Salle de bal

Inscription
Connexion

Arabesques adolescentes  PV 

Evelyn Wedenjack, Eve pour les intimes, réussirait brillamment sa dernière année d'études d'ingénieure dans les prochains mois. Jusque-là, rien d'alarmant. Joy était même très fière de sa grande sœur, si rayonnante d'intelligence et d'humilité. Pour ce que Joy en savait, ingénieure, ce n'était pas rien. Elle avait déjà jeté quelques coups d’œil aux projets d'Eve et elle n'avait rien saisi aux interminables lignes de calculs qui s'étendaient sous ses yeux. Quand un Moldu demandait à Joy ce que sa grande sœur faisait, et qu'elle répondait "ingénieure !" avec un sourire jusqu'aux oreilles, les gens hochaient la tête d'un air convaincu, et ils disaient "c'est bien ça, ingénieur", et Joy renchérissait "oui, c'est très bien", même si elle n'en savait rien.

Ces fameuses brillantes études, donc, touchaient à leur fin. Evelyn allait être diplômée, et ça ne posait de problème à personne, que du contraire. Le bal de fin d'études, en revanche, c'était une sacrée affaire. Joy y avait été conviée par son aînée qui tenait absolument à lui présenter ses amis, ses professeurs, bref, tous ceux qui l'avaient accompagnée durant ces dures années de labeur. Joy avait accepté sans trop y réfléchir, parce que ce bal, de toute façon, c'était dans longtemps et puis elle s'en fichait pas mal.

Sauf qu'à un bal, il fallait danser, et ça, elle y avait pensé un peu tard. Joy ne savait pas danser. Elle n'avait jamais su. Elle avait participé aux bals de Noël de Poudlard, bien sûr, mais elle n'avait dansé qu'une fois, et pas pendant très longtemps. C'était avec Rose Adams et elle s'était laissée guider par la musique sans se poser de questions. Les bals de Poudlard étaient remplis de jeunes élèves engourdis par la magie de Noël et qui dansaient n'importe comment, alors à l'époque, ça ne lui avait pas posé de problème. L'histoire d'Evelyn, c'était différent. Il fallait faire bonne impression - ou tout du moins, ne pas se ridiculiser.

Alors, afin d'éviter la catastrophe, Joy avait décidé qu'elle s'entraînerait dans la salle de bal de Poudlard, à ses heures perdues. Ce dimanche matin semblait être le bon moment. Elle était d'une humeur plutôt optimiste et elle n'avait rien à faire de sa journée. Après avoir avalé un petit-déjeuner rapide, elle se rendit dans la salle de bal bienheureusement vide et se retrouvera un peu bête, à la merci de ce qui lui sembla être une immensité.

« Heu... s'enquit-elle d'un ton hésitant. »

Elle tourna sur elle-même et aperçut plusieurs instruments de musique disposés dans un coin de la pièce. Pas très sûre d'elle, elle s'adressa à eux. 

« Est-ce que ce serait possible de jouer de la musique... ? Une valse, un truc dans le genre... Pas Mozart non plus, hein. C'est de la valse, Mozart ? Vous connaissez Mozart, hein ? Ou vous avez que des références sorcières ? »

Comme s'il avait été vexé par les propos de l'adolescente, l'orchestre magique se mit à jouer ce qui sonnait effectivement comme une valse.

« Cool. Top. Juste un peu moins fort, peut-être ? »

Le son baissa et Joy remercia les instruments. Sans hésiter davantage, elle tenta d'épouser les notes que lâchaient pianos, violons et autres joyeusetés avec autant de grâce que possible. Elle n'était pas tout-à-fait convaincue par la réussite du projet et regretta de ne pas s'être dégoté un professeur de danse. L'entreprise aurait certainement été plus productive.

Joy était sur le point d'abandonner lorsque les portes grincèrent. Elle se retourna et aperçut une chevelure noire qui lui était familière mais dont la présence ici la surprenait un peu.

« Amaëlle ! Marrant de te voir ici. Comment ça va ? »

Sans hésiter, de son plus beau sourire, Joy posa la question qui lui brûlait les lèvres.

« Dis-moi, à tout hasard... Est-ce que tu sais danser ? »

I could have lied I'm such a fool
My eyes could never never never
Keep their cool