Bureau du concierge

Inscription
Connexion

Découverte du réglement  Libre 

Jonathan entra timidement dans le bureau du concierge ce matin là. Il avait préparé son coup exprès pour que Rusard ne soit pas présent. Il l'avait vu il y a 2 minutes au troisième étage en train d'engueuler quelqu'un comme à son habitude. C'était une manie chez lui, il fallait toujours qu'il râle. Même en fantôme, le concierge prenait tous les élèves pour des monstres présent dans l'école uniquement pour la détruire. Mais bon après tout c'était son boulot.

Jonathan se retrouver donc seul dans le bureau. Pour la première fois il voyait les différents éléments de tortures accrochés au mur. La légende disait que tout les murs en étaient recouverts et qu'ils avaient tous déjà étaient utilisés sur des élèves. Le jeune garçon était sur d'une chose c'est que la première partie de la légende était vrai et que c'était très impressionnant. De plus il y avait aussi le règlement. Ce n'était pas n'importe quel règlement, sa taille ne pouvait se comparé à rien d'existent. Mais cela était beaucoup moins intéressant pour notre héros. 

Jonathan était venu par curiosité, mais également dans un but précis. Le rouge et or voulait voler un objet. Cet objet serait un peu la preuve de son courage. La preuve qu'il était venu dans son bureau. La preuve qu'il avait défié et vaincu le grand Rusard. Et avec tout ce qui était accroché au mur, le Gryffondor avait largement le choix. Mais au moment où il s'apprêtait à voler un objet bizarre avec pleins de pics, la poignée de la porte tourna et cette dernière s'ouvrit doucement. Jonathan eut juste le temps de se remettre au centre de la pièce. Ses jambes tremblé, son cœur battait la chamade, et ses mains ne cessaient de se resserrer l'une contre l'autre. Il y avait plusieurs possibilités de scénario. Soit c'était Rusard et dans ce cas Jonathan ne ferait pas de vieux os. Soit c'était un professeur et dans ce cas sa punition dépendrait du professeurs, il y en aurait même certains avec qui il pourrait s'en sortir comme Miss Keith ou Miss Crowford. Et enfin si c'était un élève Jonathan n'avait rien à craindre.

Jo’ Family
Mon cœur appartient à Eider. Esmée <3. Jonois.
Gryffondor du mois de Mars, Champion de Poudlard de Bavboule, Don Juan 2017.

Découverte du réglement  Libre 

Je me permets de pointer le bout de mon nez vu que votre RPG est libre. J'espère que ça ne vous dérange pas  :roll:

C’était un matin de semaine comme beaucoup d’autres. Jessica devait se lever, aller faire sa journée de cours, corriger les quelques copies des élèves ayant choisi sa matière puis se recoucher en attendant la journée suivante. Une journée qu’elle n’aurait pas su aimer si elle n’était pas dans un lieu complètement magique (ce qui change de ses anciens boulots) et d’être entouré d’enfants à éduquer et à instruire pour qu’il devienne acteur du monde magique de demain. Ce matin-là, Jessica s’était levé, s’était habillé et d’un pas assez lent, elle entreprit de descendre les escaliers séparant son appartement de fonction située au septième étage et la grande salle, lieu pour se ravitailler. Elle devait avant cela chercher Effie qui avait disparu dans la nuit et n’était pas revenu depuis. Jessica avait besoin d’elle pour ses cours, elle a rarement fait cours sans son assistante. *Elle doit être dans les cuisines, à tous les coups !* pensa la professeur de Divination en avançant dans le sixième étage.

C’est alors qu’elle entendit du bruit venant du bureau de Rusard, le fantôme concierge. Cela fait bien longtemps qu’il a arrêté de bricoler dans son bureau, le pauvre Rusard ne peut plus tenir le moindre objet depuis sa mort. Alors la personne qui se trouve à l’intérieur est forcément un vivant et de surcroît quelqu’un qui ne devrait pas être là. Ou alors c’est Peeves. Jessica l’a toujours détesté, même lorsqu’elle était élève à Poudlard. Tournant doucement la poignée, la professeur de Divination ouvrit la porte et trouva non pas Rusard lui-même, non pas Peeves comme elle le redoutait, mais un élève de Poudlard. Pas plus de la troisième année vu la taille. Jessica regarda l’écusson de maison cousu sur la robe de sorcier du garçon : un Gryffondor. Il va falloir être astucieux pour éviter d’allonger la liste de travaille d’Eawen. Mais ça, ça ne dépend que du garçon.

« Je vois que les Gryffondor n’ont pas changé… toujours présent dans les endroits où ils n’ont pas le droit d’aller. »

Jessica fit rapidement le tour de la pièce du regard. Elle vit que quelque chose n’était pas à sa place. Un objet avec des piques pointu, utilisé autrefois pour les sanctions des élèves. Jessica n’a heureusement pas connu ce temps, mais allez savoir pourquoi Rusard a toujours conservé ses chaînes. Ne voulant pas accuser à tort l’élève, elle demanda plutôt :

« Que faites-vous ici, pendant que tous vos camarades se préparent pour aller en cours ? »

Jessica était à présent bien réveillé, voir cet élève dans le bureau du concierge fantôme l’avait rebooster.

~ Professeur de Divination ~ Correctrice en Sortilèges ~

Découverte du réglement  Libre 

Image

Lorsque la porte s'ouvrit Jonathan vit une femme entrer dans la pièce. Une brune aux cheveux courts. Elle lui rappelait vaguement Miss Beauchamp, une femme que Jonathan connaissait maintenant depuis plus d'un an. Il espérait que leurs caractères seraient également similaire. Le jeune garçon n'avait jamais vu cette femme mais de toute évidence cela ne pouvait être que le professeur d'une matière qu'il n'avait pas encore. Une matière mineure comme Etude des Runes ou Divination. Deux matières pour lesquelles Jonathan n'éprouve pas vraiment d'intérêt pour le moment. Ce qui l'intéresse c'est Potion ou Histoire de la Magie. Ne la connaissant pas, le Gryffondor ne pouvait pas encore prédire son avenir suite à cette entrevue. Tout dépendrait de ses actes et de ses futurs paroles. Vous le connaissez bien maintenant le petit Jonathan, vous savez qu'il n'est pas très futé. Mais il murit, peut être que pour fois il agira de façon intelligente...

« Je vois que les Gryffondor n’ont pas changé… toujours présent dans les endroits où ils n’ont pas le droit d’aller. »

Déjà ça partait mal si elle critiquait les Gryffondor. Encore une professeur qui a une dent contre la meilleur maison de Poudlard. Jonathan était déterminé à lui montrer que les Gryffondor valent beaucoup plus que ce qu'elle peut penser. D'ailleurs si elle avait été une élève, le deuxième année l'aurait déjà contredite en engueulé comme du poisson pourri. Mais il était trop jeune pour mourir donc il s'abstint. Je vous avais dis qu'il avait murit ce petit.

« Que faites-vous ici, pendant que tous vos camarades se préparent pour aller en cours ? »

La brune était déjà moins agressive avec cette question. Peut être était elle gentille. Il fallait sauter sur l'occasion et faire appel à son humanité. Ce n'est pas avec la Directrice que cela aurait marché. Jonathan bégaya un peu, à cause du stress surement. Son coeur battait la chamade. Le garçon savait très bien que son sort allait se jouer très rapidement et que ses premières paroles seront décisives. Il devient presque intelligent. Il se concentra du mieux qu'il put et sortit cette phrase en guise de réponse :

"Euhhh....je ne sais pas....je cherchais un objet.......euhhh...on m'a dit qu'il était ici..."


D'accord, j'ai dit "presque intelligent". Il ne fallait pas s'attendre à un miracle non plus. Jonathan regarda la jeune femme. Elle avait un air mystérieux avec ses mèches brunes qui faisait peur au rouge et or. Ses mains étaient toujours dans son dos serrées l'une contre l'autre aussi fort que possible. Il avait parlé en baissant la tête, il avait peur de se faire gronder comme un enfant. Il ne pouvait pas rester comme cela sans rien dire. Il passerait pour un gamin, un gosse indigne de sa maison.

"Qui êtes vous ?" Maintenant sa tête était relevé, Jonathan fixait la jeune femme de ses yeux bleus. "Je n'ai rien volé si c'est ce que vous pensez".

Jo’ Family
Mon cœur appartient à Eider. Esmée <3. Jonois.
Gryffondor du mois de Mars, Champion de Poudlard de Bavboule, Don Juan 2017.

Découverte du réglement  Libre 

Certaines personnes sont douées pour être là où on l’attend le moins. Jessica était parmi ses élèves étant jeunes, un peu irrespectueuse du règlement, un peu rebelle vis-à-vis de ses professeurs. Jamais elle aurait pensé qu’un jour, elle serait l’un d’entre eux et devrait assurer le bon respect du règlement dans le château. Elle se tenait, aujourd’hui, devant un élève de Gryffondor, d’après ce qu’elle pouvait voir de son écusson, un élève qui avait d’autres choses à faire – en principe – que d’être dans un bureau d’un ancien concierge fantomatique. Il allait devoir avoir une bonne excuse à fournir à cette professeur qui dans le passé, à fait les quatre cents coups.

Il répondit qu’il cherchait un objet d’une voix qui manquait d’assurance. Jessica ne montra aucune expression mais elle était ravie que sa présence perturba le jeune lion. S’il s’apprêtait à faire une bêtise, cela sera plus difficile désormais. Ensuite, le jeune homme demanda qui était Jessica. Une question simple, qui mérite d’être posé puisque Jessica enseigne une matière à partie de la troisième année. Et il ajouta qu’il n’avait rien volé, ce qui sema soudainement le doute chez la professeur novice.

« Je suis le professeur Sapworthy. J’enseigne la Divination. Vous dites de ne pas vouloir voler d’objet mais chercher un objet. C’est que vous avez sûrement reçu l’autorisation de l’emprunter puisqu’il n’est pas à vous. Pouvez-vous me montrer l’écrit ou donner le nom de la personne qui vous a autorisé ? Et de quel objet s’agissait-il ? »

Comme ce garçon dit ne pas vouloir voler, il n’y aucune raison qu’il y ait un problème pour répondre à ces questions. Avec ces dernières, Jessica veut s’assurer que l’élève n’est pas en train de lui la mettre à l’envers. S’il a bien reçu l’autorisation de quelqu’un, il doit avoir un papier signé ou au moins le nom de la personne à donner. Et si jamais la personne affirmait qu’il ou elle n’avait jamais donné l’autorisation de quoi que ce soit, alors le garçon serait à placer dans les élèves « pas digne de confiance ». C’est une façon de tester l’élève d’une certaine manière.

« Oh et je ne connais toujours pas votre nom. »

~ Professeur de Divination ~ Correctrice en Sortilèges ~

Découverte du réglement  Libre 

"Crimspeak...Jonathan Crimspeak"

Jonathan était en très mauvaise position. Cette jeune femme était donc bien une professeur. Ca s'annonçait mal pour le jeune homme car il ne la connaissait pas du tout. Aucun moyen de savoir si elle serait gentille ou intransigeante avec lui. Le garçon avançait dans le brouillard. De plus son interlocutrice avait bien l'air décidé à le piéger. Jamais il n'avait reçu d'autorisation d'être ici et au fond elle devait le savoir. Jonathan se doutait que c'était simplement un piège.

Ses jambes tremblaient, ses mains se tordaient dans son dos et son coeur battait beaucoup plus vite que d'habitude. On dit que l'adrénaline peut ralentir le temps, et bien cela aurait était utile à notre héros. Car il lui fallait beaucoup plus de temps pour trouver une excuse valable. C'est simple à la place de son esprit c'était à la fois une tonne d'information qui s'y déversaient d'un coup et un grand vide. Jonathan ne savait plus sur quoi réfléchir, quoi faire. Plutôt que de faire une crise d'hyperventilation dans le bureau du concierge, le Gryffondor respira un grand coup pour reprendre son calme.

"Personne ne m'a autorisé à venir ici." Jonathan avait baissé la tête en disant cela. Il se sentait un peu tout nu devant cette professeur inconnue. " Je me suis dis que cela irait plus vite si j'entrais directement ". Le deuxième année s'était dis que la vérité serait sans doute sa seule échappatoire. Par contre il évita soigneusement de parler de l'objet fictif qu'il avait dit être venu chercher. "Vous avez surement connu Rusard quand il était vivant, mais la légende raconte qu'il était pire encore que maintenant. Il me fait vraiment peur du coup je voulais éviter de le croiser."

Maintenant il regardait la femme qui se tenait debout devant lui. Puis il se rendit compte qu'elle ne devait pas avoir plus de 30 ans. Peut être 35 mais c'était le max. Tout s'accéléra dans son petit esprit d'enfant de 12 ans. Un peu de mathématiques, de logique et le garçon comprit qu'il venait de vieillir cette femme d'une trentaine d'année.....  Je vous ai dit qu'il était stupide ?

Jo’ Family
Mon cœur appartient à Eider. Esmée <3. Jonois.
Gryffondor du mois de Mars, Champion de Poudlard de Bavboule, Don Juan 2017.

Découverte du réglement  Libre 

Voilà enfin que Jessica connaît le nom de cet élève. C’était donc bien un Gryffondor. Jessica ne savait même pas quoi faire de cet élève. C’était la première fois dans sa toute jeune carrière de professeur qu’elle était confronté à un élève désobéissant, si on excepte l’élève qui avait oublié son manuel un jour mais Effie a pu résoudre le problème en trois secondes grâce à sa faculté de transplanage à l’intérieur de Poudlard. Le jeune Jonathan Crimspeak avoua que personne ne lui avait donné l’autorisation de venir ici qu’il se l’était pris tout seul. Puis il discuta sur le propriétaire des lieux, Rusard.

Jessica n’aimait pas beaucoup cet homme. Elle avait du l’éviter un nombre incalculable de fois lorsqu’elle était jeune élève ici à Poudlard, alors aujourd’hui, en tant que prof, quand elle peut être loin de lui, cela lui est préférable. Le Gryffondor lui apprend la légende selon laquelle Rusard serait pire à l’état fantomatique que lorsqu’il était vivant. Jessica ne l’avait pas encore croisé, ou alors elle n’a pas fait attention, elle ne sait donc pas encore si les dire de ce garçon sont juste.

« Je ne sais pas s’il est plus effrayant maintenant… »

A vrai dire, il n’avait rien d’effrayant du temps de Jessica. Argus Rusard était un homme très âgé, proche dès quatre-vingt ans sinon plus. Des rumeurs avait circulé de son temps à propos de ses fonctions à ce grand âge. Apparemment, il a toujours refusé de prendre sa retraite et même de prendre un assistant comme le directeur de l’époque avait pu lui proposer plusieurs fois.

La professeur de Divination regarda le jeune garçon, et lui demanda d’un ton gentil :

« Qu’étiez-vous venu chercher ? »

~ Professeur de Divination ~ Correctrice en Sortilèges ~

Découverte du réglement  Libre 

Jonathan avait bien fait de parler de Rusard. Car cela avait détourné l'attention pendant plusieurs secondes. Il espérait que cela irait encore plus loin et que pendant dix minutes ils allaient discuter de Rusard puis partir comme si de rien n'était. Le garçon était peut être un peu naïf ou optimiste mais on ne peut pas vraiment lui reprocher. Malheureusement pour lui, cet intermède ne dura pas très longtemps.

« Qu’étiez-vous venu chercher ? »


Aïe. La professeur abordait de nouveau un sujet qui fâche. Jonathan avait espérait qu'elle ait oublié la raison de sa venue. Mais cela était un peu la prendre pour une conne. Mais au fond le jeune garçon l'aimait bien. Elle avait posé sa question d'une matière gentille, de telle sorte qu'on avait envie de tout lui dire. En gros elle avait l'air sympa.
Le rouge et or fit cependant quelque chose de stupide. Par réflexe, il décala son regard vers l'endroit où était censé être posé l'objet qu'il était venu dérober. En plus de cela il regarda ensuite la cachette où se trouvait actuellement l'objet. Dans la précipitation, Jonathan avait posé l'objet contre le côté d'une des armoires de telle sorte qu'on ne pouvait pas le voir en entrant. En fait le stress lui réussissait plutôt bien, c'est dommage qu'il gâche tout en agissant bêtement par la suite. Le garçon remit ses yeux face au professeur et hésita à tout avouer. Ce serait tellement plus simple.

"Je voulais en mettre plein la vue à ses crétins de Serpentards." En disant cela, Jonathan commençait à s'ouvrir à cette femme. Il tentait de ne pas lui mentir. "Je voulais prouver à ces débiles que les Gryffondors sont mieux qu'eux."

Il s'arrêta de parler. Il voulait voir la réaction de son interlocutrice avant d'en dire davantage. Mais peut être en avait il déjà trop dit.

Jo’ Family
Mon cœur appartient à Eider. Esmée <3. Jonois.
Gryffondor du mois de Mars, Champion de Poudlard de Bavboule, Don Juan 2017.

Découverte du réglement  Libre 

Le ton gentil qu’avait prit Jessica n’était qu’en réalité qu’une ruse pour le faire parler. Ce qu’elle voulait c’était savoir ses intentions. Quel était l’objet en question ? Qu’allait-il en faire ? Elle tenta aussi de voir si le garçon allait faire une erreur pour le punir. Bah oui, c’est un Gryffondor, elle ne peut que le détester. Mais en oublie pas la règle de base pour les professeurs de Poudlard : ne pas favoriser ou défavoriser un élève à cause de sa maison. C’est pourquoi Jessica attend qu’il fasse une erreur pour le punir pour cette erreur.

Et cette erreur arriva plus vite que prévu, puisque Jonathan Crimspeak insulta les Serpentard de « crétins » et de « débiles » et qu’ils souhaitaient prouver que les Gryffondor sont mieux qu’eux. La fausse gentillesse de Jessica disparu de son visage pour ne laisser apparaître qu’une femme mécontente de ce qu’elle venait d’entendre. Miss Sapworthy dit :

« Ne dites pas une bêtise de plus vous en avez assez dites pour aujourd’hui ! Cela vous coûtera 10 pts à Gryffondor ! Vous devriez respectez un peu plus vos camarades, mettez-vous un instant à leur place. Que diriez-vous si on vous insultait de « crétins » ou de « débiles » ? »

Jessica n’attendait aucune réponse à cette question, c’était une question pour faire réfléchir et non pour interroger. Elle avait assez de cette situation et elle devait se préparer pour donner son cours, tout comme cet élève devait se préparer pour assister au sien.

« Allez-vous en ! Et ne revenez pas ici, vous n’avez rien à y faire ! »

La professeur de Divination pointa son doigt vers la porte en regardant l’élève. Il n’avait plus qu’une chose à faire : partir. Jessica se dit qu’elle cherchera Rusard pour le prévenir qu’un élève veut lui prendre quelque chose, elle est sur qu’il sera ravit de terroriser celles et ceux qui oseront s’approcher prochainement de ce bureau.

Les points en moins à Gryffondor représente juste de la consistance RP, votre sablier n’a pas été impacté !

~ Professeur de Divination ~ Correctrice en Sortilèges ~