Salle de jeux

Inscription
Connexion

Le mémorial

Image

Suite au non-succès du jeu "la citation en or", le Chaudron Baveur met en place un tout nouveau sujet appelé "le mémorial". Celui-ci aura plus ou moins le même but, mais aucun sondage ne sera effectué pour désigner qui remporte la session.

Fonctionnement :
Vous venez de lire un RPG qui vous a marqué ? Une phrase, un paragraphe vous a particulièrement plu, et vous souhaitez la mettre en valeur ? Ce sujet est justement fait pour ça. Il a pour but d’encourager la lecture des écrits disponibles, la mettre en valeur des perles littéraires du forum, ainsi qu'inciter les joueurs à rédiger plus de RPG.

Certaines règles sont à respecter si vous souhaitez poster à la suite de ce sujet :
- Vous pouvez partager un RPG entier (le lien), un post (le lien et le numéro du post), un paragraphe ou simplement une petite citation,
- Veillez à expliquer pourquoi vous aimez ce que vous avez présenté (n'hésitez pas à détailler),
- Veillez à poster le lien du RPG lorsqu'il s'agit d'un paragraphe ou d'une citation, et de citer les auteurs.

/!\ : Ce sujet n'est pas un Flood ! Si vous voulez discuter des RPG qui sont répertoriés ici, veuillez le faire par hibou, ou dans ce sujet. Merci.

Code couleur : #b7612c

Le mémorial

Bon, eh bien, j'inaugure !

Comme nous l'avons tous remarqué, un drôle de personnage a récemment débarqué au Chaudron Baveur : Eadric Sturrlock. Avec sa mauvaise humeur et son air grognon, difficile de ne pas être intrigué... Je souhaite aujourd'hui vous partager un morceau de son premier RPG, Tonitruant :

Eadric Sturrlock a écrit :Il se racla la gorge et cria de toutes ses forces, réveillant tous les clients – et sûrement tout Londres dans le même temps :

« CA FAIT DU BIEN D’ÊTRE DE RETOU… »

Il fut coupé par un crise de toux douloureuse qui brisa totalement l’effet produit par son petit spectacle.
Je trouve que ces quelques phrases décrivent bien le personnage et tout ce qui a déjà réussi à le rendre attachant à mes yeux. Cette acariâtreté, ce tout plein d'énergie, ce manque évident de finesse, toutes ces choses qui le rendraient presque intimidant ; ce spectacle, comme l'auteur l'écrit lui-même, qui a été gâché et réduit à néant par un des hasards de la vie. Je trouve que cette chute rend le personnage assez drôle. Voir ce serveur, d'apparence si robuste et sûr de lui, vivre un moment de honte, ça le rend très réaliste et c'est ce qui fait que j'ai beaucoup aimé cette chute (et le RPG dans son ensemble, d'ailleurs).

Bienvenue chez vous, M. Sturrlock ! :D

Moins présente.

Le mémorial

Bonjour,

Je viens poster dans ce sujet pour le faire vivre un petit peu et surtout, car je pense que c'est vraiment une bonne idée. On ne dit jamais assez qu'on aime quelque chose, et on ne le dit surtout jamais assez à son auteur. Un petit peu de reconnaissance et quelques compliments ne feront de mal à personne donc me voici !

J'en avais déjà parlé avec Aelle Bristyle mais je tenais à faire connaître encore plus son merveilleux RPG : Némésis qu'elle a écrit en solo. Je ne connaissais pas du tout son personnage, son histoire ou son caractère mais ça ne m'a pas empêchée de suivre avec attention et frémissement tous les posts qu'elle publiait !

J'ai été complètement happée par la trame et par le style d'écriture ! Il m'a littéralement transportée ! Je me suis sentie mal pour Aelle, si désespérée, comme elle. Et son frère m'a touchée, petit être perdu qui veut simplement aider sa soeur. Les sentiments, les caractères sont extrêmement bien décrits. Les dialogues ont un vrai sens et ne sont pas là pour faire joli. Ils sont percutants et touchent en plein coeur les lecteurs.

Ce RPG se démarque de par sa qualité d'écriture mais aussi par les sentiments qu'il nous fait ressentir. Je conseille à tout le monde d'aller y faire un petit tour et de suivre avec attention les aventures de Miss Aelle Bristyle !

Griff et Croc, Griff en cœur, Griff Vainqueurs
Gryffindor Girls Power - A. B
Code Couleur : #FE0841
Un devoir peut faire toute la différence

Le mémorial

J'aimerais partager un petit extrait du RPG "Le petit prince des grands couloirs" entre Owen Stein et Aude Luneau.
Il s'agit d'un passage d'un poste d'Owen, que je trouve touchant et juste. Très bien écrit, avec les mots d'un enfant et pourtant très percutant.
Moi, j’ai toujours trouvé que les adultes étaient encore plus cruels que les enfants. Je ne me laisserai jamais marcher dessus par un enfant, alors que les adultes sont comme de gros mammouths qui peuvent tout détruire sur leur passage, comme ça, d’un seul geste. Les adultes font du mal aux enfants, mais c’est toujours les enfants qu’on gronde, c’est toujours leur faute. Les grands, parce qu'ils sont grands, ne se remettent jamais en question.
Je vous invite tous à lire ce RPG vraiment bien écrit d'un côté comme de l'autre, plein d'émotions.

Professeur de Soins aux Créatures Magiques.