Salle de bal

Inscription
Connexion

Table de A. McAlistair et I. Franklin

Image

Cette table est réservée à Aschley McAlistair et Isabella Franklin.

Au menu : Il vous est proposé comme entrée... du Foie gras, du Saumon fumé ou des Verrines de Noël (au choix).
Comme plat, vous pourrez savourer... une délicieuse Dinde de Noël, accompagnée de pommes de terre et d'haricots verts.
Comme dessert, vous aurez le choix entre... un Tiramisu, une Bûche de Noël ou une Mousse Framboise.

Passez une merveilleuse soirée !

Image



Ami des Centaures de la Vieille Forêt
Zarbi de l'année (Magic'Awards III)

Table de A. McAlistair et I. Franklin

Le jour J était arrivé. Celui que toute l'école avait attendu pendant plusieurs semaines. Le bal de noël était arrivé. Dans son dortoir, Isabella se regardait dans la glace. Bien que pas très coquette, elle essayait tout de même de se faire présentable. Après tout, il s'agissait d'un bal. Quelque jours auparavant, une annonce pour trouver un cavalier avait attirer l'attention d'Isabella. Elle s'était inscrite et maintenant, elle se demandait qui répondait à l'indice : "J'aime beaucoup jouer au Quidditch avec ma maison en ce moment ". Beaucoup de personnes jouaient au Quidditch à Poudlard. Les élèves devaient également faire un cadeau à leur partenaire. Isabella avait décidé d'offrir deux CD de musique française. Peut-être s'agira-t-il d'une nouveauté pour son partenaire. Elle les avait enveloppés dans du papier en soie bleu et noué un ruban blanc autour.
Isabella avait longuement hésité pour sa tenue. Robe courte ou longue ? Bleue ou verte ? Au final, elle avait opté pour un robe pas trop complexe verte émeraude se mariant avec délicatesse à son teint frais d'une bancheur de neige. Ne sachant pas trop quoi faire de ses cheveux, elle les avait ramenés en un chignon tressé. Pour finir, elle avait enfilé autour de son cou une chaîne qui portait en son bout une lapis lazuli rappelant la couleur de ses yeux. En dix minutes, elle était prête. Elle sortit de son dortoir laissant les autres finir de se maquiller se coiffer et s'habiller. Lorsqu'elle arriva à l'entrée de la salle de bal, elle avait un quart d'heure d'avance. Mais apparemment, elle n'était pas la seule à avoir eu envie d'arriver en avance. Lorsqu'elle entra, elle fut émerveillée. C'était son premier bal et elle trouva la salle tout simplement magnifique. Elle se rendit alors compte qu'elle bouchait le passage et avança sans quitter la sublime décoration des yeux. Les autres élèves de Première année étaient tout aussi émerveillé. Ceux de deuxième ou plus le semblait aussi mais comme ce n'était pas leur premier bal pour la plupart, ils connaissaient. Isabella n'avait pas tout de suite remarqué la tenue des autres élèves. Certaines filles portaient des tenues splendides et les garçons étaient en costume. Pour lors, elle se trouva bien simple.
Serrant son paquet contre elle, elle s'avança dans la salle zigzaguant entre les tables fin de trouver la sienne. Et lorsqu'elle la trouva, sa surprise fut telle. Cette table était réservée à Aschley McAlistair et Isabella Franklin. Elle allait donc passer le bal avec une fille ? Elle qui s'était imaginée en train de flirter avec un garçon, c'était étonnant de se dire qu'elle allait passer la soirée avec une fille dont le nom lui était vaguement familier. Elle devait être en première année aussi. Peut-être était-ce l'occasion de se faire une nouvelle amie ? Tant mieux, car des amies, Isabella en manquait sérieusement. Elle posa son paquet sur la table et s'installa. Pour patienter, Isabella prit le menu et commença à le lire faisant son choix. Une fois fini et sa cavalière toujours absente, elle leva la tête et une banderole attira son attention. Une tombola était organisée. Elle s'en approcha et acheta un ticket à l'elfe de maison. Lorsqu'elle revint à sa table, Aschley était là. Elle lui sourit et s'approcha.

« Bonsoir ... Aschley. »


Reducio
La robe d'Isabella :

~ lien ~

Le pendentif :

~ lien ~

# Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté.
# Troisième année RPG

Table de A. McAlistair et I. Franklin

Le jour du Bal de Noël était arrivé et le dortoir était plein de filles qui couraient partout pour se préparer et être la plus belle possible mais Aschley n'avait pas encore commencé à s'habiller!! Malgré la magie du Bal, la jeune fille n'avait pas oublié de faire ses devoirs pour le lendemain et elle était en train de finir son devoir de potions... Une fois celui-ci finit, elle se leva, rangea ses affaires et se dépêcha de monter dans son dortoir: elle ouvrit sa valise et sortit sa robe et ses autres accessoires. Elle enfila sa robe et attacha avec précaution le collier qui se transmettait de génération en génération dans sa famille depuis deux siècles!! Elle le trouvait magnifique avec sa chaine en argent et sa pierre bleue très précieuse!!
Elle se maquilla légèrement et attacha ses cheveux en un élégant chignon retenu par des pinces argentées raccordées à sa robe! Elle mit ses chaussures à talons, attrapa son bracelet en argent et partit en direction de la Salle de Bal !! Elle se doutait bien qu'elle serait un tout petit peu en retard par rapport à son ou sa cavalière donc elle courait un peu!! Elle arriva devant la porte et entra non sans être émerveillé par les magnifiques décorations qui ornaient la salle!! Elle parcourra les tables à la recherche de la sienne et la trouva vers l'estrade de la Chorale! Il n'y avait encore personne et elle s'assit en regardant le menu!! Il y a quelques jours, Aschley avait reçu une lettre lui disant ceci sur son ou sa partenaire:

-Toute nouvelle à Serpentard, j'ai des cheveux blonds et des yeux bleus.

Aschley n'avait pas trouvé de qui il pouvait s'agir malgré le fait que ce soit une fille de Serpentard! Alors qu'elle était perdu dans ses pensées, une jeune fille blonde s'approcha d'elle et s'assit à sa table. Comprenant qu'il s'agissait de sa cavalière, la jeune fille lui dit:

- Bonsoir...Aschley?

- Oui c'est moi! Et toi tu dois être Isabella?

Aschley venait tout juste de voir son nom inscrit à côté du sien sur la table!!

Reducio
Sa robe:
lien

RiatsilcM yelhcsA
Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté.
Responsable du dortoir des filles
"Il semble à l'envieux que ce qu'on accorde de mérite aux autres est retranché du sien."
Jules Petit-Senn.

Table de A. McAlistair et I. Franklin

La partenaire d'Isabella venait tout juste d'arriver. Isabella eut un regard franc avec elle, c'est à dire noir. De un, elle était en retard, et de deux, Isabella était venue au bal pour faire des rencontres. En le mot rencontre, elle entendait par là "garçon avec qui elle serait un peu plus qu'amie". . Bien qu'Aschley soit dans la même maison qu'elle, Isabella n'avait pas réellement envie de sympathiser avec elle. Son humeur ne s'arrangea d'autant pas lorsqu'elle lui répondit :

« Oui c'est moi! Et toi tu dois être Isabella ? »

Evidemment qu'elle était Isabella. Pourquoi se serait-elle assise là alors que cette table était réservée ? Mais, au lieu de lui répondre sèchement, elle eut envie de la faire marcher un peu, histoire de voir comment elle réagirai.

« Pardon ? »
dit-elle d'abord. « Je ne connais pas d'Isabella. »

Pour être plus réaliste, elle cacha son paquet derrière elle. Elle craint un instant qu'Aschley est remarquée son geste. Si on lui avait demandé pourquoi agissait-elle comme cela, elle aurait eut bien du mal à répondre. Parfois, on voit quelqu'un, et on ne l'apprécie pas. Mais Isabella n'appréciait pas grand monde. Sa réaction n'avait rien de nouveau. Au fond elle, elle savait que ce n'était pas très sympa pour sa partenaire de commencer ainsi la soirée mais après tout, elle n'avait jamais signé de contrat stipulant qu'elle devait passé une excellente soirée où elle se ferait une nouvelle amie. C'était particulièrement dans un moment comme celui ci que l'on remarquait son égoïsme . Isabella n’aimait paraître comme une bonne petite fille modèle. Cela expliquait sans doute le fait qu'elle n'ai jamais eu beaucoup d'amis.
L'air de sa camarade lui fit pitié. Elle sourit timidement et la regarda droit dans les yeux, afin de la mettre mal à l'aise autant qu'elle le pouvait. Puis, sans la quitter du regard, elle dit :


« Franchement, tu doutes vraiment de mon identité ? »


Bien vite, elle se sentit moins coupable, au fond elle, évidement.

# Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté.
# Troisième année RPG