Salle de bal

Inscription
Connexion
  Retour

Table de A. Aronov et G. Meyer

Image

Cette table est réservée à Athéna Aronov et Galadriel Meyer.

Au menu : Il vous est proposé comme entrée... du Foie gras, du Saumon fumé ou des Verrines de Noël (au choix).
Comme plat, vous pourrez savourer... une délicieuse Dinde de Noël, accompagnée de pommes de terre et d'haricots verts.
Comme dessert, vous aurez le choix entre... un Tiramisu, une Bûche de Noël ou une Mousse Framboise.

Passez une merveilleuse soirée !

Image



Ami des Centaures de la Vieille Forêt
Zarbi de l'année (Magic'Awards III)

Table de A. Aronov et G. Meyer

Habillée de sa longue et fluide robe rouge au col en V rehaussé d'un liseré doré, sa surprise sous forme d'une jolie boîte carmin au joli ruban doré entre ses mains, Athéna s'approchais de la table qui portait son nom et celui de sa cavalière mystère, qui devait apparemment lui apprendre de nouvelles choses sur un sport. Ses courts cheveux auburn étaient remontés en un élégant chignon, bâti autours d'une couronne fine et dorée. Des mèches qu'elle avait ondulées s'enroulaient avec élégance autours de mon visage, faisant ressortir ses yeux gris, à peine rehaussé d'un trait d'eye liner et de mascara. Ses chaussures au talon surélevé de quelques centimètres seulement, la rendait un peu plus grande et claquait sous ses pas alors qu'elle traversait la salle de bal presque vide.

La soirée venait à peine de commencer et Athéna était l'une des première à arriver. Bien évidemment, sa cavalière n'était pas encore là mais Athéna avait préféré arriver en avance pour ne pas se faire attendre et surtout car elle était prête depuis presque une heure et que sa nervosité allait grandissante au fur et à mesure que les minutes s'écoulaient. Des dizaines de questions s'enroulaient sans fin dans son esprit, la rendant toujours plus inquiète et mal assurée, elle qui était pourtant si sûre d'elle et si confiante à l'accoutumé !
*Et si elle ne venait pas ? Si elle m'oubliait ? Si je me renversais quelque chose dessus pendant le repas ? Ou si je ne savais pas danser ? Encore pire, si elle me trouvait ennuyeuse ?* Ses interrogations sans fin et stériles achevèrent de lui mettre le trac, mais en s'asseyant à sa table, la jeune fille se décida fermement à ne plus penser à ça. Elle regarda donc autours d'elle afin de se changer les idées. La salle était vide, elle commençait à se remplir doucement mais le bruit des conversations ne s'était pas encore élevé, en effet, la plupart des tables étaient occupée par une seule personne, la seule table où se tenait un couple était silencieuse, les deux paraissaient très gênés. Se désintéressant d'eux, la Rouge et Or s'empara du menu et se mit à lire ce qui leur était proposé.


Au menu : Il vous est proposé comme entrée... du Foie gras, du Saumon fumé ou des Verrines de Noël (au choix).
Comme plat, vous pourrez savourer... une délicieuse Dinde de Noël, accompagnée de pommes de terre et d'haricots verts.
Comme dessert, vous aurez le choix entre... un Tiramisu, une Bûche de Noël ou une Mousse Framboise.



Se léchant les lèvres à l'idée des Verrines de Noël, de la Dinde et de la Mousse Framboise qu'Athéna allait pouvoir déguster, elle fit néanmoins la grimace à la vue du Foie gras et du Saumon fumé qu'il leur était proposé. En effet, la jeune Gryffondor, au moment des fêtes de l'année précédente, avait été très malade, mais à un moment d'accalmie, elle n'avait pu résister à la vue du Foie Gras et du Saumon fumé que ses grands-parents avaient préparé et elle s'était jetée dessus, avalant avec délice ces plats qu'elle ne mangeait qu'une fois l'an. Malheureusement, sa maladie repris vite le dessus et elle se mit à régurgiter tout ce qu'elle avait engloutit quelques minutes auparavant. Si, à l'aller, c'était très bon, au retour ça l'était moins et elle reste incapable de manger ces mets de Noël encore aujourd'hui, elle qui les adoraient avant !

A cette pensée, Athéna se remémora les Noël qu'elle avait passés avec sa famille. Ils lui manquaient terriblement, surtout Julia et Simon, ses grands-parents, à qui elle vouait un vrai culte. C'était son premier Noël loin de sa famille, et après ce premier semestre loin des siens, la jeune fille aurait vraiment aimé les retrouver, mais elle ne pouvait pas rater le bal de Noël ! C'était un événement tellement important dans sa vie d'écolière ! Et puis elle était sure de pouvoir se faire une amie de la nouvelle arrivante !
*Sure, Sure, tu t'avance bien vite ma chérie !* Athéna fit taire sa sarcastique conscience avec agacement, bien sur qu'elle était sure ! Après tout elle savait se faire des amis, elle en avait eu la preuve plus d'une fois ! En parlant d'amis, la jeune Rouge et Or se remémora la première personne qui l'avait marquée à Poudlard, une fille de Serpentard, au prénom imprononçable... Elle l'avait rencontrée une nuit au bord du Lac Noir, une nuit follement excitante d'ailleurs ! Elle fit néanmoins la grimace en se souvenant la fin de sa soirée et son retour dans un état de zombie. Elle ne tenait vraiment pas la longueur, elle devrait penser à dormir moins, comment pourrait-elle faire sinon pour aller fouiller dans le château à la nuit tombée si elle ne pouvait même rester quelques heures debout après le coucher du soleil ?

Soupirant doucement et sortant de ses pensées, elle remarqua que le bruit dans la salle avait doucement pris place, cela faisait un bourdonnement doux, comme un arrière fond sonore plutôt détendant. Se souvenant enfin qu'elle ne savait même pas le nom de sa cavalière, seulement qu'elle était de Serdaigle, Athéna tendit le bras et s’appropria le carton qui était face au sien. G. Meyer était inscrit en lettres stylisées et couleurs bleu et argent qui miroitaient doucement sous l'éclairage doux de la salle de bal. G... Que pouvait être son prénom ? Gabrielle ? Géraldine ? Gontrance ? Elle pouffa toute seule face aux noms ridicules qui lui venaient à l'esprit, elle verrait bien de toute façon. Elle trouvait cependant qu'elle attendait depuis un moment maintenant la venue de sa cavalière, mais s'exhortant à la patience, elle se replongea à nouveau dans ses pensées, c'était la meilleures façon de s'occuper de toute façon. Ses doigts jouaient négligemment avec la boîte qu'elle avait amenée, puis avec les couverts, et son verre. Et ce qui devait arriver arriva, le verre lui échappa et alla se briser à ses pieds. Se traitant d'idiote et de maladroite après un sursaut et un petit cri digne d'un film hollywoodien. La Gryffondor se précipita par terre et entreprit de faire place nette, rassemblant les gros morceaux entre eux et tâtonnant aux alentours pour trouver les morceaux qu'elle aurait pu oublier. Une fois fait, elle posa le petit tas de verre briser au centre de la table, pour ne pas risquer qu'il tombe à nouveau et que sa tâche se fasse encore plus ardue, et croisa bien sagement ses doigts sur son ventre, découvrant qu'elle s'était coupé le bout du doigt, qu'elle se mit donc à sucer rageusement, se traitant d'idiote finie. Honteuse, elle baissa la tête et entreprit de ne croiser le regard de personne. La soirée commençait bien !

"le bonheur est un choix, pas un résultat !"

Mon code couleur :#DC143C

Table de A. Aronov et G. Meyer

La jeune Serdaigle était en train de se préparer, soignant son maquillage, replaçant quelques cheveux qui n'était pas très dociles et regarda l'heure. Elle n'arrivait pas à y croire. Il était déjà très tard et elle n'avait pas vu le temps passé. Elle se mit alors en direction de la salle de balle et y courut le plus rapidement possible, sa robe volant derrière elle. Elle n'arrivait pas à y croire, elle avait mis près de 4 heures à se préparer et allait faire attendre sa cavalière mystère. Galadriel ne voulait pas faire mauvaise impression et était anxieuse fasse à la réaction que son/sa cavalier(e). Le bruit augmentait à mesure qu'elle se rapprochait de la salle de balle. Avant de pousser la porte, elle fit quelques retouches de dernière minute en s'assurant que son chignon était encore en place suite à sa course et remit ses talons hauts qu'elle avait enlevés pour courir plus vite. Lorsqu'elle poussa la porte, elle découvrit une salle merveilleusement décoré et prit conscience qu'elle n'était pas si en retard qu'elle le croyait puisqu'il y avait encore plusieurs place de libre aux tables.

Sa robe bleu royal faisait ressortir ses cheveux blonds et ses talons hauts lui donnait le vertige. Galadriel n'était habitué d'être aussi grande. Elle arborait également une écharpe blanche qui faisait ressortir ses yeux verts. Elle était ravi de son choix vestimentaire. La musique la tira de ses pensées et elle se rendit compte qu'elle était maintenant la seule encore debout dans la salle. Elle se dirigea alors vers la table qui lui était assigné à elle et à sa cavalière mystère. Lorsqu'elle trouva la table, elle y découvrit une jeune fille extraordinairement belle. Sa robe lui allait très bien et elle avait l'air d'une vrai princesse. Galadriel prit une profonde inspiration et s'assied à table en arborant un grand sourire. Elle s'éclaircit la voix et dit:
- Bonjour! Je m'appelle Galadriel Meyer! Je suis une première année de Serdaigle. Lorsque j'ai reçu un hibou avec tes indices, j'avais compris que j'aurais à faire avec une Gryffondor, mais je ne savais pas qui et je dois dire que je suis très heureuse de te voir! J'ai entendu pleins de bonnes choses à ton sujet et j'ai très hâte de faire ta connaissance.

Galadriel était très heureuse de faire la connaissance de Athéna. Elle en avait entendu parlé, mais n'avait jamais eu la chance de lui parler. Une belle soirée s'annonçait. Elle jeta un regard à la table qui était merveilleusement bien décoré et y découvrit le menu qu'elle lut dans sa tête:
Il vous est proposé comme entrée... du Foie gras, du Saumon fumé ou des Verrines de Noël (un choix).
Comme plat, vous pourrez savourer... une délicieuse Dinde de Noël, accompagnée de pommes de terre et d'haricots verts.
Comme dessert, vous aurez le choix entre... un Tiramisu, une Bûche de Noël ou une Mousse Framboise.


La soirée allait donc être doublement intéressante. Elle allait manger des Verrines de Noël, de la dinde et finir avec un délicieux Tiramisu. Elle se laissa aller au gré de la musique. Une agréable soirée s'entamait.

Galadriel Meyer

Table de A. Aronov et G. Meyer

Après un moment d'attente qui parut interminable à Athéna et pendant lequel elle avait eut le temps d'aller demander un ticket à la tombola de Noël qui proposait de nombreux lots très intéressants, elle vit enfin apparaître sa cavalière. En effet, une jeune fille arriva dans la salle, et tandis que son visage à la fois perdu, essoufflé et émerveillé de celle qu'elle avait identifiée comme étant sa cavalière admirait la salle et sa décoration avec éblouissement, la Gryffonne eut tout le temps de la détailler. Elle avait un visage fin et de très hauts talons qui la grandissait mais avec lesquels elle avait apparemment du mal à marcher. Une jolie robe et une belle écharpe blanche qui faisait ressortir ses beaux yeux verts complétaient sa tenue plutôt élégante. Son joli visage lui disait vaguement quelque chose, elle avait sans doute du la croiser dans les couloirs ou dans la grande salle, elle avait déjà entendu parler de cette jeune 1ère année de Serdaigle mais n'en savais pas assez sur elle pour que son prénom lui revienne. Elle sembla chercher dans la salle leur table et Athéna pensa lui faire un signe de la main pour qu'elle l'identifie, elle avait sans doute du deviner qu'elle avait rendez-vous avec une Gryffondor de par ses indices qui étaient : "Toute d'or et de rouge je serais vêtue, entre mes mains une surprise brillante sera tenue." mais elle n'en eut pas le temps, en effet, la Serdaigle qui l'avait vue se dirigeait vers elle avec un grand sourire qui illuminait son visage. Elle lui rendit son sourire et se leva pour l’accueillir. Elle allait ouvrir la bouche mais sa cavalière s'assit et s'exprima plus rapidement :


"- Bonjour! Je m'appelle Galadriel Meyer! Je suis une première année de Serdaigle. Lorsque j'ai reçu un hibou avec tes indices, j'avais compris que j'aurais à faire avec une Gryffondor, mais je ne savais pas qui et je dois dire que je suis très heureuse de te voir! J'ai entendu pleins de bonnes choses à ton sujet et j'ai très hâte de faire ta connaissance.


Souriant encore plus à ces propos, la Gryffondor s'approcha et prit la main de la Serdaigle, du joli nom de Galadriel apparemment, et se pencha dessus pour y déposer un baiser, comme dans l'ancien temps, cette mise en scène l'amusait et cette ancienne coutume lui plaisait bien pour commencer cette soirée en compagnie de la Bleu et Argent. Se relevant et s'asseyant avant de répondre calmement :


- Enchantée de faire ta connaissance également Galadriel ! Je suis une première année de Gryffondor, comme tu l'as si justement deviné, j'ai également hâte d'apprendre à mieux te connaître et j'espère que nous passerons une bonne soirée en compagnie l'une de l'autre ! La Gryffonne finit sa phrase en plongeant ses yeux dans ceux de sa cavalière et en lui adressant un doux sourire avant de saisir la boîte qui trônait au centre de la table, en compagnie du verre brisé. Elle la tendit à la Serdaigle en l'informant : Voici mon cadeau, la "surprise brillante" j'espère qu'elle te plaira ! "


Un sourire assuré aux lèvres, la Rouge et Or était impatiente que sa cavalière ouvre son cadeau, un bel anneau doré et ensorcelé où de jolies arabesque s'emmêlaient en laissant la place au milieu à la phrase "Pour ma cavalière au bal de Noël" et à l'intérieur, très discrètement gravée, la devise des Gryffons en une écriture élégante mais beaucoup plus discrète, "Griffes et crocs, Griffes et cœur, Gryff' Vainqueurs !" afin que sa cavalière n'oublie pas de quelle maison venait son cadeau. Elle espérait qu'il lui plairait et surtout que son sort n'allait pas lui faire faux bon si jamais elle souhaitait changer l'inscription sur sa propre bague et faire passer ainsi un message à celle qu'elle espérait bientôt considérer comme une amie.

"le bonheur est un choix, pas un résultat !"

Mon code couleur :#DC143C

Table de A. Aronov et G. Meyer

Lorsque Athéna lui tendit son cadeau, Galadriel fut émerveillé. Elle n'avait jamais vu quelque chose d'aussi beau. Elle s'empressa alors de la mettre et enlaça la jeune Gryffondor encore sous le choc. Galadriel arborait un magnifique sourire et ses yeux verts étaient pétillants. On aurait dit de vrai étoiles. Elle dit d'une voix chevrotante:

- Merci Athéna! C'est tellement beau! Je n'ai jamais reçu quelque chose d'aussi précieux. Tu es tellement gentille!

Après quelques secondes, Galadriel brisa à nouveau le silence:

-Tu n'aurais pas dû. dit-elle d'une triste de voix. Mon cadeau n'est pas aussi fantastique que le tient.

Galadriel tira donc le cadeau destiné à sa cavalière mystère de sa petite bourse. Galadriel qui adorait le Quidditch avait acheté un cadeau qu'elle même aurait aimé recevoir, mais se rendit compte qu'il n'était pas vraiment à la hauteur. C'était un jolie paquet bleu qui avait une boucle argent tout autour avec une étiquette qui disait: Pour toi, ma cavalière mystère. À l'intérieur se trouvait un livre de Quidditch avec tous les grands joueurs de Quidditch ainsi que leurs meilleurs feintes. C'était tellement extraordinaire de les voir en actions et de pouvoir toujours les regarder une fois de plus entrer en action. Elle aurait pu elle même en apprendre plus pour améliorer ses propres feintes, mais avait décidé de l'acheter pour le donner en cadeau au bal de Noël. Elle le tendit donc à sa cavalière mystère d'une mine déconfite.

Galadriel Meyer

Table de A. Aronov et G. Meyer

Face à son cadeau, la jeune Serdaigle l'enlaça spontanément, prouvant que son cadeau avait plu. Ses yeux brillait et Athéna ne pouvait être plus heureuse qu'en tapotant le dos de celle qui lui faisait un câlin. Amusée et très fière de ce qu'elle avait offert, Athéna s'empressa néanmoins de saisir la main de sa cavalière lorsque celle-ci dit, d'une voix rendue chevrotante par la joie :

" - Merci Athéna ! C'est tellement beau ! Je n'ai jamais reçu quelque chose d'aussi précieux. Tu es tellement gentille ! Mais Athéna n'eut même pas le temps de répondre et lui assurer que ce n'était rien qu'elle lui tendit son cadeau et ajouta, d'un air désolé :
- Tu n'aurais pas dû. Mon cadeau n'est pas aussi fantastique que le tient.


Et disant cela, elle lui tendit un petit paquet emballé dans un papier cadeau bleu, entouré par un joli ruban argenté et tenu par une jolie boucle. L'inscription sur la petite étiquette la fit sourire et elle défit délicatement le nœud avant de déchirer le papier et de sourire doucement en découvrant un livre sur les plus grands joueurs et leurs meilleures feintes. Elle n'aimait pas particulièrement le Quidditch mais feuilleta quand même le livre, c'était SON cadeau quand même et rien que l'intention lui faisait plaisir. Elle serra donc les doigts de sa cavalière qu'elle avait gardés dans sa main jusqu'au là et lui offrit un superbe sourire en relevant la tête. Et puis elle pouvait comprendre qu'on offre un cadeau qu'on aurait voulu recevoir, puisque c'était ce qu'elle avait fait, elle s'était même ensorcelée une bague pour elle, afin qu'elle puisse changer l'inscription et ainsi communiquer à distance avec son amie du bal, la bague étant reliée à la sienne. Et puis étant elle-même passionnée par un sport, ce cadeau lui permettait de mieux connaître celle qui lui faisait face. Ne voulant pas la laisser croire que son cadeau était moins bien que le sien ou qu'il ne lui plaisait pas, elle s'empressa de lui répondre dans un sourire rassurant :


"- Mais au contraire ! Ton cadeau me plaît beaucoup et tant que l'intention y est c'est le plus important pour moi ! Ne vas pas croire que mon cadeau est mieux ou quoi, j'adore les livres en plus ! Merci beaucoup pour ce cadeau, ça me touche vraiment. Assura avec gentillesse la rouquine.


Et c'était vrai qu'elle adorait les livres, elle était vraiment contente de recevoir un cadeau de la part de la Serdaigle. Serrant toujours sa main dans la sienne, Athéna alla déposer un bisou sur la joue de la jeune fille qui arborait une mine déconfite qui ne plut pas du tout à la Gryffonne.



- Et remet donc un joli sourire sur ce visage, je te dit que mon cadeau me plaît !" Finit la rouquine avec un sourire encourageant.

"le bonheur est un choix, pas un résultat !"

Mon code couleur :#DC143C

Table de A. Aronov et G. Meyer

Galadriel leva la tête vers sa nouvelle amie et la regarda esquissant un vague sourire. Malgré les belles paroles de la Gryffonne, elle ne se pardonnait pas. Elle aurait dû penser que son cadeau n'était pas à la hauteur, mais décida tout de même de tourner la page. Elle lâcha la main d'Athéna pour prendre une bouchée de l'entrée qui était maintenant arrivée.

-Les verrines sont absolument délicieuse. Est-ce que tu les aimes? demanda Galadriel.

Les deux jeunes filles se regardèrent en silence pendant quelques secondes avant d'éclater de rire devant l'absurdité de la situation. Un moment Galadriel était déçu et avait presque les larmes aux yeux et juste après, elle était en train de se régaler du merveilleux festins de Noël qui s'offrait à elle. Galadriel avait plusieurs questions à poser à sa cavalière. Elle décida alors de se lancer:

-Quelle est ta matière préférée? Est-ce que tu fais parti du club de duel? As-tu un animal de compagnie?

Plusieurs questions se bousculaient dans la tête de la jeune Serdaigle, mais elle s'abstint pour poser d'autres questions de peur d'ennuyer Athéna. Galadriel aimait beaucoup parler et crut entrevoir chez sa cavalière qu'elle l'avait belle et bien remarqué.

Galadriel Meyer

Table de A. Aronov et G. Meyer

Suite à ses paroles le visage de Galadriel s'éclaira d'un vague sourire dont du bien se satisfaire la Gryffonne. Elle parut encore ennuyée quelques secondes avant de lâcher sa main et de prendre une bouchée des Verrines qui étaient arrivées, apparaissant comme par magie sur la table. Goûtant également sa verrine, la jeune fille eut l'agréable surprise de la trouver délicieuse, elle qui était pourtant assez difficile question nourriture se sentait plutôt satisfaite par ce qu'il lui était proposé.


"- Les verrines sont absolument délicieuse. Est-ce que tu les aimes? demanda-t-elle.


Athéna dut la regarder bizarrement car elle éclata de rire, bien vite suivit par une Athéna hilare, se rendant compte de la tête qu'elle avait du avoir, avec une de ses joue déformée par la nourriture et la regardant étrangement car elle était étonnée de la voir passer ainsi d'une émotion à une autre sans transition notoire. Cette crise de fou rire acheva de détendre l'atmosphère après cet échange de cadeaux un peu... décevant. Finalement Athéna n'avait pas réussi à faire sourire sa cavalière comme elle l'aurait souhaité avec son cadeau. A peine eut-elle le temps de se faire cette réflexion que Galadriel enchaîna :




- Quelle est ta matière préférée? Est-ce que tu fais parti du club de duel? As-tu un animal de compagnie?



Cette avalanche de questions assomma La Gryffone mais elle s'efforça d'y répondre du mieux qu'elle pu, et dans l'ordre en plus !


Alors, l'Histoire de la Magie, non et non. J'aimerais bien avoir une chouette, j'aime beaucoup les chouettes et j'en ai marre de devoir utiliser celles de la volière, se déplacer à chaque fois, c'est tellement énervant ! Et toi ? finit par dire Athéna, remarquant au passage qu’apparemment sa cavalière aimait bien parler.

"le bonheur est un choix, pas un résultat !"

Mon code couleur :#DC143C

Table de A. Aronov et G. Meyer

Lorsque Galadriel lança son avalanche de questions, elle eut l'impression d'être lassante pour sa cavalière et tâcha de répondre aux questions du mieux qu'elle put tout en restant concise pour ne pas être trop ennuyeuse.

-J'adore le cour de potions! Je ne fais pas parti du club de duel, puisque je n'ai pu trouver un partenaire avant la fin des inscriptions et j'ai une chouette du nom de Nanis.

Avant même d'avoir fini de répondre à ses propres questions, les entrées disparaissaient par magie pour laisser place au plat de résistance. L'odeur était absolument sublime. Une des passions de Galadriel était de manger et ce repas lui paraissait délicieux. La jeune Serdaigle entama son repas et se tourna vers Athéna. Galadriel s'éclaircit la voix avant de dire:

-Aimes-tu danser, car j'aimerais bien aller sur la piste de danse après le repas! Je t'avertis tout de suite, je ne suis vraiment pas la meilleure, mais j'adore ça!

Un sourire s'était à nouveau formé sur les lèvres de Galadriel. Il émerveillait son visage aux douces lignes et lui donnait l'allure d'une toute petite fille. Elle attendit la réponse de la Gryffonne en prenant une autre bouchée de la délicieuse dinde de Noël. Elle ne pouvait cependant détourner les yeux de la magnifique bague que lui avait offerte sa nouvelle amie. La réponse d'Athéna la tira de ses pensées.

Galadriel Meyer

Table de A. Aronov et G. Meyer

Galadriel répondit à ses propres questions mais Athéna ne l'écouta pas, en effet ces choses ne l'intéressaient pas, du moins bien moins que la table qui était juste derrière la leur, enfin juste la Serdaigle qui venait de terminer sa phrase par un "Nanis" juste au moment où les verrines disparaissaient comme par magie, vite remplacée par la dinde qui répandait des effluves délicieux jusqu'au nez fin de la Gryffondor. Appréciant cette tradition de Noël à sa juste valeur, Athéna n'en profita malheureusement pas immédiatement, trop concentrée à essayer de saisir ce qui se disait à la table juste derrière la leur, c'était la table de Miss Loewy et de Mister Flynch, leur Directeur de Maison bien-aimé, enfin presque ! La Gryffonne était néanmoins intriguée par ce que pouvait échanger ces deux-là. Se concentrant sur ce qui se passait là-bas, elle fut prise au dépourvu par la question de sa cavalière :


"- Aimes-tu danser, car j'aimerais bien aller sur la piste de danse après le repas! Je t'avertis tout de suite, je ne suis vraiment pas la meilleure, mais j'adore ça !


Le sourire de sa cavalière la fit sourire en retour et la première année approuva d'un signe de tête, ne pouvant répondre, ayant enfin goûté à cette fabuleuse dinde, aux pommes de terres et aux haricots qui les accompagnaient. Elle était vraiment agréablement surprise par ce repas de Noël.

"le bonheur est un choix, pas un résultat !"

Mon code couleur :#DC143C

Table de A. Aronov et G. Meyer

Galadriel se laissa porter par la musique. La soirée était très agréable en si bonne compagnie et passait si vite qu'elle ne vit pas le temps passer. C'était déjà rendu au dernier service du repas et le plus attendu pour la plupart, soit le dessert. Lorsque les assiettes de dinde, ou plutôt ce qui en restait, disparurent, elles laissèrent place à un succulent dessert. Un Tiramisu pour Galadriel et une mousse au framboise pour Athéna. Les jeunes filles se mirent alors à déguster leur plat en silence, mais ce silence n'était pas embarrassant. On aurait dit que ses deux jeunes filles étaient faite pour être amie.

Après avoir fini son dessert, Galadriel se laissa tomber sur sa chaise et prit une grande inspiration. Galadriel savait qu'elle avait trop mangé, mais c'était plus fort qu'elle. La nourriture était tellement bonne... La jeune Serdaigle était très contente du déroulement de la soirée et ne pouvait s'arrêter de sourire. Galadriel remarqua cependant que sa cavalière montrait un fort intérêt à la table tout près d'elles où était assis Miss Loewy et Mister Flynch. Galadriel demanda alors à Athéna d'une voix enjouée:


-Veux-tu, après que tu es terminé ton dessert bien entendue, qu'on se joignent à la table de Miss Loewy et Mister Flynch?

La jeune Serdaigle voulait faire plaisirs à sa cavalière, mais brulait également d'envie de se joindre à eux pour discuter et en apprendre plus sur différents sujets. Elle attendit donc la réponse d'Athéna avec hâte et appréhension.

Galadriel Meyer

Table de A. Aronov et G. Meyer

La délicieuse Dinde qu'elles avaient finies de déguster fut bien vite débarrassée pour laisser place aux superbes desserts, une mousse à la Framboise pour la Rouge et Or et un Tiramisu pour la Bleue et Argent. N'ayant plus de sujets de discussions, les deux jeunes filles mangèrent en silence, dans un silence apaisant. La Mousse aux Framboise était tout simplement délicieuse et elle l'eut bien vite terminée. Se rendant compte que contrairement aux autres Noëls qu'elle avait pu passer avec sa famille elle n'avait pas trop manger, du moins pas à en devenir somnolente ou jusqu'à se sentir lourde, la Rouge et Or allait prendre le parti de se lever pour inviter sa cavalière à une danse lorsque celle-ci s'adressa à elle en ces termes :


"- Veux-tu, après que tu es terminé ton dessert bien entendue, qu'on se joignent à la table de Miss Loewy et Mister Flynch ?


- Surtout pas ! Tu ne vois pas à quel point ils ont déjà l'air gêné ? Je ne sais pas ce que nous irions faire là-bas à part s'humilier ! Affirma la Gryffonne avec sérieux en secouant négativement la tête avec force. Se levant, elle alla proposer sa main à sa cavalière avant de lui proposer, un brin d'humour dans la voix :


- En revanche, je me sentirais très flattée si vous m'accordiez cette danse, charmante demoiselle !"


Lui offrant son bras et son plus beau sourire, elle attendit patiemment la réponse de sa cavalière.

"le bonheur est un choix, pas un résultat !"

Mon code couleur :#DC143C

Table de A. Aronov et G. Meyer

Après avoir vu sa proposition refusé par Athéna d'allez rejoindre la table d'à côté, la rouge et or la relança avec une autre demande:

- En revanche, je me sentirais très flattée si vous m'accordiez cette danse, charmante demoiselle !

C'est avec grand plaisirs que lui répondu Galadriel:

-Mais j'en serais honoré!

Sur ce, Galadriel rendit son plus beau sourire à Athéna et prit son bras. Sa cavalière la guida vers la piste de danse et elles se fondèrent à la foule. La prochaine chanson fut un slow. Galadriel enlaça ses bras autour de la taille fine d'Athéna et celle-ci déposa ses bras autour du coup de la jeune Serdaigle. Elles dansèrent ainsi durant toute la chanson, arborant chacune un grand sourire. Galadriel lui souffla discrètement:

-Je trouve que tu danses merveilleusement bien!

La chanson prit fin et toute la salle se mit à acclamer les danseurs ainsi que les musiciens. Les deux jeunes filles se joignirent aux autres et applaudirent à leur tour. La prochaine pièce fut un peu plus entrainante. Galadriel et Athéna se remirent à danser arborant un grand sourire et poussant quelques exclamations de joie. La plus belle partie de la soirée venait de s'entamer et Galadriel ne voulait pas que cette soirée se termine.

Galadriel Meyer

Table de A. Aronov et G. Meyer

Son bras ayant été saisie avec beaucoup de grâce par sa nouvelle amie, elle se dirigèrent toutes deux vers la piste de danse où un slow venait d'être entamé. Passant ses bras autours de la nuque de Galadriel, cette dernière vint poser ses mains sur sa taille et elles dansèrent ainsi toutes les deux, un grand sourire aux lèvres et les yeux dans les yeux. Vers la fin de la musique, la Serdaigle se pencha à son oreille pour glisser :


"- Je trouve que tu danses merveilleusement bien !


Les paroles de la petite Bleue et Argent élargirent encore plus le sourire de la rouquine si c'était possible et elle souffla, dans le moment où tout le monde applaudissaient les musiciens :


- Et toi tu es encore plus jolie de près que de loin !"


Espérant que son amie avait pu entendre ses paroles par-dessus le brouhaha des applaudissements, et celui de la musique qui reprenait après ce bref interlude, elle se mit à danser, toujours en souriant largement à sa cavalière. Elle attendait une réponse tout en profitant de la suite de soirée qui s'annonçait être la partie la plus intéressante, ayant totalement oublié Mister Flynch et Miss Loewy qu'elle avait quand même pu observer partager une danse, une valse plus exactement.

"le bonheur est un choix, pas un résultat !"

Mon code couleur :#DC143C

Table de A. Aronov et G. Meyer

Lorsque Galadriel entendit la rouge et or lui souffler discrètement:

«Et toi tu es encore plus jolie de près que de loin !»

La jeune Serdaigle était au paradis, mais ses joues prirent une teinte rosée sans le vouloir. Jamais elle n'avait reçu un si beau compliment d'une personne qu'elle chérissait. Elle était également contente de voir que qu'elle qu'un d'autre que ses parents l'avait remarqué. Ce compliment signifiait beaucoup de chose pour la jeune Serdaigle. Galadriel voulut rendre la pareil à sa cavalière et lui glissa tout en élevant la voix d'un ton pour qu'Athéna l'entende:

«Tu es absolument radieuse ce soir! On dirait une vrai princesse, sans parler de tes magnifiques cheveux! Tu devrais me donner des cours, car moi je ne suis pas capable de faire quoi que se soit avec.»

Après six autres danses en passant par tous les styles imaginables, les deux jeunes filles étaient épuisées. Galadriel s'approcha donc d'Athéna pour lui dire sans devoir hurler:

«Veux-tu qu'on aille prendre un rafraichissement juste le temps de souffler un peu et après on retournera danser si tu le veux bien?»

C'est ainsi que la Gryffone et la Serdaigle quittèrent la piste de danse pour se retrouver assise où la soirée avait débuté, sois à leur table assignée. Dès qu'elles furent assises, deux grands verres d'eau apparurent comme par magie. Galadriel se désaltéra et retrouva ainsi ses esprits. La soirée pouvait donc continuer...

Galadriel Meyer
  Retour