Salle de jeux

Inscription
Connexion
  Retour

Il était une fois...

1


Il était une fois une petite maison installée dans la clairière d'une sombre forêt. Dans cette demeure vivait une vielle sorcière. Un jour, elle décida de se rendre au ...

Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent!
De tous les oiseaux, l'aigle est celui qui vole le plus haut -
Ma baguette : 28,4 cm en bois de chêne, contenant une plume de chouette
Pas d’avatar
Lira Irenion  

Il était une fois...

2


Il était une fois une petite maison installée dans la clairière d'une sombre forêt. Dans cette demeure vivait une vielle sorcière. Un jour, elle décida de se rendre au cinema en compagnie de son fidèle compagnon Robert LeChat. Ils partirent tout deux voir un film qui les interpellait. Ce film s'appelait...

Il était une fois...

3


Il était une fois une petite maison installée dans la clairière d'une sombre forêt. Dans cette demeure vivait une vielle sorcière. Un jour, elle décida de se rendre au cinéma en compagnie de son fidèle compagnon Robert LeChat. Ils partirent tout deux voir un film qui les interpellait. Ce film s'appelait " L'amour est une plante qui fait mal ", et il difficile d'en faire un résumé simple, puisque le film dure exactement quatre heures ! A la fin du film, tout deux étaient fatigués et décidèrent de ...

Gryffondor du mois d'octobre 2015

Il était une fois...

4


Il était une fois une petite maison installée dans la clairière d'une sombre forêt. Dans cette demeure vivait une vielle sorcière. Un jour, elle décida de se rendre au cinéma en compagnie de son fidèle compagnon Robert LeChat. Ils partirent tout deux voir un film qui les interpellait. Ce film s'appelait " L'amour est une plante qui fait mal ", et il difficile d'en faire un résumé simple, puisque le film dure exactement quatre heures ! A la fin du film, tout deux étaient fatigués et décidèrent de rentrer se coucher. En effet, le lendemain s'annonçait difficile pour la sorcière et elle devait se reposer. Sur le chemin, elle pensait à une potion très complexe à réaliser quand...

"Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent !"
Aigle du mois de juin 2016
Poursuiveuse/Gardienne remplaçante des Eclairs de Serdaigle
"Je crois en toi!" Comprendra qui pourra
Ma couleur = #4F79A4

Il était une fois...

5


Il était une fois une petite maison installée dans la clairière d'une sombre forêt. Dans cette demeure vivait une vielle sorcière. Un jour, elle décida de se rendre au cinéma en compagnie de son fidèle compagnon Robert LeChat. Ils partirent tout deux voir un film qui les interpellait. Ce film s'appelait " L'amour est une plante qui fait mal ", et il difficile d'en faire un résumé simple, puisque le film dure exactement quatre heures ! A la fin du film, tout deux étaient fatigués et décidèrent de rentrer se coucher. En effet, le lendemain s'annonçait difficile pour la sorcière et elle devait se reposer. Sur le chemin, elle pensait à une potion très complexe à réaliser quand une plante immense jaillit des tréfonds de la terre, des dents grosses comme un bras et deux yeux globuleux sur son bourgeon... ! Elle lançait déjà une immense tentacule qui frappa...

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.

Il était une fois...

6.


Il était une fois une petite maison installée dans la clairière d'une sombre forêt. Dans cette demeure vivait une vielle sorcière. Un jour, elle décida de se rendre au cinéma en compagnie de son fidèle compagnon Robert LeChat. Ils partirent tout deux voir un film qui les interpellait. Ce film s'appelait " L'amour est une plante qui fait mal ", et il difficile d'en faire un résumé simple, puisque le film dure exactement quatre heures ! A la fin du film, tout deux étaient fatigués et décidèrent de rentrer se coucher. En effet, le lendemain s'annonçait difficile pour la sorcière et elle devait se reposer. Sur le chemin, elle pensait à une potion très complexe à réaliser quand une plante immense jaillit des tréfonds de la terre, des dents grosses comme un bras et deux yeux globuleux sur son bourgeon... ! Elle lançait déjà une immense tentacule qui frappa son fidèle compagnon en pleine poitrine, avant d'être ravalé par la terre, aussi soudainement qu'elle était apparue. Paniquée la sorcière courut vers Robert qui déjà,se relevait. Était-il possible que...

Finisseuse - Batteuse remplaçante des Éclairs de Serdaigle.
"Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent !"
Les dons de chocolat sont acceptés, donc si vous vous sentez d'humeur généreuse, n'hésitez pas !

Il était une fois...

7.


Il était une fois une petite maison installée dans la clairière d'une sombre forêt. Dans cette demeure vivait une vielle sorcière. Un jour, elle décida de se rendre au cinéma en compagnie de son fidèle compagnon Robert LeChat. Ils partirent tout deux voir un film qui les interpellait. Ce film s'appelait " L'amour est une plante qui fait mal ", et il difficile d'en faire un résumé simple, puisque le film dure exactement quatre heures ! A la fin du film, tout deux étaient fatigués et décidèrent de rentrer se coucher. En effet, le lendemain s'annonçait difficile pour la sorcière et elle devait se reposer. Sur le chemin, elle pensait à une potion très complexe à réaliser quand une plante immense jaillit des tréfonds de la terre, des dents grosses comme un bras et deux yeux globuleux sur son bourgeon... ! Elle lançait déjà une immense tentacule qui frappa son fidèle compagnon en pleine poitrine, avant d'être ravalé par la terre, aussi soudainement qu'elle était apparue. Paniquée la sorcière courut vers Robert qui déjà,se relevait. Était-il possible que ce dernier ait des pouvoirs lui permettant de résister à de forts chocs ? En tout cas, la vielle femme se demandait bien ce que pouvait être la créature. Peut-être...

Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent!
De tous les oiseaux, l'aigle est celui qui vole le plus haut -
Ma baguette : 28,4 cm en bois de chêne, contenant une plume de chouette

Il était une fois...

8



Il était une fois une petite maison installée dans la clairière d'une sombre forêt. Dans cette demeure vivait une vielle sorcière. Un jour, elle décida de se rendre au cinéma en compagnie de son fidèle compagnon Robert LeChat. Ils partirent tout deux voir un film qui les interpellait. Ce film s'appelait " L'amour est une plante qui fait mal ", et il difficile d'en faire un résumé simple, puisque le film dure exactement quatre heures ! A la fin du film, tout deux étaient fatigués et décidèrent de rentrer se coucher. En effet, le lendemain s'annonçait difficile pour la sorcière et elle devait se reposer. Sur le chemin, elle pensait à une potion très complexe à réaliser quand une plante immense jaillit des tréfonds de la terre, des dents grosses comme un bras et deux yeux globuleux sur son bourgeon... ! Elle lançait déjà une immense tentacule qui frappa son fidèle compagnon en pleine poitrine, avant d'être ravalé par la terre, aussi soudainement qu'elle était apparue. Paniquée la sorcière courut vers Robert qui déjà,se relevait. Était-il possible que ce dernier ait des pouvoirs lui permettant de résister à de forts chocs ? En tout cas, la vielle femme se demandait bien ce que pouvait être la créature. Peut-être avait-elle été victime d'une hallucination dûe à la fatigue ? Elle repensa soudain au film de la veille, se remémorant le titre. L'avait-il marquée au point d'avoir des visions ? Ou bien...

Il était une fois...

9


Il était une fois une petite maison installée dans la clairière d'une sombre forêt. Dans cette demeure vivait une vielle sorcière. Un jour, elle décida de se rendre au cinéma en compagnie de son fidèle compagnon Robert Le Chat. Ils partirent tout deux voir un film qui les interpellait. Ce film s'appelait " L'amour est une plante qui fait mal ", et il difficile d'en faire un résumé simple, puisque le film dure exactement quatre heures ! A la fin du film, tout deux étaient fatigués et décidèrent de rentrer se coucher. En effet, le lendemain s'annonçait difficile pour la sorcière et elle devait se reposer. Sur le chemin, elle pensait à une potion très complexe à réaliser quand une plante immense jaillit des tréfonds de la terre, des dents grosses comme un bras et deux yeux globuleux sur son bourgeon... ! Elle lançait déjà une immense tentacule qui frappa son fidèle compagnon en pleine poitrine, avant d'être ravalé par la terre, aussi soudainement qu'elle était apparue. Paniquée la sorcière courut vers Robert qui déjà,se relevait. Était-il possible que ce dernier ait des pouvoirs lui permettant de résister à de forts chocs ? En tout cas, la vielle femme se demandait bien ce que pouvait être la créature. Peut-être avait-elle été victime d'une hallucination dû à la fatigue ? Elle repensa soudain au film de la veille, se remémorant le titre. L'avait-il marquée au point d'avoir des visions ? Ou bien ce film reflétait simplement la réalité ? Elle se demandait si par hasard cette plante qui avait surgit de nul part n'était pas le sujet principal de ce film...

Ma Mémounette je t'aime fort fort fort ! Tu es la meilleure !!
Dunchinounet !!!!!!!
VIVE LES GRIFFES ARDENTES
Couleur : #852345

Il était une fois...

10


Il était une fois une petite maison installée dans la clairière d'une sombre forêt. Dans cette demeure vivait une vielle sorcière. Un jour, elle décida de se rendre au cinéma en compagnie de son fidèle compagnon Robert Le Chat. Ils partirent tout deux voir un film qui les interpellait. Ce film s'appelait " L'amour est une plante qui fait mal ", et il difficile d'en faire un résumé simple, puisque le film dure exactement quatre heures ! A la fin du film, tout deux étaient fatigués et décidèrent de rentrer se coucher. En effet, le lendemain s'annonçait difficile pour la sorcière et elle devait se reposer. Sur le chemin, elle pensait à une potion très complexe à réaliser quand une plante immense jaillit des tréfonds de la terre, des dents grosses comme un bras et deux yeux globuleux sur son bourgeon... ! Elle lançait déjà une immense tentacule qui frappa son fidèle compagnon en pleine poitrine, avant d'être ravalé par la terre, aussi soudainement qu'elle était apparue. Paniquée la sorcière courut vers Robert qui déjà,se relevait. Était-il possible que ce dernier ait des pouvoirs lui permettant de résister à de forts chocs ? En tout cas, la vielle femme se demandait bien ce que pouvait être la créature. Peut-être avait-elle été victime d'une hallucination dû à la fatigue ? Elle repensa soudain au film de la veille, se remémorant le titre. L'avait-il marquée au point d'avoir des visions ? Ou bien ce film reflétait simplement la réalité ? Elle se demandait si par hasard cette plante qui avait surgit de nul part n'était pas le sujet principal de ce film. Après tous elle était une sorcière, la frontière entre le vrai et l'irréelle était bien mince. Il fallait qu'elle cherche si cette créature existait réellement ou bien si c'était tiré de son imagination.

Responsable des Nouveaux Arrivants
Remplaçante Poursuiveuse Finisseuse
Couleur: #1958ea
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il était une fois...

1


Il était une fois, lors d'une soirée illuminée par les orages dans les environs de Poudlard, deux amis qui, à quelques jours de la fête d'Halloween organisaient leur redoutable supercherie.

Il était une fois...

2


Il était une fois, lors d'une soirée illuminée par les orages dans les environs de Poudlard, deux amis qui, à quelques jours de la fête d'Halloween organisaient leur redoutable supercherie. Celle-ci était vraiment très méchante vis à vis des autres élèves, vis à vis de ceux qui allaient en être victime. Cette horrible supercherie consistait à faire le plus de dégâts possibles
Dernière modification par Maggy Thompson le 30 octobre 2016, 23 h 09, modifié 1 fois.

!Arthur Grimms!
*Le souffle de Poufsouffle, jamais ne s'étouffe!*

Il était une fois...

3


Il était une fois, lors d'une soirée illuminée par les orages dans les environs de Poudlard, deux amis qui, à quelques jours de la fête d'Halloween organisaient leur redoutable supercherie. Celle-ci était vraiment très méchante vis à vis des autres élèves, vis à vis de ceux qui allaient en être victime. Cette horrible supercherie consistait à faire le plus de dégâts possibles. Pour pouvoir la réussir, ils s'étaient organisés pendant plusieurs jours afin que tout soit parfait. Il ne fallait pas rater l'occasion d'effrayer les autres élèves et cette farce promettait d'être terrifiante.

#0B3861

Il était une fois...

Il était une fois, lors d'une soirée illuminée par les orages dans les environs de Poudlard, deux amis qui, à quelques jours de la fête d'Halloween organisaient leur redoutable supercherie. Celle-ci était vraiment très méchante vis à vis des autres élèves, vis à vis de ceux qui allaient en être victime. Cette horrible supercherie consistait à faire le plus de dégâts possibles. Pour pouvoir la réussir, ils s'étaient organisés pendant plusieurs jours afin que tout soit parfait. Il ne fallait pas rater l'occasion d'effrayer les autres élèves et cette farce promettait d'être terrifiante. Dans une partie de la foret, près d'un chemin fréquenté, ils avaient mis en place un fin drap noir recouvrant ainsi le chemin de son long voile d'obscurité ainsi que...

Mais l’homme dont le sang coule à flots sur la terre,
Fixant toujours les yeux divins de la chimère
Meurt, la poitrine ouverte et souriant encor.
couleur: #0b8c6e

Il était une fois...

5




Il était une fois, lors d'une soirée illuminée par les orages dans les environs de Poudlard, deux amis qui, à quelques jours de la fête d'Halloween organisaient leur redoutable supercherie. Celle-ci était vraiment très méchante vis à vis des autres élèves, vis à vis de ceux qui allaient en être victime. Cette horrible supercherie consistait à faire le plus de dégâts possibles. Pour pouvoir la réussir, ils s'étaient organisés pendant plusieurs jours afin que tout soit parfait. Il ne fallait pas rater l'occasion d'effrayer les autres élèves et cette farce promettait d'être terrifiante. Dans une partie de la foret, près d'un chemin fréquenté, ils avaient mis en place un fin drap noir recouvrant ainsi le chemin de son long voile d'obscurité ainsi que... Ils avaient creusé un trou en dessous de ce drap, de façon à ce que celui ci ne soit pas visible à l’œil nu. Ainsi les élève allait tomber dedans !

La mort ne s'est elle jamais souciée d'en faire trop ?
  Retour