Voie 9 ¾

Inscription
Connexion

Départs pour Poudlard, voie 9 3/4

Aujourd'hui nous sommes le 1 septembre 2043, Marie avait effectuer ces achats pour la rentré avec ces parents, tous deux sorciers issus de Poudlard, de la maison Gryffondor. Ils n'avait pas eu de mal à retrouver le chemin de traverse. Mais aujourd'hui était un grand jour, c'était le jours de la rentré. Ces parents avaient décider, pour ce rendre à la gare de King cross, d'effectuer le trajets comme des moldus. Ce qui n'était pas du tous pour plaire à Marie, qui avait hâte de rentrer dans le monde de la magie.   La gare était bonder, comme à son habitude, de moldu et de jeunes sorciers qui allait commencer leur années. Marie et ces parents ce dirigère ensemble entre le quai 9 et 10. Marie savait qu'elle devait courir vers ce mur, qui servait de portail entre la voie 9 et 10. Elle n'attendit pas que ces parents lui dise d'y aller, elle ce mis à courir et passa avec son chariot, les yeux fermés. Elle arriva sur le quai 9 3/4, la locomotive rouge, attendait le départs en dégageant un panache de fumer, le quai était bondé de jeunes sorciers et de leurs parents, ils monter un par un dans les wagons. Quelque instant plus tard, les parents de Marie la rejoignit sur le quai.

Image

Marie écoutée d'une oreilles distraite, les dernières recommandation de ces parents, soit sage, ne fait pas de bêtise, écoute en classe, arrive à l'heure, n'oublie pas de te brosser les dents. Elle savait qu'elle quitter ces parents pour un an, elle savait qu'elle ne rentrerait pas pour les vacances, ces parents l'avait prévenue, "nous ne pourrons pas te faire revenir dans l'année", lui avait dit ces parents sur un ton triste, "avec notre travail sa sera trop compliqué", avait alors continué sont père. Mais sa, Marie, elle s'en moquait, elle voulait profiter à fond de sa scolarité, alors rester à Poudlard ne lui poser aucun problème. Il était 10h 45, le train parter dans 15 minutes. Elle dit aurevoir à ces parents, qui lui ressassait de lui envoyer une lettre rapidement, pour leur raconter sa répartition et son voyage, elle accepta non sans mal et monta dans le premier wagon.

Elle commença à chercher un compartiment de libre, trainant derrière elle, sa grosse mal charger de ces futur objets de sorcière. Bien qu'il rester 15 minutes avant le départs , les compartiments était déjà presque tous pleins, et elle du traversé trois wagons pour en trouver un vide, elle s'installa près de la fenêtre, dans le sens de la marche, effectivement elle était malade dans l'autre sens. Il restait 10 min avant que le train ne parte, ces parents ne c'était pas attarder, ils étaient partis  pour retourner à leurs travaille. Marie décida, en attendant que le train démarre, de regarder ces affaires scolaires, ces manuels et sa baguette en particuliers. Ces parents avait pus lui en acheter une très belle, couverte de gravure, "ton premier cadeau, comme tu ne peut avoir ni animaux, ni balai". C'est vrai elle était magnifique, elle décida de la ranger, dans sont film de soie puis dans sa boite. La baguette l'avait choisi, elle le savait, ce n'était donc pas vraiment un cadeau, quoi que elle coutait affolement chère. Il ne restait seulement 5 min avant le départs. Elle attendit patiemment que le train parte. Quand le train ce mis enfin en marche, elle sentit une monter de joie l'envahir.

Marie regardait le paysage défiler, elle savait qu'elle e resterait pas longtemps seule, de nombreux autres élèves, arrivés plus tard qu'elle chercher des places libre. Au bout de 30 min le compartiment souvrit et quelqu'un entra.

N'hésitez pas à participer à la suite de mon histoire cela me fera extrêmement plaisirs ! :)