Voie 9 ¾

Inscription
Connexion

Débuts dans un monde nouveau  Libre 

Ce matin, Donovan s'était levé tôt... Enfin encore plus tôt que d'habitude, et connaissant la propension du jeune homme à se lever extrêmement tôt on pouvait se demander s'il avait en effet dormi. Il avait passé la majeure partie de sa matinée à regarder l'horloge comme si l'heure allait passer plus vite, puis à neuf heures il entraîna sa famille dans leur voiture, ne se souciant que peu des deux heures qui lui restaient à attendre.

Ils arrivèrent donc à King Cross très rapidement, et cherchèrent tant bien que mal la voie 9 3/4, demandant à tous ceux qu'ils croisaient, quand un sorcier, ou du moins ils pensaient que c'en était un, leur expliqua comment s'y rendre. Ils arrivèrent en face de la barrière 9 et les parents de Don haussèrent un sourcil, ainsi que sa sœur, tandis qu'il se contenta de foncer dedans comme leur avait expliqué l'homme. Quand ils virent celui-ci disparaître, ils se contentèrent de faire de même et ils arrivèrent sur un quai... Relativement vide... Evidemment il n'était que dix heure et s'ils se fiaient au billet, le train de partait qu'à onze heure. Pour autant la locomotive était déjà là, visiblement ils avaient l'habitude des enfants trop excités pour leur bien.

Le petit brun courut de partout, observant tout ce qu'il voyait avant de monter dans le train, et d'en descendre, en d'y remonter, et ce encore et encore et encore. Il continua ce petit manège pendant une bonne quinzaine de minutes, puis ses parents l'obligèrent à se calmer et à tenter de trouver un compartiment pour mettre toutes ses affaires. Ce qu'il fit. Il trouva un compartiment entièrement vide de toute personne, bien qu'il y en ai encore beaucoup, ce qui était normal au vue de l'heure, il y installa ses valises tant bien que mal et s'assit sur la banquette, battant des pieds en faisant des signes à travers la fenêtre à sa famille restée sur le quai.

Petit nouveau chez Gryffondor
Enfant beaucoup trop hyperactif
Mon code couleur: #C60800

Débuts dans un monde nouveau  Libre 

1er Septembre : Jour de la rentrée

Isaac arriva relativement en retard avec ses parents, en effet après avoir vérifié quatre cent vingt fois ses affaires avant de partir puis encore vingt fois en arrivant, il monta dans le train quelques minutes avant son départ.
Ses parents venaient de France mais étaient venus vivre en Écosse après une dispute familiale. Isaac est né là-bas, il est donc allé à Poudlard alors que toute sa famille était allé à Beauxbâtons depuis dès générations. Il ne connaissait donc de Poudlard que ce qu'il avait lu dans les livres, c'est à dire pas grand chose, car ses parents ne voyaient pas l’intérêt d'acheter des livres sur cette école alors qu'il y irait le mois d'après. C'est donc avec appréhension qu'il arriva à King Cross, ils suivirent les indications d'amis de la famille, à savoir, foncer dans un mur... Moyennement conquis par l'idée, Isaac regarda d'abord son père le faire pour lui montrer qu'il n'y avait pas de danger, puis le futur élève y alla avec sa mère. Il frémit et ferma les yeux au moment de l'impact (qui n'arriva pas). Il ouvrit les yeux et il était finalement arrivé dans le célèbre quai 9¾. Passé l'émerveillement, il se retourna et se demanda par quel prodige il pouvait traverser un mur. Il n'avait pas lu de sort permettant de faire ça, un sort de Désillusion peut-être... Enfin, il verra ça à Poudlard peut-être. Puis il entendit une personne annonçant le épart imminent du train, il salua ses parents et excité par son arrivée prochaine à Poudlard, il courut dans le train.
Le train était découpé en compartiment, six personnes pouvaient y rentrer en même temps, vu le nombre d'élève qui devait y avoir à Poudlard, le train devrait être plein à craquer, mais bizarrement, il y avait toujours un compartiment de libre, ou rempli que d'une seule personne. Isaac tomba sur ce cas là, le seul compartiment avec pas trop de monde avait comme seul occupant un garçon de son âge. En temps normal, au vu de sa timidité, il n'aurait même pas adressé la parole à cet personne et aurait cherché un autre compartiment, sauf que là, ils étaient tous pleins. Se sentant obligé, il demanda doucement par peur de dire n’importe quoi :


"Euh... Salut... Est-ce que je peux m'asseoir ? Je veux pas te déranger mais tout les compartiments sont pleins... "


Il sentait qu'il avait vraiment dit n'importe quoi pour le coup se préparait à sortir pour rester dans le couloir ou se balader entre les compartiments durant toute la durée du trajet, mais le garçon répondit.

" C'était un message du Clan des Etoiles, souffla-t-elle, le regard perdu dans le vague, Seul le feu sauvera notre Clan."

La guerre des clans : Retour à l'état sauvage.

Débuts dans un monde nouveau  Libre 

Il avait passé longtemps à se tourner et se retourner sur la banquette, à retourner sur le quai, à aller dans les autres compartiments pour voir les autres élèves, se faisant rapidement virer, mais il n'en avait cure, à vrai dire il devait avoir passé le temps qu'il restait avant que le train ne parte puisque, peu après qu'il soit revenu d'un énième compartiment rempli d’élèves plus âgés avec qui il avait beaucoup plaisanté, il semblerait qu'ils l'aient trouvé mignon, un jeune homme rentra dans le compartiment.

Donovan le détailla de façon assidue et curieuse, le nouveau-venu avait de longs cheveux noirs, un visage fin et dont il était sûr ne pouvait qu’appartenir à une famille de la noblesse, un... Comment ils appelaient cela déjà? Ah oui, un sang-pur, il ne savait pas pourquoi mais il était persuadé que le jeune homme en était un. Mais le trait le plus marquant, celui qui fit que le jeune chinois ouvrit grand sa bouche fut ses yeux, bercés par de fins cils noirs, ils étaient d'une couleur qui n'était définitivement pas normale, ou du moins normale sans magie, l'iris de ses yeux était en effet violet... Enfin s'il se souvenait bien du vocabulaire que lui avait fait ingérer Hanah, presque au sens propre, il n'avait pas les yeux violets, mais entre le "Glycine" et le "Violet Impérial"... Bref il avait les yeux violets quoi...

Le jeune asiatique sursauta quand il commença à parler, il avait passé tellement de temps à le détailler qu'il l'avait presque oublié, ce qui était vraiment paradoxal, mais qui étrangement lui arrivait souvent.


"Euh... Salut... Est-ce que je peux m'asseoir ? Je veux pas te déranger mais tout les compartiments sont pleins..."

Il secoua la tête pour remettre ses pensées en place et lui répondit d'une voix enjouée, beaucoup trop enjouée mais c'était dans sa nature.


"Bonjour! ; il eut un grand sourire ; Oui oui assieds-toi! J'ai vu ça, y a plein de monde partout et ils sont pas tous sympas... ; il prit une mine boudeuse qui se changea rapidement en sourire ; Mais j'en ai vu beaucoup qui sont très gentils..."

Il inclina la tête sur le côté, pensant rapidement à l'école et à son interlocuteur, s'il venait en effet d'une famille de sorciers comme il pensait, et son instinct le trompait rarement, il pourrait lui en apprendre plus sur... Pre... Pra... Prou... Poudlard! Voilà c'était ça le nom!


"Dis? Tu connais des trucs sur l'école là... Poudlard? Tu pourrais m'en dire plus? J'viens pas d'une famille de sorcier donc j'y connais pas grand chose."

Il se frotta la nuque, gêné de ne rien savoir sur l'école, sans pour autant vraiment l'être.

Petit nouveau chez Gryffondor
Enfant beaucoup trop hyperactif
Mon code couleur: #C60800

Débuts dans un monde nouveau  Libre 

Le garçon répondit à Isaac avec une voie enjouée, assez enjouée pour liquéfier ses inquiétudes comme de la neige sous le soleil des tropiques :

"Bonjour ! Oui oui assieds-toi ! J'ai vu ça, y a plein de monde partout et ils sont pas tous sympas... Mais j'en ai vu beaucoup qui sont très gentils... Il marqua une pause, comme s'il cherchait ses mots. Dis ? Tu connais des trucs sur l'école là... Poudlard ? Tu pourrais m'en dire plus ? J'viens pas d'une famille de sorcier donc j'y connais pas grand chose."

Il sut avec ces quelques phrases qu'il se trouvait en présence d'une ces personnes qui savent parler aux gens et qui sont très sociables, tout le contraire de lui à priori, un mélange de deux personnalités comme ça c'était quitte ou double. Pour l'instant ça partait bien, Isaac s'assit vu que le garçon l'y invitait de bon cœur. Il l'étudia un peu : c'était un garçon qui avait manifestement son âge, et vu la question qu'il avait posé, il n'avait jamais entendu parlé des sorciers et venait surement de recevoir sa lettre, tout comme lui, mais à la différence qu'il était complétement perdu dans le monde étrange des sorciers. Il avait l'air d'être asiatique, il souriait à pleine dent et avait un regard qui pourrait faire se repentir le diable lui-même, en bref, il avait l'air très gentil et sympa. Isaac esquissa un sourire, ce qui devait paraitre particulièrement étrange, car sourire en étant gêné créait une grimace dont des générations d'enfants se souviendraient avec émotion.
Il répondit donc immédiatement à la question du garçon pour éviter de continuer à sourire :

"J'aurais bien voulu t'aider mais aucune personne de ma famille n'est allé à Poudlard, ils sont tous allé à Beauxbâtons, je dois en savoir autant que toi sur Poudlard. Il rajouta rapidement à la vue de l'étonnement du garçon d'en face. C'est l'école de magie de France."

C'était donc un né-moldu... Isaac avait toujours eu un peu pitié des moldus, ils n'avait pas de magie, il se demandait comment ils arrivaient à survire, mais malgré sa curiosité il ne s'était jamais renseigné sur eux, il était trop occupé à se renseigner sur le monde de la magie. Il y avait bien son meilleur ami de primaire, mais il ne pouvait pas lui demander comment il vivait sous peine de montrer qu'il était un sorcier, ce que ses parents lui avait formellement interdit. Ce garçon était donc l'occasion parfaite, une de ces théories sur les moldus était qu'ils avaient quelque chose pour remplacer la magie, un genre de replica basé sur le temps où les sorciers cohabitaient encore avec les moldus, c'était pour ça qu'ils sont un peu à la traîne, forcément, avec une magie moyenâgeuse. Il demanda immédiatement au garçon car si sa théorie se révélait juste, les moldus devraient être fascinants :

"Et euh... Isaac ne savait pas comment commencer sa phrase. Donc tu est né-moldu ? Et, euh, sans vouloir t'offenser, comment vous faîtes sans magie ? Vous devez bien avoir quelque chose pour vous faciliter la vie, l'homme est fait pour inventer des choses pour gagner du temps n'est-ce pas ?"

Isaac ne savait pas s'il s'en était bien sorti, il ne savait pas pourquoi mais il était toujours mal à l'aise en parlant de moldus, peut-être qu'il avait peur de paraître raciste ou de se faire comparer à ses horribles personnes qui se nommaient arrogamment "sang-pur", sous prétexte qu'il y avait du sang impur, comme si c'était de la faute des moldus s'ils ne peuvent pas utiliser la magie. En tous cas il espérait que son interlocuteur ne s'en formaliserai pas.

Reducio
Faisons comme s'il n'y avait jamais eu ce "léger" retard :sweatingbullets:

" C'était un message du Clan des Etoiles, souffla-t-elle, le regard perdu dans le vague, Seul le feu sauvera notre Clan."

La guerre des clans : Retour à l'état sauvage.

Débuts dans un monde nouveau  Libre 

Ne t'inquiètes pas x) Je suis assez en retard aussi xD

"J'aurais bien voulu t'aider mais aucune personne de ma famille n'est allé à Poudlard, ils sont tous allé à Beauxbâtons, je dois en savoir autant que toi sur Poudlard."

Donovan pris un air surpris, "Beauxbatons"? C'était sûrement une école de magie comme Poudlard mais.. Il n'était pas vraiment sûr. Après tout il n'y connaissait rien.

"C'est l'école de magie de France."

Donc c'était bien ce qu'il pensait, il y avait d'autres écoles de magie dans le monde. Les sorciers étaient beaucoup plus nombreux qu'ils ne le pensaient alors... C'était un peu logique si on y pensait bien, mais Donovan ne prenait pas le temps de chercher la logique. Après tout la logique et lui n'étaient pas réellement de bons amis.

"Et euh... ; le jeune garçon sembla hésiter ; Donc tu es né-moldu ? Et, euh, sans vouloir t'offenser, comment vous faîtes sans magie ? Vous devez bien avoir quelque chose pour vous faciliter la vie, l'homme est fait pour inventer des choses pour gagner du temps n'est-ce pas ?"

Donovan eut un grand sourire et pris plaisir à lui expliquer.

"Eh ben... En fait on utilise de l'électricité pour faire fonctionner de nombreux appareil, par exemple un micro-onde pour faire chauffer des plats, ça permet aussi de nous faire chauffer l'eau... ; il continua ainsi pendant une bonne vingtaine de minutes ; Ah et on a aussi une autre invention, qui se nomme Internet, qui permet de communiquer avec le monde entier, de regarder des vidéos et de faire plein de choses, notamment pour se renseigner sur un sujet sur Wikipédia..."

Alors qu'il continuait à expliquer, son sourire s'agrandissait... Une fois son monologue terminé, il détourna le regard, rougissant légèrement sans pour autant que cela ne soit vraiment visible, il devait avoir vraiment embêté son interlocuteur. Même si c'était lui qui avait posé la question, il aurait pu faire plus court.

Enfin, cette gêne partit rapidement et il reprit son grand sourire.

"Comment vous vivez vous? Les sorciers sont assez mal représentés dans notre culture, en fait y a que des représentations de vieilles sorcières qui veulent tuer des princes ou des princesses, ou bien qui emprisonnent les dites princesses...."

Petit nouveau chez Gryffondor
Enfant beaucoup trop hyperactif
Mon code couleur: #C60800

Débuts dans un monde nouveau  Libre 

Le garçon en face de lui ne s'en formalisa au final pas du tout, il avait l'air content d'expliquer comment les Moldus se passaient de magie. C'était d'ailleurs extrêmement impressionnant, les moldus possédaient même des objets et des concepts que les sorciers n'auraient jamais imaginés. Comme cet... Internet ? Un moyen de communiquer dans le monde entier ! Isaac se promit d'acheter un ... ortinadeur, pour pouvoir voir ce fameux Kiwipédia, qui permet de savoir plein de choses, ou mieux, il demandera conseil à la professeur d'étude des moldus, s'il y en a dans cette école.
Pendant une vingtaine de minutes, le garçon lui expliqua le fonctionnement de ces choses, c'était très intéressant, l'électricité, il n'en revenait pas, ce Thomas Edison devait être un génie... Ou un mage pensa-t-il en son fort intérieur.
Mais la magie aussi avait ses secrets, des sorciers de génies ont aussi développés d'étranges et fantastiques choses. Et Isaac en savait un bout sur ce sujet, et pour cause, ses parents étaient bibliothécaires avant d'arriver en Écosse, ils avaient gardés peu de livres, mais assez pour assouvir la soif de connaissance du jeune Serpentard. Il voulait partager tout ça avec son camarade qui n'avait pas eu la chance de grandir dans le monde des sorciers. Il dit :

"Waaa, je suis super impressionné je ne savais pas que les moldus avaient autant de choses comme ça, ça à l'ai génial ! J'avais de la peine pour les moldus, je me disais qu'ils n'avaient vraiment pas de chance de ne pas connaître la magie." Il espérait ne pas trop avoir offensé son camarade en disant ça, "Mais au final, les deux modes de vies se valent", et à ce moment Isaac commença à parler de magie, "Tu veux savoir comment nous vivons ? Je  vais t'expliquer. Chez nous aussi nous avons de chouettes choses, par exemple, tout les sortilèges, tu ne t'es jamais demandé pourquoi les sorciers avec des baguettes ?" Puis il se maudit en se rappelant qu'il n'avait jamais vu quelqu'un lancer un sortilège et qu'il y a pas longtemps il ne connaissait même pas l'existence du monde des sorciers.

Isaac sortit donc sa baguette et commença à lui parler de son fonctionnement, de sa façon de canaliser l'énergie magique, il lui parla de son enthousiasme à l'idée d'apprendre comment les autres pays canalisaient leur énergie, il savait qu'ils n'avaient pas de baguettes, mais alors qu'avaient-ils ? Il lui parla des sorciers connus et leurs découvertes, il lui parla du célèbre Harry Potter, il lui parla de Beauxbâtons et de sa famille qui avait étudié la bas, et il essaya même de lui lancer un sortilège pour lui montrer la magie, même s'il ne réussit qu'a dégager un peu de fumée de sa baguette. Et ce manège dura au moins autant que la tirade de son nouveau et premier camarade.
Il rajouta en conclusion :

"Et pour répondre à ta première question, comment nous voient les moldus ne nous intéresse absolument pas vu que nous sommes cachés, c'est plutôt eux qui devraient faire attention à comment certains sorciers les voient. Même si tu as raison, les sorciers ce sont cachés au départ pour éviter les chasses aux sorcières des moldus"

Il ne considérait même plus son ami comme un moldu, il parlait d'eux à la troisième personne alors qu'il y a seulement quelques temps le jeune-d'en-face ne savait rien des sorciers.

Un éclair de lucidité frappa Isaac, il considérait cette personne comme un ami, mais il ne connaissait même pas son nom... Il le lui demanda en se présentant en même temps.

"Euh, c'est peut-être un peu tard pour ça mais, je ne me suis pas présenté, tu connais pas mal de choses de moi mais pas mon nom, je m'appelle Isaac Powell, et toi ?"

" C'était un message du Clan des Etoiles, souffla-t-elle, le regard perdu dans le vague, Seul le feu sauvera notre Clan."

La guerre des clans : Retour à l'état sauvage.

Débuts dans un monde nouveau  Libre 

Pendant toute l'explication du jeune brun, il se contenta d'acquiescer, le jeune homme paraissait mépriser les moldus mais cela ne semblait pas être volontaire, alors il n'en tint pas rigueur. Il se contenta d'essayer de retenir ce qu'il tentait de lui apprendre.

Celui-ci se stoppa d'un coup, puis il se tourna vers lui, il semblait gêné.

"Euh, c'est peut-être un peu tard pour ça mais, je ne me suis pas présenté, tu connais pas mal de choses de moi mais pas mon nom, je m'appelle Isaac Powell, et toi ?"

Il retint un rire, c'est vrai, aucun d'entre eux ne s'étaient présentés. Ils s'étaient contenté d'expliquer leurs modes de vie respectif, et en fait se connaissaient peut-être trop pour des gens dont les noms étaient réciproquement inconnus.

Donovan commençait d'ailleurs à considérer Isaac comme un ami, et il était sûr que le jeune homme ressentait la même chose.

"Je suis Donovan Yang! Oui je sais, c'est pas vraiment un nom commun pour un anglais... En fait mes deux parents sont chinois, et je suis moi-même né en Chine."

Il avait sourit en disant cela, en effet le jeune asiatique était très fier de ses origines, et d'ailleurs il s'en enorgueillissait chaque fois qu'il en avait l'occasion. Il rit légèrement.

"Enfin, pas que ça soit important, même si c'est hyper cool. ; il rapprocha son visage de la fenêtre, le collant presque à la vitre ; Dis? Tu crois qu'on arrive bientôt?"

Petit nouveau chez Gryffondor
Enfant beaucoup trop hyperactif
Mon code couleur: #C60800

Débuts dans un monde nouveau  Libre 

"Je suis Donovan Yang ! Oui je sais, c'est pas vraiment un nom commun pour un anglais... En fait mes deux parents sont chinois, et je suis moi-même né en Chine. Enfin, pas que ça soit important, même si c'est hyper cool."

Il était alors né en Chine ! Déjà que pour Isaac le monde des moldus était un autre pays, alors la Chine ! Bien sur que c'était cool ! Quel mystères pouvait-on trouver dans ces contrées orientales, quelles magies inconnues et, surement, puissantes ? Il avait lu des choses sur les dragons d’Afrique, y a-t-il des dragons en Asie, dans ses pays à l'autre bout du monde ?
Isaac se posait tellement de questions... Il allait ouvrir la bouche pour toutes les poser quand le garçon, Donovan Yang, l'interrompit :

"Dis ? Tu crois qu'on arrive bientôt ?"

La question le prit de court, Isaac avait complétement oublié Poudlard, il avait oublié qu'ils étaient en route vers la plus grande école de magie de la région, ça avait de quoi étonner... Mais pourtant c'était le cas, Isaac aimait découvrir de nouvelles choses, il était curieux, et Donovan lui avait donné tout ce qu'il souhaitait, il en connaissait maintenant beaucoup plus sur les moldus que la plupart de ses camarades qui s'étaient toujours bornés sur leur petit monde.
Il avait complétement perdu la notion du temps, ils avaient parlé depuis si longtemps, et il ne savait même pas combien durait le trajet, et en plus il ne savait même pas où se trouvait Poudlard exactement, les livres n'indiquaient pas l'emplacement exact. Mais comme dit plus tôt, ça faisait longtemps qu'ils parlaient, ils devraient surement arriver bientôt. Et c'est ce qu'il répondit distraitement à son ami, les questions sur la Chine bourdonnant toujours furieusement dans sa tête. D'ailleurs, Donovan n'avait à aucun moment posé de questions sur la France, comment peut-il ne pas être curieux ? Isaac se dit qu'il y avait peut-être voyagé avant de se rappeler que les moldus avait "Internet", le garçon avait insisté sur la prononciation. Quelle question poser en premier ? C'est la Chine quoi ! D'ailleurs, pourquoi n'était-il pas allé à l'école Chinoise, Isaac savait qu'une des douze grandes écoles de magie était en Chine. Il me demanda à Donovan :

"La Chine a l'air super ! Mais il y a une école de magie en Chine, vu que tu y est né, pourquoi n'y est-tu pas allé ? Et la Trace, où..."

Il s'interrompit en voyant que c'était encore un terme que Donovan ne connaissait pas, il ajouta pour éviter qu'il ne s'embrouille

"Enfin, je veux dire, pourquoi Poudlard ?"

Isaac pensa à ces autres écoles, bizarrement il avait toujours l'impression que Poudlard était la seule école de magie au monde, il n'arriver pas à imaginer d'autres élèves, avec d'autres habits, peut-être même pas de baguettes et avec un château différents, pour Isaac, même il connaissait les existences de ces écoles, ça restait sa pensée. Il attendit la réponse qui risquait d'être intéressante. C'est vrai qui décidait qui allait dans quelle école, et puis il pourrait lui poser d'autres questions sur la Chine.

" C'était un message du Clan des Etoiles, souffla-t-elle, le regard perdu dans le vague, Seul le feu sauvera notre Clan."

La guerre des clans : Retour à l'état sauvage.