Salle d’études

Inscription
Connexion

Des escaliers qui en font qu'à leur tête  PV Dylan S 

Deux semaines! Cela allait faire deux semaines que Liam avait fait son entrée à Poudlard. Il s'en était passé des choses depuis ce jour mais pour dire vrai, le jeune garçon n'avait pas vu le temps passé. Dés son premier jour, il avait été réparti dans l'une des quatre maison de Poudlard, celle de Gryffondor, il avait ensuite assisté à ses premiers cours en compagnie des élèves de première année. Durant ces deux semaines, le jeune garçon s'était concentré principalement sur ses cours et n'avait pas pris le temps d'aller vers ses camarades, il ne connaissait que les noms de certains élèves qu'il voyait dans ses cours ou dans la salle commune. Comme il l'avait promis à sa mère, il lui avait envoyé une lettre le premier week-end et avait déjà préparé la seconde qu'il enverrait ce soir. Pour cela, il devait aller à la volière qui se trouvait au septième étage du château. Cependant, ce n'était pas ce qui était prévu pour les heures à venir. En effet, les cours avaient commencé et cela allait donc de pair avec les devoirs, il avait encore quelques devoirs à faire ce weekend et notamment un devoir de Métamorphose à rendre pour lundi après midi.

Liam avait déjà essayé de faire ce devoir mais il n'avait pas réussi seul et les informations qu'il avait trouvées dans son livre de métamorphose ne lui permettaient pas de répondre à toutes les questions de son devoir. Il avait donc décidé de se rendre à la bibliothèque pour trouver d'autres livres qui pourraient l'aider à réaliser son devoir. Il venait donc de quitter la salle commune de Gryffondor pour se rendre dans la bibliothèque qui se trouvait, selon les dires de ses camarades, au troisième étage. Il ne lui restait plus qu'à descendre les quatre étages et trouver cette salle, ce ne devait pas être si compliqué que ça.

Le Gryffondor commença à descendre quelques marches et il ne fallut pas longtemps à celles-ci pour qu'elles s'animent. Liam avait déjà fait les frais de ces marches magiques et avait essayé de comprendre qu'elle était le principe de ces marches, mais il n'avait rien trouvé. Il s'était dit que les marches répétaient le même schéma et qu'une fois qu'il aurait compris ce schéma il dompterait ces escaliers mais il n'y avait apparemment pas de schéma à suivre. Les escaliers faisaient ce qu'elles voulaient quand elles le désiraient. Il essaya donc de descendre les marches sans tomber dans le Hall et se demanda d'ailleurs si c'était déjà arrivé. Il devait sûrement y avoir un sortilège qui rattrapait les élèves qui tombaient dans le vide, il en aurait entendu parler. Tout en se posant ces questions et en pensant à tout autre chose que les escaliers, Liam continua de descendre les marches. À force de descendre, puis remonter quelques marches avant de les redescendre, le jeune américain avait perdu le compte et ne savait plus à quelle étage il se trouvait. Il décida alors de quitter les escaliers pour aller voir s'il était arrivé au troisième étage.

Il s'engagea dans un couloir peu éclairé par les lanternes et où les fenêtre se faisaient rares. Il n'avait jamais été dans ce couloir, ce qui était bon signe car il n'avait jamais été à la bibliothèque non plus. Il était peut être sur le bon chemin. Le jeune garçon tourna ensuite à droite, puis une nouvelle fois à droite et arriva dans un couloir beaucoup plus éclairé et plus grand avec quelques élèves qui se promenaient dans les deux sens. Il aurait pu demander à un élève où se trouvait la bibliothèque mais il voulait trouver par lui même, le Gryffondor avait tendance à vouloir réussir les choses par lui même. C'est alors qu'il vit une grande porte en chêne un peu plus loin sur sa gauche, il plaça beaucoup d'espoirs sur cette porte et s'empressa de la rejoindre. Une fois arrivé devant, il la poussa et comprit très vite qu'il n'était pas au bon endroit.

Derrière la porte se trouvait une grande pièce remplit de table et de chaises où quelques élèves s'étaient assis pour travailler sur des devoirs. Cette pièce devait être une salle d'étude, cela pouvait être pratique mais pour cela, il aurait fallu avoir les livres nécessaires pour faire son devoir. Liam ne put s'empêcher de pester contre lui même et souffler. Il ne savait pas du tout où pouvait se trouver la bibliothèque. Fâché, il se retourna brusquement et remarqua qu'un jeune garçon passait à quelques centimètres de lui. Ce dernier n'avait sûrement pas eu l'intention de faire peur à Liam mais le première année ne put s'empêcher de sursauter.

Des escaliers qui en font qu'à leur tête  PV Dylan S 

Dylan n'avait jamais été un mauvais élève, loin de là. Bien au contraire, il avait toujours accordé une grande importance aux révisions et aux devoirs qu'il devait faire jour après jour, pour lui, les études étaient quelque chose de très important. Sa journée avait été bien chargée aujourd'hui : le pauvre jeune homme avait dû se lever aux aurores pour pouvoir arriver en avance à ses cours, histoire de ne pas non plus arriver en retard chaque jour. Sa journée s'était ensuite assez bien emboîtée : des cours, des pauses, des révisions, le repas du midi etc. Ceci étant, Dylan commençait à en avoir marre de toujours aller vaquer à ses révisions et, pour une fois dans sa scolarité, Dylan avait envie de se reposer tout le reste de la journée, histoire de donner une grosse pause à son cerveau, qui en avait probablement bien besoin. Les nouvelles fonctions qu'il occupait lui donnaient moins de temps pour lui, et pour une fois qu'il pouvait flâner, il n'allait pas se priver. Après toutes ses heures de cours, Dylan décida donc de prendre la direction de la salle commune, où il pourrait profiter d'un bon feu réconfortant et d'un bon fauteuil, c'était ce qui lui importait en cet instant précis.

Le château avait toujours été un vrai casse-tête pour les élèves, même pour Dylan qui était maintenant en troisième année. D'autant plus que la salle des Gryffons se trouvait au dernier étage, pour ne rien rajouter. * Un ascenseur, ce ne serait pas de trop * pensa Dylan en observant les escaliers qui se dressaient devant lui. Malheureusement, sans autres choix, le jeune garçon entreprit son escalade des escaliers qui n'en font qu'à leur tête. Et bien sûr, qui dit escaliers magiques, dit problèmes de direction ; le pauvre Gryffon avait été obligé d'avoir affaire aux aléas des escaliers, ce qui ne plaisait pas trop à Dylan qui commençait à ruminer intérieurement. Forcé de faire un assez long détour, le jeune homme entreprit une nouvelle fois l'escalade des escaliers qui ne le menait cependant pas trop à l'endroit où il voulait se rendre. Et par un très malheureux concours de circonstances, Dylan se retrouva dans le couloir qui menait en salle d'étude. Il avait dû étudier là-bas une ou deux fois, mais le jeune homme préférait, et de loin, la bibliothèque pour travailler. * C'est le sort qui s'acharne contre moi, ou un signe du destin ? * s'interrogea Dylan qui pensait finalement à se résigner à aller travailler an salle d'étude, au lieu de profiter d'un peu de temps libre.

Du coup, puisqu'il passait devant, le jeune Gryffon se décida à aller en salle d'étude. Traversant le couloir peu éclairé, Dylan ronchonna mais finit par se résigner à aller étudier, une fois de plus. * Après tout, cela ne peut pas me faire de mal * positiva-t-il. Peu motivé mais déterminé, il allait à une allure assez rapide et voulait en finir assez rapidement. Aussi, alors qu'il était plongé dans ses pensées en réfléchissant à ce qu'il allait travailler dans cette salle, Dylan n'avait pas vraiment vu qu'un élève se trouvait à l'entrée de la salle d'étude, aussi il lui passa juste à côté, le faisant un peu sursauter. Ne voulant pas non plus faire peur à cet élève et, reconnaissant l'uniforme des Gryffondor, Dylan se retourna et s'excusa vivement auprès du jeune garçon, qui semblait surpris. Il semblait à Dylan qu'il connaissait cet élève, mais simplement de nom, puisqu'il n'avait pas le temps de discuter avec tous les Gryffons, mais il connaissait au moins tous ces camarades de visages. Il lui semblait que ce jeune garçon venait d'arriver à Poudlard, aussi Dylan se présenta à lui :


« Tiens, je ne t'avais pas vu, excuse-moi si je t'ai fait peur. Je me présente : Dylan Swanson, préfet des Gryffondor. Mais je suis juste Dylan va, oublions les étiquettes ! Je n'ai pas eu l'occasion de te croiser à Poudlard, excuse mon manque de connaissance, mais tu es ? Tu venais travailler aussi, je suppose ? »

Amicalement Dylan lui tendit la main en guise de présentation amicale. Etrangement, ce jeune homme semblait un peu perdu, et Dylan espérait vivement que ce n'était pas lui qui le mettait dans cet état. En tous cas, le préfet des Gryffons était bien content de rencontrer un de ses camarades, d'autant plus que c'était un garçon et qu'il ne faut pas se mentir, la gente masculine n'était pas la plus présente chez les Gryffondor, en ce moment.

Gryffondor du mois d'octobre 2015

Des escaliers qui en font qu'à leur tête  PV Dylan S 

La surprise passée, Liam prit le temps d'analyser le jeune homme qui lui avait fait peur. Il dépassait de plusieurs centimètres le première année, Liam devait avoir un ou peut-être deux ans de moins que l'autre élève. Le plus vieux avait des cheveux bruns, plus clairs de ceux de Liam, et qui partaient dans tous les sens. Un rapide coup d’œil sur l'uniforme de l'inconnu permit au jeune américain de constater que les deux adolescents étaient dans la même maison. En regardant plus en détails le jeune homme, Liam se rappelait avoir vu ce garçon dans la salle commune mais il lui était impossible de mettre un nom sur ce visage. Cependant, il sut rapidement comment son camarade s'appelait car celui-ci se présenta.

« Tiens, je ne t'avais pas vu, excuse-moi si je t'ai fait peur. Je me présente : Dylan Swanson, préfet des Gryffondor. Mais je suis juste Dylan va, oublions les étiquettes ! Je n'ai pas eu l'occasion de te croiser à Poudlard, excuse mon manque de connaissance, mais tu es ? Tu venais travailler aussi, je suppose ? »

Liam comprit pourquoi il avait déjà vu le jeune homme, c'était le préfet de sa maison, il se rappelait l'avoir croisé dans les escaliers menant aux dortoirs. L'américain avait raison sur un point, Dylan n'avait pas voulu lui faire peur, au contraire, il semblait bienveillant. En s'attardant sur le blason du préfet, Liam n'avait pas remarqué que Dylan avait tendu la main en se présentant. Sans perdre de temps, le première année tendit à son tour la main pour s'emparer de celle de son ainé. Il se présenta à son tour:

« Content de te connaître, Moi c'est Liam Spencer. Je suis aussi chez les Gryffondor mais ne t'excuse pas, je viens d'arriver, tu ne peux pas connaître tout le monde.»

Liam lâcha la main de son préfet en réfléchissant à la façon dont il allait lui répondre. Il voulait travailler mais il n'avait pas voulu entrer dans cette salle, il cherchait la bibliothèque. Il n'osait pas lui dire qu'il s'était perdu dans le château, il savait qu'il n'était sûrement pas le premier mais en terme de première conversation, Liam avait connu mieux. Malgré tout, Dylan était préfet et il devait savoir où se trouvait la bibliothèque. Il pouvait peut-être aider le premier année et ce-dernier décida de jouer franc jeu au risque d'entendre les moqueries de son camarade. Il commença donc son récit.

« Oui je venais travailler mais je voulais pas tomber dans cette salle là. Je cherchais la bibliothèque mais j'crois que les escaliers ne veulent pas que je voit cette pièce »
Liam se permit un petit sourire et reprit: « Du coup j'ai trouvé cette salle donc c'est pas mal pour travailler mais ça ne change rien à mon problème, je n'ai toujours pas de livre pour faire mon devoir de potions.»

Liam essayait de voir si un sourire apparaissait sur le visage du préfet ou si celui-ci allait se retenir et aider le pauvre adolescent perdu. Avant que Dylan ne réponde, Liam lui posa un autre question pour essayer de dissimuler ses problèmes d'orientation.

« Et toi, tu étais venu pour travailler aussi ou pour faire ton job de préfet ?»

Des escaliers qui en font qu'à leur tête  PV Dylan S 

« Content de te connaître, Moi c'est Liam Spencer. Je suis aussi chez les Gryffondor mais ne t'excuse pas, je viens d'arriver, tu ne peux pas connaître tout le monde.»

Ceci expliquait donc cela. Le jeune Liam venait tout juste d'arriver à Poudlard et par conséquent, y faisait ses premiers pas. Normal donc que le jeune préfet ne puisse pas reconnaître la tête du jeune homme. Content de faire une nouvelle rencontre, Dylan attendait patiemment de voir ou tout cela allait le mener. Secrètement, il espérait une nouvelle amitié pleine de malice, puisqu'il est vrai que les garçons ne sont pas très fréquents à Poudlard, aussi, il était plutôt intéressant pour Dylan d'avoir un nouveau compagnon de fortune, pour faire front face à la vague immense des filles qui emplissaient la salle commune des rouges. Une poignée de main amicale se fit entre les deux jeunes hommes qui semblaient commencer une amitié du bon pied, mais il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué, comme disent les moldus. Aussi, Dylan essaya de faire bonne figure en écoutant son camarade lui expliquer qu'il ne voulait pas arriver ici, mais plus à la bibliothèque. * Ah, l'éternel nouveau perdu dans le château ... * pensa Dylan, le sourire aux lèvres en repensant à son arrivée à Poudlard. Lui aussi s'était perdu une ou deux fois et comprenait bien les désarrois du prénommé Liam, d'autant qu'il est vrai que parfois, les escaliers n'en font qu'à leur tête : la preuve par A+B avec le jeune Gryffon qui voulait e reposer, mais qui avait atterri finalement en salle d'étude.

Liam était donc tombé par hasard sur la salle d'étude, un endroit pour travailler, mais qui ne valait en aucun cas la bibliothèque, qui se trouvait deux étages plus bas. Il est d'ailleurs vrai que Liam semblait ne pas être satisfait puisqu'il lui manquait un livre pour faire ses devoirs. * Hm, je vois * comprit Dylan, tout en réfléchissant. Il voulait bien entendu lui montrer le chemin vers la bibliothèque et, pourquoi pas, l'aider à faire son devoir, mais il manquait cruellement de ressources. Maintenant en troisième année, le pauvre Dylan n'avait plus les livres de première années en sa possession. D'autant que la salle d'étude ne propose pas de livres à emprunter, elle est plutôt là pour pouvoir recopier son devoir, ses cours ou réviser dans le plus grands des calmes. Se rendant compte qu'ils bloquaient l'entrée à la salle d'étude, justement, Dylan fit un pas de côté pour pouvoir se placer dans le couloir, juste à côté de l'entrée, en invitant Liam à en faire de même. D'ailleurs, ce dernier lui posa une question qui surprit un peu le jeune garçon :


« Et toi, tu étais venu pour travailler aussi ou pour faire ton job de préfet ?»

* Mon boulot de préfet ? * se demanda Dylan, qui n'appréciait pas trop les étiquettes. Mais il n'allait pas vraiment en faire tout un plat, après tout, c'est normal qu'un nouvel élève voit en Dylan un préfet bien plus qu'un camarade, mais le jeune Gryffon s'évertuait à changer cette image que les autres avaient de lui. Il n'aimait pas trop qu'on le voit comme un préfet, avant tout Dylan se considérait comme le camarade et ami de tous les Gryffons. Il n'aimait d'ailleurs pas trop devoir punir les élèves ou les réprimander, mais cela faisait maintenant parti de ses attributions. C'est alors que Dylan sourit à la question du jeune Liam, tout en lui répondant :

« Eh bien en fait, pour tout te dire, j'étais en direction de la salle commune pour me reposer ... Mais les escaliers sont joueurs et m'ont conduit ici, aussi je pense que le destin ne veut pas que je relâche mes efforts scolaires !
Il rigola de bon cœur. Toujours est-il que la bibliothèque est un étage plus bas ... Escaliers de malheurs ! Il laissa échapper un petit juron, après tout Dylan avait envie de se reposer un peu. Du coup, que comptes-tu faire ? Ici, il n'y a pas de livre, mais on peut toujours trouver une table et je peux t'aider. Sinon, je te conduis à la bibliothèque, si les escaliers n'en décident pas autrement ? »

Toujours amical, Dylan s'efforçait toujours d'aider tout à chacun, après tout, c'est le but de la condition humaine, selon lui. Et plus il grandissait, plus il aimait aider les autres, probablement que cela orienterait son choix d'études supérieures et d'orientation. Quoiqu'il en soit, Dylan proposait toujours son aide aux plus démunis et à ceux qui en ont besoin, et même sans livre, Dylan pourrait bien entendu aider le jeune Liam, puisqu'il avait tout de même conservé des notions de ses deux premières années à Poudlard. Mais il n'avait pas pensé que Liam aurait peut-être aimé se débrouiller seul, aussi Dylan se sentit obligé d'ajouter, avant d'attendre une réponse :


« Mais peut-être voulais-tu travailler seul ? Le choix est tiens ! »

Gryffondor du mois d'octobre 2015

Des escaliers qui en font qu'à leur tête  PV Dylan S 

A ces mots, le plus âgé des garçons sembla se renfrogner mais cette impression fut de courte durée. Liam se demanda alors s'il avait dit quelque chose qui n'avait pas plus à Dylan. Il avait beau y réfléchir, il ne se rappelait pas avoir été déplacé ou injurieux, mais il n'était pas dans la tête du préfet et ne savait pas si c'était lui qui fait agir ainsi ou si Dylan avait repensé à autre chose. Cependant, ce dernier coupa court aux réflexions de Liam en l'invitant à se décaler de quelques décimètres pour laisser l'entrée accessible. Il lui sourit et répondit ensuite.

« Eh bien en fait, pour tout te dire, j'étais en direction de la salle commune pour me reposer ... Mais les escaliers sont joueurs et m'ont conduit ici, aussi je pense que le destin ne veut pas que je relâche mes efforts scolaires ! Toujours est-il que la bibliothèque est un étage plus bas ... Escaliers de malheurs ! »

Le rire de Dylan était communicatif, il n'avait rien de spécial mais cela faisait un petit moment que Liam n'avait pas ri avec une personne. Chez lui sa mère avait beaucoup de mal à retrouver le sourire bien que son mari soit décédé depuis plusieurs années et Liam n'avait pas encore fait beaucoup de rencontres dans sa nouvelle école. Il avait l'impression que les choses étaient plus simples avec le jeune garçon et qu'il n'avait pas forcément besoin de réfléchir à ce qu'il allait lui répondre. Malgré tout, Dylan venait de confirmer que Liam était complètement perdu dans le château et qu'il était encore loin de la bibliothèque mais une chose le rassurait, il n'était pas le seul à ne pas comprendre les escaliers du château et même après plusieurs années passées à arpenter les couloirs de Poudlard, certains élèves se retrouvaient à des endroits où ils n'avaient pas penser aller. Dylan ajouta ensuite

« Du coup, que comptes-tu faire ? Ici, il n'y a pas de livre, mais on peut toujours trouver une table et je peux t'aider. Sinon, je te conduis à la bibliothèque, si les escaliers n'en décident pas autrement ? »

Liam fut surpris par la proposition du Gryffondor, il n'avait pas imaginé qu'il lui aurait proposé son aide pour faire son devoir. Il pensait qu'il allait lui indiquer le chemin de la bibliothèque et essayer de regagner la salle commune pour se reposer. Le jeune Gryffondor était tenté d'accepter la première proposition car cela lui permettrait d'avoir l'expérience de son ainé pour son devoir et, pourquoi pas, de découvrir plus en détails Dylan. A première vu, il semblait être un jeune garçon ouvert aux autres et très gentil. Il donnait envie de se faire connaître et Liam s'imagina alors avoir une personne à qui il pouvait parler, rire et passer du temps. Mais il ne voulait pas mettre les hypogriffes avant le carrosse, il fallait qu'il apprenne à le connaître. Alors que Liam allait répondre, son ainé prit la parole.

« Mais peut-être voulais-tu travailler seul ? Le choix est tiens ! »

En plus d'aider les autres, Dylan était prévenant. Liam eut une rapide pensée pour son père qui était comme ça, il voulait toujours aider les autres mais ne voulait jamais se sentir de trop. Dans le cas actuel, Liam ne voulait pas travailler seul, à vrai dire il ne supportait plus d'être tout seul. Il ne lui fallut pas longtemps pour accepter la proposition du Gryffondor.

« Si les escaliers t'ont mené ici, ce n'est pas forcément pour que tu continues tes efforts scolaires mais peut-être pour que tu m'évites un échec scolaire! » lança le jeune Gryffondor avec un sourire. Il n'était pas mauvais élève, il voulait simplement rebondir sur les propos de Dylan. « J'accepte avec grand plaisir ton aide, tes souvenirs valent peut-être mieux qu'un livre. »

Liam prit alors la direction de la salle d'études ou il chercha une table libre. En avançant de quelques mètres il remarque une table vide entourée de quatre chaises. Cette table se trouvait au fond de la salle près d'une fenêtre, c'était un très bon choix et il se dirigea vers celle-ci. Tout en marchant au rythme du préfet, il apporte quelques précisions à ce dernier.

« Pour informations, je suis là pour un devoir de métamorphose, je ne sais pas si tu aimes cette matière, je ne veux pas non plus que tu travaillent sur une matière que tu n'aimes pas. »
Liam se rappela d'un détail dont sa mère lui avait parlé « Tu n'apprends peut-être plus cette matière, je sais qu'on peut choisir ses matières à partir de la troisième année, tu es en quelle année?  »

Des escaliers qui en font qu'à leur tête  PV Dylan S 

« Si les escaliers t'ont mené ici, ce n'est pas forcément pour que tu continues tes efforts scolaires mais peut-être pour que tu m'évites un échec scolaire ! »

La remarque avait fait rire le jeune Dylan. Il trouvait en Liam quelque chose d'optimiste, je drôle, et d'amical, qui laissait espérer au jeune Gryffon qu'ils s'entendraient bien, et que c'était là le début d'une amitié sincère. Le Gryffondor sourit donc à la remarque de son camarade Liam et l'écouta lui dire qu'il acceptait son aide avec grand plaisir. Dylan aussi faisait cela avec grand plaisir, après tout, il valait mieux faire de nouvelles rencontres que de se reposer seul en salle commune. D'autant plus que maintenant qu'il était préfet, Dylan se devait de connaître ses camarades un peu plus en détail. Aussi il était plutôt content de pouvoir apprendre à connaître un peu mieux Liam, et surtout, lui apporter son aide dont il semblait avoir cruellement besoin. Les deux jeunes gens s’engouffrèrent donc dans la salle d'étude, plutôt calme pour l'heure. Bien qu'elle soit toujours calme pour cause de révision et de travaux des différents élèves, aujourd'hui on pouvait entendre les mouches voler. Liam et Dylan se dirigèrent vers une table, près d'une fenêtre, ce qui plaisait beaucoup à Dylan, qui appréciait d'avoir de la luminosité pour travailler. Une fois installé, les deux jeunes hommes sortirent leurs affaires tranquillement en parlant à voix basse, de ci, de ça. Ceci étant fait, Liam lui indiqua sur quel devoir il bloquait :

« Pour informations, je suis là pour un devoir de métamorphose, je ne sais pas si tu aimes cette matière, je ne veux pas non plus que tu travailles sur une matière que tu n'aimes pas. Tu n'apprends peut-être plus cette matière, je sais qu'on peut choisir ses matières à partir de la troisième année, tu es en quelle année ? »

La remarque était légitime, l'âge de Dylan n'était pas marqué sur son visage et encore moins les matières qu'il avait choisi. Cependant et par chance, Dylan avait conservé la métamorphose et semblait même plutôt enclin et assez doué pour cette dernière, aussi il pourrait bien aider Liam dans ses difficultés, ainsi que le conseiller au mieux. Ce qui plut beaucoup à Dylan, c'était l'altruisme et la compassion de Liam, qui ne voulait pas non plus faire travailler à son camarade une matière qu'il n'aimait pas. Son camarade était vraiment avenant, et cela plaisait beaucoup à Dylan, qui commençait de plus en plus à faire de parallèle entre Liam et son frère, sans trop s'y attarder. Quoiqu'il en soit, le jeune Lion se dépêcha de lui répondre amicalement, tout en souriant, puisque ce que Liam avait dit, avait beaucoup fait rire Dylan.

« La métamorphose ? Si j'adore, je me débrouille plutôt bien même ! Je suis en troisième année maintenant ! Bon alors, qu'est ce qui t'ennuie dans les devoirs de métamorphoses ? Je reconnais qu'ils sont parfois tordus, monsieur Ainsworth ne fait pas les choses à moitié ! »

En disant cela, Dylan espérait faire rire son jeune et nouvel ami. Il était vrai que même Dylan, qui appréciait énormément la métamorphose, avait parfois eu, lui aussi, du mal à faire ses propres devoirs. Malgré tout, Dylan sortit une feuille de parchemin et commença à expliquer les rudiments à Liam : comment se concentrer pour réussir une métamorphose, bien connaître les animaux, bien visualiser toute la transformation, bref, tous les rudiments. Il s'appliquait à être cohérent et clair dans ses explications, mais il voyait bien que Liam semblait avoir un peu de mal. Aussi, il marqua une courte pause et laissa le temps à Liam d'assimiler tout ce qu'il venait de lui dire. Puis, après avoir jeté un court coup d'œil à la fenêtre pour regarder le ciel ensoleillé, il reprit son petit tutorat :

« Bon, ça c'était les bases, Liam, ça va jusque-là ? Qu'est ce qui t'embêtais précisément dans tes cours  ? »

Dylan était aussi très avenant et il avait une réelle envie d'aider son camarade. En attendant sa réponse, Dylan se plongea dans ses révisions, histoire de les survoler quelque peu, puisque quitte à être en salle d'étude, autant réviser et en profiter pendant que Liam semblait assimiler les notions de métamorphose. Dylan ne savait pas trop si Liam appréciait la matière, et comprenait que quelques personnes peuvent ne pas aimer cette matière qui lui, trouvait fascinante. Ceci étant dit, il attendit tranquillement que son jeune ami lui indique ses difficultés afin qu'il puisse l'aider un peu mieux.


EDIT : Liam, après avoir remercié Dylan gentiment, avait prit congé de ce dernier parce qu'il avait apaprement quelque chose d'important à faire, en plus de ses révisions. Il laissa donc Dylan dans la salle d'étude et fila vers la sortie, pressé comme pas deux. Dylan ne comprit pas trop sa réaction, mais se plongea dans ses révisions à lui, jusqu'à la fin de la journée, qu'il termina comme à son habitude.

Gryffondor du mois d'octobre 2015