Voie 9 ¾

Inscription
Connexion
Pas d’avatar
Margot Belle  

Une nouvelle année à Poudlard  pv 

Margot était seule dans la gare, d'ailleurs elle avait aussi fait le voyage seule. Elle n'avait pas besoin de sa mère pour aller prendre son train. Elle n'avait que quelques kilomètres à parcourir depuis sa maison jusqu'ici.
Cela ne l'inquiétait pas d'être seule, elle était habituée depuis son plus jeune âge à se débrouiller sans l'aide des autres. Tout s'était bien passé, elle avait franchi le mur avec son chariot, personne ne lui avait causé du soucis.

Aujourd'hui, elle allait rentrer en deuxième année. Une nouvelle année à Poudlard allait commencer, elle allait pouvoir retrouver ses amis, enfin, si ils étaient encore là.
Malgré le fait que cela ne la dérange pas d'être seule à la gare, elle éprouvait un petit pincement au coeur  en voyant ces familles, si soudées, ses enfants heureux, qui riaient tous ensemble. Tous les amis qui se retrouvaient, peut être Margot aurait du être comme eux, être avec ses amis, pas seule. Elle balaya toutes ses sombres pensées, cette année elle se ferait des vrais amis, qu'elle retrouverait l'année prochaine. Des amis avec qui elle passerait toute sa scolarité, et même sa vie.

Elle avait décidé de moins être renfermée sur elle même car elle s'était rendue compte que cela "effrayait" les gens, qui au lieu d'aller vers elle, l'évitait. L'année passée elle avait été blessée de cela, et elle était décidée à ne pas passer une nouvelle année comme celle ci.
Au loin, elle aperçut une fille, qui d'après Margot devait rentrer pour la première fois à  Poudlard, elle devait être une première année. Mais, elle était seule elle aussi. Margot, pleine de bonnes intentions, alla vers elle et lui demanda d'une voix douce.

Tu n'es pas accompagnée pour ta première année à Poudlard ? Si tu veux on peut prendre le train ensemble !

Une nouvelle année à Poudlard  pv 

Je découvrais la voie 9 3/4 pour la première fois. Mes parents avaient fait le trajet avec moi pour ma toute première rentrée à Poudlard accompagnés de mon frère et de mes deux petites soeurs. Même si ma fratrie était moldue, ils semblaient tous fascinés par ce train rouge qui crachait de la vapeur et cette magie qui régnait tout autour d'eux. Je voyais dans leur regard tous pétillants qu'ils auraient voulu être à ma place. J'avais été toute excitée à l'idée de traverser le mur pour la première fois, quelle sensation étrange c'était. J'avais tellement adoré cette sensation que je me suis amusée à retraverser le mur plusieurs fois d'affilée avant que mes parents ne me rappelle à l'ordre. Peut-être était-ce pour moi une manière de me détendre car le stress était là. Je me retrouvais face à cet énorme train qui je le savais, m'emmènerait sur le chemin de ma nouvelle vie. Il était majestueux! J'en étais presque émue lorsque je le regardais. J'aime faire attention aux détails alors naturellement, je l'inspectais de haut en bas, découvrant sa couleur et ses petits motifs. Je fus particulièrement attirée par le logo qui était accroché à son devant. On aurait dit une armoirie avec différents animaux. Ce devait être le symbole de Poudlard.

Je ne connaissais que très peu de choses sur Poudlard et n'avais pas eu l'occasion de lire de livres à son sujet avant ma rentrée. Je débarquais donc complètement dans l'inconnu. C'est pourquoi j'étais partagée entre une grande peur mais également une très grande excitation de vivre cette aventure et de découvrir l'école. Arriverais-je à me faire des amis ? C'était également une grande crainte puisque je n'avais pas été très douée jusqu'à présent dans le monde des moldus. Mais même si cette question me traversa l'esprit, j'essayais de ne pas trop y penser car j'avais hâte de découvrir ce nouveau monde qui s'offrait à moi.

Je regardais ma maman qui semblait au premier abord un peu déboussolée par toute cette magie, ces gens spéciaux qui pouvaient se promener en robe ou faire voler des choses sur le quai. Je sentais son inquiétude mais également sa joie. Curieuse de nature et très sociable, elle ne tarda pas à engager la conversation avec d'autres parents. Mon père quant à lui était fière de moi et ne cessa de me faire des câlins en s'abaissant à mon niveau. Cela me redonna confiance et ma peur disparu.

C'est à ce moment-là qu'une jeune fille aux longs cheveux roux s'approcha vers moi. Elle semblait gentille. Elle avait déjà enfilé sa robe qui comportait l'un des quatre motifs que j'avais vu sur le train. Un aigle. Qu'il était beau. J'aimais beaucoup sa robe. Etait-ce l'uniforme de l'école ? En regardant autour de moi, je vis d'autres élèves la porter également. Cela semblait être le cas, j'allais donc porter la même robe, j'avais hâte. La jeune fille me demanda :

Tu n'es pas accompagnée pour ta première année à Poudlard ? Si tu veux on peut prendre le train ensemble !

Très contente de faire une première rencontre, je lui répondis :

Je suis venue avec mes parents et mes frères et soeurs mais je serais la seule à prendre le train donc oui je veux bien qu'on le prenne ensemble! Je ne connais rien et j'ai un peu peur de me perdre donc ce serait avec plaisir!

Intriguée par tout ce nouveau monde qui m'attendait et cette fille qui était venue vers moi, mille questions se bousculèrent dans ma tête. J'avais envie d'en savoir plus.

Tu as déjà une robe, ce n'est pas ta première année ? Comment tu t'appelles ?
Pas d’avatar
Margot Belle  

Une nouvelle année à Poudlard  pv 

Margot regardait avec douceur la future première année, elle semblait émerveillée par tout ce qui se passait autour d'elle, le Poudlard Express,  qui était si grand et puis aussi toute cette magie, se devait sans doute être la première fois qu'elle était entourée de tant de magie, une magie libre qui n'avait pas besoin d'être cachée aux yeux des moldus. Margot aussi avait été ébahie en voyant tous ces gens autour d'elle, qui étaient eux aussi des sorciers, elle avait été étonnée du nombre de gens qui étaient comme elle, avant elle pensait qu'il n'y avait qu'une petite poignée de sorciers dans le monde mais elle s'était aperçue qu'ils étaient très nombreux et formaient tous une grande famille.

Avec moi tu ne te perdras pas, j'ai déjà pris ce train mais je me rappelle que moi aussi j'avais peur de me perdre, je n'avais pas d'amis ou famille que je connaissais qui prenaient le train alors j'ai suivie les autre set je suis arrivée !

Margot pensa qu'elle était peut être encore plus perdue qu'elle si personne dans sa famille n'était sorcier. Mais si personne ne lui avait encore jamais décrit Poudlard sa découverte en serait encore plus belle. Elle découvrirait tout les petits détails de la vie magique et de Poudlard ! Margot savait déjà tout sur Poudlard à son arrivée, elle baignait dans la magie depuis sa naissance mais ce n'était pas le cas pour tout le monde !

Tu connais déjà des petites choses sur Poudlard ? Dans ta famille il y en a qui y sont allés ?

Margot espérait qu'elle ne connaitrait pas trop de choses car comme ça elle aurait le plaisir de lui montrer les petits recoins qu'elle connaissait de Poudlard. Et puis comme ça elles pourraient devenir plus proches et devenir amies, ce n'était pas ce que cherchait Margot d'ailleurs ?

Moi c'est Margot Belle et toi ? Tu as raison ce n'est pas ma première année, je vais rentrer à Poudlard pour ma deuxième année, à Serdaigle, c'est l'une des maisons à Poudlard, c'est d'ailleurs son blason que tu vois sur ma robe ! Tu connais les maisons à Poudlard ?

Une nouvelle année à Poudlard  pv 

Il était temps pour moi de dire au revoir à mes parents et à mes frères et soeurs car l'embarquement allait se clôturer. Je voyais tous les élèves faire leurs adieux à leurs familles et rentrer dans le train. Les mamans faisaient signe de la main à leur progéniture, une petite larme à l'oeil tandis que la plupart des papas semblaient être remplis de fierté. Il ne restait plus beaucoup de monde sur le quai. Je continuais tout de même ma conversation avec la jeune fille aux longs cheveux roux.

En entendant sa réponse, cela me rassura de savoir que quelqu'un allait pouvoir m'accompagner pour mes premiers pas. Je n'allais pas être toute seule livrée à moi-même. Elle me demanda si je connaissais des choses sur Poudlard et si un membre de ma famille y avait déjà été. Puisque nous avions appris il y a 1 an seulement que mon père était un sorcier, je dois dire que non, tout était totalement nouveau pour moi. Ce fut en effet une très grande découverte qui bouleversa un peu nos vies à tous.

Non je ne connais absolument rien sur Poudlard, tu penses que tu pourrais m'expliquer et me faire découvrir certaines choses ? Mon père est un sorcier et ma mère une moldue mais nous ne savions pas que mon père était un sorcier avant l'année passée donc tout s'est enchainé très rapidement jusqu'à ce que je me retrouve ici. 

En lui racontant mon histoire je me rendais compte à quel point ma vie avait changé en si peu de temps et l'évolution qui s'était produite dans nos vies. Mon père semblait heureux de me voir là. Réconcilié avec lui-même, cela me rendit heureuse aussi. Je continuais mon histoire. 

J'ai donc un peu vécue comme une moldue toute ma vie jusqu'à aujourd'hui mais je suis ravie de pouvoir faire partie de ce monde désormais. J'ai hâte de voir ce qui m'attend. D'ailleurs ça te dit qu'on monte dans le train ? Ce serait bête de le rater.

Je me sentais très à l'aise avec cette fille. Margot. C'était ainsi qu'elle s'appelait. Chouette, peut-être deviendrons-nous de bonne amie ? Je l'espère! Elle était donc répartie à Serdaigle. J'aimais bien le nom de cette maison mais je ne connaissais pas le nom des autres. J'avais vraiment hâte d'enfiler cette robe et cet uniforme pour voir mon apparence en tant que sorcière.

Moi je m'appelle Emily, enchantée de faire ta connaissance. Et non je ne connais pas les autres maisons. Qu'est-ce qu'elles représentent et qu'est-ce qu'elles ont de différent ? Je sais qu'il y en a quatre mais je ne connais pas leurs noms. 

A ce moment là, ma maman vint vers moi pour me prévenir qu'ils allaient partir et qu'il était temps que j'en fasse autant si je ne voulais pas rester toute seule sur le quai. Elle me prit fort dans ses bras, me fit un gros câlin en me souhaitant tout le bonheur du monde. Mon père fit de même et mes petites soeurs vinrent me dire au revoir en me sautant dans les bras. Mon frère quant à lui était déjà parti se faire des amis et était en pleine conversation avec le frère d'un autre élève de Poudlard. Son petit frère était en train de monter dans le train. Je décida finalement de le suivre avec Margot. Je dis au revoir à mon frère, une dernière fois à mes petites soeurs et mes parents, et je monta sur les marches du train. L'intérieur était aussi beau que l'extérieur avec ses murs en cuirs bruns et les tapisseries rouges. Des lumières tamisées étaient accrochées aux murs. J'étais émerveillée. Des petites cabines longeaient le couloir et semblaient déjà toutes bien remplies. On se mit Margot et moi dans un compartiment qui était moins remplis que les autres et je fis signe à mes parents, leurs adressant un dernier au revoir avant que le train ne démarre. Le sifflement du train se fit entendre et c'est à ce moment là que l'émotion monta. C'était le moment, c'était l'instant. J'étais aux portes de mon aventure. Un frisson d'excitation me traversa le corps ainsi qu'un gros pincement au coeur. Lorsque je vis ma maman pleurer, je ne pu m'empêcher de faire de même. Cette séparation allait être difficile mais je sais que j'allais m'y faire parce que j'étais aussi très contente de partir.