Salle de bal

Inscription
Connexion

Table de K. Singer et D. Jackson

Image

Cette table est réservée à Kiza Singer et Duncan Jackson.

Au menu : Il vous est proposé comme entrée... du Foie gras, du Saumon fumé ou des Verrines de Noël (au choix).
Comme plat, vous pourrez savourer... une délicieuse Dinde de Noël, accompagnée de pommes de terre et d'haricots verts.
Comme dessert, vous aurez le choix entre... un Tiramisu, une Bûche de Noël ou une Mousse Framboise.

Passez une merveilleuse soirée !

Image



Co-fondatrice du club "notre supérieure est tyrannique mais on reste parce qu'on est maso"
"Blblbl" - Sara
Code couleur RPG : brown

Table de K. Singer et D. Jackson

Aujourd'hui c'est le bal mais ça vous le savez déjà. Pour cette occasion tout à fait particulière il s'était bien habillé (chose tout à fait naturelle chez lui), enfin un peu mieux que d'habitude. Si, c'est possible ! Il s'était aussi levé tôt (ça au contraire ce n'était pas dans ses habitudes), car excité par le bal il n'avait pas réussi à faire la grasse matinée, à cause de la probabilité qu'il se réveille quelques minutes avant le début du bal qui était très élevée !Par conséquent il n'avait pas préféré prendre de risques et il s'était levé au aurores. Toute la journée il avait été perturbé à l'idée qu'il y aurait le bal le soir même, la preuve, il avait même parié qu'il allait rester sage et qu'il n'allait pas faire de bêtises pendant la durée du bal ! Lui sage ! Un scandale ! Mais il comptait bien tenir ses engagements ! En sortant de sa salle commune il était allé directement à la salle de bal sans faire de détours. Une fois arrivé à la salle de bal Duncan fut impressionné par la splendeur de cette dernière. Il pénétra la salle et se mit en quête de sa table, qu'il trouva rapidement d'ailleurs. Sur la table il y avait un menu avec des plats succulents et le choix serait complexe !
Constatant que sa cavalière n'était pas encore arrivée il décida d'aller faire un tour, c'est là qu'il tomba sur le stand de la tombola, il demanda un ticket et repartit vers sa table. Il n'était pas trop nerveux, même si sa cavalière n'était pas encore arrivée. Et c'est alors que sa cavalière fit son entrée, elle était tout simplement magnifique !

Détenteur de SEPT Magic Award.
A été parrain de cinq préfets.

Table de K. Singer et D. Jackson

Kiza était dans tous ces états. En effet elle attendait ce jour depuis que les professeurs leur avaient annoncé qu'il y aurait un bal. En plus, Duncan l'avait invité au bal! Lorsqu'il lui avait demandé d'être sa cavalière, elle était devenue toute rouge, ne s'attendant pas à ce qu'il lui demande d'aller avec elle au bal. Elle avait réussit à accepter sans trop bafouer. Ce jour tant attendu était enfin arrivé et elle se sentait de plus en plus nerveuse que l'heure fatidique arrivait. Kiza avait aussi un petit problème: elle n'avait aucune idée de comment s'habiller alors que le bal devait commencer dans quelques heures! Après avoir hésité pendant une bonne heure et demi, elle se tourna vers son coffre et en sortit la robe que sa mère lui avait donné pour les grandes occasions. Elle avait beaucoup hésité avant de se tournée vers cette robe car elle la trouvait trop belle pour qu'elle la porte. Elle regarda l'heure avant de l'enfiler et constata avec horreur qu'il ne lui restait plus qu'une demi heure avant que le bal ne commence! Elle enfila donc sa robe à la hâte tout en faisant attention à ne pas la froisser. Une fois fois enfin prête, elle regarda de nouveau sa montre qui lui indiquait que le bal avait commencé depuis 5 minutes. elle se dépêcha donc dans les couloirs tout en évitant de tomber et fini par arriver devant la salle de bal. Elle y entra en essayant de se faire remarquer le moins possible et fini par aperçevoir Duncan, son cavalier. Elle rougit en le voyant, son costume lui allait parfaitement et Kiza le trouvait plus beau qu'habituellement alors qu'elle ne pensait pas cela possible. Elle se félicita intérieurement d'avoir mis cette robe qui s'accordait avec le costume de son cavalier. Elle alla à sa rencontre et ils s'installèrent à leur table. Kiza, la joue rosées, pris alors la parole en lui tendant au même moment la main qui comportait une boîte.

-Voici un petit cadeau pour toi, Duncan.J'espère qu'il va te plaire.

Duncan la prit en la remerciant et l'ouvrit en y découvrant une chaine de poignet argentée. Elle l'avait acheté à Pré-au-Lard plus tôt dans l'année en pensant à Duncan et le pretexte du bal était une bonne occasion de lui offrir. Elle ajouta ayant rassemblé son courage:

-Je te trouve très beau dans ton costume, non pas que tu ne le sois pas habituellement tu l'es aussi enfin je vois pas si tu comprends...

Kiza fini sa phrase d'une toute petite voix, s'emmêlant les pinceaux. Elle regarda Duncan en attendant sa réaction.

Il faut regarder toute la vie avec des yeux d'enfants.
"Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe !"

Table de K. Singer et D. Jackson

Kiza était arrivée et elle était vraiment sublime !! Et sans doute devait-il être tout rouge. Elle avait même mis une robe très jolie assortie à son costume, c'est comme si elle avait lu dans ses pensées, ou alors c'était juste qu'ils avaient les mêmes goûts. En tous cas elle était là avec lui et c'était tout ce qui comptait. Lorsqu'elle arriva il la salua et ils s'installèrent à la table qui leur était réservée, c'est alors que Kiza lui tendit un paquet, il la remercia, mais lorsqu'il vit le contenu de ce dernier, une chaine de poignet argentée, il la remercia doublement :
-Ho merci c'est trop gentil de ta part !! *il lui fait son plus beau sourire, les joues toutes rouges en plus, mais avant qu'il au eût le temps d'ajouter quelque chose, elle rajoute :
-Je te trouve très beau dans ton costume, non pas que tu ne le sois pas habituellement tu l'es aussi enfin je vois pas si tu comprends...
*tout gêné il répond avec son grand sourire (oui encore)*
-peut être mais je fais tâche à côté de toi, fin' j'veux dire que tu es très belle ...
*et à son tour il lui tend un paquet, c'est un collier en argent*, voilà je me suis dis que ça t'irais bien ... Heu ... Ça te dirais qu'on aille danser ? Duncan s'aventurait sur un terrain dangereux et il le savait, il savait danser (enfin si savoir la chorégraphie de la macaréna et la chenille comptaient, car dans ces domaines là il est imbattable ! LOL) mais il n'avait pas pratiqué depuis un moment, il connaissait deux trois danses de salons "vite fait" et il pensait pouvoir s'est sortir, ce qu'il arriverait surement. Mais là il avait une magnifique cavalière et il avait peur de se ridiculiser ...

Détenteur de SEPT Magic Award.
A été parrain de cinq préfets.

Table de K. Singer et D. Jackson

Duncan avait apprécié son cadeau, elle soupira de soulagement en faisant attention à ce que son cavalier ne le voit pas. De plus, le Gryffondor semblait géné et cela rassura un peu Kiza: elle n'était pas le seule à être intimidé et cette constatation permit à la jeune fille de prendre un peu plus confiance en elle. Après tout, cela ne durait qu'une soirée et elle devait en profiter au maximum. Duncan pris alors la parole:

-Peut être mais je fais tâche à côté de toi, fin' j'veux dire que tu es très belle ...

Ce compliment lui alla droit au coeur et elle en rougit de bonheur. Après tout peut être que Duncan s'intéressait à elle, il avait l'air vraiment heureux lorsqu'elle lui avait donné son cadeau. Ce dernier lui tendit à son tour un paquet et elle découvrit à l'intérieur un très joli collier en argent. Son cavalier de la soirée lui annonça:

-Voilà je me suis dis que ça t'irais bien ...

Kiza voulu le remercier en lui disant qu'elle appréciait beaucoup son geste mais elle n'en eu pas le temps car Duncan lui fit une proposition:

-Heu ... Ça te dirais qu'on aille danser ?

- Oui je veux bien mais je préfère te prévenir tout de suite je ne suis vraiment pas doué et je m'excuse à l'avance pour tes pieds... Répondit la Poufsouffle l'air géné.

Le jeune homme lui pris donc la main et ils se dirigèrent vers la piste de danse où quelques couples se trouvaient déjà. Kiza suivit Duncan qui évitait les élèves se trouvant sur leur chemin et contournait les tables. Kiza rayonnait de bonheur; en effet, Duncan lui avait fait des compliment sur sa tenue qui allait d'ailleurs parfaitement bien avec celle du jeune homme, il avait accepté avec joie son présent et maintenant il lui proposait d'aller danser. La première année en était certaine, c'était l'une des meilleures soirées de sa vie. Juste avant d'arriver sur la piste de danse Kiza dit en rougissant et en tournant son visage de façon à ce que son cavalier ne le voit pas:

-Merci pour ce collier Duncan, il est magnifique! Je suis vraiment heureuse d'être au bal avec toi ce soir...

Il faut regarder toute la vie avec des yeux d'enfants.
"Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe !"

Table de K. Singer et D. Jackson

Kiza avait accepté son invitation pour aller danser, et avec humour qui plus est. Il lui prit donc la main et l'emmena sur la piste de danse. Mais avant d'y entrer elle lui dit timidement :

-Merci pour ce collier Duncan, il est magnifique! Je suis vraiment heureuse d'être au bal avec toi ce soir...

Il avait rougit au compliment. Elle avait détourné la tête et il chercha sont regard, sans succès. Kiza avait l'air d'avoir apprécié son cadeau, "ouf !" Se dit-il intérieurement, il était vraiment heureux qu'elle ai apprécié son cadeaux. Duncan lui fit donc un grand sourire et dit :

-De rien. Moi aussi je suis vraiment très content que tu sois ma cavalière. Et puis tu es super sympas, il rougit de gêne s'arrêta et reprit, Je pense que ça va être une bonne soirée ! Dit-il comme pour détendre l'atmosphère. Ah ! Et au fait ne t'en fais pas la danse
n'est pas non plus mon point fort.
;)

Tandis qu'ils commençaient, tant bien que mal, à danser, Duncan lui demanda :

-au fait, est-ce que tu as des sentiments pour quelqu'un ? Commença-t-il tout rouge (pour changer tient !), ´fin tu vois c'est pour savoir parce que comme on va au bal ensemble et tout tu vois ?

Le griffon tremblait, il avait posé une question très personnelle à la Poufsouffle, et redoutait qu'elle ne s'énerve ... Après tout il y n'a pas à s'en faire pour ça Kiza est la fille la plus gentille qu'il connaisse ! Depuis leur rencontre au lac il n'avait de cesse de la trouver de plus en plus gentille et jolie ! Sans doute commençait il à tomber amoureux. Après tout cela faisait un moment qu'il ne l'avait pas été ...

Détenteur de SEPT Magic Award.
A été parrain de cinq préfets.

Table de K. Singer et D. Jackson

Kiza attendait impatiemment mais tout de même avec une pointe d'anxiété la réponse de son cavalier. Elle n'avait pas l'habitude d'exterioriser ses sentiments. Lorsqu'elle entendit Duncan prendre une grande inspiration, elle tourna la tête dans sa direction pour voir son visage:

-De rien. Moi aussi je suis vraiment très content que tu sois ma cavalière. Et puis tu es super sympa! Je pense que ça va être une bonne soirée ! Ah ! Et au fait ne t'en fais pas la danse
n'est pas non plus mon point fort. ;)


Kiza rougit de bonheur devant ce compliment. Elle aussi pensait que cette soirée allait être mémorable. Après tout, aller au bal en première année vêtu d'une robe magnifique et accompagnée par le garçon qui lui plaît ne pouvait lui faire que plaisir! Elle avait l'impression de rêver, d'êtredans un rêve éveillé dont elle ne voulait pas se réveiller. Elledécida donc de profiter au maximum de cette soirée en compagnie de son beau cavalier, telle une princesse.

Une fois sur la piste de danse, Duncan mit sa main sur ses hanches et l'approcha de lui. Kiza cru que son coeur allait exploser mais ne dit rien car elle se sentait bien, et elle profita d'être dans les bras du jeune homme. Pendant un instant, elle se demanda quelle image ils pouvaient bien dégager, deux premières année se balançant plus que ne dansant, mais elle refoula cette pensée. Elle préféra profiter de ses instants avec le Gryffon.
Au bout d'un petit moment, Duncanla sortie de ses pensées en lui demandant:

-au fait, est-ce que tu as des sentiments pour quelqu'un?

Kiza devint en un instant rouge pivoine et cacha son visage dans le creux de l'épaule de son cavalier pour éviter qu'il ne voit son visage changer de couleur. Il continua:

-´fin tu vois c'est pour savoir parce que comme on va au bal ensemble et tout tu vois ?


La Poufsouffle sentit alors les mains du Gryffon trembler. C'està ce moment qu'elle comprit que ce n'était pas facile non plus pour Duncan, ce qui la rassura un peu. Ilest vrai qu'elle avait quand même créer un jeu de piste pour lui et puis ce garçon était drôle, attentionné... elle pourrait continuer des heures comme ça! Cependant, elle resta silencieuse quelques instants. Puis elle répondit:

-C'est vrai oui, j'ai bien des sentiments pour quelqu'un. Bafouilla-t-elle, cette personne n'est pas dans ma maison, il est en première année.

Elle resta silencieuse quelques instants, alors qu'elle senti les muscles de son cavalier se contracter, avant de reprendre:

-Il est beau, intelligent, attentionné, apprécié de tous, sympa... Et il est possible qu'il est un frère jumeau dans ma maison...

Murmura-t'elle alors que son visage était cramoisi, espérant que Duncan n'ait pas entendu la fin de sa phrase mais aussi qu'il l'est entendu car elle n'était pas certaine d'avoir assez de courage pour le redire.

Il faut regarder toute la vie avec des yeux d'enfants.
"Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe !"

Table de K. Singer et D. Jackson

Duncan avait posé sa question, certes avec un peu d'hésitation, mais il l'avait posé tout de même. Sa cavalière n'avait pas répondu tout de suite, et il avait pensé (à tord) qu'elle n'allait pas répondre à sa question, ou alors nier comme la majorité des gens. Mais la Poufsouffle avait été honnête et lui avait fait clairement comprendre qu'elle l'aimait, malheureusement elle ne voulait pas faire le premier pas, de plus il était largement l'heure de se mettre au lit, pour un enfant de son âge se coucher à minuit n'était pas raisonnable, en plus il avait un entraînement de quidditch le lendemain et vu comment il s'était goinfré et à l'heure à laquelle il allait se coucher, il était certain que ça "tirerait" le lendemain matin quand ils se lèverait de bonne heure, et le Capitaine l'aimerait pas ça ! À ça non qu'elle n'allait pas apprécier. Il fallait en finir et vite, mais intérieurement, une partie de lui même, lui implorait de rester avec la jeune fille. Il écouta donc la seconde en profitant encore quelques instants de la compagnie de la Poufsouffle. Sûr de lui, il fît un grand sourire à la jeune fille et se pencha pour l'embrasser. Cela ne dura que quelques secondes et avec un grand sourire il lui dit :

-Cette personne est aussi très imprévisible, à la prochaine.

Et c'est avec ce même grand sourire qu'il se retira de la grande salle. Il était tout de même gêné de laisser la jeune fille comme ça, mais la raison l'emportait, il était sûr qu'elle comprendrait et qu'elle ne lui en voudrait pas, enfin presque sûr ...

Détenteur de SEPT Magic Award.
A été parrain de cinq préfets.