Voie 9 ¾

Inscription
Connexion

Que ce long voyage débute enfin  Libre 

Lorsque ma mère me sortit du sommeil profond dans lequel j'étais plongée, je réalisais avec une certaine candeur qu'il était très tôt ce matin-là. Oui, il était même beaucoup plus que très tôt, car de la fenêtre de ma chambre, je pouvais encore voir les étoiles briller dans le ciel, mais également, les premières lueurs de l'aube se dessiner à l'horizon.
Le spectacle était saisissant, mais l'agitation était si grande dans la maison, qu'il ne m'était pas possible de rester là quelques minutes de plus à rêvasser devant ce si joli spectacle.
Un chat miaula et entra dans la pièce en se frottant contre le bois rugueux de la porte, puis ma mère m'appela d'un ton ferme :

"Cassandre ! Viens prendre ton petit-déjeuner ma chérie !"

Oui, le petit-déjeuner. Sans me laisser prier plus longtemps, je saisis le gros chat noir dans mes bras avant de glisser mes pieds dans de confortables chaussons, pour gagner notre salle à manger dans ma robe de nuit.

"J'arrive Mère !"

Maeissa, notre elfe de maison vêtue d'un joli tablier blanc, portait un énorme plateau jusqu'à la table et alors que je passais à côté d'elle, je ne pus m'empêcher de respirer la délicate et surtout, délicieuse odeur qui s'échappait de ce dernier. Une exclamation de gourmandise s'échappa de mes lèvres :

"Miam ! Ça à vraiment l'air très bon Maeissa !"
"C'est pour que vous preniez des forces pour votre première journée petite maîtresse ! Ce n'est pas tous les jours que l'on rentre à Poudlard !"

J'approuve d'un hochement de tête et tire l'une des chaises pour y déposer le chat, puis une autre, pour laisser la place à la petite créature verte de déposer son fardeau :

"Merci !"

Je m'installe à table et Maeissa me remplit un grand bol d'un chocolat chaud onctueux qui à véritablement l'air super bon. J'ai hâte d'y gouter et ma nourrice est vraiment très prévoyante, sur une petite assiette sont déjà posé deux tranches de pain finement beurré, ainsi qu'un petit bol de confiture à l'abricot, ma préférée :

"J'ai également fait des œufs au plat ! Je vais vous chercher ça ! Manger !"

Ma mère revint alors dans la pièce avec un café. Elle ne dit mot et s'installe en face de moi avant de me demander si je suis prête et si je n'ai rien oublié. Je suis prête oui, j'ai hâte que nous partions.

Le souci, c'est que nous habitons plutôt loin de Londres et qu'il n'est pas encore possible pour moi de voyager en transplanant. Difficile avec une aussi grosse valise que la mienne, le mieux reste donc, le réseau de cheminées. Père ne tarde pas à nous rejoindre d'ailleurs, bien qu'il soit très occupé par son emploi à l'hôpital St Mangouste, il a absolument tenu à être présent aujourd'hui. Il me prend la main et ensemble, nous traversons la cheminée, Maeissa se charge de nous envoyer la valise dès que nous serons arrivés au chaudron baveur. De là, nous empruntons, au grand damn de ma mère, un taxi. C'est étrange comme moyen de locomotion, les moldus sont vraiment des gens ingénieux. Je ne peux m'empêcher de regarder partout autour de moi leur étrangeté, puis finalement, nous arrivons à point nommé à la gare.
L'heure du départ à sonné. J'embrasse mes parents et je laisse Maeissa m'étreindre chaleureusement. Elle aussi a tenu à être présente, mais elle a transplané directement ici pour nous rejoindre. Elle m'intime de prendre soin de moi. Je sais au fond de moi qu'elle est triste, mais elle essaye de le cacher du mieux qu'elle peut :

"Je t'écrirais des lettres Maeissa ! Ne t'inquiète pas ! Je te raconterais mes journées et mes devoirs !"

Je finis par monter dans l'un des wagons. J'ai chaud à force de traîner ma valise derrière moi, mais il faut bien que je m'installe pour le voyage, je sais que celui-ci sera long et j'avoue que s'être levé aux aurores m'a épuisée.
Je ne tarde pas à pénétrer dans l'un des compartiments vides, qu'elle chance ! Tous les autres sont bondés et je dois avouer que je suis assez timide. Finalement, je m'installe et aussi ridicule que cela soit, je sors du petit sac à dos que je portais ma peluche. Un artefact moldu qui représente une sorte de chat, j'ai bien du mal à m'en séparer. Je la serre doucement contre ma poitrine en regardant les panaches de fumée qui s'élève déjà du train. Nous allons partir. J'agite une dernière fois la main en direction de mes parents alors que nous quittons finalement la gare et que je vois les derniers élèves chercher des places libres. Moi, je me contente de quitter mes ballerines et de rassembler mes genoux contre moi pour serrer doucement ma peluche. J'ai un peu peur de ce qui va arriver à présent.

*Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'essouffle*
*Ne jamais sous-estimer une créature car elle semble douce et paisible*
1ere Année RP - 3ème Année Devoirs

Que ce long voyage débute enfin  Libre 

Ce matin-là, Ashley fut brutalement réveillée par son frère Jack qui se rua dans sa chambre en criant:

" Debout Ashley! Allez il est 7 heures c'est la rentrée! Aujourd'hui, on retourne à Poudlard! Allez debout dépêche- toi!! "

C'est dans ces moments-là qu'Ashley déteste le plus son frère ainé. Elle était si bien dans son lit u'elle laissa Jack ressortir de sa chambre encore plus exaspéré qu'à son entrée. Pour elle, le réveil, c'est sacré. Il faut toujours bien prendre le temps de se réveiller, puis s'étirer, bailler un bon coup puis enfin se décider à se lever. Ce matin, Ashley était particulièrement fatiguée car ils s'étaient tous couchés très tard la veille et elle n'avait même pas eu le temps ni le courage de faire sa valise avant de dormir. Après sa petite séance de réveil, Ashley se leva en écoutant son frère qui criait toujours dans toute la maison, pour réveiller les autres membres de la famille. Jack ne voulait absolument pas arrivé en retard à la gare puisque le Poudlard Epress partait toujours à 11 heures tapantes et pas une minute plus tard! Lorsqu'elle se dirigea vers son armoire, elle vit sa petite soeur adorée, Daisy, rentrer dans sa chambre en baillant. Ashley la prit dans ses bras et lui fit un bisou sur la joue puis lui dit:

" Comment vas-tu m'a belle? Tu as bien dormi? Tu te rend compte : plus que 2 réveil pour rien et tu pourra aller à Poudlard! "

Daisy répliqua :

" Mais Ash, pourquoi pas maintenant? Jack et toi vous êtes revenus de la bas plein de beaux souvenirs et moi je dois continuer à étudier les maths et le français. "

Ashley, qui fait preuve d'une patience sans faille avec sa petite soeur la reposa sur le sol puis lui expliqua qu'elle était trop petite mais quand le moment sera venu, elle pourrait retrouver son grand frère et sa grande soeur. Ashley la posa sur son lit pour continuer de parler avec elle puis se dirigea vers son armoire afin de s'habiller. Dès qu'elle fut prête, Daisy et elle se dirigèrent vers la cuisine our aller prendre leur petit déjeuner. Daisy avait arrêter de râler et avait maintenant retrouver s joie de vivre. Quand elles arrivèrent dans la cuisine, toute la famille était déjà la et se fut au tour de Charlie, le petit frère d'Ashley de faire sa crise:

" Mais maman je veux aller avec Jack et Ashley à Poudlard! Tous les ans c'est la même chose : tues trop petit il faut encore attendre!"

Ashley lui expliqua une fois de plus ce qu'il avait toujours entendu depuis maintenant 3 ans ce qui ne fit qu'aggraver les choses. Alors il continua à pleurer mais consentit quand même à avaler ses céréales. Alors Ashley s'adressa à son père:

" On va à la gare en voiture? Est ce que tu dois aller travailler tout de suite après?"

Et son père lui répondit qu'ils iraient bien en voiture et qu'il ne commentait le travail que le lendemain. C'es quelque chose de prendre le petit déjeuner chez les Roy: comme les deux parents sont magiques, ils font voler les tasses, les oeufs et le petit déjeuner ne se fait jamais sans magie. Ensuite, Ashley remonta dans sa chambre toujours suivie de Daisy pour préparer sa valise. Ainsi, le temps passait beaucoup plus vite avec sa petite soeur qui l'aidait à la préparée. Puis Ashley aida Daisy à s'habiller puis son père fit éviter sa grosse valise jusqu'en bas. Quand ils furent fin prêt, tout le monde rentra dans la voiture direction la gare! Le chemin fut assez long puisqu'ils habitaient assez loin de la gare mais ils firent des jeux et des blagues et les enfants avaient l'impression de n'avoir passer que 5 minutes dans la voiture quand ils arrivèrent à King's Cross. Ils prirent des chariots et Daisy et Charlie montèrent sur celui d'Ashley qui s'amusa à aller très vite pour les faire rire. Puis, ils arrivèrent à la barrière magique et ni une ni deux ils disparurent tous les 3 suivis par le reste de la famille. Aussitôt, Jack dit un bref au revoir à ses parents puis partit à toute vitesse. Ashley, elle, resta auprès d'eux et alla donner sa valise à un contrôleur. Puis avant de monter dans le train elle dit au revoir à ses parents et voyant qu'il ne lui restait plus qu'une minute, elle dit un rapide au revoir à Daisy et Charlie qui pleuraient tous les deux:

" Je vous écrirais c'est promis!"

Ashley monta dans le train à la recherche d'un compartiment vide. Mais tous les compartiments étaient plein et Ashley décida d'aller dans un des compartiment presque vide où il n'y avait qu'une petite fille, surement une nouvelle, qui était en boule et serrait quelque chose contre elle. Ashley lui demanda:

" Bonjour ça te dérange si je m'assois à côté de toi?"

La jeune aiglonne attendit la réponse de la jeune fille avant de s'assoir.

"Le bonheur n'est pas dans la recherche de la perfection, mais dans la tolérance de l'imperfection"

Que ce long voyage débute enfin  Libre 

Alors que je regardais les paysages commençaient à défiler par la fenêtre, la porte du compartiment que j'occupais s'ouvrit brusquement. Dès lors, je resserrais contre ma poitrine mes jambes tout en serrant un peu plus fort ma peluche pour me rassurer. Mon visage se redressa et mon regard noisette croisa celui de la nouvelle arrivante. Elle était plutôt grande avec des beaux cheveux blonds. Sa tête était coiffée d'un chapeau provenant visiblement du monde moldu. Elle me salua alors et me demanda si elle pouvait s'installer ici. Je la regardais alors avant d'observer les places vides en face et à côté de moi. Je secouais alors la tête positivement :

"Oui pas de soucis !"

J'essayais de lui sourire timidement, mais je restais malgré tout mal à l'aise de me retrouver dans ce genre de situation et surtout d'être avec une personne que je ne connaissais pas. Sans doute, allait-il falloir que je m'y habitue et vite serait sans doute le mieux, car je me doutais bien qu'à l'endroit où j'allais, des personnes que je ne connaissais pas, il y en aurait beaucoup. La totalité des élèves pour dire la vérité. Ce n'était pas forcément une chose facile à accepter pour moi, mais je devais m'y faire.
Alors qu'elle s'installait, mon regard se tourna vers l'extérieur. Le train était en train de traverser Londres pour sortir de la ville afin de gagner les plaines verdoyantes du pays.
Un soupir traversa mes lèvres et je laissais mon front reposer sur la texture froide, mais néanmoins rassurante de la vitre. C'était donc comme ça que ça allait se passer. Combien de temps aller durer le voyage ? Je me demandais bien si la jeune fille avec moi était déjà allée à Poudlard. Le mieux c'était peut-être de lui poser la question non ?

"C'est la première fois que tu vas à Poudlard ?" Demandais-je d'une toute petite voix en reportant mon attention sur elle.

Je serrais toujours fermement mon chat en peluche contre moi en essayant de le dissimuler du mieux que je pouvais, mais ce n'était pas vraiment très facile et puis, j'avais un peu froid. Je dus me résoudre à me lever pour monter sur le siège afin d'atteindre ma valise afin d'en tirer une cape en laine dans laquelle je pourrais m'enrouler pour me tenir chaud. C'est donc sur la pointe des pieds que je me hissais vers le filet à bagages ou je tirais avec difficulté le lourd vêtement. Cela me prit un petit moment. Je me débattis tant bien que mal avant d'enfin soupirer en me drapant dans ce qui semblait être une épaisse couverture. J'aimais bien cette cape, elle appartenait auparavant à ma grand-mère et bien que beaucoup trop grande pour moi, elle me tenait chaud. Je me remis sur le siège et je repris ma peluche que je serrais une nouvelle fois contre moi :

"Tu sais si le voyage dure longtemps ? C'est la première fois que je prends le train, je ne suis pas très rassurée…"

*Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'essouffle*
*Ne jamais sous-estimer une créature car elle semble douce et paisible*
1ere Année RP - 3ème Année Devoirs

Que ce long voyage débute enfin  Libre 

"Oui pas de soucis !"

Après que la jeune fille eut dit cette phrase, Ashley s'assit, rassurée d'avoir trouvé un compartiment pour le voyage. Elle commença à sortir des affaires de son petit sac quand elle remarqua que sa jeune camarade n'avait pas l'air rassurée et qu'elle essayait de cacher sa peluche qui était un chat. Pourtant cela ne dérangeait absolument pas Ashley que la jeune fille est un doudou. Sa camarade mit sa tête contre la vitre, surement pour se rassurer se dit Ashley. Alors la jeune aiglonne commença à ouvrir son livre. Mais soudain, la jeune fille lui demanda:

"C'est la première fois que tu vas à Poudlard ?"

Comme Ashley l'avait pensé, sa jeune camarade de compartiment était nouvelle et n'avait pas encore put prendre ses marques à Poudlard mais la jeune aiglonne pensait qu'elle allait rapidement s'intégrer et se faire des amies. Elle se rappela de son premier voyage à bord du Poudlard Epress et comprit la détresse de la jeune fille. Et soudain, perdue dans ses pensées elle revit la scène en regardant la jeune nouvelle: Ashley avait quitté ses parents presque en pleurant mais en même temps aussi très excitée car Jack, son grand frère, lui avait raconté plein d'histoires merveilleuses. Mais pourtant, Jack n'était pas du tout rester avec elle et s'était empressé de retrouver ses amis. Ashley avait alors trouvé un compartiment vide par miracle et personne ne l'avait rejoint. Mais elle ne s'en plaignait pas! C'est alors qu'elle vit sa jeune camarade se lever pour aller prendre quelque chose dans sa valise. Elle la regarda se débattre un bon moment avant de sortir une grosse cape bien chaude. Ashley n'eut pas le réflexe de l'aider, trop perdue dans ses pensées mais regretta presque aussitôt de ne pas l'avoir fait. Puis, elle se rendit compte qu'elle aussi avait un peu froid et elle mit donc un gros pull. Puis, Ashley se rappela que la jeune fille lui avait posé une question et qu'elle était tellement absorbée dans es pensées qu'elle avait oublier de répondre! Mais presque aussitôt, sa jeune camarade lui posa une nouvelle question:

"Tu sais si le voyage dure longtemps ? C'est la première fois que je prends le train, je ne suis pas très rassurée…"

Cette fois, Ashley bien décidée à lui répondre s'exclama juste après que la jeune fille eut terminer de parler:

" Non ce n'est pas la 1ère fois que je vais à Poudlard. Je vais rentrer en 2ème année. Pour le trajet ne t'inquiète pas tout va bien se passer tu n'as pas besoin de te stresser. Normalement nous devrions arriver juste avant l'heure du diner donc il nous reste encore pas mal de temps mais ne t'inquiète pas ça passe vite! A oui et au faite, je m'appelle Ashley Roy et je suis à Serdaigle. Toi tu es nouvelle c'est bien cela?"

"Le bonheur n'est pas dans la recherche de la perfection, mais dans la tolérance de l'imperfection"

Que ce long voyage débute enfin  Libre 

La jeune fille mit un certain temps à me répondre et j'étais d'ailleurs un peu gênée jusqu'à là, mais finalement, ma dernière tentative avait semblait meilleure, car elle s'exprimait à présent sur ce qui allait se passer au cours de ce voyage tout en me renseignant sur sa propre personne. Ainsi donc, ce n'était pas la première fois qu'elle faisait le voyage. Je trouvais ça étrange qu'elle soit seule ici avec moi plutôt qu'avec des amis de sa connaissance, mais je ne fis aucune remarque sur le sujet, préférant me re concentrer sur le paysage qui défilait à présent par la fenêtre tout en répondant à sa question :

"Oui, c'est la première fois … Je ne sais pas vraiment ce qui m'attends comme je n'ai pas de grand frère ou de grande sœur pour me raconter …"

Mon regard brun se tourna alors vers celle qui s'était présenté comme une future élève en deuxième année à Serdaigle :

"Cassandre MCwood, je viens d'Ecosse …"

Cela devait légèrement s'entendre avec mon accent chantant. Je baissais les yeux intimidée. Autant de route vers le sud, pour au final reprendre la direction du Nord. Je baissais les yeux intimidée.

"J'aurais bien aimé savoir ou se trouve l'école exactement. Mes parents auraient peut être pu m'amener directement là-bas …"

Encore fallait-il vraiment pouvoir trouver Poudlard dans le vaste pays ou nous habitions ? Ou alors, peut être était-ce seulement la tradition d'emprunter ce grand train à vapeur. Je n'en savais rien pour dire la vérité, mais j'avais hâte que mon histoire commence enfin.

Je remarquais alors, que la jeune fille était en train de lire un livre. Je trouvais que c'était une bonne idée alors, je sortis aussitôt un des livres que j'avais dû emmener pour suivre les cours tout au long de l'année scolaire. Le manuel de sortilèges justement. Je l'avais déjà en partie lu, mais je n'avais pas vraiment compris tout ce qui figuré dedans. Peut-être devrais-je profiter de mon amie de voyage. Je la questionnais :

"Tu peux me montrer un sortilège ?"



*Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'essouffle*
*Ne jamais sous-estimer une créature car elle semble douce et paisible*
1ere Année RP - 3ème Année Devoirs

Que ce long voyage débute enfin  Libre 

"Oui, c'est la première fois … Je ne sais pas vraiment ce qui m'attends comme je n'ai pas de grand frère ou de grande sœur pour me raconter …" 

Ashley se doutait de la réponse de la jeune fille avant même qu'elle eu ouvert la bouche. Elle avait l'air apeurée et pas très à l'aise. La jeune aiglonne, elle, avait eu Jack pour l'aider et pour lui répondre à toutes les questions sur Poudlard, les sorciers et le monde magique en général. Elle avait aussi un père sorcier ce qui aide aussi beaucoup. Justement elle s'apprêtait de demander à sa camarade si ses parents étaient sorciers lorsque celle-ci parla à nouveau:

"Cassandre MCwood, je viens d'Ecosse …" 

Ashley comprit alors pourquoi elle était si triste. Elle avait du quitter l'Écosse afin de rentrer à Poudlard. Mais la Serdaigle se dit pour elle même que Cassandre n'allait pas le regretter. Elle-même avait beaucoup déménager pendant son enfance et elle connaissait donc très bien ce sentiment. Maintenant qu'elle y pensait, Ashley se souvint de son premier voyage dans le Poudlard express... Elle était exactement comme sa camarade en ce moment même. Mais elle était quand même moins stressée car Jack avait été gentil avec elle (pour une fois) et avait bien voulu répondre à toutes ses questions avant qu'elle aille à Poudlard. Elle regarda son livre pendant même pas deux minutes puis Cassandre lui dit:

"J'aurais bien aimé savoir ou se trouve l'école exactement. Mes parents auraient peut être pu m'amener directement là-bas …"

C'est LA question que tous les nouveaux se posent. Ashley se dit que c'était le bon moment pour poser la question qu'elle avait voulu demander à Cassandre au début de leur voyage. Elle leva donc les yeux du livre et dit:

" Et bien personne ne sait exactement où se trouve Poudlard et les parents n'ont pas le droit de nous y emmener. C'est pourquoi nous devons prendre le Poudlard express. L'école est aussi protégée par de puissants sortilèges et donc on ne peut pas y rentrer comme ça. Ainsi tes parents ne pourront pas, par exemple, venir te voir ou venir te chercher là-bas. L'école est aussi invisible au moldus. "

Après avoir dit cela Ashley se tut et rabaissa les yeux sur son livre. Elle les releva pourtant quelques secondes plus tard quand elle entendit un bruit. Quand elle vit que c'était juste Cassandre qui prenait un livre dans son sac, elle se reconcentra sur son livre. Ashley aimait bien cette discussion car elle avait l'impression d'être de retour chez elle et de répondre aux questions de sa petite soeur Daisy. La jeune Serdaigle aimait beaucoup s'occuper des plus jeunes et les aider. Elle accueillait donc les questions de sa camarade avec grand plaisir. Elle fut donc très contente lorsque la jeune nouvelle parla de nouveau, contente qu'elle s'ouvre à l'aiglonne:

"Tu peux me montrer un sortilège ?" 

Ashley releva ses yeux de son livre et regarda sa camarade un peu gênée. Elle posa les yeux sur la couverture du livre de la jeune fille et vit que c'était le livre de sortilèges pour les premières années. Elle n'avait pas le droit de faire de la magie en dehors de Poudlard étant encore mineure. Elle se dit que si elle disait juste non à Cassandre, celle-ci la prendrai pour un bon à rien, qui, après une année entière ne pouvait même pas lui montrer un petit sortilège. Elle se décida donc à tout lui expliquer:

" Je suis vraiment désolée, j'aurai adoré te montrer quelques sortilèges mais je n'ai pas le droit de faire de la magie en dehors de Poudlard car je fait encore mes études et je suis mineure. Mais ne t'inquiète pas si on se revoient dans les couloirs je t'en montrerai un si cela te fait plaisir. de toute façon tu vas vite, toi aussi en apprendre beaucoup. Mais en faite, je ne t'ai pas demandé, tu descends d'une famille de sorciers ou de moldus?"

Ashley se dit qu'à partir de là, elle n'aurait pas à attendre très longtemps pour avoir la réponse de sa camarade tellement celle-ci voulait savoir des choses sur Poudlard.

"Le bonheur n'est pas dans la recherche de la perfection, mais dans la tolérance de l'imperfection"

Que ce long voyage débute enfin  Libre 

Le temps avançait doucement, mais désormais, j'avais la chance d'être occupé par cette jeune fille avec laquelle je pouvais discuter. Elle rentrait en deuxième année à Serdaigle, aussi, elle avait la chance de déjà connaître le château. Sans m'en apercevoir réellement, je ressentais un peu de jalousie envers cette fille. Je n'étais vraiment pas à l'aise à l'idée de me retrouver dans un lieu inconnu où je ne connaissais personne et ou personne ne me connaissais. Les premiers pas ainsi que les premiers jours que je passerais là-bas serait difficile à n'en pas douter, mais je me devais de rester confiante.

Lorsqu'elle m'expliqua que le château était en fait caché aux yeux des moldus, je ressentis comme une pointe d'impatience à l'idée de voir cet endroit merveilleux, mais je restais néanmoins déçus que mes parents n'est pu m'accompagner jusqu'à là. En y pensait, c'était peut-être ainsi que l'on devenait adulte ? En affrontant nos peurs et nos angoisses ? Enfin, j'avais enfin un peu de temps avant de devenir une adulte.

Un petit sourire, discret mais aussi timide se dessina sur mon visage à alors que je marmonnais un petit :

"Merci !"

À l'intention de ma camarade de Wagon.
Mon regard ne tarda pas à se reporter sur la fenêtre ou les paysages continuaient de défiler sans que l'on ne puisse les arrêter. Je finis par rassembler mes genoux contre ma poitrine et me caller dans une position un peu plus confortable, la tête toujours appuyée contre la vitre du wagon jusqu'à ce qu'Ashley ne réponde négativement à ma demande concernant les sortilèges et m'explique… Pourquoi elle ne pouvait pas. Je me contente donc de lui sourire. Un petit sourire avant de reposer ma tête contre la vitre :

"Merci quand même…"

Puis, tournant mon regard vers mon livre, je finis finalement par répondre à sa question :

"Mes parents sont tous les deux des sorciers !"

Je finis par laisser le silence s'installer à présent. Peut-être que je pourrais un peu dormir ? Oui, ça me semble une bonne idée. Alors que je ferme les yeux. Ça m'aidera sans doute à passer le temps.

*Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'essouffle*
*Ne jamais sous-estimer une créature car elle semble douce et paisible*
1ere Année RP - 3ème Année Devoirs

Que ce long voyage débute enfin  Libre 

" Merci"

Ashley fut très contente de cette réponse qui montrait qu'elle avait éclairée la jeune fille assise devant elle. Elle avait vu, cependant, que sa jeune camarade n'avait pas encore l'air à l'aise avec la jeune Serdaigle. Ashley décida donc de la laisser un peu tranquille pour le moment, perdue dans ses pensées. Elle décida donc de recommencer à lire son livre en attendant, peu être une réponse. Une petite voix lui annonça en effet une nouvelle réponse. Ashley releva la tête et écouta Cassandre dire:

" Merci quand même..."

Ashley dut chercher dans sa mémoire, ce qu'elle avait dit pour que sa camarade lui réponde cela... Tout à coup elle se rappela sa gêne lorsque Cassandre lui avait demander si elle pouvait lui faire un tour de magie mais la jeune Serdaigle avait du refuser car elle n'avait pas le droit de faire de la magie en dehors de Poudlard. Quand elle vit le regard qu'accompagnait les paroles de la jeune fille, elle vit un regard profondément déçu. Mais elle ne s'imaginait surement pas que c'était pkus difficile pour la jeune aiglonne que pour elle de ne pas faire de magie. Cela faisait plus de deux mois qu'Ashley n'avait pas touché à sa baguette et cela lui manquait terriblement. Elle avait donc tès envie d'arriver à Poudlard pour encore apprendre des tas d'autres sortilèges. Pendant qu'elle pensait cela, Ashley regardait le paysage défiler, comme sa jeune camarade d'ailleurs et sentait l'excitation monter en elle de retourner dans son école. Puis, Ashley se souvint qu'elle avait posé une autre question après cela... C'est justement à cet instant précis que Cassandre lui dit:

" Mes parents sont tous les deux des sorciers!"

Ashley fut assez surprise de cette réponse car la jeune fille qui était assise devant elle ne semblait pas connaitre grand chose sur Poudlard. Ce qui est assez surprenant quand on a deux parents sorciers! Mais après tout, peut être que ses parents n'avaient pas fait leurs études à Poudlard. Peut être étaient ils étrangers? Ashley regarda sa camarade et vit qu'elle était en boule, la joue contre la fenêtre et qu'elle avait les yeux fermés. La jeune aiglonne décida de ne pas la réveillée et elle se dit que la jeune fille était peut être épuisée et la laissa dormir. Ashley décida de lire un peu et quand elle baissa les yeux sur son livre, elle vit qu'elle était tellement perdue dans ses pensées, qu'elle n'avait pas avancer d'une page!

Plusieurs heures plus tard, il faisait presque nuit dehors et les lumières du train s'étaient allumées. Cassandre avait dormi pendant toutes ces heures et était encore à présent, profondément endormie. Pourtant, Ashley savait qu'ils allaient bientôt arriver à Poudlard et décida de changer ses vêtements de moldus pour sa cape. Elle s'habilla en silence afin de laisser sa camarade dormir le plus possible, puis, dès qu'elle eu fni de se préparer, elle s'approcha de la jeune fille en lui touchant l'épaule de la main en lui disant d'une voix douce:

" Cassandre, je sis désolée de te réveiller, mais nous allons bientôt arriver à Poudlard. Il faut donc que tu te changes. J'espère que tu as bien dormi car maintenant, il n'est plus question de dormir jusqu'à assez tard!"

Ashley vit que sa voix avait réveillée Cassandre, qui se frottait à présent les yeux en baillant.

"Le bonheur n'est pas dans la recherche de la perfection, mais dans la tolérance de l'imperfection"

Que ce long voyage débute enfin  Libre 

Je m'étais assoupie sans même m'en rendre compte et d'une certaine façon, plongée dans mes rêves, le voyage m'avait parut beaucoup moins long que prévus. Je dormais paisiblement lorsque ma partenaire de compartiment me remua légèrement pour me réveiller. Mes paupières s'ouvrirent doucement, laissant entrevoir un regard légèrement perdu. Mais cela ne dura pas et très vite, il se montra beaucoup plus réactif alors que la jeune femme m'annonçait que nous arrivions bientôt à Poudlard.
Un simple regard par la fenêtre suffit à me confirmer les paroles de la jeune serdaigle.

En effet, la nuit était tombée et au loin, je pouvais voir se dessiner la silhouette imposante du château où j'allais vivre l'ensemble de ma scolarité. Je tremblais légèrement à cette perspective en contemplant l'imposante stature du château avant de remuer la tête positivement tout en la remerciant :

"Merci …" Murmurais-je dans un soupir.

Que se serait-il passé si elle ne m'avait pas réveillé ? Sans doute que j'aurai eu la honte de ma vie en me présentant avec mes habits de tous les jours. Je rougis légèrement, puis chassant cette pensée de mon esprit, je me redressais afin de tirer ma valise sur mon siège alors que le train amorçait une légère courbe. Dehors, les allez et venu des élèves se faisaient de plus en plus fréquent et tous avaient déjà revêtus leur tenue d'école. Je me sentais légèrement en retard vis-à-vis d'eux, aussi, je me pressais d'ouvrir ma valise afin d'en retirer ma jupe et ma chemise d'écolière, ainsi que la cape qui allait avec. Puis, sans ajouter le moindre mot, je commençais à m'habiller, légèrement gênée par la présence de ma camarade d'école, mais faisant comme-ci de rien n'était.

Je finis cependant par briser le silence alors que les freins du train commençaient doucement à se presser pour forcer la machine à ralentir.

"J'espère que tout se passera bien…"

Je finissais à présent de boutonner ma chemise qui pour l'heure ne comportait aucune cravate. Cela ne tarderait pas à venir, mais pour l'instant, j'étais fin prête :

"Merci pour tout tes conseils … On se reverra sans doute tout à l'heure…"

Oui, peut-être, bien, enfin, pour l'heure, il fallait désormais sortir du train en laissant ta valise ici. Aussi, je me dépêchais de remettre toutes mes affaires dans ce dernier avant de sortir en compagnie de la jeune fille qui était avec moi. Nous ne tardions pas à être séparé, car désormais pour moi, une toute nouvelle aventure commençait.



Reducio
Merci pour ce joli rp :) Il se termine ici pour moi :)

*Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'essouffle*
*Ne jamais sous-estimer une créature car elle semble douce et paisible*
1ere Année RP - 3ème Année Devoirs

Que ce long voyage débute enfin  Libre 

Dès qu'Ashley avait commencé à réveiller sa jeune camarade, celle-ci avait murmurer un faible merci. Ashley retourna donc s'assoir en attendant la fin de ce long voyage. Cette fois-ci, Ashley l'avait trouvé beaucoup plus court vu qu'elle avait parler avec Cassandre. Justement, levant les yeux de son livre, elle la vit en train de se dépêcher d'enlever quelques affaires de sa valise afin de se changer. La jeune Serdaigle pensa soudain que sa camarade ne voudrait sans doute pas être vue pendant qu'elle se changeait. Ashley rabaissa donc ses yeux sur son livre. Cependant, elle n'arrivait pas à se concentrer dessus... Il y avait de plus en plus de monde dans le couloir, qui avaient tous hâte que le train s'arrête signifiant qu'ils étaient enfin arrivés à Poudlard pour une nouvelle année. Tout le monde retrouvait ses amis devant les portes des compartiments ce qui faisait un bruit fou. Ashley se leva et baissa le petit store qu'il y avait sur la vitre de la porte du compartiment afin d'avoir un peu plus d'intimité et pour atténuer légèrement le bruit de tous les élèves. Quand Cassandre eut finit de se changer, elle mit ses habits moldus dans sa valise et se rassit sur la banquette. Elle avait l'air encore plus stressée qu'avant et Ashley avait remarqué les gestes furtifs qu'elle avait fait pour boutonner sa chemise. Elle repensa alors à son arrivée, à elle, l'année précédente... Elle était exactement pareil, dans un état de nervosité tel qu'elle n'arrêtait pas de bouger et ne pouvait se tenir tranquille. Cassandre, elle au contraire, était très calme et essayait de cacher ses émotions. Elle avait le dos droit, raide et ne s'appuyait même pas contre le dossier.

Quand le train commença à ralentir, Ashley ferma son livre, et le rangea dans son sac. Elle mit sa cape de sorcier pour ne pas avoir froid dehors et quand le train s'arrêta, dans la gare de Pré-au-Lard, Cassandre lui dit:

"Merci pour tout tes conseils … On se reverra sans doute tout à l'heure…"

En effet elles se reverraient surement lors de la répartition. Ashley lui répondit tout en ouvrant la porte du compartiment:

" Oui j'espère qu'on se reverra bientôt! En tout cas, j'ai été ravie de faire ta connaissance et ne t'inquiète pas tout va bien se passer maintenant."

C'st sur ces mots que les deux jeunes filles, prises dans la foule, durent se séparer, Cassandre allant vers les barques, Ashley allant vers les diligences...


Reducio
Ce rp est également terminé pour moi j'ai été ravie de le faire avec toi ^^ 

"Le bonheur n'est pas dans la recherche de la perfection, mais dans la tolérance de l'imperfection"