Salle de bal

Inscription
Connexion
  Retour

Table de N. Starks et A. Grimms

Nora écouta attentivement Arthur répondre à sa question. Elle ne le connaissait sans doute pas assez pour en être sûre mais elle avait l'impression que le garçon n'était pas un grand fana du vol sur balai. Elle pouvait comprendre cela, ainsi que le fait qu'il ne le lui avoue pas, si tel était bien le cas. Après avoir fait remarquer le nom étrange de la chouette de la Gryffondor, il se mit à parler journal et postes de Quidditch. Il lui demanda quel poste elle aimerait occuper si elle devait en changer. La première pensée de Nora fut de se demander pourquoi elle en changerait, elle qui aimait tant son poste de batteuse. Mais si elle devait vraiment le faire, ce serait sans doute pour être finisseur, puisqu'elle avait un peu d'expérience à ce poste et qu'il était son poste secondaire.

« Honnêtement, je ne changerais pour rien au monde. J'aime bien être batteuse, avoir le contrôle et se sentir forte. Mais si je devrais vraiment faire autre chose ce serait sûrement finisseur. » dit-elle avant de marquer une petite pause. Puis elle répondit à la seconde question. « Je suis sûre qu'être journaliste est super mais je n'ai pas le temps pour ça. Mon poste de capitaine de l'équipe de Quidditch me prend déjà beaucoup de temps, et il faut que je travaille pour mes études. »

Nora s'imaginait mal journaliste. Non pas qu'elle n'aimait pas écrire ou qu'elle ne fut pas suffisamment curieuse, mais elle n'avait pas ce goût des petites enquêtes, bruits de couloirs ou autres. Et elle serait une interviweuse navrante de par sa timidité. En revanche, elle appréciait toujours de voir le nouveau numéro de la Petite Mornille sortir, de se poser dans un coin du petit salon des rouge et or et de le dévorer. Parfois, elle allait laisser un petit mot à l'équipe journalistique pour les complimenter, leur apporter quelques suggestions ou encore simplement les remercier pour leur travail. Sa relation avec les journaux s'arrêtait là.

« Tu voudrais pas... aller marcher ? »

Nora avait bien remarqué que certaines personnes avaient quitté la salle de bal, et d'autres se levaient pour faire de même. La soirée touchait à sa fin et elle aurait voulu qu'elle se prolonge un peu pour les deux sorciers.

Ma couleur : #B22222
En cas de besoin, ma volière vous est ouverte !

Table de N. Starks et A. Grimms

Tandis que son assiette vide disparaissait sous ses yeux (sans doute pour aller en cuisine, prête à se faire nettoyer), Arthur écouta Nora lui répondre qu'elle aimait le poste qu'elle avait dans l'équipe. Elle était batteuse et le Serpentard trouvait cela impressionnant. Lui n'oserait jamais jouer à ce poste ! Il pensait qu'il n'arriverait jamais à avoir assez de force pour renvoyer un cognard assez puissant pour déstabiliser un adversaire !
Ensuite, il l'écouta dire qu'elle n'avait pas le temps pour être journaliste en plus de ce qu'elle faisait déjà. Elle avait raison. C'était déjà assez compliqué de combiner un poste comme capitaine d'équipe ou Rédacteur-en-Chef avec les études, alors s'il fallait rajouter une nouvelle occupation en plus, c'était plus possible ! Si on devait proposer à Arthur un poste dans l'équipe des Crochets d'Argent, il était certain qu'il dirait non. Plus par peur de voir ses notes descendre en flèche que parce qu'il doutait de sa motivation sportive.
Arthur acquiesça donc aux remarques de la gryffone, indiquant qu'il voyait bien ce qu'elle voulait dire. Ensuite, elle finit elle aussi son dessert et devança Arthur pour la suite des événements.


« Tu voudrais pas... aller marcher ? » 
« Si, d'accord ! »


Arthur avait un sourire jusqu'aux oreilles ! En se levant et en ramassant le cadeau de Nora (ça aurait été dommage de l'oublier tout de même !), il remarqua que la salle de bal se vidait petit à petit. La soirée était passée à une vitesse incroyable ! Arthur avait l'impression d'être rentré ici seulement cinq minutes plus tôt. Et voilà qu'il en ressortait déjà, aux côtés de Nora.
C'était une bonne idée, de terminer la soirée en discutant un peu avant de rentrer chacun dans sa salle commune respective et de partager avec ses camarades de la soirée.
Dans les couloirs, non loin de la salle, tout était calme. La lueur des bougies qui éclairait les couloirs sombres donnait aux lieux une atmosphère vraiment agréable. Comme si le temps ralentissait. Arthur eut envie, à ce moment-là, de prendre la main de Nora, mais il hésita. Au final, il préféra reprendre la parole.


« Ma grande sœur, Ava, m'a toujours dit que ses instants préférés des bals à Poudlard, c'était à la fin. Elle aime bien les moments calmes comme ça. Pis je pense qu'elle parlait aussi du moment où elle courait dans son dortoir pour retrouver ses amies ! Tu as aimé quel moment de la soirée, toi ? Perso', j'ai bien aimé... quand on a dansé. Pis le dessert aussi ! Il était super bon ! »

Dans une centaine de mètres, Nora et Arthur arriveraient à des escaliers. Cinq étages plus bas, la salle commune de Serpentard ; et trois étages plus haut, celle de Gryffondor. Triste carrefour qui séparerait les deux élèves ce soir. Alors, pour parcourir ces derniers mètres, Arthur tenta le tout pour le tout et tendit sa mimine vers celle de Nora, espérant que cette dernière accepterait qu'ils se tiennent la main pour ces derniers moments ensemble.

~ http://justmagicland.tumblr.com/ ~
Et quand la musique s'arrête, j'ai du mal à rouvrir les yeux.

Table de N. Starks et A. Grimms

Suite à la proposition de la jeune fille, les deux sorciers se levèrent, prirent soin de ne pas oublier leurs cadeaux et marchèrent en direction de la sortie. La salle de bal était une grande pièce majestueuse disposée au quatrième étage du château. Ainsi, Nora était inhabituellement rapprochée de sa salle commune, dont l'entrée se trouvait au septième étage. Arthur quand à lui, était considérablement éloigné de sa destination, se trouvant dans les sous-sols. L'entrée de la salle était si enfoncée dans un couloir, il faudrait malgré tout quelques minutes aux jeunes gens pour atteindre les escaliers et se séparer. La Gryffondor écoutait son cavalier parler.

« J'ai aimé toute la soirée dans sa globalité. » répondit-elle, car elle ne voulait pas signifier qu'une certaine partie de la soirée avait été ennuyeuse. « Mais c'est vrai que notre danse était sympa. »

Ils continuèrent de marcher tranquillement, comme s'ils ne voulaient pas arriver à l'inévitable : les au revoir. Nora commençait a être fatiguée. Même si elle avait adoré cette soirée, elle serait contente de se mettre en pyjama et de se mettre au lit. Le plus surprenant pour elle n'était pas dans le fait d'avoir autant apprécié une soirée de bal mais plutôt d'avoir autant apprécié la danse. Elle qui n'avait jamais fait cette expérience, elle était contente de s'être lancé.

Quelques secondes de réflexion intérieure passèrent et Nora remarqua qu'Arthur avait tendu la main vers elle pour qu'elle la prenne. Sans doute voulait-il se rapprocher un peu d'elle avant de se quitter. Gênée, elle hésita une seconde puis la pris aussi, mais ne la serra pas trop. Elle n'était pas habituée à tant de contact en si peu de temps. Elle n'eut pas le temps de relacer la conversation que tout deux arrivèrent au pied des escaliers.


« Je crois que nos chemins se séparent ici. » dit-elle, amorçant la séparation. « Merci pour cette soirée. »

La quatrième année lâcha la main de son cavalier et lui déposa un rapide baiser sur la joue avant de s'éloigner dans l'escalier menant aux étages supérieurs. Ne souhaitant pas trainer plus, elle accéléra le pas pour atterrir devant le portrait de la Grosse Dame. Elle donna le mot de passe du mois et s'engouffra dans le petit passage sombre, disparaissant dans la nuit.

Reducio
Fin pour ma part, merci !

Ma couleur : #B22222
En cas de besoin, ma volière vous est ouverte !

Table de N. Starks et A. Grimms

Un bisou. Arthur avait eu un bisou sur la joue. En regardant Nora monter les escaliers pour rejoindre sa salle commune, il se toucha la joue. Se la relaverait-il un jour ? Mmh. Il y avait fort à parier que non. Ce bal sonnait la fin du vide de son cœur. Il était définitivement amoureux. Ce bisou innocent avait fait naître des papillons. Ses jambes tremblaient. Il n'arrivait pas à se remettre de la chance qu'il avait.
Combien de temps resta-t-il là, planté comme un piquet en essayant de se remettre de ses émotions ? Difficile à dire. Mais finalement, au bout d'un long moment indéfini, il secoua sa tête. Quelle belle soirée ça avait été ! Il ramassa le cadeau que lui avait fait sa cavalière (tombé au sol, toujours à cause de l'émotion) et se mit à dévaler les escaliers jusqu'à sa propre salle commune. On imagine aisément quel sourire il avait alors sur le visage. Il n'avait jamais été aussi grand ! Dans son poitrine, son cœur tambourinait et les souvenirs de cette soirée tournait en boucle dans sa tête. Les cadeaux, les discussions, la danse, le dessert, le bisou sur la joue... Parfait. Du début à la fin.

Wilson était-il déjà dans leur dortoir ? Oh il espérait que oui ! Il avait tellement envie de tout lui raconter ! Et aussi de savoir comment ça s'était passé pour lui ! Arthur n'arriverait certainement pas à dormir ce soir. Soit parce qu'il discuterait toute la nuit avec son ami en mangeant des chocogrenouilles (oui, parce que le dessert était bon, mais la part servie avait tout de même était petite pour lui, croyez-le ou non mais il avait encore faim !) ; soit parce qu'il penserait à Nora, encore et toujours à Nora.

C'était sûr et certain, Arthur Grimms était maintenant fou amoureux de Nora Starks. D'ailleurs, avant même de parler à Wilson en arrivant dans la salle commune, il écrirait directement une lettre à Ava, sa grande sœur, pour tout lui dire dans les moindres détails ! Elle serait tellement fière de lui !


Reducio
Et voilà ! Fini ! Merci beaucoup pour ce rp ! :D

~ http://justmagicland.tumblr.com/ ~
Et quand la musique s'arrête, j'ai du mal à rouvrir les yeux.
  Retour