Bureau du concierge

Inscription
Connexion

Dernière farce avant minuit  PV 



Seule dans le couloirs du deuxième étage, Kimiah faisait les cents pas , le cerveau prêt à imploser. Elle avait déjà revêtu son costume d'Halloween mais pourtant, à l'instar des autre élèves de Poudlard, elle n'avait pas du tout l'intention de se diriger vers la grande salle où un buffet somptueux l'attendait probablement. Bien sûr, elle avait été tentée, l'espace d'un instant, de tout laisser tomber et d'aller profiter de la soiré avec ses amis mais cela faisait un bout de temps qu'elle, et ses deux partenaires de crime, avait préparé leur coup. Après tout c'était Halloween chez les sorciers; c'était la nuit où toutes les farces étaient permises.

Elle jeta un coup d’œil fébrile à sa montre t décida d'attendre plus calmement adossée contre un mur, de peur que des élèves trouve son comportement suspect. La dernière chose qu'elle voulait était d'attirer les questions indiscrètes. Néanmoins, sont visage plissé par l'inquiétude la trahirait sûrement. Elle avait donnée rendez vous à 19h30 précise à Neala Et Kaya , ses deux acolytes, devant le tableau qui représentait deux femmes avec d'énormes verrues au bout de leurs nez au deuxième étage, mais celle-ci n'était toujours pas arrivées. Pour tenter de se calmer, Kimiah se remémora rapidement le plan qu'elles avaient établi.

Le plus important de la mission, et les trois filles s'étaient directement mises d'accord dessus, étaient que tout le monde les croient a un endroit où elle n'étaient pas, sans jamais éveiller les soupçons. c'est pourquoi elle ne pouvait pas se permettre de rater le banquet d'Halloween, leur absence serait trop flagrante. Kimiah avait déjà son excuse toute trouvée. Étant un membre de la chorale de Poudlard, elle a pendant les deux jours précédents, prétexté des maux de tête incessant afin que personne ne s'étonne qu'elle soit légèrement en retard, voir absente pour la représentation qui devait avoir lieu juste avant le banquet. Elle ne savait pas ce qu'avait décidé les deux autres mais elle espérait sincèrement que ça tienne la route. Ensuite,l'une d'elle devaient récupérer les bombabouses qu'elles avaient acquises qu'elles avaient cachées derrière un petit portrait au quatrième étage et dont elle avait jurer de ne jamais en parler. Une autre devait ensuite déposer une lettre supposément écrite par miss Loewy dans le bureau de Rusard qui l'invitait à se rendre dans la grande salle à 19h45 précise pour recevoir une récompense pour " toutes ses années de bon et loyaux services" pendant que la dernière était chargé d’afficher une fausse pancarte qui disait que le couloir du premier étage était condamné suite à une invasion de lutin de cornouailles. Kimiah s'était chargée de cette partie juste avant de monter et état assez satisfaite de sa pancarte. Alors qu'elle désespérait à les voir arriver, des bruits de pas dans son dos lui arrachèrent un soupir de soulagement.


"Ah Enfin! J'ai cru que vous aviez décidé de plus venir. Vous étiez où?"

« Unto a land flowing with milk and honey »

Dernière farce avant minuit  PV 



Neala avait fait une rentrée discrète à Poudlard. Jusqu'à maintenant, elle avait rendu des devoirs excellents à ses différents professeurs, mais peinait néanmoins à se faire des amis. Peut-être était-ce sa timidité ? Elle l'ignorait, mais elle commençait tout de même à en souffrir ces derniers temps. Toutefois, il y a quelques semaines, sur le panneau d'affichage des Poufsouffle, il a été annoncé un concours de costumes, à l'occasion d'Halloween. D'humeur joueuse, la jeune fille s'était de suite procuré une combinaison du chat du Cheshire, afin d'amuser la galerie. Fort malheureusement, cette combinaison, déjà trop lourde avec tous ces poils, n'était pas à sa taille du tout. Difficile de se mouvoir avec cela sur le dos, sans compter la chaleur à l'intérieur ! Malgré cela, Neala s'amusait comme une petite folle, et il semblerait que son costume face mouche. Du moins, aimait-elle le croire. Alors qu'elle avait fait plusieurs apparitions grimée en gros minet en public, Neala avait fait la rencontre de deux étudiantes de son âge, toutes deux très attachées à la fête d'Halloween. Très vite et très simplement, les liens se sont tissés à tel point que ces trois petites sorcières ont vite élaborés un plan pour faire une farce en cette horrifique occasion.
Le plan était convenablement réparti en trois tâches à réaliser. Il était question de bombabouses, d'une pancarte factice, et d'une lettre trafiquée. Pour cela, Kimiah avait pris l'initiative de créer une pancarte factice, dans le but de faire diversion. En lisant l'invasion des lutins de Cornouailles, les trois sorcières espéraient que cela serait suffisant pour faire fuir les autres étudiants. Quand à Kaya, elle était chargée des bombabouses... Restait à Neala la confection et le dépôt de la lettre trafiquée pour éloigner Rusard de son bureau, et ainsi leur permettre de réaliser leur farce....
Pour cela, la jeune fille était sûre d'elle. Studieuse, soigneuse, elle était convaincue que son piège aurait son petit effet. Pour cela, elle s'était munie de sa plume la plus précise, et de son parchemin le plus épais avant de se lancer dans l'écriture de sa lettre:



Reducio

"Monsieur le Concierge,

Le personnel de Poudlard, et moi-même souhaitons profiter de ce moment de fête pour vous remercier chaleureusement de tous les services que vous avez rendu à notre école. Par conséquent, vous êtes prié de vous rendre à la Grande Salle à 19h45 pour vous voir remettre un majestueux trophée sur lequel sera gravé en véritable feuille d'or "Trophée félicitant le plus merveilleux des concierges pour tous ses bons et loyaux services rendus à l'école Poudlard". Nous comptons sincèrement sur votre présence, en quel cas il nous faudra trouver une autre fonction à ce présent.

Cordialement

Miss Loewy"
,



Neala espérait sincèrement qu'elle n'en avait pas fait trop concernant cette lettre. Après maintes relectures, elle était assez convaincue de son ouvrage. Ne lui restait plus qu'à inventer une excuse pour partir durant le banquet d'Halloween, sans éveiller les soupçons ce soir...
Quoi qu'il en soit, là il fallait juste déposer cette missive dans le bureau de Rusard afin qu'il la lise à temps pour remporter sa prétendue récompense. Cela tombait bien, à cette heure, le concierge effectuait sa ronde dans les toilettes des filles et des garçons, avant de revenir se reposer une petite demi-heure pour aller inspecter les cuisines avant le repas. Neala se rendit donc rapidement et sans encombres dans le bureau de Rusard, et y déposa sur le bureau, bien en évidence, la missive factice afin qu'il en prenne directement connaissance dès son retour.




Neala dégustait un délicieux potage dans la Grande Salle, se délectant en même temps de cake à la carotte et de friandises magiques en tout genre. L'avantage de son costume, c'est qu'il dispose d'une grande ouverture à la bouche, ce qui lui permet de manger sans problèmes. Après, pour les mains, il fallait juste faire preuve de dextérité. C'était Halloween après tout ! La jeune fille attendait maintenant le moment adéquat pour s'éclipser de la cérémonie afin de rejoindre ses deux camarades pour la farce d'Halloween. En parlant de cela, quelle heure était-il ? Parée de son imposante combinaison poilue de chat, la jeune fille dû retirer sa grosse patoune velue pour avoir accès à sa montre.

"Nom d'une Chocogrenouille, c'est le moment !"

Alors que ses voisins la regardait d'un air étrange, Neala remit sa main velue, et se justifia en ajoutant:

"Boulettes de poils à évacuer, je reviens dans quelques minutes !"

Elle se leva subitement, en accrochant tout le monde au passage, et en renversant le reste de sa soupe sur la table. Côté discrétion, il faudra repasser. Peut-être aussi question excuse, mais détestant le mensonge au plus haut point, Neala n'avait pas anticipé d'excuses appropriées. N'ayant pas un fond méchant, la poufsouffle n'estimait pas important de se justifier quand à son absence de toute manière. Alors, cela suffirait.
Avançant péniblement, et donc très doucement, Neala peinait à se déplacer dans le Grand Escalier pour rejoindre ses complices. A ce train là, elle serait vachement en retard ! Quelques flopées de marches, quelques touffes de poils semées, et trois litres de sueur évaporés, la jeune fille se rapprochait difficilement du point de rendez-vous. Au loin, elle vit enfin la silhouette de Kimiah, avec son déguisement de squelette. Cette dernière se retourna rapidement et lança:


"Ah Enfin! J'ai cru que vous aviez décidé de plus venir. Vous étiez où?"

" Vous ? Moi et le chat ? Car si tu parles de Kaya, je ne l'ai pas vue sur mon chemin. Je pense qu'elle va arriver d'ici quelques secondes. Sinon, c'est quand même Halloween, je n'allais surement pas louper ma dégustation de friandises ! J'étais donc dans la Grande Salle. Mais rassure-toi, je me suis excusée pour partir, il n'y a aucun soucis à se faire. Et puis, en ce qui concerne la lettre pour Rusard, je l'ai déposée dans son bureau en fin d'après-midi. Quoi qu'il en soit, de mon côté, j'ai réalisé ma part du marché et j'ai hâte de passer à la suite !"


Neala, ravie, s'effondra lourdement par terre pour reprendre son souffle et faire descendre un peu la température sous sa combinaison poilue, en attendant l'arrivée de Kaya.

Dernière farce avant minuit  PV 



Arpentant les couloirs du château, Kaya maudissait silencieusement ses camarades de Gryffondor. Elle les adorait par-dessus tout, mais quand ils l'empêchaient d'accomplir ce qu'elle avait à faire, ils pouvaient aussi être très agaçants. Et, en l'occurrence, ils avaient mis la rouge et or très en retard, bouleversant le plan minutieusement préparé par Kimiah, Neala et elle-même. C'était LA mission commando d'Halloween, et les trois jeunes filles l'avaient préparée avec soin : toutes les tâches avaient été chronométrées et réparties, et un planning très précis avait été distribué. Une minute de retard et tout l'emploi du temps changeait. Et, à cet instant précis, Kaya en avait cinq, voire six ou sept lorsqu'elle arriverait à l'endroit où étaient cachées les bombabouses. Accélérant le pas, la jeune fille repensa aux événements qui les avaient menés jusqu'ici...



Les rayons du soleil effleurèrent les paupières de Kaya. Aveuglée, la jeune fille rabattit la couverture sur ses yeux, cherchant quelques minutes supplémentaires de repos. Elle avait le temps après tout, c'était les vacances, autant en profiter. Quelques minutes plus tard, la porte du dortoir Natalie McDonald claqua et une petite sorcière blonde aux vêtements oranges et violets apparut, une citrouille à la main. Il ne fallut que quelques secondes à l'irlandaise pour comprendre ce qu'il se passait. Elle se dégagea de son lit à grands coups de pied et fila dans la salle de bain pour se préparer. Nous étions le 31 octobre, et c'était le grand jour. C'était le jour de la fête d'Halloween.

La jeune fille avait passée sa journée à se promener dans le château, à la fois anxieuse et excitée par ce qui l'attendait. En effet, elle et deux de ses camarades, Kimiah Van Derblick et Neala Deleon, avaient eu l'idée de réaliser la meilleure farce du château. Kaya avait rencontré Kimiah à son arrivée à Poudlard, puisqu'elle avait également été répartie à Gryffondor, et les deux élèves de première année se croisaient régulièrement en salle commune et pendant les cours. Mais elle avait vraiment appris à la connaître en même temps qu'elle avait rencontré Neala, lors d'une balade nocturne dans la Parc où elle avait croisé la jeune Gryffondor qui enterrait son rat mort. La Poufsouffle était également venue à sa rescousse et ensemble, elles avaient aidé Kimiah avec l'enterrement de son animal. Depuis, une réelle complicité s'était créée entre les trois jeunes filles, et l'idée de la farce était venue tout naturellement. Elles allaient cambrioler le bureau de Rusard et récupérer certains objets confisqués, tout en plaçant quelques bombabouses pour l'effet de surprise.
L'idée pouvait paraître insensée, mais Neala, Kimiah et Kaya avaient longuement réfléchie à un plan qui tenait debout. Elles avaient dérobé des bombabouses et les avaient stockées derrière un tableau au quatrième étage. Kaya devait les récupérer juste avant la farce, pendant que Kimiah plaçait une fausse pancarte condamnant l'accès au premier étage. Neala devait, quant à elle, créer une lettre factice à l'intention de feu le concierge préféré des élèves de Poudlard afin qu'il s'absente le temps que les jeunes filles envahissent son bureau. Elles avaient tout prévu, il n'y avait aucune chance que le plan échoue.

Le soir était arrivé et chacun avait revêtu son costume d'Halloween. Kaya s'était déguisé en dame blanche, simple mais efficace. Elle s'était dépêché de se préparer pour pouvoir passer par le quatrième étage. Elle avait fait exprès de prendre une robe bouffante avec des poches pour pouvoir y fourrer les bombabouses, et après avoir longuement réfléchi, avait conclu qu'y aller avant le buffet alors que tout le monde se préparait était la meilleure solution. Mais il fallait croire que non, puisque des élèves déguisés en toutes sortes de monstres riaient et parlaient bruyamment dans le couloir où elles avaient cachés leurs armes. Elles auraient dû se douter que les Gryffondor et les Serdaigle passeraient par ce couloir pour rejoindre la Grande Salle. Kaya avait juré silencieusement en les suivant. Tant pis pour les bombabouses, elle s'en chargerait avant le rendez-vous, lorsque tout le monde serait arrivé dans la salle du buffet.
Une ambiance mystérieuse régnait dans la salle remplie de citrouilles évidées qui faisaient office de lanternes. Des milliers de chauves-souris et des serpentins voletaient entre les élèves. Kaya regrettait presque de ne pas pouvoir assister à ce spectacle, mais elle s'était vite ravisée en pensant au spectacles qu'elles allaient donner. Elle s'était donc assise parmi ses camarades de Gryffondor et avait attendu patiemment 19h20, heure qu'elle s'était fixée pour quitter la salle et réaliser sa mission. Là encore, une faille s'était révélée dans leur plan. Du moins, les trois jeunes filles y avaient pensée, mais Kaya n'avait pas tenu compte de certains problèmes... ses camarades. En effet, elle avait prévu de prétexter une surprise de la Petite Mornille, ce qui n'était pas totalement faux puisque une édition avait été prévue pour l'occasion. La jeune fille comptait la récupérer juste après leur petite expérience dans le bureau du concierge. Cependant, ses amis l'avaient suppliée de rester pour ne pas rater le discours de Madame Loewy, et tandis qu'elle essayait de se libérer, Kaya avait assisté, impuissante, au départ de Kimiah puis de Neala. Il fallait vraiment qu'elles leur demandent comment elles avaient fait, car elle n'était visiblement pas douée pour les excuses.
Après de nombreuses protestations, Kaya avait promis de revenir très vite et s'était éclipsée à 19h25.




Kaya était dans le couloir où les trois jeunes filles avaient caché les bombabouses. Alors qu'elle allait soulever le portrait, un Serdaigle retardataire apparut au bout de couloir. L'irlandaise s'éloigna vite et tenta de paraître le plus naturel possible, jouant avec ses cheveux emmêlés et regardant frénétiquement sa montre, à la fois pour faire semblant qu'elle attendait quelqu'un et parce qu'elle surveillait le temps. Malgré quelques regards suspicieux, l'élève passa bien vite le couloir et Kaya se dépêcha de soulever le tableau et de prendre le petit sachet de bombabouses. Courant presque pour rejoindre Neala et Kimiah, elle parcourut les couloirs et les escaliers à une vitesse record. Elle arriva enfin devant le bureau de Rusard où ses amies l'attendaient, leur regard accusateur pesant sur elle. Comme pour s'excuser, Kaya brandit le sachet de bombabouses et jeta un coup d'oeil à sa montre. 19h34.

Rapides comme le vent et féroces comme le lion - les Griffes Ardentes
Remplaçante batteuse-gardienne
Élève du Mois de Janvier 2017
Gryffindor Girl Power - A.B.

Dernière farce avant minuit  PV 

" Vous ? Moi et le chat ? Car si tu parles de Kaya, je ne l'ai pas vue sur mon chemin. Je pense qu'elle va arriver d'ici quelques secondes. Sinon, c'est quand même Halloween, je n'allais surement pas louper ma dégustation de friandises ! J'étais donc dans la Grande Salle. Mais rassure-toi, je me suis excusée pour partir, il n'y a aucun soucis à se faire. Et puis, en ce qui concerne la lettre pour Rusard, je l'ai déposée dans son bureau en fin d'après-midi. Quoi qu'il en soit, de mon côté, j'ai réalisé ma part du marché et j'ai hâte de passer à la suite !

Kimiah sourit face à l'enthousiasme que manifestait Neala pour cette farce qu'elles allaient réalisé et secoua la tête de gauche à droite. Elle attrapa par les épaules et lui fit faire un tour sur elle même afin qu'elle puisse voir que Kaya venait à son tour d'arriver , un sac de bombabouses à la main. Leur plan se déroulait plutôt bien pour l'instant. Toutes les trois avaient parfaitement rempli leurs tâches respectives et elle pouvait désormais passer à la phase deux qui consistait à accéder au bureau de Rusard. Elle ne savait pas si le bureau allait être fermé à clef c'est pourquoi elles s'étaient entrainé durant plusieurs jours au sortilège Alohomora. Kimiah n'avait réussi a l’exécuter à la perfection qu'après plusieurs essais et maintenant la seule chose qu'elle redoutait c'était que d'autres élèves décide de faire la même chose que les trois fillettes. Elle se tourna alors vers les deux autres pour leur faire part de ses doutes.

"J'espère qu'on croisera personne quand même, vous avez croiser du monde en arrivant ? Oh mince j'avais oublier les escaliers on ferait mieux de se dépêcher , avant qu'ils nous amènent je ne sais où"

Kimiah fit un signe désinvolte de la main au deux filles, leur indiquant de la suivre. Si elle avait choisis de se lancer dans cette farce , c'est d'abord parce qu'elle aimait bien embêter les autres, et tout particulièrement Rusard, mais aussi parce qu'elle avait entendu que deux garçons organisaient des ventes de farces et attrapes mais qui refusaient de marchander avec des premières années ce qu'elle trouvait stupide. Elle comptait bien que les premières années aussi savaient faire des blagues. Alors qu'elle s'apprêtaient à leur poser une autre question, le brut assourdissant des escalizes qui bougeaient la fit sursauter et elle dû se cramponner à la rambarde pour ne pas tomber.* Oh non..où-est-ce qu'on va encore atterrir*pensa-telle

« Unto a land flowing with milk and honey »

Dernière farce avant minuit  PV 

Alors que Neala reprenait son souffle sur le sol, Kimiah l'attrapa par les épaules et la fit pivoter sur les fesses, lui montrant ainsi l'arrivée de Kaya pour la farce. Soudainement, la jeune fille se leva pour accueillir plus décemment sa camarade, quoi que, sous une flopée de poil, c'était plutôt difficilement réalisable. Kaya, légèrement en retard de quelques minutes, leur montra le sachet de bombabouses qu'elle avait réussi à récupérer, pour le bon déroulement de la blague. Kimiah, très impatiente, s'exclama:

"J'espère qu'on croisera personne quand même, vous avez croisé du monde en arrivant ? Oh mince j'avais oublié les escaliers on ferait mieux de se dépêcher , avant qu'ils nous amènent je ne sais où"


"Moi, Neala, jure solennellement que je n'ai pas croisé de petites souris curieuses sur mon chemin ! Eh oui, prenons ces escaliers avant d'arriver dans un endroit que l'on ne voudrait pas."

Les trois jeunes filles se précipitèrent donc dans les escaliers magiques, et à leur grande crainte, ces derniers bougèrent assez forts pour les faire se cramponner à la rambarde. La manoeuvre terminée, Neala se précipita au point d'arrivée pour vérifier si elles avaient accédé à la bonne destination. Difficile à dire, puisque les voilà arrivées dans un couloir sombre, assez semblable à tous les autres couloirs de l'école.

" Bon, avec mon sens de l'orientation désastreux, je suis incapable de vous dire si nous sommes au bon endroit, mais je serais quand même d'avis à vérifier la porte au fond du couloir avant de repartir. Vous imaginez ? Si c'est vraiment le bureau de Rusard, nous allons encore perdre sur notre timing si nous partons, et là, notre farce risquerait d'être un échec, ce serait dommage..."


Neala avança donc prudemment dans le couloir sombre. Seules deux torches éclairaient les pourtours de l'unique porte au fond du couloir. Pas un bruit ne régnait. Plus les jeunes filles avançaient, et plus Neala regrettait sa témérité un peu inconsciente. Enveloppées par l'obscurité et le silence total, le trio continuait son avancée. La jeune poufsouffle se concentrait inlassablement sur la porte et les deux flammes environnantes pour résister à l'angoisse qui commençait à monter. Elle essayait de ne pas s'incommoder de la sueur qui coulait le long de son échine et poursuivit sa route. Arrivée devant la porte, Neala avança prudemment sa main pour abaisser le lourd loquet qui bloquait la porte. Comme elle s'en doutait, elle était verrouillée... Elle se remémora rapidement le sortilège qu'elle avait entendu parler pour ouvrir les portes: Alohomora. Bien qu'elle ne l'ait pas encore abordé en cours de Sortilèges, Neala avait entendu dire qu'il était assez sommaire, donc simple à réaliser. De plus, elle s'était entrainé plusieurs heures avec ses deux camarades. Mais elle devait avoué qu'elle n'avait pas réussi à tous les coups. Elle enleva donc l'une de ses grosses pattes velues, et passa les mains dans la partie inférieure de son costume, c'est à dire celle qui va de la moitié du ventre jusqu'au bout des orteils. Elle farfouilla à l'endroit des fesses, et en sortit sa baguette magique, quasiment neuve.


" Ben quoi ? Je l'avais caché dans la queue de mon déguisement de chat !"

Neala se remémora les gestes pour réaliser le sortilège de déverrouillage et pointa donc la serrure de la porte fermée par un simple loquet pourtant. Ils devaient être associés ensemble.

"Alohomora ! "

Un petit crissement métallique se fit entendre, et Neala tenta d'ouvrir la porte, en vain. Peut-être qu'elle n'était pas assez déterminée pour réussir convenablement la formule, puisqu'elle s'était laissé envahir par la peur. Il était tant d'essayer une nouvelle fois avant d'abandonner.

"ALOHOMORAAAAAAAA"

Cette fois-ci, on entendit distinctement que la porte était en train de se déverrouiller, et non pas le ridicule petit cliquetis qu'on avait pu distinguer au premier abord. Mais Neala avait tellement hurlé pour réaliser son sortilège qu'elle craignait maintenant qu'un membre du corps professoral les repère... La première année prit le loquet de la porte et tira dessus pour l'ouvrir. Elle fit pivoter la porte, et recula de frayeur.


" Nom d'un détraqueur, c'est bien ici le bureau de Rusard" ?

Elle laissa la place à ses camarades, et attendit leur réaction, tandis que les coulées de transpiration redoublèrent sous son costume de chat. Finalement, celui-ci n'était peut-être pas un bon choix...

Dernière farce avant minuit  PV 

À peine Kaya fût-elle arrivée devant le tableau où se tenait le rendez-vous que Kimiah se dirigeait d'un pas dynamique et décidé vers le bureau de Rusard. L'irlandaise se lança à sa suite, encore essoufflée de sa course à la montre dans le château, et tentait difficilement de garder le rythme par de grandes enjambées. Jetant un coup d'oeil au costume de Neala, elle pensa qu'elle avait bien choisi le sien et que sa pauvre camarade devait crever de chaud sous toute cette fourrure. En bonne meneuse de troupe, Kimiah demanda alors, sans ralentir le pas :

" J'espère qu'on croisera personne quand même, vous avez croisé du monde en arrivant ? Oh mince j'avais oublié les escaliers on ferait mieux de se dépêcher , avant qu'ils nous amènent je ne sais où "

Alors que Neala répondait par le négatif, Kaya se rappela du Serdaigle qui l'avait retardée dans le couloir des bombabouses. Il ne lui avait lancé qu'un regard et l'avait sûrement vite oubliée, trop occupé à rejoindre la grande salle en espérant que l'on ne lui reprocherait pas trop son retard, mais elle se devait quand même de prévenir Kimiah. Alors qu'elle allait lui répondre, Kaya fût secouée brusquement et manqua de se cogner le front contre la rambarde de l'escalier magique. Celui-ci s'était mis en mouvement. La tension monta d'un coup au sein du groupe, et bien que seul le silence se mêlait au vrombissement de l'escalier et aux halètements des trois jeunes farceuse, elles commençaient sérieusement à douter du succès de leur plan. Elles avaient déjà pris du retard, et il n'y avait plus de temps à perdre.

L'escalier se stabilisa enfin et Neala prit la tête du groupe. Elle leur confia qu'elle ne savait pas vraiment où elle se dirigeait, mais compte tenu de leur situation, elles ne perdaient rien à vérifier si elles étaient sur le bon chemin. Kaya connaissait plutôt bien le château, mais l'obscurité était tellement dense que ses sens étaient eux-mêmes un peu perdus dans le dédale des couloirs. Arrivée au bout d'un boyau sombre, Neala sortit sa baguette de son costume et commença à s'acharner sur la serrure devant laquelle les trois jeunes filles se trouvaient. Un cliquetis retentit, et elle poussa la porte avant de reculer brusquement.


" Nom d'un détraqueur, c'est bien ici le bureau de Rusard ? "

Impatiente, Kaya bouscula sa camarade et passa sa tête dans l'ouverture de la porte. L'obscurité l'empêchait cependant de distinguer quoique ce soit. Elle tenta d'avancer, mais sa jambe se cogna contre un objet et elle manqua de se faire assommer par un manche à balais. Celui-ci en entraîna un autre, qui provoqua la chute d'un troisième, et ce fût bientôt tout un tas de balais qui leur tombait sur la tête dans un grand nuage de poussière et un vacarme assourdissant. Si Neala ne les avait pas fait repérer avec ses Alohomora, Kaya venait de réussir avec brio.

Le cerveau de la petite irlandaise tourna à toute vitesse, et elle déduisit qu'elles se trouvaient au deuxième étage, au niveau du placard à balais. Ce qui signifiait que le bureau de Rusard était juste sous leurs pieds. Sans perdre une minute, elle attrapa ses deux camarades et dégringola les escaliers en courant. Elles avaient trop longtemps préparé ce coup pour abandonner maintenant, et peut-être que le raffut que Kaya venait de causer était la chance qui leur fallait. Elle jeta un coup d'oeil à sa montre. 19h42. Rusard devait déjà être trop loin pour avoir entendu quoique ce soit, et les personnes traînant dans les couloirs allaient forcément être attirées par le bruit. La distraction parfaite. L'occasion qu'elles attendaient.


" Une fois à droite et deux à gauche et on y est. "

Reducio
Je m'excuse pour cet énorme retard. :sweatingbullets:
Code couleur : #483D8B

Rapides comme le vent et féroces comme le lion - les Griffes Ardentes
Remplaçante batteuse-gardienne
Élève du Mois de Janvier 2017
Gryffindor Girl Power - A.B.