Salons privés

Inscription
Connexion

Rencontre nocturne  PV 

Il était 19h tapante, Flora venait de terminé ses achat scolaires, c'est sous le nuit tombante qu'elle rentra au chaudron baveur, elle marchait d'un pas lent et était vêtu d'un pull au col Claudine ainsi qu'une jupe noire, elle passa la porte, intimidé, -l'établissement sentait l'alcool- et avança vers le comptoir entre les sorciers qui révisait, ceux qui buvait et ceux qui discutait entre amis, a quelque mètres du comptoir elle se fit abordé par un sorcier complétement ivre
"S-s-saluuuuut" dit le sorcier qui avait trop bu
Flora répondit d'une voix timide "bonjour..." puis elle continua sa marche.
elle n'eu a avancé seulement de quelques metres avant d'atteindre le comptoir, cependant, celui-ci était plus haut qu'elle, elle du sauté plusieurs fois avant de retenir l'attention de l'un des serveurs
"Salut, mam'zelle, qu'est ce que je te sers ?"
Elle répondit d'un voix intimidant par le fait de ne pas voir son interlocuteur
"J-je voudrais une chambre pour la nuit s'il vous plait..."
"D'accord" 
le serveur prit une clef et l'a donna a Flora, quand la jeune fille regarda la clef il y vit inscrit le numéro 4, elle monta les escaliers dont chaque marche grinçait et arriva dans le couloir de l'étage, elle chercha la chambre n°4, elle ouvrit la porte et entra dans la chambre.
Il n'y avait qu'un seul lit dans la chambre, ce qui était amplement suffisant, elle posa ses valises dans la chambre et se jeta sur son lit

tout est possible, tant qu'on a assez de cran

Rencontre nocturne  PV 

C'était incroyable, encore mieux que dans tous ses rêves: des balais volants, des grimoires magiques, des chapeaux de sorciers et surtout, surtout, une baguette magique! Rien que pour elle! 31,5 cm en bois de noyer et plume de phénix!

Mélisandre venait d'entrer pour la première fois dans le monde des sorciers pour faire ses achats de fournitures et préparer son entrée à Poudlard. Venue avec sa mère, tout aussi ébahie qu'elle, elles avaient parcouru le chemin de traverse, passant de boutiques en boutiques et faisant l'acquisition de tout le nécessaire. Le soir venu, Mélisandre était toujours aussi excitée qu'à son arrivée et pour en profiter plus longtemps, sa mère lui fit cadeau d'une nuit dans la célèbre auberge d'une monde des sorciers: le chaudron Baveur.

Pénétrant dans la taverne, d'apparence miteuse mais très prisée d'après le monde présent dans la salle, les deux Irlandaises s'approchèrent du comptoir, évitant l'haleine au whisky pur feu des nombreux alcooliques affalés au Bar et demandèrent une chambre.
Une grosse clé en argent portant l'étiquette: "Chambre 12" leur fut donnée et grimpant les escaliers en tirant leurs énormes valises derrière elles. Parvenue au 1er étage, elle vagabondèrent quelques temps dans les couloirs sombres et parvinrent enfin devant la porte en bois desservant la chambre qui leur avait été attribuée. Elle y trouvèrent une petite chambre simple avec deux lits séparés bordés d'un drap blanc. Une table mangée par les mites se dressait vaillamment dans un coin et une petite porte blanche donnait accès à la salle de bain.

Mélisandre s'installa sur le lit de droite, songeant à la merveilleuse journée qu'elle avait passé. Puis elle décida de prendre l'air. Elle vagabondait dans les couloirs quand un petit cri survint d'une chambre dont la porte était restée entrouverte. Mélisandre ne sut déterminer si ce cri était un cri terrifié, surpris ou joyeux, elle s'avança tout de même, prudemment, et regarda par l'entrebâillement de cette porte, où le numéro quatre était gravé....