Salle d’études

Inscription
Connexion

Une heure d'étude de perdue, une amie gagnée  PV> Ilona 

Audric poussa timidement la porte de la salle d'étude et jeta un œil avant d'entrer d'un pas décidé. Il n'y avait presque personne en ce début d'après-midi, environ une dizaine d'élèves, ce qui ravit le jeune Gryffon qui se faufila entre les tables pour parvenir à celle la plus éloignée de la porte mais proche des fenêtres. Là, sur la table vide, il posa son sac et entreprit de le vider : il sortit ainsi sa plume et son encrier, son manuel de métamorphose, trois parchemins vierges et un entamé ainsi que deux livres empruntés à la bibliothèque et qui devaient l'aider dans ses devoirs.
C'était la première fois qu'il venait en salle d'étude, et en posant son sac au sol il ne put s'empêcher de jeter un nouveau rapide coup d'œil à la salle, observant vaguement les élèves présents. Personne ne se préoccupait de lui, ils étaient tous occupés dans leur devoirs ou leur lecture.

Le brun ouvrit alors son manuel à la page qui l'intéressait et repris les notes de son cours. Il avait commencé ce devoirs la veille en salle commune mais c'était arrêté à plusieurs reprise pour écouter et observer ses camarades, répondre aussi parfois (trois en réalité). Il avait voulu continuer le matin même dans le dortoir, mais ce n'était pas franchement pratique d'écrire assis par terre, même avec un livre en support. Puis, une heure auparavant, il avait tenté la bibliothèque, mais entre les livres qui volent seuls entre les rayons et certains étudiants qui testaient les formules qu'ils trouvaient dans les livres (repris plusieurs fois par la bibliothécaire bien sûr), le garçon n'arrivait pas à se concentrer sur ce fichu devoirs de métamorphose.
Alors en désespoir de cause il était venu ici, et même si l'endroit était calme et idéal pour travailler, son instinct lui soufflait que ce n'était pas aujourd'hui encore qu'il allait terminer de remplir ses trois parchemins.

Mais comme toujours, Audric ignora superbement son instinct et ouvrit les deux autres livres aux chapitres qui l'intéressait. Faisant promener son doigt sur les pages jaunies, il commença à répondre aux questions que leur professeur leur avait posées. Il mordillait sa plume tout en lisant attentivement les pages des bouquins, et tirait nerveusement sur une mèche de cheveux qui lui tombait devant les yeux quand il commençait à coincer sur une question.
En pleine concentration donc, le jeune garçon ne prêtait plus attention aux gens qui l'entouraient. Il n'entendait plus rien, ne voyait que les lignes de mots buttant sur certains. La table lui était totalement réservée : si quelqu'un voulait y prendre place il n'aurait eu qu'un tout petit espace de libre en face d'Audric entre deux livres, le reste étant étalé sur sa droite puisqu'il est gaucher
.

I knew who I was this morning but I've changed a few times since when - Alice in Wonderland
Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira.
Mister Gryffondor 2042 (avec Esmée :3 )

Une heure d'étude de perdue, une amie gagnée  PV> Ilona 

En ce dimanche, Ilona était d'humeur taquine. Pour une fois, elle avait pris de l'avance dans son travail et avait terminé tous ces devoirs la veille. Elle avait donc pris le luxe de s'autoriser une grasse matinée. Elle fut quand même réveillé plusieurs fois par ces camarades de chambre qui faisait un remue-ménage pas possible. Elle leur avait demandé plusieurs fois de faire moins de bruits et elles avaient cru que la première année était malade, elle qui d'habitude était toujours la première levée. Elle avait donc dormi jusqu'à 10h, elle saluait tout le monde avec un grand sourire en descendant les escaliers la menant à la Grande Salle. Elle fit un signe de la main à toutes les tables avant de s'assoir. Certains élèves la regardaient de travers en se demandant ce que c'était son problème à se prendre pour une princesse. Elle passa le reste de la matinée dans la salle commune à faire des blagues à ses camarades qui commençaient à en avoir marre. Ainsi, en début d'après-midi, les Gryffondors la forcèrent à partir, en lui intimant d'aller embêter d'autres personnes, gentiment bien sûr.

Elle vagabonda pendant une bonne trentaine de minutes dans les couloirs, espérant peut être tomber sur Peeves qui avait fait une blague à un élève. Aujourd'hui, elle ne tenait plus en place et elle voulait vraiment s'amuser. Elle ne pouvait pas aller à la bibliothèque, Mlle Pince n'apprécierait pas trop son humeur du jour. Elle voulait aller dans le parc, mais il commençait à faire un peu trop froid dehors et elle ne voulait pas se geler, même si c'était pour rigoler. Elle décida donc d'aller dans la salle d'étude. C'était la deuxième fois qu'elle s'y rendait, mais cette fois ce n'était pas vraiment pour travailler. Elle était légèrement déçue que personne n'est voulu se joindre à elle pour sa séance de rigolade.

Elle poussa la porte de la salle d'étude telle une star. Personne ne lui porta de l'attention. Elle examina toutes les personnes présentes une par une, essayant de les identifier. Elle en reconnut quelques unes, puis au fond de la salle elle aperçut un Gryffon. Elle le connaissait de vue mais ne lui avait jamais parlé car il avait l'air très timide. C'était l'occasion rêvée pour faire connaissance et puis, elle espérait qu'il allait accepté de l'aider à pousser à bout une personne de la salle. Elle se dirigea vers le garçon, dont elle ne connaissait pas encore le nom, avec un grand sourire. Il était tellement absorbé par la lecture de son livre qu'il ne s'aperçut même pas que la rouge et or venait à sa rencontre. Elle tira un grand coup sur la chaise à côté de lui, le faisant sursauter. Il occupait tout l'espace de la table donc elle s'assit en travers de la chaise sous le regard ébahi du garçon. Elle ne perdit pas de temps pour lui parler, en chuchotant pour commencer.


"Salut, moi c'est Ilona. Je suis en première année à Gryffondor, comme toi."

Elle n'en rajouta pas plus car elle jugeait bon de ne pas le mettre mal à l'aise dès le début, sinon il ne voudrait sûrement pas se joindre à elle pour une petite blague. Elle devait restée subtile même si ça ne lui ressemblait pas.

Griffes et Crocs, Griffes et Coeur, Gryff vainqueurs !
Poursuiveuse des Griffes Ardentes
Code Couleur : #DB1702

Une heure d'étude de perdue, une amie gagnée  PV> Ilona 

Le bruit d'une chaise qui glissait sur le sol près de lui le ramena brusquement à la réalité. Sur sa droite venait de s'assoir une fillette aux cheveux rosés/roux sans préavis. Et lui venait de faire un tel bon sur sa chaise qu'elle devait bien rire intérieurement du sursaut qu'il avait fait. Audric eût du mal à reprendre pied avec le monde qui l'entourait, la réponse qu'il venait de trouver commençait à disparaître dans son esprit, et il luttait pour la retenir tout en essayant de se souvenir si sa camarade lui avait parler avant de s'assoir.

"Salut, moi c'est Ilona. Je suis en première année à Gryffondor, comme toi."

La seule chose intelligente que trouva Audric à faire fût d'acquiescer dans un premier temps. Il l'avait reconnue, il connaissait tous les noms de ses camarades de Gryffondor bien qu'il n'est pas adressé la parole à beaucoup d'entre eux. Et puis dans leur salle commune il l'avait déjà observée plusieurs fois : cette fille débordait d'énergie cela se voyait comme le nez au milieu de la figure.
En un second temps il tenta de s'exprimer mais ne réussit qu'à bafouiller quelque chose d'incompréhensible qui ne ressemblait à aucune langue connue. Il se reprit rapidement en rougissant légèrement
*Bonjour la honte!* et entreprit de rassembler ses affaires pour se donner le change.

"Oh... hum, salut! Désolé, je prends toute la place... Moi c'est Audric." fit-il en chuchotant également.

Le Gryffon observa un instant la fillette, se demandant ce qu'elle venait faire ici. Elle n'avait pas l'air d'être là pour étudier, d'ailleurs lui faisait quasiment face et avait dédaigner la table (bon peut-être que le bazar qui s'y trouvait était en cause). Elle semblait vouloir quelque chose ou attendre quelque chose, et son petit doigt lui disait qu'il ne serait pas déçu. Il trouvait qu'elle ressemblait un peu à son ami Loïc : toujours à blaguer, à trouver de quoi s'amuser. On ne s'ennuyait jamais avec lui, ce garçon n'avait d'ailleurs jamais connu l'ennui. Le matin même il avait eu une nouvelle démonstration des "talents" de la fillette et l'avait observée d'un œil discret mais amusé.

Sachant qu'il n'aurait pas de réponse s'il ne posait pas la question, le brun se pencha doucement vers sa camarade et lui demanda toujours en chuchotant :

"Je peux faire quelque chose pour toi? Je... je veux dire, tu veux quelque chose?"

Puis, en attendant la réponse et pour ne pas avoir l'air d'un idiot, il reposa sa plume et referma son encrier. Il roula également ses parchemins qu'il posa à sa gauche et referma ses livres. Il empila ses derniers et les posa devant lui, un bras dessus. Il remarqua rapidement ses yeux dans le reflet de l'encrier et masqua l'un d'une mèche de cheveux, détestant cette "particularité" chez lui. Il se surpris un instant à envier Ilona et ses yeux d'un joli bleu ciel uni.
Ilona dont il attendait désormais la réponse avec impatience, se sentant bête à ne rien faire.

I knew who I was this morning but I've changed a few times since when - Alice in Wonderland
Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira.
Mister Gryffondor 2042 (avec Esmée :3 )

Une heure d'étude de perdue, une amie gagnée  PV> Ilona 

Elle souriait gentiment au garçon qui n'avais pas l'air très à l'aise. Elle pinça les lèvres et fronça légèrement les sourcils lorsque celui-ci bafouilla des mots incompréhensibles. Elle espérait ne pas trop le déranger, mais il avait juste l'air très timide. Ce n'était pas la première fois qu'elle décidait de parler à une personne réservée, comme Nora, et elle l'avait beaucoup apprécié malgré leur caractère opposé.

"Oh... hum, salut! Désolé, je prends toute la place... Moi c'est Audric."

Elle le fixait, elle attendait qu'il lui demande ce qu'elle venait faire dans la salle d'étude, et s'installer à côté de lui alors qu'il y avait d'autres tables de libre. Elle se doutait qu'il n'était pas dupe et qu'ils devait penser qu'elle ne s'était pas assise à côté de lui pour rien. En plus, elle ne savait pas comment il allait réagir, peut être qu'il n'allait pas vouloir s'amuser un peu. Elle jeta un rapide coup d'œil aux autres élèves, aucun ne semblait se soucier de ce que préparait la fillette. Elle chercha une cible et vit une fille tout devant qui s'acharnait sur un objet qu'elle n'arrivait pas à transformer. Puis, de l'autre côté de la pièce, un garçon s'était endormi sur ses parchemins. Elle reporta rapidement son regard sur Audric qui ne semblait pas quoi faire. Il finit quand même par demander :

"Je peux faire quelque chose pour toi? Je... je veux dire, tu veux quelque chose?"

Ilona le regarda malicieusement. Elle se pencha vers lui pour chuchoter dans son oreille.

"Ne fais pas de bruit ! Mais tu vois le garçon qui est en train de dormir là-bas, j'aimerai lui faire une petite blague mais j'ai besoin d'aide, elle montra discrètement l'élève en question, tu es partant ?

Elle lui fit de grands yeux. Elle n'avait pas encore de plan précis, mais s'il acceptait, ils allaient réfléchir à deux et ce serait plus facile. Mais déjà, elle savait qu'à un moment donné dans la blague, ils allaient de voir le réveiller, mais il restait à savoir de quelle façon. Mais une chose est sûre, ils allaient bien rire. Elle fixait toujours Audric attendant sa réponse avec impatience.

Griffes et Crocs, Griffes et Coeur, Gryff vainqueurs !
Poursuiveuse des Griffes Ardentes
Code Couleur : #DB1702

Une heure d'étude de perdue, une amie gagnée  PV> Ilona 

La fillette aux cheveux roses-roux se pencha doucement vers lui. En temps normal, il aurait effectuer un mouvement de recul, n'aimant pas qu'on s'approche si près. Mais une lueur dans les yeux bleu de sa camarade l'intrigua, aussi il ne bougea pas. La malice de la fillette luisait dans ses prunelles, et Audric se demanda comment les autres faisaient pour ne pas prévoir quand elle allait s'amuser de quelque façon que ce soit. Car s'était simple pour lui : à chaque instant elle semblait prête à faire n'importe quoi, et rire ensuite aux éclats.

"Ne fais pas de bruit ! Mais tu vois le garçon qui est en train de dormir là-bas, j'aimerai lui faire une petite blague mais j'ai besoin d'aide, tu es partant ?"
chuchota-t-elle dans son oreille. Elle désigna une élève à l'autre bout de la salle. Le garçon s'était endormi sur ses parchemins, un bras posé sous sa tête et l'autre pendant bêtement de l'autre côté de la chaise. Sa plume était tombée au sol et son encrier s'était renversé. Audric ne voyait pas très bien l'encre de la où il était, mais au vue de la position du flacon, le beau au bois dormant devait en avoir plein les cheveux...
Ilona s'écarta un peu et lui fit de grands yeux. Étrangement, c'était comme si les deux Gryffons se connaissaient depuis toujours, comme s'ils avaient réalisés d'autres farces ensemble, passés du temps à s'amuser ainsi.

Pendant une seconde, le brun songea que ce n'était pas une bonne idée. Déjà il y avait peu de monde dans la salle, et même si cela signifiait peu de témoins, cela voulait aussi dire peu de chance d'échapper aux remontrances du garçon par la suite.
Pendant une seconde, Audric se mit à la place du garçon endormi, et se dit qu'il ne serait pas ravi lui, que l'on complote dans son dos ainsi. Même s'il n'avait aucune raison de dormir ici, sans défense ni amis.
Pendant une seconde, le garçon aux yeux vairons pensa dire à Ilona qu'il ne préférait pas entrer dans sa combine et voulait terminer son devoir.
Pendant une seconde...


"Un sortilège de lévitation sur sa chaise!" proposa Audric en murmurant, après s'être penché vers sa camarade. Il plongea son regard dans les yeux d'Ilona, avec cet air sûr de lui peint sur son visage quand il voulait convaincre les autres de ce qu'il avançait. "Ou alors on finit de teindre sa tignasse blonde avec l'encre qu'il a renversé sur sa table" ajouta-t-il avec un clin d’œil.

Il se recula un peu dans sa chaise, et commença à ranger ses affaires. Après tout, il risquait de ne plus en avoir besoin et il pourrait toujours finir plus tard. Il garda néanmoins son encrier à portée de main et sortit sa baguette magique. Il n'était pas certain de réussir le sortilège dont-il parlait, mais qui ne tente rien n'a rien, n'est-ce pas? Et puis si sa camarade voulait lancer le sort elle-même (si elle acceptait sa proposition) elle pourrait toujours le faire, il ne l'en empêcherait pas. Tout ce qui lui importait à présent était le résultat.

I knew who I was this morning but I've changed a few times since when - Alice in Wonderland
Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira.
Mister Gryffondor 2042 (avec Esmée :3 )

Une heure d'étude de perdue, une amie gagnée  PV> Ilona 

Ilona voyait bien qu'Audric était en pleine réflexion et il n'avait pas l'air enchanté de faire cette petite blague avec sa camarade. Ilona avait une certaine capacité à comprendre les expressions des personnes avec qui elle parle, à part bien sûr, ceux qui ne montrent aucune expression, ce qui l'a perturbe énormément dans ces cas-là.

Elle le regardait toujours avec ses grands yeux bleus attendant bien évidemment qu'il l'aide. Mais si il refusait, elle ne ferait rien, ou pas contre ce garçon, car une chose est sûre, lorsque celui-ci se réveillera, il sera pas très content et quand il comprendra que c'est une fillette de première année qui lui a fait ça, il n'hésitera pas une seconde avant de riposter.

Audric se pencha vers elle avec un air déterminé, la regardant dans les yeux, Ilona comprit que le Gryffon allait accepté, ainsi elle lui fit un grand sourire, les yeux pétillants de malice.


"Un sortilège de lévitation sur sa chaise!"

Ilona hocha la tête lentement pour approuver, c'était une bonne idée qu'avait le garçon.

"Ou alors on finit de teindre sa tignasse blonde avec l'encre qu'il a renversé sur sa table" ajouta-t-il avec un clin d’œil.

Ilona était surprise, elle avait l'impression qu'elle avait trouvé en Audric son complice de toujours alors qu'elle venait à peine de le rencontrer. Elle n'aurait pas du tout penser ça il y a peine quelques minutes, elle pensait même qu'il allait refuser catégoriquement sans prendre la peine de réfléchir.

Elle le regarda ranger ses affaires, il avait raison, en plus, on ne savait pas comment le garçon allait réagir, alors, s'il fallait partir très vite, il n'aurait qu'à attraper son sac. Ensuite, il sortit sa baguette, Ilona avait déjà la sienne en main.


« Ou les deux ! Par exemple, tu commences par ses cheveux, puis je fais le sortilège de lévitation sur sa chaise ! »

Sur les deux sortilèges, elle connaissait bien le sortilège de lévitation car ils l'étudiaient en première année et elle ne savait pas quel était l'autre sortilège. Elle n'osait pas le dire à Audric donc elle préférait le laisser faire.

Griffes et Crocs, Griffes et Coeur, Gryff vainqueurs !
Poursuiveuse des Griffes Ardentes
Code Couleur : #DB1702

Une heure d'étude de perdue, une amie gagnée  PV> Ilona 

Reducio
Toutes mes excuses pour cet immense retard :wise:


Audric ne pensait plus à rien hormis au moment ou le garçon qu'il ne connaissait pas se réveillerait, assis par terre après y être tombé. Les cheveux dégoulinants d'encre et ne comprenant pas ce qu'il lui était arrivé, il resterait peut-être un long moment dans le vague à se plaindre intérieurement sur son sort. Ou bien il reprendrait rapidement ses esprits et chercherait à comprendre comment une telle chose lui était arrivée. Peut-être se maudirait-il de s'être endormit, dans tous les cas il lui serait impossible d'accuser Ilona et Audric car il n'aurait pas de preuves. Et avec un peu de chance si témoins il y avait ils ne diraient rien.
L'espoir fait vivre, non?


« Ou les deux ! Par exemple, tu commences par ses cheveux, puis je fais le sortilège de lévitation sur sa chaise ! »


Audric acquiesça en souriant, et rangea sa baguette magique dans son sac et son encirer après une légère reflexion. Il ne connaissait pas de sortilèges lui permettant de faire couler l'encre sur les cheveux du garçon, à part peut-être le sort de lévitation mais il ne pensait pas réussir à toucher l'encrier et à le renverser pile au-dessus de sa tête. Alors il choisit une autre méthode, celle qui avait déjà fait ses preuves pour lui et qui lui semblait plus naturelle et "normale". Il se leva donc de sa chaise et, toute timidité envolée se présenta vers deux élèves pour demander innocemment un parchemin vierge en dépannage. Bien entendu, personne n'en avait à lui avancer, parce qu'il avait fait attention à ne pas demander à n'importe qui et avait vu juste en visant deux élèves qui étaient penchées sur leur livre respectif.
Il s'approcha tout aussi innocemment du garçon endormit qui tournait le dos au reste de la salle et qui n'avait personne en face de lui que ce soit à sa propre table ou celles voisines. Avec son corps, il masqua l'encrier et le prit discrètement en se penchant légèrement au-dessus du garçon qui respirait doucement. Il versa le reste du liquide dans les cheveux du garçon pendant qu'il faisait semblant de constater qu'il roupillait confortablement sans gêne, puis le reposa le plus doucement possible sur la table avant de partir.

Il rejoignit Ilona et se saisit de la lanière de son sac en s’assaillant. D'un air malicieux qu'il n'avait pas eu depuis longtemps, il regarda sa camarade et désigna l'endormit aux cheveux dégoulinant de liquide noir de la tête avant de lui murmurer tout en souriant :

"A toi!"

I knew who I was this morning but I've changed a few times since when - Alice in Wonderland
Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira.
Mister Gryffondor 2042 (avec Esmée :3 )

Une heure d'étude de perdue, une amie gagnée  PV> Ilona 

Ilona regarda avec attention son camarade prendre son encrier et traverser la salle pour demander des parchemins à deux élèves. Ilona se dit qu'heureusement qu'il avait fait ça, si elle aurait été seule, il n'y aurait pas pensé d'elle-même. Il finit par se placer derrière le garçon qui devait visiblement manquer de sommeil. Il prit des précautions afin que personne ne le voit verser son encrier sur l'élève. Elle vérifia qu'aucun des élèves dans la salle ne fasse attention à ce qui se passait au fond, mais ils étaient tous bien trop absorbé par leur travail. La jeune Gryffondor reporta son attention sur son camarade. Il fit couler délicatement l'encre dans les cheveux du garçon. Elle observa le liquide se répandre dans sa chevelure, puis descendre jusque dans son cou et sur son visage. Elle se demandait comment il faisait pour ne pas se réveiller et ne pas remarquer que de l'encre se trouvait sur sa tête. Elle n'avait pas fait attention qu'Audric était revenu près d'elle. Elle sursauta quand il lui dit que c'était à elle d'intervenir. Elle vit une lueur de malice dans ses yeux, alors, elle lui fit un grand sourire qu'elle ponctua d'un clin d'œil. Elle se tourna sur sa chaise pour éviter de faire du bruit en la déplaçant. Elle pointa sa baguette sur le garçon. Elle hésita, elle n'aimerait pas être à la place du garçon, mais elle, elle n'aurait pas eu l'idée de faire une petite sieste en salle d'étude, surtout que certains élèves, comme Audric et elle en ce moment, ne manquait pas une occasion de faire des petites blagues. Elle chassa rapidement ses doutes et se concentra sur la chaise de leur cible. Elle n'avait jamais déplacé d'aussi gros objets et encore moins quand des choses se trouvaient dessus. Elle essayait de se rassurer en se disant qu'elle pouvait y arriver. Elle voulait surtout ne pas paraitre ridicule devant Audric. Elle souffla un coup et chuchota la formule Wingardium Leviosa. Et, par miracle, elle réussit à envoyer la chaise en arrière et le garçon tomba dans un bruit sourd sur le sol. Ilona réfléchit que trop tard à ce qu'ils allaient faire maintenant. Ils n'avaient pas le temps de traverser la salle sans se faire remarquer par l'ensemble des personnes mais aussi le garçon qui était par terre et s'il les reconnaîtrait dans un couloir, Ilona donnerait pas cher de sa peau. Elle tira donc très fort sur le bras d'Audric pour qu'il s'assoit à ses côtés. Ils n'avaient pas le temps de sortir ses affaires sans paraitre suspect, d'autant plus que les quelques personnes présentes s'étaient retournées mais Ilona espérait qu'ils n'avaient pas remarquer les deux rouges. Elle entendit le garçon se lever et s'approcher.

« Il faut qu'on invente une histoire ! » chuchota-t-elle.

Reducio
Excuse-moi de cet énorme retard !

Griffes et Crocs, Griffes et Coeur, Gryff vainqueurs !
Poursuiveuse des Griffes Ardentes
Code Couleur : #DB1702