Salle de bal

Inscription
Connexion

Du jasmin dans les cheveux  PV Thalea K. 

Parmi les cousines Varma, Shreya était loin d’être la plus calme, la plus patiente ou la plus attentive. Mais lorsqu’on en arrivait au kathak, elle était de loin la meilleure. Bon, après Kajal, du moins.

Et cela, elle ne le devait qu’à sa grand-mère, puisque Nandini avait tenu à ce que toutes ses petites filles apprennent cette danse, peu importe ce qu’en pensaient leurs mères. Après tout, qu’elles soient nées en Angleterre ou pas, elles restaient des hindoues et poursuivre les traditions était essentiel. Ainsi, depuis leurs quatre ans, les filles Varma apprenaient cet art. Cependant, la plupart d’entre elles n’avait pu saisir les nuances de la danse classique indienne et avait finalement arrêté de la pratiquer vers leurs huit ou neuf ans. Pas Shreya et Kajal.

Et lorsqu’elle était partie pour Poudlard, c’était tout naturellement que la première année avait imité son ainée en prenant ses ghunghurus (des bracelets de chevilles faits de grelots de bronze portés par les danseurs en Inde) et une guirlande de fleurs de jasmin à laquelle sa mère avait jeté un sort de conservation éternel. Elle savait que sa cousine s’entrainait régulièrement dans des salles de classe vides ou dans la salle de bal, alors pourquoi pas elle ?

Ainsi, en ce weekend de décembre, la Serpentard avait revêtu un collant noir et un kurti vert sous sa robe de sorcière et s’était donc rendue à la salle de bal. Une fois sur place, elle avait enlevé sa robe et entrepris de mettre ses fameux ghunghuru puis de s’attacher la guirlande de fleurs dans les cheveux. Tout ça pouvait paraitre ridicule et inutile aux yeux des autres, mais Shreya ne se voyait tout simplement pas danser si elle ne respectait pas les codes nécessaires. Sans plus tarder, elle se mit alors à s’échauffer en faisant quelques pas basiques. Puis au fur a mesure, se laissa guider par son instinct. Ce ne fut qu’après six ou sept minutes intenses qu’elle s’arrêta finalement en soufflant bruyamment, fatiguée par l’effort… pour tomber sur une autre élève appuyée contre le mur qui semblait l’observer depuis quelques temps déjà.

Une élève au visage bien connu.

Reducio
Quelques petites precisions :
Le kathak est donc une des danses classiques indiennes. Voici un parfait exemple : https://www.youtube.com/watch?v=Fz_Tpp0q73A (la choregraphie commence vers 3min)

Les ghunghurus dont je parle ressemblent a ca :
Image

Voici ce que donne la guirlande de fleurs de jasmin dans les cheveux :
Image

Et finalement, un kurti c'est ca :
Image

Parce que ce site a fait des choses magiques ~

Du jasmin dans les cheveux  PV Thalea K. 

Thaléa faisait de la danse depuis ses six ans, ses parents l'avait inscrite à des cours d'initiation à la danse classique, elle les appréciait beaucoup, puis, à ses huit ans elle a commencer les vrais cours, et la danse classique est très vite devenue une passion pour la jeune brunette.

Un week-end de décembre elle se leva tôt, enfila un justaucorp noir avec un voile de tule qui lui faisait une petite jupe ainsi qu' une paire de collant rosée, elle attacha ses long cheveux bouclé en un magnifique et très stricte chignon, enfila sa robe de sorcière par dessous la tenue de danse et prit ses chaussons de danse sous le lit, direction la salle de bal, Thaléa avait hâte d'enfin re-danser.

Quand la jeune fille arriva elle fut surprise de voir que la salle était déjà occupée, elle pensait s'être levée assez tôt pour pouvoir être à l'aise et seule dans la salle, mais pas grave, les deux filles pourrait bien partager la salle. La jeune Serpentard se faufila donc dans l'immense pièce de façon silencieuse, elle ne voulait pas déranger la fille en train de danser.

Thaléa l'observait durant sa danse, ses cheveux étaient orné de magnifique fleurs de jasmin, elle portait d'étranges bracelet à ses cheville. La serpente analysa ensuite la danse, une dance très belle, Thaléa la trouvait vraiment très jolie, la jeune fille s'appuyait sur un mur et continuait de regarder l'autre fille.

L'autre jeune fille s'arrêta quelques minutes après, elle soufflait bruyamment, fatiguée par l'effort qu'elle venait de fournir, elle se retournait vers Thaléa, elle semblait l'avoir reconnue directement, en tout cas, Thaléa, elle, l'avait bien reconnue Shreya Varma, la fille qui était venue le parler le jour de la répartition, et elle ne gardait pas un très bon souvenir de cette entrevue, depuis les deux Serpentard ne c'était plus adressées la moindre parole, et la elle se retrouvait l'un en fasse de l'autre, toute les deux voulant exercées leur art.

- 《 oh, Shreya, bonjour,
j'espère que sa ne te dérange pas trop, nous allons devoir nous partager la salle. Même si nous ne sommes pas les meilleures amies du monde.》
la serpente reprit quelques instant après 《 J'ai beaucoup aimer la danse, tu danse vraiment bien.》

La jeune fille s'essaya ensuite au sol afin d'enfiler ses chaussons de danse rose poudrés.

Du jasmin dans les cheveux  PV Thalea K. 

Thaléa Kisley.

Leur dernière véritable discussion remontait à la rentrée, au moment de la répartition même. Cette rencontre n’avait pas été très fructueuse… Mais depuis, l’eau avait coule sous les ponts, ou du moins, Shreya l’imaginait. Elle ne perçut donc aucunement la méfiance dans la voix de son interlocutrice lorsque celle-ci la salua. Candidement, elle se contenta de répondre d’un ton neutre :

- Salut Thaléa. Non, t’inquiète.

En l’espace de ces trois mois, un grand changement s’était opéré en Shreya. Lorsque les deux premières années s’étaient rencontrées, la jeune Varma était effrayée et n’avait trouvé d’autres moyens pour se protéger que de rejeter toute personne qui tenterait de se lier à elle. Mais depuis, elle avait fait des rencontres extrêmement bénéfiques et avait appris à laisser d’autres personnes que sa famille l’approcher. Elle avait surtout compris que c’était important et qu’il était malsain de ne compter que sur Kylan et Neha.

Elle rougit alors, face aux compliments de sa camarade. Peu de gens l’avaient vu danser, depuis qu’elle avait atteint un tel niveau. Ce n’était pas qu’elle n’aimait pas avoir un public, c’était simplement que ledit public était inexistant au Manoir. Ses cousines n’appréciaient pas assez cet art pour s’embêter à venir assister aux leçons, et les adultes n’avaient simplement pas ce temps. C’était donc vraiment étrange que sa première vraie spectatrice soit une personne qu’elle connaissait à peine.

- Merci beaucoup ! C’est de la danse classique indienne, et tout ça, c’est comment on s’habille pour en faire, selon la tradition… expliqua-t-elle avec une joie évidente.

Joie qu’elle ne pouvait contenir dès qu’il s’agissait de ce qui lui tenait à cœur. Elle montra respectivement ses vêtements, les instruments qu’elle avait aux pieds puis les fleurs dans ses cheveux et rajouta :

- Alors, la tunique s’appelle un kurti. Ce que j’ai aux pieds, ce sont des ghunghurus et ils servent à faire de la musique en même temps que tu danses. Et bon, les fleurs, c’est surtout pour être jolie quoi.

Elle remarqua alors la tenue peu singulière de Thaléa et comprit alors la raison de sa présence. C’était une danseuse, elle aussi. Peut-être qu’elle était digne d’intérêt, en fait…

- Et toi tu fais de la danse classique tout court, alors ?

Parce que ce site a fait des choses magiques ~

Du jasmin dans les cheveux  PV Thalea K. 

Shreya lui répondit d'un ton nzutre que non, sa ne la dérangeait pas, et puis ... même si sa l'avait déranger, elle n'aurais pas eu le choix !
Elle se relevais apres avoir soigneusement attacher les rubans de ses chaussons et regardait la fillette aux traits indiens, son visage rougissait sous les compliments de Thaléa, Thaléa fit un petit sourire vers l'autre fille. Thaléa voulait lui donner une seconde chance, oui leur première interlocution ne s'était pas passer à merveille, mais c'etait la rentré, la première fois que l'on se trouvait dans une école de magie ! Il avait de quoi être stressé !

Shreya, le sourire aux lèvres se mit à parler avec passion de la danse, c'était de la danse tradionelle indienne, puis elle montra chacun de ses vêtements et objet, donnant à Thaléa leurs noms, les bracelets s'appellaient des ghunghurus et ils servaient à faire de la musique pendant qu'on dansait, Thaléa trouvait tout cela très intéressants, apprendre de nouvelle choses, et puis sa rapprochaient les deux fillettes, peut-être Shreya n'était t'elle pas si froide que Thaléa ne l'avait pensé, il ne fallait jamais directement jugé les gens.

La fille Varma remarqua alors la tenue de Thaléa, et lui demanda si elle pratiquait la danse classique.

- 《Oui, j'ai commencer à six ans, mes les vrais cours on commencer à mes huit ans, c'est une véritable passion pour moi 》.

Du jasmin dans les cheveux  PV Thalea K. 

Shreya avait beau avoir reconnu les vêtements et accessoires que portaient son interlocutrice, elle ne connaissait pourtant strictement rien à la danse classique occidentale. Elle ne connaissait que peu de chose par rapport au monde moldu, dans tous les cas. Même si elle l’était à moitié… Evidemment, elle faisait des efforts lorsqu’elle voyait ses grands-parents maternels, mais… Pouvait-on vraiment lui imposer de se rappeler que malgré ses pouvoirs, elle restait une hindoue, et en même temps, lui demander de ne pas oublier les origines de sa mère ? C’était dur de s’intégrer dans les deux mondes.

Trop dur.

Mais en tout cas, la jeune Varma n’aurait jamais imaginé que cette fille serait du genre à danser. Certes, elle n’avait même pas pris la peine d’imaginer quoique ce soit à son sujet, en fait. Elle retint un sourire moquer, à cette idée. Dire que quelques heures plus tôt elle se fichait encore totalement de Thaléa Kisley… Elle était bien loin de se douter qu’elles partageaient la même passion. Alors elle se disait que donner l’occasion à Thaléa de lui en parler serait une bonne chose. Ou plutôt… de le lui montrer.

- Je peux te regarder quelques minutes ? Je n’ai jamais vu de la danse classique…

Et, dans un sens, sa demande était parfaitement légitime puisque l’autre première année l’avait observée à ses dépens.

Reducio
Desolee si c'est un peu bateau :sweatingbullets:

Parce que ce site a fait des choses magiques ~

Du jasmin dans les cheveux  PV Thalea K. 

Alors que Thaléa fesait quelques échauffement pour ne pas se blesser Shreya, sa camarade de Serpentard lui demanda quelque chose, elle lui demanda si Thaléa pouvait danser devant elle.

La jeune fille était un peu stressée car elle n'avait jamais danser devant quelqu'un, mis à part sa famille, alors danser devant Shreya était pour elle angoissant, mais après tout les deux fillettes partageaient la même passion, et peut-être que cette passion pourrait les rapprocher, car même si la jeune fille aux traits indien n'avait pas fait une première bonne impression à la jeune Thaléa elle la trouvait intéressante et avait envie de mieux la connaître, en espérant que leur lien deviendrait meilleur, et puis la demande de Shreya était légitime, Thaléa l'avait bien observée, elle, alors pourquoi Shrayz n'aurait pas le droit, sa lui permettrait de voir pour la première fois de la danse classique.

- 《 Oui, bien sur 》 . Thaléa réajusta son justaucorp et vérifia une dernière fois son chignon et ses chaussons, même si il n'avait que Shreya il était hors de que Thaléa ne soit pas présentable. Une fois toutes les vérifications faites la jeune fille se mis au centre de la piste et se mis dans la position de départ, belle commença par les quelques mouvements de base, puis elle commença des pas un peu plus complexes, assemblés, ses pas formaient une jolie danse, sa faisait longtemps que Thaléa n'avait plus danser et elle laissa la danse l'emporter, après cinq ou six minutes de danse elle salut et souffla, fatiguée par l'effort et se retourna vers Shreya.

- 《 Voilà, sa faisait longtemps que je n'avais plus danser, j'espère que c'était quand même bien 》.