Voie 9 ¾

Inscription
Connexion

Le grand départ  solo 

Il était très tôt lorsque Larrissa arriva à la gare de Londres, avec l'espoir de réussir à trouver et surtout à prendre le fameux train direction Poudlard.

Ce matin, ses parents étaient repartis en voyage humanitaire avec ses deux frères et l'avaient donc laissée se débrouiller seule. Larrissa avait espéré que sa grand mère Elisabetha l'accompagnerait mais celle ci avait disparue depuis leur retour du chemin de traverse pour les achats scolaires.

Il faisait encore nuit, et pour Larrissa son pire cauchemar se réalisait... Elle était seule, dans un endroit inconnu, avec plein de gens autour d'elle. La plupart d'entre eux semblait absorbés dans leurs tâches, mais d'autres semblaient la dévisager, se moquer d'elle et Larrissa avait peur de se faire déjà embêter!

Lors de ses achats scolaire sa grand mère, elle même sorcière, la seule de la famille, ses parents étant des moldus, lui avait expliquer comment rejoindre le quai 9 3/4. Larrissa était paniquée d'être vue. Elle tremblait comme une feuille et de grosse gouttes de sueurs commençaient à poindre sur son front malgré la température extérieur plutôt fraiche. En plus sa grosse valise l'encombrait largement et Larrissa se demandait si elle réussirait à prendre le passage sans encombre.

Quai 6, 7, 8,9, 10...Lorsqu'elle arriva près du passage elle fut étonné car rien ne laissait présagé de ce qui allait se passer. Elle prit le temps de se ressaisir, des larmes discrètes avaient fait leur appariation et coulait lentement le long de ses joues mais elle ne voulait pas arrivée et déjà paraître faible. Elle se mis à surveiller tout autour d'elle et au bout de quelques minutes elle se décida et s'élança d'un pas franc et décidé...
Dernière modification par Larrissa Roman le 27 mars 2018, 7 h 14, modifié 3 fois.

En pausse!

Le grand départ  solo 

Ouf, Larrissa était de l'autre côté et en entière! Même sa grosse valise était passée!
ouah c'est un miracle se dit - elle.

La sensation de fierté qu'elle ressentait laissa très vite place à la terreur... Le quai était noir de monde! Et pas de train en vue! La panique s'empara d'elle et avant de perdre tout ses moyens elle alla se cacher dans un petit coin sombre et éloigné. A peine arrivée elle s'assit sur sa valise et se mit à pleurer à chaude larmes à l'abri des regards.

Pour la première fois et avant même d'être arriver à l'école, elle se dit que sa grand mère avait raison, son "don" était en fait une "malédiction". Elle regrettait déjà d'être la. Ses parents et ses petits frères parti depuis à peine 2h lui manquait. Elle regrettait déjà d'avoir choisit cette école plutôt qu'une école pour moldus. D'autres pensées sombre vinrent à elle

- peut être grand mère à raison, les sorciers sont encore plus mauvais que les moldus... Et s'ils veulent me faire du mal? A qui vais je en parler? Je suis seule, je n'ai pas d'amis, ma famille est loin... je ne connaît rien, aucun sort et si les autres veulent m'ensorceler, c'est possible?

Larrissa, bien que timide et naïve était aussi une battante et ne voulait pas baisser les bras! Elle s'inquiétait alors qu'elle n'avait jamais mis les pied à Poudlard! Elle n'était même jamais resté très longtemps dans la même école ses parents voyageant souvent. C'est seulement récemment qu'il avait été décidé qu'elle devait être scolarisée en tout temps pour l'entrée au collège, et sa grand mère avait proposé l'école de sorcellerie, et Larissa avait choisi! Ses parents très ouvert d'esprit avait accepté sans sourcilier et sans inquiétude particulière.

Larrissa vit au loin plusieurs personne seule s'approcher près d'elle (trop près à son gout). Elle sécha ses larmes du mieux qu'elle pu, décidé à essayer et fit semblant de lire un lire pour ne pas être dérangée.

- pourvu que personne ne vienne me voir, pourvu qu'on me laisse tranquille... pensa t-elle
Dernière modification par Larrissa Roman le 26 mars 2018, 19 h 49, modifié 1 fois.

En pausse!

Le grand départ  solo 

Et soudain, elle vit dans le ciel les immenses panachés de fumée... Et le train arriva. Un sublime train avec des couleurs chatoyantes. Larrissa n'en revenait pas il était sublime! le Poudlard Express était là!

Elle attendit que le quai se vide. Elle voyait tout autour d'elle des enfants triste et joyeux à la fois. Les parents prenaient dans leurs bras leur enfant qu'ils ne reverraient pas avant les prochaines vacances, soit dans longtemps à leurs yeux!

Les cages d'hiboux s'entrechoquaient aux valises plus énormes les unes que les autres. Certains enfants riaient d'autres pleuraient. Tout à coup Larrissa, se rappela qu'elle était seule, personne pour la consoler et personne à embrasser.

Le quai était plus tranquille lorsqu'elle se décida à monter dans le train. Elle fut surprise par la beauté intérieur du train. Elle avait vu des photos dans les livres mais la réalité dépassait de loin l'imaginaire. Elle était bouche bée et laissa tomber sa valise, mais elle gênait aussi le passage. Le coup d'épaule d'un camarade la rappela à l'ordre. Elle ramassa ses affaires et se précipita pour aller s'assoir dans un coin à l'abri des regard. Elle remarqua que presque tous les élèves se connaissaient ou avait des frères et sœurs dans le train mais peu de gens était seul, sauf elle. Elle commençait à craindre pour l'année à venir, même si la solitude ne lui faisait pas peur, elle s'ennuyait malgré tout et attendait patiemment de se trouver des ami(e)s

Son regard vu attiré par une sorcière qui semblait pousser un chariot en prononçant de drôle de mots que Larrissa n'avait jamais entendue comme chocogrenouille ou dragée de je-sais-pas-quoi.

Ses pensées furent interrompues par un coup de sifflet. Le train annonçait son départ. Larrisa n'en revenait pas elle était en direction pour l'école de Poudlard, LA célèbre école de sorcellerie.


FIN

En pausse!