Salle de jeux

Inscription
Connexion
  Retour
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il était une fois...

3



Il y a bien longtemps, un gentil petit garçon tomba amoureux de sa maîtresse d'école, qui était pourtant relativement laide, et haïssait tout ce qui avait moins de dix ans. Devant le manque d'affection que lui offrait sa maîtresse, il devint très malheureux. Ses proches s'inquiétèrent et lui posèrent tout plein de questions. Un jour, une vielle sorcière proposa de l'aider en lui offrant un magnifique et puissant philtre d'amour. Le petit garçon l'offrit alors à sa maîtresse qui semblait circonspecte mais qui, reconnaissante, but la potion alors que les enfants s’apprêtaient à partir jouer avant que le prochain cours ne commence. Très vite, elle ressentit...

Il était une fois...

4



Il y a bien longtemps, un gentil petit garçon tomba amoureux de sa maîtresse d'école, qui était pourtant relativement laide, et haïssait tout ce qui avait moins de dix ans. Devant le manque d'affection que lui offrait sa maîtresse, il devint très malheureux. Ses proches s'inquiétèrent et lui posèrent tout plein de questions. Un jour, une vielle sorcière proposa de l'aider en lui offrant un magnifique et puissant philtre d'amour. Le petit garçon l'offrit alors à sa maîtresse qui semblait circonspecte mais qui, reconnaissante, but la potion alors que les enfants s’apprêtaient à partir jouer avant que le prochain cours ne commence. Très vite, elle ressentit un profond dégoût pour ce qu'elle venait d'avaler, qui était vraisemblablement tout sauf le jus de citrouille qu'elle voulait. Puis son visage se dérida, elle se mit à sourire, semblant...

Même le plus petit serpent a du venin (si si)
Cinquième année RP

Il était une fois...

6



Il y a bien longtemps, un gentil petit garçon tomba amoureux de sa maîtresse d'école, qui était pourtant relativement laide, et haïssait tout ce qui avait moins de dix ans. Devant le manque d'affection que lui offrait sa maîtresse, il devint très malheureux. Ses proches s'inquiétèrent et lui posèrent tout plein de questions. Un jour, une vielle sorcière proposa de l'aider en lui offrant un magnifique et puissant philtre d'amour. Le petit garçon l'offrit alors à sa maîtresse qui semblait circonspecte mais qui, reconnaissante, but la potion alors que les enfants s’apprêtaient à partir jouer avant que le prochain cours ne commence. Très vite, elle ressentit un profond dégoût pour ce qu'elle venait d'avaler, qui était vraisemblablement tout sauf le jus de citrouille qu'elle voulait. Puis son visage se dérida, elle se mit à sourire, semblant finalement apprécier le breuvage. Ses lèvres dessinèrent un sourire pendant que ces cheveux devenaient rouge écarlate. Elle se leva d'un bond et pris la direction de la cours de récréation ...

Gryffondor du mois d'octobre 2015
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il était une fois...

7. Il y a bien longtemps, un gentil petit garçon tomba amoureux de sa maîtresse d'école, qui était pourtant relativement laide, et haïssait tout ce qui avait moins de dix ans. Devant le manque d'affection que lui offrait sa maîtresse, il devint très malheureux. Ses proches s'inquiétèrent et lui posèrent tout plein de questions. Un jour, une vielle sorcière proposa de l'aider en lui offrant un magnifique et puissant philtre d'amour. Le petit garçon l'offrit alors à sa maîtresse qui semblait circonspecte mais qui, reconnaissante, but la potion alors que les enfants s’apprêtaient à partir jouer avant que le prochain cours ne commence. Très vite, elle ressentit un profond dégoût pour ce qu'elle venait d'avaler, qui était vraisemblablement tout sauf le jus de citrouille qu'elle voulait. Puis son visage se dérida, elle se mit à sourire, semblant finalement apprécier le breuvage. Ses lèvres dessinèrent un sourire pendant que ces cheveux devenaient rouge écarlate. Elle se leva d'un bond et pris la direction de la cours de récréation, brusquement folle d'amour. Lorsqu'elle trouva le petit garçon qui lui avait donné la potion, elle le couva des yeux avec adoration puis lui dit " Ô, mon tendre chéri, voulez-vous m'épouser ?" L'élève...
Dernière modification par Ancien sorcier le 18 novembre 2015, 13 h 26, modifié 1 fois.
Pas d’avatar
Shanti Sadhan  

Il était une fois...

8


Il y a bien longtemps, un gentil petit garçon tomba amoureux de sa maîtresse d'école, qui était pourtant relativement laide, et haïssait tout ce qui avait moins de dix ans. Devant le manque d'affection que lui offrait sa maîtresse, il devint très malheureux. Ses proches s'inquiétèrent et lui posèrent tout plein de questions. Un jour, une vielle sorcière proposa de l'aider en lui offrant un magnifique et puissant philtre d'amour. Le petit garçon l'offrit alors à sa maîtresse qui semblait circonspecte mais qui, reconnaissante, but la potion alors que les enfants s’apprêtaient à partir jouer avant que le prochain cours ne commence. Très vite, elle ressentit un profond dégoût pour ce qu'elle venait d'avaler, qui était vraisemblablement tout sauf le jus de citrouille qu'elle voulait. Puis son visage se dérida, elle se mit à sourire, semblant finalement apprécier le breuvage. Ses lèvres dessinèrent un sourire pendant que ces cheveux devenaient rouge écarlate. Elle se leva d'un bond et pris la direction de la cours de récréation, brusquement folle d'amour. Lorsqu'elle trouva le petit garçon qui lui avait donné la potion, elle le couva des yeux avec adoration puis lui dit " Ô, mon tendre chéri, voulez-vous m'épouser ?" L'élève poussa un petit cri, vraiment surpris. La potion marchait donc vraiment ? Il rougit et fit un grand sourire bizarre a son professeur et repondit : "Voyons, vous savez bien que...

Il était une fois...

9


Il y a bien longtemps, un gentil petit garçon tomba amoureux de sa maîtresse d'école, qui était pourtant relativement laide, et haïssait tout ce qui avait moins de dix ans. Devant le manque d'affection que lui offrait sa maîtresse, il devint très malheureux. Ses proches s'inquiétèrent et lui posèrent tout plein de questions. Un jour, une vielle sorcière proposa de l'aider en lui offrant un magnifique et puissant philtre d'amour. Le petit garçon l'offrit alors à sa maîtresse qui semblait circonspecte mais qui, reconnaissante, but la potion alors que les enfants s’apprêtaient à partir jouer avant que le prochain cours ne commence. Très vite, elle ressentit un profond dégoût pour ce qu'elle venait d'avaler, qui était vraisemblablement tout sauf le jus de citrouille qu'elle voulait. Puis son visage se dérida, elle se mit à sourire, semblant finalement apprécier le breuvage. Ses lèvres dessinèrent un sourire pendant que ces cheveux devenaient rouge écarlate. Elle se leva d'un bond et pris la direction de la cours de récréation, brusquement folle d'amour. Lorsqu'elle trouva le petit garçon qui lui avait donné la potion, elle le couva des yeux avec adoration puis lui dit " Ô, mon tendre chéri, voulez-vous m'épouser ?" L'élève poussa un petit cri, vraiment surpris. La potion marchait donc vraiment ? Il rougit et fit un grand sourire bizarre a son professeur et repondit : "Voyons, vous savez bien que je suis encore trop jeune pour cela! Sa maîtresse était dépitée, mais elle ne dit rien de plus. Tous les jours elle lui apportait une preuve d'amour ...

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.

Il était une fois...

10


Il y a bien longtemps, un gentil petit garçon tomba amoureux de sa maîtresse d'école, qui était pourtant relativement laide, et haïssait tout ce qui avait moins de dix ans. Devant le manque d'affection que lui offrait sa maîtresse, il devint très malheureux. Ses proches s'inquiétèrent et lui posèrent tout plein de questions. Un jour, une vielle sorcière proposa de l'aider en lui offrant un magnifique et puissant philtre d'amour. Le petit garçon l'offrit alors à sa maîtresse qui semblait circonspecte mais qui, reconnaissante, but la potion alors que les enfants s’apprêtaient à partir jouer avant que le prochain cours ne commence. Très vite, elle ressentit un profond dégoût pour ce qu'elle venait d'avaler, qui était vraisemblablement tout sauf le jus de citrouille qu'elle voulait. Puis son visage se dérida, elle se mit à sourire, semblant finalement apprécier le breuvage. Ses lèvres dessinèrent un sourire pendant que ces cheveux devenaient rouge écarlate. Elle se leva d'un bond et pris la direction de la cours de récréation, brusquement folle d'amour. Lorsqu'elle trouva le petit garçon qui lui avait donné la potion, elle le couva des yeux avec adoration puis lui dit " Ô, mon tendre chéri, voulez-vous m'épouser ?" L'élève poussa un petit cri, vraiment surpris. La potion marchait donc vraiment ? Il rougit et fit un grand sourire bizarre a son professeur et repondit : "Voyons, vous savez bien que je suis encore trop jeune pour cela! Sa maîtresse était dépitée, mais elle ne dit rien de plus. Tous les jours elle lui apportait une preuve d'amour pour lui montrer à quel point elle l'aimait. Finalement, l'élève, touché, finit par accepter de sa marier lorsqu'il serait adulte. Le mariage fût très réussi, pour un si grand écart d'âge ...

[ FIN ]

Gryffondor du mois d'octobre 2015
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il était une fois...

1.


Il était une fois, dans un monde très éloigné du nôtre, vivait une banane volante appelée Bee Zhar. Bien que dotée d'une classe en toute circonstance, elle souffrait atrocement...

Il était une fois...

2.



Il était une fois, dans un monde très éloigné du nôtre, vivait une banane volante appelée Bee Zhar. Bien que dotée d'une classe en toute circonstance, elle souffrait atrocement puisqu'elle commençait à pourrir inérieurement. Vous savez avec ce truc marron que toutes les bananes ont. Bee Zhar se sentait triste parce qu'elle ne savait comment se soigner ...

Gryffondor du mois d'octobre 2015

Il était une fois...

3.




Il était une fois, dans un monde très éloigné du nôtre, vivait une banane volante appelée Bee Zhar. Bien que dotée d'une classe en toute circonstance, elle souffrait atrocement puisqu'elle commençait à pourrir intérieurement. Vous savez avec ce truc marron que toutes les bananes ont. Bee Zhar se sentait triste parce qu'elle ne savait comment se soigner. Si elle ne trouvait pas rapidement une solution, son mari, Eth ranj allait la quitter pour une banane plus jaune. Alors...

Un sens interdit, en somme ce n'est qu'un sens autorisé, mais pris à l'envers.
Pierre Dac

Il était une fois...

4.




Il était une fois, dans un monde très éloigné du nôtre, vivait une banane volante appelée Bee Zhar. Bien que dotée d'une classe en toute circonstance, elle souffrait atrocement puisqu'elle commençait à pourrir intérieurement. Vous savez avec ce truc marron que toutes les bananes ont. Bee Zhar se sentait triste parce qu'elle ne savait comment se soigner. Si elle ne trouvait pas rapidement une solution, son mari, Eth ranj allait la quitter pour une banane plus jaune. Alors, elle décida d'aller voir le grand Manitou du monde des bananes pour trouver une solution à son problème. Elle devait pour cela faire un long trajet, qui risquait d'être difficile.

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.

Il était une fois...

5


Il était une fois, dans un monde très éloigné du nôtre, vivait une banane volante appelée Bee Zhar. Bien que dotée d'une classe en toute circonstance, elle souffrait atrocement puisqu'elle commençait à pourrir intérieurement. Vous savez avec ce truc marron que toutes les bananes ont. Bee Zhar se sentait triste parce qu'elle ne savait comment se soigner. Si elle ne trouvait pas rapidement une solution, son mari, Eth ranj allait la quitter pour une banane plus jaune. Alors, elle décida d'aller voir le grand Manitou du monde des bananes pour trouver une solution à son problème. Elle devait pour cela faire un long trajet, qui risquait d'être difficile. En effet, elle allait devoir affronter des melons sauteur et des jus de tomates acides pour y parvenir. Avec beaucoup d'efforts, Bee Zhar finit par atteindre la caverne du grand Manitou, mais c'est alors que ....

Reducio
Il ne faut pas laisser à l'abandon ce jeu, enfin !

Gryffondor du mois d'octobre 2015

Il était une fois...

6


Il était une fois, dans un monde très éloigné du nôtre, vivait une banane volante appelée Bee Zhar. Bien que dotée d'une classe en toute circonstance, elle souffrait atrocement puisqu'elle commençait à pourrir intérieurement. Vous savez avec ce truc marron que toutes les bananes ont. Bee Zhar se sentait triste parce qu'elle ne savait comment se soigner. Si elle ne trouvait pas rapidement une solution, son mari, Eth ranj allait la quitter pour une banane plus jaune. Alors, elle décida d'aller voir le grand Manitou du monde des bananes pour trouver une solution à son problème. Elle devait pour cela faire un long trajet, qui risquait d'être difficile. En effet, elle allait devoir affronter des melons sauteur et des jus de tomates acides pour y parvenir. Avec beaucoup d'efforts, Bee Zhar finit par atteindre la caverne du grand Manitou, mais c'est alors que le grand Manitou s'avérait être en réalité un poulet. La communication entre poulet et banane étant impossible, Bee Zhar dut prolonger sa quête pour trouver un traducteur. Soudain...

~Même le plus petit des Serpents a du venin~~
~Première année à Poudlard~

Il était une fois...

7


Il était une fois, dans un monde très éloigné du nôtre, vivait une banane volante appelée Bee Zhar. Bien que dotée d'une classe en toute circonstance, elle souffrait atrocement puisqu'elle commençait à pourrir intérieurement. Vous savez avec ce truc marron que toutes les bananes ont. Bee Zhar se sentait triste parce qu'elle ne savait comment se soigner. Si elle ne trouvait pas rapidement une solution, son mari, Eth ranj allait la quitter pour une banane plus jaune. Alors, elle décida d'aller voir le grand Manitou du monde des bananes pour trouver une solution à son problème. Elle devait pour cela faire un long trajet, qui risquait d'être difficile. En effet, elle allait devoir affronter des melons sauteur et des jus de tomates acides pour y parvenir. Avec beaucoup d'efforts, Bee Zhar finit par atteindre la caverne du grand Manitou, mais c'est alors que le grand Manitou s'avérait être en réalité un poulet. La communication entre poulet et banane étant impossible, Bee Zhar dut prolonger sa quête pour trouver un traducteur. Soudain arriva sa copine qui parlait très bien les langages poulet et banane. Elle traduit ce que disait le Manitou mais il disait: " Oh gente banane, je suis poulet!". Ce qui...

Rose-Blanche.

Il était une fois...

Il était une fois, dans un monde très éloigné du nôtre, vivait une banane volante appelée Bee Zhar. Bien que dotée d'une classe en toute circonstance, elle souffrait atrocement puisqu'elle commençait à pourrir intérieurement. Vous savez avec ce truc marron que toutes les bananes ont. Bee Zhar se sentait triste parce qu'elle ne savait comment se soigner. Si elle ne trouvait pas rapidement une solution, son mari, Eth ranj allait la quitter pour une banane plus jaune. Alors, elle décida d'aller voir le grand Manitou du monde des bananes pour trouver une solution à son problème. Elle devait pour cela faire un long trajet, qui risquait d'être difficile. En effet, elle allait devoir affronter des melons sauteur et des jus de tomates acides pour y parvenir. Avec beaucoup d'efforts, Bee Zhar finit par atteindre la caverne du grand Manitou, mais c'est alors que le grand Manitou s'avérait être en réalité un poulet. La communication entre poulet et banane étant impossible, Bee Zhar dut prolonger sa quête pour trouver un traducteur. Soudain arriva sa copine qui parlait très bien les langages poulet et banane. Elle traduit ce que disait le Manitou mais il disait: " Oh gente banane, je suis poulet!". Ce qui...geina beaucoup Bee Zhar , qui ne savait que répondre... elle dit à son amie de lui faire traduire " Mr , quelle importance " , le poulet répondit [/b]

Tout homme s'enrichit quand abonde l 'esprit !
Je ne suis présente la plupart du temps que le vendredi soir ! Hélas ...
Serdaigle et fière de l 'être !!!
Heuresement que ma marraine est là !!!
: Isya Descartes !
  Retour