Ruines de Sainte-Mangouste

Inscription
Connexion

Bonne année, bonne santé !... ou pas.  ft. Eli' 

@Elisabeth Edward



Nous sommes le 2 Janvier.

Tout le monde se souhaite une heureuse année. On se câline, on se chuchote des mots doux. On cri à tue tête nos vœux pour la famille.

Ironie du sort, on dit "Bonne année", mais également "Bonne santé". Je n'en suis pas sur, mais ce "Bonne santé je ne crois pas l'avoir assez dit à Maman...

Qu'est que je fais ici déjà moi ?

Les bras ballant, des deux côtés de mon siège plastique, à fixer le vide, je dois être pris pour un patient en dépression. On entend le Brouhaha de Ste Mangouste, en fond. Des cris, des paroles, le bip bip incessant de la toute dernière machine sorcière. 

Toute la famille est là. Quand je dis "toute la famille" je parle de mes sœurs. On est une petite tribu, et on se sert les coudes. Ça c'est sur, on le fera jusqu'au bout. Surtout si Maman reste dans cet état là.

Hier, dans l'après midi, elle a fait un malaise. Elle était entrain de nettoyer les confettis traînant dans la maison, et Papa a tout fait pour lui venir en aide. En fonçant à l'hôpital Moldu de Downton, on indiqua que c'était juste un surmenage. 

Une semaine de repos ne ferait pas de mal... mais au matin, le teint de maman était plus vert que d'habitude. Elle avait attrapé un bouton sur le front aussi. Alors Papa a tout de suite fait le lien. Tout ça grâce à son ancienne meilleure amie à Poudlard qui avait été atteint par le même truc. La "Dragon-sel". 

De ce que j'ai pour l'instant appris, c'est une maladie répandue, pas très grave chez les jeunes. Mais plus elles se manifestent tard plus elle est grave. Alors on a emmené Maman à Ste Mangouste, et nous voilà.

C'est marrant, je devrais pas penser à ça, et je sais que ça s'fait pas, mais j'ai toujours pas fait mon devoir d'Histoire de la Magie qu'on nous a donné pour les vacances... je vais dire que Maman est à l'hôpital.

Je suis un loser, mais y'a une part de vraie dans ce que je dis, alors sur le coup j'ai pas trop pensé que c'était mal...
Dernière modification par Daemon Caldwell le 1 mai 2019, 14 h 14, modifié 4 fois.

Première année RP
"Il faut viser la lune, car si vous échouez vous finissez dans les étoiles" -Oscar WILDE.
Daï-mwon Serpontord revendiqué

Bonne année, bonne santé !... ou pas.  ft. Eli' 

Son frère avait encore fait une rechute, son coeur c'était brusquement arrêté quelques secondes avant de reprendre son rythme normal, alors Elisabeth était là, à ses côtés pour le surveiller, à ses côtés comme elle aurait dû l'être le jour de l'accident. Sa discussion avec Aliosus avait beau avoir arrangé les choses, lorsqu'elle voyait son frère dans son lit d'hôpital, Elisabeth se sentait toujours terriblement coupable, mais elle avait appris à ce relever, elle avait compris qu'elle ne devait pas attendre son frère pour revivre car celui ci ne se relèverait peut-être jamais mais elle, elle avait encore de longues années de vie devant elle.
Elle caressa la joue de son frère avec tendresse, elle s'imagine parfois qu'il la voit peut être mais qu'il ne peut seulement pas lui montrer. Elle revoit dans sa tête le visage du petit garçon souriant et plein de vie et le compare à celui pâle et maigrichon allongé sur le lit, on dirait presque qu'il est mort.
Une larme lui échappe, puis une autre, puis d'autres encore, elle ne les retient pas, suivant ses propres mots, ils étaient les siens, elle se devait de les respecter: "N'ai jamais honte de tes larmes, elles prouvent a elles seules que tu as un coeur et permet au autres de le voir, ne t'entoure jamais de cette carapace que certains pense indestructible, elle ne sert qu'a garder la blessure et a en souffrir plus que jamais."
Alors elle pleura, c'était naturel, elle ne pouvait restait devant son frère sans pleurer. Elle sentit alors la main de sa mère se poser sur son épaule, elle se retourna surprise:

-Va te reposer, tu l'as bien méritée, je veille sur lui!

Elisabeth hésita, elle était là depuis quelques heures mais elle ne voulait pas abandonner son frère, pourquoi le ferait elle? Cependant, ses yeux étant déjà rougit par les larmes, pourquoi ce faire souffrir davantage pour le moment? Elle fit donc un signe de tête et sorti de la pièce, commençant à errer dans les couloirs de l'hôpital, sans but précis, elle ne faisait que marcher.
Soudain elle remarqua un visage qui lui semblait familier, un élève de Poudlard sans aucun doute et il lui semblait qu'il était à Gryffondor, elle avait du le voir alors qu'elle accompagnait Kirsty à la porte de sa salle commune la dernière fois, ça lui revenait maintenant.
Elle hésita, le jeune Gryffons semblait triste et perdu, un peu comme elle, pourtant, elle hésitait à aller vers lui, il avait peut être seulement besoin de silence, pour réfléchir. En même temps, elle pouvait peut être l'aider, si il était ici c'était surement pour l'un des membres de sa famille puisqu'il paraissait "en pleine forme", après tout, elle savait ce que c'était de voir souffrir un membre de sa famille sans rien pouvoir faire, sans pouvoir agir, simplement devoir rester là pour le soutenir, cela provoquait un sentiment d'impuissance abominable, elle même avait eu du mal à passer à autre chose.
Elle fit donc son choix, elle s'avança vers le jeune garçon avec un sourire, ce n'était pas l'un de ses grands sourire car elle n'arrivait pas à sourire comme d'habitude lorsqu'elle était ici mais elle savait que le fait de voir simplement quelqu'un sourire dans ce grand bâtiment encouragerait peut être le surement Gryffondor à s'y sentir plus à l'aise, elle prit donc la parole:

-Tu vas bien?

Puis elle posa une seconde question d'un air soucieux:

-Qu'est ce qu'il c'est passé pour que tu finisses ici?

Se rendant compte que c'était peut être indiscret de sa part elle reprit:

-Excuse moi, c’était peut être maladroit de ma part non? Je sais que ça fait parfois du bien d'en parler, et si tu me raconte ce qui t'amène ici, je le ferais moi aussi. La première fois que je me suis rendue ici, quelqu'un m'a écoutée et je me suis sentie moins seule, après tu n'es pas obligé bien sur.

Elle esquissa un sourire avant d'ajouter:

-Au fait, je m'appelle Eli' et toi? Tu es à Poudlard non?

3 année RP à la rentrée, 1ère devoir, rien ne change de ce côté!XD
Vava en commun avec Geneva, le meilleur elfe de maison du monde!<3
"Harpie un jour, harpie toujours" (Cole & Hestia)

Bonne année, bonne santé !... ou pas.  ft. Eli' 

Les minutes s'écoulaient, durant lesquelles un médecin passa, chuchotant quelque chose à papa. 

Son visage ne devint pas livide,comme les romans triste. Il ne prit pas non plus de couleur, comme dans ceux à l'eau de rose. 

Alors il s'avança vers nous. Selon ses dires, maman avait sombré dans une sorte de coma suite à la mauvaise réception d'un médicament, avant qu'un sort censé l'aider n'empire la chose. Il fallait agir. Vite.

C'est sans un mot que je me levais en serrant les poings. Le visage tout rouge, au bord des larmes, je continu mon chemin le long du couloir. Il faut que je décompresse un peu. Alors je tournai au couloir de droite, puis de gauche, avant de me retrouver dans une grande aile ou brancard et patient s'entassait. 

Je m'accroupi juste à côté d'un pot contenant une plante exotique et fondit en larme. Personne ne fit attention à moi -et pas seulement à cause de ma discrétion- mais car pleurer dans un hôpital est une chose courante, visiblement.

Je ne veux pas perdre ma mère. Je veux pas. Maman reste avec moi. Je t'en supplie. J'ai besoin de toi autant que tu as besoin de moi. Les yeux rouges, je relevais la tête.

Dans la masse, une fille commençait à s'approcher de moi. Non j'voulais pas parler. Elle semblait me connaitre -mais pas moi-.

Elle me posa la question fatidique. Puis elle surenchérit en parlant de son expérience. Je l'écoutai tout de même, mais je n'voulais pas parler.

 « - De quoi j'me mêle ? »

Je la fixai méchamment du regard.

« - J'vais très bien. J'besoin d'personne moi. »

C'était totalement faux.

« - J'm'appelle Jean-Eudes Dumbledore-Loewy et toi ? »

Encore plus faux, évidemment. Mais je voulais la faire marcher. Voir si elle me croyait, puis surtout quelle me fiche la paix.

Première année RP
"Il faut viser la lune, car si vous échouez vous finissez dans les étoiles" -Oscar WILDE.
Daï-mwon Serpontord revendiqué

Bonne année, bonne santé !... ou pas.  ft. Eli' 

Il était triste et confus, cela ce voyait. Seulement, il ne voulait apparemment pas parler, elle le comprenait, c'était étrange mais elle comprenait le regard méchant qu'il lui avait adressé, elle savait ce que ça faisait de voir quelqu'un qu'on aimait souffrir sans rien pouvoir y faire, ce sentiment d'être seul, sans que personne ne puisses nous comprendre. Elle savait également qu'il fallait parfois du temps pour accepter la réalité. Elle savait car elle l'avait vécu, elle avait vu son frère souffrir, se tordre de douleur suite à la morsure du serpent, elle l'avait entendu hurler, elle l'avait vu perdre connaissance et elle avait aussi ressentit ce besoin d'être seul, cette sensation d'être seule de toute façon. Elle avait eu l'impression que personne ne pouvait la comprendre, pourtant lorsqu'elle c'était rendu compte que certaines personnes pouvait l'aider, elle c'était sentie comme... Libérée.
Elle ne releva pas les deux premières phrase du première année mais ne pu s'empêcher d'afficher un sourire moqueur lorsque celui ci lui annonça son prétendu nom, elle ricana en disant:

-C'est un prénom pour le moins...Intéressant on va dire! Moi je te l'ai déjà dit, je m'appelle Eli' Rogue-MacGonnagall , mais mon prénom est bien plus commun que le tien malheureusement!

Le ton qu'elle avait pris était à la fois moqueur mais assez compréhensif, comme si elle avait voulu lui montrer qu'elle ne lui en voulait pas de se foutre littéralement de sa pomme. Elle sortit quelques chocogrenouilles de sa poche au prétendu Jean-Eudes:

-Je suppose que je n'ai également pas le droit de me mêler de ton alimentation mais je propose quand même!

Après une courte pause elle enchaîna:

-C'est une vieille manie que j'ai prise, on appelle ça la politesse tu connais?

Elle souri malgrès et ajouta en appuyant bien sur le Jean-Eudes:

-Tu en veux ou je peux la manger Jean-Eudes?

3 année RP à la rentrée, 1ère devoir, rien ne change de ce côté!XD
Vava en commun avec Geneva, le meilleur elfe de maison du monde!<3
"Harpie un jour, harpie toujours" (Cole & Hestia)

Bonne année, bonne santé !... ou pas.  ft. Eli' 

« - C'qui d'ça ? »

Ma petite phrase à peine formulée avait fusée lorsqu'elle avait annoncé ses faux Noms. McGonagall & Rogue... Pour moi, McMachintruc c'était une ancienne Directrice. Eva avait eu une carte chocogrenouille à son effigie, mais elle était visiblement pas hyper rare. Sinon, Rogue.... ce nom, ça m'disait rien.

Mais pourquoi j'demandais-ça moi ? Après tout, j'm'en foutait éperdument, comme de mon premier signe magique.

La jeune fille semblait amusé par la situation. Moi j'étais tout sauf amusé. Je voulais quelle me fiche un peu la paix. Puis elle sorti es chocogrenouilles de sa poche.

N'importe quel jeune ados se serait jeté dessus, mais moi je restais en retrait à la fixé d'un regard hargneux.

« - T'appelles ça la politesse ? C'est pas comme ça qu'on s'fait des amis ! »

C'était vrai après tout: c'était comme si elle m'achetait. Elle me faisait pensait à ce genre de filles sans-amis qui dé qu'elles sortaient des bonbons en avaient pleins. Ce devait être une pourrie gâtées également. Intello même.

Mais qu'est que j'en savais moi de la façon de se faire des amis ? Mon expérience personnelle ne m'épaulait pas, mais j'étais sur d'une chose, c'est que ce ne serait pas en sortant ses bonbecs que je parlerai avec elle.

« - Déjà moi c'est Daemon. Pas Jean-Eudes. »

Ma propre bêtise m'avait mis les nerfs en compote, alors je décidai d'avouer. Je me recroquevillais encore un peu plus sur moi même. Je voulais que Maman soit là, à côté de moi quelle me parle, que je la prenne dans mes bras. Je ne voulais pas quelle parte moi..

Première année RP
"Il faut viser la lune, car si vous échouez vous finissez dans les étoiles" -Oscar WILDE.
Daï-mwon Serpontord revendiqué

Bonne année, bonne santé !... ou pas.  ft. Eli' 

Elisabeth fut plus que surprise lorsque le prétendu Jean-Eudes lui demanda de qui était les noms qu'elle venait d'utiliser, même si elle voyait qu'il ne pouvait s'empêcher de regretter la question, elle lui répondit tout de même avec un sourire:

-Je sais que tu n'as pas envie d'entendre le son de ma voix mais MacGonnagal était une célèbre Animagus et elle a aussi été directrice de Poudlard quand à Rogue, c'est l'un des sorciers les plus courageux de notre histoire, il était lui aussi directeur de Poudlard avant d'être tué par celui dont on ne doit pas prononcé le nom mais vu que tu en as surement rien à faire je vais arrêter mes explications là!

En entendant le garçon réagir suite à sa proposition de chocogrenouille, la jolie Serdy perdit son sourire et lui répondit sèchement:

-Qu'est ce qui te dit que j'ai envie d'être ton amie? J'ai pas besoin d'amis, j'en ai déjà bien assez, tout ce que je veux ou plutôt voulais c'était t'aider et on dit que le chocolat remonte le moral alors tes commentaires tu te les gardes, parce que j'ai beau essayer d'être gentille et de t'aider même si tu ne veux pas de mon aide, la j'ai qu'une envie c'est de te frapper, excuse ma franchise mais après tout, vu que tu ne semble pas vraiment aimé la politesse, je suppose que je n'ai pas vraiment besoin de l'employer avec toi alors tu redescends de suite sur terre, c'est pas parce que tu es triste que tu as tout les droits, Compris?

Puis elle se rendit compte qu'elle avait été un peu trop loin, le petit Gryffons était triste et même si il n'était pas très agréable, ce n'était pas totalement de sa faute, elle s'excusa donc:

-Je suis désolée, je m'emporte, t'sais, c'est pas facile de garder son calme quand l'un des membres de ta famille est en train de souffrir, j'espère que tu comprends ce que je veux dire....J'ai peur pour lui.

Puis il avoua enfin son vrai prénom, elle esquissa un sourire timide car elle n'arrivait plus à retrouver son sourire habituel devant un si énervant personnage:

-Enchantée Daemon, même si je suppose qu'il n'en est pas de même de ton côté! Je me trompe?

 

3 année RP à la rentrée, 1ère devoir, rien ne change de ce côté!XD
Vava en commun avec Geneva, le meilleur elfe de maison du monde!<3
"Harpie un jour, harpie toujours" (Cole & Hestia)

Bonne année, bonne santé !... ou pas.  ft. Eli' 

Je l'écoutai alors à peine, mais retenu néanmoins quelques phrases.

« - Ça c'est sur qu'j'veux pas entendre ta voie ! M'en foutais de toutes façon de McMachintruc.»

J'étais odieux, mais d'un côté j'avais besoin de me défouler. 

Il fallait que j'oublie la condition de maman, et bizarrement pour pas me faire souffrir moi il fallait que je fasse souffrir les autres. 

Puis elle se remit à parler. A déblatérer. J'en avais rien à ficher mais elle continuait inlassablement sans s'arrêter. Une vraie piplette ! 

Elle s'excusa même. Alors ça, c'était la meilleur ! 

C'était moi qui était le plus odieux et elle qui se sentait mal de m"avoir mal parlé".

J'esquissai un sourire moqueur avant de le perdre lorsqu'elle parla des proches qui souffrent. Je m'éloignai un peu, tel un bébé ne voulant pas accepter la vérité pendant quelle refaisait les présentations.

J'allai craquer. Tic tac. Tic tac. Tic tac.

« - FERME LA ! J'SUIS PAS ENCHANTE MOI ! »

Un long silence se fit pendant qu'une infirmière de passage me dévisagea et que je lui jetai un regard noir dont j'avais le secret. J'en avais marre, et je m'en fichait d'être violent.

« - MOI JE VEUX JUSTE QUE TU M'LAISSSES TRANQUILLE. MERDE ! »

J'étais impitoyable, ne mâchant pas mes mots.

« - Moi c'que j'veux c'est... c'est... »

Je murmurai alors:

« - Maman... »

J'avais les nerfs à vifs, et après m'être énerver je me mit à chialer. Les larmes coulèrent peu à peu avant que le bruit n'arrive. Je n'étais rien. J'étais nul à ses yeux.

Première année RP
"Il faut viser la lune, car si vous échouez vous finissez dans les étoiles" -Oscar WILDE.
Daï-mwon Serpontord revendiqué

Bonne année, bonne santé !... ou pas.  ft. Eli' 

Le garçon était plus qu'odieux, pourtant, même si c'était étrange, Elisabeth le comprenait. Elle le comprenait pour la simple et bonne raison que lors de sa première visite elle n'avait pas été très agréable avec les gens qu'elle avait croisé. Soudain, Daemon ce mit à hurler, à lui hurler dessus de se la fermer, qu'il n'était pas enchanté lui et qu'il voulait qu'elle lui fiche la paix. Soudain sa voix ce transforma en murmure et il se mit à pleurer. De ce que Eli' avait compris c'était sa mère qui lui manquait, qu'est ce qu'elle pouvait bien avoir? La jeune Serdaigle ne le savais pas et de toute façon ce n'était pas ses affaires... Tout ce qu'elle voulait était d'aider le garçon car elle le savait, dans ces moments, on a terriblement besoin d'aide même lorsque l'on ne veut pas l'admettre, peut être même plus lorsque l'on ne veut pas l'admettre.

Lorsqu'il se mit à pleurer, Elisabeth sorti de son sac un petit paquet de mouchoir et le lui tendit:

-Je sais que tu le refuseras surement puisque tu n'as pas l'air de beaucoup m'aimer mais je te le propose au cas où!

Elle marqua une courte pause puis ajouta:

-Ne retiens pas tes larmes, ça fait du bien de pleurer, vide toi de tout tes sentiments négatifs.

Puis, hésitante, elle ajouta dans un simple murmure car elle aussi avait besoin de parler:

-Tu sais,moi aussi j'aimerais bien  revoir mon frère, pouvoir le serrer à nouveau dans mes bras, le voir sourire, mais il va surement mourir et moi je ne peux rien y faire, je suis condamnée à rester simple spectatrice de sa souffrance...

Elle avait prononcé ses dernières paroles plus pour elle même que pour son voisin qui ne l'écoutait même pas, elle en était sure....

3 année RP à la rentrée, 1ère devoir, rien ne change de ce côté!XD
Vava en commun avec Geneva, le meilleur elfe de maison du monde!<3
"Harpie un jour, harpie toujours" (Cole & Hestia)

Bonne année, bonne santé !... ou pas.  ft. Eli' 

C'était étrange, mais d'un certains côté, je commençai à l'apprécier. Elle me tendit un petit paquet de mouchoir -tout ce qu'il y avait de plus banal dans le commerce des Moldu-, et je le pris, sans l'a rejeter. Oh bien sûr, il ne fallait pas trop m'en demander. Je ne la remerciai pas, je pris cela en silence pendant quelle déblatérait des bisounourseries dans le buts de "m'aider". Puis elle commença une phrase, à propos de son frère. J'arrêtais d'écouter, cela ne m'intéressait pas, elle voulait simplement que je prenne pitié et que...

Une femme s'avança dans le couloir. Les cheveux blonds tressés, la démarche sûr et confiante, son visage qui avait l'air pourtant sérieux, professionnel, dénué d'émotion, prit une autre tournure. Elle avait approché un Médicomage, et ils avaient parlé durant quelques minutes. Cette discussion finit, quand elle se retourna, son visage n'était plus le même. Son maquillage -que je n'avais pas remarquer- s'était mis à couler sur son visage devenu livide. Sa longue chevelure avait été décoiffé, et sa robe de sorcière si impressionnante ne l'était plus autant.

Je n'étais donc pas le seul à souffrir ? Regardant la jeune fille qui m'avait tant saouler, mes yeux embués de larmes, j'aurai voulu lui présenter des excuses. J'aurai voulu dire à quel point j'étais idiot et égocentrique. Mais aucun mot de sortit de ma gorge.

Tout dans le regard.

Je suis vraiment confus pour ce retard énorme :wink:

Première année RP
"Il faut viser la lune, car si vous échouez vous finissez dans les étoiles" -Oscar WILDE.
Daï-mwon Serpontord revendiqué

Bonne année, bonne santé !... ou pas.  ft. Eli' 

A sa grande surprise il ne lui balança pas son paquet de mouchoirs à la figure, ne l'ignora pas mais le pris en silence. Voyant qu'il ne bougeait plus elle se tourna vers lui et suivit son regard voyant à son tour la sorcière qui pleurait. Elle venait surement de perdre un proche ou bien ce fameux proche était peut être en danger de mort.

Étrangement l’attitude du garçon changea après avoir vu cette femme, il se tourna vers la jeune Serdy et lui adressa un regard où perçait à la fois regrets et excuses. Il devait surement être bien trop fier pour le dire mais dans son regard elle comprit qu'il était désolé de se comporter comme une petite peste insupportable. Alors, au risque qu'il reparte comme avant elle lui sourit discrètement et proposa:

-Tu veux aller à la cafeteria? Ca ne sert à rien de rester ici, la tristesse est trop puissante dans ce lieu pour espérer pouvoir décompresser.

Puis elle ajouta car elle était consciente qu'il refuserait surement si elle était trop amicale avec lui:

-T'es même pas obligé de me parler,je te conseille juste de bouger un peu pour éviter d'être trop sur les nerfs. Et je paye la nourriture pour nous deux, t'aura rien à dépenser.

Eli' ouvrit son sac et vérifia sans rien sortir qu'elle avait bien une dizaine de gallions avant de redemander au garçon:

-Bon du coup j'y vais avec ou sans toi?

3 année RP à la rentrée, 1ère devoir, rien ne change de ce côté!XD
Vava en commun avec Geneva, le meilleur elfe de maison du monde!<3
"Harpie un jour, harpie toujours" (Cole & Hestia)