Voie 9 ¾

Inscription
Connexion

Le début d'une nouvelle vie tant attendu  libre 

A votre avis, comment le train fait-il pour être toujours a l'heure ?
Cela faisait onze années que Gwendy observait le Poudlard Express prendre de l’allure sur le viaduc du Glen Finnan et, aujourd’hui, elle allait ETRE dans le train !
La voiture prenait de la vitesse sur les petites routes de l’Écosse pour aller à Londres. Gwendy c’était lever très tôt, avait revérifié trois fois sa valise, essayer deux ou trois sorts et relus tous les chapitres les plus importants de ses livres. Accompagnée de son grand frère Edwin, elle était montée dans la voiture de Papa. Nelly, Estel et Timmy était avec Maman C’est le groupe de Gwendy qui arriva le premier à la gare. Edwin et cette dernière passèrent ensemble la barrière qui trônait entre les voix 9 et 10 de la gare King Cross. Papa les rejoignit peu après. Il était 10 h 56. Il marmonnait le prénom de sa mère en boucle : « Katleen, Katleen où est tu bon sang ! » Edwin poussait Gwendy sur le quai. Il y avait tellement d'enfants sorciers ici ! Gwendy n’en’avait jamais vu autant. Et le train, si rouge et imposant...
-Allez, monte ! fit Papa dans son dos. Le train va partir dans deux minutes !
-Mais je veux dire au revoir à Maman ! dit-elle en se retournant.
-On a plus le temps.
- Papa je t’aime !
-Moi aussi mais monte bon sang ! s’écria il. Il part dans deux minutes !
-Et maman ?
-Je lui ferais passer le message. Allez, bisou Didy.
Il déposa un baiser sur la joue de sa fille alors que Edwin lui empoigna le bras et la força à monter.
-Mais… commença Gwendy.
-On enverra un hibou à maman une fois arrivée, dit il sans la regarder 
Gwendy ne répondit rien. Elle jeta un coup d’œil à la montre de son frère : 10 h 59. Le brouhaha présent dehors était éteint dans le train mais un bruit tout aussi désagréable s’élevait dans les couloirs, entre les compartiments : les élèves. Edwin traina sa sœur dans le train pour trouver un compartiment vide.
-C’est bon, lâche-moi !
Elle gigota pour se défaire de son emprise. Il la lâcha et finit par la poussée dans un compartiment vide. Un grand bruit résonna dans le train alors qu’il commença à prendre de la vitesse.
-Je crois que Nelly et Estel ont loupé le train, dit-elle une fois installer.
-Je pense aussi. Bon je reviens, je vais chercher mes amis. Toi tu restes là, ok .
-Oui oui. Où veux-tu que j’aille de toute façon ?
Il haussa les épaule avant de dire :
-Il y a de l’argent dans mon sac si la dame au chariot passe.
-Ok.
Edwin s’éloigna dans le train, laissant ainsi Gwendy seule dans le compartiment. Sa tête reposait sur la fenêtre du wagon quand la porte coulissa.
Dernière modification par Gwendy Johnson le 20 janvier 2018, 14 h 05, modifié 2 fois.

"Il faut bien du courage pour affronter ses ennemis, mais il en faut pas moins pour affronter ses amis."
Albus Dumbledore

Le début d'une nouvelle vie tant attendu  libre 

Reducio
Premier post ! J'espère que j'en ai le droit :P

- Tu te souviens ? Tu cours sans te poser de questions, toujours tout droit, à travers le mur !
Je lève les yeux vers Papa, légèrement inquiète. Il a l'habitude de forger mon caractère en m'apprenant à ne jamais être trop naïve, en me faisant des blagues cruelles.
- Papa, tu me fais pas une farce encore cette fois, pas vrai ? Je ne vais pas me le prendre en pleine figure ?
Il explose de rire et à ce son si joyeux, mon cœur bondit de joie et je me mets à rire avec lui. Je fixe le mur des yeux, et pousse mon chariot bien trop grand pour moi droit vers lui. Je commence à courir, j'accélère et... 
*Ça y est, j'y suis... Le Poudlard Express. Il est bien plus rouge qu'il n'y paraît ! Bon, 10h52, il va pas tarder à partir...*
Le stress me prend soudainement à la gorge, je me retourne vers Papa, qui me sourit.
- Ne t'inquiète pas ma Lulu, ça va aller, tu vas voir. N'oublie pas, soit gentille avec les autres.
- Mais Papa, et si je n'allais pas à Serdaigle comme toi ? Et si le Choixpeau ne me trouve pas de maison ?
Il me prend dans ses bras et me serre fort contre lui, je soupire pour me calmer.
- Ne dis pas ça. Tu sais, peut m'importe quelle sera ta maison. Le Choixpeau ne se trompe pas, il saura trouver en toi tes meilleurs qualités et tes pires défauts, et te trouvera la maison parfaite.
Il me repose au sol, et après un dernier au revoir, je monte dans le train et cherche désespéramment un wagon pas trop rempli. *Il y a beaucoup trop de monde ! Et si je ne trouve pas de place, je fais comment moi ? Argh, c'est pas possible...*
Le train pousse comme un grognement et je le sens se mettre en route. Je passe devant un wagon, et y trouve une jeune fille rousse, aux yeux verts pétillants. *Bon, elle m'a tout l'air pas méchante... Aller Lulu, fait un effort* Je rentre dans le wagon avec un petit sourire, la porte pousse un petit grincement, qui fait entendre mon entrée.

-Heu... Salut ! Est-ce que je pourrais m'asseoir avec toi ?

Méfaits Accomplis !

Le début d'une nouvelle vie tant attendu  libre 

Gwendy releva la tête vers l’entrée du compartiment. La jeune fille qui entra était brune. C’est ce qui frappa immédiatement Gwendy. Et ses yeux… Des yeux hétérochromes marrons et bleu.
-Heu... Salut ! Est-ce que je pourrais m'asseoir avec toi ?
Gwendy mit un petit temps à répondre.
-Euh oui bien sûr. Comment tu t’appelles ? Ajouta-t-elle une fois que la jeune fille se fut installée.
-Lussy Scorpio.
-Moi c’est Gwendy Johnson. Ma famille m’appelle Didy et mes amis Gwen. Vois comment tu veux m’appeler. Je suis en première année…
-Moi aussi, souris la jeune fille. Tu peux m’appeler Lulu si tu veux.
-Cool… Tu as des frère et sœur .
-Une petite sœur. Et toi ?
-Eh bien j’ai un grand frère, une grande sœur qui est déjà parti de Poudlard, deux sœurs jumelles, une autre sœur et un petit frère.
Gwendy préféra ne pas mentionner le cracmolisme de Carol. Cela la mettait trop mal à l’aise. Et cela lui rappelait beaucoup trop le départ précipiter de cette dernière pour la France, loin de Gwendy…
-Eh bien, ça fait une belle fratrie ! dit Lussy.
-Ah, ça tu peux le dire…
Edwin revint dans le compartiment à ce moment-là.
-Bonjour, dit-il, lançant à sa sœur un regard interrogatif.
-Je te présente Lussy. Lussy, voici mon grand frère, Edwin.
Edwin s’assit à côté de sa sœur.
-Samy et Karl ne sont pas loin et ils m’ont proposé d’aller avec eux. Tu viens ?
Gwendy avait l’impression que son frère était méfiant vis-à-vis de Lussy. Chose qu’elle ne comprenait pas car Lussy n’avait absolument pas l’air méchante. Elle était même très aimable. Sur ce coup-là, et pour la première fois, Gwendy ne comprit pas son frère.
-Non merci, je vais rester avec Lussy. Meryl est avec eux ? Tu lui passeras le bonjour de ma part.
-Comme tu veux. 
Il se leva et ressortit.

"Il faut bien du courage pour affronter ses ennemis, mais il en faut pas moins pour affronter ses amis."
Albus Dumbledore

Le début d'une nouvelle vie tant attendu  libre 

-Euh oui bien sûr. Comment tu t’appelles ?
-Lussy Scorpio, et toi ?

Elle s'assit en tailleur en face de la jeune fille qui avait l'air très gentille. Elle la regarda un instant en attendant sa réponse, elle avait le regard vif et joyeux. Elle semblait être en première année, comme Lulu. Peut-être seraient-elles dans la même maison... Elle se mit à se demander si l'on pouvait être amis avec des élèves d'autre maison, quand elle entendit sa nouvelle connaissance répondre

-Moi c’est Gwendy Johnson. Ma famille m’appelle Didy et mes amis Gwen. Vois comment tu veux m’appeler. Je suis en première année…

-Moi aussi ! Tu peux m’appeler Lulu si tu veux.

Elle fut soulagée qu'elle était en première année, elle ne se sentait pas encore prête à parler à des grandes personnes, des vieux élèves. Gwendy reprit :

-Cool… Tu as des frère et sœur ?
- Une petite sœur. Et toi ?
-Eh bien j’ai un grand frère, une grande sœur qui est déjà parti de Poudlard, deux sœurs jumelles, une autre sœur et un petit frère.

-Eh bien, ça fait une belle fratrie ! 
-Ah, ça tu peux le dire…

Au moment ou Lussy allait lui demander ce que faisait sa grande soeur qui avait finit ses études, un jeune homme entra dans le wagon. Lussy fut surprise, il avait des yeux très expressif et et un visage tout autant. Elle le regarda sans expression quand celui-ci parla, tournant la tête du côté de Gwendy.

-Bonjour

Lussy répondit, mais si faiblement, qu'elle hésitait à savoir s'il l'avait entendu ou non. Elle ne prit pas le risque de continuer, et Gwendy la sauva.

-Je te présente Lussy. Lussy, voici mon grand frère, Edwin.

Lussy hocha la tête pour le saluer poliment, puis ils discutèrent entre frères et soeurs, aussi, elle tourna la tête vers le quai. Le train allait bientôt s'élancer, l'aventure commençait. Elle entendit Gwendy dire qu'elle préférait rester ici. Edwin sortit du wagon, Lussy lui fit un signe de la main et dit à sa voisine

-Tu sais, tu pouvais y aller, ça ne me dérange pas...


Je te laisse continuer dans le Poudlard Express ! Désolée pour le retard, j'ai répondu il y a quelques jours avec mon téléphone, j'étais sûre que ça avait envoyé! 

Méfaits Accomplis !