Salle de bal

Inscription
Connexion

Ouille, j'ai des ampoules !

Il ne faisait pas très beau en cette journée de novembre et Mary, n'aimant pas beaucoup le froid, la pluie ni les bains de foule, s'était recueillie dans les toilettes des filles pour y trouver un peu de calme pour écrire. Elle adorait écrire mais détestait, ou plutôt avait peur de montrer ses écrits à quiconque.
Après être restée un temps indéterminé assise dans une des dernières cabines sans que personne ne vienne, elle entendit un groupe de jeune fille entrer et commencer à discuter de leur vie privée, tout en relançant les nouveaux potins de début de semaine sans oublier de rajouter un petit mensonge, pour amplifier la chose. Un petit gang de commères quoi. De peur de se faire prendre en train d'écrire, elle attendit en espérant que le groupe n'était que passager et repartirait bien vite. Malheureusement, Mary était tombée sur ce qui semblait être leur quartier général et, tout en tirant la chasse d'eau pour lui donner une excuse, quitta rapidement la cabine. Elle remarqua au passage le regard soupçonneux de la bande, qui s'était arrêté brusquement de parler et la fixait jusqu'à la porte. Honteuse, elle quitta la pièce en courant et, cherchant un endroit ou se réfugier, tourna à la première porte venue. Elle se retrouva dans la grande salle de bal du quatrième étage. Elle était remplie d'élèves assis sur des bancs ou en train d'essayer d'apprendre à danser, se qui fit sourire la jeune Gryffondor. A son grand soulagement, personne n'avait l'air d'avoir remarqué sa présence, ou en tout cas ne s'était retourné.
Certainement pour cacher ses joues qui devaient être rouges écarlates elle décida de recommencer à écrire et eut une idée. Alors, elle s'assit sur une chaise non loin de l'entrée et, sur une feuille à carreau, commença à inscrire ce qui semblait être une soirée de bal enneigée, sous le ciel de décembre.
Rien ni personne n'aurait pu la déconcentrer à ce moment là où, dans son esprit, tout n'était que chants, danses et rires. Contraste remarquable avec la pluie, tombant à flot derrière la fenêtre et claquant sur les vitraux.
Tout ce qui la sortit de sa transe d'inspiration, c'est une belle jeune fille brune, de son age pensait-elle, qui entrait dans la salle. Elle l'étudia, l'imagina durant la soirée de bal décrite sur son brouillon et réussit à la retranscrire, dansant avec un garçon de sa maison dans une magnifique robe bleue et le plus grand des sourires au lèvres.

1ère Année Devoirs
1ère Année Rp
"Le timide veut plaire, et craint trop de déplaire."

Ouille, j'ai des ampoules !

Gage du jeu Impérium ou Vésitasérum (citation de Sybille Trelawney)

Danser, il fallait que je sache le faire. Hier, dans le dortoir Indigo, nous avions essayé d'apprendre quelques pas au cas où un bal de Noël aurait lieu le mois prochain. Et je ne raconte pas le désastre. Je ne sais pas du tout danser ! Quand je le fais, ou du moins, j'essaye, on a l'impression que mes jambes, mes bras sont dissociés de mon cerveau, et qu'ils ne suivent aucun ordre. Ça me chagrine beaucoup car hier soir, toutes les autres filles avaient réussi une des chorégraphies apprises par une plus grande ayant participé à un bal il y a quelques années. Et aujourd'hui, j'allais essayé d'y remédier. J'avais retenu la chorégraphie et je me dirigeais vers la salle de bal pour essayer de m'entrainer. 

Mais j'avais l'impression que plus je me rapprochais de la salle plus un espèce de bruit sourd augmentait et soudain, la porte se referma. Quelqu'un venait d'entrer. Comment ferais-je pour m'entrainer si de nombreux élèves se trouvaient à l'intérieur ? Mais je fis abstraction de ma peur de la honte et j'ouvris la porte. Des élèves étaient installés sur des bancs, riaient, et parlaient. D'autres en revanche, faisaient exactement ce que je voulais faire. Apprendre à danser. 
Je ne pouvais plus reculer. 

Je fis un petit tour de la salle pour trouver une place tranquille. Malheureusement, tous les bancs étaient remplies. Du moins pas assez discret pour m'asseoir avant de commencer ma répétition. Je vis alors une fille de Griffondor, plutôt mignonne sur un banc vide. Elle avait un sourire aux lèvres et était en pleine séance de dessin. Je me rapprochais d'elle. Sur sa feuille était dessiné une fille brune avec des yeux ambres comme moi et un garçon avec des habits bleus. Soudain, je me rendis compte que ce n'était pas une coïncidence si la fille dessinée me ressemblait, car c'était moi qu'elle dessinait. C'était tout bonnement magnifique, superbement réalisé, je le lui dis d'ailleurs :

"Wahoo ! C'est vraiment magnifique ce que tu dessines !"

Je continuais alors en lui disant gentiment que j'avais remarqué que c'était moi qu'elle dessinait :

"Tu m'as vraiment bien dessiné" dis-je en souriant."Mais je crois que si je danse vraiment ça ne ressemblerait pas à cette magnifique scène..."

Je fis une petite grimace :

"Ce ne sera que calamité. Désastre. Qui se rapprochent toujours un peu plus…"

J'espérais ne pas l'avoir réellement dérangé en train de dessiner. Et peut-être que je m'étais trompé et qu'elle ne me dessinait pas vraiment. J'aurais l'air d'une imbécile narcissique mais j'avais au moins engagé une conversation. Et aussi étalé mes piètres talents de danseuse.

Mau'
*Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité.*
*Nous sommes tous des étoiles, il nous suffit juste d'apprendre à briller*
*Écrire c'est ranger le désordre que l'on a dans la tête*

Ouille, j'ai des ampoules !

En entendant quelqu'un lui parler, Mary sursauta et leva immédiatement les yeux. Sa bulle d'imagination se creva et elle remarqua que la jeune fille qu'elle avait vu entrer un peu plus tôt se tenait près d'elle, penchée sur son dessin. Elle cacha le plus vite possible son histoire et la scène écrite pour ne laisser sur la table que le croquis. Maintenant qu'elle l'avait vu, il n'était plus possible de le cacher, mais autant éviter la casse en dissimulant ses écrits. La jeune Gryffondor regarda sa camarade, les joues rouges de honte. C'est qu'elle avait même compris que c'était elle que Mary dessinait ! La honte. Elle répondit par son habituelle négation sur son soi-disant "talent" en dessin, tout en faisant sa ( toute aussi habituelle ) moue qu'elle sortait dès qu'on lui faisait un compliment.

"Oh non, je dessine vraiment super mal ! Et je suis désolée de t'avoir dessinée dans ce massacre. Les pas de danse ne sont pas corrects, j'aurais du faire ça plutôt comme ça..."

Elle reprit son crayon de mine en ajustant les pieds, pour leur donner comme du mouvement, mais n'arriva qu'à faire pire que ce qu'elle avait déjà gribouillé. Le mouvement était là, mais elle n'était pas satisfaite.

"Bon, on va oublier ça... Ok ?"


Elle éloigna le dessin d'elle, tout en prenant soin de laisser son écriture en dessous. Elle était déçue pas ce dessin et se maudit de ne pas s'être arrêtée qu'au récit. Elle décida donc de changer de sujet, pour engager elle aussi, la conversation.

"Pourquoi dis-tu que se serait un désastre ? Tu ne sais pas danser ? Ou est-ce que tu n'aimes pas ?"


C'est vrai qu'elle avait vu plusieurs filles de son dortoir s'entraîner à danser, sous prétexte disent-elle, de se préparer en cas de bal. Mary ne les avait pas vraiment écoutées, mais plutôt regardées ce qui l'amusait beaucoup quand certaines se marchaient sur les pieds.
Elle invita donc la jeune Serdaigle à s'assoir près d'elle, lui offrant un grand sourire. Enfin quelqu'un d'amical avec qui discuter !

1ère Année Devoirs
1ère Année Rp
"Le timide veut plaire, et craint trop de déplaire."

Ouille, j'ai des ampoules !

Lorsqu'elle me vit, elle sembla complètement déboussolée, elle sursauta et essaya de se justifier :

"Oh non, je dessine vraiment super mal ! Et je suis désolée de t'avoir dessinée dans ce massacre. Les pas de danse ne sont pas corrects, j'aurais du faire ça plutôt comme ça..." elle s'arrêta un moment et ajouta "Bon, on va oublier ça... Ok ?"

Je sentis alors que ce n'était pas du tout une fille qui avait confiance en elle. Elle ne voulait pas assumer son talent et je trouvais cela vraiment dommage. Pourtant, les pas étaient bien dessinés, déliés, ça se voyait qu'elle s'y connaissait un minimum en danse pour pouvoir savoir exactement qu'elle inclination il fallait pour telle ou tel mouvement et je me demandais si elle ne pouvait pas m'aider à apprendre à danser ?

"Pourquoi dis-tu que se serait un désastre ? Tu ne sais pas danser ? Ou est-ce que tu n'aimes pas ?"

Au moins, elle avait deviné la source du problème et je lui expliquais :

"Je ne vois pas pourquoi tu te rabaisses autant. Crois moi, je suis plutôt quelqu'un de franc et tu devrais me croire. Je ne suis peut-être pas bien placé pour te le dire mais tu as un vrai talent pour le dessin !"

J'avais essayé de la mettre en confiance et j'espérais que c'était réussi. Je trouvais les gens qui n'avaient pas confiance un peu ridicules sans vouloir être méchante. Car il n'arrivait pas à sentir leur vrai force et je me lançais un défi. Si je l'aidais à croire en elle. Mais je continuais :

Si tu peux faire les pas de danse c'est que tu t'y connais un peu... Non ? Tu vois la danse et moi ça fait deux. Je préfères d'ailleurs la danse dans l'eau pour te dire ? Et toi ?"

Je ne sais pas pourquoi j'avais engagé la conversation sur la natation synchronisé. C'était un merveilleux sport que j'adorais mais il n'était pas vraiment commun auprès des sorciers. Et puis, j'étais venu ici pour danser :

"Je pourrais te demander un service ? Sans attendre sa réponse, je lui dis "Est-ce que tu penses, que tu pourrais m'apprendre à... à danser ?"

Je croisais les doigts pour qu'elle dise "oui", elle avait l'air super gentille et pouvait s'avérer être un bon professeur, et une bonne danseuse, même si je pense qu'elle ne l'avouerait jamais.

"D'ailleurs, comment t'appelles-tu ? Moi, c'est Maude, de première année à Serdaigle pour te servir !"

Et je m'inclinais à la manière des princes en riant.

Mau'
*Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité.*
*Nous sommes tous des étoiles, il nous suffit juste d'apprendre à briller*
*Écrire c'est ranger le désordre que l'on a dans la tête*

Ouille, j'ai des ampoules !

Mary regarda intensément la jeune Serdaigle. Elle ne la connaissait pas, et pourtant, elle lui disait déjà de ne pas se rabaisser elle-même. Cette foutue non-confiance en elle se voyait-elle tellement ? Pourtant, cela réchauffa le cœur de la jeune Gryffondor qui avala le compliment avec la plus grande reconnaissance.

- Merci, c'est vraiment sympa... Mais je vais le retravailler il sera encore mieux !

Mary sourit à sa camarade juste avant que la sa camarade engage la conversation sur... De la natation synchronisée ? Mary n'en avait jamais fait mais une amie moldue à elle, l'avait invitée une fois à son spectacle. Elle se basa donc sur le peu qu'elle avait vu pour répondre de manière à peu près correcte.

- Tu fais de la natation synchronisée ? C'est cool ! J'avais une amie qui en faisait, elle m'avait même invitée à venir la voir danser. C'était vraiment beau, elles avaient franchement bossé.


Puis, son interlocutrice lui demanda si elle savait danser avant de lui suggérer de pouvoir lui apprendre à danser.
En effet, Mary savait danser. Mais... Quelle danse voulait-elle apprendre ? Elle était bien sur tout à fait d'accord, d'autant plus que sa camarade semblait très sympa et qu'elle pouvait certainement passer un très bon moment. Mais si elle voulait se voir enseigner le Hip-Hop cela allait plus compliqué que prévu...

- Dis-moi, quel genre de danse veux-tu apprendre ? Si c'est de la danse de salon ça peut encore aller mais toutes danses modernes c'est pas trop mon truc...


Elle décida donc de lui poser la question mais à ce moment là, l'apprentie danseuse s'inclina en se présentant d'une manière... Originale. Alors, Mary voulut faire de même et décliner son identité de manière tout aussi extravagante que la prénommée 'Maude'.

- Enchantée de faire votre connaissance ma gente dame Maude ! On m'appelle Mary Middlebrooks, et il parait que je sois en première année d'étude magiques à Gryffondor.

Pour réussir son entrée en matière, Mary prit une voix très soutenue et, tout en se levant de sa chaise, s'inclina à son tour. Sans oublier de balancer ses bras sur les cotés avant de... Se prendre les pieds dans la chaise et de tomber à la renverse.
La jeune Gryffondor plongea dans un fou rire des plus incontrôlables.

- Tu as vu quelle prof de danse tu va avoir ?!


Ces présentations peu attendue donnait un spectacle des plus étrange dans ce coin de la salle. Mais les deux jeunes filles ne firent pas attention à leur semi-ridicule et se contentèrent de pouffer, se délectant de la situation.

1ère Année Devoirs
1ère Année Rp
"Le timide veut plaire, et craint trop de déplaire."

Ouille, j'ai des ampoules !

Elle fut vraiment contente de mon compliment sur le dessin car elle répondit qu'elle allait y retravailler. Elle avait encore du mal à faire confiance à ce qu'elle faisait malgré cela elle était quand même agréable et gentille. Puis elle engagea la conversation sur un spectacle d'une amie. Je me souvins des fois où je m'entrainais avec ma troupe. J'adorais ce sport ! Je me souvins que j'avais du arrêter quand je tombais malade à mes dix ans. Cette pensée me donna envie de vomir et je fus contente quand elle me reposa une question en me demandant quelle danse je voulais apprendre. Au moins, elle s'y connaissait en danse de salon. Puis après ma petite présentation, elle le fit à son tour. Mary Middlebrooks, de Griffondor. Sa présentation était aussi originale que la mienne qu'elle éclatait d'un rire cristallin très agréable. Il était tellement communicatif que nous rîmes toutes les deux comme des folles. Nos voisins de banc nous regardâmes tellement bizarrement que nous arrêtâmes quelques instants après. Elle me demanda alors :

- Tu as vu quelle prof de danse tu va avoir ?!

Oui, elle était un peu fofolle mais c'était très amusant d'être avec elle et sa "folitude" collait bien avec mon caractère. Nous pouffâmes un peu et j'engageais :

"Oui, tu peux en être sûre Mary ! J'ai remarqué, mais ça me plait parfaitement. Je sens que ce cours sera plutôt marrant, je laissai un petit temps, puis je toussotai en essayant de prendre un air sérieux, alors ma chère professeur, reprenons notre sérieux, pourriez-vous apprendre à votre princesse d'élève une danse de salon bien connue qui est la valse !"

Je stoppais nette. Ma phrase sonnait tellement faux qu'elle était à mourir de rire. Les longs gloussements que nous poussâmes nous faisait passer pour des échappés d'asile mais rire n'avait pas de prix. Puis je repris mon sérieux en toussotant de nouveau puis je m'avançais vers la piste de danse. Je lui expliquais un peu les pas que j'avais commencé à apprendre hier. Je me demandais alors ce qu'elle devait penser et comment elle n'avait pas pu rire devant ma piètre prestation. Alors je lui dis :

"Comment fais-tu pour ne pas rire devant aussi peu de légèreté, en dirait un éléphant qui danse ? Je suis sûre que je peux faire mieux mais je ne sais pas comment faire ?"

J'espérais qu'elle affirmerait sinon je me retrouverais dans le même qu'à qu'elle. Ne pas connaître mes talents cachés. Puis, je lui posais une nouvelle question :

"Tu penses qu'il y aura un bal de Noël cette année ? Parce que moi, j'ai un avis mitigé, j'en ai envie pour connaître l'ambiance agréable mais aussi j'ai envie de rentrer chez moi. Et toi ?"

J'attendais sa réponse car je ne voulais pas être la seule à avoir, un peu le mal du pays, c'était un peu une situation inconfortable d'avoir deux maisons. Les Serdaigle et ma maison de Ipswich.

Mau'
*Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité.*
*Nous sommes tous des étoiles, il nous suffit juste d'apprendre à briller*
*Écrire c'est ranger le désordre que l'on a dans la tête*

Ouille, j'ai des ampoules !

Maude rit avec Mary, qui eut la confirmation que cette fille était vraiment sympa. Sa camarade lui fit remarquer avec humour qu'elles n'étaient pas très sérieuses jusque là, tout en prenant une voix cérémonieuse. Malheureusement le résultat n'était pas tout à fait celui escompté puisque les deux jeunes filles eurent encore plus envie d'éclater de rire.
Finalement Maude s'éloigna de la table pour s'avancer vers la piste de danse, tout en indiquant à Mary qu'elle souhaitait apprendre la valse. La jeune Serdaigle commença à expliquer qu'elle avait déjà commencé à apprendre de son côté quelques pas qu'elle montra sans plus attendre. Sa coach la regardait avec beaucoup d'attention, avant que sa camarade ne s'arrête brusquement et la regarde d'un air ahuri. Elle lui demanda comment elle a pu ne pas rire, en se qualifiant d'éléphant dansant. La métaphore fit rire la Gryffondor qui s'amusa à lancer une réponse toute aussi imagée.

- Oh non ! Pourquoi un éléphant ? Je dirais plus un panda qui aurait hérité de la grâce d'une danseuse étoile ! Allez je plaisante, je rigole pas parce que y'a pas à rigoler c'est tout.

Elle offrit un grand sourire à Maude.

- Et aussi parce que c'est vachement bien, toi qui te définis par 'éléphant dansant' ! Tu danse vraiment bien déjà mais... T'es-tu déjà entrainée avec un ou une partenaire ? Savoir les pas seuls c'est bien, mais savoir les replacer et se coordonner avec son partenaire c'est encore mieux !


Elle s'autorisa un petit gloussement, avant d'écouter les questions de Maude, questions qui semblait la tarauder. Elle lui fit part d'une question qu'elle même s'était posée ; Y aura-t-il un bal de Noël cette année ? Les rumeurs allaient à tout va mais, finalement, personne n'en savait rien. Elle lui avoua donc qu'elle trouvait l'idée plutôt séduisante, mais aimerait quand même bien rentrer chez elle pour Noël. Mary ne pouvait que la comprendre mais ne partageait pas ce dernier avis.

- Je ne sais pas si il y aura un bal cette année, c'est très compliqué à dire. On entend de tout dans les couloirs mais j'ai décidé de ne pas trop donner d'importance aux racontars qui circulent plus vite dans l'école que des joueurs de Quidditch sur leurs balais. Après pour ce qui est de rentrer à la maison... Disons que je préfère être ici que chez moi même si ça me fait un peu de peine pour mes parents. Mais bon, tant pis ! On commence à s'entraîner ?

Mary regarda Maude d'un air joyeux avant de s'avancer à son tour sur la piste.

1ère Année Devoirs
1ère Année Rp
"Le timide veut plaire, et craint trop de déplaire."

Ouille, j'ai des ampoules !

Mary rit de mon jeu de mots et fit une jolie réponse me qualifiant d'un panda héritant de la grâce d'une danseuse étoile. Cette phrase me fit sourire ! Elle m'expliqua qu'il n'y avait rien de drôle car il parait que je me débrouillais plutôt bien. En me demandant si je m'étais déjà entrainé avec un partenaire :

"Non, je n'ai jamais essayé. J'ai juste appris les pas mais je n'ai jamais expérimenté ! Je suis sûre que ça sera super car tu as l'air d'être une super prof !"

Puis elle répondit à ma question sur la rumeur du bal de Noël. Elle semblait déjà avoir entendu cela quelque part dans les couloirs , un peu partout sans ce préoccupé plus que cela. Elle préférait être à Poudlard mais ça lui faisait un peu de peine pour sa famille. Je la comprenais ! J'adorais ma famille mais maintenant que je mettais mise dans le rythme de Poudlard, j'adorais cette école et j'avais envie d'y rester toute ma vie. Faire de nouvelles rencontres, suivre des cours passionnants, pouvoir faire de la magie, j'adorais. Je n'imaginais plus ma vie sans le monde des sorciers. Mais faire un bal des sorciers, ça devrait être super, une occasion exceptionnelle. Et il fallait être prête !

"Je te comprends Mary ! Avec toutes les rumeurs qui courent, on ne peut être sûre de rien tant qu'on a pas été prévenu par une personne qui a de bonnes sources. Mais faire un bal serait super mais j'ai quand même envie de rentrer chez moi avec toute ma famille. Elle me manque tant !"

Je baissai un peu les yeux et décidais de reprendre ma bonne humeur et m'exclamai :

"Bon, allez professeur ! Continuons notre entraînement, votre soi-disant panda au allure gracieuse de danseuse étoile veut faire des progrès. Si nous combinions un peu les pas avec votre savoir et que nous dansions un peu ensemble pour nous entrainer. Qu'en pensez-vous ?"

Je souris, puis je ris un peu. Avec Mary, je me sentais relâchée, sa timidité mêlait à sa joie et à son humour était très agréable et apprendre la danse avec elle était un plaisir car elle ne me jugeait pas et était encourageante et gentille. J'espérais bien m'en tirer après cette séance.

Mau'
*Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité.*
*Nous sommes tous des étoiles, il nous suffit juste d'apprendre à briller*
*Écrire c'est ranger le désordre que l'on a dans la tête*

Ouille, j'ai des ampoules !

Maude répondit qu'elle n'avait jamais dansé avec un partenaire. Mary rit intérieurement à cet aveu qui promettait pour la suite !
Puis elle acquiesça elle aussi sur le fait de ne jamais trop croire les rumeurs avant d'avouer que sa famille lui manquait... Mary se sentit mal tout d'un coup.
Finalement sa camarade repris sa bonne humeur en demandant à sa professeur improvisée une danse qui l'était toute autant. Elle s'approcha de son élève et décida que, pour le contexte et si il y avait un bal de Noël, il faudrait qu'elle prenne la place du garçon.

- Mais vous allez faire beaucoup de progrès, j'en suis convaincue ma jeune Padawan ! Commençons avec une mise en situation puisque tu as déjà les pas.


Elle s'approcha de sa camarade et lui pris ses deux mains.

- D'abord, tu va mettre ta main gauche sur l'épaule de ton partenaire ou plutôt sur le début du bras. La main droite va venir tenir la main gauche de l'autre personne. Mais ça tu savais déjà non ?

Pour illustrer ses propos, elle intima à Maude les endroits ou placer ses mains. Elle remarqua que sa camarade n'était pas très à l'aise, ou alors très concentrée, et décida de poser la question ; pour être quand même sûre.

- Est-ce que ça va ?

Elle espérait que ses explications n'était pas trop floue pour Maude et attendait plus qu'impatiemment la suite de la leçon qui promettait d'être très drôle si Maude ne se trompait pas en qualifiant sa danse de soi-disant 'calamité'

1ère Année Devoirs
1ère Année Rp
"Le timide veut plaire, et craint trop de déplaire."

Ouille, j'ai des ampoules !

Mary me proposa alors de faire une mise en situation où elle jouerait le garçon. Je trouvais cette idée excellente. Ça pourrait même être très amusant ! Elle se rapprocha un peu plus de moins et prit mes deux mains. Elle m'expliqua alors qu'il fallait que je mette ma main gauche sur son épaule puis la droite pour tenir sa main gauche à elle. Nous exécutâmes en même temps ses gestes maladroits en riant. Je n'étais pas vraiment à l'aise et Mary le remarqua tout de suite car elle demanda :

"Tout va bien ?"

Je lui répondis alors en gardant ma position :

"Eh bien, je suis juste pas vraiment habitué à danser. C'est un peu nouveau, puis avec une pointe d'humour dans la voix. Mais pour vous faire plaisir professeur, je ferais tous les efforts possibles !"

Je m'autorisait alors un clin d'oeil et un sourire malicieux. Mary était vraiment une super prof en même temps, elle permettait de me sentir en confiance, je pouvais faire toutes les blagues que je voulais, je savais qu'elle ne me jugerait pas. Je savais également qu'à la fin de cette séance j'aurai appris à danser et je me serais bien amusé. Je lui dis alors :

"On commence la répétition ? Je me sens fin prête à te montrer tous mes efforts !"

Je lui souris et nous commençâmes à danser. Au début, les premiers pas furent un peu hésitants et puis nous prîmes un peu plus confiance. Je lui marchais sur les pieds deux ou trois fois en riant pour montrer ma gêne et ensuite nous tournoyâmes dans un petit espace. J'étais très contente de notre petite répétition et à la fin de notre temps de danse. Je lui saluais comme une princesse qui vient de terminer sa danse avec son prince charmant. Je lui dis alors après m'être relevé :

"Alors ? C'était comment ? Moi, je pense que je me suis plutôt bien débrouillé !"

Je lui souris alors. Je ne m'étais pas si mal débrouillé que cela. Moi qui pensait être un éléphant dansant, je ressemblais plus au panda danseur étoile, j'en étais même plutôt contente.

Mau'
*Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité.*
*Nous sommes tous des étoiles, il nous suffit juste d'apprendre à briller*
*Écrire c'est ranger le désordre que l'on a dans la tête*

Ouille, j'ai des ampoules !

Maude me répondit qu'elle n'était pas habituée à danser comme c'est totalement nouveau pour elle. Les deux filles continuèrent à danser pendant quelques minutes, entravées par pas hésitants, des éclats de rire et des pieds écrasés. Elle débutèrent tout doucement et, au fil du temps, commencèrent accélérer le tempo. Mary s'amusait beaucoup et remarquait que Maude faisait des progrès à vue d’œil.
Après avoir dansé quelques temps les deux jeunes fille s'arrêtèrent et, après s'être magnifiquement saluée, la Serdaigle demanda à sa professeur improvisée ( et sans réels diplômes à part celui de la professeur qui a le zygomatique le plus facile de l'univers ) si elle avait fait des progrès.

- Oui ! Tu t'en sors super bien maintenant ! Rien à voir avec ce que tu faisais au début.

Et elle le pensait vraiment. Les pas hésitants du début de la chorégraphie avaient disparus et avaient laissé place à une danse assurée et dynamique. On voyait à présent une Maude qui prenait confiance en elle quand elle dansait et cela faisait plaisir à voir pour Mary.
Pour une fille qui venait de commencer la danse, elle serait fin prête si on annonçait la surprise d'un bal de Noël.

- Je pense que tu es totalement prête si jamais un garçon t'invite à danser ! Ou une fille d'ailleurs !

Mary gloussa tout en sachant que sa remarque tenait la route... Si elle voulait savoir danser, c'était pour danser avec quelqu'un non ?

- C'est vrai ça, on ne danse pas seule ! Tu ne t'entraînerait pas pour quelqu'un en particulier ?

La jeune Gryffondor s’esclaffa ne sachant même pas si elle était tombée juste. Mais, ne voulant pas mettre sa camarade mal à l'aise, elle lui laissait la possibilité de ne pas répondre si elle ne le voulait pas. En tout cas c'est avec grand plaisir qu'elle re-danserait avec Maude si cette dernière avait besoin d'un deuxième cours !

1ère Année Devoirs
1ère Année Rp
"Le timide veut plaire, et craint trop de déplaire."

Ouille, j'ai des ampoules !

À la fin de notre danse, Mary m'encouragea grandement. Je sentais que nous étions en confiance, je sentais les progrès grandissants que j'avais fait depuis y hier soir. J'étais plutôt contente de moi, j'aimais réussir ce que j'entreprenais et je faisais tout pour réussir. Et puis, la détermination et le travail payait ? 

Elle m'assura que si j'étais invité à danser par une quelconque personne, je serais tout à fait prête. J'en étais convaincu, j'espérais maintenant très fort dans mon esprit qu'un bal de Noël est lieu dans cette magnifique salle, qui serait je le pense encore plus belle avec les décorations à rajouter.  Puis elle me posa une question qui me fit rougir malgré moi :

"- C'est vrai ça, on ne danse pas seule ! Tu ne t'entraînerait pas pour quelqu'un en particulier ?"

Je lui répondis en un rire et un clin d'oeil même si j'avais une petite pointe de gêne dans la voix :

"Euh, pas vraiment ! C'est juste que je n'aimerais pas être le boulet de service si il advient qu'il y est un bal et encore moins si j'y participe, surtout avec une personne que j'aime bien !"

Avec une pointe de curiosité, je lui demandais :

"Et toi Mary ? Aurais-tu quelqu'un avec qui tu t'entrainerais en particulier lors du bal de Noël ?"

Et puis, je me rendis compte que nous avions passé un bon moment à nous entrainer toutes les deux sans que j'en sache davantage sur sa personnalité sur elle-même omettant le fait qu'elle était une superbe professeur :

"Et toi, tu aimes faire quoi à part aider des éléphants en tutu à danser ?"

Je dis cela en riant pour bien détendre l'atmosphère.

Mau'
*Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité.*
*Nous sommes tous des étoiles, il nous suffit juste d'apprendre à briller*
*Écrire c'est ranger le désordre que l'on a dans la tête*

Ouille, j'ai des ampoules !

Avec un tout petit peu de gène dans le grain de sa voix Maude répliqua qu'elle ne s'entrainait pour personne en particulier. Mary la regarda avec un regard d'inspectrice de police et la fin de la phrase de son amie la rendait curieuse encore plus... Elle gloussa avant d'ajouter

- Alors on veut juste quitter son costume d'éléphant en tutu ? Ou panda danseuse étoile c'est toi qui voit ! Si tu participe à un bal avec 'quelqu'un que tu aime bien' ? Ummm... Intéressant dites m'en plus mademoiselle...

Elle rit librement avant de se rendre compte qu'elle mettait peut-être Maude mal-à-l'aise.

- Excuse-moi, tu trouve ça peut-être gênant...


Peu après sa camarade lui retourna la question. En fait, il n'y avait personne pour qui elle s'entrainait puisqu'elle ne savait même pas avant d'entendre les rumeurs qu'il y aurait peu être un bal...

- Non, je ne m'entraine pour personne en particulier... En fait c'est mes parents qui m'apprennent à danser depuis que je suis petite alors je ne 'm'entraine' pas vraiment souvent. En encore moins avec Poudlard.

Finalement Maude lui demanda ce qu'elle aimait faire à part danser. C'est vrai que les deux filles n'avait pas beaucoup discuté d'elles depuis qu'elle s'était rencontrée... En y réfléchissant bien depuis seulement maintenant peut-être une heure et par hasard autour d'un dessin !

- Hmm, à part aider les damoiselles en détresse... Je dessine un peu, j'écris beaucoup. Et je pratique quelques sports moldus. Et ça doit être à peu près tout ! Et toi ? Que fait tu de ton temps libre à part t'entrainer dans une salle de bal ?

1ère Année Devoirs
1ère Année Rp
"Le timide veut plaire, et craint trop de déplaire."

Ouille, j'ai des ampoules !

La jeune Gryffondor était vraiment très sympathique. Elle essayait de me mettre à l'aise et m'avait appris à danser. Je trouvais cela vraiment merveilleux à Poudlard, faire de nouvelles rencontres et profiter de chaque instant en apprenant toujours plus de choses. Après ma réponse, elle rit un petit peu plus me dit, d'un air un peu coupable :

- Excuse-moi, tu trouves ça peut-être gênant...

C'est vrai que je n'étais pas vraiment habitué à discuter avec des personnes que je ne connaissais pas plus que cela de mes goûts ou encore de personnes que "j'aimais bien". Mais ça ne me m'était pas du tout mal à l'aise et j'essayais de rassurer Mary :

-Pas de soucis Mary ! C'est juste une discussion innocente, je ne vais pas prendre la mouche aussi facilement que encore mieux me tourner les sangs pour cela, ne t'en fais pas !

Je lui fis un petit sourire en appuyant mes propos, je voulais instaurer un climat bienveillant et amical entre nous deux et mettre les choses au clair ne posait pas de problèmes. En essayant de la rassurer, j'écoutais sa réponse :

- Non, je ne m'entraine pour personne en particulier... En fait c'est mes parents qui m'apprennent à danser depuis que je suis petite alors je ne 'm'entraine' pas vraiment souvent. En encore moins avec Poudlard.

Je comprenais parfaitement. Tous les parents transmettaient des petites choses à leur enfant. Les miens m'avaient donnés leur goût pour la lecture, mon père pour la musique et ma mère pour la natation. Il n'avait d'ailleurs jamais essayé de m'apprendre à danser. 

Il était également vrai qu'à Poudlard, la liberté de pratiquer nos loisirs quotidiens n'étaient pas la même, de part le rythme scolaire et le château différent de nos maisons. Depuis que j'avais quitté ma famille, je n'avais jamais nagé, je n'avais jamais joué de piano. Toutes mes passions avaient été laissés de côté pour d'autres occupations. Certes elles me manquaient, mais dans la vie, il fallait apprendre à vivre de nouvelles expériences, découvrir des choses et laisser du temps avant de reprendre d'autres activités :

-Je comprends parfaitement ! Tes parents t'ont donc transmis leur passion pour la danse n'est-ce pas ?

En attendant pas sa réponse, j'essayais de détourner un peu la conversation sur autre chose. Nous avions terminé notre leçon de danse et nous nous étions installé à côté de la piste pour discuter. J'avais une petite bouteille d'eau dans laquelle je bus un peu d'eau pour m'hydrater. J'entendis alors la réponse de la lionne :

- Hmm, à part aider les damoiselles en détresse... Je dessine un peu, j'écris beaucoup. Et je pratique quelques sports moldus. Et ça doit être à peu près tout ! Et toi ? Que fait tu de ton temps libre à part t'entrainer dans une salle de bal ?

Le dessin, l'écriture, sans vouloir me tourner vers les stéréotypes de maison, ses centres d'intérêts étaient drôlement ressemblant à ceux des aiglons. Elle avait même des passions créatives que je n'avais pas en bonne Serdaigle que j'étais mais sans vouloir le contredire, le Choixpeau ne se trompait jamais !

-Décidément tu as des passions drôlement tournés vers la créativité, comme une Serdaigle ! Je ne dis pas cela méchamment mais je trouve cela plutôt marrant !

Je laissais une petite pause entre cette phrase et celle que j'allai formuler après. J'espérais vraiment que Mary ne le prendrait pas mal. Elle était très gentille mais elle pouvait mal réagir. 

-Contrairement à toi, je ne sais pas vraiment dessiner, mais j'aimerai beaucoup apprendre. Sinon, je suis une lectrice aguerrie, j'adore me plonger durant des heures dans des ouvrages pour en lire leur histoire. Je suis également une pianiste, la musique est un peu ma passion, ma raison d'être, je trouve merveilleux les milliards de mélodies qui peuvent être créer rien qu'à partir de quelques notes ! Dans le monde moldu, je pratiquais la natation, je me sens très bien lorsque je suis dans l'eau, cette sensation est tellement agréable ! Durant mon temps libre, j'essaye de faire mes devoirs, d'être avec mes camarades et amis et de profiter un maximum de Poudlard et de mon état de sorcière.

Voyant que je parlais un peu beaucoup, même beaucoup trop, en monopolisant la parole, je lui retournais alors une autre question :

-Sinon, tu étais habitué à la Magie où tu as découvert cet univers en recevant ta lettre ?

Puis me souvenant qu'elle avait peut-être soif et que je buvais devant elle. Je lui proposais si elle voulait bien un peu d'eau que j'avais dans une autre bouteille qui se trouvait dans mon sac :

-Désolé si j'ai été un peu mal polie ! Tu veux bien de l'eau dans mon autre bouteille non entamé ?

Je lui tendis la bouteille d'un air bienveillant en attendant également sa réponse.

Mau'
*Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité.*
*Nous sommes tous des étoiles, il nous suffit juste d'apprendre à briller*
*Écrire c'est ranger le désordre que l'on a dans la tête*

Ouille, j'ai des ampoules !

Je suis absolument désolée de cette beaucoup TROP longue absence mais je pense reprendre activment comme avant à la nouvelle année scolaire. Encore désolée Maude, pourtant j'adore écrire avec toi !

Mary écoutait attentivement sa camarade dé-dramatiser la situation. Maude était vraiment quelqu'un de très compatissant et la Gryffondor était persuadée que plusieurs autres de ses amies moldues lui aurait fait des remarques déplaisantes.
Maude lui fit remarquer que ses passions étaient très tournées sur des passe-temps créatifs : comme les Serdaigles.

- Pas faux ! Mais je ne me suis jamais posé la question de pourquoi... Mais je ne remet pas en cause la décision du Choixpeau, je suis très bien à Gryffondor.

La Serdaigle lui appris ensuite qu'elle adorait lire, apprendre, jouait du piano et pratiquait la natation. Intéressant ! Mary aimait beaucoup lire aussi mais n'avait jamais fait de natation, il était temps de se renseigner !

- Tu fais de la natation ? Oh, comme j'aurais aimé moi aussi ! Mais mes parents ne veulent pas... Surtout ma mère d'ailleurs. Et je ne sais pas pourquoi. Mais bon, tu es forte ?

Elle décida également d'approfondir le sujet de la lecture. Mary lisait toutes sortes de romans et pourrait s'éterniser à parler de l'un deux. Elle en était tellement passionnée qu'elle avait commencé depuis petite à écrire des histoires, d'enfant bien sûr.

- Dis moi, qu'est ce que tu lis ? Tu as un style préféré ?

Puis elle se rendit compte qu'elle posait quand même beaucoup de questions. Alors préféra en faire la remarque, pour en avoir le cœur net.

- Dis-moi si jamais je pose trop de questions ou si ça devient trop intime j'arrêterais d'accord ?

La jeune Gryffondor aimait trop ce moment pour le gâcher avec ses stupides maladresses et Maude paraissait si gentille qu'elle espérait déjà la revoir pour qu'elle puissent encore avoir des discutions comme celle-ci. Mary sentait qu'elle pouvait autant bien rire que discuter sérieusement avec Maude ; et c'est une des qualités qu'elle recherchait quand elle faisait des rencontres.

1ère Année Devoirs
1ère Année Rp
"Le timide veut plaire, et craint trop de déplaire."