Salle de bal

Inscription
Connexion

Musique  P.V: T.D et L.F 

Mélisandre fut heureuse d'entendre la voix de son amie de Serpentard, provenant du fond de la salle:

-Vous deux ensemble, vous feriez une super belle équipe!

Son cœur s'arrêta de battre un instant. Ensemble? Oui... Un duo, cela serait si joli, mais serait-elle au niveau? Puis un grand sourire apparut sur ses lèvres quand sa camarade ajouta:

-Et, mes performances de dance exceptionnelles ajouteraient du piquant à vos prestations.

Mélisandre se retourna pour montrer son visage éclairé d'un sourire à son amie et allait aquiescer quand la voix délicate de la musicienne survint de derrière elle:

- Pourquoi pas tiens... Je peux me caler sur une mélodie et puis le son est si beau ici... ça rendrait bien non?

La si timide Serdaigle était donc d'accord! Le stress et la joie emplirent le cœur de Mélisandre.

- Et puis c'est beau de voir la musique à l'état pur, on comprend mieux pourquoi on le fait.

La Rousse la vit faire un sourire timide a la Vert et Argent et son cœur s'allégea d'un poids.
Elle la vit tourner la tête vers elle et leur regard se croisèrent quand la jolie Bleu et Bronze ajouta:

- On essaye?

Mélisandre lui fit comprendre d'un regard son accord, et, lui transmettant sa joie à travers ses yeux verts pétillants, elle se leva d'un bond et couru vers le piano, ses petits pas résonnant sur le carrelage brillant de la salle. Le son était décidément excellent ici.. Elle jeta un regard vers la Serpentard qui venait de se lever, prête à esquisser quelques pas de danses. La Gryffondor noua rapidement ses cheveux en une natte qui laissa s'échapper quelques mèches flamboyantes à la lumière et s'installe au piano. Il fallait qu'elles s'accordent... Elle jeta un regard légèrement anxieux à ses camarades, le menton contre le cou, on aurait dit que Lou attendait son signal ainsi que Tara, une lueur d'impatience brillant dans leurs yeux. Mélisandre aussi avait hâte de voir ce que donnerait se trio insolite. Elle posa donc ses doigts sur le clavier et d'un signe de tête donna le signal. Le reste fut un mélange d'improvisation et de bouts de morceaux qu'elles connaissaient, répandant une mélodie qui s'échappa des portes, des fenêtres résonna, vibra faisait danser et virevolter leur camarade de Serpentard...

Musique  P.V: T.D et L.F 

-Pourquoi pas tiens... Je peux me caler sur une mélodie et puis le son est si beau ici... ça rendrait bien non?
La bleue et bronze était d'accord avec l'idée de Tara, ce qui lui fit mettre un sourire sur son visage pâlot. Elle espérait qu'elle n'avait aucune rancune envers la verte argent, parce que la vipère était persuadée d'avoir rencontré deux filles qui semblaient être de merveilleuses amies.
-Et puis c'est beau de voir la musique à l'état pur, on comprend mieux pourquoi on le fait.
Ajouta-elle en faisant un sourire timide, destiné à la verte et argent. «Alors elle ne me déteste pas, c'est une bonne chose.» Elle lui rendit avec sincérité son sourire, parce que cela la soulagea de s'avoir qu'elle ne ferait pas de la Serdaigle son ennemie.
-On essaye?
Demanda la bleue et bronze. Méisandre était d'accord avec elle, on pouvait le voir par son simple regard brillants de joie. La rouge et or se leva et couru vers le piano noir et blanc avec lequel elle avait joué une si belle mélodie auparavant. On entendait ses pas résonner dans la grande pièce vaste dans laquelle se trouvaient les trois jeunes filles. Prête à accomplir une performance digne de ce nom, Tara se leva de son fauteuil, attendant impatiemment que ses camarades commencent à jouer pour esquisser une danse fantastique, mais étrange! Mélisandre posa ses doigts sur les touches du piano et lança le signal de départ. Les deux filles, la Serdaigle ainsi que la Gryffondor, jouaient de leur instrument, ce qui donnait place à un mélange de plusieurs chansons différentes, alors que la Serpentard se lançait dans une performance à couper le souffle, enfin, selon elle! Malgré le fait que leur mélodie était inventée, elle était tout de même magnifique. Et la jeune Serpentard se laissait emporter par celle-ci, ce qui fit naître en son esprit des mouvements n'ayant aucun sens, mais amusants à exécuter. Après quelques minutes, les jeunes filles eurent terminées de jouer et danser. Déçue que ça soit déjà fini mais heureuse de s'être amusée autant, Tara demanda :
-À quand la prochaine danse?
Maintenant souriante, elle attendait la réponse de ses deux camarades qui la regardaient en riant.

La vérité fini toujours par être démasquée

Musique  P.V: T.D et L.F 

Le regard que lui rendit la Gryffondor fut plus que compréhensible: elle était d'accord et prête... vraiment. La vivacité dont elle fit preuve traça à nouveau un sourire sur les lèvres pâmes de la bleu et bronze. Suivant plus lentement la rouge et or qui courait vers le piano, Lou laissa son regard dériver vers la Serpentard. Le sourire qu'elle arborait elle aussi la rassura aussitôt: il semblait qu'elle ne lui en voulait pas, au contraire. À la perspective de jouer avec un piano à ses côtés dans cette salle, une sensation d’excitation vint faire bouillir le sang de l'aiglonne. Posant le plus calmement possible son menton sur son violon, elle adressa un regard entendu à la gryffonne, elle était prête.
Une note profonde sortit du grand piano, suivie d'autre, et encore, toujours s'unissant d'une manière si mélodieuse que Lou mit quelques instants avant de se rappeler qu'elle devait jouer elle aussi. Sortant de sa contemplation, elle posa à son tour ses doigts sur les cordes de son instrument et, tentant de suivre au mieux la mélodie du piano, y laissa glisser plus librement son archet. La mélodie joyeuse qui emplissait la pièce contrastait complètement avec celle, profonde, que la fillette avait joué il y avait quelques instants. Se laissant emporter, Lou ferma les yeux, sourire gravé sur son visage, menant son arche là où la brise mélodieuse voulait bien l'emporter tandis que son pied battait doucement le rythme au sol. Le piano et le violon semblaient s'accorder ensemble comme un seul et même instrument. On pouvait en entendre parfaitement les deux sans qu'un seul prenne le dessus, se mélangeant harmonieusement. Alors que le rythme se calmait, l'aiglonne ouvrit les yeux pour jeter un coup d’œil vers la verte et argent. Là bas, au milieu de la pièce, elle dansait. Sa liberté de mouvement attira aussitôt l'attention de la jeune Foxer. Ses gestes, aussi farfelus soient-ils, se calaient parfaitement sur la mélodie et les sensations qu'elle émanait, traduisant dans une vérité magnifique la mélodie que créaient les deux musiciennes. Le sourire de Lou s'élargit. Pas pour se moquer, au contraire: cette démonstration de liberté avait réveillé en elle une ardeur nouvelle. Fermant à nouveau les yeux, elle partit sur une accélération, ses doigts dansant sur le manche, sa main guidant son archet dans un tourbillon fou!
Finalement, la mélodie se calma puis, sur une note moins grave, s'arrêta dans un souffle. La respiration saccadée qui faisait tambouriner le cœur de la fillette la surpris elle même, tant elle avait mis de l'énergie dans ce morceau. Se jurant de garder toutes les notes en tête pour plus tard, elle adressa un sourire garni de la joie qu'elle ressentait à ses deux camarades avant de reporter sa pleine attention vers la Serpentard qui avait pris la parole dont fuitait son essoufflement.

-À quand la prochaine danse?

Son rire se joignit à celui de la rouge et or au piano. Elle aussi avait hâte de retenter l'expérience. Elle allait lui répondre quand un point important la coupa en pleine route. Surprise de ne pas y avoir pensé plus tôt, elle s’enquit en rigolant:

- Après, je l'espère, que je connaisse vos noms!

Emportée par la musique, Lou avait totalement oublié ce détail. Elle appuya deux oeillades aux filles pour leur indiquer qu'elle ne prenait cela au sérieux (elle avait tellement vu des étrangers se repentir de ne pas s'être présenté assez tôt...).

- C'était vraiment... magique. J'ai hâte qu'on remette cela!

Sur ce, l'idée de venir ici quotidiennement pour jouer et danser avec les deux jeunes filles lui procura un pique d'espoir si grand qu'elle eut soudain très peur de perdre ses compagnes de vu dans les jours qui suivront. Cette Musique, celle qui logeait dans son cœur et son esprit, elle la sentait maintenant plus que jamais, elle la ferait disparaitre avec elle si jamais elle venait à s'éloigner.

« Leur nom, elles le signent de la pointe de la baguette, d'un Z qui veut dire Zorras! »

Musique  P.V: T.D et L.F 

Au dernier accord aussi grave que celui joué par le violon était aigu, Mélisandre releva ses doigts fins des touches avec délicatesse le cœur battant à tout rompre. Elle le leva un regard timide, puis franc vers ses compagnes et quand elle croisa le regard de la danseuse et que celle ci ajouta:

-À quand la prochaine danse?

Mélisandre explosa de rire avec sa compagne, le cœur léger, toute cette musique qui lui avait tant manqué... Cela lui avait fait un bien fou!
Quand la jolie violoniste ajouta à son tour:

- Après, je l'espère, que je connaisse vos noms!

La petite rousse sourit, alors finalement elle serait trois à ce rendez-vous, trois magnifiques et brillantes artistes. Elles formaient un sacré trio et Mélisandre espérait très fort au fond d'elle qu'il ne se séparerait pas de si tôt. On pouvait faire de si belle rencontre et se rapprocher en si peu de temps! La Musique était réellement quelque chose d'extraordinaire! Et comme pour résumer ce que Mélisandre pensait, la Serdaigle déclara:

- C'était vraiment... magique. J'ai hâte qu'on remette cela!

Mélisandre aussi, et c'est tout haut qu'elle le dit. Après cela, elle se leva de son siège et avança vers la bleu et bronze qui tenait son violon dans une main et son archer dans l'autre et dit:

-Moi c'est Mélisandre! Lou c'est ça? Tu es vraiment douée, je ne te l'avais pas encore dit.

-A ton service, ajouta-t-elle en esquissant une petite révérence, un sourire taquin au coin des lèvres.

Puis se tournant vers son amie de Serpentard et elle ajouta:

-Alors la, tu as été gé-niale! Mais quelle performance! Encore mieux que tout à l'heure! Je trouve que tu t'accordais très bien à la musique...

Elle lui sourit de toutes ses dents et courant chercher des petits fauteuils a l'autre bout de la salle, elle ajouta:

-Vous savez, je crois que je ne m'étais jamais autant amusée, je n'avais pas tellement d'amis dans le monde des moldus et encore moins qui partageait ma passion. A nous trois on pourrait conquérir le monde je crois!

-Vous êtes vraiment super!
Ajouta-t-elle en baissant le regard...

Musique  P.V: T.D et L.F 

Répondant à la demande de la Serpentard, Lou dit:
-Après, je l'espère, que je connaisse vos noms!
Mélisandre sourit.
-C'était vraiment... magique. J'ai hâte qu'on remette cela!
Cette fois, ce fit à Tara de sourire. C'était vrai que la performance qu'elles avaient donnée était fantastique. Magique, oui, mais on était à Poudlard, qu'est-ce qui ne l'était pas? Elle avait vraiment hâte de recommencer à s'amuser autant avec ses deux nouvelles amies. La Gryffondor répondit à la bleue et bronze:
-Moi c'est Mélisandre! Lou c'est ça? Tu es vraiment douée, je ne te l'avais pas encore dit.
Les deux filles venant d'autres maisons que celle de Tara se regardèrent et sourirent.
-A ton service, ajouta la rouge et or, faisant une petite révérence digne du temps des chevaliers. Elle se retourna ensuite vers la jeune Serpentard, s'exclamant:
-Alors la, tu as été gé-niale! Mais quelle performance! Encore mieux que tout à l'heure! Je trouve que tu t'accordais très bien à la musique...
La Gryffondor sourit de toutes ses dents, un sourire éclatant! Tara laissa s'échapper de ses lèvres un petit rire timide. Elle était émue du compliment de Mélisandre, après tout, c'était rare qu'elle se fasse complimenter:
-Merci, enfin, si on peut dire que la danse que j'ai exécutée en était vraiment une! Dit-elle à la rigolade. Elle se tourna vers la Serdaigle et dit:
-Moi, c'est Tara. Je suis d'accord avec Mélisandre, tu joue comme une pro!
Elle était sincère, les trois filles réunies formaient un trio d'enfer, et les performances qu'elles donnaient étaient étranges... mais magnifiques à la fois.
-On pourrait lancer un band! Mélisandre jouerait au piano, toi, au violon, et moi, et bien, je serai celle qui exprime la musique à travers les mouvements!
Ajouta la jeune Serpentard en riant, un rire venant de ses entrailles tellement elle se trouvait drôle. Accompagnée de ses deux camarades, elle alla s'asseoir sur l'un des fauteuils:
-Non mais, sans blague, je trouve que vous avez été vraiment fantastiques. Il faudra refaire ça un jour. Même plus qu'un jour.
Tout sourire, elle regarda les deux filles à tour de rôle, espérant que l'une d'entre elles lui réponde.

La vérité fini toujours par être démasquée

Musique  P.V: T.D et L.F 

Mélisandre...
Ainsi se nommait donc la jeune Gryffondor... Souriant à sa petite courbette, Lou pencha sa tête, fermant momentanément les yeux afin de lui rendre son salut. Quand elle les rouvrit, elle partageait le même sourire moqueur que la rouge et or.

-Alors la, tu as été gé-niale! Mais quelle performance! Encore mieux que tout à l'heure! Je trouve que tu t'accordais très bien à la musique...

Tournant elle aussi la tête vers la belle danseuse, elle sourit devant sa mine timide. Elle aussi avait rougi quand Mélisandre l'avait complimentée, ses cheveux blonds venant cacher le rouge de ses joues. La Serpentard lâcha un petit rire.

-Merci, enfin, si on peut dire que la danse que j'ai exécutée en était vraiment une!

Son regard clair se tourna vers la Serdaigle et celle-ci lui offrit un petit sourire, encore honteuse de sa réaction précédente.

-Moi, c'est Tara. Je suis d'accord avec Mélisandre, tu joue comme une pro! Un nouveau rideau nacré vint cacher les yeux de la fillette. Décidément, elle avait du mal avec les compliments... -On pourrait lancer un band! Mélisandre jouerait au piano, toi, au violon, et moi, et bien, je serai celle qui exprime la musique à travers les mouvements!

Tara donc... c'était joli "Tara"... et puis ça lui allait bien tout de même. Tout comme "Mélisandre" se couplait bien avec le piano.
Appréciant au maximum le rendu du groupe, Lou se figea toutefois quand la verte et argent parla de Band. Elle ne tenait pas... vraiment pas à se produire devant plusieurs autres personnes. Heureusement, un rire léger vint la détendre. Elle aussi semblait timide... L'aiglonne n'avait pas à s'en inquiéter, elle le savait. Alors que Tara s'éloignait vers un fauteuil, Lou jeta un coup d’œil vers Mélisandre. La pensée de quitter ses deux jeunes filles en sortant de cette salle prise dans la glace, de ne plus ressentir l'énergie fantastique qu'elle avait éprouvé la hantait toujours. Comme connectée à son esprit, Tara évoqua le fond de ses pensées.

-Non mais, sans blague, je trouve que vous avez été vraiment fantastiques. Il faudra refaire ça un jour. Même plus qu'un jour.

Lou acquiesça en silence tandis qu'un plan se mettait en place dans sa tête. Elle ne partirait pas sans leur avoir donné un nouveau rendez-vous!

-Tout à fait d'accord... La fillette rougis aussitôt. Enfin, sur le fait que l'on devrait se voir plus souvent pour cela.

De son ongle, la jeune aiglonne tapotait le bois de son violon.

-Demain soir, juste avant le dîner, j'ai une heure de libre... On m'a dit que lorsque le soleil de 18h tape contre la vitre Ouest et ça fait briller le givre des murs... Un regard timide vers ses deux camarades. Vous pourriez venir?

Le rythme qu'elle tapait accéléra en même temps que son cœur. C'était comme attendre la réponse des parents pour rester tard le soir devant un film avec eux... attente insupportable...

« Leur nom, elles le signent de la pointe de la baguette, d'un Z qui veut dire Zorras! »

Musique  P.V: T.D et L.F 

-Demain soir, juste avant le dîner, j'ai une heure de libre... On m'a dit que lorsque le soleil de 18h tape contre la vitre Ouest et ça fait briller le givre des murs... Un regard timide vers ses deux camarades. Vous pourriez venir?

Mélisandre qui venait de pousser un fauteuil plus lourd que prévu vers ses nouvelles amies, oui, elle pouvait les appeler amies maintenant, et son cœur sauta dans sa poitrine quand elle entendit cette phrase. Demain soir... Mais bien sur! Demain soir! Elle se tourna brusquement vers celle qui avait prononcé ces paroles, achevant de défaire sa tresse et laissant tomber s'épaisses mèches rousses devant ses yeux et s'exclama:

-Oui!!

Puis pensant qu'elle s'était peut-être un peu emballée, ajouta:

-Enfin, oui, demain soir, le givre, je, oui je serais la bien sure!

Mélisandre eu peur d'avoir tout gâché, elle s'était efforcée de paraître vive et pas timide mais ce n'était pas tout à fait juste, ce n'était qu'une partie d'elle même mais elle ne voulait pas paraître bête et avec la musique qui l'avait tant transformée, elle était devenue ouverte, souriante... Et cela commençait à lui faire peur, peut-être qu'elle surjouait, qu'elle en faisait trop?

Elle attendit donc la réponse de ses compagnes avec anxiété, et surtout celle de Tara, il fallait qu'elle accepte, qu'elle soit la demain car Mélisandre était intimement persuadée que si elles ne se fixaient pas de date maintenant, elles ne se reverraient plus et la petite Gryffondor se sentait tellement bien en leur compagnie... en celle de la musique... qu'elle découvrait meilleure en groupe que seule...

Musique  P.V: T.D et L.F 

-Tout à fait d'accord... Enfin, sur le fait que l'on devrait se voir plus souvent pour cela.
Répondit Lou. Elle rougit, probablement qu'elle n'approuva pas le band que Tara voulait former. Mais bien-entendu, elle n'avait dit cela qu'en blague pour faire rire ses camarades. La bleue et bronze reprit:
-Demain soir, juste avant le dîner, j'ai une heure de libre... On m'a dit que lorsque le soleil de 18h tape contre la vitre Ouest et ça fait briller le givre des murs... Un regard timide vers ses deux camarades. Vous pourriez venir?
Décidément, elle eut la même idée que la Serpentard, ce qui fit place à un joli sourire sur son visage. Mélisandre apporta un fauteuil, visiblement lourd, et s'exclama joyeusement:
-Oui!!
Elle avait été ravie par l'idée de Lou, et, s'apercevant qu'elle avait eu beaucoup d'enthousiasme, elle rectifia sa phrase:
-Enfin, oui, demain soir, le givre, je, oui je serais la bien sure!
Le regard des deux filles se tournèrent sur Tara, elles attendaient sûrement qu'elle réponde à son tour. Sans les faire patienter d'avantage, elle s'exclama:
-Bien sûr que j'y serai, que seraient deux fantastiques musiciennes sans leur magnifique danseuse?!
Dit-elle avant de faire un tourbillon qui se voulait ressemblant à ceux des ballerines. Les trois jeunes filles riaient à présent. La Serpentard avait éloigné tout doute de son esprit: elle s'était fait de nouvelles amies fantastiques et Lou ne la détestait pas, c'était une belle amitié qui creusait son chemin entre les trois filles, et bien qu'elle soit d'une maison peu avantagée, Tara fut heureuse de voir que Mélisandre et Lou ne la jugeait pas, elle n'était pas vraiment méchante, la Serpentard!
-Et puis, merci de m'avoir donné ma chance même si je viens de Serpentard, vous êtes de formidables amies.
Dit Tara, avec la plus grande sincérité qui soit.

La vérité fini toujours par être démasquée

Musique  P.V: T.D et L.F 

Et la réponse vint... Face aux deux approbations de ses camarades le cœur de Lou ne fit que battre plus fort. D'ailleurs, la perspective de se revoir ne semblait pas ne faire éclater des feux d'artifice que dans la poitrine de l'aiglonne. Les deux jeunes filles à ses côtés semblaient elles aussi enchantées. Tara se leva même pour tourbillonner, telle une danseuse étoile... une étoile filante, c'était ça!
Quand leur joie se calma, la vert et argent pris la parole, encore essoufflée de sa prestation.

-Et puis, merci de m'avoir donné ma chance même si je viens de Serpentard, vous êtes de formidables amies.


Lou cligna des yeux, ne comprenant pas ce que Tara voulait dire par là. Comment ça "même si je viens de Serpentard...? Elle avait entendu, certes, que les serpents n'étaient pas bien vu dans le temps de la Guerre contre les Forces de Voldemort mais maintenant? Non, vraiment, Lou ne voyait pas ce qui pouvait monter Mélisandre et elle contre cette Serpentard. Il y avait, et c'était normal, des bons et des mauvais dans chaque maisons, ni que du bien, ni que du mal. Ce n'était d'ailleurs pas ainsi seulement dans le château mais partout. C'était la vie.
Elle se tourna donc vers Tara.

- Je ne vois pas ce que tu as à te reprocher... Pourquoi t'excuses-tu de faire parti d'une des 4 maisons de Poudlard? La bleu et bronze secoua la tête, désabusée. C'est bête d'en arriver là tout de même!

Finalement, Lou se leva, la mine désolée, son violon à la main. Elle ne voulait pas les laisser en plan, seulement, elle devait partir maintenant. Un long devoir l'attendait sur le bord de son lit et elle avait des recherches à faire pour le lendemain. Faisant ses au revoir à ses camarades, elle leur adressa un dernier signe de la main, promettant d'être là demain et se fondit dans l'ombre des couloirs.
Là, seule, elle laissa ses pensées revenir doucement. Marchant lentement dans le couloir, elle refit le tour de ses ressentis, sentiments, s'appliquant à caser ce souvenir dans sa mémoire. Ce qui s'était présenté comme une catastrophe en été devenu fantastique. Soudain, alors qu'elle montait un escalier en colimaçon, le pas de l'aiglonne stoppa net, une main sur la rampe. Une... pensée venait de s'allumer dans au ilieu de toutes les autres. Et elle ne comprenait que quelques lettres... Amies... C'était ainsi qu'elle pouvait les voir, ses camarades de musique, des amies. Si chez une autre personne, cette idée pouvait paraître presque normale, ce n'était pas la même chez Lou. Elle n'avait eu, dans son monde moldu, que quelques arbres et rochers comme amis, s'éloignant consciemment des enfants trop bavards. Ici ce n'était pas pareil. Ami devenait bizarrement un mot courant dans son esprit.
La fillette reprit sa montée, elle aimait cette idée. Elle était seule, certes, dans cet escalier, mais là au fond, dans son cœur, des milliers d'autres âmes l'accompagnaient.

Fin de RP pour moi!
Merci beaucoup les filles, c'était super! A bientôt peut-être! <3

« Leur nom, elles le signent de la pointe de la baguette, d'un Z qui veut dire Zorras! »

Musique  P.V: T.D et L.F 

-Et puis, merci de m'avoir donné ma chance même si je viens de Serpentard, vous êtes de formidables amies.

Mélisandre repassa dans sa tête cette dernière phrase, Serpentard? Qu'est ce que ça pouvait bien réellement changer? La jeune Rouge et Or n'accordait aucune importance aux maisons, se considérant comme faisant parti de chacune d'elle malgré son appartenance à la mason du courage. Elle sourit donc d'un air rassurant à sa compagne et hocha vivement la tête lorsque Lou annonça:

- Je ne vois pas ce que tu as à te reprocher... Pourquoi t'excuses-tu de faire parti d'une des 4 maisons de Poudlard? La bleu et bronze secoua la tête, désabusée. C'est bête d'en arriver là tout de même!

Mélisandre préféra alors se concentrer sur la jolie phrase qui résonnait dans son esprit depuis tout à l'heure: "vous êtes de formidables amies". C'était beau, de l'entendre de la bouche de son amie en question, toute sa joie pétillait dans ses yeux et elle dit sincèrement, du fond de son coeur:

"Oui"

Ce petit mot voulait tout dire et elle ne réussit pas à ajouter autre chose, sa vivacité remplacée par l'émotion qui la submergeait. Elle regarda alors Lou se lever, le visage triste, et s'éloigner, comme à regret vers la porte qu'elle franchit. Mélisandre lui adressa un petit signe de la main mais la bleu et bronze ne le vit pas.
"A demain", pensa la rousse puis se retournant vers son amie la fixa un instant. Le silence se fit, elle allait partir, mais ce n'était pas fini. Oh non, ce n'était pas fini. Elle se leva doucement, le regard toujours dirigé vers la vert et argent et avança de quelques pas, elle se retourna vivement et lança:

"A demain alors!"

Elle ne voulait pas partir sans un mot. Elle accrocha alors le regard de Tara...

Musique  P.V: T.D et L.F 

À voir les regards désespérés de ses camarades, Tara commençait à se dire qu'elle n'aurait pas dû dire cela, ou le formuler autrement. En voyant Lou s'éloigner, se retourner et sourire aux deux filles, un sentiment de joie et d'excitation s'empara de la jeune Serpentard. Non, le fait que la bleue et argent parte ne faisait guère plaisir à Tara, mais le fait de revenir le lendemain pour recommencer à danser avec tant d'entrain en compagnie de deux de ses amies la consummait d'un immense bonheur. Elle était certaine que Mélisandre voyait ses yeux qui brillaient, qui brillaient de joie. Cependant, un autre sentiment s'éveillait au fond d'elle: l'appréhension. Elle se demandait si le lendemain allait être aussi merveilleux que cette soirée là, si les filles allaient avoir autant de plaisir à se retrouver, si elles allaient recommencer naturellement à jouer de la musique et danser, ou si, au contraire, elles allaient se demander quoi faire. Elle se demandait si les filles allaient se présenter,comme prévu, ou si l'une d'entre elle allait annuler. Elle regarda la Gryffondor, croisant son regard, cette dernière adressa un sourire à Tara ainsi qu'un signe de la main. Avant qu'elle parte, Tara lança:
-À demain, Mélisandre!
La Serpentard sourit, en regardant Mélisandre s'éloigner doucement, et ensuite pousser la porte de la salle. Elle avait si hâte au lendemain, si hâte de vider son esprit encore quelques heures avec deux filles ,rencontrées par pur hasard, qui étaient devenues ses amies. Elle laissa de côté son sentiment d'appréhension; après tout, pourquoi se soucier du lendemain alors qu'elle pouvait encore profiter du moment présent, en se laissant submerger par les émotions fantastiques qui lui traversaient l'esprit suite à la merveilleuse soirée qu'elle venait de passer. Elle décida de partir elle aussi, elle commençait à se sentir fatiguée. Lorsqu'elle fut arrivée à la porte de la salle, elle jeta un dernier coup d'oeil à l'endroit et reprit sa route vers sa salle commune.

Fin de RP pour moi également, c'était très agréable d'écrire avec vous! À une prochaine fois! ;)

La vérité fini toujours par être démasquée