Voie 9 ¾

Inscription
Connexion

Un premier voyage !

C'était un soir d'été, fin de saison. Il faisait encore chaud et comme aurait pu nous l'envier nos pays voisins, un soleil radieux brillait au-dessus de Londres. Il n'était pas tout à fait midi lorsque l'agent de quai nous fit signe que le prochain Poudlard Express arrivait. Jacob regarda sa montre et vérifia avec l'horloge King's Cross de Londres qu'il était exactement 11h45. L'impatience était la, tout le monde était à la fois pressé, excité, tout autant que stressé. Beaucoup de questions auxquelles nul n'avait de réponse.
C'est alors que le train arriva en gare. Impressionné par le train, Jacob - qui n'était jamais monté dans un tel transport - en oublia son père et ses frères qui venaient l'accompagner jusqu'à sa monté à bord de son wagon.
Le sifflement des freins assourdissait tous les anonymes présents sur le quai. Déboussolé et à la fois presque apeuré par cette arrivée soudaine de la locomotive, Jacob - pourtant très impatient d'entrer en première année à Poudlard - fut pris d'une panique insoupçonnée.
Ses deux petits frères étaient là pour le rassurer, tout comme son père qui ne cessait de lui rappeler qu'à chaque vacances, il reviendrait auprès des siens. Pourtant, l'appréhension était toujours présente.


*Comment vais-je m'intégrer ? Est-ce que je vais me faire des amis ? Et si je me retrouve tout seul.. dans une maison que je ne souhaite pas ?* Autant de questions que se posait Jacob.

Pourtant, il fallait bien que Jacob monte de le train. Et après de multiples aux revoir, Jacob fut pris d'un étrange sentiment de courage qui lui rappela sa mère. Après tout, rien n'était définitif. Sa famille, il sait qu'il l'a reverra. Maintenant, ce qui compte c'est de réussir ses années d'étude au sein de sa nouvelle école. Il sait qu'au fond, un grand sorcier.. il deviendra.
Très courageux et ne souhaitant absolument pas se laisser submerger, Jacob salua ses frères et son père puis monta dans l'un des wagons. Tous les autres nouveaux élèves pouvaient ressentir l'émotion particulière qui entourait ce jeune homme. Cette âme discrète, à la fois sensible et quelque peu froide, savait montrer à quel point l'esprit de famille était important.

Jacob avança dans le train puis entra dans l'une des cabines où une des places restait disponible. Le jeune homme s'installa autour de quelques futurs camarades puis commença l'un de ses livres d'enfance qui lui avait conseillé son père quelques jours plus tôt.

Jacob Smith, Première année, Gryfondor.
Pas d’avatar
Héléna Méréga  

Un premier voyage !

Héléna était sur le quai en compagnie de toute sa famille, ses deux grands frères, son père et sa mère qui étaient tous venu pour l'accompagner jusqu'au train. Héléna vit la locomotive entrer en gare et se retourna, confiante, vers ses proches. Elle avança jusqu'à sa mère :

- Au revoir, mère, nous nous revoyons dans neuf mois...

Elle devait bien l'avouer, elle était peinée de pas avoir l'occasion de rentrer voir sa famille durant l'année scolaire, mais sa famille avait des obligations et ne pouvait pas se permettre de manquer deux semaines de travaille. Elle se retourna vers son père qui lui dit avec froideur comme à chaque fois qu'il parlait avec ses enfants :

- Il faut que tu comprennes Héléna, nous ne sommes pas libre pendant ton année scolaire mais, c'était ainsi avec tes frères et ils ont très bien réussi leurs années d'études. Le plus important c'est que tu montre que la famille Méréga est toujours à la hauteur de son titre! Bon voyage ma fille!!!

Héléna n'était pas surprise c'était toujours comme ça: elle avaient était éduque de cette façon et on lui avait toujours parlé de cette façon. Ça ne blessait pas la jeune fille qui n'avait jamais éprouver une énorme affection pour son père... ni pour personne dans sa famille à par ses frères qu'elle adorait, elle c'était toujours dit que sa famille elle se la créerait à Poudlard. Elle regarda enfin ses frères avec un sourire aux lèvres, ils lui dirent :

- Ne tent fait pas, tu nous écris quand tu veux ça nous fera toujours plaisir et dès le moment ou il y à un souci, tu nous envoie un hibou et on viendra le régler...

Héléna leurs servi un sourire encore plus chaleureux et monta dans son train. Elle s'installa dans un compartiment vide et s'assit. Quelques secondes plus tard quelqu'un ouvrit la porte.... Un jeune garçon entra, il avait l'air anxieux et il s'assit en face d'elle puis sortit un livre de son sac. Héléna trouvait dommage que la première personne qu'elle rencontre ne lui parle pas, elle tenta alors d'engager lentement la conversation :

- Salut, tu t'appelle comment? Moi c'est Héléna mais on peut m'appeler Hélé ou Lélé...
Dernière modification par Héléna Méréga le 25 mars 2018, 17 h 30, modifié 1 fois.

Un premier voyage !

A peine les derniers occupants furent monté dans le train que l'agent de quai souffla dans son sifflet comme pour annoncer le départ.
Un bruit assourdissant résonna dans tous les wagons lorsque le train se mis en route, comme s'il prenait presque vie. Une épaisse fumée blanche sortait de la cheminée à l'avant de la locomotive et passait devant les fenêtres. On aurait dit un voile de mariée qui suivait le même chemin que tous les futurs élèves.
Jacob était assis autour de quelques uns de ses camarades et était toujours le nez plongé dans son livre. Alors que les autres discutaient calmement entre eux, il sentait bien que quelqu'un l'observait. Ne connaissant personne et quelque peu timide, le jeune garçon osait à peine levé la tête pour apercevoir celui ou celle qui l'observait. Pourtant, alors qu'il continuait de tourner les pages de son livre, une petite voix douce et féminine l'interpella avec délicatesse.


- Salut, tu t'appelles comment? Moi c'est Héléna mais on peut m'appeler Hélé ou Lélé...

Pris d'un léger sursaut, Jacob leva la tête et posa son livre sur ses genoux. C'est là qu'il découvrit la silhouette fine et élancée de cette jeune fille. Ses yeux verts envoutant stupéfiaient notre jeune sorcier. Courageux et téméraire comme l'étaient la plupart des garçons de son âge, Jacob souhaitait faire bonne impression. Se raclant la gorge une première fois puis une seconde fois, il se décida à répondre.


*Prend une grande respiration*

- Salut Héléna, moi c'est Jacob ! S'exclama t-il d'un ton presque convaincant.

Le jeune homme esquissait un sourire grand jusqu'aux oreilles. Son visage se mit à rougir légèrement. Héléna, face à lui, semblait ravi d'avoir obtenu un retour à sa question. Ne désirant pas laisser s'installer une atmosphère pesante et délicate, Jacob n'hésita pas une seconde à relancer sa camarade, dont il semblait apprécier la compagnie.

- Comment vas-tu ? Alors toi aussi c'est ton premier voyage ?

La glace était brisée et l'un comme l'autre semblait se réjouir à l'idée d'échanger quelques mots ensemble et de faire connaissance avant l'arrivée à Poudlard.

Jacob Smith, Première année, Gryfondor.
Pas d’avatar
Héléna Méréga  

Un premier voyage !

Héléna regarda le jeune garçon relever la tête, ses cheveux bruns descendaient sur son visage, il avait de magnifiques yeux bleus un peu brillants... il était plutôt charismatique et sa carrure imposante ne laissait aucun doute sur le fait qu'il était sportif. Héléna se rendit à peine compte qu'elle le dévisageait depuis dix secondes, elle secoua la tête comme pour changer de vision et attendit la réponse du jeune brun. Il se racla la gorge plusieurs foi, fit face à sa timidité, prit un petite inspiration et commença à parler :

- Salut Héléna, moi c'est Jacob !

Dit-il avec un peu d'assurance. Héléna sourit, elle était contente qu'il lui ai répondu, apparemment lui aussi était heureux et enthousiasme car il esquissa un large sourire et Héléna prise de court rougie quelque peu, et comme synchronisé le jeune garçon rougi aussi. Jacob semblait réfléchir après quelques secondes il reprit la parole :

- Comment vas-tu ? Alors toi aussi c'est ton premier voyage ?

Héléna réfléchi à la première question, elle ne savait pas vraiment quoi répondre, d'un côté elle était heureuse de partir de chez elle, d'allez à Poudlard et d'être entrain de parler à Jacob et de l'autre elle quittait ses frères adorés et allez dans un ce château ou elle n'avait aucun reperd... elle décida d'être positive et répondit avec enthousiasme :

- Je vais bien merci, c'est également mon premier voyage. Et toi comment vas-tu? Tu lisait quoi avent que je te parle?

C'était bon, Héléna avait décidé de faire la conversation pour apprendre à connaitre Jacob...
Dernière modification par Héléna Méréga le 25 mars 2018, 21 h 27, modifié 1 fois.

Un premier voyage !

Jacob pouvait ressentir l'enthousiasme que dégageait Héléna. Elle semblait ravi d'avoir pu sortir Jacob de ses pensées. Tous les deux se sentaient désormais plus à l'aise. Chacun avait gagné en assurance et les deux semblaient rassurés d'avoir trouvé quelqu'un à qui parler et avec qui faire le voyage. De plus, Jacob ne cachait pas sa satisfaction quand il s'aperçut qu'il ne laissait pas Héléna insensible. Celle-ci se mit à rougir également lorsqu'il lui adressa la parole.
Alors qu'il relançait sa partenaire et lui demanda comment elle allait et si ce voyage était également une grande première pour elle, cette dernière prit la parole.


- Je vais bien merci, c'est également mon premier voyage. Et toi comment vas-tu? Tu lisais quoi avant que je te parle? Répondit-elle avec enthousiasme.

Jacob en avait enfin la certitude, il sentait qu'Héléna s'intéressait à lui, à ce qu'il faisait. Lui également était ravi. Se sentant comme dans une bulle, il en oubliait presque les autres futurs élèves qui les entouraient. Les discussions des autres ressemblaient désormais à un simple bourdonnement lointain. Il était totalement absorbé par la conversation mais également le charme d'Héléna. S'attachant à ne rien laisser paraître et souhaitant faire preuve d'assurance Jacob essayait de contenir son émotion et sa joie.

- Je vais bien aussi. Un peu perdu au début, je ne sais pas vraiment à quoi m'attendre. Dit-il en se grattant la tête, légèrement intimidé. Et heu.. Ah! ce livre ? Oh ce n'est pas grand chose, c'est un roman d'aventure que me lisait mon père quand j'étais plus jeune. Et toi, alors tu appréhendes un peu l'arrivée ? Bégaya-t-il.

Pour l'assurance, c'était raté. Jacob était épris du charme et l'influence que dégageait Héléna. Celle-ci semblait plutôt être amusée par la situation, ce qui le rassura également puisque Jacob se mit à rire aussi. Les deux semblaient avoir trouvé une complicité.

Jacob Smith, Première année, Gryfondor.
Pas d’avatar
Héléna Méréga  

Un premier voyage !

Héléna attendait la réponse de Jacob qui la dévisageait.... Il dégageait un certain charme elle devait bien l'avouer. Elle se rendit compte seulement maintenant qu'elle rougissait, alors elle passa la main dans ses longs cheveux noirs et souri pour que les teintes rouges qui ornaient son visage passent inaperçues. Aparament c'était rater. Jacob répondit à sa question en bégayent quelque peu ce qui fit rire Héléna:

- Je vais bien aussi. Un peu perdu au début, je ne sais pas vraiment à quoi m'attendre. Et heu.. Ah! ce livre ? Oh ce n'est pas grand chose, c'est un roman d'aventure que me lisait mon père quand j'étais plus jeune. Et toi, alors tu appréhendes un peu l'arrivée ?

En fait Héléna rigolait dans sa tête, ce n'était pas des rires moqueurs, au contraire, mais elle ne comprenait pas la raison pour laquelle il bégayait... 
Héléna devait bien avouer, elle appréhendait un peu ce voyage, mais d'un autre côté, ses frères lui avaient écrient un genre de journal qui racontait leur scolarité et décrivait le château donc Héléna savait à quoi s'attendre. Elle répondit lentement :

- J'appréhende un peu effectivement, mais mes frère m'ont souvent parlé de l'école donc je sais un peut à quoi m'attendre... Sinon toi tu espère être dans quelle maison?

Héléna était très heureuse de la complicité que les deux jeune étaient entrain de tisser...
Dernière modification par Héléna Méréga le 25 mars 2018, 21 h 35, modifié 2 fois.

Un premier voyage !

A l'inverse de Jacob, qui commençait à peine à reprendre le contrôle sur lui, Héléna, elle, paraissait décomplexée et très à l'aise. D'ailleurs cela aidait Jacob qui prenait un peu plus d'assurance et de confiance en lui. Il fallait le dire également, les gens qui ont confiance en eux et qui paraissent sûr d'eux, c'est ce qui plaît le plus à Jacob. Pourtant, derrière cette apparence, Héléna semblait cacher une sorte d'appréhension, quelque chose la tracassait. Jacob pouvait sentir cette nervosité en elle. Pas question pour lui de laisser sa nouvelle rencontre dans cet état. Il fallait qu'il en sache plus. Plus sur elle, ce qu'elle ressentait.
Héléna lui répondit qu'effectivement elle appréhendait quelque peu, mais elle savait relativiser ce léger stress grâce à un journal que ses frères lui ont écrit, partageant ainsi leur expérience à Poudlard. Puis la jeune fille demanda à Jacob dans quelle maison il souhaitait être intégré ? Gryffondor ? Pouffsoufle ? Serdaigle ou bien Serpentard ? C'est une question à laquelle Jacob ne s'attendait pas et qui le pris légèrement de cours. A vrai dire, cette question, il ne l'a s'était jamais posé lui-même. Certes, il avait bien quelques préjugés sur chacune des maisons. Pourtant, deux semblaient l'attirer plus que les autres. Serdaigle ou bien Gryffondor. De nature courageux et sportif, il se serait bien vu chez Gryffondor, sans aucune certitude. Mais, une autre maison l'intriguait particulièrement. Serpentard. Oui, Jacob, était comme attiré par celle-ci. Beaucoup d'histoires autour de cette maison légendaire. Pourtant, il était sur et en pensant à la futur cérémonie du Choixpeau, il ne souhaiterait surtout pas être affecté la-bas. Tout naturellement, Jacob releva la tête vers Héléna puis lui expliqua d'une voix plus sûre et d'un ton sobre.


- Je t'avoue que je n'y ai pas trop réfléchis encore. Gryffondor ou peut-être Serdaigle, je ne sais pas trop. Serpentard me plait également mais j'ai une petite appréhension par rapport à cette maison, aucune idée de pourquoi.

Héléna était une nouvelle fois amusée par la situation. C'est vrai, Jacob paraissait vraiment amateur et se laissait vraiment porter à sa propre aventure. Elle fut également étonnée par les choix qu'il lui décrit. Enfin, ils le savaient tous les deux, peu importe la maison où ils seraient affectés, le Choixpeau aurait forcément raison.
Dans un coin de sa tête Jacob garda la question que lui avait posé Héléna. Secrètement il espérait certainement que celle-ci soit dans la même maison que la sienne.
Naturellement, Jacob souhaita savoir celle qui attirait le plus la jeune fille. Il lui demanda donc laquelle des quatre maisons elle préférait.


- Et toi alors ? Tu te verrais bien où ? Lui questionna t-il.

Jacob Smith, Première année, Gryfondor.
Pas d’avatar
Héléna Méréga  

Un premier voyage !

Jacob répondit à Héléna dans l'immédiat, apparemment  il n'était pas attiré pas Poufsouffle car il lui  dit :

- Je t'avoue que je n'y ai pas trop réfléchis encore. Gryffondor ou peut-être Serdaigle, je ne sais pas trop. Serpentard me plait également mais j'ai une petite appréhension par rapport à cette maison, aucune idée de pourquoi.

Héléna rigola encore une fois, mais apparemment, Jacob avez comprit que c'était un signe d'affection et heureusement. Héléna devait bien l'avouer, elle voyait parfaitement Jacob à Gryffondor, elle ne savait pas pourquoi, malgré ses mots bégayants il dégageait une certaine assurance, physiquement, il avait l'air sportif... enfin bref, il avait l'air de bien pouvoir s'intégrer dans la maison des lions. Jacob retourna alors la question pour savoir le point de vu d'Hélèna :

- Et toi alors ? Tu te verrais bien où ?

La jeune fille c'était plusieurs foi posé la question à elle même elle était donc sur de ses paroles :

- En fait j'aimerait être à Serpentard ou à Gryffondor mais j'ai réfléchi à mon cas et je me suis rendu compte que toute les maison me correspondaient, parce que je suis maligne, loyale, logique, et téméraire.

Seulement après Héléna se rendit compte que elle avait été très narcissique, elle fut un peu gêné par son propre comportement et elle espérait que Jacob ne penserait pas ça d'elle. Elle continua donc la conversation comme si de rien était ce qui fit rire Jacob :

- Moi je trouve que tu irait bien à Gryffondor. Et toi tu trouves que j'irais bien où?

Un premier voyage !

Sans trop réfléchir et affichant une certaine assurance, Héléna ne tarda pas à répondre à Jacob. La jeune fille semblait avoir travaillé la question plusieurs fois déjà. Naturellement elle répondit ainsi.

- En fait j'aimerais être à Serpentard ou à Gryffondor mais j'ai réfléchi à mon cas et je me suis rendu compte que toute les maisons me correspondaient, parce que je suis maligne, loyale, logique, et téméraire.

Héléna ne paraissait plus du tout intimidée par Jacob. Elle paraissait totalement libre et décomplexée. Elle fut légèrement gêné lorsqu'elle se rendit compte que peut-être était paru narcissique voir presque arrogante. Cela n'avait pas dérangé Jacob qui buvait ses paroles. Il faut dire que lui, qui espérait secrètement qu'Héléna puisse finir dans la même maison que lui, fut réjoui d'apprendre que la jeune sorcière était attirée par les mêmes maisons que lui.
Héléna, plutôt bavarde, ne laissa même pas Jacob reprendre ses esprits qu'elle le relança presque immédiatement.


- Moi je trouve que tu irais bien à Gryffondor. Et toi tu trouves que j'irais bien où?

Jacob fut quelque peu prit de cours. Difficile de répondre à une telle question aussi rapidement. Alors le garçon réfléchit longuement sans pour autant vouloir installer une ambiance lourde et pesante, presque gênante. Alors, observant Héléna, il prit la parole, sans démontrer une conviction profonde.

- Je pense que tu irais également bien chez Gryffondor. Serpentard pourrais te correspondre aussi.

Il faut dire que la jeune fille, grande et mince, habillée de vêtements plutôt sombres, dévoilait une longue chevelure lisse et noire et un teint plutôt blafard. Tout autant d'éléments qui rimaient avec Serpentard dans la tête de Jacob. Pourtant, le jeune homme ne souhaitait absolument pas s'en tenir à ces vagues stéréotypes. Héléna était une très jolie fille, qui semblait fidèle à ses convictions, sincère et loyale. Finalement, Héléna était une fille qui plaisait à Jacob. Et comme il ne souhaitait pas leur chemin se sépare à l'arrivée du train à Poudlard, il décida de prendre son courage à deux mains et de lui avouer sa volonté de se retrouver ensemble dans la même maison.


- En fait, je ne connais pas beaucoup de monde, voir pas du tout.. tu es ma première rencontre ici et j'espérais qu'on puisse se retrouver dans la même maison.
Lança t-il à la jeune fille d'un ton assuré.

Héléna fut d'abord surprise puis amusée par ce soudain excès de confiance de la part de Jacob. Mais un garçon affichant confiance en soi, c'est ce qu'elle préférait. Il faut le dire, Jacob ne semblait pas la laisser insensible non plus. Elle était ravi que ce dernier se dévoile davantage et lui avoue pareil désir. Les minutes, puis les heures passèrent et Jacob en oubliait le temps qui passe. Tous les deux semblaient avoir vraiment accrochés.

Jacob Smith, Première année, Gryfondor.
Pas d’avatar
Héléna Méréga  

Un premier voyage !

Héléna n'avait jamais posé cette question à qui que ce soit, même pas à ses frères. Elle attendait donc la réponse avec impatience en regardent Jacob la dévisager. Il finit donc par répondre:

-Je pense que tu irais également bien chez Gryffondor. Serpentard pourrais te correspondre aussi.

Héléna était un peu flatté: Gryffondor était la maison des plus forts, hardis, téméraires, et surtout des plus courageux ce qui étaient quand même de grandes qualités.
Un petit blanc s'installa au milieu de la conversation. Héléna réfléchissait et au bout d'un certain moment elle était sur de ses pensées: Héléna n'avait jamais était intéresser par grand monde, en fait il n'y avait eu que trois cas, Luna Merty sa sœur de cœur, Sam Browm sa meilleur ami, et Inès Amranne sa deuxième meilleur ami. Ça devait être la quatrième fois qu'elle voulait apprendre à connaitre quelqu'un. Jacob ramena rapidement Héléna à la réalité en relançant la discussion: 

- En fait, je ne connais pas beaucoup de monde, voir pas du tout.. tu es ma première rencontre ici et j'espérais qu'on puisse se retrouver dans la même maison.

Héléna fut un peu surprise par ces mots, puis elle commença à rougir et sourit, elle était très touché par ce que venait de dire Jacob c'était vraiment gentil. Elle décida donc de lui répondre pour qu'il ne se sente pas mal à l'aise:

- Je dois bien l'avouer j'espère aussi que l'on se retrouvera dans la même maison, j'apprécies ta compagnie tu sais?

Héléna eu un peu peur de la réponse de Jacob à se moment là...

Un premier voyage !

Une belle alchimie semblait prendre sa place entre les deux futurs élèves. Les deux partageaient les mêmes émotions en semblaient sur la même longueur d'ondes. Aux dernières paroles de Jacob, Héléna sembla légèrement perturbée. Cette dernière se mit à rougir quelque peu puis sourit. Ce n'était pas de la gêne, non. Peut-être un peu d'intimidation certes, mais Héléna semblait plutôt ravi d'entendre ces mots. Après ce léger état de surprise que faisait partager la jeune fille à son interlocuteur, cette dernière s'empressa de répondre, d'un air naturel.

- Je dois bien l'avouer j'espère aussi que l'on se retrouvera dans la même maison, j’apprécie ta compagnie tu sais?

C'était sur, au vu de sa réponse, Héléna était ravi que Jacob lui ai dit ça. Tous les deux parlaient déjà depuis un petit moment et aucun pourtant n'avait osé aborder ce sujet. Ce genre du sujet, c'était celui où l'on s'avoue l'un l'autre une certaine attirance. La glace, Jacob l'avait brisée. C'est surement cela qu'attendait Héléna, et tous les deux allaient pouvoir continuer leur discussion encore plus sereinement.
Jacob, quant à lui, fut rassuré lorsque Héléna lui répondit. C'est exactement ce qu'il désirait entendre. Lui aussi savait qu'ils étaient désormais sur la même longueur d'onde.
Il faut dire que pour tout les deux, leur rapprochement fut presque naturel. Tous les deux étaient montés dans le train sans connaître rien ni personne. Quelle joie pour l'un comme pour l'autre d'avoir trouvé une épaule sur qui compter. Jacob appréhendait le voyage d'une façon plus sereine et décontracté. Le jeune homme timide et réservé à sa montée dans le wagon s'était comme libéré de sa chrysalide. Il affirmait désormais un caractère sur de lui, confiant. Au fond, c'était surement sa vraie nature, mais le fait de se retrouver seul ne l'avait pas aidé. Les deux jeunes gens continuèrent alors leur discussion et commençaient à s'avouer progressivement leur attirance mutuelle.

Jacob Smith, Première année, Gryfondor.
Pas d’avatar
Héléna Méréga  

Un premier voyage !

Héléna avait dit ces mots mais, elle avait peur de la réaction de Jacob: et si au final il parlait avec elle pour faire passer le temps, ou si il voulais établir des liens amicaux avec elle? Héléna se repris elle même: * Il faut que j'arrête de me faire des films, on à l'air de s'apprécier, et puis moi je l'apprécie et lui il vient de me le dire, est confiance en toi Héléna* se disait-elle dans sa tête... 
Elle regarda Jacob, il avait l'air plus confiant et  moins refermé maintenant, il était sur que le fait qu'Héléna soit du même avis que lui l'avait soulagé. En fait il paraissait plus serein voir même à l'aise. Héléna comprit que leur attirance était réciproque, alors elle aussi parut plus calme et moins stressé. Elle reprit la conversation pour ne pas laisser un blanc désagréable et intentionnel s'installer dans la conversation :

- Et sinon, pourquoi est-ce que tu aimerais être dans la même maison que moi toi?

Héléna posait la question mais elle avait déjà la raiponce, seulement, elle voulait qu'il le dise lui même pour être sur que ils éprouvaient bien tout les deux le même sentiment. Ce sentiment très fort mais souvent dissimuler, ce sentiment que on arrivait à se cacher à soi même, ce sentiment étrange  mais fantastique nommé l'amour...


J'y suis aller franchement  :sweatingbullets:

Un premier voyage !

Les deux futurs sorciers avaient bel et bien développé une certaine complicité. C'est certain, Héléna semblait complètement sous le charme de Jacob. Était-ce seulement l'excitation de cette première rencontre ? Ou bien une réelle attirance ? Nul doute que pour Jacob, c'était bien réel.
Héléna s'empressa de reprendre la discussion.


- Et sinon, pourquoi est-ce que tu aimerais être dans la même maison que moi toi?

Jacob avait gagné en confiance certes, mais nul doute que la jeune fille cherchait à lui tirer les vers du nez. Ce n'était pas sans déplaire à Jacob qui était complètement obnubilé par la voix douce et la beauté de sa camarade. Alors il se chargea de lui répondre simplement.


- Et bien tu es la première personne que je croise ici, et je dois t'avouer que je t'apprécies énormément. J'espère donc vraiment qu'on puisse continuer l'aventure ensemble... tu vois... pour qu'on continue à se parler et se voir..


Jacob avait regagné cette légère gêne dans sa voix. Il faut dire que le jeune garçon de onze ans n'a pas l'habitude de ces choses là et ne sait pas vraiment comment s'y prendre face à une fille aussi charmante. Jacob est un garçon assez timide lorsqu'il s'agit de ce sujet. Héléna le mettait dans tous ses états. Alors qu'il avait à peine terminé sa phrase, le jeune homme s'empressa de poursuivre, sûrement afin de se rassurer.

- Et toi alors..? Enfin, j'espère que tu penses pareil et que tu apprécies vraiment ma compagnie..
bafouilla t-il en se grattant l'arrière de la tête.

Jacob Smith, Première année, Gryfondor.
Pas d’avatar
Héléna Méréga  

Un premier voyage !

Héléna fut un peu gêné après avoir posé sa question, si jamais la réponse de Jacob était simple comme "Tu es la première personne que je rencontre donc voilà" de base, cette réponse n'était pas censé être désagréable mais Héléna espérait qu'il serait plus franc ou que il approfondirait un peu ses paroles... Au final il finit par lui dire:

- Et bien tu es la première personne que je croise ici, et je dois t'avouer que je t'apprécies énormément. J'espère donc vraiment qu'on puisse continuer l'aventure ensemble... tu vois... pour qu'on continue à se parler et se voir...

Comme l'avait espéré Héléna, Jacob avait approfondie sa réponse et Héléna fut très touché par ce qu'il dit. C'était extrêmement gentil de sa part, en plus de la sincérité on sentait la tendresse dans sa voie, puis il reprit rapidement la parole pour ce corriger comme si il avait tout à coup peur de ses propre mots:

- Et toi alors..? Enfin, j'espèreque tu penses pareil et que tu apprécies vraiment ma compagnie...

Héléna ne voulait pas mettre Jacob mal alaise et pourtant c'est exactement ce qui était entrain de se passer, elle lui repondit dans l'immédiat pour qu'il ne s'inquiète pas:

- Ne tant fait pas, j'apprécie également ta compagnie. J'aime bien passer du temps avec toi, c'est agréable...

Seulement, après avoir dit cette phrase, c'était elle qui rougissait, gêné...