Salle de jeux

Inscription
Connexion
  Retour

Il était une fois...

6.


Il était une fois, un jeune bandit qui était à la recherche d'un nouveau butin. Comme tous les jours, il buvait son petit café en lisant son journal, mais cette fois, une annonce capta son attention. Cette annonce assez particulière avait de quoi lui faire recracher sa gorgée de café de manière peu virile. Il était écrit que la personne qui retrouverait le compagnon de la princesse pourrait l'épouser. La princesse ?! A cet instant des dizaines de questions lui traversaient l'esprit. En effet tout le monde connaît la princesse, tout le monde connaît surtout sa beauté mais aussi sa tendance à repousser toute avance de qui que se soit. Mais cette annonce changeait la donne. Lui qui avait toujours été un admirateur secret de la princesse sans se l'avouer, c'était là un butin inespéré, l'occasion d'une vie à saisir... Alors, il se leva d'un bond et ouvrit la porte. Il sentit l'air frais d'un matin et il commença à marcher pour retrouver la princesse. Mais soudain, il fut assaillit par le doute. Et s'il n'y arrivait pas ? Il serait ridicule et aurait perdu une journée de travail pour rien ! Un choix s'offrait à lui...

"Deviens ce que tu es."
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Code Couleur : #6FD0FD
~ Serpy du mois (décembre 2016, juin 2017) ~
~ RNA ~

Il était une fois...

7.


Il était une fois, un jeune bandit qui était à la recherche d'un nouveau butin. Comme tous les jours, il buvait son petit café en lisant son journal, mais cette fois, une annonce capta son attention. Cette annonce assez particulière avait de quoi lui faire recracher sa gorgée de café de manière peu virile. Il était écrit que la personne qui retrouverait le compagnon de la princesse pourrait l'épouser. La princesse ?! A cet instant des dizaines de questions lui traversaient l'esprit. En effet tout le monde connaît la princesse, tout le monde connaît surtout sa beauté mais aussi sa tendance à repousser toute avance de qui que se soit. Mais cette annonce changeait la donne. Lui qui avait toujours été un admirateur secret de la princesse sans se l'avouer, c'était là un butin inespéré, l'occasion d'une vie à saisir... Alors, il se leva d'un bond et ouvrit la porte. Il sentit l'air frais d'un matin et il commença à marcher pour retrouver la princesse. Mais soudain, il fut assaillit par le doute. Et s'il n'y arrivait pas ? Il serait ridicule et aurait perdu une journée de travail pour rien ! Un choix s'offrait à lui... Il tourna en rond pendant deux heures. Il avait déjà perdu deux heures de travail de toute façon. Au pire, s'il n'y arrivait pas, tant pis ! Il reprit sa route...

Même le plus petit des serpents a du venin !
Bonne année, bonne santé et meilleurs vœux !
Rédactrice en chef de Serpentard !
Merci à vous tous d'être ce que vous êtes !

Il était une fois...

8.

Il était une fois, un jeune bandit qui était à la recherche d'un nouveau butin. Comme tous les jours, il buvait son petit café en lisant son journal, mais cette fois, une annonce capta son attention. Cette annonce assez particulière avait de quoi lui faire recracher sa gorgée de café de manière peu virile. Il était écrit que la personne qui retrouverait le compagnon de la princesse pourrait l'épouser. La princesse ?! A cet instant des dizaines de questions lui traversaient l'esprit. En effet tout le monde connaît la princesse, tout le monde connaît surtout sa beauté mais aussi sa tendance à repousser toute avance de qui que se soit. Mais cette annonce changeait la donne. Lui qui avait toujours été un admirateur secret de la princesse sans se l'avouer, c'était là un butin inespéré, l'occasion d'une vie à saisir... Alors, il se leva d'un bond et ouvrit la porte. Il sentit l'air frais d'un matin et il commença à marcher pour retrouver la princesse. Mais soudain, il fut assaillit par le doute. Et s'il n'y arrivait pas ? Il serait ridicule et aurait perdu une journée de travail pour rien ! Un choix s'offrait à lui... Il tourna en rond pendant deux heures. Il avait déjà perdu deux heures de travail de toute façon. Au pire, s'il n'y arrivait pas, tant pis ! Il reprit sa route... Lorsque, au détour d'une ruelle, il tomba sur une petite boule de poil toute bleu; une petite boule de poil identique à celle de l'avis de recherche!

Reducio
Ah! si seulement s'était aussi simple...

<< Bien sûr que ça se passe dans ta tête, Harry, mais pourquoi faudrait-il en conclure que ce n'est pas réel ? >> Dumbledore
#rêveuse
Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent !
Tess <3

Il était une fois...

9

Il était une fois, un jeune bandit qui était à la recherche d'un nouveau butin. Comme tous les jours, il buvait son petit café en lisant son journal, mais cette fois, une annonce capta son attention. Cette annonce assez particulière avait de quoi lui faire recracher sa gorgée de café de manière peu virile. Il était écrit que la personne qui retrouverait le compagnon de la princesse pourrait l'épouser. La princesse ?! A cet instant des dizaines de questions lui traversaient l'esprit. En effet tout le monde connaît la princesse, tout le monde connaît surtout sa beauté mais aussi sa tendance à repousser toute avance de qui que se soit. Mais cette annonce changeait la donne. Lui qui avait toujours été un admirateur secret de la princesse sans se l'avouer, c'était là un butin inespéré, l'occasion d'une vie à saisir... Alors, il se leva d'un bond et ouvrit la porte. Il sentit l'air frais d'un matin et il commença à marcher pour retrouver la princesse. Mais soudain, il fut assaillit par le doute. Et s'il n'y arrivait pas ? Il serait ridicule et aurait perdu une journée de travail pour rien ! Un choix s'offrait à lui... Il tourna en rond pendant deux heures. Il avait déjà perdu deux heures de travail de toute façon. Au pire, s'il n'y arrivait pas, tant pis ! Il reprit sa route... Lorsque, au détour d'une ruelle, il tomba sur une petite boule de poil toute bleu; une petite boule de poil identique à celle de l'avis de recherche! C'était la chance de sa vie ! Tout doucement, il s'approcha de la créature et s'en empara non sans mal. Puis, il décida de se rendre au château de la princesse.

#0B3861

Il était une fois...

10.

Il était une fois, un jeune bandit qui était à la recherche d'un nouveau butin. Comme tous les jours, il buvait son petit café en lisant son journal, mais cette fois, une annonce capta son attention. Cette annonce assez particulière avait de quoi lui faire recracher sa gorgée de café de manière peu virile. Il était écrit que la personne qui retrouverait le compagnon de la princesse pourrait l'épouser. La princesse ?! A cet instant des dizaines de questions lui traversaient l'esprit. En effet tout le monde connaît la princesse, tout le monde connaît surtout sa beauté mais aussi sa tendance à repousser toute avance de qui que se soit. Mais cette annonce changeait la donne. Lui qui avait toujours été un admirateur secret de la princesse sans se l'avouer, c'était là un butin inespéré, l'occasion d'une vie à saisir... Alors, il se leva d'un bond et ouvrit la porte. Il sentit l'air frais d'un matin et il commença à marcher pour retrouver la princesse. Mais soudain, il fut assaillit par le doute. Et s'il n'y arrivait pas ? Il serait ridicule et aurait perdu une journée de travail pour rien ! Un choix s'offrait à lui... Il tourna en rond pendant deux heures. Il avait déjà perdu deux heures de travail de toute façon. Au pire, s'il n'y arrivait pas, tant pis ! Il reprit sa route... Lorsque, au détour d'une ruelle, il tomba sur une petite boule de poil toute bleu; une petite boule de poil identique à celle de l'avis de recherche! C'était la chance de sa vie ! Tout doucement, il s'approcha de la créature et s'en empara non sans mal. Puis, il décida de se rendre au château de la princesse. Arriver au château on l'accusa d'être un voleur et de vouloir profiter de l'occasion. Sans réellement savoir comment le bandit se retrouva la tête coupé et la princesse fut finalement a nouveau libre de ces engagements

<< Bien sûr que ça se passe dans ta tête, Harry, mais pourquoi faudrait-il en conclure que ce n'est pas réel ? >> Dumbledore
#rêveuse
Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent !
Tess <3

Il était une fois...

1.


Un jour de pluie, alors que le tonnerre grondait, une petite fille se réveilla en hurlant car elle venait de faire un cauchemar des plus terribles et des plus effrayants.

« Et les airs à la mode, que jouaient les orchestres cette année-là, transposaient en rythmes nouveaux toute la tristesse de l’existence et des désirs insatisfaits. »

Il était une fois...

2.


Un jour de pluie, alors que le tonnerre grondait, une petite fille se réveilla en hurlant car elle venait de faire un cauchemar des plus terribles et des plus effrayants. Chaque nuit, ses cernes en témoignaient, elle revoyait la même créature ailée aux yeux froids. Ça ne pouvait plus durer, elle devait trouver de quoi il s'agissait, il était temps.

Il était une fois...

3.


Un jour de pluie, alors que le tonnerre grondait, une petite fille se réveilla en hurlant car elle venait de faire un cauchemar des plus terribles et des plus effrayants. Chaque nuit, ses cernes en témoignaient, elle revoyait la même créature ailée aux yeux froids. Ça ne pouvait plus durer, elle devait trouver de quoi il s'agissait, il était temps.La petite fille se leva et alla voir par la fenêtre elle tira doucement le rideaux et vit une ombre passer elle se demanda ce que cela pouvait bien être .

"Wit beyond measure is man's greatest treasure." Rowena Serdaigle
"Si tu veux cerner la vraie nature de quelqun regarde la façon dont il traite les personnes qui lui sont inférieures et non pas ses égaux"
Sirius Black
Code couleur: #008080

Il était une fois...

4.


Un jour de pluie, alors que le tonnerre grondait, une petite fille se réveilla en hurlant car elle venait de faire un cauchemar des plus terribles et des plus effrayants. Chaque nuit, ses cernes en témoignaient, elle revoyait la même créature ailée aux yeux froids. Ça ne pouvait plus durer, elle devait trouver de quoi il s'agissait, il était temps. La petite fille se leva et alla voir par la fenêtre elle tira doucement le rideaux et vit une ombre passer elle se demanda ce que cela pouvait bien être. Un peu effrayée, elle referma les rideaux et décida d'aller se recoucher. Malgré sa fatigue, elle n'arrivait pas à dormir. Se relevant encore, elle descendit l'escalier et ouvrit la porte.

"Deviens ce que tu es."
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Code Couleur : #6FD0FD
~ Serpy du mois (décembre 2016, juin 2017) ~
~ RNA ~

Il était une fois...

5.


Un jour de pluie, alors que le tonnerre grondait, une petite fille se réveilla en hurlant car elle venait de faire un cauchemar des plus terribles et des plus effrayants. Chaque nuit, ses cernes en témoignaient, elle revoyait la même créature ailée aux yeux froids. Ça ne pouvait plus durer, elle devait trouver de quoi il s'agissait, il était temps. La petite fille se leva et alla voir par la fenêtre elle tira doucement le rideaux et vit une ombre passer elle se demanda ce que cela pouvait bien être. Un peu effrayée, elle referma les rideaux et décida d'aller se recoucher. Malgré sa fatigue, elle n'arrivait pas à dormir. Se relevant encore, elle descendit l'escalier et ouvrit la porte. Elle alluma la lumière du couloir mais celle-ci ne fonctionnait plus. À côté, elle entendait son père ronfler. Elle avança et tout à coup se stoppa net sur le palier.

« Et les airs à la mode, que jouaient les orchestres cette année-là, transposaient en rythmes nouveaux toute la tristesse de l’existence et des désirs insatisfaits. »

Il était une fois...

6


Un jour de pluie, alors que le tonnerre grondait, une petite fille se réveilla en hurlant car elle venait de faire un cauchemar des plus terribles et des plus effrayants. Chaque nuit, ses cernes en témoignaient, elle revoyait la même créature ailée aux yeux froids. Ça ne pouvait plus durer, elle devait trouver de quoi il s'agissait, il était temps. La petite fille se leva et alla voir par la fenêtre elle tira doucement le rideaux et vit une ombre passer elle se demanda ce que cela pouvait bien être. Un peu effrayée, elle referma les rideaux et décida d'aller se recoucher. Malgré sa fatigue, elle n'arrivait pas à dormir. Se relevant encore, elle descendit l'escalier et ouvrit la porte. Elle alluma la lumière du couloir mais celle-ci ne fonctionnait plus. À côté, elle entendait son père ronfler. Elle avança et tout à coup se stoppa net sur le palier. Elle venait de sentir un vent glacial dans son dos et elle avait entendu une porte grincer. C'était un bruit ressemblant à celui que faisait la porte de sa chambre lorsqu'elle la fermait.

#0B3861

Il était une fois...

7.


Un jour de pluie, alors que le tonnerre grondait, une petite fille se réveilla en hurlant car elle venait de faire un cauchemar des plus terribles et des plus effrayants. Chaque nuit, ses cernes en témoignaient, elle revoyait la même créature ailée aux yeux froids. Ça ne pouvait plus durer, elle devait trouver de quoi il s'agissait, il était temps. La petite fille se leva et alla voir par la fenêtre elle tira doucement le rideaux et vit une ombre passer elle se demanda ce que cela pouvait bien être. Un peu effrayée, elle referma les rideaux et décida d'aller se recoucher. Malgré sa fatigue, elle n'arrivait pas à dormir. Se relevant encore, elle descendit l'escalier et ouvrit la porte. Elle alluma la lumière du couloir mais celle-ci ne fonctionnait plus. À côté, elle entendait son père ronfler. Elle avança et tout à coup se stoppa net sur le palier. Elle venait de sentir un vent glacial dans son dos et elle avait entendu une porte grincer. C'était un bruit ressemblant à celui que faisait la porte de sa chambre lorsqu'elle la fermait.Effrayée, elle se retourna et regarda derrière elle. Elle avait très peur et était de nature froussarde mais aussi très curieuse. C’est pourquoi elle décida d’aller voir dans sa chambre.
Dernière modification par Elisabeth Gallistin le 27 avril 2017, 20 h 29, modifié 1 fois.

Profite de l'instant présent, prend le verre à moitié plein et amuses-toi !!! ^^
Plus on est de fous, plus on rit !
"Toujours"
Rogue, Harry Potter 7 partie 2

Il était une fois...

8.

Un jour de pluie, alors que le tonnerre grondait, une petite fille se réveilla en hurlant car elle venait de faire un cauchemar des plus terribles et des plus effrayants. Chaque nuit, ses cernes en témoignaient, elle revoyait la même créature ailée aux yeux froids. Ça ne pouvait plus durer, elle devait trouver de quoi il s'agissait, il était temps. La petite fille se leva et alla voir par la fenêtre elle tira doucement le rideaux et vit une ombre passer elle se demanda ce que cela pouvait bien être. Un peu effrayée, elle referma les rideaux et décida d'aller se recoucher. Malgré sa fatigue, elle n'arrivait pas à dormir. Se relevant encore, elle descendit l'escalier et ouvrit la porte. Elle alluma la lumière du couloir mais celle-ci ne fonctionnait plus. À côté, elle entendait son père ronfler. Elle avança et tout à coup se stoppa net sur le palier. Elle venait de sentir un vent glacial dans son dos et elle avait entendu une porte grincer. C'était un bruit ressemblant à celui que faisait la porte de sa chambre lorsqu'elle la fermait. Effrayée, elle se retourna et regarda derrière elle. Elle avait très peur et était de nature froussarde mais aussi très curieuse. C’est pourquoi elle décida d’aller voir dans sa chambre. A mi chemin dans l'escalier elle s'arrêta net une ombre semblable à celle derrière la fenêtre venait de passer dans le couloir devant elle.

<< Bien sûr que ça se passe dans ta tête, Harry, mais pourquoi faudrait-il en conclure que ce n'est pas réel ? >> Dumbledore
#rêveuse
Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent !
Tess <3

Il était une fois...

9.

Un jour de pluie, alors que le tonnerre grondait, une petite fille se réveilla en hurlant car elle venait de faire un cauchemar des plus terribles et des plus effrayants. Chaque nuit, ses cernes en témoignaient, elle revoyait la même créature ailée aux yeux froids. Ça ne pouvait plus durer, elle devait trouver de quoi il s'agissait, il était temps. La petite fille se leva et alla voir par la fenêtre elle tira doucement le rideaux et vit une ombre passer elle se demanda ce que cela pouvait bien être. Un peu effrayée, elle referma les rideaux et décida d'aller se recoucher. Malgré sa fatigue, elle n'arrivait pas à dormir. Se relevant encore, elle descendit l'escalier et ouvrit la porte. Elle alluma la lumière du couloir mais celle-ci ne fonctionnait plus. À côté, elle entendait son père ronfler. Elle avança et tout à coup se stoppa net sur le palier. Elle venait de sentir un vent glacial dans son dos et elle avait entendu une porte grincer. C'était un bruit ressemblant à celui que faisait la porte de sa chambre lorsqu'elle la fermait. Effrayée, elle se retourna et regarda derrière elle. Elle avait très peur et était de nature froussarde mais aussi très curieuse. C’est pourquoi elle décida d’aller voir dans sa chambre. A mi chemin dans l'escalier elle s'arrêta net une ombre semblable à celle derrière la fenêtre venait de passer dans le couloir devant elle. L'inquiétude s'emparant d'elle, elle se dit qu'elle devait être très fatiguée et courut jusqu'à sa chambre pour se cacher sous ses draps, priant pour que ce soit un mauvais rêve.

« Et les airs à la mode, que jouaient les orchestres cette année-là, transposaient en rythmes nouveaux toute la tristesse de l’existence et des désirs insatisfaits. »

Il était une fois...

10.


Un jour de pluie, alors que le tonnerre grondait, une petite fille se réveilla en hurlant car elle venait de faire un cauchemar des plus terribles et des plus effrayants. Chaque nuit, ses cernes en témoignaient, elle revoyait la même créature ailée aux yeux froids. Ça ne pouvait plus durer, elle devait trouver de quoi il s'agissait, il était temps. La petite fille se leva et alla voir par la fenêtre elle tira doucement le rideaux et vit une ombre passer elle se demanda ce que cela pouvait bien être. Un peu effrayée, elle referma les rideaux et décida d'aller se recoucher. Malgré sa fatigue, elle n'arrivait pas à dormir. Se relevant encore, elle descendit l'escalier et ouvrit la porte. Elle alluma la lumière du couloir mais celle-ci ne fonctionnait plus. À côté, elle entendait son père ronfler. Elle avança et tout à coup se stoppa net sur le palier. Elle venait de sentir un vent glacial dans son dos et elle avait entendu une porte grincer. C'était un bruit ressemblant à celui que faisait la porte de sa chambre lorsqu'elle la fermait. Effrayée, elle se retourna et regarda derrière elle. Elle avait très peur et était de nature froussarde mais aussi très curieuse. C’est pourquoi elle décida d’aller voir dans sa chambre. A mi chemin dans l'escalier elle s'arrêta net une ombre semblable à celle derrière la fenêtre venait de passer dans le couloir devant elle. L'inquiétude s'emparant d'elle, elle se dit qu'elle devait être très fatiguée et courut jusqu'à sa chambre pour se cacher sous ses draps, priant pour que ce soit un mauvais rêve.Elle sortit la tête des draps mais c'était une erreur car cette ombre était en fait un détraqueur qui heureux d'avoir une nouvelle proie lui aspira son âme.

Ne néglige pas les gens autour de toi car c'est quand ils ne sont plus là que tu vois que tu les aimais.
Avatar de Hiba tan !
  Retour