Voie 9 ¾

Inscription
Connexion

Le début d'une histoire  PV 

Hortense posa sa valise sur le porte bagage et s'assit sur la banquette du Poudlard Express, contre le mur, à côté de la fenêtre. Elle fut l'une des premières à être montée dans le train: les adieux avec ses parents furent rapide. Elle n'eut donc aucun mal à trouver un compartiment vide.
La petite fille respira profondément, signe chez elle d'un trouble ou au contraire (et dans ce cas là) d'une grande excitation. Elle avait vérifiée six fois sa valise en enlevant puis en remettant toute sorte de chose dont elle doutait à présent de l'utilité.
*Trop tard, nous n'allons pas tarder à y aller* pensa-t-elle.
Hortense avait toujours été une fillette solitaire et ne s'inquiétait pas tant que ça de son intégration au sein de sa future maison.
*Ce sera sûrement comme dans mon école moldu, je m'entendais à peu près bien avec tout le monde, mais je n'aurait aucun vrai ami* se dit Hortense en soupirant bruyamment.
Elle décida de penser à autre chose. Un léger sourire se dessinait à présent sur ses lèvres. Elle avait tellement hâte et appréhendait aussi beaucoup son entrée et sa première année au collège Poudlard.
*J'espère que les cours ne seront pas trop dur* pensa-t-elle.
En effet, la futur élève à Poudlard n'était pas très travailleuse, ou plutôt, elle était trop paresseuse pour l'être. En effet la jeune fille abandonnait avec une facilité incroyable toutes choses qui lui demandait trop d'efforts. Au contraire, lorsqu'elle estimait que quelque chose était important, elle fonçait. Comme par exemple lorsqu'elle avait reçu la lettre en provenance de Poudlard, elle avait décidé d'aller le jour même acheter les fournitures que demandait le collège. Hortense s'ennuyait souvent chez elle et elle décida de profiter le plus possible de cette occasion d'apprendre de nouvelles choses, loin du monde qu'elle connaissait.
Tandis qu'elle imaginait sa future école , la porte du compartiment s'ouvrit.

Griffes et crocs, Griffes et cœur, Gryff' vainqueurs !
1ere année RP

Le début d'une histoire  PV 

Abby s'élança vers la barrière. Quelques secondes plus tard, elle était sur la voie 9¾. C'était tout simplement merveilleux. La jeune sorcière ne savait où donner de la tête : les sifflements du train, les dernières recommandations des parents, les cris des animaux... Tout était si animé ! Caleb, Ethan et Jude arrivèrent juste après Abby, suivis de Joshua et Prudence Silverstein, ses parents.

- C'est... C'était... Tellement génial ! balbutia la future première année. Je veux dire, tout est si... Magique !
- Pffff... Si ça, ça suffit pour t'impressionner, qu'est-ce que ça va être à Poudlard ! répondit Caleb.
- J'ai tellement hâte d'y être ! s'exclama Abby. Je me demande dans quelle maison je vais être. Je ne suis ni courageuse, ni travailleuse, ni érudite, ni rusée. Est-ce que ça arrive que le choixpeau ne sache pas dans quelle maison mettre un élève ?
- Ça arrive, répondit Jude, taquin. Dans ce cas-là, on confie l'élève à Peeves.
- Qui est Peeves ?
- Abby, n'écoute pas tout ce que dit ton frère. dit Prudence. Bien sûr que non, ça n'arrive jamais. Il y a forcément une maison qui te convient mieux que les autres.
- Allez, il est temps pour vous de monter dans le train, déclara Joshua en regardant l'horloge. Il est déjà onze heures moins cinq !
Les Silverstein se dirent au revoir une dernière fois, puis les quatre enfants montèrent à bord du Poudlard Express.

*J'espère que je vais me faire des amis.* pensa Abby en rangeant sa valise. *Ils doivent déjà tous se connaître, est-ce que j'arriverai à m'intégrer à un groupe ?*
La jeune fille se mit en quête d'un compartiment. Beaucoup étaient déjà occupés par des élèves plus âgés qu'elle, qui semblaient bien se connaître et s'amuser entre eux. Mais après avoir erré dans le couloir pendant dix bonnes minutes, Abby vit un compartiment occupé par une fille seule et probablement à peu près du même âge qu'elle.
*Allez, pour une fois dans ta vie, ne sois pas timide !* s'ordonna-t-elle mentalement.
Elle ouvrit la porte du compartiment.
- Salut ! Euh, je... Est-ce que je... je peux m'asseoir là ? demanda Abby.

Dumb et Dumber, les aventuriers de la boîte à flemme perdue

Le début d'une histoire  PV 

- Salut ! Euh, je... Est-ce que je... je peux m'asseoir là ?
Hortense leva les yeux vers la personne qui avait interrompu ses réflexions. Une fille attendait à présent sa réponse, dans l'encadrement de la porte de son compartiment.
*Elle a l'air aussi jeune que moi* pensa Hortense *sûrement une première année*

La nouvelle arrivante était légèrement plus grande qu'elle de taille et avait de joli cheveux bruns noués en deux nattes.
Hortense aurait préféré passer le voyage seul mais c'était sûrement impossible. Il y avait trop d'élèves, elle ne pouvait pas prétendre garder un compartiment pour elle toute seule. Ayant été élevé sans frères et sœurs, Hortense n'avait pas pris l'habitude de partager, bien qu'elle y fut parfois contrainte à l'école.
*Je ne dois pas être aussi égoïste, elle cherche seulement un endroit où s'assoir*
Nombre de ses ancien professeur le lui avait fait remarquer. Elle devait se montrer plus sociable et avenante envers les autres au lieu d'être agressive. Hortense leur donnait rarement tord car elle le savait, au fond il ne se trompait pas.
Elle décida de laisser la fille s'assoir, elle avait l'air sympathique et sa compagnie ne serait sûrement pas désagréable. En réfléchissant à quoi elle pourrait bien parler ensemble, elle oublia presque que sa future camarade attendait son accord pour dans le compartiment.

Elle la regardait à présent dans les yeux et lui répondit en esquissant un petit sourire:
"Oui"
Tandis qu'elle prononçait ces mots, elle sortit de son sac un petit carnet gris qu'elle avait acheté la veille et pris la première plume qu'elle trouva. Le train allait démarrer dans peu de temps et la jeune fille, elle, allait s'atteler à l'une de ses activités favorite: écrire. Elle commença à griffonner quelques mots.
"Bien sûr, vas-y"
Dernière modification par Hortense Narilya le 5 mai 2018, 18 h 27, modifié 1 fois.

Griffes et crocs, Griffes et cœur, Gryff' vainqueurs !
1ere année RP

Le début d'une histoire  PV 

Aujourd’hui c’était la rentrée, le premier jour où Morgan allait à Poudlard. La jeune fille était impatiente, elle attendait ce jour depuis tellement longtemps ! Elle et sa famille venait de passer la barrière magique qui dissimuler la gare 9 ¾ lorsque Morgan le vit : le train qui l’emmènerait à Poudlard. En le voyant, elle fut prise de vertige. Imaginant les longs couloirs qu’elle foulerait bientôt, le parc avec ses grands arbres qui le bordaient, les cours qu’elle devra apprendre, la chambre qu’elle devra partager avec ses condisciples de maisons… Ses parents lui en avait tant parlé, et là voici enfin prête à y aller à son tour ! Morgan aurait bien aimé se précipitée dans ce grand train rouge mais elle devait au moins dire au revoir à ses parents. Elle se tourna vers eux et vit, à son grand étonnement, que ses parents lui souriaient. Elle s’était depuis longtemps imaginé cette scène, le moment où elle monterait dans le Poudlard Express. Mais à chaque fois, elle imaginée sa mère et sa petite sœur pleurer un peu et son père lui recommander d’être attentive en cour et de faire attention à elle. Mais ils lui souriaient… Comme si ils n’allaient pas la revoir avant un bout de temps. Mais elle était contente, ses parents faisait preuve qu’ils avaient confiance en elle : ils ne sentaient pas obliger de lui dire de faire attention ou de toujours respecter les professeurs. Morgan leurs dis qu’elle leur écrirait aussi souvent qu’elle pourra, pour les rassurer un peu, puis elle les embrassa et fit un dernier câlin à sa jeune sœur avant de prendre sa valise et de se dirigeait vers le train Après un dernier signe de la main, elle monta.
*Enfin ! Je vais bientôt être à Poudlard !*
Morgan étouffa son envie de sautiller partout car d’autres élèves bien plus grands qu’elle trainait autour. Elle s’élança avec joie le long des compartiments, cherchant un avec des jeunes de son âge. Sa mère lui avait dit qu’il était presque impossible d’en trouver un vide pour elle toute seul alors autant aller dans un wagon avec des gens de son âge. Vers la fin du train, elle vit qu’un des compartiments était occupé seulement par deux jeunes filles. Elle n’hésita pas : elle ouvrit la porte et regarda les filles, elles devaient être en premières année, comme elle. *Tant mieux* se dit-elle. Les jeunes filles semblaient complètement perdues. Elle en était certaine, elles avaient son âge.
- Salut. Je vois qu’il y a de la place. Vous n’attendez personnes ? Je peux venir avec vous ?

You don't forget the face of the person who was your last hope

Le début d'une histoire  PV 

Abby s'assit sur la banquette. La fille avec laquelle elle partageait son compartiment rentrait visiblement en première année. Elle était plutôt petite et avait des cheveux noirs et des yeux verts. Elle semblait très gentille, mais pas très loquace. Au fond, Abby était comme ca, elle aussi, en tout cas avec les personnes qu'elles ne connaissait pas bien. Mais quand la future élève de Poudlard vit sa compagne de voyage sortir un carnet et commencer à écrire, elle eut immédiatement beaucoup d'admiration. Elle-même manquait trop de persévérance et d'imagination pour s'atteler à l'écriture. Abby n'était pas vraiment une artiste. Au contraire, son esprit très cartésien faisait d'elle une scientifique pure et dure.
*Je joue bien du tuba, mais la musique n'était-elle pas considérée comme un discipline mathématique pendant l'Antiquité ?*

Abby s'interrompit tout à coup dans ses pensées et se demanda si elle ne devait pas essayer d'engager la conversation. Soudain, la porte du compartiment s'ouvrit de nouveau. Une jeune fille aux cheveux châtains se tenait devant le compartiment.
- Salut. Je vois qu’il y a de la place. Vous n’attendez personnes ? Je peux venir avec vous ? demanda cette dernière.
Il faut bien l'avouer, Abby était soulagée. Cette fille paraissait moins timide qu'elle, et son arrivée mettrait probablement fin au silence qui régnait jusqu'alors.

- Bien sûr ! lui répondit-elle.

Une fois que la nouvelle arrivante fut installée, Abby engagea la conversation :
- Moi c'est Abby et j'entre en première année. Et vous ?

Dumb et Dumber, les aventuriers de la boîte à flemme perdue

Le début d'une histoire  PV 

Après avoir posé ses bagages, Morgan s’installa sur son siège. Elle était heureuse d’être là, dans ce train, entouré de personne de son âge. Peut-être qu’elle va se faire des amies plus vite que ce qu’elle l’aurait crue.
Elle regarda plus attentivement les deux jeunes filles. Celle qui lui avait répondue avait deux nattes brunes qui lui encadraient son visage, ce qui lui allait plutôt bien. Elle avait des joues toutes roses aussi, ça lui donne l’air d’une jeune fille timide. La deuxième fille avait les cheveux noirs mi- longs et des yeux verts qui contrastaient beaucoup avec son teint de porcelaine. Elle venait de sortir un carnet et une plume, sans doute pour écrire des trucs.
Morgan n’aimait pas trop écrire. Enfin, ce n’est pas qu’elle n’aimait pas, c’est juste qu’elle était nul pour ça. Elle faisait trop de fautes, et elle ne trouvait jamais de mots pour que son texte soit bien. Morgan avait de l’imagination, mais pas assez de cultures pour mettre en œuvre ses idées. Elle voulait tenir un journal intime quand elle était petite, mais elle ne prenait pas le temps d’écrire dedans, et puis un jour elle a perdu le journal. L’écriture n’était vraiment pas son truc…

- Moi c’est Abby et j’entre en première année. Et vous ?
Qui venait de parler ? Morgan était perdu dans ses pensées et n’a pas remarquer la personne qui venait de poser la question. Apres quelques secondes de silence, elle remarqua que c’était la fille aux deux nattes qui avait parlé. Elle s’emblait attendre une réponse. Morgan s’apprêtait à lui répondre quand le train démarra.
*Oui ! On part enfin ! À moi Poudlard !*
Morgan respirait la joie. Elle allait enfin là-bas. Son cœur bondissait dans sa poitrine, l’excitation qui coulait dans ses veines l’a mettait au défi de crier son bonheur. Mais elle se rendit compte qu’elle n’avait toujours pas répondue à la prénommée Abby.
- Je m’appelle Morgan. Et je vais à Poudlard pour la première fois, surement comme vous.

You don't forget the face of the person who was your last hope

Le début d'une histoire  PV 

À peine quelques minutes plus tard, la porte s'ouvrit à nouveau

- Salut. Je vois qu’il y a de la place. Vous n’attendez personnes ? Je peux venir avec vous ?
Une deuxième fille venait d'apparaître dans l'encadrement de la porte du compartiment. Celle-ci avait des cheuveux châtain et de jolis yeux bleu-gris.
Hortense laissa le soin à la première fille de répondre, ce qu'elle fit presque aussitôt:
-Bien sûr !
La fille au cheuveux châtain s'installa tranquillement dans le compartiment. Une fois assise, la fille aux tresses engagea la conversation :
- Moi c’est Abby et j’entre en première année. Et vous ?

Ainsi la fille au tresses se nommait Abby. Et comme Hortense l'avait deviné elle entrait en première année, tout comme elle.
Quelques secondes de silence passèrent et les passagères sentirent une légère secousse. Le train démarrait enfin.
- Je m’appelle Morgan. Et je vais à Poudlard pour la première fois, surement comme vous.

Hortense posa sa plume et leva les yeux. Abby et Morgan serait donc ses deux camarades de première année à Poudlard. Elle avait tellement hâte d'y être. Maintenant que le train avait démarré, elle serai trop excitée pour écrire quoi que ce soit, elle le savait. Elle sourit d'un air timide en répondant à son tour:
"Je m'appelle Hortense et j'entre aussi en première année. Je suis très contente de vous rencontrer... J'ai très hâte d'y être pas vous ? Ajouta-t-elle en détournant les yeux vers la fenêtre.

Dehors, le paysage s'enchaînaient à une vitesse folle. Elle n'avait pas remarqué qu'elle était déjà si loin de la gare.
*Une nouvelle aventure, pas vrai ? * pensa-t-elle en attendant la réponse de ses deux nouvelles camarades.

Griffes et crocs, Griffes et cœur, Gryff' vainqueurs !
1ere année RP

Le début d'une histoire  PV 

Abby entendit les sifflements du train. Alors qu'il démarrait, la jeune fille qui venait d'arriver lui répondit :
- Je m’appelle Morgan. Et je vais à Poudlard pour la première fois, surement comme vous.

Quant à la fille brune, elle arrêta d'écrire, leva la tête et dit timidement :
- Je m'appelle Hortense et j'entre aussi en première année. Je suis très contente de vous rencontrer... J'ai très hâte d'y être pas vous ?

- Oui, c'est tellement merveilleux ! Ce que j'attends avec impatience, c'est la Répartition ! déclara Abby. Je me demande tellement dans quelle maison je vais être ! Par contre, je n'ai vraiment aucune compétence en magie pour l'instant. À vrai dire, je n'en ai jamais vraiment fait, mes parents avaient trop peur que les moldus nous remarquent. Et vous, vous savez lancer des sorts, préparer des potions, voler sur un balai, ou d'autres trucs du genre ?

Au moment où elle prononçait ces mots, la porte du compartiment s'ouvrit une troisième fois. Une vieille sorcière tenait un chariot sur lequel se trouvaient d'innovation confiseries de toutes sortes. Abby écarquilla les yeux. Elles connaissait ces friandises, mais jamais elle n'avait eu autant de choix. Ses parents n'étaient pas vraiment des adeptes des sucreries ; la jeune sorcière avait donc rarement l'occasion d'en manger, en-dehors des vieux sucres d'orge de ses grands-parents moldus.

*J'ai un gallion dans ma poche.* se rappela Abby. *Je ne vais pas me priver !*

Elle demanda à la vendeuse des Patacitrouilles, des Ballongommes du Bullard et des Fondants du Chaudron, ses friandises préférées. Honteuse de sa gourmandise, elle se tourna vers Hortense et Morgan.
- Vous prenez quelque chose, vous aussi ? leur demanda-t-elle.

Dumb et Dumber, les aventuriers de la boîte à flemme perdue

Le début d'une histoire  PV 

La fille au teint de porcelaine posa son carnet et se présenta :
- Je m’appelle Hortense et j’entre aussi en première année. Je suis très contente de vous rencontrer… J’ai très hâte d’y être pas vous ?
- Oui, c’est tellement merveilleux ! Ce que j’attends avec impatience, c’est la Répartition ! Je me demande tellement dans quelle maison je vais être ! Par contre, je n’ai vraiment aucune compétence en magie pour l’instant. A vrai dire, je n’en ai jamais vraiment fait, mes parents avaient trop peur que les moldus nous remarquent. Et vous, vous savez lancer des sorts, préparer des potions, voler sur un balai, ou d’autres truc du genre ?
Abby s’arrêta enfin de parler. Morgan se demanda comment elle faisait pour respirer. Elle aimait son caractère, timide au début mais il semblait qu’elle ait pris confiance en elle en l’espace de quelques minutes, le temps des présentations. Hortense semblait encore timide, mais on voyait l’excitation briller dans ses yeux. Morgan se dit qu’après plusieurs jours à Poudlard, Hortense se sentira peut-être plus en confiance. En regardant les deux filles, elle espéra être toujours avec elles à Poudlard, elles avaient l’air sympa malgré leurs timidités. Mais si une telle amitié venait à naître, beaucoup de personne pourrait ne voir que la différence de caractères entre les trois jeunes filles.
Morgan n’eut pas le temps de répondre à Abby car la portière venait de s’ouvrir, laissant la place à une vieille dame qui tenait un chariot remplies de bonnes choses à manger. Elle aimait beaucoup les friandises sorcières, celles des moldus avaient presque toutes le même gout. Morgan vit Abby prendre plusieurs bonbons, tous différents. Elle semblait impressionnait par la dose de friandises rassemblait dans un chariot, et Morgan se dit qu’elle n’avait peut-être pas la chance d’en manger souvent.
- Vous prenez quelque chose, vous aussi ? demanda Abby.
- Ouais, Morgan se tourna vers la vieille sorcière et regarda les différentes choses proposées, je vais prendre un paquet de dragées surprises de Berthie Crochue, des Fizwizbiz et … des chocogrenouilles aussi !
Après que la sorcière lui ait donnait les friandises et qu’elle se soit occupé d’Hortense, Morgan attendit que la dame sorte avant de répondre à ce qu’avait dit Abby avant l’interruption.
- Je suis déjà monté plein de fois sur un balai. Et je sais pas trop où le Choixpeau va me mettre. Ma mère était à Serdaigle et mon père à Serpentard. J’ai aussi de la famille à Griffondor. Peut-être aussi Pouffsoufle. Je sais pas trop.

You don't forget the face of the person who was your last hope

Le début d'une histoire  PV 

- Oui, c’est tellement merveilleux ! Ce que j’attends avec impatience, c’est la Répartition ! Je me demande tellement dans quelle maison je vais être ! Par contre, je n’ai vraiment aucune compétence en magie pour l’instant. A vrai dire, je n’en ai jamais vraiment fait, mes parents avaient trop peur que les moldus nous remarquent. Et vous, vous savez lancer des sorts, préparer des potions, voler sur un balai, ou d’autres truc du genre ?
Hortense sourit. Abby respirait-elle au moins ? Cela lui rappelait son père lorsqu'il était lancé dans un sujet qu'il aimait particulièrement. Mais la petite fille ne pouvait pas en vouloir à sa camarade d'être aussi animé lorsqu'elle parlait de magie. Hortense était tellement heureuse ! Elle espérait sincèrement ne pas perdre de vue ces deux filles, une fois arrivé au collège. Effectivement elle les appréciait déjà.
La portière du compartiment s'ouvrit une nouvelle fois. Cette fois c'était une vieille dame avec un chariot plein de friandises ! Hortense aimait les friandises au moins autant que sa mère, c'est à dire énormément. Elle remarqua que Abby et Morgan, elles aussi, devait les apprécier car elle en avait acheté plein. Hortense se lança et acheta des Chocogrenouilles. Elle en pris plus que nécessaire au cas où ses deux nouvelles camarades voudrait partager avec elle. Une fois la dame sortit, leurs conversations put reprendre:
- Je suis déjà monté plein de fois sur un balai. Et je sais pas trop où le Choixpeau va me mettre. Ma mère était à Serdaigle et mon père à Serpentard. J’ai aussi de la famille à Griffondor. Peut-être aussi Pouffsoufle. Je sais pas trop.
Hortense soupira. Elle aurait tellement voulu monter sur un balai et s'envoler dans les airs. Malheureusement, elle habitait à Londres et ne pas se faire remarquer était mission impossible. Quand à sa futur maison, la jeune fille était très stressée. Ou allait-elle tombé?
"Seul mon père est sorcier, mais il a fait ses études en France à Beauxbâtons, c'est un système différents de Poudlard. Je.... Peut importe où je tomberai, j'essaierai de faire de mon mieux" ajouta-t-elle en murmurant, plus pour elle même que pour ses camarades. Puis elle tourna brusquement les yeux vers les deux jeunes filles et les regarda tour à tour dans les yeux. Abby et Morgan avait l'air très sympathique et Hortense, d'habitude assez solitaire, aurait aimé être leur amie. Mais les filles continueraient-elles à lui parler si elle n'était pas dans la même maison qu'elles ?

Griffes et crocs, Griffes et cœur, Gryff' vainqueurs !
1ere année RP

Le début d'une histoire  PV 

Reducio
Désolée pour le retard, je suis du genre dans la lune et j'avais complètement oublié !

Abby constata avec soulagement qu'elle n'était pas la seule à acheter des sucreries.
- Je suis déjà monté plein de fois sur un balai. répondit Morgan. Et je sais pas trop où le Choixpeau va me mettre. Ma mère était à Serdaigle et mon père à Serpentard. J’ai aussi de la famille à Griffondor. Peut-être aussi Pouffsoufle. Je sais pas trop.
*Elle a tellement de chance d'avoir déjà pu voler !*

- Seul mon père est sorcier, mais il a fait ses études en France à Beauxbâtons, c'est un système différents de Poudlard. ajouta Hortense. Je.... Peut importe où je tomberai, j'essaierai de faire de mon mieux.
*C'est vrai qu'Hortense est un prénom français. Est-ce qu'elle parle le français ? C'est possible après tout. Ça serait classe ! Parce que bon, moi, à part le tyke, mon patois...*

- À propos de balai, vous aimeriez faire du Quidditch dans l'équipe de votre maison, vous ? Moi oui, ça a l'air super comme sport ! Vous y avez déjà joué ? demanda Abby d'une traite.

*Il faut vraiment que j'apprenne à parler plus lentement et à laisser aux autres le temps de s'exprimer.* se dit Abby tout en mâchonnant une Bulle Baveuse.
Mais à peine avait-elle pris cette résolution que la jeune fille avait déjà envie de poser une autre question. Elle venait de se souvenir qu'elle avait un jeu de Bataille Explosive dans son sac et eut envie de proposer une partie à ses nouvelles amies.
*Je vais quand même leur laisser le temps de respirer.*

Derrière la vitre, le paysage défilait. Il pleuvait. Cela rappelait à Abby sa région natale, le Yorkshire (région qui s'entendait d'ailleurs très bien lorsqu'elle parlait, la jeune sorcière ayant un accent assez reconnaissable). Elle n'avait pas du tout d'amis, là-bas, à part une moldue de son âge, Constance. Morgan et Hortense avaient l'air très gentilles, et Abby espérait sincèrement devenir amie avec elle.

Dumb et Dumber, les aventuriers de la boîte à flemme perdue

Le début d'une histoire  PV 

- Seul mon père est sorcier, mais il a fait ses études en France à Beauxbâtons, c’est un système différents de Poudlard. Je… Peu importe où je tomberai, j’essaierai de faire de mon mieux.
Hortense semblait vraiment inquiète par rapport à sa future maison. Morgan, elle, ne s’en inquiétait pas, elle savait que peu importe la maison où elle irait, elle y sera bien, dans son élément. * Hortense va être complétement perdue à Poudlard… Un peu comme tous les autres élèves de première année mais elle, personne de sa famille ne lui a dit comment était Poudlard… Moi, mes parents m’ont tellement parlé du collège que j’ai déjà l’impression d’y être allée… *
- A propos de balais, vous aimeriez faire du Quidditch dans l’équipe de votre maison, vous ? Moi oui, ça a l’aire super comme sport !Vous y avez déjà joué ? demanda Abby.
Abby semblait être un vrai moulin à paroles, une fois actionnée.
- Je joue souvent au Quidditch, ma maison est super loin des habitations moldus. C’est mon grand-père qui m’a appris  à y joué. Il faisait partit de l’équipe national d’Angleterre avant. Du coup j’aimerais bien faire partie de l’équipe de ma maison. Mais pas maintenant, plus vers ma deuxième ou troisième année…
Morgan vit qu’Abby lança un regard envieux vers son sac. Elle se demandait pourquoi mais soudain elle entendit quelque chose cogner au
plafond. Elle se tourna vers la fenêtre et vit que c’était juste de la pluie *J’espère qu’il va pas pleuvoir au moment où on arrive …*

You don't forget the face of the person who was your last hope

Le début d'une histoire  PV 

- A propos de balais, vous aimeriez faire du Quidditch dans l’équipe de votre maison, vous ? Moi oui, ça a l’aire super comme sport !Vous y avez déjà joué ?
Hortense détourna ses yeux de la fenêtre pour regarder Abby qui avait prononcé ces mots. Hortense adorait le Quidditch. Elle n'avait jamais pu y jouer car elle habitait en ville, mais son père lui en parlait si souvent qu'elle connaissait les règles par cœur et qu'elle avait eu le droit à des comptes rendus détaillés de tout les moments des matchs mémorables de ce sport.
- Je joue souvent au Quidditch, ma maison est super loin des habitations moldus. C’est mon grand-père qui m’a appris  à y joué. Il faisait partit de l’équipe national d’Angleterre avant. Du coup j’aimerais bien faire partie de l’équipe de ma maison. Mais pas maintenant, plus vers ma deuxième ou troisième année…
*Eh bien* pensa Hortense * Moi qui voulais faire partie de l'équipe de ma future maison, je n'ai peut-être aucune chance, si beaucoup d'élèves, comme Morgan, ont déjà pratiqué ce sport*Elle chassa ces pensées de son esprit et de contenta de répondre par un grognement qui ressemblait à quelque chose comme:"Jamais joué".
Elle retourna sa tête vers la vitre et se rendit compte qu'il pleuvait à présent. Elle ne savait pas si le train allait encore tarder à arriver, mais Hortense ne voulait définitivement pas sortir sous ce déluge. Que pouvait-elle bien faire pour s'occuper ? Elle n'avait plus d'inspiration pour écrire... Soudain elle attrapa son sac et se mit à farfouiller dedans pendant quelques minutes. Puis elle renonça en le jetant à côté d'elle et soupira bruyamment. Pourquoi fallait-il toujours qu'elle oublie ce fichu jeu de bataille explosive ?
 "Euh... L'une d'entre vous a-t-elle un jeu de bataille explosive ? Je.... Je crois que j'ai oublié le mien... Enfin, si vous voulez jouer..." puis elle ajouta timidement : "Et à quel rôle joue-tu, au Quidditch, Morgan ?"Hortense s'efforça même de sourire en prononçant ces mots.

Griffes et crocs, Griffes et cœur, Gryff' vainqueurs !
1ere année RP

Le début d'une histoire  PV 

- Je joue souvent au Quidditch, ma maison est super loin des habitations moldus. répondit Morgan. C’est mon grand-père qui m’a appris  à y joué. Il faisait partit de l’équipe national d’Angleterre avant. Du coup j’aimerais bien faire partie de l’équipe de ma maison. Mais pas maintenant, plus vers ma deuxième ou troisième année…
Ces mots impressionnèrent beaucoup Abby. Ses parents n'étaient que deux employés ennuyeux du Ministère de la Magie et de Gringotts qui refusaient catégoriquement de la laisser s'essayer au plus grand sport du monde magique, alors même qu'ils vivaient à Flagley-le-Haut, un village sorcier.
*Si je tombe dans la même maison que Morgan, je n'aurai aucune chance d'intégrer l'équipe de Quidditch.* songea Abby. *Entre la petite-fille d'un joueur professionnel et une Sang-mêlé qui n'a jamais volé sur un balai, ils n'hésiteront pas un instant.*

Son regard se tourna vers Hortense, dont le visage s'était renfrogné. Elle marmonna quelque chose.
- Jamais joué. crut entendre Abby.
*Est-ce que j'ai dit quelque chose qu'il ne fallait pas ?* se demanda Abby, inquiète d'avoir vexé Hortense.

Mais tout de suite après, cette dernière commença à fouiller dans son sac. Elle ne semblait pas trouver ce qu'elle cherchait. D'ailleurs, elle releva la tête et demanda, avec un sourire hésitant :
- Euh... L'une d'entre vous a-t-elle un jeu de bataille explosive ? Je.... Je crois que j'ai oublié le mien... Enfin, si vous voulez jouer... puis elle ajouta timidement : Et à quel rôle joue-tu, au Quidditch, Morgan ?
Abby sauta sur l'occasion. Elle s'empara de son jeu de cartes et s'exclama sans laisser le temps à Morgan de répondre :
- J'en ai un, on peut faire une partie, si vous voulez.
*Bon sang, calme toi !* s'intima Abby intérieurement. *Tu n'arrêtes pas de parler depuis tout à l'heure !*

Elle se tut et laissa Morgan prendre la parole. Que pensaient ses deux compagnes de voyage d'elle, à présent ? Ne se disaient-elles pas qu'Abby était trop bavarde ?
*J'imagine qu'elles vont devoir faire avec parce que j'ai toujours été comme ça. Du genre à ne pas supporter le silence et à avoir tout le temps besoin de le combler.*

Dumb et Dumber, les aventuriers de la boîte à flemme perdue

Le début d'une histoire  PV 

Après avoir prononcé ses paroles, Morgan se sentie un peu honteuse. Depuis qu’elle avait rencontré les deux jeunes filles dans le train, Morgan avait la terrible impression de ne faire que de se vanter. Morgan n’est pas le genre de fille à se vanter, loin de là. Mais en disant qu’elle joue depuis longtemps au Quidditch alors que ses camarades non, lui donner l’impression d’être quelqu’un de différent, et elle ne le voulait pas. Elle veut qu’on dise d’elle qu’elle est comme les autres, et pas une fille d’une grande famille de sorcier avec une personne plutôt connue dans celle-ci. Morgan jeta un coup d’œil à
Hortense et son malaise grandit un peu plus dans sa poitrine. La jeune fille était démoraliser, et Morgan crut entendre venant de la bouche d’Hortense un vague « jamais joué » qui plomba lui aussi le morale de Morgan.
*Super, comment détruire l’ambiance en 10 minutes …*
Quelques secondes après, Hortense se mit à chercher quelque chose dans son sac.  Elle semblait déçue lorsqu’elle releva la tête, mais un léger sourire s’affichait sur son visage.
-Euh… L’une d’entre vous a-t-elle un jeu de bataille explosive ? Je … Je crois que j’ai oublié le mien… Enfin, si vous voulez jouer… plus timidement, elle se tourna vers Morgan et ajouta : Et à quel rôle joue-tu, au Quidditch, Morgan ?
Sans prendre le temps de respirer, Abby lança d’un ton réjouie :
- J’en ai un, on peut faire une partie, si vous voulez.
Morgan ne savait pas trop quoi dire, elle hésitait à jouer.Elle n’avait joué que très peu à ce jeu, et elle ne connaissait pas bien les règles. *Au moins, elles pourront dire sans aucune arrière-pensée qu’elles sont plus fortes que moi, parce que c’est totalement vrai. *
- Je sais pas si je vais jouer, je comprends rien à ce jeu,j’y ai joué vraiment très peu … Sinon j’aime bien être au poste de batteuse, mais j’ai pas vraiment le physique pour l’être alors…

Sans vraiment attendre de réponse, Morgan prit un chocogrenouille et le mordit à pleine dents.

You don't forget the face of the person who was your last hope