Salle d’études

Inscription
Connexion

Audition de témoin  PV| 

Je sais pas vous, mais moi, dans la vie réelle, quand j'ai des devoirs, je suis plutôt du genre à me dire « Allez, je m'y met! », puis, à m’asseoir à mon bureau, et là, par un super tour de magie, je me retrouve avec mon téléphone dans les mains sur je ne sais quel jeu débile. En plus, je n'ai même pas envie de jouer à cet instant, mais simplement, c'est pour retarder le moment où je devrais plonger dans mes cours. On aurait pu croire que, n'ayant pas de téléphone, les sorciers sont à l'abri de cette attraction fantastique et gigantesque qu'offrent nos petits écrans. Et bien non. Contre toute attente, ce n'est pas le cas. Madeleine a les mêmes difficultés que moi qui écrit ces lignes. Ainsi aujourd'hui, après avoir traîné longuement avec quelques amis dans la Grande Salle, la jeune fille traînait des pieds pour se rendre à la bibliothèque. Tout d'un coup, elle trouvait captivant les tableaux devant lesquels elle passait quotidiennement depuis plus de deux ans et prenait même plaisir à échanger quelques mots avec leurs habitants.

Après qu'un homme joufflu qui devait appartenir à la bourgeoisie du XVème siècle ait tenté de la motiver avec un zèle impressionnant, Madeleine pensait pouvoir enfin rejoindre la bibliothèque sans se laisser distraire. Ne laissant aucune trace à la moindre hésitation, la jeune fille tourna l'angle d'un couloir. Là, trois élèves discutaient. Rien de plus banal. La demoiselle ne leur prêta pas attention et avança. Mais, arrivant à leur hauteur, elle entendit certains propos qui ne lui firent pas spécialement plaisir :


« T'es aussi p'tit qu'un elfe de maison ! Il te manque que les oreilles ! Qu'est-ce que tu viens faire à Poudlard ? »

Ralentissant et les regardant à la dérobée, Madeleine détailla la composition du groupe : deux Poufsouffle qui devaient être au moins en quatrième année et un Gryffondor de première année.

C'était l'un des jaunes qui avaient débité ces moqueries, le deuxième renchérit :


« En plus t'as déjà la serpillière ! »

En disant ces mots, il attrapa le Gryffondor par ses vêtements et le secoua sans ménagement.

« C'est bien connu, les Gryffondor sont habillés comme des castors ! »

Après l'attractivité des tableaux, les devoirs préfectoraux ! Madeleine revint sur ses pas et se mêla au groupe. Ils étaient un peu plus âgés qu'elle mais elle ne doutait pas de son autorité :

« Hé ho ! Vous êtes qui pour lui parler comme ça ?! Vous vous croyez malin, mais franchement, vous êtes ridicules ! Déjà les elfes de maison ont été libéré et vous leur devez le respect, et ensuite, comparer les Gryffondor à des castors, c'est pas très évolué... c'est vrai que le blaireau est l'animal le plus noble qui soit ! Déguerpissez ! »

Les Poufsouffle s'éloignèrent après un dernier regard noir aux deux Gryffons. A l'occasion, elle rapporterait la scène aux préfets et professeurs de Poufsouffle pour qu'ils soient punis. D'ailleurs, pour l'heure, elle devait essayer d'en savoir plus sur ce qui s'était passé et s'assurer que le première année aille bien. Elle se tourna vers lui et dit :

« Je ne crois pas qu'on se connaisse. Je m'appelle Madeleine et suis ta préfète. S'ils reviennent t'embêter, n'hésite pas à me le dire, d'accord ? D'ailleurs, j'aurais besoin que tu me racontes la scène depuis le début pour qu'ils soient punis. »

Après avoir jeté un coup d’œil aux alentours et constater l'absence de banc, elle ajouta :

« On sera plus tranquille dans une salle. Tu viens ? »

Elle attendit sa réponse puis se mit en route vers une salle de classe inoccupée à proximité. En chemin, elle entama la conversation :

« Au fait, c'est quoi ton nom ? »

Amorce plutôt banal mais il faut bien commencer par quelque chose.

Griffes et Crocs, Griffes et Cœur, Gryff vainqueurs !
Gryffondor du mois en 01/2013, 06/2014, 12/2014 et 03/2015 - Elève du mois de Juin 2014 et Mars 2015

Audition de témoin  PV| 

Après cette semaine de cours épuisante Dave aurait voulu ce reposer un peu, mais il avait une tonne de devoirs a faire. Le jeune garçon aurait préférer pouvoir les faire dans son dortoir mais c'était trop bruyant impossible de se concentrer, donc Dave prit c'est affaires en partant en direction de la salle d'étude. Après de longue minute passer dans les escalier, qui t’emmène partout sauf la ou tu veut aller, Dave arriva enfin dans le couloir de la salle d'étude, en arriva l'angle du couloir le jeune garçon allait enfin arriver a destination. Il s'avança vers la salle d'étude, quand tout un coup il entendit:

" Eh toi le minus de Gryffondor, viens ici"

Dave c'est retourna doucement en direction de la voix, et regarda les deux élèves de Poufsouffle en leur disant:

"C'est a moi que vous parlez ?"

Les deux Poufsouffle amusé lui répondit:

"Bah oui c'est a toi qu'on cause.... Tu vois d'autre personne dans le couloir ?"

Dave regarda autour de lui, et en remarquant qui il y avait personne il fit un signe de la tête pour leur dire non. Le jeune garçon sentit les ennuie venir et il essaya de fuir vers la salle d'étude mais les deux Poufsouffle le rattrapa vite et il le plaqua contre le mur.

"Tu crois aller ou comme sa ? Tu a cru que on allait te laisser partir aussi facilement ?"

Dave était en très mauvaise position il ne pouvait rien faire, et personne était pour pouvoir l'aider. Les deux Poursoufle continuer a l’embêter.

« T'es aussi p'tit qu'un elfe de maison ! Il te manque que les oreilles ! Qu'est-ce que tu viens faire à Poudlard ? »

Dave n'osa pas répondre, il ne savait plus quoi faire. * J'aurait du rester dans mon dortoir..* Pensa Dave complètement désemparer.

"Tien j'ai une idée, et si on t’emmener récurer les toilettes ?"

Répondit le premier Poufsouffle, l'autre répondit aussitôt:

« En plus t'as déjà la serpillière ! »

Dave répondit timidement d'un petit

" Non".

" Ta dit quoi la petit ? Répété pour voir"

Le Poufsouffle attrapa Dave et il le secoua dans tout les sens, le calvaire continua pour Dave.

« C'est bien connu, les Gryffondor sont habillés comme des castors ! »

L'autre Poufsouffle enchaîna c'est moquerie sur le petit Gryffondor.

Le Gryffon ne savait plus quoi faire, il allait devoir se résigner a laver les toilettes. Mais il aperçue quelqu'un qui approcher du groupe et qui tapa sur l'épaule d'un des deux Poufsouffle pour leurs dire:

« Hé ho ! Vous êtes qui pour lui parler comme ça ?! Vous vous croyez malin, mais franchement, vous êtes ridicules ! Déjà les elfes de maison ont été libéré et vous leur devez le respect, et ensuite, comparer les Gryffondor à des castors, c'est pas très évolué... c'est vrai que le blaireau est l'animal le plus noble qui soit ! Déguerpissez ! »

Dave était sous le choc, cette fille leurs a parler méchamment et ils n'ont même pas réprimer ils sont juste parti en lançant un regard noir vers les deux Gryffondor. Le jeune garçon s'était enfin sorti de cette histoire qui était interminable pour le jeune garçon. Après avoir chasser les deux Poufsouffle la Gryffondor se tourna Dave pour lui dire:

« Je ne crois pas qu'on se connaisse. Je m'appelle Madeleine et suis ta préfète. S'ils reviennent t'embêter, n'hésite pas à me le dire, d'accord ? D'ailleurs, j'aurais besoin que tu me racontes la scène depuis le début pour qu'ils soient punis. »

Il lui répondit timidement:

"Euh... Oui d'accord"

Puis elle lui dit:

« On sera plus tranquille dans une salle. Tu viens ? »

Dave hocha la tête pour lui répondre, et il la suivit sur le chemin vers la Salle elle lui dit:

« Au fait, c'est quoi ton nom ? »

Dave répondit toujours timidement:

" Euh mon nom.... C'est Dave.... Dave Harper. Je te remercie pour ce que tu a fait je ne savais comment j'allais m'en sortir"

Les deux jeunes Gryffons rentrent dans la salle d'étude qui était vide, comme sa ils pourrons parler librement sans déranger les gens qui étudie

« Griffes et crocs, griffes et cœur, Gryff' vainqueurs ! »

Audition de témoin  PV| 

" Euh mon nom.... C'est Dave.... Dave Harper. Je te remercie pour ce que tu a fait je ne savais comment j'allais m'en sortir" répondit le Gryffondor.

« Il n'y a pas de quoi. » dit Madeleine en ouvrant la porte de la salle de classe. Elle alla s'installer à une table et attendit que son nouveau camarade prennent place.

Elle en profita pour le détailler. Il était grand, c'était troublant une telle taille pour un première année. Ses cheveux étaient bruns et encadraient un visage fin aux yeux noisettes. Il était plutôt mignon en fait.

Madeleine sortit de quoi écrire. Elle trempa sa plume dans l'encre et jeta un regard en coin au dénommé Dave.


« On va faire les choses bien... » annonça-t-elle en souriant avent d'écrire en en-tête du parchemin, d'une écriture droite et soignée :

Déposition de Dave Harper, première année Gryffondor


Elle rédigea ensuite ces quelques lignes, résumant ce dont elle avait été témoin personnellement :

Récit de l'intervention de Madeleine Koter : Deux élèves de Poufsouffle ont insulté sous mes yeux le plaignant, portant atteinte, en même temps, au respect dû aux elfes de maison. J'ai également été témoin d'une agression physique envers la personne de Dave Harper.


Elle expliqua ensuite à Dave :

« Normalement, on n'est pas obligé de faire tout un pataquès comme ça, mais ça m'amuse. Tu veux bien me raconter la scène depuis le début ? Comment ça a commencé ? Est-ce que c'est toi qui est allé leur parler en premier ou eux ? »

La personne derrière l'écran ne sait plus trop quoi dire. En effet, je dois faire dix lignes mais là, je ne vois pas comment aller plus loin. J'en ai déjà fait beaucoup avec le compte-rendu de Madeleine super officiel genre police. Alors, je vous propose un petit exposé sur... sur... la culture des lentilles ! Je ne parle pas des trucs en plastique que les moldus se mettent dans les yeux pour ne plus avoir à porter de lunettes (pourtant, c'est classe les lunettes) mais de la plante dicotylédone (je ne sais pas ce que ça veut dire. La biologie comporte tellement de mots compliqués qu'elle devrait être considérée comme une langue étrangère). Les lentilles sont les graines de cette plante dico-truc et sont très appréciées dans la gastronomie. Pour pousser, cette plante a besoin d'une lentille (c'est une graine je vous dis, alors il faut pas tout manger, faut en planter aussi), d'un terrain sableux, ensoleillé et plutôt frais. Pour la fraîcheur, ça peut se trouver assez facilement, mais pour l'ensoleillement, c'est pas gagné... l’Écosse n'est pas réputé pour son soleil. Tiens, ça doit faire dix lignes là ! Bon bah, tchao les gens, je laisse Dave vous raconter la suite de l'histoire (de Madeleine et Dave, pas des lentilles ! A moins qu'il ne le souhaite...).

Reducio
Ce RPG a été bloqué car n'ayant pas reçu de réponse depuis plus de 6 mois. Pour demander sa ré-ouverture, vous pouvez contacter vos préfets ou professeurs.

Griffes et Crocs, Griffes et Cœur, Gryff vainqueurs !
Gryffondor du mois en 01/2013, 06/2014, 12/2014 et 03/2015 - Elève du mois de Juin 2014 et Mars 2015