Salons privés

Inscription
Connexion

Pauvres Cracmols  PV Maude.B 

27 décembre 2043

Anabelle était confortablement installée dans un des salons privés du Chaudron Baveur dans un fauteuil moelleux, dans lequel elle s'enfonçait mollement, devant une jolie cheminée où un feu de bois crépitait doucement. Il y avait en face d'elle, dans un autre fauteuil tout aussi moelleux, deux de ses frères -la fratrie Franck étant très nombreuses- Isaac et Jacob. Tout deux étaient Cracmols et le vivaient plus ou moins bien.
Leur mère avait lu, une semaine plus tôt, dans la Gazette du Sorcier, dont elle était une fervente lectrice, une annonce. Cette annonce disait qu'au Chaudron Baveur, les Cracmols qui le souhaitaient et leurs familles étaient conviés à en parler à d'autres personnes dans le même cas. Esther Franck avait absolument tenu à ce que ses deux fils y aillent et emmènent par la même occasion Anabelle, puisqu'elle travaillait jusque tard le soir et qu'ils devaient prendre soin de leur soeur cadette.
Ils étaient arrivés tous les trois en transplanant et Anabelle était donc dans un fauteuil, une petite assiette contenant des biscuits et des pâtes de fruits posée sur une table basse en bois, à attendre qu'une famille vienne les voir. Pour l'instant, aucune n'était venu leur parler et ils s'était gavés de sucreries en se demandant si ils n'allaient pas renter chez eux, Isaac n'étant de toutes façons pas très emballé par la rencontre. Il n'avait jamais été très à l'aise de parler de lui et du fait qu'il était Cracmol en général, une des raisons qui l'avait ammené à habiter Londres seul.
Ils étaient tout trois en train de chercher un plan pour partir tout en faisant croire à leur mère qu'ils y étaient allés, quand une jeune fille aux cheveux bouclés accompagnée d'un très jeune garçon , sans doute son frère se dirigea vers eux. Anabelle ne la reconnut pas toute suite. C'était une élève de Serdaigle avec qui elle avait quelques fois discuté depuis le mois de l'année. Anabelle lui adressa un timide sourire, attendant la suite. Ses frères saluèrent les deux nouveaux venus d'un signe de la main.

@Maude Bailey
Dernière modification par Anabelle Franck le 3 février 2019, 0 h 58, modifié 1 fois.

Absence totale pour une durée indéterminée
∆Troisième année rp et devoir Acolyte fromagovore d'Eileen
"ce ne sont pas ceux qui parlent le mieux qui ont les meilleures choses à dire" proverbe chinois

Pauvres Cracmols  PV Maude.B 

RÉUNION ENTRE FAMILLES DE CRACMOLS

Votre enfant est un Cracmol, il le vit très mal ou encore tout le contraire. Vous êtes conviés à des rencontres entre familles qui auront pour but pour les enfants de ne pas ses sentir trop seul en rencontrant des personnes comme eux. Pour leur famille, ce sera un moyen de discuter de méthode d'éducation et d'en apprendre un peu plus sur les autres familles qui vivent dans cet univers.

Nous vous convions alors à des rencontres entre familles pour discuter de ce sujet tabou ou pas du tout. Amenez votre bonne humeur !

Cette réunion aura lieu le 27 décembre, dans les différents salons privés au Chaudron Baveur à Londres entre 14 h et 18 h 30.
LIGUE POUR L'AIDE À L'ÉMANCIPATION DES CRACMOLS (la LAEC)

Tomas Bailey, alias papa, avait lu cet article en consultant la Gazette du Sorcier comme à son habitude. Il avait alors appelé son jeune fils de neuf ans, Scott Bailey, mon petit frère, le Cracmol de la famille. À la fin de la lecture de ce mot, il avait sourit avec bienveillance à mon cadet en lui proposant d'y participer. Le jeune garçonnet était alors partit en courant se réfugier dans ma chambre en pleurant. J'avais alors passé l'après midi à le réconforter et en lui faisant passer tous les bons côtés de cette rencontre. Il allait enfin pouvoir connaître des enfants comme lui, il allait enfin pouvoir s'accepter comme il était. À la fin de ma séance pour le convaincre, il m'avait alors dit :

"J'acceptes à une seule condition !"

J'avais alors rétorqué en riant avec un sourire malicieux en fixant ses yeux bruns : "Laquelle ?"

"Que tu sois la seule à m'accompagner car tu es la seule à vraiment me comprendre !"

J'avais accepté et c'est de cette manière que je me retrouvais avec mon petit frère adoré devant l'enseigne du Chaudron baveur. Papa et Jean, son frère jumeau était reparti vers des boutiques de Quidditch et maman et Lola était allé rendre visite à une amie. Nous nous retrouvâmes alors tous les deux seuls pour l'après-midi. 

Nous pénétrâmes dans le bar en cherchant les salons privés. Soudain, nous arrivâmes au salon qui nous était affrété, le salon numéro deux. Nous entrâmes tous les deux avec hâte. Je voyais bien que Scott avait hâte de rencontrer d'autres personnes. Moi, j'espérais trouver quelqu'un de mon âge qui serait à Poudlard avec qui discuter. Soudain, j'aperçus deux jeunes hommes dans la salle et une fille, assise dans un fauteuil qui semblait très moelleux, que je reconnus tout de suite. Anabelle Franck ! Je l'avais croisé quelque fois, je l'avais également vu dans les tribunes et nous avions discuté de tout et de rien. Je fus alors contente et je dis de ma voix claire en entrant :

"Bonjour tout le monde !"

Je m'approchais des deux garçons en leur présentant mon frère. Soudain, pour la première fois depuis que Jean avait fait sa manifestation, j'aperçus les yeux de Scott tout particulier. Un éclat de bonheur ! Puis je pris un gâteau dans l'assiette sur la table en bois, j'approchais un fauteuil identique à celui de la Gryffondor et je lui dis :

"Salut, il me semble que nous nous sommes déjà croisé mais je me représente. Je m'appelle Maude Bailey et je suis en première année à Serdaigle. Et toi, il me semble que tu t'appelles Anna... Anabelle ? Je suis très contente de te revoir !"

Je lui tendis ma main avec enthousiasme contente de trouver une camarade de Poudlard dans cette réunion.
Dernière modification par Maude Bailey le 10 février 2019, 17 h 33, modifié 1 fois.

Mau'
*Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité.*
*Nous sommes tous des étoiles, il nous suffit juste d'apprendre à briller*
*Écrire c'est ranger le désordre que l'on a dans la tête*

Pauvres Cracmols  PV Maude.B 

La jeune fille aux longs cheveux bouclés s'appelait Maude et était en première année à Serdaigle. Cela revint très vite à Anabelle dés qu'elle commençait sa phrase. La petite Gryffondor reconnaissait bien les visages des gens mais avait une très mauvaise mémoire concernant les dates et les prénoms. Si bien qu'elle essayait souvent de les écrire quelques part à chaque fois.
Anabelle serra la main qui lui était tendue et répondit avec un sourire.

Salut Maude, comment vas tu? Oui je me souviens, on s'était croisees plusieurs fois. Ça me fait plaisir aussi de te voir.

Jacob se présenta à son tour à Maude et son petit frère en leur serrant la main également. Isaac fit de même plus mollement.

Bonjour vous deux. il se tourna vers Maude puis vers Scott. donc j'ai cru comprendre que tu t'appelais Maude et toi comment t'appelles tu? Moi c'est Jacob, lui c'est mon frère Isaac et là Anabelle que vous connaissez déjà.

Anabelle se servit d'une pâte de fruit et se redressa un peu sur son fauteuil. Si elle ne bougeait pas de temps en temps, elle allait disparaître dans les épaisseurs et sous les coussins. La jeune rouge et or et son frère aîné tournèrent les yeux vers leur frère Isaac qui n'avait pas dit un mot depuis le début. À l'évidence, il n'avait clairement pas envie d'être là et ça se voyait. Ils espéraient qu'il fasse un effort, au moins devant Maude et Scott.

Et donc vous êtes ici pour la même raison que nous je suppose?
Dernière modification par Anabelle Franck le 11 mai 2019, 10 h 03, modifié 1 fois.

Absence totale pour une durée indéterminée
∆Troisième année rp et devoir Acolyte fromagovore d'Eileen
"ce ne sont pas ceux qui parlent le mieux qui ont les meilleures choses à dire" proverbe chinois

Pauvres Cracmols  PV Maude.B 

Anabelle se rappelait bien de moi. Je sentais que cet après-midi se passerait agréablement :

"Salut Maude, comment vas tu ? Oui je me souviens, on s'était croisees plusieurs fois. Ça me fait plaisir aussi de te voir."

Le plus jeune des garçons se présenta alors en nous serrant la main à Scott et moi. Le plus grand nous serra également la main avec quand même moins d'entrain. Le premier a s'être présenté, nous demanda gentiment :

"Bonjour vous deux. Donc j'ai cru comprendre que tu t'appelais Maude et toi comment t'appelles tu ? Moi c'est Jacob, lui c'est mon frère Isaac et là Anabelle que vous connaissez déjà."

Il s'appelait donc Jacob. Anabelle devait avoir une grande fratrie. Je lui répondis :

"Je m'appelle bien Maude, et mon petit frère se nomme Scott !"

Lorsqu'Anabelle se servit une pâte de fruits, je fis de même. En se rasseyant sur son fauteuil, elle reposa une question :

"Et donc vous êtes ici pour la même raison que nous je suppose ?"

Bien sûr, nous étions venus à cette réunion pour Cracmols, de telle façon que mon frère s'assume en tant que tel. Même si ça pouvait être bien difficile pour lui, je voulais absolument l'aider. Alors que j'allai prendre la parole, Scott s'assit à mes côtés et oubliant qu'il se trouvait avec des plus grands que lui commença à parler en se rapprochant peu à peu de moi :

"Oui, nous sommes ici pour la réunion de Cracmols organisé par la LAEC parce que j'en suis un ! C'est mon papa qui voulait que j'y ailles pour que je rencontre d'autres personnes comme moi. Il laissa une petite pause. Il voulait que je viennes car je le vis très mal !"

J'étais plutôt fier de lui. Il avait réussi à surmonter sa peur d'avouer et de parler de son problème. Avant Scott était un garçon très turbulent, gentil, drôle, il avait hâte de rentrer à Poudlard. Mais désormais, à chaque fois que je le regardais, je sentais une pointe de mélancolie dans ses yeux malgré le fait qu'il souriait pour faire semblant. Ça m'attristait beaucoup mais maintenant que j'étais à Poudlard, je ne pouvais plus lui apporter tout le soutien que je lui procurais avant. Cette révélation laissa un petit blanc jusqu'à ce qu'il dise :

"Je vais aux toilettes !" 

Je lui proposai de l'accompagner mais il refusa. Du haut de ses sept ans il ressortit du salon, le visage impassible. Il était débrouillard, il trouverait bien seul. Lorsque j'entendis le petit claquement de la porte refermé, je leur annonçai :

"Scott vit très mal son statut de cracmol. Surtout depuis la manifestation des pouvoirs de son jumeau. Il voulait tellement pouvoir faire de la magie. Je suis très triste pour lui. Mon père pensait qu'en l'emmenant ici, il pourrait voir d'autres personnes comme lui pour qu'il s'accepte plus. Vous comprenez ?"

J'étais soulagé d'un poids, depuis que mon petit frère était ainsi, je n'avais plus la force de l'avouer aux autres sorciers que je rencontrais. Ils étaient désormais les seuls au courant en dehors de nos proches.

Mau'
*Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité.*
*Nous sommes tous des étoiles, il nous suffit juste d'apprendre à briller*
*Écrire c'est ranger le désordre que l'on a dans la tête*

Pauvres Cracmols  PV Maude.B 

Scott répondit aux trois allemands que son père lui avait dit d'y aller, pour l'aider à mieux vivre son statut de Cracmol. Jacob hocha la tête, compréhensif. Il y a 10 ans, lui et Isaac était dans le même cas que lui. A découvrir qu'ils n'avaient pas de pouvoirs. Avant que quelqu'un ne réponde, il fonça aux toilettes, ce qui fit sourire la jeune fille. Le petit garçon lui rappelait ses cousines. Maude leur annonça que le jumeau de Scott avait découvert ses pouvoirs contrairement à ce dernier. Sa frustration était parfaitement compréhensible. Mais Scott était encore jeune. Peut être avec un peu de chance, il pouvait se découvrir des pouvoirs dans deux ou trois ans? 

notre père était un Cracmol comme Isaac et moi.  Quand j'ai appris que j'en étais un moi aussi, j'en ai d'abord voulu à mes parents mais surtout à mes frères et soeurs. Je trouvais ça vraiment injuste. Mais j'ai appris à vivre avec. Et puis ça à quelques avantages quand même. Certes je vis une vie de Moldu mais je connaît par coeur le monde sorcier. J'ai pû faire les études qui me plaisaient et je me rend compte à présent que Poudlard ne m'aurait pas plus. Ça n'a surement pas d'importances de dire tout ça mais c'est juste pour dire que le comportement de ton frère est parfaitement normal. Il est encore jeune. Vous êtes aussi les premiers à connaître cette histoire en dehors de ma famille proche.

Un silence s'installa. Anabelle, pour connaître son frère par coeur savait que ce regard signifiait qu'il se retenait de pleurer. Évoquer ces souvenirs ne devait pas être facile pour lui. Anabelle décida de parler en souriant à Maude. Elle jeta un regard à Isaac. Son visage ne trahissait aucune émotion.

J'espère vraiment pour toi que Scott s'acceptera. En tout cas, Jacob vit bien aujourd'hui son statut et elle ajouta plus doucement en souriant  Mais bon  Isaac a un peu de mal des fois...
ce qui attira un "même pas" de la part du jeune homme qui parlait pour la première fois depuis le début. Une question traversa l'esprit d'Anabelle et elle la posa à sa camarade.

Est ce que tu sais si vous avez un membre de votre famille cracmol également?

vraiment désolée pour le retard... J'ai corrigé quelques petits soucis de BBcode egalement
Dernière modification par Anabelle Franck le 8 juin 2019, 21 h 39, modifié 3 fois.

Absence totale pour une durée indéterminée
∆Troisième année rp et devoir Acolyte fromagovore d'Eileen
"ce ne sont pas ceux qui parlent le mieux qui ont les meilleures choses à dire" proverbe chinois

Pauvres Cracmols  PV Maude.B 

Je suis désolée pour le retard, j'irai plus vite la prochaine fois !

Alors que Scott s'était dirigé vers les toilettes du Chaudron Baveur, Jacob, le frère d'Anabelle commença à nous raconter son histoire :

- Notre père était un Cracmol comme Isaac et moi. Quand j'ai appris que j'en étais un moi aussi, j'en ai d'abord voulu à mes parents mais surtout à mes frères et soeurs. Je trouvais ça vraiment injuste. Mais j'ai appris à vivre avec. Et puis ça à quelques avantages quand même. Certes je vis une vie de Moldu mais je connaît par coeur le monde sorcier. J'ai pû faire les études qui me plaisaient et je me rend compte à présent que Poudlard ne m'aurait pas plus. Ça n'a surement pas d'importances de dire tout ça mais c'est juste pour dire que le comportement de ton frère est parfaitement normal. Il est encore jeune. Vous êtes aussi les premiers à connaître cette histoire en dehors de ma famille proche.

Je trouvais ça vraiment intéressant qu'il se confie autant, ça me permettait de me rassurer un peu sur le comportement de mon frère, ainsi que pour connaître de nouvelles histoires sur d'autres Cracmols. Heureusement, ces quelques paroles me donnaient un peu de confiance, il est vrai que Scott pouvait se découvrir des pouvoirs dans quelques années. Même si tout le monde dans mon entourage n'y pensait pas, c'était peut-être vrai. Et puis, je suis certaine que si il en est vraiment un, il apprendra à faire profit de son statut pour évoluer dans n'importe quel monde !

- Merci ! Ton histoire me redonne un peu confiance, j'espère que si Scott en ai vraiment un, il aura la même mentalité que toi !

Puis, un silence s'installa, il ne me gênait pas particulièrement, parfois on devait se rendre compte que c'était un peu bénéfique de laisser un petit vide de parole, pour se ressourcer un peu. Mais Anabelle le brisa quand même en me disant en souriant :

J'espère vraiment pour toi que Scott s'acceptera. En tout cas, Jacob vit bien aujourd'hui son statut. Elle dit plus bas, en souriant encore plus.  mais bon Isaac a un peu de mal des fois...

Cette phrase me fit un peu rire lorsque le dernier concerné lâcha un "Même pas" avec nonchalance. C'est vrai que Jacob avait l'air plus à l'aise avec son statut qu'Isaac. Mais ça devait être dans le caractère de toutes façons.

- C'est un peu se que je vois, dis-je en riant. je suis sûre qu'à l'issue de cette rencontre, il se sentira encore mieux !

Puis Anabelle me posa une autre question, juste au moment où Scott revenait des toilettes et s'installa à côté de moi sur le fauteuil du salon privé :

Est ce que tu sais si vous avez un membre de votre famille cracmol également ?

Rien que la question me donnait envie de pleurer, car oui, la seule personne de notre famille qui avait été Cracmol était désormais morte depuis bien des années, et cette personne était mon grand-père adoré, et je n'arrivais toujours pas à le réaliser, tellement pas que j'étais entré en une sorte de maladie de langueur dépressive lors de mes dix ans, et j'étais resté bien longtemps, six mois exactement, à l'hôpital Sainte-Mangouste, alors pour répondre j'allai resté évasive lorsque Scott enchaina à ma place ce qui m'étonna :

- Eh bien oui, notre grand-père paternel était le seul Cracmol d'une famille de Sang-Pur, mais malheureusement, il est mort. 

Lorsqu'il eut terminé sa phrase, il me lança un petit regard, en me tenant la main, comme pour me demander si je validais ce qu'il venait d'annoncer. Malgré mes larmes qui se retenaient de tomber, je hochais la tête, en attendant la réaction d'Anabelle et de ses frères. 

Mau'
*Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité.*
*Nous sommes tous des étoiles, il nous suffit juste d'apprendre à briller*
*Écrire c'est ranger le désordre que l'on a dans la tête*

Pauvres Cracmols  PV Maude.B 

Après le monologue de Jacob sur sa situation de Cracmol pendant lequel Anabelle se contentait de hocher la tête l'air grave. Maude avait l'air captivée par ce récit qui l'aiderait sûrement à mieux comprendre son petit frère comme elle venait de l'annoncer aux Franck. 
Jacob la remercia d'un regard pour son écoute tout en disant un de rien timide. 
Maude dit aussi qu'elle était sûre qu'Isaac se sentirait mieux à l'issue de cette rencontre. Même si 'Anabelle connaissait son grand frère et qu' il ferait semblant de montrer que la journée l'avait rendu indifférent ou que cette rencontre était inutile, Jacob et Ana savaient que cette rencontre lui aura fait du bien, chaque fois qu'il rencontrait un autre Cracmol il changait légèrement. Certaines fois, la jeune fille se demandait si son frère serait le même, froid, distant et inexpressif si il était un sorcier. Sûrement pas, sa famille sait qu'il est mal dans son corps et qu'il ne s' accepte pas.

Scott revint à ce moment là juste après que Maude est répondu à la phrase de la petite Gryffondor. Cette dernière posa une question, demandant si eux aussi avaient un membre Cracmol dans leur famille, provoquant un changement sur le visage de Maude. Anabelle se rendit compte à ce moment là de sa gaffe. Mais elle n'eut pas le temps de s'excuser, le petit Scott leur répondit que son grand père malheureusement décédé l'était aussi.

Oh je suis désolée d'avoir posée cette question Maude, vraiment. Nous comme l'avait dit Jacob, c'est notre père qui l'était mais il a disparu lui aussi. On ne sait pas ce qu'il est devenu même si tout laisse à penser qu'il est décédé également. Elle avait dit cette dernière phrase en soupirant, ses frères la mine grave aussi. Mais bon, parlons d'un sujet plus joyeux non ? 

Absence totale pour une durée indéterminée
∆Troisième année rp et devoir Acolyte fromagovore d'Eileen
"ce ne sont pas ceux qui parlent le mieux qui ont les meilleures choses à dire" proverbe chinois