Salle de bal

Inscription
Connexion

Table de A. Bones et A. Hitward

Image

Cette table est réservée à Ashley Bones et Audric Hitward.

Au menu : Il vous est proposé comme entrée... du Foie gras, du Saumon fumé ou des Verrines de Noël (au choix).
Comme plat, vous pourrez savourer... une délicieuse Dinde de Noël, accompagnée de pommes de terre et d'haricots verts.
Comme dessert, vous aurez le choix entre... un Tiramisu, une Bûche de Noël ou une Mousse Framboise.

Passez une merveilleuse soirée !

Image



Co-fondatrice du club "notre supérieure est tyrannique mais on reste parce qu'on est maso"
"Blblbl" - Sara
Code couleur RPG : brown
Pas d’avatar
Ashley Bones  

Table de A. Bones et A. Hitward

Les tenues respectives d'Ashley et d'Audric :
Reducio
Image

Image

Ashley était assise calmement sur son lit à observer les autres filles qui s'activaient dans le dortoir. Ses camarades étaient toutes plus jolies les unes que les autres et il était difficile, voire impossible, d'en trouver une qui sortait du lot. Leurs cheveux étaient magnifiquement bien coiffés et le maquillage impeccable. Et les robes, oh mon dieu les robes…elles étaient à tomber par terre. La fillette s'échappa de son lit pour se poster devant un miroir. Contrairement à d'autres, elle n'avait pas opté pour du bleu mais pour une robe rouge à manches courtes, lui arrivant aux genoux ainsi que des ballerines en dentelle grise. De peur d'avoir froid, elle avait ajouté un boléro dans le même style que ses souliers. Le tout était agrémenté de boucles d'oreilles pendantes de la même couleur que sa robe. Ashley aimait ce qui était simple, c'est pourquoi elle ne se maquilla pas et ondula simplement ses cheveux bruns avant d'en tresser le-dessus. Elle regarda une dernière fois son reflet.
*Bon ça devrait aller, n'en faisons pas trop non plus.* pensa-t-elle avant de se diriger vers la chaise pour attraper le paquet orange qui y reposait.

La jeune Serdaigle souhaitait passer le plus de temps possible avec son cavalier ; il était évident qu'ils devaient profiter au mieux de cette soirée. Elle hésita donc entre attendre Audric devant sa Salle Commune, à l'entrée de la Salle de Bal ou tout simplement à leur table. Après quelques minutes de réflexion, la fillette se décida de le retrouver au pied de l'escalier menant à la fête. Sa Salle Commune était loin de la Tour de Serdaigle et elle voulait entrer dans la pièce au bras de son cavalier.

Tout en descendant les innombrables marches qui menaient jusqu'au Bal, Ashley croisa diverses personnes, seules ou accompagnées, qui se frayaient un chemin ; toutes, un cadeau sous le bras. A l'instant même, une vague de stress, jusqu'alors inexistant, emplit la jeune fille. Elle avait choisit avec soin ce qu'elle allait offrir à Audric ainsi que le papier cadeau qui recouvrait le tout, et si malgré tout, ça ne lui plaisait pas. C'est ce qui rendait la jeune fille anxieuse, bien plus que le fait qu'il la trouve jolie ou non. Plongée dans ses pensées, la petite fille appuya son épaule sur l'encadrement de la porte et admira le spectacle qui se déroulait devant ses yeux. Le lieu était somptueux. Des dizaines et des dizaines de tables étaient réparties dans la pièce de telle sorte qu'une piste de danse soit créée. C'était magique.
Ashley était impatiente de revoir Audric et de pouvoir passer cette soirée avec lui.

Table de A. Bones et A. Hitward

Le soir du Bal était arrivé plus vite que prévu aux yeux d'Audric. Le jeune garçon n'avait pas cessé de piétiner toute la journée, commençant quelque chose puis arrêtant quelques secondes plus tard ou repartir ailleurs et revenir peu de temps après. Quand il s’aperçut que l'heure fatidique était presque là, il n'était absolument pas près et s'était dépêché d'aller se préparer. Dans le dortoir, les autres garçons étaient déjà tous près (ou presque) et lui tordait sa cravate dans tous les sens incapable de faire un nœud correct. Un cinquième année charitable l'aida à le faire, non sans avoir attendu quelques minutes en l'observant froisser le tissu nerveusement.
Ses parents étaient exceptionnellement partis en voyage pour les fêtes de fin d'année, et le Gryffon n'était rentré qu'un week-end pour se préparer. Son père l'avait aidé à choisir un joli costume gris ainsi qu'une cravate d'un rouge légèrement différent de celui de sa maison. Sur son lit était posé le petit paquet contenant le cadeau pour sa cavalière; il le prit et le glissa dans la poche intérieure de sa veste. Il avait coiffé ses cheveux bruns de manière différente, mais visuellement ils semblaient totalement identique à la façon dont ils étaient tout le reste de l'année.

Après avoir fait trois fois le tour du dortoir pour s'assurer qu'il n'avait rien oublié, il sortit dans le couloir en tâtant sa veste pour vérifier qu'il avait bien prit le cadeau et descendit les marches trois par trois. Il ne savait pas trop s'il devait aller chercher Ashley devant sa salle commune, ou s'il devait l'attendre devant la salle. Sachant qu'il était un peu en retard, il opta pour la deuxième solution en décidant qu'il irait la rejoindre si elle n'était pas arrivée.
Mais la fillette était déjà là. Non loin des marches elle attendait appuyée contre le chambranle de la porte, vêtue d'une robe rouge très jolie et d'un boléro gris qui ressemblait au gris de ses yeux. Son regard scrutait la salle de bal, et Audric voulut l’interpeller avec un "Hey! Ashley!" d'une voix forte mais pas trop. Mais à ne pas regarder devant lui, il manqua la dernière marche de l'escalier et se tordit la cheville. Il se rattrapa de justesse sans gros bobos, en criant :
"Hey!" Puis voyant que les quelques personnes qui attendaient encore dans le couloir tournaient la tête vers lui, il s'approcha timidement de sa cavalière avec rien de plus intéressant à dire que : "H-Hey!" d'une voix faible et mal assurée.

Il sentit le rouge lui monter aux joues et détourna légèrement le regard.
*Que d'éloquence bravo* ce sermonna-t-il intérieurement. Il leva tout de même les yeux pour observer la tenue de sa camarade dans son ensemble, et la trouva absolument charmante dans cette tenue. Lui se sentait un peu à l'étroit dans ce costume plus habitué à des vêtements amples, mais il ne pouvait décemment pas arriver à un bal en jean-basket tout de même!

"Tu es très jolie"
la complimenta-t-il avec honnêteté. Puis, comme ils ne pouvaient pas passer la nuit dans le couloir, il lui proposa son bras, pour entrer dans la salle, espérant ne pas trop en faire, et ne pas se faire rejeter. "Allons-y" dit-il en entrant dans la salle, autant pour inviter sa cavalière à avancer que pour se donner du courage.
La salle était bien plus grande qu'il ne l'avait imaginée, et bien plus peuplée aussi qu'il ne l'avait espéré. Il y avait des tables un peu partout, les élèves étaient un peu partout, soit assis soit en train de parler en petits groupe. Alors qu'il avançait avec Ashley, Audric avisa dans un coin de la salle un stand avec une bannière flottante et clignotante (Ah ces sorciers) indiquand "Tombola". Il désigna l'endroit et demanda d'un regard à sa camarade si elle voulait y aller et, après une réponse positive, il se dirigea vers les Elfes de maison qui distribuait les tickets.

Une fois leur ticket en poche, le Gryffon fit le tour des tables accompagné de la Serdaigle. Il chercha des yeux leur table, après avoir compris qu'elles étaient toutes pour deux personnes à chaque fois. Cela le rassura un peu, ne sachant pas ce qu'il aurait pu dire à d'autres personnes qu'il ne connaissait pas. Déjà trouver une conversation intéressante pour discuter avec Ashley lui semblait difficile, alors c'était gentil de ne pas compliquer la situation.
Quand ils atteignirent enfin leur table, il tira la chaise pour sa cavalière (galanterie oblige) et s'assit en face d'elle. Enfin, il prit le menu et le lut attentivement. Son estomac gronda d'impatience : il avait très peu manger ce midi et n'avait rien avaler depuis.

Là où les Ninker passent, la défaite trépasse.
Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira.
3ème année RP
Mister Gryffondor 2042 (avec Esmée :3 )
Pas d’avatar
Ashley Bones  

Table de A. Bones et A. Hitward

A l'entente d'un "Hey" dans son dos, Ashley se retourna pour faire face à un Gryffon tout de gris vêtu. Elle le trouvait absolument magnifique. Ses cheveux étaient coiffés sur le côté de telle sorte que la jeune fille pouvait admirer ces yeux qu'elle aimait tant. Il semblait légèrement gêné dans son costume, ce qui rassura la Serdaigle. Elle-même n'était pas habituée à être habillée de la sorte et préférait porter des pantalons que des robes.

"Oh… et bien merci beaucoup." Répondit-elle à la gentillesse que venait de lui faire Audric. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'Ashley n'avait pas pour habitude d'être complimentée. Mais alors pas du tout. Lorsque cela arrivait, elle ne savait jamais comment se comporter ni quoi répondre. Elle n'eut pas même le temps de lui dire ce qu'elle pensait de lui, qu'Audric lui proposa son bras. Enchantée qu'il ne trouve pas cette tradition ringarde, la fillette positionna sa main gauche dans le creux de son bras et ils s'avancèrent dans la salle sur un "Allons-y" encourageant du jeune garçon. Le lieu était immense et avait été décoré à merveille par les elfes de maison, ils avaient franchement fait un travail remarquable. De nombreuses tables avaient été dressées de part et d'autre de la salle tout en laissant une piste de danse en son centre. A peine avaient-ils effectué quelques pas, qu'Audric s'arrêta pour désigner à Ashley un stand survolé d'une bannière clignotante avec pour seule inscription Tombola.

Les deux enfants s'éloignèrent de cette foule, tout deux un ticket en main. Ils firent le tour des tables afin de chercher la leur. Une fois trouvée, le Gryffon, en bon cavalier qu'il était, tira la chaise de la fillette pour qu'elle puisse s'y asseoir. Ce geste et le fait qu'il prenait son rôle à cœur la firent sourire. Elle était soulagée de constater que pour le moment la soirée se déroulait sans encombre et qu'elle n'avait encore provoqué aucune catastrophe. Face à elle, le ventre du jeune brun se mit à gargouiller. D'ailleurs elle aussi commençait à avoir faim. Pour cette soirée, Ashley s'était préparée comme il le fallait et n'avait rien mangé depuis la veille au soir : rien au petit-déjeuner, rien au déjeuner ni aucune petite collation de la journée. Elle voulait pouvoir profiter au mieux du repas que les elfes de maison avaient préparé.

Avant de porter son attention au menu qui était sur la table, elle désirait en finir au plus vite avec le moment le plus stressant de la soirée : la remise du cadeau. Sur ses genoux reposait le paquet orange agrémenté d'un nœud gris. La jeune fille avait entendu dire que son cavalier aimait lire et elle savait qu'ils partageaient une passion commune : les animaux. Elle avait donc décidé de faire un petit tour chez Fleury et Bott dans l'espoir de trouver un cadeau qui allierait les deux éléments dont elle disposait. La Serdaigle avait fini par opter pour un ouvrage assez récent, Comprendre les environs de Poudlard. Elle avait put en feuilleter quelques extraits avant qu'elle ne l'emballe et l'avait trouvé très intéressant. Sans faire une énumération à n'en plus finir, il permettait d'établir une liste des créatures vivants dans le château et dans les terres environnantes. Leur mode de vie était décrit ainsi que les façons de les approcher ou encore la manière dont les sorciers les utilisaient au quotidien. En plus du livre, Ashley avait ajouté une enveloppe contenant une photo qu'elle avait demandée à ses parents. Cette dernière représentait une horde de mangoustes rayées qui attaquaient une poubelle. Ils avaient pris cette photo il y a quelques années alors qu'ils étaient en voyage en Afrique du Sud. Elle espérait de tout cœur que ce cadeau ferait plaisir à Audric. Elle releva la tête et prit son courage à deux mains pour déposer le paquet dans l'assiette de son cavalier.

"Euh Audric ? Au début de la soirée tu m'as légèrement prise au dépourvue et je n'ai pas eu le temps de te dire que tu étais absolument magnifique dans ton costume et que cette coupe t'allait très bien." Finit-elle en lui souriant. Ne voulant pas éterniser le moment elle enchaîna : "Ah et voici ton cadeau, j'espère que ça te plaira." A la fin de sa phrase, Ashley paressait beaucoup moins à l'aise et tentait de le cacher comme elle le pouvait. Cependant, ses (mauvaises) habitudes reprirent le dessus, et elle ne put s'empêcher de se frotter le bout du nez avec son index droit.

Table de A. Bones et A. Hitward

Audric baissa les yeux de son menu pour observer de nouveau Ashley. il ne comprit pas immédiatement pourquoi elle n'avait pas pris le menu à son tour. Peut-être n'avait-elle pas faim? La tête baissée elle semblait en pleine réflexion. Puis elle se redressa et déposa un joli paquet dans son assiette. L'emballage était d'un orange flamboyant, la couleur préférée d'Audric qui d'en étonna. *Je ne me souviens pas l'avoir dit* pensa-t-il en essayant de se remémorer leur rencontre. Mais en réfléchissant bien, à part l'épisode du dictionnaire qui avait failli assommer quelques élèves il ne parvenait plus vraiment à se souvenir de ce jour-là. Pourtant une heure auparavant il aurait pu en raconter tous les détails.

"Euh Audric ? Au début de la soirée tu m'as légèrement prise au dépourvue et je n'ai pas eu le temps de te dire que tu étais absolument magnifique dans ton costume et que cette coupe t'allait très bien. Ah et voici ton cadeau, j'espère que ça te plaira."

En parlant de coupe de cheveux, et pendant qu'il rougissait légèrement au compliment en bafouillant un "merci", il tenta d'attraper une mèche brune et de la tirer devant ses yeux. Mais il ne trouva aucun cheveux sur son front et pour ne pas avoir l'air idiot il se gratta rapidement la tête. Pour se donner une contenance, il décida d'ouvrir le paquet avant de donner son cadeau à Ashley. Il tira sur un côté du joli nœud gris et déchira délicatement l'emballage. A la vue du paquet déposé dans son assiette et au poids, le brun avait compris qu'il s'agissait d'un livre, mais il ne s'attendait pas à un livre de magie et encore moins celui-ci. Il l'avait vu sur le chemin de Traverse le week-end où il était rentré à Londres. Il avait voulu entrer dans la librairie pour y jeter un œil de plus prêt, mais pressé par le temps il n'en avait pas eu l'occasion. Les yeux arrondis par la surprise et un grand sourire dessiné sur ses lèves, il commença à le feuilleté rapidement en bafouillant. L'éloquence n'était décidément pas son fort...
Il ouvrit très rapidement l'enveloppe et ne put se retenir de rire en voyant la photo des mangoustes.
"Elles sont magnifiques" murmura-t-il plus pour lui même.

"Merci! Vraiment merci." s'exclama-t-il en remerciant la Serdaigle autant par les mots (qui lui manquaient un peu) que par le regard. Oubliant complètement son malaise par rapport à son "anomalie", il plongea son regard dans les yeux clairs de la fillette. Puis, ne voulant pas la faire attendre plus que ça, et ayant de plus en plus peur que son cadeau soit ridicule 'surtout à côté de celui qu'il venait de recevoir), il lui tendit un petit paquet bleu avec des flocons de neige argentés dessinés un peu partout sur le papier.

"Tiens c'est pour toi."

Il avait eût du mal à trouver quelque chose pour sa camarade. Il avait vu plusieurs choses qui aurait pu lui plaire, mais à chaque fois il avait un doute. Pas loin de chez lui il y avait un magasin moldu qui vendait des tas d'accessoires en tout genre pour les filles en général, et sa mère l'y avait accompagné. Il avait trouvé de jolies barrettes pour cheveux en forme de plumes, mais il trouvait qu'il manquait quelque chose. Il voulait que son cadeau soit magique : pas qu'il soit extraordinaire (même si ça aurait été génial) mais avec un poil de magie.
Et c'était sur le chemin de traverse qu'il avait trouvé (enfin) son bonheur. Des accessoires pour cheveux, comme chez les Moldus, mais sertit de véritables plumes cette fois et pas n'importe lesquelles : Phénix, Hippogriffe, Chouette, Abraxan, Diricawl, ... il y en avait pour tous les goûts. Les plumes avaient été miniaturisées ou légèrement agrandies afin qu'elles aient toutes la même taille et tienne dans les cheveux sans que cela soit trop extravagant. Il y en avait tellement et de toutes les couleurs que le garçon en avait choisit trois : une barrette portant une plume de Focifère d'un orange discret mais néanmoins repérable, une avec une plume d'Hippogriffe (blanche et argenté) et une dernière enfin avec une plume de Phénix, d'un rouge éclatant qui (il en était persuadé) ressortirait magnifiquement dans les cheveux foncés de sa cavalière.
Les plumes étaient souples et soyeuses, mais le vendeur lui avait garantit qu'il était impossible de les abîmer et qu'elle resteraient ainsi à vie.

Avant qu'elle n'ouvre son cadeau, Audric tenta de noyer sa crainte en parlant d'autre chose. Cela ne servait à rien, mais il le fit quand même après avoir jeté une dernier coup d’œil à la photo des mangoustes. Il glissa la photographie dans l'enveloppe et désigna le livre qu'il venait de recevoir.


"Tu voudras venir avec moi plus tard pour chercher les créatures qui vivent dans le château ou autour?"
Il sourit et aurait presque voulut pouvoir partir à la découverte de Poudlard immédiatement. Mais son estomac n'était pas du tout de cet avis. Il reprit le menu, plus pour avoir quelque chose dans les mains que pour réellement le lire, et leva les yeux vers Ashley.

Là où les Ninker passent, la défaite trépasse.
Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira.
3ème année RP
Mister Gryffondor 2042 (avec Esmée :3 )
Pas d’avatar
Ashley Bones  

Table de A. Bones et A. Hitward

Ashley fut rassurée de constater que son cavalier semblait satisfait du cadeau qu'elle avait acheté. A la vue des mangoustes il avait rit et c'était la première fois que les deux enfants maintenaient un contact visuel ; perdus dans les yeux de l'autre. La fillette ne comprenait pas bien pourquoi Audric s'obstinait à cacher les siens, ils étaient tellement beaux. Le jeune garçon n'attendit pas bien longtemps avant de lui remettre un petit paquet bleu parsemé de flocons de neige argentés. En bonne curieuse qu'elle était, Ashley en inspecta l'extérieur. C'était une simple habitude qu'elle avait prise pour faire durer le plaisir. A peine lui avait-il remit le cadeau qu'Audric prit la parole, le sourire aux lèvres.

"Tu voudras venir avec moi plus tard pour chercher les créatures qui vivent dans le château ou autour?" dit-il en prenant le menu dans ses mains et en levant les yeux vers sa cavalière.

Ashley était extrêmement touchée par la proposition du garçon. *Je ne dois pas être si ennuyeuse que ça alors.* Cependant, elle ne parvenait pas à savoir s'il le souhaitait réellement ou si c'était par simple politesse qu'il avait fait cette demande. Elle oscillait entre, une réponse positive et enjouée, et refuser aimablement. La Serdaigle préféra déposer le paquet bleu à droite de son couteau et prendre la serviette qui reposait dans son assiette. Elle la déplia et la plaça sur ses genoux, de telle sorte qu'elle couvre la plus grande partie de sa robe. C'était un geste que ses grands-parents lui avaient inculqué et qu'elle avait perdu avec le temps. Lorsqu'elle reporta son attention sur Audric, il avait toujours les yeux sur elle et attendait une réponse. A son regard, Ashley vit qu'il était sincère, du moins c'est ce qu'elle espérait, et qu'il faisait énormément d'efforts. Elle voulait croire qu'il souhaitait passer du temps avec elle. Sans compter que cette chasse aux créatures lui rappellerait, sans aucun doute, ses années passées à la campagne. Cela faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas fait une petite escapade de la sorte et ces sorties lui manquaient…elle devait bien l'avouer.

"Ce serait un plaisir de t'accompagner Audric…" lâcha-t-elle en baissant légèrement la tête pour faire disparaître les plis de sa serviette ; un léger sourire s'esquissant aux coins de ses lèvres. Après avoir prononcé ces quelques mots, Ashley reporta son attention sur le paquet qui n'avait pas bougé de là où il était. Elle tendit la main et l'amena devant elle. Elle adorait déballer les cadeaux ; comme les emballer d'ailleurs. Elle y mettait toujours un temps fou par crainte de déchirer le papier ; ou soucieuse de bien faire. C'est précautionneusement que la jeune Serdaigle décolla les morceaux de scotch et plia l'emballage défait. A présent, elle tenait entre les mains une petite boîte dans laquelle se trouvaient trois magnifiques plumes : une orange, une rouge et une blanche avec des reflets argentés. Ashley n'en revenait pas. Quelques jours plus tôt, elle se disait qu'elle aurait dû prendre davantage d'accessoires pour cheveux avant de quitter sa maison. Depuis la rentrée, elle avait perdu deux pinces à cheveux et tous ses élastiques s'étaient craqués. Non seulement Audric avait acheté un cadeau d'une grande valeur esthétique mais il avait également su faire dans l'utile. La fillette ne pu s'empêcher de toucher les plumes et passa la rouge délicatement sur sa joue. Un sourire illumina son visage. Elle était étonnamment douce. Dans la mesure où elle s'accordait parfaitement avec sa robe, Ashley décida de la mettre dans ses cheveux. Elle se leva de sa chaise, contourna la table et se positionna aux côtés de son cavalier.

"Merci beaucoup Audric, elles sont splendides." Chuchota-t-elle en lui laissant un baiser sur la joue droite, puis en retournant à sa place comme si de rien n'était. La Serdaigle avait l'habitude d'agir de la sorte avec les autres et elle espérait que son geste ne gênerait pas le jeune garçon.
Au moment où elle se rassit, une petite tête s'approcha de leur table.
"Bonsoir, avez-vous fait votre choix ?"

Depuis le début de la soirée, c'était la première fois qu'Ashley observait le menu et elle se sentit stupide de ne pas l'avoir fait plus tôt. Elle ne savait que choisir entre les différentes propositions qui étaient toutes plus alléchantes les unes que les autres. Ne voulant pas faire attendre l'Elfe, elle se décida rapidement.

"Et bien… je prendrai les verrines de Noël et la mousse à la framboise s'il-vous-plaît." Le plus compliqué avait était le dessert. La fillette adorait le sucré mais les fruits étaient tout simplement divins à son palais.

Table de A. Bones et A. Hitward

La patience n'avait jamais été le fort d'Audric, et Ashley avait une manière assez à elle de maintenir le suspens et de prolonger l'attente. Après avoir regarder le paquet, elle le posa à côté de son assiette et pris sa serviette qu'elle déplia avant de la déposer sur ses genoux. En plus de ça, elle n'avait pas encore répondu à sa question, et le brun se demanda un moment si elle ne cherchait pas simplement ses mots pour refuser poliment. Il voulait vraiment y aller avec elle car il savait que sa camarade aimait autant que lui les animaux qu'ils soient fantastiques ou non, et plus que de satisfaire sa soif de connaissance à leur propos, il avait également très envie d'en apprendre encore plus sur la Serdaigle assise à côté de lui.

"Ce serait un plaisir de t'accompagner Audric…" fit-elle en lissant la serviette sur ses genoux. Audric soupira de soulagement discrètement et esquissa un sourire. De nouveau il eût envie de se lever et de partir tout de suite dans les couloirs. Mais il n'en fit rien et se retint, observant sa cavalière défaire le paquet qu'il avait scotché avec soin. Elle ôta et plia le papier bleu avant de regarder à l'intérieur de la petite boîte. Le brun baissa totalement son menu cette fois et observa les réactions de sa voisine.
Elle toucha les plumes et après avoir prit la rouge, elle la frotta avec douceur sur sa joue. Audric sourit un peu plus en voyant cela, lui-même n'avait pas pu s'en empêcher dans le magasin et avait toucher presque toutes les plumes disponibles pour comparer. Ashley accrocha la plume de Phénix dans ses cheveux, et comme il l'avait prédit cela rendait très bien dans ses cheveux sombres. Et l'objet s'accordait également à sa tenue, ajoutant encore du rouge. Audric ouvrit la bouche pour dire à sa camarade de quel animal provenaient les plumes, en commençant par celle qu'elle avait dans ses cheveux, mais la fillette se leva à cet instant lui coupant la parole.

Elle fit le tour de la table et le brun tourna légèrement la tête pour essayer de voir derrière lui mais ne réussit qu'à se tordre le cou. En effet il pensa tout bêtement que la Serdaigle allait voir quelqu'un, peut-être juste saluer cette personne il n'en savait rien. Avant d'avoir eût le temps de réfléchir d'avantage sur le sujet, il sentit un contact sur sa joue droite et se figea sur sa chaise.

"Merci beaucoup Audric, elles sont splendides." chuchota-t-elle avant de repartir à sa place. Il la suivit des yeux sans un mot, la bouche toujours grande ouverte mais ayant totalement oublier ce qu'il voulait dire. Le geste ne le surprenait pas tant que ça, sa cousine Emma embrassait tout le monde sur les joues pour la moindre occasion, étant une jeune fille très tactile. S'il était surpris c'était seulement parce qu'il ne s'y attendait pas, et en plus d'avoir la bouche ouverte tel un poisson hors de l'eau, il souriait niaisement à présent.
Il était heureux que son cadeau face plaisir.


Il ne vit même pas l'Elfe de maison arriver, pas plus qu'il ne l'entendit parler. Les yeux rivés sur Ashley, il la regardait sans la voir. Il allait dire quelque chose avant qu'elle ne se lève et le remercie, mais quoi? Était-ce important? Était-ce seulement utile? Il avait beau chercher rien ne lui revenait. Sa cavalière parla mais il ne l'entendit pas, en revanche il sentit un regard se poser sur lui et il tourna la tête. Ses yeux rencontrèrent ceux de l'Elfe qui semblait attendre quelque chose de sa part.
Audric baissa les yeux sur son menu, releva a tête et comprit enfin ce que voulait la créature.


"Oh, pardon!" fit-il précipitemment. "Euh... je prendrais le saumon fumé et un tiramisu, s'il-vous-plaît."

L'Efle de maison repartit tranquillement pendant que le brun regrettait déjà son choix. Il avait donné le premier nom de dessert qui lui était venu à l'esprit mais à y réfléchir il aurait peut-être préféré la mousse framboise. Tant pis, il la goûterai bien une autre fois! Il reposa le menu loin de lui mais sur la gauche pour pouvoir voir sa camarade sans soucis. Il reprit l'enveloppe contenant la photo des mangoustes (sans pouvoir s'empêcher de sourire en se souvenant ce qu'elle contenait) et la glissa dans le livre. Puis il s'empara du bouquin et l'emballa dans le papier cadeau orange, avant de le reposer vers le menu également loin de lui. Il n'avait aucune envie d’abîmer le présent qu'Ashley venait de lui faire.

En parlant de présent... Il releva les yeux vers la barrette que sa cavalière avait accroché dans ses cheveux et se remémora enfin ce qu'il voulait dire précédemment. Du doigt il désigna la boîte et sans lâcher Ashley du regard il dit :
"J'ai oublié de te dire : ce ne sont pas des plumes ordinaires. Celle que tu portes là est une plume de Phénix. Pour les autres, il y en une d'un Hippogriffe et l'autre d'un Focifère." Puis ne trouvant rien d'autre d'intelligent à dire il tapota la table en marmonnant un "Voilà".

Heureusement pour lui, l'Elfe revint bien vite avec ce qu'ils avaient demandés. Il posa donc devant Ashley une belle verrine et devant Audric une assiette de saumon fumé bien garnie. Le brun avisa la carafe d'eau posée sur la table à côté de celle de jus de citrouille. Il les montra du doigt et demanda :
"Je te sers?" à sa cavalière avant d'ajouter : "Est-ce que tu veux un peu de saumon?" C'était une habitude chez lui de toujours proposer à ses voisins de table ce qu'il avait dans son assiette si personne d'autre à table n'en avait. Reflet d'un repas de famille, où ses cousines (et principalement l'enthousiaste Emma) aimaient goûter à tout et piochaient dans les assiettes d'Audric notamment afin de donner leur avis sur la nourriture. Il s'était légèrement relevé au moment où il proposait à la Serdaigle de la servir en boisson, et attendait patiemment qu'elle réponde à ses questions.

Là où les Ninker passent, la défaite trépasse.
Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira.
3ème année RP
Mister Gryffondor 2042 (avec Esmée :3 )
Pas d’avatar
Ashley Bones  

Table de A. Bones et A. Hitward

Après qu'Ashley ait effectué sa commande, le petit Elfe attendit patiemment celle d'Audric ; mais aucun retour. Intriguée, la Serdaigle releva les yeux de la carte et vit un garçon béat en face d'elle. Il semblait parfaitement hypnotisé et ne rien voir de ce qui l'entourait ; du moins les informations n'arrivaient pas à son cerveau. Revenu à la réalité, il passa la sienne et déposa le menu et son cadeau sur sa gauche. A ce geste, Ashley décida de faire de même. Elle referma la petite boîte, prit le papier plié et s’apprêtait à déposer le tout sous sa chaise quand Audric prit la parole :

"J'ai oublié de te dire : ce ne sont pas des plumes ordinaires. Celle que tu portes là est une plume de Phénix. Pour les autres, il y en une d'un Hippogriffe et l'autre d'un Focifère. Voilà" dit-il tout en gardant le contact visuel avec sa cavalière et en ponctuant son dernier mot d'un petit tapotement sur la table. Ashley était heureuse. Pas en raison du cadeau, bien qu'il lui fasse extrêmement plaisir, mais grâce à l'attitude d'Audric. Lorsqu'ils s'étaient vus, le garçon avait eu un regard fuyant et ne posait les yeux sur elle que très rarement. Et pourtant, depuis le début de la soirée, cette espèce de gêne entre eux s'estompait peu à peu. Ils pouvaient se regarder dans les yeux sans aucune réticence et c'est ce qui faisait plaisir à Ashley.

Le petit Elfe revint rapidement avec les entrées des deux enfants. Il déposa le tout sur la table puis repartit comme il était arrivé. Devant Ashley se tenait une belle verrine découpée en trois compartiments différents. Dans celui tout à gauche il devait y avoir du pamplemousse et des crevettes ; celui du milieu présentait une purée d'avocat avec du thon ; et le dernier ressemblait à une mousse de betterave surplombée d'un petit tas de fromage de chèvre. Au moment où elle allait entamer sa première cuillère, le jeune garçon se leva légèrement et lui demanda si elle voulait qu'il la serve. Puis il enchaîna en lui proposant un peu de saumon fumé.

"Oui s'il-te-plaît, je veux bien de l'eau, merci. Si ça ne te dérange pas, je veux bien en prendre un petit bout. Et toi, tu veux aussi goûter à mes verrines ?" demanda-t-elle tout en désignant le contenu de son assiette avec sa cuillère.
Ashley avait pour habitude de partager sa nourriture avec le reste de la table et de goûter à la leur. Quand elle allait au restaurant avec ses grands-parents, puis avec ses parents, chacun prenait un repas différent afin que tout le monde puisse piocher dans les assiettes. C'était surtout au cas où un plat déplairait à quelqu'un, mais depuis c'était devenu une sorte de tradition. Elle fut donc heureuse de constater qu'Audric faisait apparemment de même car elle avait grande envie de goûter à son tiramisu.

"Euh, je pense qu'il y a du pamplemousse et des crevettes, de l'avocat et du thon puis de la betterave avec du chèvre." lui expliqua-t-elle tout en pointant tour-à-tour les différentes compositions de sa verrine.
En attendant la réponse de son cavalier, Ashley détourna les yeux vers la piste de danse. De nombreux couples l'occupaient et bougeaient en rythme sur la musique. Les pas des danseurs résonnaient sur le sol tandis que les couverts s'entrechoquaient avec la vaisselle. Les robes aux mille couleurs virevoltaient dans l'espace laissant un spectacle magnifique se dérouler devant les yeux ébahis de la fillette. Elle n'avait jamais eu l'occasion de se rendre à un bal ou même de danser avec quelqu'un.
"Tu sais danser ?" demanda-t-elle sans trop prêter d'attention à ce qu'elle venait de dire. La jeune Serdaigle n'était pas une grande danseuse cependant elle avait pris quelques cours dans son jeune âge. Au bout de deux ans, elle s'était rendue compte que ce qui la passionnait n'était pas de se dandiner mais de faire dandiner les gens. Elle arrêta donc et pris des cours de musique dans les jours qui suivirent. C'était devenu une véritable fascination qu'elle avait développée ; la même qui l'habitait pour les animaux. Lorsqu'elle grattait quelques cordes de son violoncelle ou qu'elle sentait le contact de l'embouchure de sa flûte près de son menton, absolument tout ce qui l'entourait s'effaçait. Elle ne faisait alors plus qu'un avec son instrument. Une expérience absolument incroyable dont elle ne pouvait plus se passer. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle n'avait pu se résigner à ne pas les prendre avec elle. En ce moment même, ils reposaient bien gentiment dans le dortoir près de son lit, à attendre qu'elle vienne les sortir de leur boîte. A cet instant précis, Ashley n'avait qu'une envie : gravir la tour de Serdaigle et jouer quelques notes qui dureraient sûrement plusieurs heures. Pourtant, elle n'en fit rien. Elle ne voulait pas laisser en plan son cavalier surtout qu'elle appréciait sa compagnie. Elle pouvait être elle-même et ne pas constamment se demander si ce qu'elle faisait été bien ou mal. En parlant d'Audric, la fillette ne savait plus s'il avait répondu ou non à sa proposition. S'il avait refusé ce n'était pas bien grave mais s'il avait accepté il devait attendre qu'Ashley lui fasse goûter ses verrines. Elle commença alors à paniquer et chercha tant bien que mal un signe qui lui permettrait d'éclaircir son questionnement.

Table de A. Bones et A. Hitward

"Oui s'il-te-plaît, je veux bien de l'eau, merci. Si ça ne te dérange pas, je veux bien en prendre un petit bout. Et toi, tu veux aussi goûter à mes verrines ?"

Audric prit le pichet d'eau donc et en versa doucement dans le verre de sa cavalière. Comme souvent lorsqu'il se concentrait, il tira légèrement sa langue, une habitude qu'il avait gardé et lui donnait un air enfantin. Lorsqu'il s'en rendait compte il se sermonnait intérieurement et sa langue regagnait sa place automatiquement comme si de rien n'était. Mais cette fois là il ne s'en rendit pas compte et reprit un air normal uniquement lorsqu'il se servit à son tour. Il avait goûté le jus de citrouille en arrivant à Poudlard, et s'était aperçu que ce n'était pas aussi bon qu'il l'avait espéré, et pourtant il adorait ça la citrouille.
En se rasseyant il jeta un vague coup d’œil à l'assiette d'Ashley pour voir à quoi pouvait bien ressembler les verrines. Puis tout en découpant un morceau de saumon fumé, il écouta attentivement la description de son plat. Il espéra néanmoins ne pas avoir influencer sa camarade, il ne voulait pas qu'elle se sente obligée de partager avec lui (même si pour être honnête il était ravi de pouvoir goûter à son plat). Avec un peu de chance elle serait aussi généreuse pour le dessert et il pourrait goûter innocemment à la mousse framboise.M


"Euh, je pense qu'il y a du pamplemousse et des crevettes, de l'avocat et du thon puis de la betterave avec du chèvre."


Audric, le morceau de saumon au bout de sa fourchette prêt à le passer à Ashley, releva brusquement la tête en direction des verrines comme si elles allaient l'attaquer. Bon les crevettes c'était un non catégorique, ce n'était pas très important mais il faisait une petite allergie à ces bêtes-là. Il ne risquait pas de mourir s'il en mangeait une, mais il serait malade assurément toute la nuit et certainement toute la journée du lendemain. Mais étonnement ce n'est pas l'énonciation des crevettes qui le fit réagir, non.
C'était le chèvre. Le brun était un grand amateur de fromages, et il n'en avait pas beaucoup mangé depuis qu'il était en Angleterre. Il s'était légèrement rattrapé depuis son arrivée à Poudlard, mais ce n'était pas suffisant.
C'est cet instant que choisit sa cavalière pour lui parler, et il eût toute la peine du monde à se reprendre et à l'écouter. Il tenta de paraître normal et leva le menton pour regarder Ashley. S'il savait danser? Était-ce bien ce qu'elle avait demandé? Il n'était peut-être pas un as en la matière mais oui, le brun savait danser. Il avait le droit tous les étés aux sempiternelles danses d'Emma qui le poussait à bout pour qu'il participe, et son grand-père finissait toujours à se mettre dans la partie en faisant valser ses petits-enfants les uns après les autres (excepté Jessica qui était très douée pour s'éclipser dans ces moments-là). Il ne promettait pas que ce serait parfait, mais il ferait au mieux pour ne pas faire tomber sa cavalière ou la blesser aux pieds.

Il se pencha au-dessus de la table en faisant attention à ne rien renverser et posa le bout de saumon (toujours piqué sur sa fourchette) dans l'assiette de sa camarade. Il se rassit et répondit après avoir bu une gorgée d'eau :


" Je sais un peu, du moins assez pour ne pas tomber ou faire mal aux gens avec qui je danse. Et toi?"
Puis sans transition il enchaîna : "Je veux bien goûter la verrine au chèvre s'il te plait. J'adore le fromage!" dit-il en prenant sa cuillère et en se penchant à nouveau attendant de pouvoir goûter.

Sa tante anglaise à qui il avait dit cette phrase un jour lui avait rétorqué que c'était normal pour un français de raffoler de cette nourriture (qui n'en était pas tellement pour elle). Audric avait haussé les épaules sans répondre, trouvant cette idée stupide : sa mère d'origine française détestait le fromage alors que son père d'origine anglaise l'adorait. Il attendit qu'Ashley lui tende la verrine en question et il trempa sa cuillère dedans, prenant un petit peu de fromage et juste assez de betterave pour aller avec.
Il se rassit correctement et mangea la part de verrine qu'il avait prise. Il fondit de bonheur en sentant le fromage fondre dans sa bouche, et remercia sa camarade. Il mangea ensuite son saumon avec appétit et tourna la tête vers la piste de danse quand il eu finit. Pour la première fois depuis qu'il était arrivé dans la salle, Audric s'attarda sur la musique. Il regarda les élèves et les adultes qui virevoltaient ça et là
*Tiens, mais ce ne serait pas Esmée et M. Flynch?* tout en tapotant le rythme du bout des doigts sur la table.
Il avait toujours adoré la musique, même s'il ne savait ni jouer d'un quelconque instrument ni chanter. D'ailleurs, il avait vaguement rêver d'apprendre le piano fût un temps dans l'unique espoir de jouer une musique qu'il affectionnait tout particulièrement, mais avait abandonné en comprenant qu'il lui faudrait des années avant d'y parvenir. Le piano ne s'apprenait pas dans les livres, tout comme la patience d'ailleurs ce qui était bien dommage.


"Est-ce que tu aimes la musique?" demanda soudainement Audric sans réfléchir. Puis se souvenant que son amie lui avait demandé s'il savait dansé, il ajouta : "Tu veux aller danser? Quand tu auras finis bien sûr." Il n'avait même pas regardé où elle en était de son entrée, et se retenait difficilement de se lever là maintenant pour aller danser immédiatement. Autant en profiter pendant qu'il y avait du monde sur la piste, ils pourraient mieux se cacher au milieu des autres et moins attirer les regards.

Là où les Ninker passent, la défaite trépasse.
Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira.
3ème année RP
Mister Gryffondor 2042 (avec Esmée :3 )
Pas d’avatar
Ashley Bones  

Table de A. Bones et A. Hitward

Audric se pencha au-dessus de la table, déposa délicatement un morceau de saumon dans l'assiette de la jeune fille, et prit une gorgée d'eau avant de répondre :

" Je sais un peu, du moins assez pour ne pas tomber ou faire mal aux gens avec qui je danse. Et toi ? Je veux bien goûter la verrine au chèvre s'il te plait. J'adore le fromage!"

"J'ai pris quelques cours quand j'étais petite mais rien de bien concret. Quoi qu'il en soit, je pense que ça devrait aller." Lui dit-elle en un léger sourire. A son grand soulagement, elle n'avait pas raté la réponse de son cavalier lorsqu'elle était plongée dans sa rêverie. Elle prit donc les verrines entre ses deux mains et les avança vers le garçon afin qu'il puisse se servir. Une fois fait, elle se rassit convenablement sur sa chaise et observa la scène qui se déroulait devant ses yeux. Audric avait l'air de vraiment apprécier ce qu'il venait de mettre dans sa bouche. Cette impression ne fit qu'augmenter la curiosité qu'Ashley éprouvait envers cette verrine d'un rose éclatant. Elle pris une cuillerée et une fois en bouche, il fallait bien l'avouer, l'association des deux produits était absolument exquise. La mousse de betterave disparaissait presque au contact de la langue tandis que le fromage, lui, fondait doucement. Un vrai régal pour les papilles. "Je suis moi aussi une grand amatrice de fromages, on reconnaît bien-là les français", dit-elle dans un léger rire. Avant de poursuivre la dégustation de ses verrines, la jeune Serdaigle préféra tenter le saumon de son cavalier. Elle avait toujours adoré le poisson et ce depuis son plus jeune âge. Elle planta sa fourchette dans la chaire rose et apporta le tout à sa bouche. De même que pour son entrée, c'était succulent. Il n'y avait pas à dire, les Efles s'étaient donnés corps et âme dans la réalisation de ce bal, tant par le repas que par la décoration de la Salle et les diverses animations présentes. Ashley but une gorgée de son verre d'eau et s'essuya le coin des lèvres avec sa serviette qu'elle reposa immédiatement sur ses genoux.
Audric semblait absorbé par les personnes qui dansaient sur la piste et, à en croire par les mouvements de ses doigts, appréciait tout autant la musique diffusée. Il demanda brusquement à la jeune fille si elle aimait la musique. Aimer… C'était un faible mot. On ne pouvait pas dire qu'elle l'aimait, c'était une véritable passion qu'elle avait développée. Tous les types de musique lui plaisaient ; elle pouvait passer du classique au rock sans broncher. Mais elle adorait par dessus tout jouer du Bach. Une musique inexplicable qui parvenait à lui faire lâcher une petite larme par moment.
"J'adore ça, je trouve qu'elle permet de faire s'évader notre esprit." lâcha-t-elle doucement à l'attention de son cavalier. A peine eut-elle terminé sa phrase qu'Audric enchaîna :

"Tu veux aller danser? Quand tu auras finis bien sûr."

A l'entente de cette demande, Ashley regarda vers son entrée. Elle n'avait pratiquement pas touché à son assiette. Elle avait simplement goûté une verrine et les deux autres étaient parfaitement intacts. Ses talents de gourmande auraient besoin de sortir le temps qu'elle puisse engloutir les compositions le plus rapidement possible. A table, la jeune Serdaigle était bien souvent la dernière car elle aimait profiter de ce qu'elle avait en face d'elle. Mais à ce moment, il était hors de question qu'elle fasse attendre qui que ce soit. Audric avait déjà eu la gentillesse d'accepter de venir avec elle au Bal et de la supporter le temps d'une soirée, elle n'allait pas en plus le faire patienter tout le long du repas. La fillette reprit sa cuillère en main et l'enfonça dans ce qui restait de sa mousse à la betterave. Elle attaquait à présent la verrine aux crevettes et pamplemousse. Tout comme l'autre, l'association était recherchée et le goût amer du fruit faisait ressortir de manière délicate le goût léger des crustacés. Quant à la dernière, c'était probablement la meilleure des trois. Elle n'était pas très originale mais c'était une valeur sûre. Ashley affectionnait particulièrement l'avocat et le thon ; le mélange des deux ne pouvait être que bon à ses yeux. Elle lécha une dernière fois sa cuillère avant de la déposer au centre de son assiette avec les verrines désormais vides.
Bien qu'elle ait terminé rapidement son entrée, la jeune fille avait mangé proprement et ne présentait pas la moindre trace de nourriture aux coins de la bouche. Du moins c'est ce qu'elle espérait. Pour s'en assurer, elle décida malgré tout de passer sa serviette sur ses lèvres et de la regarder discrètement
. *Ouf c'est bon il n'y a rien...J'espère que je ne suis pas passée pour un goinfre au moins.* pensa-t-elle en regardant son plat qui, il y a quelques minutes à peine, n'était pas entamé.

"C'est bon j'ai fini, on peut y aller." Lui répondit-elle en relevant le regard.

Elle prit la carafe d'eau et se resservit un verre qu'elle but d'une traite. Voici le moment tant redouté qui pointait enfin le bout de son nez. Ashley savait danser mais elle ne l'avait jamais fait avec quelqu'un d'autre. Ce serait une première pour elle et cela l'angoissait. Elle avait peur de faire un faux pas et, maladroite comme elle est, une catastrophe peut si vite arriver. *Ne va pas tout gâcher maintenant s'il-te-plaît.*
Elle se leva doucement et posa la serviette en boule dans le coin de la table. Une fois debout, elle contourna sa chaise, la souleva et la ramena sous la table sans faire le moindre bruit. La fillette se tenait maintenant devant la table et passait ses mains sur le bas de sa robe, tentant désespérément de faire partir les plis invisibles qui s'y trouvaient. Depuis tout à l'heure elle n'avait pas quitté le regard du garçon en espérant peut-être y déceler une quelconque lueur qui lui donnerait du courage. Ashley n'avait jamais était une fille qui aimait attirer l'attention sur elle et le fait de danser au milieu de cette foule la rassurait quelque peu. Dans tous les cas, elle ne serait pas seule dans cette épreuve ; Audric serait à ses côtés.

Table de A. Bones et A. Hitward

Après avoir dansé avec son amie, Audric raccompagna Ashley jusqu'à sa place avant de reprendre la sienne. Une fois assit, il se servit un peu d'eau et prit son verre, plus pour se donner une contenance que par soif. Il avait encore l'impression de sentir les mains de la fillette sur ses propres joues, et ne pût s'empêcher de les chercher un moment du regard. Lorsqu'elle avait prit son visage en coupe pour lui parler sur la piste de danse, elle lui avait rappeler sans le savoir d'assez mauvais souvenirs. Mais ses paroles avaient tout balayer comme s'il ne s'était jamais rien passé et le brun n'avait rien trouvé d'autre à faire que de sourire niaisement. Il faudrait vraiment qu'il regarde à la bibliothèque s'il y avait des livres enseignant l'éloquence, il commençait à en avoir sérieusement besoin. Outre ses paroles, le rire de la jeune fille avait fait totalement disparaître sa peur.

Il baissa les yeux un moment et vit que son assiette était bien remplie : de la Dinde trônait au milieu, entourée de pommes de terre et de haricots verts. Son estomac loin d'être rassasié l'invita à attaquer le plat principal en grognant légèrement. Néanmoins il ne commença pas immédiatement : fourchette en main, il attendit que son amie attaque son assiette avant de commencer à manger aussi.
"Bon appétit!" lança-t-il joyeusement en piquant une pomme de terre. L'entrée l'avait mis en appétit, et il savoura le plus lentement possible chaque aliment qu'il portait à sa bouche. Tout était si bon!
Il leva vaguement les yeux vers la Serdaigle et la regarda manger son plat. Plus il passait de temps avec elle, moins il ne pouvait s'empêcher de trouver qu'ils se ressemblaient tous les deux. Pas physiquement bien sûr : non seulement ses yeux à elle étaient de la même couleur, mais il étaient d'un éclat argenté si particuliers! Et puis ses cheveux paraissaient plus foncés que ceux du garçon. Aussi elle était un peu plus petite que lui, mais il était plutôt heureux d'être plus grand que quelqu'un de son âge.
En revanche ils semblaient tous deux aimer les mêmes choses, et Audric songea un moment qu'elle pourrait être son double. En fille bien sûr. Un fille gourmande, passionnante et avec qui il savait qu'il ne s’ennuierait pas. Il se promis d'ailleurs de lui proposer avant la semaine prochaine de se revoir tous les deux, à condition tout de même d'avoir une idée d'une chose à faire. Il jeta un œil au paquet orange posé non loin de lui et sourit.

Audric dévora rapidement toute son assiette. Ne trouvant rien à dire, il mangea en silence en observant sa camarade par moment. En réalité il avait beaucoup de questions qu'il voulait lui poser, mais il se retint. Déjà parce que ce ne serait pas très sympa de l'assaillir de questions, ensuite parce que ce ne serait pas drôle de tout savoir en une seule fois. Pour une fois, il réussit à mettre sa curiosité de côté et apprécia d'en apprendre peu à peu sur sa nouvelle amie. Juste avant que le dessert n'arrive néanmoins il demanda :


" Au fait, tu disait tout-à-l'heure que tu aimais beaucoup le fromage. Il y en a-t-il un que tu préfères?"
Le tiramisu et la mousse framboise arrivèrent au moment même ou il finissait sa phrase. "Pour moi c'est le comté" sourit-il en répondant à sa propre question, en attendant celle d'Ashley. "Tu veux goûter?" proposa-t-il de nouveau en tendant son dessert pour que la fillette se serve. Il n'avait pas encore plongé sa cuillère dedans, mais il était certain qu'il était délicieux. Il jeta rapidement un œil au reste de la salle, regardant vaguement les danseurs qui restaient sur la piste, et les tables qui commençaient déjà à ce vider.
Il n'avait pas du tout envie que la soirée ce termine, et regrettait déjà le moment où il devrait remonter dans sa salle commune.

Là où les Ninker passent, la défaite trépasse.
Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira.
3ème année RP
Mister Gryffondor 2042 (avec Esmée :3 )
Pas d’avatar
Ashley Bones  

Table de A. Bones et A. Hitward

Arrivés à leur table, la fillette put constater que les entrées des deux enfants avaient été remplacées par le plat principal. Audric fit s'asseoir Ashley comme précédemment et reprit sa propre place. Après qu'il eut fini de se servir, elle prit la carafe et versa également de l'eau dans son verre. Le liquide coulait dans sa gorge asséchée par la danse qu'ils venaient d'effectuer. Elle le reposa devant elle et s'intéressa au contenu de son assiette. Dans cette dernière se trouvait un magnifique morceau de Dinde entouré de quelques pommes de terre et de haricots verts. Les bords de l'assiette étaient recouverts d'une légère traînée de sauce avec quelques petites traces d'épices qui finalisaient la décoration du plat. Les quelques pas qu'ils avaient réalisés avaient ouvert l'appétit de la jeune fille qui ne se fit pas prier pour planter sa fourchette et son couteau dans la viande. "Merci, à toi aussi !" prononça-t-elle à l'attention de son cavalier. La Dinde était parfaitement cuite et était tendre sous la dent. Quant aux haricots verts ils étaient croquants et n'étaient pas filandreux, chose que la jeune fille détestait dans ce légume.

Ashley sentait le regard pesant d'Audric sur elle mais n'osait le regarder en face. Elle se rendait compte qu'une amitié naissait entre eux et cela l'effrayait quelque peu. Avec ses parents elle déménageait souvent et peinait donc à se faire des amis de longue date. Cependant, c'est ce qu'elle aimerait connaître avec lui. Ils se ressemblaient tellement que cela en devenait troublant par moment. Mais elle avait envie de passer du temps avec lui pour apprendre à le connaître davantage. Sous ses airs de petite fille joviale, Ashley avait peur de se faire des amis et ne savait pas comment s'y prendre. Elle avait tout simplement peur qu'ils la laissent tomber ou qu'un jour il n'y ait plus aucun contact entre eux. C'était ça. Elle s'attachait trop rapidement aux gens, et bien qu'elle en ait l'habitude, elle n'aimait pas être seule.

Elle termina son plat et leva les yeux vers Audric qui la regardait. Les desserts arrivèrent au même moment et le petit Elfe, sur un signe de tête de la Serdaigle, repartit comme il était venu.
"C'est vrai que le comté est délicieux. Mais, hum… si je devais choisir parmi tous les fromages, je dirai que j'ai une légère préférence pour les chèvres." Avec un sourire, Audric lui tendit son dessert : "Tu veux goûter?". Ashley rêvait de goûter à ce tiramisu sans pour autant se sentir capable de lui formuler cette faveur. "Oh et bien puisque tu insistes !" dit-elle en accompagnant le geste à la parole. "Tu en veux aussi ?" Lui demanda-t-elle à son tour. Après avoir prit une cuillerée du dessert du jeune garçon, elle s'attaqua à son propre dessert. Il lui rappela nettement la verrine à la betterave. La même consistance et cette sorte de disparition en bouche étaient présentes. Une sensation très agréable mais relativement frustrante. Une sensation de vide se manifestait.

Les desserts achevés, la fête commençait à prendre fin. De nombreux couples sortaient de la salle et la piste se vidait peu à peu, suivi de près par les tables environnantes.
*Toute bonne chose a une fin de toute façon…* se résigna t-elle à penser tout en jouant distraitement avec sa serviette du bout de ses doigts. Elle fit un geste discret de la tête en direction de la porte pour informer Audric qu'ils devraient eux aussi y aller. Sur un accord commun, ils se levèrent de leur table. Ashley se baissa et attrapa son cadeau qui était resté sous sa chaise. Elle attendit son cavalier et prit l'initiative de lui prendre la main et de les diriger vers la sortie.
Les deux jeunes enfants s'arrêtèrent au Stand de la Tombola, Ashley récupéra le lot qu'elle avait gagné et profita de l'occasion pour remercier les Elfes encore présents de leur remarquable travail. C'est main dans la main qu'ils arrivèrent sur le pas de la porte. La Serdaigle regarda une dernière fois en arrière dans l'espoir d'ancrer cette soirée à jamais dans son esprit. Puis se retourna pour faire face à Audric.

"J'ai passé une excellente soirée, Audric. Merci pour tout." Les séparations correspondaient au moment que la jeune fille détestait le plus au monde. Trop de mauvais souvenirs refaisaient surface à chaque fois. "Bonne nuit." acheva-t-elle dans un chuchotement à peine audible. Avant de s'en aller pour de bon, elle lui colla un léger bisous sur la joue droite. Il était maintenant temps d'y aller.
Après avoir gravit quelques marches, Ashley se retourna, un sourire aux lèvres, et lança à l'attention du brun :
"Tu veux bien que l'on se revoit bientôt ?" Ayant eut sa réponse, elle se retourna une nouvelle fois, prête à aller se coucher. Elle avait hâte de le revoir et de partager des moments avec lui.

Table de A. Bones et A. Hitward

"Oh et bien puisque tu insistes !"

Audric sourit en entendant la phrase de son amie. Non, il n'insisterait pas, mais il avait bien compris qu'il n'avais pas besoin de la forcer pour ça, il le voyait dans ses yeux. Il la laissa se servir sans dire un mot, et acquiesça vivement lorsqu'elle lui proposa de goûter à son dessert. Il plongea sa cuillère dans la mousse framboise et, après l'avoir mangée, il regretta de ne pas l'avoir choisie en dessert. Se désolant sur son choix, il prit néanmoins une première bouchée du tiramisu et oublia totalement ce qu'il venait de penser. Le dessert était tellement bon qu'il se dit qu'il avait finalement fait le bon choix. La prochaine fois il demanderait s'il peu avoir une moitié de chaque, incapable de dire ce qu'il préférait entre les deux.

Le regard vague, il balaya la salle sans but précis tout en mangeant, s'arrêtant sur les quelques têtes connues qu'il avisait au loin. Il regarda sans vraiment les voir les rares personnes qui dansaient encore, celles qui comme Ashley et lui finissaient leur repas tranquillement, ceux qui discutaient vivement debout entre les tables, et enfin ceux qui se dirigeaient d'un bon pas vers la sortie, tout droit vers le bouchon qui s'était formé. Le brun prit son verre une dernière fois, reposa sa cuillère dans son assiette et s'essuya les mains dans sa serviette.
Peu de temps après, Ashley lui fit signe qu'il était temps pour eux de sortir également. Le Gryffon approuva et se leva, non sans avoir glissé le cadeau qu'elle lui avait offert dans la poche intérieur de sa veste. Il rangea sa chaise sous la table et attendit qu'elle fasse le premier pas, ou n'importe quel geste lui indiquant qu'elle était prête à sortir. Lui n'en avait aucune envie, mais il ne pouvait décemment pas rester là, seul dans la salle de bal jusqu'au lendemain. Si?
Il sentit les doigts fins de son amie se glisser dans sa propre main, et se laissa traîner vers la sortie sans dire un mot. Il serra légèrement la main de la Serdaigle un peu pour se rassurer, se dire que si la soirée était terminée, c'était le début d'une amitié. Il y croyait fermement.

Ils s'arrêtèrent au stand de la Tombola, afin que la fillette récupère son lot. Il l'a regarda choisir ses friandises sans un mot, souriant seulement. Il repensa au moment où les gagnants avaient été annoncés, et aussi au Quizz auquel ils avaient joués pendant le repas. L'entrée était dégagée à présent, quelques élèves restaient sur le palier à discuter un peu, mais ils restaient peu nombreux. Il surpris le regard d'Ashley qui se retourna vers la salle de Bal, et les souvenirs de cette soirée défilèrent à nouveau dans son esprit. Il toucha sa veste pour s'assurer que le livre qu'il avait reçu était toujours là, et lança un dernier regard à la piste de danse avant de plonger dans les yeux clairs de son amie.


"J'ai passé une excellente soirée, Audric. Merci pour tout."


"Merci à toi, c'était une super soirée vraiment. Je me suis beaucoup amusé."


"Bonne nuit." fit-elle en s'éloignant. Du moins, c'est ce qu'il en compris. Elle avait parler tellement bas qu'il n'était pas certain d'avoir entendu les bons mots, mais ceux-là collaient plutôt bien au contexte donc il s'en contenta. Elle lui lâcha la main, et il la laissa retomber le long de sa hanche ne sachant quoi en faire. Elle l'embrassa sur la joue avant de s'éloigner, suivie par le brun qui devait à présent monter jusqu'au septième étage pour retrouver sa salle commune. Elle n'avait fait que quelques pas lorsqu'elle se retourna, surprenant le brun qui faillit manquer la marche en voulant redescendre d'un pas.

"Tu veux bien que l'on se revoit bientôt ?"
Bien sûr qu'il en avait envie! D'ailleurs il serait volontiers partit se promener un peu dans le parc pour continuer de discuter avec elle, mais la raison le poussait à aller se coucher.

"Oui, bien sûr" répondit-il simplement. "Quand tu veux. On essaie de se revoir vite." *D'accord?* pensa-t-il sans le dire.

Ashley s'éloigna une fois arrivée à son étage, et Audric la regarda s'éloigner en silence. Puis il gravit les marches qui le menaient à son lit en pensant une dernière fois à cette soirée de Noël. Il était finalement ravi d'avoir accepté la demande de la Serdaigle, et riait finalement de lui-même de s'être autant pris la tête pour rien. Il espérait pouvoir la revoir très vite, et d'apprendre à la connaître encore d'avantage.

Là où les Ninker passent, la défaite trépasse.
Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira.
3ème année RP
Mister Gryffondor 2042 (avec Esmée :3 )