Voie 9 ¾

Inscription
Connexion

En route pour une nouvelle vie !!! ( libre )

Luna était surexcité, stressé, perturbé, et en même temps tellement heureuse. Le jour qu'elle avait temps attendue était arrivé, elle aller monter dans le Poudlard Express et aller tout droit à Poudlard l'école de magie dont elle avait tant entendue parler, toute sa famille était aller à Poudlard maintenant c'était sont tour. Elle promit à ses parents qu'elle leur écrirait au moins une fois par mois, prit sa valise, inspirât une grande bouffée d'air frais et montât dans le train. Ça y est!!! Elle avait passer la porte, elle était entrer dans sa nouvelle vie!!!

 Elle entra dans un compartiment vide et posât sa valise pour s'installer, elle s'assit et le vide accompagné d'une pointe de crainte commençât à l'envahir : elle commençât à ce poser des questions : "Allait-elle se faire des amis dans sa nouvelle école; Serait-elle la seul à avoir lue trois manuel avant même que les cours est commencé;..." elle n'en serait rien avant d'être arrivé et d'avoir rencontré ses camarades. Elle sortit un livre qu'elle avait prit pour le trajet et un peu d'argent pour se payer un repas.

 Un bruit la fit sortir de sa rêverie, quelqu'un ouvrait la porte du compartiment.
Dernière modification par Luna Merty le 20 février 2018, 11 h 54, modifié 2 fois.

Luna Merty,
Jo'Family
Sang pur de Gryffondor

En route pour une nouvelle vie !!! ( libre )

    Aldrienne fût saisie d'un frisson en s'avançant rapidement vers le mûr de la voie 9 3/4, sans pouvoir déterminer s'il s'agissait d'impatience ou de peur; surement un peu des deux ... Sa mère dut percevoir son trouble, car sa main se resserra un peu plus au tour de la sienne pour la rassurer. Ses parents avaient tenu à l'accompagner jusqu'au train, et la jeune fille avait été soulagée, l'appréhension ayant commencé à la gagner la veille du départ. Ils étaient partis tous les trois à l'aube, serrés dans la petite voiture de son père, dans un silence lourd d'émotion. Aldrienne avait dit au revoir à ses soeurs, Jemma et Hélène, et les trois fillettes n'avaient pas réussi à retenir leurs larmes. Elles étaient inséparables depuis toujours, et malgré l’impatience de la jeune sorcière de rejoindre l'école de magie, elle n'arrivait pas imaginer ne pas pouvoir parler de ses journées avec elles. 

     Aldrienne serra les paupières en pénétrant dans le mûr et en une seconde elle fut sur le quai 9 3/4. Autour d'elle les famille s’étreignaient entre les malles gigantesques et les cages agitées, devant les grands wagons d'où dépassaient déjà des têtes souriantes qui écoutaient les dernières recommandations de leurs parents émus. En se retournant vers ses parents, Aldrienne aperçu une larme briller au coin des yeux de sa mère, et elle sentie soudain agitée d'une émotion profonde. Même son père semblait lutter contre la tristesse que trahissaient ses yeux. La jeune fille se jeta dans leurs bras pour éviter de succomber à son tour au larmes. Elle prit une grande bouffée d'air, mémorisant le parfum rassurant de sa mère, et l'odeur de café frais de son père.
" Ne sois pas triste  mo nighean ..."
La gorge de la fillette se serra en entendant le surnom gaélic que lui donnait sa mère, qui avait quitté ses contrées écossaises pour épouser son père.
" Je vous écrirais toutes les semaines, murmura-t-elle en relachant ses parents pour les regarder.
- Nous attendrons tes lettres, répondit son père en esquissant un sourire rassurant. Les vacances de Noel arriveront bientôt, et tu ne verras pas le temps passer avec tous tes cours ... Fais attention à toi. "

    Aldrienne hocha la tête et se détourna pour ne pas céder aux larmes. Elle réussit à hisser valise dans le train et ouvrit la première porte de compartiment, tombant nez à nez avec une autre élève. Sentant ses joues rougir de gêne, Aldrienne ouvrit finalement la bouche pour se présenter :
" Bon..bonjour, je suis ... désolée, je ne savais pas ... Je croyais que le compartiment était vide ... Je ... Je suis Aldrienne." 
    

Wild but wise

En route pour une nouvelle vie !!! ( libre )

La porte du compartiment s'ouvrit, une jeune fille qui devait elle aussi montée pour la première fois dans le train apparut dans l'antre de la porte, elle avait les yeux légèrement rouges et bouffis, Luna en déduit qu'elle avait eu du mal à quitter sa famille. La jeune fille aperçu Luna après un bref instants, et la regarda gênée, Luna lui sourit, ce qui n'était pas dans ses habitudes. La fille qui venait d'entrer lui adressât la parole, bégayante :

- Bon..bonjour, je suis ... désolée, je ne savais pas ... Je croyais que le compartiment était vide ... Je ... Je suis Aldrienne.

Luna la sentit très mal à l'aise. Elle lui répondit :

- Ne t'en fais pas il y a de la place et je ne souhaitais pas particulièrement rester seule tout le voyage. Je m'appelle Luna, je t'en pris installe toi.

Luna eu l'impression qu'Aldrienne était plus en confiance. 
Luna pensa quelques minutes à ses parents, à bien y réfléchir, ils ne lui manqueraient peut être pas temps que ça.
Aldrienne était toujours devant la porte, elle réfléchissait sûrement à la situation. Luna replongea dans ses pensées. Peut être qu'Aldrienne et elle deviendraient amis. Peut être qu'elle se détesterait. Peut être que leur relation resterait neutre. Luna préférait quand même l'option numéro un. Soudain, les bruits de pas d'Aldrienne la fit sortir de sa rêverie ...  Aldrienne s'installa puis s'assit. Au moment ou elles allaient commencer une conversation, quelqu'un entra dans le compartiment ...
Dernière modification par Luna Merty le 21 février 2018, 15 h 32, modifié 1 fois.

Luna Merty,
Jo'Family
Sang pur de Gryffondor

En route pour une nouvelle vie !!! ( libre )

Le grand jour était enfin arrivé. Ce jour dont il parlait sans cesse avec son papa et sa maman. Neil et ses parents avaient déjà du faire la route de façon conventionnelle en prenant le train d’Ipswich en direction de Londres. Une simple heure de trajet, qui au final pouvait paraître une éternité, si on compare aux moyens utilisés par les sorciers pour se déplacer presque instantanément. Mais il fallait jouer le jeu pour sa maman. 

Les affaires pour l’année achetées, la baguette récupérée chez Ollivander, parfaite pour les sorciers aux talents cachés. Lui-même ne savait pas dire quels talents cachés il pouvait avoir, mais comme le disait son papa, Ollivander a souvent raison. Rien de mieux que ces paroles pour augmenter l’excitation du jeune garçon. Sa maman semblait un peu gênée, forcément. Ce monde ne lui parlait pas, s’y sentant étrangère. Mais la curiosité mélangée à ce sentiment lui permettait d’y survivre. Après tout, elle voulait rester près de son fils, même si elle n’avait pas d’attaches dans le monde que son fils allait découvrir.

Ils retournèrent alors à la gare, pour prendre cette fois, la voie neuf trois-quarts. C’est ici que les adieux se firent entre Neil et sa mère, cette dernière ne pouvant passer le seuil psychologique du mur à traverser. Elle tâcha de cacher ses sanglots, et bien que son mari le vit, son fils lui, ne remarqua rien.
  • Tu fais attention à toi mon garçon, et tu donneras des nouvelles, n’est-ce pas ?
Neil répondit d’un simple hochement de la tête, accompagné d’un sourire. Il savait que sa maman allait avoir du mal à vivre cette épreuve, mais le petit garçon savait que son papa serait en capacité de lui donner des nouvelles, si elle le voulait. Et puis... les hiboux sont là aussi pour ça. Il était pressé de partir, mais savait pertinemment qu’une fois l’euphorie de la découverte disparue, lui aussi, aurait des coups de moins bien. Mais il s’appuierait sur ce qu’il a pu bâtir là-bas, pensa-t-il. Des amitiés et les études, la découverte du monde de la magie... tant d’objectifs qui lui permettraient de se concentrer là-dessus pour rendre ses parents fiers de lui.

Le père et le fils traversèrent le mur amenant à la voie si particulière. Celle qui permettait de rejoindre le Poudlard Express, la voie directe vers le Collège Poudlard. Valise en main, malle derrière lui, il était prêt. Il fixait son père droit dans les yeux, comme dans un ultime moment de doute. Est-ce que c’était fait pour lui? Est-ce que c’était son destin de quitter sa famille ainsi se demandait-il. Les simples paroles du père de Neil firent disparaître tous ces doutes du visage de son fils.
  • Profites ! Ce sont les plus belles années qui arrivent à toi, Neil. Cet endroit fera de toi le sorcier que tu deviendras quand tu seras grand. Et les relations que tu tisseras seront avec toi toute ta vie. 
  • D-D’accord papa, promis, je vais profiter. Mais je vais aussi étudier ! Je ne suis pas parti pour me tourner les pouces.
Le jeune garçon enlaça son père avant de partir. Il se retourna une ultime fois pour regarder son père.  Il le fixait avec un grand sourire aux lèvres, comme s’il était aussi excité que lui de savoir que son fils allait à Poudlard. Il avait réussi à se retourner ici, chose qu’il ne fit pas avec sa maman, par peur de voir les larmes couler le long de ses joues. 
Le train était déjà bondé. Il était difficile de trouver une place où s’asseoir, et après plusieurs minutes de recherche, il se résigna et entra dans un compartiment qui semblait déjà un peu moins rempli. Deux filles étaient déjà présentes, et il espérait qu’il ne se fasse remballer parce qu’il était un garçon. Il prit son courage à deux mains, et demanda pour s’asseoir.
  • Bonjour, désolé de vous embêter, mais c’est rempli partout... je peux me joindre à vous pour ce merveilleux voyage ?! 

Mon code couleur : #A61C00

En route pour une nouvelle vie !!! ( libre )

    Aldrienne avait à peine eu le temps de s'installer sur la banquette, lorsque la porte du compartiment s'ouvrit de nouveau sur un jeune garçon. Il prit néanmoins moins de temps qu'elle pour aligner deux mots :
" Bonjour, désolé de vous embêter, mais c’est rempli partout... je peux me joindre à vous pour ce merveilleux voyage ?! "
    Aldrienne jeta un coup d’œil rapide à Luna, avant de se décaler contre la fenêtre pour laisser le garçon s’asseoir. Elle rassembla son courage pendant qu'il s'installait, et entreprit de rompre le silence :
" Je suis Aldrienne, commença-t-elle avant de désigner poliment la jeune fille installée en face d'elle, et voici Luna. "
Il était étrange de présenter une personne dont elle avait appris le prénom moins d'une minute auparavant, mais elle appréhendait cette rentrée et arrivait difficilement à nouer des relations, alors elle se raccrochait à la moindre chose.
Dernière modification par Aldrienne Wilds le 21 février 2018, 23 h 59, modifié 1 fois.

Wild but wise

En route pour une nouvelle vie !!! ( libre )

Le jeune garçon fut soulagé lorsqu’il vit que l’une des deux filles se mit à se décaler près de la fenêtre pour faire de la place. Il n’allait pas demander son reste et s’installer promptement, étant donné que les cabines du Poudlard Express étaient bien remplies. Après avoir posé ses affaires, il se mit à l’exact opposé de la banquette, afin de ne pas gêner sa voisine de fauteuil. 
  • Je suis Aldrienne, et voici Luna.
Les deux jeunes filles se ressemblaient un petit peu, aux yeux de Neil. Mais dans leurs façons d’être, cela semblait être autre chose : Aldrienne, qui avait pris la parole et qui s’était décalée sur son siège pour permettre au garçon de s’asseoir donnait l’impression d’être très réservée, en cachant son visage derrière sa chevelure blonde, avec certainement des joues qui rougissaient après une prise de parole. En face d’elle se trouvait donc Luna, qui semblait d’apparence bien plus confiante que ne l’était Aldrienne. Visage dégagé, aucune impression de stress qui se dégageait d’elle, malgré qu’elle n’ait pas encore parlé. Les deux filles avaient un style et une attitude différente, mais pour autant, elles semblaient toutes deux gentilles. 
  • Et bien ravi de vous rencontrer ! Je m’appelle Neil. C’est votre première année à Poudlard, à vous aussi ?
Parce que oui, au final qui sait de quelle année sont les collégiens de Poudlard ? Neil supposait que tous les élèves pouvaient se mélanger dans le train et que donc, on pouvait se trouver face à des anciens comme à de nouveaux lors du voyage. Son père lui avait un peu parlé du Château et des longues étendues qui l’entourent. Qu’il ne fallait pas s’inquiéter si on se perdait au début, surtout quand les escaliers voulaient jouer des tours à leurs occupants temporaires. Ainsi est faite la magie, après tout, lui disait-il. Mais ce n’était que le début du début de l’année, parce que le voyage en train n’était que le départ de quelque chose qui allait débuter. En arrivant, leurs affaires seraient stockées, et tous les premières années se rendraient dans la grande salle pour savoir dans quelle maison ils se retrouveraient. Parce qu’en effet, le choix est fait par un artefact magique, si l’on peut dire. Mais ça, Neil ne le saurait qu’une fois rendu à Poudlard. Cela ne l’empêchait pas d’y penser, ne sachant pas vraiment dans quelle maison il se retrouverait une fois arrivé.
  • Je me demande comment se passe le choix pour la répartition dans les maisons... Vous avez une préférence ? Si vous ne voulez pas en parler, je comprendrai..
Neil essayait d’être le plus ouvert possible pour essayer de mettre ses interlocutrices un peu plus à l’aise. En plus, vu sa curiosité naturelle, il aurait envie de papoter pour passer le temps et en apprendre plus sur les deux jeunes filles. Car qui sait, peut être seraient-ils tous les trois dans la même maison après, et cela pourrait être le début d’une amitié pendant sa scolarité. Lorsqu’on débarque dans un nouvel établissement et qu’on ne connaît personne, tisser des liens avec des camarades est certainement le point le plus important aux yeux du garçon, peut être plus que ses résultats scolaires. Parce que les amis, si on s’en fait, alors on peut les garder à vie ?

Mon code couleur : #A61C00

En route pour une nouvelle vie !!! ( libre )

Luna vit entrer un jeune garçon, elle jeta un bref regard vers Aldrienne et vit par son entrain qu'elle était décidé à parler mais le jeune garçon commençait déjà, à parler : 

- Bonjour, désolé de vous embêter, mais c’est rempli partout... je peux me joindre à vous pour ce merveilleux voyage ?!

Luna ne voyer aucun inconvénient au fait d'être plusieurs pour faire se long et magnifique voyage. Elle attendit la réponse d'Aldrienne et dévisagea le jeune homme qui venait d'arriver : il était plutôt petit mais avait l'air de s'imposer, ses cheveux châtain masquait légèrement ses yeux bleu-gris. Luna vit par la simple expression de son visage qu'il ne se laissait pas marcher sur les pieds, elle en déduit qu'ils pouvaient surement bien s'entendre. Aldrienne se déplaçât près de la fenêtre et fit signe au garçon de s'assoir. Il ne se fit pas prier.Quand il fut installé Aldrienne prit son courage à deux mains et décidât de lui parler : 

- Je suis Aldrienne, et voici Luna.

Luna était contente qu'elle est osé parler, le jeune garçon lui, lui répondit sans hésitation :

- Et bien ravi de vous rencontrer ! Je m’appelle Neil. C’est votre première année à Poudlard, à vous aussi ?

Luna s'apprêtait à lui répondre mais il commençait déjà une autre phrase :


- Je me demande comment se passe le choix pour la répartition dans les maisons... Vous avez une préférence ? Si vous ne voulez pas en parler, je comprendrai..

Mon dieu, mais c'est qu'il est dynamique : il pose une question on a même pas le temps de répondre qu'il en pose déjà une autre !!! pensait Luna! Elle lui répondit, amusée, le sourire aux lèvres :

- Hou là, minute papillon. Oui, nous sommes également en première année. Elle continua sa phrase plus calmement. Et pour la répartition, je suis issu d'une famille de sang pur, je ne m'en vente pas, mais c'est toujours utile pour se genre de question. Si j'ai bien compris, on nous mais un ... un chapeau je crois, sur la tête et se chapeau, à le don de lire au plus profond de nous, donc de nous répartir dans les différentes maison. Mais pour moi les maison n'ont pas vraiment d'importance, du moins pour les amis, tu peut t'en faire dans différente maison cela ne changera pas tes relation selon moi. 

Luna était contente de son explication elle était clair et elle n'avait quasiment pas hésité même si elle n'était pas vraiment sur de ce qu'elle affirmait.

Luna Merty,
Jo'Family
Sang pur de Gryffondor

En route pour une nouvelle vie !!! ( libre )

La jeune russe entra finalement dans le train de justesse ! En prenant une profonde inspiration, Anastasia se remémora tout ce qui c'était passé pendant les vacances, elle ressentait plusieurs émotions à la fois, de la peur, de l'éxcitation, de la tristesse, de l'impatience. En se rendant compte qu'elle n'allait pas rester debout pendant tout le voyage qui, allait surement être long, la grande brune marcha un petit peu et regarda un peu à l'intérieur des compartiments pour voir si une place était libre. Elle ne trouva qu'un seul compartiment de libre  qui était assez loin. Il y avait déjà trois personnes à l'intérieur et elle venait de voir un petit garçon y entrer il y a quelques instants. En prenant une grande inspiration, elle ouvrit la porte et se retrouva devant eux, leurs yeux braqués sur elle. Elle perdit sa voix pendant quelques secondes et rata plusieurs tentatives de se présenter. Allait-elle en dire trop sur elle et on allait la prendre pour une égocentrique ou justement pas assez et on allait la prendre pour un personne impénétrable ? Elle décida de dire le stricte minimum.

- Bonjour, je suis arrivée un peu en retard, la plus part des compartiments sont donc remplis, puis-je m'assoir avec vous? Si, cela ne vous dérange pas bien entendu. Dit-elle très incertaine. "puis-je" ?! Ca y est, on allait la prendre pour une fille coincée !

La pauvre Anastasia eut le visage plus pâle que d'habitude, danser en public c'est simple mais parler en public, ça l'est moins !

La beauté est sœur de la vanité et mère de la luxure.

En route pour une nouvelle vie !!! ( libre )

Luna avait fini sont explication et attendait qu'Aldrienne et Neil répondent mais à se moment là, une autre personne entra dans le compartiment. Elle était aussi grande et fine que Luna, ses cheveux noirs et lisses lui descendait jusqu'à la taille, son teint était clair pensait Luna mais là il devenait couleur aspirine. Luna en d'enduit qu'elle était timide ou mal à l'aise seulement là, ça devenait inquiétant. Malgré son (potentiel) stress elle pris la parole pour s'adresser au trio : 

- Bonjour, je suis arrivée un peu en retard, la plus part des compartiments sont donc remplis, puis-je m'assoir avec vous? Si, cela ne vous dérange pas bien entendu.

À ses mots Luna se sentit dans l'obligeance de lui répondre amicalement. Puisque personne ne lui répondait elle prit la parole : 

- Ne tant fait pas on va se serrer, de toute façon il est sensé y avoir assez de place pour six personnes théoriquement, sur ces mots elle se déplaçât à son tour vers la fenêtre, je te présente Aldrienne et là c'est Neil, moi c'est Luna.

La jeune fille avait l'air soulagé de ne pas être rejeter. Pour accompagner ses paroles Luna fit un grand sourire à la grande fille, et demandât :

- Et toi, quel est ton nom ?

Luna Merty,
Jo'Family
Sang pur de Gryffondor

En route pour une nouvelle vie !!! ( libre )

  • Hou là, minute papillon. Oui, nous sommes également en première année. Et pour la répartition, je suis issue d'une famille de sang pur, je ne m'en vante pas, mais c'est toujours utile pour ce genre de questions. Si j'ai bien compris, on nous met un ... un chapeau je crois, sur la tête et ce chapeau a le don de lire au plus profond de nous, donc de nous répartir dans les différentes maison. Mais pour moi les maisons n'ont pas vraiment d'importance, du moins pour les amis, tu peux t'en faire dans différentes maisons cela ne changera pas tes relations selon moi.
Luna avait directement répondu à la question de Neil, bien que tout ne semblait pas très clair dans ses oreilles. Sang pur ? Neil ne connaissait pas ce terme du tout. Cela devait forcément être lié à sa famille, mais quand bien même... Cette histoire de chapeau recoupait bien avec ce que son père lui avait raconté, en parlant d’un artefact magique. Cet objet permettait donc de lire au plus profond des gens, de leurs aspirations pour savoir dans quelle maison ils grandiraient... Neil ne savait pas où son père était allé lorsqu’il étudiait là-bas, et peut être que le lien de parenté jouait dedans, qui sait ? Par contre, que la maison n’avait pas d’importance, Neil n’était pas d’accord avec cette idée, mais il avait préféré le garder pour lui. Il n’allait pas commencer un débat avec une personne qu’il avait rencontré cinq minutes plus tôt, ce n’était pas l’image qu’il voulait donner de lui. Ce n’est même pas ce qu’il est lui-même, de vouloir prouver aux autres qu’il avait raison. Alors que Luna avait à peine terminé ses explications, et que le jeune garçon hocha de la tête pour la remercier, une quatrième personne entra dans le compartiment.
  • Bonjour, je suis arrivée un peu en retard, la plupart des compartiments sont donc remplis, puis-je m'assoir avec vous? Si, cela ne vous dérange pas bien entendu.
Il s’agissait d’une jeune fille, aux très longs cheveux noirs de jais, et avec une teinte proche du blanc immaculé. Ce qui marqua directement Neil, c’est l’accent étranger très prononcé qu’elle avait lorsqu’elle parlait. Il était clair que cette jeune fille n’était pas née en Angleterre, mais l’accent ne disait rien au jeune garçon. Elle était très fine - pour ne pas dire maigre - et semblait, elle aussi, totalement pétrifiée à l’idée de s’asseoir avec nous. Après tout, la personne qui arriverait en dernier se demanderait forcément si elle ne gêne pas les autres... mais avant même de pouvoir répondre, Luna avait déjà enchaîné et répondu pour les autres, montrant une fois de plus l’aisance qu’elle avait dans la situation comparé aux deux autres filles. Elle s’installa donc, soulagée elle aussi d’avoir pu trouver une place. Maintenant qu’il y avait deux personnes de chaque côté de la banquette, peut-être cela dissuaderait-il les autres de s’installer avec eux, qui sait. Même si Luna l’avait bien précisé, six places étaient théoriquement disponibles dans une cabine. Elle présenta tous les passagers du compartiment, en demandant ensuite à la jeune fille comment elle s’appelait à son tour. Suite à sa réponse, Neil reprit la conversation.
  • Du coup, j’ai bien compris que ça ne t’importait pas de savoir ta maison, mais peut être que les autres sont intriguées à l’idée de savoir ce que ce chapeau va choisir pour elles. Personnellement, je ne voudrais pas Serpentard, c’est un peu une bande d’élitistes je crois.. non ? Je vois déjà ma mère me gronder d’émettre des jugements sans savoir...
Il soupira un bon coup, imaginant sa maman lui faire un sermon. S’il y a bien quelque chose que ses parents ne supportaient pas, c’était de juger sans avoir toutes les informations. Et quand bien même les rumeurs pouvaient dire ce genre de choses, il ne faut pas mettre tous les gens dans le même panier, des gens extraordinairement aimables et avec la main sur le cœur, bien que ça ne court pas les rues, il devait y en avoir dans toutes les maisons.

Mon code couleur : #A61C00

En route pour une nouvelle vie !!! ( libre )

- Ne tant fait pas on va se serrer, de toute façon il est sensé y avoir assez de place pour six personnes théoriquement. La jeune fille se déplaça près de la fenêtre. Je te présente Aldrienne et là c'est Neil, moi c'est Luna.


Anastasia poussa un soupire de soulagement, cette journée n'allait peut-être pas être catastrophique après tout si elle continuait à parler normalement, enfin, le plus normalement qu'elle pouvait. Son teint repris le peu de couleur qu'elle avait normalement. Elle voulait dire son propre nom mais, la fille aux yeux verts (Luna ?) lui posa directement la question.

- Et toi, quel est ton nom?

-Je m'appelle Anastasia Mirakova. Dit-elle avec un accent plus prononcé que jamais.

Après un cours silence, Neil, le petit garçon à qui n'avait pas encore parlé jusqu'à présent engagea la conversation.

-Du coup, j’ai bien compris que ça ne t’importait pas de savoir ta maison, mais peut être que les autres sont intriguées à l’idée de savoir ce que ce chapeau va choisir pour elles. Personnellement, je ne voudrais pas Serpentard, c’est un peu une bande d’élitistes je crois.. non ? Je vois déjà ma mère me gronder d’émettre des jugements sans savoir...

Anastasia imagina la mère du petit garçon, qui devait surement lui ressembler, le sermonner pour avoir juger Serpentard d'élitistes alors qu'il n'était jamais allé à Poudlard, ce sera leur première année à tous alors. La grande brune lui répondit pour combler le silence qui s'était installé.

- Personnellement, ça ne me dérangerai pas d'aller à Serpentard, j'ai lu que leurs dortoirs se trouvent dans les cachots ? C'est vrai ? La question qu'elle venait de poser lui en donna une autre. Vous avez des frères et sœurs ? J'ai deux sœurs plus jeunes moi. Dit-elle en se pointant du doigt avec un de ses longs doigts pâles.

La beauté est sœur de la vanité et mère de la luxure.

En route pour une nouvelle vie !!! ( libre )

Aldrienne écoutait avec attention la discussion engagée par Luna et Neil. Ils étaient issus de familles de sorciers, et discutait de Poudlard avec une aisance qui désarçonnait la jeune fille. Elle hésitait à prendre part à la conversation,  elle voulait leur répondre, mais elle ne connaissait l'existence de la magie que depuis quelques semaines, et la fillette avait peur de dire quelque chose de stupide qui lui attirerait la raillerie de ses camarades.
Elle était devenue rouge lorsque Luna avait mentionné la pureté de son sang, se cachant un peu plus derrière sa dense chevelure, en espérant se faire oublier, quand la porte du compartiment s'ouvrit de nouveau :

- Bonjour, je suis arrivée un peu en retard, la plupart des compartiments sont donc remplis, puis-je m'assoir avec vous? Si, cela ne vous dérange pas bien entendu.

Elle s’apprêtait à répondre à la jeune fille, quand Luna prit la parole :
 
- Ne tant fait pas on va se serrer, de toute façon il est sensé y avoir assez de place pour six personnes théoriquement. La jeune fille se déplaça près de la fenêtre. Je te présente Aldrienne et là c'est Neil, moi c'est LunaEt toi, quel est ton nom?

La nouvelle arrivante sembla soulagée et répondit plus sereinement : 


-Je m'appelle Anastasia Mirakova. Dit-elle avec un accent plus prononcé que jamais.

Elle s'était exprimé avec un lourd accent qui ne laissait aucun doute sur ses origines. A vrai dire, tout chez la jeune fille les trahissait, de son nom à son accent en passant par son physique. Elle ressemblait à la poupée ballerine avec laquelle Aldrienne et ses sœurs s'amusaient quand elles étaient plus jeunes; sa peau semblait même encore plus translucide que celle de porcelaine du jouet. Anastasia possédait des yeux incroyablement profond et dégageait un charme naturel qui intimidait Aldrienne. Pourquoi avait-il fallu qu'elle se retrouve dans le même compartiment que ces deux filles impressionnantes ? Elle avait l'impression de faire tâche dans ce tableau ... Heureusement, Neil reprit la parole, la sortant de ses pensées :

-Du coup, j’ai bien compris que ça ne t’importait pas de savoir ta maison, mais peut être que les autres sont intriguées à l’idée de savoir ce que ce chapeau va choisir pour elles. Personnellement, je ne voudrais pas Serpentard, c’est un peu une bande d’élitistes je crois.. non ? Je vois déjà ma mère me gronder d’émettre des jugements sans savoir...

Aldrienne écoutait avec attention les propos du jeune garçon. Evidemment, elle avait dévoré ses livres de cours dés leur achat, et elle avait longuement étudié les différentes maisons de Poudlard, mais elle se doutait que la réalité devait être différente des descriptions des bouquins. Ainsi, Serpentard n'était peut être pas la meilleure maison. Elle n'avait pas la moindre idée de la maison dans laquelle elle serait répartie, et elle commençait à s'inquiéter ...

- Personnellement, ça ne me dérangerai pas d'aller à Serpentard, j'ai lu que leurs dortoirs se trouvent dans les cachots ? C'est vrai ? La question qu'elle venait de poser lui en donna une autre. Vous avez des frères et sœurs ? J'ai deux sœurs plus jeunes moi. Dit-elle en se pointant du doigt avec un de ses longs doigts pâles.


C'était l'occasion d'enfin sortir de son mutisme, s'il y avait une chose dont elle pouvait parler avec passion, c'était sa famille.

- J'ai aussi deux jeunes soeurs. J'ai eu du mal à leur dire au revoir ce matin, c'est étrange de se dire que je ne les verrai plus tous les jours ...

Elle allait demander à Anastasia si ses sœurs allaient lui manquer quand un bruit métallique se fit entendre; le train était en train de partir. Aldrienne se colla un peu plus contre la vitre pour admirer une dernière fois le quai de la gare, le moment du départ était enfin arrivé, elle en tremblait d’excitation.

- Le train commence à avancer !

Wild but wise

En route pour une nouvelle vie !!! ( libre )

La seule fille du compartiment qui n'avait pas parlé depuis son arrivée, lui répondit tranquillement. Elle était blonde (la chance !) avec des yeux marrons chocolats. Elle n'en voyait pas beaucoup des yeux marrons, c'était donc pour elle assez rare d'en voir. Elle écouta attentivement ce que la blonde avait à dire.

- J'ai aussi deux jeunes soeurs. J'ai eu du mal à leur dire au revoir ce matin, c'est étrange de se dire que je ne les verrai plus tous les jours ... Dit la jolie fille blonde en face d'elle.

Anastasia fit un petit sourire à cause de ce point commun. Elle se souvint alors à qu'elle avait eu énormément de mal à quitter sa famille, déjà que ses sœurs et elle ne se voyaient pas énormément en une journée alors si en plus elle allait vivre autre part ! Une de ses sœurs était beaucoup trop jeune pour écrire une lettre. Elle fut tirée de ses pensées quand elle fut secouée par le train.

- Le train commence à avancer ! Dit Aldrienne qui s'était collée contre la vitre avec excitation. Elle regarda à travers la fenêtre une dernière fois, en faisait à sa famille des adieux de la main.

- Et sinon, vous venez d'une famille de sorciers  et vous êtes de quelle origine? Dit la grande brune avec un petit sourire timide en se retournant pour faire face aux autres.

La beauté est sœur de la vanité et mère de la luxure.

En route pour une nouvelle vie !!! ( libre )

Luna attendit la réponse de la jeune fille au cheveux châtain :

- Je m'appelle Anastasia Mirakova.

Elle avait un accent assez prononcé et son nom faisait penser aux pays du nord. Luna rentrât dans l'évidence : elle n'était pas anglaise. Anastasia s'assit sur la banquette à côté de Luna. Quelque seconde plus tard Neil reprit la conversation qu'ils avaient commencé plusieurs minutes auparavant :

- Du coup, j’ai bien compris que ça ne t’importait pas de savoir ta maison, mais peut être que les autres sont intriguées à l’idée de savoir ce que ce chapeau va choisir pour elles. Personnellement, je ne voudrais pas Serpentard, c’est un peu une bande d’élitistes je crois.. non ? Je vois déjà ma mère me gronder d’émettre des jugements sans savoir...

Luna n'irait pas jusqu'à dire  que le choix de la maison ne l'importait pas mais selon elle il ne fallait pas se focaliser sur ça pour choisir ses amis. Les autres (Aldrienne et Anastasia) affirmèrent que ça ne les dérangerait pas de se trouver à Serpentard. En ce qui concernait Luna, les personnes de sa famille avait étaient dispersé dans les différentes maisons, mais ce qu'elle aimait et respectait le plus (ses frères et sa grand-mère maternelle) avaient étaient à Serpentard. Elle ne fit pas part de son opinion de peur que ses camarades la prennent pour une fille égocentrique. Anastasia posa une question qui fit presque sursauter Luna :

- Vous avez des frères et sœurs ? J'ai deux sœurs plus jeunes moi.

Aldrienne lui répondit souriante qu'elle avait deux sœur également. Luna eu un moment d'hésitation avant de prendre la parole :

- J'ai deux frères beaucoup plus âgés que moi, et .... et une .... et une sœur jumelle, décédé il y a deux ans, mais j'ai tourné la page depuis longtemps.

Elle avait dit ça  sans aucun impression de tristesse dans la voix mais elle avait beaucoup hésité. C'était surement la mort de sa sœur qui lui avait forgé le caractère. Anastasia nous posât une nouvelle question :

- Et sinon, vous venez d'une famille de sorciers  et vous êtes de quelle origine?

Luna lui répondit rapidement, elle avait envie de changer de sujet :

- Je viens d'une famille de "sangs purs" , ça signifie que nous sommes sorcier depuis des générations, je ne m'en vente pas, c'est très casse pied parfois. En ce qui concerne mes origines je suis française et anglaise. Et vous ?

Luna Merty,
Jo'Family
Sang pur de Gryffondor

En route pour une nouvelle vie !!! ( libre )

- J'ai deux frères beaucoup plus âgés que moi, et .... et une .... et une sœur jumelle, décédé il y a deux ans, mais j'ai tourné la page depuis longtemps.

Les mots de la jeune fille étaient tombés comme un couperet. Avait-elle bien entendu ?  Luna avait-elle réellement prononcé ces mots ? Les regards troublés qui suivirent ne laissèrent aucun doute sur la réponse. Le silence flottait dans le compartiment et nul ne savait vraiment quoi répondre à une telle déclaration. Luna semblait si pétillante, si jeune, trop jeune pour avoir connu pareille souffrance. Trop jeune pour pleurer quelqu'un.  Aldrienne avait simplement envie de réconforter la jeune fille, mais que pouvait-elle lui dire ? Rien. Rien ne semblait suffire. Heureusement, Anastasia finit par  briser le silence : 

- Et sinon, vous venez d'une famille de sorciers  et vous êtes de quelle origine? 

Le visage d'Aldrienne s'empourpra de nouveau. Anastasia venait d'évoquer le seul sujet que la jeune fille souhaitait éviter. Elle aimait sa famille plus que tout au monde, et elle n'en avait pas honte, mais pour une raison inconnue, elle avait peur d'avouer ses origines à ses camarades. Elle n'avait jamais eu beaucoup d'amis, et elle avait décidé que cette rentrée serait différente. Elle craignait que les élèves la juge, la juge ou la rejette totalement à cause de ses origines "moldues"; la fillette avait été rejetée par les autres enfants toute sa vie, et maintenant qu'elle avait enfin trouvé sa place, elle ne laisserait rien gâcher cette chance.
Lorsque Luna reprit la parole, son ton était plus léger :

- Je viens d'une famille de "sangs purs" , ça signifie que nous sommes sorcier depuis des générations, je ne m'en vente pas, c'est très casse pied parfois. En ce qui concerne mes origines je suis française et anglaise. Et vous ?

La panique gagna Aldrienne, et elle répondit d'un ton vague :

- Je suis galloise, ma famille habite là bas depuis plusieurs générations, mais ma mère est écossaise.

Elle espérait qur personne n'avait noté sa volontaire omission.

Wild but wise