Voie 9 ¾

Inscription
Connexion

Une nouvelle année commence  PV 

Assise près de la fenêtre et accoudée à la vitre, Violet Romans pleurait. Le jour qu'elle avait tant attendu et imaginé était enfin arrivé, mais la petite fille se sentait plus perdue que jamais, contrairement à ce qu'elle avait espéré quelques mois auparavant. Amber, sa sœur jumelle et seule amie, n'était pas à ses côtés.
Elle était seule dans un compartiment vide, à attendre le départ du train en regardant son père lui adresser de grands signes de la main et des encouragements. Celui-ci avait tenu à ce qu'elle ait une place et s'était empressé de l'entraîner dans le wagon dès leur arrivée sur la fameuse voie 9 3/4, lui laissant à peine le temps d'observer ce qui se trouvait autour d'elle. De toute manière, la fillette n'était pas d'humeur à protester. D'ordinaire curieuse et pleine d'entrain, elle n'avait pas bronché quand il lui avait proposé une place en solitaire et avait hissé sa valise dans le porte-bagages sans attendre de réponse. Il semblait préoccupé, ce qui n'était pas étonnant, étant donné ce qui s'était passé avec Amber quelques heures plus tôt.

Alors qu'ils étaient sur le point de partir, la petite rousse avait brusquement fait demi-tour et était allée s'enfermer dans sa chambre. Malgré les appels suppliants de Violet, qui souhaitait au moins que sa sœur l'accompagne jusqu'à son compartiment, celle-ci avait refusé d'en sortir. Ils avaient alors dû se résigner à s'en aller sans elle, sinon la jeune sorcière allait rater son train. Les deux inséparables semblaient ne plus en être, et à présent, Violet s'en voulait d'avoir tant insisté. Amber était jalouse, elle le savait, mais elle avait continué à croire que certains moments qu'elle s'était imaginée partager avec sa soeur pendant cette journée spéciale pouvaient encore avoir lieu. Le reste de ses rêves venaient de s'évanouir.

Ses sanglots redoublèrent. Elle avait fait du mal à sa sœur ! Elle n'avait pensé qu'à elle, à ses envies, sans que la possibilité d'une quelconque souffrance que sa jumelle aurait pu ressentir pendant le trajet d'Oxford à King's Cross n'ait effleuré une fois son l'esprit ! Amber aurait-elle supporté de franchir le portail magique vers la voie 9 3/4 et de voir sa jumelle s'éloigner en direction de Poudlard, à bord du Poudlard Express, avec tout plein d'autres sorciers ? Comment Violet avait-elle pu s'imaginer qu'elle monterait avec elle à bord du train pour discuter un peu avant le départ, et lui souhaiter bonne chance ? Non, Amber était une cracmole, la seule de la famille, et le fait qu'elle ne l'ait appris que quelques jours auparavant rendait les choses difficiles. L'enthousiasme et le jeune âge de Violet le lui avait fait oublier quelques instants. La réalité était cruelle, et la fillette était tentée de se réfugier dans les rêves quand elle se sentait trop mal ; ces fameux rêves dans lesquels elle montait à bord du train avec Amber, sorcière elle aussi. Mais elle aimait trop la vie, et l'instant présent pour rester déprimée toutes ses journées. Une fois à Poudlard, tout irait sûrement mieux.

*Tu es une privilégiée*, songeait-t-elle, *profites-en ! Amber ne peut pas faire de magie, eh bien fais-en pour deux ! Deviens encore plus forte que ce que tu voulais être. Regarde papa, il s'inquiète aussi pour toi à présent...*

En effet, M.Romans, voyant depuis le quai sa fille chérie éclater une fois de plus en larmes, hésitait à remonter dans le train pour tenter de la calmer. Mais avant qu'il n'ait pu prendre une décision, ce dernier s'ébranla. Violet n'hésita pas une seconde : elle abaissa se pencha vers la fenêtre ouverte et se mit à crier entre deux sanglots : "Au revoir, papa ! Prends soin de toi et d'Amber ! Je t'envoie un hibou dès que possible ! Je t'aime !"
Son père lui sourit du mieux qu'il put, mais le cœur n'y était pas.

*Je vais à Poudlard*, se répétait Violet en pleurant, tandis que le train s'éloignait de la gare et commençait son trajet à travers le pays, laissant derrière lui une nuée de fumée blanche. *C'est le grand jour...*

Elle ne remarqua même pas que quelqu'un venait d'apparaître dans l'encadrement de la porte du compartiment.

3e année RP (ne vous fiez pas à mon année devoir !) Présence réduite pendant toute l'année scolaire.
code couleur : green

Une nouvelle année commence  PV 

Erynne avait attendu ce jour longtemps, elle l'avait même rêvé mais cette fois-ci c'était réel. S'asseyant sur un banc, elle attendit son père qui était allé chercher son billet pour Poudlard. Elle regarda autour d'elle ; c'était la première fois qu'elle venait dans un lieu comme ça, avec autant de gens. La gare était spacieuse, le plafond aussi grand qu'un immeuble ; les gens circulaient au rythme des trains qui passaient. Ils était petits, gros, grands, jeunes, vieux, tous différents. Le bruit des valises qui roulaient la faisait frémisser. « Eux aussi sont-ils sorciers ? » se demandait-elle. 
Une main se posa sur son épaule. 

- Et voilà ton billet, je vais te montrer où se trouve le quai maintenant. 

C'était son père ; il était grand ; ses cheveux étaient cachés par un bonnet mais on pouvait voir des mèches noires dépasser. D'un grand sourire il lui tendit le billet et prit le caddie pour les bagages. 

- 9 ¾ ? Demanda la jeune fille. 

Le père esquissa un sourire et lui répondit simplement d'un signe de tête. Erynne ne comprit pas, mais après tout c'était la première fois qu'elle venait dans une gare. Elle avait bien lu quelques sujets dans la grande bibliothèque de son père mais rien n'avait été écrit sur la numérotation des quais. 

Ils se dirigèrent vers le quai neuf d'un pas rapide, puis s'arrêtèrent devant un mur qui semblait être aussi banal que les autres. L'homme prit une grande inspiration et indiqua à sa fille de monter dans le caddie. Elle s'exécuta. Et sans attendre, ils foncèrent dans le mur. 
La petite ferma les yeux ; après tout elle faisait confiance à son père. Une seconde passa et l'air du vent lui indiqua de les rouvrir. 

Le quai où elle avait atterri était bien différent de celui de King's Cross ; il semblait avoir été bâti au milieu de nulle part et les gens avaient tous des caddies, certains des chouettes comme elle en avait vu à l'animalerie du chemin de traverse. 
Elle s'étonna en voyant une famille dont tous les enfants possédaient des bagages semblables aux siens. Son père la coupa dans son observation. 
Il l'a serra dans ses bras. La séparation était difficile pour lui qui avait appris qu'il avait une fille seulement quelques mois auparavant. C'était de lui qu'elle tenait ses pouvoirs ; sa mère était une moldue et elle avait toujours vécu avec elle. 

Soudain, le sifflet du chauffeur fit sursauter la jeune fille, elle n'était vraiment pas habituée aux gares. Il indiquait le départ imminent du Poudlard Espress.

- Il faut y aller, dit son père en resserrant son étreinte une dernière fois. 

- Si tu veux que j'y aille, il faut me laisser partir...Papa.. 

Il la lâcha enfin. 

- Va chercher une place, je vais monter ta valise. 

Elle le remercia de la tête et partit se chercher une place dans le train. 
A travers les vitres, elle pouvait y voir les gens se rencontrer, s'y retrouver, montrer de nouveaux objets dont elle ignorait la fonction. Elle avait hâte de rencontrer de nouvelles personnes. 

De compartiment en compartiment, elle chercha quelqu'un avec qui elle pourrait se lier d'amitié, mais tout le monde semblait se connaître depuis longtemps, et la jeune fille commençait à perdre espoir. 
Soudain, elle se souvint qu'elle avait pris exactement de quoi se faire de nouvelles amies. Rapidement, elle chercha dans son sac à bandoulière et en sorti un livre intitulé : Comment se faire des amies à Poudlard. La note « à Poudlard » avait été collée par dessus le mot «au collège ». La jeune sorcière feuilleta rapidement son livre. 

« Etape 1 : faire une bonne impression » relut-elle. Elle voulut continuer à lire mais des sanglots se firent entendre dans le compartiment 7 ; elle jeta un œil à la vitre et vit une fillette aux cheveux roux qui avait son visage caché dans ses mains. 

Erynne chercha rapidement un mouchoir qu'elle avait mis dans sa sacoche et ouvrit timidement la porte. 

- Tu veux un mouchoir ?

Reducio
Me permet-tu de me laisser sauvegarder mon encre ici?

Orange: #F1B80F

De façon à ce que je l'es sous la main dans ce RPG.
Au passage est-ce que c'est assez visible ?
//stressée de la vie//

Une nouvelle année commence  PV 

- Tu veux un mouchoir ?

Violet sursauta. Quelqu'un venait d'ouvrir doucement la porte du compartiment et se tenait à présent probablement devant elle. Soudain un peu intimidée, elle releva la tête, et constata qu'une fillette aux yeux oranges et aux cheveux coupés en carré, qui semblait aussi timide qu'elle, lui tendait un mouchoir. Elle devait avoir à peu près son âge, à en juger par sa taille, et portait un sac en bandoulière. Tout occupée à l'observer, la petite rousse, déjà plus calme, se rendit soudain compte qu'elle n'avait pas répondu à sa camarade. Elle ébaucha alors un sourire, et, bégayante, accepta le morceau de papier d'une main hésitante. Ses larmes s'étaient taries et elle n'eut plus qu'à s'essuyer le visage.

- Merci, dit-elle à l'autre une fois que cela fut fait.

Puis elle se décida à parler un peu, puisqu'après tout, le voyage allait être long, et il y avait plus intéressant que de continuer à se morfondre. Sa camarade souhaitait peut-être faire connaissance !

- Toi aussi, tu vas à Poudlard pour la première fois ? l'interrogea-t-elle alors.

Et sans lui laisser le temps de répondre, elle ajouta : Au fait, je m'appelle Violet... Violet Romans.

3e année RP (ne vous fiez pas à mon année devoir !) Présence réduite pendant toute l'année scolaire.
code couleur : green

Une nouvelle année commence  PV 

La jeune fille qui sanglotait était à peu près de son âge et avait les cheveux roux. Elle avait relevé sa tête pour regarder Erynne, qui se sentit de suite gênée.

- Ah, désolée ! En fait, je passais par là et j'ai entendu des pleurs qui venait de là du coup je me suis dis que quelqu'un avait besoin d'aide et j'ai sorti un mouchoir mais en fait peut-être que tu voudrais être seu-

- Merci

La rouquine l'avait coupée, elle était plus calme et avait séché ses larmes avec le mouchoir. Elle lui indiqua de s’asseoir sur la banquette en face d'elle. Elle commença la conversation.

- Toi aussi tu vas à Poudlard pour la première fois ?

Elle s'empressa aussi d'indiquer son nom: Violet Romans. *Drôle de nom Violet pour une rouquine.. elle aussi alors ? J'espère qu'on deviendra amie !* s’excita notre sorcière.

- Oui, je vais être en première année, je suis toute excitée ...Tu espères rentrer dans quelle maison ?

Le sourire aux lèvres, Erynne semblait avoir finalement trouvé une place pour le voyage. Pensive, elle se demanda pourquoi Violet avait pleuré mais elle ne voulait gâcher ce moment.

Reducio
faudra mettre Aaron, a mon avis il attends depuis longtemps x)

Dis par Mp si y a genre des fautes ou des mauvaises tournures de phrase !

Une nouvelle année commence  PV 

- Oui, je vais être en première année, je suis toute excitée ... fit sa nouvelle camarade, le sourire aux lèvres, après s'être assise en face de Violet.

*Cool*, pensa cette dernière, *peut-être une future amie !*

- Tu espères rentrer dans quelle maison ? continua l'autre.

La rouquine s'arrêta quelques instants, songeuse. Elle n'avait jamais vraiment pris le temps d'y réfléchir ! Elle s'était toujours imaginée qu'elle et Amber irait dans une maison commune, mais de là à savoir laquelle... Son père avait été à Poufsouffle, et elle s'était prise d'affection pour cette maison à partir des récits qu'il leur en faisait, à elle et à sa sœur, pendant leurs jeunes années. Mais, admirant beaucoup Harry Potter, et souhaitant devenir aussi puissant que lui, elle avait aussi une haute opinion de Gryffondor. Sa couleur préférée était d'ailleurs le rouge, et elle s'efforçait d'être une fillette courageuse en toutes circonstances. Enfin, sa mère ayant fait ses études à Serdaigle, elle se demandait à présent si ça ne lui conviendrait pas aussi, étant donné qu'elle était très curieuse et aimait bien les livres.

*Peut-être pas assez pour travailler tout le temps*, se dit-elle. *J'ai plutôt envie de m'amuser !*

- Je... J'ai une petite préférence pour Gryffondor, déclara-t-elle enfin. Mais en réalité, cela m'importe peu, tant que je m'y sens bien et que je m'y fais des amis ! Et toi ?

J'ai hâte d'arriver au château pour voir s'il est vraiment aussi impressionnant que mon père me l'a décrit. Tes parents sont sorciers aussi j'imagine ? Tu as des frères et sœurs ?


Et tandis que la conversation continuait, Violet eut soudain l'impression d'avoir oublié de demander quelque chose d'important. Mais quoi ?

*Je sais !* songea-t-elle, avant de s'exclamer joyeusement : Mais au fait... je ne connais même pas ton nom !

Reducio
J'espère que c'est pas trop court... On devrait faire avancer l'histoire jusqu'à midi si t'as pas dix mille autres questions à poser, qu'est-ce que tu en penses ? Parce que là, à part des formalités... Et comme ça je pourrais faire mon Imperium ! xD

3e année RP (ne vous fiez pas à mon année devoir !) Présence réduite pendant toute l'année scolaire.
code couleur : green

Une nouvelle année commence  PV 

- Je... J'ai une petite préférence pour Gryffondor, déclara-t-elle enfin.Mais en réalité, cela m'importe peu, tant que je m'y sens bien et que je m'y fais des amis ! Et toi ? 

- Serdaigle ! S'exclama Erynne, Je...je veux dire J'espère rentrée à Serdaigle. D'après ce que j'ai lu leur signe c'est un aigle, ce sont souvent des sorciers studieux. Oh ! Et il réussisse facilement à trouver un emploi !

*A vrai dire, il paraît que c'est toujours en fonction des parents...Si c'est le cas, je serais surement à Serpentard...La maison des mauvais sorciers...*pensa-t-elle.

Les deux sorcières continuèrent leur voyage comme ça à parler de tout et de rien. Les heures passèrent, Erynne songea à sa vie à Poudlard quand il eut un grongnement. C'était l’estomac d'Erynne.

- Ah, désolé c'est moi, fit-elle gênée. Je pense que j'ai pas assez déjeuner...

Soudain quelqu'un entra dans le compartiment. C'était une femme ronde aux cheveux blond en chignon. Elle avait un chariot de friandises de toute les couleurs que Erynne ne connaissait pas.

- Bonjour mes mignonnes ! S'exclama la dame. J'ai cru entendre un estomac vide, vous voulez une friandises ?
Erynne se demandait bien si elle avait vraiment entendu son ventre gargouillait ou si elle disait ça pour plaisanter puis le sourire au lèvre, Erynne regarda toute les friandises : Elle ne savait pas quoi choisir. La sorcière se tourna alors vers Violet pour lui demander si elle savait quel goût avait les friandises.

Une nouvelle année commence  PV 

- Serdaigle ! S'exclama Erynne, Je...je veux dire j'espère rentrer à Serdaigle. D'après ce que j'ai lu leur signe c'est un aigle, ce sont souvent des sorciers studieux. Oh ! Et ils réussissent facilement à trouver un emploi !

*Wouaw ! Elle pense déjà à son avenir...* songea Violet. *et elle a l'air inquiète...*

Et la conversation continua. Violet était heureuse de pouvoir discuter avec quelqu'un. Ses derniers jours à Oxford avaient été loin d'être simples, l'ambiance à la maison s'étant refroidie plus que jamais avec la découverte que sa jumelle n'était rien d'autre qu'une cracmole. Violet s'était sentie tellement mal vis-à-vis de sa sœur et avait passé ses soirées à sangloter, incapable de trouver quoi lui dire alors qu'elle souhaitait avant tout la consoler. L'autre ne lui adressait même plus la parole, envahie qu'elle était par la jalousie et la peine, et s'efforçant par tous les moyens de le cacher, en vain, à cause du lien qui les unissaient depuis leur naissance.

*Pourquoi donc ne peut-on pas rendre quelqu'un magique ?!* s'était répétée Violet. C'est tellement injuste !*

Elle s'efforçait à présent de profiter un maximum de ces instants dans le Poudlard Express en compagnie d'Erynne pour se changer les idées.

Vers une heure, un grondement qui semblait sortir de nulle part se fit entendre.

- Ah, désolé c'est moi, fit Erynne, gênée. Je pense que j'ai pas assez déjeuné...

- C'est pas grave, moi aussi j'ai super faim en fait ! s'écria l'autre. Je me demande bien quand est-ce qu'on man-... ah !

Pour la seconde fois de la journée, Violet sursauta. Une femme ronde aux cheveux blonds rattachés en chignon et avec un chariot de friandises venait d'ouvrir la porte du compartiment. Décidément, la rouquine n'était pas très attentive depuis son réveil !

- Bonjour mes mignonnes ! les salua la dame. J'ai cru entendre un estomac vide, vous voulez une friandise ?
L'eau à la bouche, Violet se mit à sourire, déjà prête à choisir. Cela tombait bien, la sorcière venait de se tourner vers elle pour lui demander si elle connaissait déjà les produits de l'étalage.

- Oui, je vais prendre des dragées surprises de Bertie Crochue s'il vous plaît ! Et puis pourrais-je aussi avoir un verre de jus de citrouille glacé et un Fondant du Chaudron ? Et puis... euh... une baguette magique à la réglisse, j'adore ça !

Dis, tu penses qu'on pourrait l'échanger contre une vraie pour faire une blague ?
chuchota-t-elle ensuite, malicieuse, à l'attention d'Erynne. Tu vas prendre quoi, toi ?

Une fois que les deux fillettes eurent été servies, la femme récupéra l'argent et s'en alla continuer sa tournée à travers le train.

- Ah, mais je vois que tu as pris une dragée à la fraise ! s'exclama Violet en regardant sa camarade. Alors, pas trop déçue ? Elles ont pas très bon goût je trouve ! Tu devrais plutôt essayer celles au gazon, les vertes claires, là. Elles sont dé-li-cieuses ! Je les adore et les reconnaitrais entre mille ! D'ailleurs, j'ai déjà fini les miennes... Dommage, ajouta-t-elle entre deux gorgées de jus de citrouille.
Reducio
Désolée pour le retard :/

3e année RP (ne vous fiez pas à mon année devoir !) Présence réduite pendant toute l'année scolaire.
code couleur : green

Une nouvelle année commence  PV 

Erynne rigola doucement à l'idée que quelqu'un puisse échanger un bonbon contre un objet magique. Elle avait vraiment hâte de se faire de nouveaux amis pour faire des blagues comme celle-ci. Elle entreprit de choisir un sachet de bonbon elle aussi, mais le choix était difficile...
Il faut dire qu'elle avait toujours vécue avec sa mère. Et chez elle, on ne mangeait pas de bonbon à risques. Son père lui avait raconté quelques souvenirs d'enfance de lors où lui même il était à Poudlard et où il mangeait des bonbons qui avait un goût de vomi...
Elle soupira et décida de prendre le même que celui de Violet, dedans il y avait plusieurs couleurs. Elle ouvrit le sachet et prit l'un d'eux.

Il était relativement normal au couleurs rouge comme la fraise. Elle aimait bien la fraise. Elle hésita une seconde et le porta à sa bouche.

- Ah, mais je vois que tu as pris une dragée à la fraise ! S'exclama son amie. Alors, pas trop déçue ? Elles ont pas très bon goût je trouve !

A dire vrai, elle trouvait que le bonbon était plutôt bon mais le garda pour elle pour ne pas paraître étrange. Elle voulait être la fille normal dans un monde de magie.

- Tu devrais plutôt essayer celles au gazon, les vertes claires, là. Elles sont dé-li-cieuses ! Je les adore et les reconnaîtrait entre mille ! D'ailleurs, j'ai déjà fini les miennes... Dommage, ajouta-t-elle entre deux gorgées de jus de citrouille.

Regardant dans le sachet de bonbon, elle vit la friandise verte et le pris entre ses doigts.

"Après tout peut être que le gazon à bon goût dans le monde magique", pensa-t-elle.

Ça y est, le goût s’imprégna dans ses papilles. Croustillant, un peu amer mais relativement bon. Moins que la fraise mais ce n'était pas grave. Toute contente, elle tendit une des friandises à son amie.

- Hm, c'est excellent tu as raison ! Tu en veux ? Lui sourit-elle.
- Eu...hésita Violet.

Une nouvelle année commence  PV 

Tandis que Violet n'avait pas pris plus de trente secondes pour choisir ses friandises, sa camarade, elle, semblait grandement hésiter. Elle regardait les paquets de bonbons, pensive, et après avoir ri de bon cœur à la touche d'humour de la rouquine, poussa un profond soupir avant de finir par demander elle aussi un paquet de dragées surprises.

Lorsque la dame fut partie, elles commencèrent à manger. Cette fois encore, Erynne fut plus lente que sa compagne qui s'empressait de trier ses dragées dans le but de sélectionner celles au gazon et de les savourer. Lorsque cela lui arrivait, à la maison, sa sœur la regardait souvent avec des yeux ronds, arguant à qui voulait l'entendre que le goût qu'il était normal de préférer était la fraise et qualifiant sa jumelle de fantaisiste. Leur différence en la matière avait beau les entrainer dans une irrépressible envie d'avoir raison, elle ne les dérangeait pas, au contraire, puisqu'elle leur permettait de faire des échanges de bonbons. La cracmolle récupérait souvent les rouges et donnait à sa jumelle les vertes claires. Se demandant soudain quel était l'avis de sa camarade sur la question, Violet se tourna vers elle pour constater qu'elle venait de tirer de son sachet une friandise à la fraise, qu'elle fixa un instant comme pour en extirper les mystères, avant de la porter à sa bouche. Sautant alors sur l'occasion, elle l'interrogea sans plus tarder. L'autre, qui n'avait encore jamais savouré les délicieuses confiseries du monde des sorciers, suivit son conseil et enfourna une des dragées de couleur verte.

- Hm, c'est excellent tu as raison ! fit-elle en souriant après l'avoir terminée. Tu en veux ?

Ca alors ! Elle semblait partager ses goûts ! Surprise, Violet hésita quelque peu avant d'accepter son offre, et tandis qu'elle terminait son repas, elle ne put s'empêcher de penser que finalement, c'était peut-être Amber qui était bizarre. De nouveau triste en se rappelant sa sœur, et puisqu'elle n'avait plus grand-chose à dire, elle entreprit de regarder le paysage qui défilait par la fenêtre du compartiment, et, laissant son esprit divaguer, finit par s'endormir.

Lorsqu'elle se réveilla, la pluie battait doucement la vitre. La nuit était tombée et lui semblait que le train ralentissait. Toute joyeuse, elle écouta attentivement les consignes qui lui étaient à présent données par l'intermédiaire d'une voix résonnant dans le compartiment, enfila sa cape et attendit patiemment, les yeux à demi-clos, l'entrée en gare qui ne tarda pas.

- Allons-y, s'exclama-t-elle alors à l'intention de sa camarade avant de se précipiter dans le couloir.


Reducio
Fin du RPG pour moi ^^ Merci à toi, c'était sympa x)

3e année RP (ne vous fiez pas à mon année devoir !) Présence réduite pendant toute l'année scolaire.
code couleur : green