Kiara. Il lui répondit par un sourire satisfait. Il avait toujours eu des facilités à retenir le nom des gens…tout le contraire de leur date de naissance cependant. Un grand malheur lorsqu’on avait pour sœur une fan inconditionnelle de son anniversaire.

Après ce cours échange, le silence s’installa à nouveau. Le paysage défilait et les vieux bâtiments de Londres finirent par disparaître pour laisser place aux couleurs chatoyantes de la campagne. Bientôt, ils traverseraient des paysages beaucoup plus sauvages, les oubliés de l’urbanisation humaine. Il sera alors une évidence que le monde des trois jeunes élèves allait changer. Mais l’ambiance tendue du compartiment montrait que ce ne serait pas évident.

« Ecoutez... Je sens qu'il y a un peu de tension dans l'air et je ne sais pas vraiment comment briser la glace, mais je pense que pour notre premier voyage à Poudlard on pourrait essayer d'en garder un bon souvenir vous ne trouvez pas ? Quand on sera à Poudlard, on sera perdus dans la centaine de nouveaux élèves, on ne connaitra personne alors autant bien s'entendre entre nous, histoire qu'on ne soit pas seuls. »

Rey fut surpris de l’intervention de son camarade mais n’en montra rien. Il le pensait plus réservé que ça. Il passa une main dans ses cheveux roux et les ébouriffa pour se sentir plus à l’aise. La coiffure trop stricte imposée par sa mère n’était plus qu’un lointain souvenir. Il se tourna alors vers William, un sourire sceptique aux lèvres.

- On peut très bien se familiariser avec d’autres personnes dès notre arrivée. Il ne tient qu’à toi de rester seul
, commença-t-il. Mais tu as raison sur un point, je n’ai pas envie de passer mon voyage entier à regarder le paysage !

Le jeune garçon lança un regard à Kiara pour voir si elle les écoutait puis ajouta :
- Il paraît qu’il y a 4 maisons différentes à Poudlard, vous connaissez leur particularité ? Ma mère a juste pris le temps de me parler de la sienne quand elle y était : Serdaigle, les érudits, déclara-t-il en fronçant du nez. Aucune chance que j’y aille, ajouta-t-il avec un petit rire.

Il se tut et attendit la réponse de ses camarades.

Capitaine et Poursuiveur des Frelons
*Le souffle des poufsouffles jamais ne s'étouffe*

Jusqu'au bout du voyage  PV 

Une fois les présentations faites, un long silence pesant s'installa entre les trois jeune gens. Rey était en train de regarder le paysage par la fenêtre tandis que William regardait face à lui sans trop savoir quoi dire ou quoi faire, à vrai dire, elle était dans le même cas que lui, elle regardait alternativement les deux garçons pour voir si l'un des deux allaient prendre la parole pour briser ce silence, sinon elle allait devoir prendre son courage à deux mains pour le faire, mais elle n'en eu pas besoin puisque le brun prit la parole avant qu'elle ne le fasse.

- Ecoutez... Je sens qu'il y a un peu de tension dans l'air et je ne sais pas vraiment comment briser la glace, mais je pense que pour notre premier voyage à Poudlard on pourrait essayer d'en garder un bon souvenir vous ne trouvez pas ? Quand on sera à Poudlard, on sera perdus dans la centaine de nouveaux élèves, on ne connaîtra personne alors autant bien s'entendre entre nous, histoire qu'on ne soit pas seuls.


De ce qu'elle avait pu voir, lui et elle avait à peu près le même soucis de timidité, la jeune fille savait donc l'effort qu'il avait dû faire pour prendre la parole devant eux et par même occasion faire retomber cette atmosphère gênante qui régnait dans le wagon qu'ils partageaient tous les trois.


- On peut très bien se familiariser avec d’autres personnes dès notre arrivée. Il ne tient qu’à toi de rester seul. Mais tu as raison sur un point, je n’ai pas envie de passer mon voyage entier à regarder le paysage !

Ce qu'avait répondu le rouge à William, ne plaisait pas trop à la blonde, même si après tout il avait raison sur le fait qu'ils n'étaient pas obligés de continuer à ce parler après ce voyage, il y avait d'autres façons de le dire. Mais bon ça devait faire partie de son caractère comme pour le regard qu'il avait lancé un peu plus tôt au brun. Après un bref regard pour voir si elle écoutait, le rouge continua de parler :


- Il paraît qu’il y a 4 maisons différentes à Poudlard, vous connaissez leur particularité ? Ma mère a juste pris le temps de me parler de la sienne quand elle y était : Serdaigle, les érudits. Aucune chance que j’y aille.

- Oui, j'en ai entendu parlé par mes grands parents, ma grand-mère était à Serdaigle et mon grand père à Gryffondor, donc c'est surtout de ces maisons dont j'ai entendu, et je ne pense vraiment pas que j'irai à Gryffondor, je ne suis pas particulièrement courageuse. Comme ma grand mère à toujours pensé que si j'allais à Poudlard, j'irai à Poufsouffle elle m'a aussi un peu parlé de cette maison, celle des travailleurs, et toi alors William je suppose que tu as aussi du entendre parlé des différentes maisons à Poudlarld ?

Elle tourna sa tête vers William en attendant sa réponse.

Duo de choc mais pas en toc, Mina et Kiara sont là !

Jusqu'au bout du voyage  PV 

Après que Will ait brisé le silence, Rey détourna le regard du paysage qu'il était en train de contempler et lui répondit de manière plutôt sèche mais approuva néanmoins le propos du jeune garçon. Le rouge posa alors ensuite une question a propos des maisons de Poudlard:

-Il paraît qu’il y a 4 maisons différentes à Poudlard, vous connaissez leur particularité ? Ma mère a juste pris le temps de me parler de la sienne quand elle y était : Serdaigle, les érudits. Aucune chance que j’y aille.

Après avoir posé sa question, Rey regarda tour a tour ses compagnons de voyage en quête d'une réponse. Ce fut alors Kiara qui brisa le silence:

- Oui, j'en ai entendu parler par mes grands parents, dit-alors la jeune fille Ma grand-mère était à Serdaigle et mon grand père à Gryffondor, donc c'est surtout de ces maisons dont j'ai entendu, et je ne pense vraiment pas que j'irai à Gryffondor, je ne suis pas particulièrement courageuse. Comme ma grand mère a toujours pensé que si j'allais à Poudlard, j'irai à Poufsouffle elle m'a aussi un peu parlé de cette maison, celle des travailleurs
Dès qu'elle eu fini de parler, Kiara se tourna vers William pour lui demander:
-Et toi alors William je suppose que tu as aussi du entendre parler des différentes maisons à Poudlarld ?

-J'en ai très peu entendu parler, de mes parents il n'y a que mon père qui est sorcier mais il n'a pas étudié à Poudlard. Il marqua une pause et regarda ses camarades, ils semblaient ne pas comprendre ou Will voulait en venir. Mon père est né aux Etats-Unis, donc il a fait ses études à Ilvermorny, l'école américaine. Quand il est venu en Angleterre avec ma mère, il ne s'est pas beaucoup documenté sur le sujet, tout ce que je sais c'est qu'il y a quatre maison mais leur noms je viens de les apprendre avec vous. D'ailleurs il en manque une non ?

Il regarda ses camarades attendant leur réponse

William Eonbarn pour vous servir

Jusqu'au bout du voyage  PV 



Rey fut surpris de la réponse de Kiara. Au-delà de sa connaissance limitée de l’école de magie à l’image de celle du garçon, il comprit que son contexte familial était particulier. Elle n’avait mentionné que ses grands-parents, pas ses parents. Il était curieux de connaître son histoire mais ne pipa mot. Ils étaient loin d’être suffisamment proches pour aller sur ce terrain glissant. Il n’en avait pas le droit et ce n’était pas non plus le moment de se laisser aller à de telles confidences. Il mit alors cette information dans un coin de sa tête et se recentra sur le réel sujet de la conversation. Serdaigle les intellects, Gryffondor les courageux, Poufsouffle les travailleurs. Il en manquait un. William s’exprima à son tour mais ne vint pas compléter la liste.

« J'en ai très peu entendu parler, de mes parents il n'y a que mon père qui est sorcier mais il n'a pas étudié à Poudlard. »

Rey ouvrit des yeux ronds, à la fois surpris et perdu. Comment ça son père n’avait pas étudié à Poudlard ? Il avait étudié où alors ? Il existait d’autre école de sorcier ? Il n’eut pas le temps de poser la question que le jeune garçon répondait déjà.

« Mon père est né aux Etats-Unis, donc il a fait ses études à Ilvermorny, l'école américaine. Quand il est venu en Angleterre avec ma mère, il ne s'est pas beaucoup documenté sur le sujet, tout ce que je sais c'est qu'il y a quatre maisons mais leurs noms je viens de les apprendre avec vous. D'ailleurs il en manque une non ? »

Rey était impressionné. Alors comme ça, il existait d’autres écoles de sorciers ! C’est vrai que maintenant qu’il y réfléchissait, il avait vaguement entendu parler de Beauxbâton sans savoir qu’elle était à l’image de Poudlard. Par contre Ilvermony lui était totalement inconnue. Il mourrait d’envie de lui poser des questions dessus, aussi curieux par cet autre facette du monde magique que par l’école qui allait bientôt l’accueillir. Il se contenta cependant de froncer les sourcils en essayant de se remémorer ses conversations sur Poudlard avec sa mère pour lui fournir une réponse. Un vague souvenir d’un repas animé durant les vacances d’été lui revient en mémoire.

- Je crois que c’est Serpentard. Les pires sorciers et les meilleurs sont allés dans cette maison. Je me demande quels sont les traits particuliers de cette maison, dit-il pensivement. L’ambition probablement, quand on pense à Lord Voldemort. Personnellement, avec le peu que je sais sur chacune d’elle, peu importe dans laquelle je finirai. Sauf peut-être Serdaigle…
ajouta-t-il en se plongeant dans ses pensées.

Kiara s’y connaissait peut-être mieux que lui pour renseigner William sur la dernière maison qui finalement était probablement la plus tristement célèbre mais qui, pour ceux qui ne côtoyaient que peu le monde magique, restait une énigme. Rey s’attrista de ses maigres connaissances, il se promit d’insister plus activement pour que sa mère leur en parle plus, à lui et à son frère et sa sœur.

Capitaine et Poursuiveur des Frelons
*Le souffle des poufsouffles jamais ne s'étouffe*
  Retour