Salle de bal

Inscription
Connexion
  Retour

Table de A. Aronov et G. Meyer

Après leur danse, dans laquelle Athéna laissa s'exprimer son corps sans vraiment faire attention à sa façon de danser, libérant simplement son esprit en laissant son corps tourbillonner en rythme avec la musique, Galadriel se rapprocha d'elle pour venir lui chuchoter :


"- Tu es absolument radieuse ce soir! On dirait une vrai princesse, sans parler de tes magnifiques cheveux! Tu devrais me donner des cours, car moi je ne suis pas capable de faire quoi que se soit avec."


Les paroles de la Serdaigle firent chaud au cœur à la rouquine et c'est avec plaisir qu'elle s'adonna à toutes les danses que voulu bien leur accorder les musiciens, qui apparemment avaient un répertoire très étendu. La soirée s'étendait en longueur et la jeune première année commençait à fatiguer, rêvant de son dortoir tandis que sa vue se brouillait, mélangeant les corps tourbillonnants et altérant le son des instruments et le rythme de la musique. Lorsque Galadriel proposa d'aller se rafraîchir, Athéna accepta sans hésiter, accueillant avec bonheur cette pause tant attendue. Lorsqu'elle rejoignirent leur table, celle où tout avait commencer, la Rouge et Or ne pu s'empêcher de pousser un "ouf" de soulagement. C'est en s'asseyant qu'elle se rendit compte à quel point ses pieds la faisait souffrir et bien qu'elle sache toute l'envie qu'avait la Serdaigle de retourner sur la piste, la rouquine se rendait compte qu'elle ne pourrait pas retourner sur la piste de danse. Rien que de regarder les couples virevolter sur un air de valse, la première année en avait mal à la tête. Offrant un petit sourire contrit à sa cavalière, elle lui répondit :


- Si tu n'y vois pas d’inconvénients, j'aimerais autant que nous restions ici, j'ai beaucoup trop mal aux pieds !" S'excusa la Rouge et Or.


Elle espérait que la Bleue et Argent ne prendrais pas son refus comme un manque d'envie de sa part, mais elle était vraiment fatiguée et elle avait du mal à s'imaginer en train de danser alors qu'elle rêvait seulement de rejoindre son dortoir et se glisser entre les draps de son lit à baldaquin qu'elle aimait tant.

"le bonheur est un choix, pas un résultat !"

Mon code couleur :#DC143C

Table de A. Aronov et G. Meyer

Galadriel fut ravi d'entendre sa cavalière lui dire:

« Si tu n'y vois pas d’inconvénients, j'aimerais autant que nous restions ici, j'ai beaucoup trop mal aux pieds !»

Puisqu'au fond d'elle, la jeune Serdaigle en avait également assez. Ses talons hauts lui meurtrissaient les pieds et elle sentait la fatigue s'emparer d'elle peu à peu. Galadriel était très heureuse de la soirée qu'elle avait passé et s'était rendu compte à quel point elle avait passé vite, mais elle dit plus à elle même qu'à Athéna:

« Toute bonne chose a une fin!»

Durant cette merveilleuse soirée, Galadriel avait fait la rencontre d'une jeune fille extraordinaire, attentionnée, jolie, amicale..., la liste serait très longue. La serdaigle tissa un lien d'amitié avec la rouge et or et Galadriel ne l'oublierait jamais. Cette soirée était mémorable et elle avait tout de même le coeur lourd de devoir y mettre un terme. Elle se tourna pour faire fasse à sa cavalière et lui dit d'une voix bouleversé:

« Ce fut un plaisirs de passer la soirée en ta compagnie. Par contre, je suis vraiment épuisé et il ne reste que quelques pièces avant que le bal ferme. Je me sens privilégiée d'avoir eu la chance de faire la rencontre d'une fille aussi extraordinaire que toi et j'espère énormément que tu voudras garder contact avec moi même si nous ne sommes pas de la même maison! Si tu le veux également, n'oubli pas mon petit cour de coiffure!»

À ces mots, Galadriel fit un sourire à Athéna.

Galadriel Meyer

Table de A. Aronov et G. Meyer

Athéna commençait à vraiment être fatiguée et elle se demandais depuis un moment maintenant quand est-ce qu'elle pourrait rejoindre son dortoir et ses draps accueillants. Elle vit la Serdaigle dire quelque chose tout bas avec un petit sourire, trop fatiguée pour relever ce qu'elle disait, elle se perdit dans ses pensées, abscons à cette heure avancée de la nuit. Elle eut un petit sursaut imperceptible lorsque la Bleue et Argent reprit la parole en face d'elle, la Gryffonne devait être en train de piquer du nez, réfléchissant à demander un café aux elfes de maison si la soirée devait continuer et se sentant incapable de tenir une conversation dans cet état, elle fut néanmoins soulagée à l'entente des propos de sa camarade :


"- Ce fut un plaisir de passer la soirée en ta compagnie. Par contre, je suis vraiment épuisée et il ne reste que quelques pièces avant que le bal ne ferme. Je me sens privilégiée d'avoir eu la chance de faire la rencontre d'une fille aussi extraordinaire que toi et j'espère énormément que tu voudras garder contact avec moi même si nous ne sommes pas de la même maison ! Si tu le veux également, n'oubli pas mon petit cour de coiffure !



Les paroles de la Serdaigle lui firent chaud au cœur et c'est avec un grand sourire qu'elle lui répondit, clôturant cette soirée on ne peut plus agréable :



- C'était également un plaisir de passer cette soirée avec toi, je n'aurais jamais cru qu'une Serdaigle puisse être aussi ouverte ! Plaisanta la Gryffonne Cette soirée à été très agréable en effet, et ta gentillesse ainsi que ta douceur m'ont beaucoup étonnée, je ne demande qu'à garder le contact avec toi, et il n'y a pas de soucis, ce serai avec un réel plaisir que je pourrais t'aider à arranger tes cheveux, tu verras c'est très facile une fois que tu as saisi le truc !" Assura avec gentillesse la Gryffonne.


Elle se leva et embrassa sa cavalière sur les deux joues avant de se diriger tranquillement vers la sortie, essayant de se préparer mentalement à la montée des escaliers qui la mènerait au dernier étage, les escaliers étaient traîtres et sa fatigue ne lui permettrait pas forcément de rejoindre ce lit qu'elle appelait de toutes ses forces. C'est en soupirant qu'elle attaqua la montée, craignant de devoir dormir dans les couloirs.

"le bonheur est un choix, pas un résultat !"

Mon code couleur :#DC143C
  Retour