Salle d’études

Inscription
Connexion

Juste avec un devoir  PV 

Un parchemin noir d'encre, un livre ouvert et une plume qui entame une danse des mots, les faisant tournoyer  comme de petites girouettes. C'est un devoir d'astronomie qui s’étale sur la table où est penchée la Serpentard qui écrit depuis quelques temps déjà. Elle veut vraiment finir on devoir maintenant, m^me s'il lui reste quatre jours. Une pile de livre la cache au yeux des autres, comme un mur protecteur.  C'est fou ce que le temps passe vite lorsque l'on fait quelque chose qu'on aime.  Elle se souvient de sa scolarité moldue, rien n'était aussi amusant. Le bruit ambiant des élèves qui discutent calmement est un calmant naturel à tout soucis et angoisses. Elle aime bien venir travailler ici, quand elle a besoin d'aide quelqu'un vient toujours vers elle en accourant. Parfois même, c'est a elle que l'on demande un peu d'aide. Elle accepte toujours. Elle aime bien aider les autres, plus tard elle veut faire professeur. Elle ne sait pas encore bien de quoi mais elle est sûre de son choix de carrière. 

Son corps s'arque quand elle s'étire comme un chat qui sortirait d'une bonne nuit de sommeil. Elle a enfin finit son travail. Un sourire fleuri sur ses lèvres, elle est en avance sur son planning, peut être qu'elle pourra même refaire un autre devoir avant le repas. Celui d'enchantement, sûrement. Son corps se décolle de la chaise avec regrets. Elle empoigne le bas de la grande tour de livres posés sur sa table et entreprend de les ranger. Les ouvrages rentrent difficilement dans son sac et elle est obligée de forcer pour fermer son pauvre sac qui semble être prêt à imploser. 

Elle s'attaque à son autre devoir avec un soupir, l’enthousiasme clairement moins présent  en elle depuis qu'elle ne blablate plus sur son devoir d'astronomie.  Bien sûr, elle se parlait dans sa tête, elle ne voudrait pas passer pour une folle. Au fil du temps qui passe, de plus en plus de personnes partent rejoindre leur amis en la laissant derrière. Si bien que le seul bruit bientôt audible dans la salle est celui de sa plume grattant le parchemin. Sa respiration, lente, passe sur ses lèvres doucement rosées. Sa petite langue rose sortait de sa bouche quand elle se concentrait trop pour penser à la rentrer. 

Elle inscrivit le dernier mot et rangea tout son matériel dans son sac. Quand elle redressa la tête se fut pour s’apercevoir de sa solitude en ce lieu. Où sont-ils passés ?  Autant profiter d'un peu de calme pour se reposer. Elle se rassit tranquillement sur sa chaise et plonge sa tête dans ses bras. Elle somnolait et était à deux doigts de s'endormir quand des bruits de pas et le grincement de la portent lui firent savoir qu'elle n'était plus seule. Sa sieste allait devoir attendre.

Les Serpentard ne se pavanent pas, Ils affichent seulement leur supériorité !
-En effet, j'étais morte, mais ça va mieux maintenant.

La vie, c'est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre.

Juste avec un devoir  PV 

Héléna avait décidé de faire ses devoirs pour la semaine aujourd'hui. Mais le brouhaha de la salle commune n'allait pas l'aider à avancer, elle sorti donc de la tour de Gryffondor pour trouver un endroit plus calme. La jeune griffonne descendit les escalier jusqu'à arriver en salle d'étude, là elle serait assez tranquille à son goût. Quelques élèves travaillaient ou parlaient, mais au total dans la salle on ne pouvait compter qu'un quinzaine d'adolescent.

Elle s'assit à une table où étaient déjà installés deux lecteurs et sorti son premier devoir, celui de métamorphose. Elle commença à griffonner quelques réponses avec sa plume avant d'être totalement absorbé par ces questions en se rendant compte que toute les réponses lui sautaient au visage... Le bruit de pages de livres ainsi que les légères conversations qu'on n'arrivait à peine à entendre forme une atmosphère calme et paisible en ce samedi matin.

Cela devait bien faire une heure que Héléna travaillait et la salle commençait à se vider autour d'elle. Elle entama son deuxième devoir et releva la tête, il n'y avait plus personne dans la salle d'étude. Pourtant un bruit de plume qu'on grattait sur un parchemin se faisait entendre.... Héléna regarda autour d'elle, personne! Elle se leva donc, le planché grinçait sous ses pieds, et elle suivi le bruit de la plume. * Se serait plus agréable de passer cette mâtiné avec quelqu'un d'autre quand même* se dit-elle à elle même.

Soudain, derrière une pile de livres, elle aperçu enfin une jeune fille, penchée sur ses devoirs. Elle était habillé de vert ce qui signifier qu'elle était Serpentard, et sa taille laissait paraître qu'elle était en première année. Héléna s'avança vers elle et lui demanda:

- Ça te dérange si je m'assoie avec toi, la salle et vide et l'ambiance est un peu pesante? En plus ça nous permettra de faire connaissance.


Désoler pour ce léger retard et surtout pour ce texte, je ne savais pas vraiment quoi répondre... Et enfin désoler pour cette approche avec un vrai manque d'inspiration, j'ai l'impression que ma Héléna est devenu débile avec cette phrase... :sweatingbullets:

H. Méréga
"Créez et inventez si vous voulez continuer et avancer"
Membre de la chorale.