Salle d’études

Inscription
Connexion

De l'utilité des canards en plastique  PV Hakô A. 

Ça faisait très longtemps qu'Abby n'avait pas mis les pieds dans la salle d'études. Trop longtemps. Et ça aurait pu continuer comme ça pendant un certain temps, Abby n'étant une grande travailleuse. Seulement voilà, elle avait reçu ce matin une beuglante de sa mère qui avait dit tout haut (un peu trop même, tous les élèves qui se trouvaient dans la Grande Salle étaient désormais au courant du contenu de la lettre) ce que chacun pensait tout bas : la jeune sorcière avait intérêt à améliorer ses notes, et donc à être plus sérieuse dans ses devoirs. Et puis bon, la menace de Prudence Silverstein faisait peur, quand même.
*Pas de balai avant mes dix-sept ans si j'ai encore une note en-dessous d'Acceptable ! J'espère qu'elle est pas sérieuse !*

C'est donc dans cet état d'esprit qu'Abby entra dans la salle d'études, avec son sac plein à craquer de devoirs plus ou moins en retard, ainsi que de parchemin abîmé, d'une plume usée et d'encre déjà à moitié répandue dans le cartable. La fillette chercha un bureau libre du regard. Les tables étaient en grande partie occupées par des élèves plus âgés, probablement des cinquièmes et des septièmes années qui travaillaient pour leurs examens, mais il y avait encore une place libre à côté d'une Serdaigle de l'âge d'Abby, Hakô. Elle se dirigea vers cette dernière.

- Salut Hakô ! Comment ça va ? Je peux m'asseoir là ?
Et elle s'installa sans attendre de réponse.
*C'est quoi c'bouquin ?* pensa Abby en remarquant un livre visiblement oublié par l'élève précédent.
- Vie domestique et habitudes sociales des Moldus britanniques. lut-elle à voix haute.
*Pfff... Rien qu'ce titre à rallonge donne envie de dormir...*
- T'as vu ça ? s'exclama-t-elle en brandissant le manuel sous le nez de Hakô. C'est quoi c'délire d'étudier les moldus ? On est plus puissants qu'eux, c'est eux qui devraient nous étudier !
La fillette rigola, espérant s'attirer la sympathie de sa camarade.

Dumb et Dumber, les aventuriers de la boîte à flemme perdue

De l'utilité des canards en plastique  PV Hakô A. 

Hakô avait décidé de traîner un peu dans la salle d'études. Elle avait quelques devoirs à faire, mes ceux récemment corrigés étaient vraiment excellents. La jeune fille née-moldue n'en revenait toujours pas d'avoir eu autant de O. Juste un E pour casser sa collection parfaite, mais tout de même ! Il ne fallait pas se relâcher. Sauf qu'aujourd'hui, la bleue avait envie de chill un peu. Alors oui, il y avait énormément d'endroits plus adaptés plutôt qu'une salle d'études ! Mais il valait mieux éviter de chercher à comprendre. Elle avait même feuilleté un livre sur les moldus, pour voir ce que pouvaient bien dire les sorciers à propos de ces personnes dénuées de magie.

Et par le plus grand des hasards, un livre sur cette étude traînait sur sa table, mais ce n'était pas celui qu'elle avait lu. Hakô s'était juste dit qu'à un moment, elle pourra y jeter un coup d'oeil. Pour le moment, la bleue ne faisait rien de spécial. Elle observait les autres, et de temps à autre griffonnait sur un parchemin. En fait, la bleue dessinait. Mais c'était difficile de reconnaître son gribouillage, tant elle n'était pas faite pour ça. Ou c'était fait exprès de dessiner comme un pied ? Par flemme ?

Abby s'installa à sa table, et Hakô se réjouit alors d'avoir une camarade de procrastination:

"-Salut Abby ! Oui fais comme chez toi, enfin tu m'as comprise ! répondit-elle tout sourire.

Elles ne s'étaient jamais réellement parlé en réalité. Cependant, Hakô connaissait quelques noms par-ci par-là, du moins le sien c'était sûr. L'aiglonne posa les yeux sur le titre que lisait sa camarade, et encore plus lorsqu'elle lui mit si près du visage. Hakô était à deux doigts de loucher. Si elle l'avait vue ? Un peu oui !
Et puis Hakô paru s'embarrasser un instant. Devait-elle se vexer ? Se sentir outrée par ces propos visant ses parents, entre autre ? Au fond, une pointe d'indignation se faisait sentir, mais la bleue était compréhensive. Abby n'y connaissait visiblement rien du tout. Aussi Hakô répondit sans s'énerver, parce qu'il en fallait beaucoup pour la mettre en colère. Au contraire, elle se sentit investie d'une mission sacrée, consistant à mettre Abby dans le droit chemin, et lui expliquer avec fierté à quel point les moldus sont puissants eux aussi. Et qu'ils ont des jeux-vidéos géniaux.

-J'suis pas d'accord avec toi, les moldus ont plein de trucs qui peuvent tuer un sorcier en head shot. Ils ont des fusils à pompe, des grenades, ou juste des pistolets, et ça va si vite que tu ne peux pas réagir et arrêter par magie la balle qu'ils t'envoient en pleine tête. Ils ont des fusils sniper aussi, ça tu ne le vois pas venir, ils peuvent viser de suuuuuper loin, et les meilleurs tireurs ne ratent pas leur cible. Après, les moldus ont des centrales nué... Nuclémachin, heu... Nucléaire... Et dedans y'a des trucs super dangereux ! Si les moldus ne refroidissent pas tout le temps ce qu'ils ont mit dans leurs centrales, bah ça fait un énorme "BOOM" et tu as des déchets invisibles dans l'air qui peuvent rendre très malade les gens et les tuer s'ils ne l'ont pas déjà été par l'explosion. Ils sont puissants avec leur technologie ! Et ils se débrouillent super bien sans magie, même si la magie c'est génial et super pratique. Ils peuvent s'éclairer et faire plein de trucs avec de l'électricité.

Dans sa tirade, Hakô fit une pause, réfléchissant à ses arguments, avant de reprendre:

-Ils se débrouillent comme ils peuvent avec la science pour soigner plein de maladies. Les moldus ont aussi des trucs super cool pour s'amuser, comme les jeux-vidéos ! Et Internet c'est encore plus riche en connaissances qu'une bibliothèque ! Bon, tu vois beaucoup de bêtises aussi dessus, mais rien que ça c'est plus puissant que les archives sorcières.

Elle ne savait pas si c'était très clair tout ça pour une sorcière comme Abby, mais elle ajouta tout de même:

-En plus, ma grand-mère m'a dit que les moldus ne doivent pas savoir qu'on existe. Donc ils ne doivent pas nous étudier. Mais c'est normal, parce qu'ils ont peur des moldus en quelques sortes. Parfois ils sont bizarres, je suis sûre qu'ils enlèveraient des sorciers et feraient plein de tests, et à la fin ils les disséqueraient pour voir si y'a des trucs qui changent à l'intérieur. Et imagine s'ils mettent la main sur des potions ? J'ai lu dans le journal un article d'une fille qui en parlait dans la Feuille de Lard je crois. Dedans elle a raison ! Si les moldus utilisent des filtres d'amour ou de chance, ou du polynectar, c'est l'apopa... l'aco... l'apocalypse !"

Convaincue elle-même par ses paroles, la jeune fille s'accorda une pause pour éviter de déranger les plus érudits de la salle d'étude, et pour entendre ce qu'avait à dire Abby à ce propos. Peut-être beaucoup de choses, en tout cas il y avait matière à débat ! Et Hakô adore débattre.

Taekwondo Réel VS Kung-fu Online ! Qui sera le vainqueur ?

De l'utilité des canards en plastique  PV Hakô A. 

Hakô se lança alors dans une longue plaidoirie pour les moldus sous les yeux effarés d'Abby. Elle employa des termes plus ou moins connus de la fillette, comme "pistolet", "technologie" ou "science". Abby avait quelques vagues connaissances à ce sujet grâce à sa grand-mère, seule moldue de la famille et ancienne institutrice, qui lui avait fait l'école jusqu'à son entrée à Poudlard. Elle fouilla dans ses souvenirs pour se remémorer ce qu'elle avait appris. Elle n'avait jamais été une très bonne élève mais se rappelait tout de même de deux-trois trucs : une histoire stupide qu'elle avait dû apprendre par cœur à propos d'un renard qui mangeait du fromage, un schéma complètement inutile sur la pluie et ce qu'elle devenait, des dessins tout moches avec des hommes qui avaient des épées... Seul le cours de géographie l'avait vraiment intéressée et lui manquait désormais. Mais il y avait dans le discours de Hakô quelques éléments à l'air sympa et la discussion méritait d'avoir lieu.

- Bah déjà, c'que tu dis sur à propos de tuer des gens c'est nul ! NUL, NUL, NUL !
Abby tapa du poing sur la table pour ponctuer sa remarque, sans prêter la moindre attention aux autre élèves présents dans la salle qui la dévisageaient, partagés entre l'étonnement et l'agacement.
- Quand t'es mort, et bah... Bah t'es mort ! C'est pour toujours ! POUR TOUJOURS ! C'est comme quand tu dors mais c'est pour toujours ! Parce que quand tu dors, t'es un peu mort ! Moi je trouve pas qu'c'est bien pour les moldus de pouvoir tuer des gens si facilement !
En réalité, Abby n'était pas sûre d'avoir compris cette partie du discours de Hakô.
*Elle trouve ça bien de tuer des gens ou c'est juste pour dire que les Moldus sont les plus puissants ?*

- La centrale nullaire, ça doit être marrant quand ça tue personne. Moi je connais quelqu'un, et ben il a un ami qui a des pétards super forts, ça explose et ça fait... BOUM ! s'exclama-t-elle le plus fort possible en mimant de ses bras quelque chose qui pouvait ressembler à une explosion. Ça être trop cool pour faire des blagues, les centrales nullaires. Tu sais comment on en construit une sans les trucs dangereux ?
Abby pensait déjà à tout ce qu'elle pourrait faire avec une "centrale nullaire".
*Dans le lac, ça serait drôle. Y aurait une personne qui passe, elle s'attend à rien, et là y a un énorme...*
- BAM ! Oui, dans le lac, ça serait trop bien.

Mais d'autres mots avaient retenu l'intérêt d'Abby, comme notamment "trucs super cool pour s'amuser".
- Et sinon c'est quoi ton bidule, là, les jeux vidéos ?

Dumb et Dumber, les aventuriers de la boîte à flemme perdue

De l'utilité des canards en plastique  PV Hakô A. 

Février 2043

Je rajoute la date que maintenant car on a oublié de voir quand se passe ce RP.



Hakô fut surprise par la réaction de Abby. Bien sûr que c'est nul de tuer ! La jeune fille rechignait déjà à se débarrasser d'un insecte en le tuant (de quel droit osons-nous le faire, de base ?) bien que parfois, c'était difficile parce que ça faisait trop peur. Si la jeune fille avait réfléchi un peu plus, peut-être aurait-elle remarqué que l'être humain avait tendance à se débarrasser de manière radicale de l'objet de ses peurs, et que les moldus pourraient tenter de même sur les sorciers en ayant peur d'eux. Mais non, ça ne lui traversa pas l'esprit. Elle répondit:

"-Mais non j'ai pas voulu dire que c'est cool de tuer ! Je voulais montrer que les moldus sont pas nuls comme tu le dis, parce qu'ils peuvent être au même niveau que les sorciers, qui peuvent tuer facilement un moldu ou un autre sorcier avec un sort !

Et elle parut encore plus paumée au sujet du sommeil, comme si on est mort, un peu. Aussi, la jeune fille se fit un devoir d'éduquer sa comparse:

-Mais heu n'importe quoi ! On dort pas quand on est mort, et on a pas de presque mort quand on dort, enfin le cerveau il fonctionne encore et tout, ils le disent à la télé, alors que quand t'es mort, même un peu, t'as plus de cerveau. Enfin je veux dire il ne fonctionne plus du coup ça ne compte pas !

Pfuh, n'importe quoi. Hakô était choquée par une telle comparaison, mais s'estimait heureuse d'avoir pu aider à remettre Abby sur le droit chemin. Sauf si cette dernière n'allait rien comprendre... Auquel cas, la bleue ne saura pas comment expliquer le fonctionnement du sommeil, et donc allait manquer d'arguments. Et pas question de dire "Google est ton ami", elle allait être incomprise.
La suite la fit réfléchir. Elle ne s'était jamais posée la question à vrai dire, et c'est pourquoi parler de choses moldues avec un sorcier qui n'y connaît rien pouvait être fascinant.

-Nan je sais pas, mais je peux regarder sur internet pendant les vacances. Si on peut en faire sans le truc méchant, ce serait cool ouais ! Un canon à pétard ça ferait, peut-être !

L'ambiance qui n'était pas vraiment hostile à vrai dire, mais assez mouvementée, devenait plus calme, tout en étant excitante pour les deux jeunes filles. Hakô imagina le résultat dans le lac, et songea aussi au calmar géant qui habitait les lieux.

-Ouais trop cool ! Et on pourrait demander au calmar géant de tenir le truc et de le faire marcher quand y'a des gens si on trouve pas un moyen magique. Enfin faut savoir parler le calmar... Tu crois qu'il connaît notre langue ?

Le plan s'avérait plus complexe que prévu, mais la bleue semblait très enthousiaste à l'idée de faire une blague. Elle voyait cependant les choses un peu trop grandes, avec un canon très gros, peut-être que Abby se l'imaginait plus petit. Mais quand on imagine une centrale nucléaire de base, difficile de la voir miniaturisée.
Bientôt, le sujet changea au profit des jeux-vidéos. Hakô eu un sourire à l'évocation de son loisir préféré, et qui lui manquait d'ailleurs.

-C'est dur d'expliquer mais par exemple t'as des machines que tu branches sur une autre machine, une télé, et tu dois mettre un disque dans la machine qu'on peut appeler console, et puis il faut des manettes aussi. C'est des jeux, mais en vidéo, c'est virtuel parce que ça se passe à la télé, tu joues à travers la manette... Mais t'as aussi des jeux sur PC donc ça fait qu'une seule machine.

Hakô s'arrêta un instant, consciente de son explication pourrie. Elle tenta une autre approche:

-En fait la télé c'est une grosse boîte à images on va dire. Et tu peux lier la télé à une autre boîte, mais elle ne fait pas des images cette boîte. Elle reçoit plutôt un truc qui, quand c'est lié à la télé, ça fait des images. Et avec une manette, lié à la console, c'est comme une baguette magique, mais avec des sortes de boutons. Si tu joues à un jeu où faut aller à un endroit en sautant et en esquivant des attaques, et en sautant sur des monstres pour les tuer, bah tu appuies sur un bouton pour sauter, tu utilises d'autres boutons pour avancer. Mais c'est virtuel, parce que ce qui se passe dans la télé c'est comme heu... Une illusion je crois."

Pfiouh, peut-être que ça allait être plus clair ? Hakô se rendit compte à quel point c'était pas simple de faire comprendre des choses technologiques aux sorciers !


Finalement je met de la couleur, c'est plutôt chouette dans les RP même quand les paroles ne sont pas rapportées d'un RP à l'autre. ^^

Taekwondo Réel VS Kung-fu Online ! Qui sera le vainqueur ?