Voie 9 ¾

Inscription
Connexion

 Privé ft.T.Bagholmes RPG  Le quai des découvertes

RP avec Taylor Bagholmes


1er septembre 2043


Ce jour devait être pour Savannah le meilleur de sa vie. Elle allait pouvoir aller à Poudlard, l'école de sorcellerie. Elle avait reçu en mai sa lettre d'admission et son billet de train pour l'école. Elle avait été étonnée de devoir aller à la voie 9 3/4 mais son étonnement été vite disparu quand elle s'était rappelé ou elle allait. Le seul élément qu'il manquait à ce magnifique tableau était la présence de sa famille. Où était-elle ? Son frère était à l'école de son village, son père était eu travail depuis huit heures du matin et sa mère été en route pour aller à son travail. Même si sa mère avait posé son matin pour l'amené, elle ne pouvait pas rester jusqu'au départ du Poudlard Express.

La fillette regarda encore une fois autour d'elle pour assuré que personne ne la regarder. Puis, Elle vérifia une nouvelle fois les indications qui lui avait était donné en même temps que la lettre d'admission. Elle lut :
"Une fois que vous êtes à la gare King's Cross à Londre, trouver la voie 9 et 10, la voie 9 3/4 se trouve au milieu. Vous devez donc traversé le mur. Si vous avait peur n'hésiter pas à fermer les yeux. Vous devez ensuite courir vers le mur. Vous arriverez à la voie du Poudlard express. N'oubliez pas vous devez être dans le train à onze heures précise.". Elle regarda le deux panneaux de chaque côté du mur qui indiquer à droite, la voie 9 et à gauche, la voie 10. Elle finit par foncer dans le mur en courant devant elle, les yeux fermer. Jamais elle n'avait pensé qu'elle devrait traverser un mur pour se rendre à l'école.

Elle rouvrit les yeux et regarda autour d'elle. Il y avait plusieurs élèves de Poudlard avec leur chariot accompagné de leur parent. On pouvait voir des cages avec des hiboux, des chouettes, des rats ou des chats. Mais aussi des balais avec des brindilles au bout, des plumes... Tous ceci était anormal pour la fillette qui découvert le monde des sorciers. Elle regarda l'horloge au-dessus du panneau qui indiquer la voie 9 3/4, il était seulement dix heures et demie. Elle avait encore une demi-heure pour trouver où ranger sa valise. Peut-être quel pourrait demander de l'aide à quelqu'un. Non, il risquerait de se moquer d'elle. Elle allait suivre les autres élèves sur le quai pour être sûr de ne rien faire de travers. Son idée était plutôt bien, il fallait juste être discrète pour ne pas se faire remarquer. Elle n'avait toujours pas bouger de sa place initiale et songea que quand elle se déplacerait, elle partirait à l'aventure.
Dernière modification par Savannah Bronw le 8 décembre 2019, 22 h 48, modifié 1 fois.

 Privé ft.T.Bagholmes RPG  Le quai des découvertes

Ce fut prise par le stress que Taylor Bagholmes commença sa rude journée. Elle allait vivre dix mois loin de ses parents, dans un lieu dont elle ne connaissait que l’histoire par les différents récits de ses géniteurs, mais il lui était personnellement anonyme. Poudlard, l’école la plus célèbre, la plus riche en enseignement, mais cela était sans compter sur le passé de cette dernière ; c’était dans cet endroit que s’était déroulée, en mille-neuf-cent-quatre-vingt-dix-huit, la bataille contre le plus grand Mage noir d’Angleterre, Lord Voldemort, et d’où Harry Potter, le survivant, avait été victorieux.

Une pression immense, car comment pouvait-on imaginer vivre un apprentissage correct si l’institution en elle-même n’avait pas été sécurisante cette année-là ? Le stress venant la reprendre, lui faisant croire qu’elle serait peut-être aussi victime d’une telle catastrophe, que sa scolarité serait également modifiée, anormale. Sentant finalement la main de son père sur son épaule, Taylor tenta de cacher ses inquiétudes, paraître naturelle, voilà ce qu’elle devait faire.

Taylor, je sais ce que tu ressens, mais tu ne dois pas t’en faire, tout se passera bien.
Pourquoi en es-tu si sûr, papa ?
Parce que je suis au fait, tout ira bien, ta formation se traversera au mieux, dès l’instant où tu y feras particulièrement attention.

Ce ton de voix parut pour la fillette comme une teinte d’exaspération ; peut-être avait-il raison ? Elle s’en faisait, certainement, pour rien. Elle n’aurait qu’une scolarité passive, et seule sa petite personne pourrait y apporter quelque chose, rien ne se mettrait sur son chemin. Oui, pour cette explication, elle savait que son père possédait l’unitaire argument.

Les mains crispées sur son chariot, le trajet jusqu’à l’entre de la voie 9¾ se fit dans un silence de plomb. Et pourtant, elle se demandait où se trouvait la horde d’élèves censée être ses nouveaux compagnons de route, avant que John, son grand-père ne s’approche d’elle et lui murmure à l’oreille :

Ma puce, la voie 9¾ se découvre derrière ce mur, tu dois le traverser en ne pensant à rien d’autre que cette voie, d’accord ?
Oui, grand-papa… Mais… il ne va rien m’arriver ? Vous en êtes sûre ?
Bien évidemment, Taylor, laisse-moi te montrer, rajouta sa mère.

Prenant son élan comme un sportif de haut niveau, Sarah Bagholmes se mit à courir vers la paroi et de la pénétrer sans encombre sous les yeux écarquillés de Taylor. Sa mère était passée, sans souci, cela serait donc de même pour elle. Elle en fut certaine, alors, prenant cet élan de courage en elle, elle avança, aidée par son père, pour traverser cette séparation des deux mondes, mais, et si, tout ne s’était pas franchi comme prévu.

Deuxième année RP / PDG Gryvoirs / Être particulièrement sadique selon Hestia Andrew 🤔
Soyons tous des Grypensouflaigle

 Privé ft.T.Bagholmes RPG  Le quai des découvertes

Savannah regarda derrière elle pour voir le mur qu'elle avait traversé en se disant qu'elle le reverrait bien assez tôt pour retourner au près de sa famille. Soudain, elle vit un chariot traversé le mur il était poussé par une jeune fille aux cheveux foncés et aux yeux verts. Il y avait aussi un homme avec elle, surement son père ou un adulte de sa famille. Elle était jalouse de la fille, elle avait quelqu'un avec elle alors que la fille brune n'avait personne. Elle détestait le métier de ses parents, son père, facteur n'était pas à la maison le matin et la journée, et sa mère était la seule sage-femme de son village. Ce qui fait qu'elle devait aller en ville pour trouver du travail. Elle était donc jamais là le jour, elle partait tôt et rentrer tard. Son frère aurait pu s'occuper d'elle mais il était au collège et s'était fait des amis bien plus important que sa sœur.


Elle était tellement plongée dans ses pensées qu'elle avait oubliées qu'elle était devant le mur et qu'une jeune fille était en train de traverser le même mur, il fallait qu'elle se pousse et immédiatement. Elle chercha la barre de son chariot pour le tirer sur le côté. Quand elle la trouva, elle réfléchit précipitamment où elle allait pouvoir se pousser. Mais il y avait des personnes devant elle, derrière c'était le mur. À gauche, il y avait le raye du train, elle ne pouvait pas se mettre de ce côté car il elle se faisait bousculer et tombé devant la locomotive du train. À droite, il y avait un mur et même si elle se collait contre lui le chariot la percuterait. Elle était bloquée. Elle ferma les yeux et serra la barre dans ses mains en attendant l'impacte du chariot contre le sien.
Dernière modification par Savannah Bronw le 8 décembre 2019, 22 h 47, modifié 1 fois.

 Privé ft.T.Bagholmes RPG  Le quai des découvertes

La violence de l’impact fut lourde en conséquence. Taylor sentit la barre de son chariot lui rentrer dans le ventre avant de la repousser en arrière, la laissant se cogner la tête sur le sol. Que s’était-il passé ? Était-ce le fait que sa traversée dans la voie s’était mal déroulée et qu’elle s’était retrouvée avec le wagonnet dans la paroi, comme lors d’un éventuel retard ? Non, pour cela, elle en était sûre, et pour cause : ses parents étaient des gens particulièrement ponctuels et le moindre décalage jouait sur leur humeur. Et rater la rentrée serait vécue comme une humiliation, un déshonneur, pire, une descente vers l’enfer que pouvait provoquer la colère de ses parents.

Redressant légèrement la tête, elle s’aperçut qu’elle avait traversé le mur sans souci, mais que le problème venait de l’entrée dans la voie. Une percussion entre chariots, voilà ce qu’elle put en déduire en voyant la jeune fille dans un état aussi second comme le sien. Le sentiment d’avoir été fautive la prit rapidement, et elle ne put s’empêcher d’aller promptement à ses côtés, malgré la non-connaissance de l’être. Elle s’en voulait et devait le lui faire comprendre d’une certaine manière. Elle lui tendit donc la main, souhaitant d’une certaine façon que l’invitation ne lui soit guère refusée, devant le regard de ses parents bien attentifs à la scène qui était sur le point de se produire.

Je… suis… désolée… Je… ne savais pas que tu te trouvais juste derrière le mur… J’aurais dû y aller moins fort…

Son intérêt partit sur l’ensemble que portait la fillette salie par la poussière du quai de la gare. Elle sentait que cela n’était guère plaisant puisqu’elle se voyait dans un état similaire.

Désolé… pour tes habits… mon père peut arranger cela… si tu veux…

Son souhait était réel comme un besoin irritant de réclamer la réparation sur l’erreur qu’elle avait commise.

Deuxième année RP / PDG Gryvoirs / Être particulièrement sadique selon Hestia Andrew 🤔
Soyons tous des Grypensouflaigle

 Privé ft.T.Bagholmes RPG  Le quai des découvertes

L'impact fut extrêmement violent Savannah se sentit juste tombé à la renverse. Quand elle rouvrit les yeux, elle avait une pression abdominale qui se trouvait être des livres. Elle les repoussa d'un coup de main est regarda autour d'elle et vit les chariots reversés les colis de fourniture mélanger. Et les personnes regarder ce qui se passait comme si elle était une bête de foire. Soudain, une jeune fille avec de longs cheveux bruns et lisses et de jolis yeux bleus. Elle tendit la main vers Savannah pour l'aider à se relever. Puis, elle s'excusa :

"- Je… suis… désolée… Je… ne savais pas que tu te trouvais juste derrière le mur… J’aurais dû y aller moins fort… Désolé… pour tes habits… mon père peut arranger cela… si tu veux…"

La jeune Bronw se releva avec l'aide de l'autre fille. Ensuite, elle lui répondit tranquillement :
"- Ne t’inquiète pas ! J'aurais dû me pousser de là ne pas rester derrière le mur. Ce n'est pas de ta faute."
Savannah se sentait mal d'être la cause de la chute des chariots, mais aussi de la jeune fille. Elle regarda autour d'elle et vit toujours les personnes les regarder de travers. Alors pour ne pas que la fille ou elle-même ne soit gêner, elle proposa :
"- Viens ! On ramasse nos affaires rapidement et on va les mettre dans le train."
Elle prit un paquet qui appartenait à la fille et le lui tendit pour savoir si elle acceptait ou non.
Dernière modification par Savannah Bronw le 8 décembre 2019, 22 h 47, modifié 1 fois.

 Privé ft.T.Bagholmes RPG  Le quai des découvertes

Je m'excuse pour le retard occasionné par cette réponse :cry: :'( 

Non-habituée à ce genre de comportement, la jeune Bagholmes laissa le doute la parsemer de toutes parts. Comment devait-elle réagir ou même faire pour s'acclimater de la sorte ? Tout cela semblait venir d'un autre monde, d'autre autre réalité. Alors, dans un simple mouvement de tête, elle acquiesça à la demande de cette nouvelle alliée ; la suivre loin de cette barrière qui séparait le monde magique du monde moldu. Il fallait commencer par là avant d'éventuellement faire une réelle rencontre sans autre inconvénients.
Elle poussa donc cette charrette nouvellement redressée et parcourut, avec l'inconnue, le chemin vers cette nouvelle vie qu'offrait Poudlard en cet instant. Un grand changement s'annonçait, et elles commençaient cette route ensemble, dans le même endroit. Il ne fallait plus qu'une seule chose : dire "adieu" à l'ancienne personne qu'elles étaient hier : des jeunes filles avec une famille très proche et un passé qu'elles auraient bien voulu garder, tandis qu'aujourd'hui, toutes deux vivraient une aventure au sein d'une nouvelle famille que serait leur maison au sein de Poudlard. Cela semblait si irréaliste, et pourtant, si vrai. Par conséquent, dire au revoir à leur famille semblait une fatalité. Un au revoir pour mieux se retrouver, cela valait bien plus qu'un adieu définitif.

Excuses-moi... pour tout à l'heure... J-Je ne voulais pa-pas te f-faire du mal... J'étais si i-impatiente de pouvoir co-commencer ma vie à P-Poudlard que je n'ai p-point fait attention. S-sinon, je n-ne me suis pas présentée... Taylor Bagholmes.

Sa voix braillante montrait avec certitude son comportement loin d'être serein. Elle avait peur du rejet et du non-pardon. Cela lui faisait peur ; dès lors, elle resta dans une position non-verbale négative, timide et montrait ce qu'elle semblait véritablement être. Une fille dont la peur régnait en maître sur sa vie, mais dont, seul, le destin pouvait en modifier les raisons.
Tout s'écrivait à présent, et ce, grâce à une unique rencontre.
Peut-être la meilleure de sa vie ? Cela personne ne le savait...

Deuxième année RP / PDG Gryvoirs / Être particulièrement sadique selon Hestia Andrew 🤔
Soyons tous des Grypensouflaigle

 Privé ft.T.Bagholmes RPG  Le quai des découvertes

La fillette était encore sous le choc de ce qui c'était passé et vu comment bafouiller l'autre fille, elle aussi était sous le choc, et peut-être timide aussi. Le choc deux deux chariots avaient fait tombé toutes les affaires des deux filles. Et Savannah n'avait pas fait attention en prenant ce qui se trouvé par terre. Elle avait dû prendre des affaires de l'autre fille. Elle finit sa longue tirade de bégaiement par se présenter sous le nom de Taylor Bagholmes. La fillette lui répondit alors : 

"- Ce n'est pas grave, c'est des chose qui arrive. On est toutes les deux fautives. Je m'appelle Savannah Bronw, ravie de te rencontrer."

Après cette courte présentation, elle se demanda ce qu'elles allaient faire.



Après la chute, elles avaient toutes les deux mélangé leurs affaires, étaient sales et honteuses d'être tombé devant le quai du Poudlard express. Savannah ne voulait pas se présenter comme ça à une personne avec qui elle allait passer l'année scolaire. Mais aussi les six autres qui allaient suivre celle-ci. Il était peu probable qu'une des deux filles change d'école du jour au lendemain. Il fallait qu'elles règlent le problème des affaires et ce présente un peu mieux que ce qu'elle venait de faire. Dire son prénom comme ça à la va-vite n'allait sûrement ne pas permettre aux fillettes de se connaître mutuellement. De ce fait, Savannah reprit la parole en proposant :

"- Cela te dit d'allait poser nos affaires où il faut, puis, de monter dans le train pour trouver un wagon à partager. Comme ça, on pourra se présenter plus calmement."