Voie 9 ¾

Inscription
Connexion

Le Départ d'un nouvel arrivé  Solo 

Cher journal,

J'écris de nouveau pour exprimer mes inquiétudes face aux changements qui arriveront sous peu. En fait, après une attente assez longue, j'ai enfin reçu ma lettre de l'école de sorcellerie, Poudlard. Il s'agit d'un événement qui m'emplit de joie, mais également de malaises distincts.

Je désire fortement réussir au sein de cet établissement pour de nombreuses raisons qui me sont propres et que j'ai déjà énoncées par la passée... Mais je me pose tellement de questions. Que dois-je faire pour être en mesure d'en apprendre davantage sur mes origines? Pour l'instant, je ne peux que contempler chaque question existentielle qui me tracasse et me résoudre à apposer mes yeux sur l'avenir prochain qui se trouve si proche, si atteignable, mais si fragile et distant.

Je te confis donc mes craintes, chers amis, toi qui m'aies toujours précieux et loyal.


L

Pages 17

La jeune sorcière à la chevelure dorée était désormais prête pour le commencement d'une nouvelle vie étrange. Elle avait toujours vécu dans une certaine protection, écartée des malheurs humains de la vie extérieure. Sa figure paternel inexistante avait été sa préoccupation première depuis déjà de nombreuses années et la jeune blonde ne désirait qu'apposer un baume sur ses blessures du passée encore si profonde et ancré dans chaque respiration de son organisme. C'était pour elle une quête personnelle qu'elle désirait accomplir, résoudre. Ainsi seulement pourrait-elle se tourner vers l'avenir, pour peut-être envisager une future personnelle.

L avait débuté ses recherches auprès de son demi-frère, Jim Abberline. C'était n'était que récemment qu'elle avait découvert la triste nouvelle qu'elle n'avait pas le même parent masculin que son modèle, son frère. Nul besoin de précisez qu'il en fut un choc atroce pour cette jeune âme qui était déjà si perdue dans le passé décrit et sculpté d'un individu qu'elle ne connaissait pas. C'est révélation lui avait donc demandé un moment de solitude pour réfléchir. Certaines questions existentielles étaient apparues à ce moment, d'autres y étaient déjà. Elle ne pouvait qu’appréhender ce tourbillon d'inquiétude et de mystère qu'était son passé.

Ainsi, quelques années plus tard, la jeune demoiselle était des nouveaux au milieu de nouveauté troublante. Son entrée à l'école de sorcellerie nommée Poudlard. Elle en avait longuement entendu parler de par son frère lorsqu'il était de retour au cours des vacances hivernales et estivales. La jeune fille s'accrochait fortement aux dires et aventures de son frère afin d'espérer conserver un lieu unique et fort avec celui-ci, car les années et les différences ne faisaient que les éloignait de jour en jour. Elle ne pouvait que constater ce fait sans pour autant pouvoir y remédier. Elle était spectatrice de sa propre vie, de son existence. N'ayant pas de contrôle sur son destin, la jeune blonde avançait d'un pas lent et posé sur le sol briqué de la gare londonienne. Il était l'heure de prendre un train qui la conduirait vers une future spécifique dont elle ignorait la grande majorité. Il fallait dire qu'elle n'avait comme connaissance magique que les nombreuses lectures qu'elle avait effectuées seule au sein de la mystérieuse bibliothèque de son père. Les ouvrages sacrés pour la jeune fille étaient donc ses seuls moyens d'apprentissage étant donné que sa mère avait totalement renoncé à la magie pour effectuer une carrière de Médecin au sein d'un hôpital Moldu.

Cependant, lors de moments secrets, la jeune demoiselle avait entrepris la lecture d'ouvrages axée sur le duel. Elle appréciait énormément l'idée de mélanger les techniques de danses aux techniques de combats. Il était donc question d'une activité qu'elle voudrait essayer lorsqu'elle aurait appris certains sortilèges pratiques. Elle était donc en recherche active de la plateforme 9 3/4. Elle se doutait qu'il lui serait difficile à la trouver étant donné la nature étrange des nombres composants sont noms. Il était assez rare de retrouver une plateforme composée d'un nombre incomplet. Elle ne pourrait compter que sur elle-même étant donné que sa mère avait pertinemment refusé de l'y accompagner. La sorcellerie était source de conflits entre les deux filles de la famille et la jeune blonde ne savait comment adoucir cette relation.

Soupirant, elle entrevit la plateforme tant désirée et s'empressa de la rejoindre accompagnée de sa valise et de son sac de transport. Prenant une respiration forte et contrôler la jeune demoiselle traversa les façades du mur comme l'on traverse une porte d'un établissement. Elle se retrouva stupéfaite face aux merveilles d'un monde nouveau.

<< Telle est la magie des langues humaines, que par un humain accord elles signifient souvent, avec des sons identiques, des choses différentes. >> Umberto Eco
Le nom de la Rose (1980) de Umberto Eco