Salle de bal

Inscription
Connexion
  Retour
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Table de E. Montmort et P. Bricou

« C'est gentil. Pour ce qui est de l'équipe des Serdaigles, mieux vaut se méfier d'eux dans tout les cas. Leur finisseur a attrapé le vif d'or incroyablement vite au dernier match. »

Qui était leur finisseur, déjà ? Il avait assisté au match, en spectateur neutre. Il était trop fier pour soutenir Gryffondor, un équipe qui avait si souvent raflé la victoire d'une façon un peu trop implacable à son goût. Mais les Serdaigles... Il avait moyennement envie de les soutenir. Rien à voir avec la querelle avec Melpomène Minos qui se faisait déjà très vieille, mais juste parce que cette équipe ne lui avait fait ni chaud ni froid, même si il avait espéré leur victoire. Mais pas une victoire aussi grande... C'était à croire qu'une nouvelle maison allait dominer le championnat, lorsque l'on avait vu que les champions en titre avaient été écrasés sans marquer le moindre tir ! Mais pour en revenir à leur finisseur, il lui semblait que c'était une jeune fille prometteuse, toute jeune. Fitzgerald, ou quelque chose du genre. Sauf qu'à sa connaissance, la composition de l'équipe avait bien changé. Un nouveau capitaine, d'après ses souvenirs... Pierre Speculoos, quelque chose qui y ressemblait, en tout cas. Il était toujours impressionné par le nombre de première années qui pouvaient devenir capitaines du jour au lendemain... Et aussi par le nombre de changements radicaux qui pouvaient se faire dans une équipe. Maintenant, ce serait Doris Lynch la finisseuse, si sa mémoire ne lui jouait pas de tours. Paul termina son foie gras, qu'il savoura longuement avant de répondre à sa cavalière :

"Oui, c'est sûr qu'on ne doit pas se relâcher. Mais on a quand même Echoe et Ambre avec nous. Elle sont incroyables !"

Il jeta un œil à leur deux coéquipières, qui se trouvaient à quelques tables de la leur. Elles étaient en train de bavarder joyeusement, et Paul remarqua que le couple sportif attirait de nombreux regards autres que le sien. Elles ne s'étaient sûrement pas réunies dans le but de faire sensation, mais c'était quand même un duo gagnant. Au bal comme au Quidditch. Ambre, comme d'habitude, avait fait une performance irréprochable tout le long du match, faisant des ravages terribles dans les rangs de l'équipe pourtant excellente des Crochets d'Argent (était-ce pour venger la dernière défaite des Frelons ?). Quand à Echoe, bien que de nombreux élèves aient douté de sa capacité à jouer au Quidditch (car c'était son premier match en tant que joueuse et capitaine), elle avait réussi énormément de tirs, attirant le respect voire la jalousie d'une grande partie de ses condisciples. Après le match, les deux joueuses avaient été sujet de discussion de beaucoup d'élèves. Mais tout le monde s'accordait à dire qu'elles étaient des atouts non négligeables dans l'équipe des Frelons. Paul demanda aimablement à son assiette de faire apparaître le plat principal, puis adressa à Elina l'un de ses rares sourires tout en attaquant la dinde d'un coup transversal de couteau (le vrai signe des maîtres mousquetaires) :

"D'ailleurs, regarde-les... Elles font un beau couple, non ?"

Table de E. Montmort et P. Bricou

Il faut dire que le premier match des Serdaigle avait surpris tout le monde. Pas que l'on ait jugé les Gryffondor gagnant d'office, mais personne ne s'attendait a les voir perdre de manière aussi magistrale. Cela laissait rêveur pour la suite... Et Elina espérait bien que cela ne se reproduirait pas avec les Frelons. D'un autre côté, l'équipe de Serdaigle semblait en constant remaniement. L'équipe qui jouerait contre les Frelons ne serait donc pas la même que lors du premier match. Elle n'aurait su dire si c'était une bonne ou une mauvaise chose. Il valait parfois mieux savoir qui on avait pour adversaire, mais voir un bon adversaire être remplacé pouvait aussi avoir ses avantages. A condition que son remplaçant ne soit pas meilleur !

"Oui, c'est sûr qu'on ne doit pas se relâcher. Mais on a quand même Echoe et Ambre avec nous. Elle sont incroyables !"


Paul avait raison. Quelle que soit l'équipe qui leur faisait face, les Frelons pouvaient compter sur leur batteuse et leur capitaine. Elles avaient toute les deux merveilleusement joué lors du dernier match. Tout comme Paul, Elina venait de finir son entrée et était passée a la dinde. Celle-ci avait été cuite a point et sa peau était croustillante a souhait.

"D'ailleurs, regarde-les... Elles font un beau couple, non ?"

Elina suivit le regard de Paul vers la table de leur coéquipières. Elles semblaient très bien s'entendre, ce qui était une bonne chose si on prenait en compte le temps qu'elles devaient passer ensemble sur le terrain de quidditch que ce soit pour les entraînements ou pour les matchs. Vu que les Frelons manquaient cruellement de remplaçants, si les joueurs s'étaient mal entendu, cela n'aurait pas pu bien se passer. Le manque de remplaçant restait malgré tout un problème. Ils s'en sortaient sans, mais cela restait handicapant. Quoiqu'il en soit, Ambre et Echoe étaient bien assorties. Elles avaient toutes deux une carrure aussi athlétique que leur jeune âge le permettait et sans disproportions. De fait, leurs robes actuelles leur allaient tout aussi bien que leurs tenues de quidditch bien qu'il fut bien plus rare de les voir en porter.


« C'est vrai. Elles sont bien assorties. »

Le manque de remplaçants n'était pas un problème tant que leur équipe était soudée. Et pour le moment, rien ne permettait de craindre que cela ne soit plus le cas avant longtemps.

¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Table de E. Montmort et P. Bricou

Elina regarda là où Paul regardait leurs deux coéquipières et camarades.

« C'est vrai. Elles sont bien assorties. »

Assorties, c'était une façon de parler. Évidemment, elles formaient un super couple, mais Paul n'arrivait jamais à s'habituer aux cheveux roses vifs d'Echoe, en plus avec cette robe bleue... C'était toujours étrange, dans les couloirs, de voir parmi les tons froids du château une chevelure rose bonbon éclatante apparaître en même temps que sa propriétaire... Bon, si il se mettait tout de suite à juger les styles vestimentaires de tous ses petits camarades voire professeurs, il serait mal parti. Il jeta un regard consterné vers la piste de danse, où Esmée Peterson, arborant des cheveux... blancs ? (avec Octavia Peters et Echoe Caterwool, était-ce une mode de se teindre les cheveux, en ce moment ?), semblait pâmée d'admiration pour son partenaire, qui n'était autre qu'Owen Flynch, probablement si désespéré qu'il en devenait gigolo. N'ayant passé qu'un quart d'heure avant que la directrice Loewy ne l'abandonne à son triste sort, on pouvait lui pardonner.

Paul termina le découpage minutieux de sa viande par un morceau de cuisse récalcitrant. La lutte fut acharnée mais brève, et Paul termina victorieux de cette joute, fêtant sa victoire en plantant sa fourchette dans la viande onctueuse. Si Paul avait déjà ressemblé à une hyène affamée tombant sur une charogne quelconque, c'était maintenant : il dévora avec avidité la viande, qui était excellente. Il s'attaqua ensuite aux haricots verts et aux pommes de terres, qui étaient excellents car accompagnés d'une sauce onctueuse. Les elfes de maison du château avaient beau être peu coopératifs avec les élèves, ils étaient toujours excellent pour ce qui était des banquets, ou même des repas à Poudlard en général. Il se rendit compte que, depuis la réponse d'Elina, la conversation s'était un peu arrêtée. Chose qui pouvait être justifiée par les quelques bouchées qu'ils avaient tous deux pris de leurs assiettes respectives, mais Paul pensa qu'on devait sûrement relancer la conversation, c'était même son devoir de cavalier... Et c'était encore lui qui s'y collait.


"Tu reste souvent à Poudlard pour Noël ou pendant les vacances ?"

Pas mal, comme sujet. Pas mal du tout, même. Il ne savait pas comment ça lui était venu. La seule chose qu'il se demandait, quand même, c'était pourquoi il était capable d'être quelque peu original, ne serait-ce pour l'article rumeurs dans le journal (ce qui ne veut pas du tout dire qu'il invente ses rumeurs, bien sûr),mais que dès qu'il se retrouvait devant ses camarades pour des quelconques interactions et autres dîners mondains, il était incapable de faire la discussion plus de... (il regarda sa montre) deux minutes et quelques. Un record.

Table de E. Montmort et P. Bricou

Le bal était sans aucun doute digne d'intérêt quand on savait où regarder. Des milliers de petits détails attendait l'oeil observateur. Et il était certain que les journalistes présent dans la salle allait faire leur choux gras des informations qu'ils récoltaient en ce moment même. De temps en temps, Elina reportait tout de même son attention sur son assiette histoire de ne pas laisser a la dinde le temps de refroidir. Cela aurait été proche du sacrilège étant donné que celle-ci était délicieuse. Cependant, cela avait pour conséquence qu'elle avait quelque peu délaissé la conversation. Discuter lors d'un repas était toujours délicat dans le sens où il fallait trouvé le juste équilibre entre les temps de parole et de dégustation sans se mettre a parler la bouche pleine de manière peu ragoutante et sans laisser son assiette refroidir. Ce fut finalement Paul qui repris la parole après ce silence un peu prolongé.

"Tu reste souvent à Poudlard pour Noël ou pendant les vacances ?"


Elina pris le temps de finir sa bouchée avant de répondre. Contrairement à la plupart des élèves qui restaient pour les vacances de noël, ce n'était pas une nécessité pour elle. Le Poudlard Express l'aurait directement ramené à Londres et elle n'aurait eu qu'à regagner le Chemin de Traverse. Mais elle préférait Poudlard à Londres. Ce que beaucoup de jeunes sorcier comprendraient probablement. Certes, elle aurait pu profiter de sa famille pour les fêtes, mais comme elle était la seule en vacance, elle se serait certainement ennuyée rapidement.

« Jusqu'à présent, oui. Même il n'y aurais probablement pas de problème pour que je rentre à Londres. Mais il se passe des choses bien plus intéressantes a Poudlard. »

Et puis a Poudlard, il y avait une bibliothèque conséquente a disposition des élèves. C'était un atout non négligeable au vu de la quantité de devoir qu'elle avait a finir pour la rentrée. Et puis, avoir le château presque pour vous toute seule parce que la plupart des élèves et des professeurs étaient partis pour les fêtes était plus qu'appréciable. Le moment ou jamais de profiter de tous les endroit dans lesquels ont ne se rend pas habituellement. Et être en quatrième année n'empêchait en rien de faire des découvertes tant Poudlard était vaste et ses couloirs tarabiscotés. Il y avait plus de monde cette année a cause du bal et cela avait aussi été le cas l'année précédente à cause du Tournoi, mais c'était en général une période particulièrement calme.


« Il reste beaucoup de personnes cette année a cause du bal... Tu est resté pour le bal ou tu serais resté quand même ? »

¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Table de E. Montmort et P. Bricou

Après un léger silence de réflexion que les deux élèves consacrèrent à manger cette dinde décidément délicieuse, Elina répondit :

« Jusqu'à présent, oui. Même il n'y aurais probablement pas de problème pour que je rentre à Londres. Mais il se passe des choses bien plus intéressantes a Poudlard. »

Paul était parfaitement d'accord. Poudlard était trop fascinant pour qu'il quitte l'école pendant les vacances. Durant sa première année, il était rentré chez lui pour les vacances d'Halloween et de Noël, et c'était les dernières vacances qu'il avait passé hors du château (en dehors des vacances d'été, évidemment). Il y avait tant de choses à faire, après tout... Il pouvait jouer au Quidditch tranquillement sans avoir à se disputer le terrain avec qui que ce soit, il pouvait explorer le château librement sans aucun cours pour le restreindre, trouver tous les passages secrets ou mystères du vieux bâtiment, flâner dans le parc et près du lac pour lire des livres, se rendre à Pré-Au-Lard et littéralement squatter la bibliothèque ou la salle commune en toute tranquillité. Et puis, évidemment, en période de fête, les elfes se surpassaient en cuisine... Et si il y avait une raison pour laquelle il avait été envoyé à Poufsouffle, c'était sûrement la nourriture.

« Il reste beaucoup de personnes cette année a cause du bal... Tu est resté pour le bal ou tu serais resté quand même ? »

Paul réfléchit un moment. C'était vrai, ça, est-ce que c'était le bal en particulier qui faisait l'attrait des vacances de Noël ? Non... Il pensait que non, finalement. Il n'était même pas sûr d'avoir une cavalière à chaque Noël, ce qui ne l'empêchait pas de rester.

"En fait, je crois que je serais resté, même s'il n'y avait pas le bal. J'aime beaucoup l'ambiance de Noël à Poudlard... En fait, j'aime tellement Poudlard que j'y reste toujours pendant les vacances."

Et puis, il s'ennuyait toujours un peu chez lui. Il habitait à Londres, donc près du Chemin de Traverse, ce qui était une bonne chose, mais il ne pensait pas que rentrer chez soi seulement pour le shopping valait tellement le coup. Surtout qu'il était en troisième année désormais, et qu'il pouvait librement aller à Pré-Au-Lard, ce qui était presque aussi bien que le Chemin de Traverse. Il y avait quand même les Trois Balais et Honeydukes (oui, Paul ne pensait vraiment qu'à la nourriture). La dernière fois qu'il était allé à la confiserie, il avait dépensé presque tout son argent en bonbons magiques, et maintenant sa malle dans son dortoir débordait littéralement de sucreries enchantées et enchanteresses. Il faudrait qu'il apprenne ce sortilège pour agrandir l'intérieur d'une malle ou d'un sac... II essaya de penser à aller voir ce sortilège dans la section des enchantements à la bibliothèque. Machinalement, Paul consulta sa montre, et ouvrit de grands yeux ronds en voyant qu'il était plutôt tard, voire même que le bal allait bientôt être terminé. Ils feraient mieux de finir vite, ou ils n'auraient peut-être pas le temps de finir le dessert (ni de danser, même si il savait bien qu'il était bien trop tard). Paul termina le reste de sa dinde, puis posa ses couverts et demanda poliment une bûche de noël à son assiette pour l'instant vide.

Table de E. Montmort et P. Bricou

Elina profita de quelques minutes supplémentaires pour finir sa part de dinde et les légumes qui l'accompagnaient. Heureusement qu'ils ne leur restait plus que le dessert à manger car elle sentait que son estomac arriverait bientôt a la limite de ses capacités. D'ailleurs il n'y avait pas que son estomac qui arrivait à sa limite. Le bal semblait aussi proche de se terminer. Elle n'avait pas de montre sur elle pour s'assurer de l'heure, mais quelques personnes avaient déjà quitté les lieux pour des raisons autres qu'une mésentente avec leur cavalier ou leur cavalière. Quant aux autres, bon nombre étaient déjà au dessert. Bientôt, Elina rejoignit leur club alors qu'une mousse au framboises apparaissait dans son assiette.

"En fait, je crois que je serais resté, même s'il n'y avait pas le bal. J'aime beaucoup l'ambiance de Noël à Poudlard... En fait, j'aime tellement Poudlard que j'y reste toujours pendant les vacances."


Elina pouvait le comprendre puisqu'elle réagissait de la même manière. Quand elle vit Paul consulter sa montre et ouvrir de grands yeux, elle su qu'elle avait vu juste quand elle avait supposé que le bal s'achèverait bientôt. Il n'avaient pas dansé, mais elle n'en était pas attristé. Elle n'y tenait pas vraiment pour être honnête. Danser ne faisait pas parti de ses passions. S'il le fallait, elle était capable de se débrouiller suffisamment pour ne pas estropier son cavalier, mais elle ne se proposerait pas d'elle même pour cet exercice. Elle plongea sa cuillère dans la mousse de framboise et la porta a ses lèvres pour y goûter. La mousse de framboise était légèrement acidulée et passait avec une facilité déconcertante étant donné tout ce qu'Elina avait mangé depuis le début de la soirée. Elle avait vraiment eu raison de choisir ce dessert. Pendant ce temps, Paul avait fait apparaître sa part de bûche de noël. Ils auraient probablement tout juste le temps de terminer leur dessert avant que le bal ne s'achève. Avec un sourire la pensée de tout ce qu'elle avait pu voir et expérimenter au cours de sa scolarité a Poudlard, elle confirma :

« On ne sait jamais ce qu'il peu se passer dans cette école. J'aurais trop peur de manquer quelque chose ! »

¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Table de E. Montmort et P. Bricou

Paul entama sa part de bûche avec une voracité peu commune, malgré le repas déjà copieux qu'il avait englouti. Il avait pensé un peu plus tôt au sortilège d'extension indétectable... et bien parfois, on pouvait croire qu'un de ces sortilèges avait été lancé sur son estomac ! La bûche était excellente, comme le reste, et Paul apprécia le goût du chocolat, drogue la plus saine du monde, pour conclure ce délicieux repas. En regardant tout autour de lui, il remarqua que la moitié des participants au bal s'étaient déjà éclipsés (moins vite que la directrice, certes). Quelques retardataires dansaient un slow sur du Beethoven, musique certes classique qui aurait cependant été plus à sa place en tant que musique d'attente dans les services de téléphonie moldus. Ils étaient peu nombreux à encore être à table, et encore moins à ne pas être allés danser. Paul se demanda si Elina aurait voulu danser, peut-être aurait-il dû lui demander. Mais peut-être que danser aurait été un peu trop difficile avec une robe aussi élaborée que la sienne.

« On ne sait jamais ce qu'il peu se passer dans cette école. J'aurais trop peur de manquer quelque chose ! »

Effectivement, l'école fourmillait constamment d'événements en tout genre. Encore une raison d'y rester pendant les vacances, d'ailleurs. Paul avala une part de bûche à la taille déraisonnable, mais parvint miraculeusement à la faire passer le long de son œsophage sans s'étouffer, avant de répondre précipitamment :

"À mon avis, il se passe tellement de chose ici qu'on en rate probablement beaucoup sans même s'en rendre compte, tu sais."

Il avait dit cela avec un hochement de tête confiant, celui qu'ont les gens qui croient dire quelque chose de très profond avec un ton badin. Mais il le croyait. Avec ses kilomètres de couloirs, ses milliers de tableaux, ses centaines d'élèves, ses passages secrets, sa bibliothèque gigantesque, ses sous-sols titanesques, ses nombreux fantômes qui avaient probablement vécu là des centaines d'annees, rien que la Salle sur Demande, même, qui devait sûrement contenir dès milliard de mystères à elle toute seule, l'école devait contenir tellement de secrets et d'événements... La preuve, le Dominion. Personne n'avait compris le rôle de ce lieu... Et pourtant, qui sait ce qu'il s'y était passé l'année dernière ? Une personne, en fait, et cette personne se trouvait assise devant Paul. Et peut-être une autre personne... Cette personne avait abandonné Owen Flynch en début de soirée. Et il ne fallait pas oublier Ambre Baxrendhel, aussi, qui s'y trouvait également. Et peut-être Meilla Primard, sans oublier Isabel Almeida, évidemment. Il ne fallait pas non plus négliger Wilhelm Heltowni et Amy Holloway. Oui, finalement, ça faisait déjà pas mal de monde. Mais le Dominion était quand même mystérieux, et c'était un fait irréfutable.

Table de E. Montmort et P. Bricou

Peut-être était-ce parce que la soirée touchait a sa fin, mais Elina eut une pensée pour le dernier bal de noël auquel elle avait assisté. Elle se demanda si elle reverrait un jour certaines des personnes présentes a ce moment là. En dehors des élèves de Poudlard bien sûr. Elle se souvenait de l'agréable surprise que cela avait été de constater que Marie Duval était plus que cordiale avec elle alors qu'elles étaient rivales dans le Tournoi. Elle se souvenait aussi de la froideur de Jonas, le troisième champion, et constata avec surprise qu'elle n'éprouvait plus cette défiance vis-à-vis du Durmstrang. Cela dit, si elle l'avait eu face a elle en ce moment même, elle n'aurait pas parié sur le fait qu'elle l'aurait davantage apprécié que lors du Tournoi. Il y avait d'autres élèves de ces écoles dont elle avait fait la connaissance, mais elle réalisait que même ceux qui lui étaient restés inconnus lui manquait un peu. Les avoir côtoyé pendant un an faisait qu'elle s'était habituée a leur présence parfois incongrue. Elle se fit la promesse d'écrire à Marie dès qu'elle le pourrait. Le temps de ces réflexions, Elina était presque parvenu a venir a bout de sa mousse de framboise.

"À mon avis, il se passe tellement de chose ici qu'on en rate probablement beaucoup sans même s'en rendre compte, tu sais."


Paul avait très certainement raison. Poudlard ressemblait finalement a un énorme Iceberg dont la partie la plus importante restait cachée. Elina se remémora sa récente rencontre avec une étrange créature appelée Niveleim. Finalement, cela aussi était resté secret. Seuls les autres élèves présents a ce moment là et elle-même savait pour ce qu'il s'était passé ce jour là. L'exemple parfait d'une de ces choses qui se passaient, mais dont la plupart des gens n'avait pas entendu parler. La Poufsouffle se surpris a se demander combien de secrets pouvaient cacher chacun des élèves de cette école. Plus elle passait de temps a Poudlard, plus elle avait l'impression d'en avoir. Même ceux qui étaient entré dans le Dominion n'avait pas su tout ce qui était arrivé aux autres et elle avait encore bon nombre de questions sans réponses. Enfin, il y avait peu de chance qu'elle obtienne ces réponse ce soir. Peut-être ne les obtiendrait-elle jamais.

« Certainement, mais c'est peut-être mieux comme ça. Les choses seraient bien moins intéressantes s'il n'y avait pas de mystères. »

¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Table de E. Montmort et P. Bricou

« Certainement, mais c'est peut-être mieux comme ça. Les choses seraient bien moins intéressantes s'il n'y avait pas de mystères. »

La réponse d'Elina avait du vrai. Certes, les choses seraient moins intéressantes s'il n'y avait pas de mystère... Mais il y avait parfois un peu trop de mystère, à Poudlard. De mystères, en fait. Des centaines, voire des milliers de petits détails auxquels on n'a pas de réponse... Quel âge ont certains des tableaux qui ornent les couloirs... Ou même certains fantômes. Est-ce qu'ils ont vu des choses intéressantes pendant toute leur... non-vie ? Et puis, rien que les passages secrets. Tous ces élèves qui s'évertuaient à en chercher de nouveaux, et le pire, c'est qu'il y en avait, et beaucoup, que l'on découvrait encore de nos jours, malgré le bon millénaire qu'avait le château. Paul hocha la tête et termina sa bûche avant de conclure d'un air approbateur :

"Ça, du mystère, on en manque pas vraiment... D'événements non plus, d'ailleurs. Je parie qu'on aura un gros événement d'ici peu de temps... Il se passe toujours quelque chose, chaque année, ici..."

Rien que la recherche de la bague d'Omniscience était un peu un événement en soi pour le Poufsouffle. Enfin, pas vraiment un événement, néanmoins, une sorte d'aventure, une mission, en tout cas. C'était cependant un autre exemple de secret, une alliance inconnue aux autres élèves voire probablement inconnue aux professeurs, un secret confié par le ministre à la directrice et au quatuor des quatres maisons. Mais ce qu'il voulait dire, c'était que Poudlard semblait attirer les ennuis... Dans les années depuis le début de sa scolarité voire même bien avant, en vérité, il n'y avait pas une année qui passait sans que tout le paysage de Poudlard soit chamboulé par quelque chose d'inattendu, comme par exemple toute l'histoire de la troisième tâche l'année dernière... Bref, au moins on ne s'ennuyait jamais... Ce qui n'était pas forcément positif.

"Il se fait tard, je crois... En tout cas, on est presque les derniers assis... On devrait peut-être retourner en salle commune... Non ?"

Paul se leva, n'oubliant pas de prendre son cadeau avec lui, et attendit que sa camarade fasse de même, avant de se diriger vers la salle commune de Poufsouffle, qui n'était pas loin. Une fois à l'intérieur, il souhaita bonne nuit à sa cavalière, la remerciant le plus chaleureusement possible de cette agréable de soirée, et se dirigea vers son dortoir où il se changea. Après avoir enfilé son pyjama, il se demanda avec curiosité où était James Silvershade, avant de tomber dans son lit, se rendant compte qu'il était absolument épuisé. Il n'y avait pas à dire, manger et parler, c'était quand même plutôt fatiguant. Il s'endormit rapidement, et fit un rêve bizarre plein de premières années poursuivant Kristen Loewy pour l'embrasser, de professeurs déguisés en père Noël qui dansaient seuls sur la piste de danse. Puis il consultait la carte, et le menu ne proposait que du saumon à la framboise et des tickets de tombola. Il se réveilla en sursaut après qu'un elfe de maison portant une robe de bal lui demande de danser. Décidément, il faisait vraiment des cauchemars étranges, pensa-t-il en se rendormant.

Reducio
Merci beaucoup pour ce RPG ! Désolé pour la fin abrupte, mais on dépasse les limites du temps... En tout cas, il est fini pour moi ^^

Table de E. Montmort et P. Bricou

Paul avait l'air de l'avis d'Elina sur les mystères qui entouraient Poudlard et elle de surpris a ce demander quel genre de mystère il avait lui même découvert. Cependant, elle ne le lui demanderais pas. C'était la des choses qui ne se disaient pas, qui ne se répandaient pas comme des rumeurs. Il fallait les découvrir soi-même ou bien les ignorer.

"Ça, du mystère, on en manque pas vraiment... D'événements non plus, d'ailleurs. Je parie qu'on aura un gros événement d'ici peu de temps... Il se passe toujours quelque chose, chaque année, ici..."

Cela aussi c'était vrai et l'année avait semblé bien trop calme jusqu'à présent. Si l'on excluait le court séjour de cette sorcière Erza Nyakane. Elle ne serait pas surprise que quelque chose succède a cet imprévu. Quoi ? Elle aurait été devin si elle l'avait su. Son regard s'accrocha une nouvelle fois a la chevelure flamboyante d'Ambre. Elle semblait heureuse ce soir, normale... Au cours de l'année, Elina avait eu l'impression que quelque chose avait changé chez la batteuse sans qu'elle puisse dire pourquoi, mais cela semblait faire suite à son intrusion dans le Dominion. Dominion dans lequel elle était entrée parce qu'elle s'inquiétait pour Elina. Que s'était-il passé a ce moment là ? La Poufsouffle espérait presque que cela ne soit que de la paranoïa de sa part. Elle se serait sentie définitivement coupable si être entrée dans le Dominion avait causé davantage d'ennuis a Ambre que cela ne l'avait déjà fait. Si la présence d'Echoe faisait du bien a son amie, elle ne pouvait qu'en être heureuse.

"Il se fait tard, je crois... En tout cas, on est presque les derniers assis... On devrait peut-être retourner en salle commune... Non ?"

Son cavalier, si tant est que ce terme puisse être utilisé puisqu'ils n'avaient pas dansé, marquait un point. Elina avait déjà fini son repas de toute manière. Imitant Paul, elle se leva et récupéra la boite de botanique qu'il lui avait offert. Ils firent le chemin vers leur salle commune ensemble. Ce n'est qu'une fois a l'intérieur qu'ils se souhaitèrent bonne nuit et se remercièrent mutuellement pour la bonne soirée passée. La Poufsouffle regagna ensuite son dortoir. Alors qu'elle se changeait, quelques coups secs furent porté contre la vitre de la fenêtre la plus proche. Lorsqu'elle ouvrit ladite fenêtre, une minuscule boule de plume s'engouffra dans le dortoir pour atterrir bec le premier sur son matelas.


« Jugendsünde ?* »

Elle venait de reconnaître la chouette au nom plutôt évocateur que son père avait fini par adopter après que celle-ci se soit décidée a nicher dans l'un des pots de la serre qu'il entretenait du temps où ils vivaient en Allemagne. Il faut dire que la créature portait bien son nom car elle était a peine plus grosse que le poing d'Elina. Et certainement pas aussi grosse que la lettre qu'elle traînait avec elle. Alors quelle détachait la lettre de la patte de la chouette, elle se promis de passer un savon a son père pour avoir soumis la petite boule de plumes a un tel surpoids. Elle examina la lettre de plus près. Sur le devant, n'y avait que son nom tracé de l'écriture fine de sa mère. Intriguée, elle ouvrit la lettre...

*peccadille
Reducio
Fin du RP pour moi aussi. Merci de cette soirée. ^^

¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
  Retour