Salle de jeux

Inscription
Connexion
  Retour

Il était une fois...

6!


C'est l'histoire d'un troll bleu à poids verts. Un jour, alors qu'il se baladait dans la forêt interdite, il découvrit qu'une cabane rose était présente non loin de chez son grand cousin germain qu'elle connaissait à peine. Il habitait pourtant près de chez elle. La porte de la cabane était entrouverte. On pouvait donc voir de la lumière et... BOUM ! La cabane explosa alors que la pauvre troll allait y entrer (sans frapper comme il était de coutume cher les trolls) Tout étourdie elle chancela puis tomba sur son gros derrière bleu à poids verts. Elle laissa échapper un "Ouille" qui, dans la langue des trolls, donnait un bruit bizarre que nous pourrions orthographier ainsi : PHRIJSHOM ! Ce coup lui fit un mal de chien, en même temps il est connu que cette espèce (les trolls, hein, pas les chiens), sont très sensibles du derrière. Malgré la douleur cuisante présente en lui, il se releva bien décidé à trouver la cause de l'explosion....Alors qu'il pensait voire une ruine suite au terrible choc , il vit un petit bonhomme, tout vert qui ressemblait beaucoup à son cousin. Le problème était que son cousin était normalement un troll. Alors, il

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.

Il était une fois...

7


C'est l'histoire d'un troll bleu à poids verts. Un jour, alors qu'il se baladait dans la forêt interdite, il découvrit qu'une cabane rose était présente non loin de chez son grand cousin germain qu'elle connaissait à peine. Il habitait pourtant près de chez elle. La porte de la cabane était entrouverte. On pouvait donc voir de la lumière et... BOUM ! La cabane explosa alors que la pauvre troll allait y entrer (sans frapper comme il était de coutume cher les trolls) Tout étourdie elle chancela puis tomba sur son gros derrière bleu à poids verts. Elle laissa échapper un "Ouille" qui, dans la langue des trolls, donnait un bruit bizarre que nous pourrions orthographier ainsi : PHRIJSHOM ! Ce coup lui fit un mal de chien, en même temps il est connu que cette espèce (les trolls, hein, pas les chiens), sont très sensibles du derrière. Malgré la douleur cuisante présente en lui, il se releva bien décidé à trouver la cause de l'explosion....Alors qu'il pensait voire une ruine suite au terrible choc , il vit un petit bonhomme, tout vert qui ressemblait beaucoup à son cousin. Le problème était que son cousin était normalement un troll. Alors, il se demandait comment c'était possible qu'il voie un humain au lieu de Bourbi (son cousin). Le choc avait du le sonné plus qu'il ne le pensait. Il avança jusqu'à l'individu suspect et...

#Serdaigle vaincra!Always
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il était une fois...

8

C'est l'histoire d'un troll bleu à poids verts. Un jour, alors qu'il se baladait dans la forêt interdite, il découvrit qu'une cabane rose était présente non loin de chez son grand cousin germain qu'elle connaissait à peine. Il habitait pourtant près de chez elle. La porte de la cabane était entrouverte. On pouvait donc voir de la lumière et... BOUM ! La cabane explosa alors que la pauvre troll allait y entrer (sans frapper comme il était de coutume cher les trolls) Tout étourdie elle chancela puis tomba sur son gros derrière bleu à poids verts. Elle laissa échapper un "Ouille" qui, dans la langue des trolls, donnait un bruit bizarre que nous pourrions orthographier ainsi : PHRIJSHOM ! Ce coup lui fit un mal de chien, en même temps il est connu que cette espèce (les trolls, hein, pas les chiens), sont très sensibles du derrière. Malgré la douleur cuisante présente en lui, il se releva bien décidé à trouver la cause de l'explosion....Alors qu'il pensait voire une ruine suite au terrible choc , il vit un petit bonhomme, tout vert qui ressemblait beaucoup à son cousin. Le problème était que son cousin était normalement un troll. Alors, il se demandait comment c'était possible qu'il voie un humain au lieu de Bourbi (son cousin). Le choc avait dû le sonné plus qu'il ne le pensait. Il avança jusqu'à l'individu suspect et le saisit violemment par ses cheveux mauves anormalement soyeux. Comment était-ce possible ? La crinière de son cousin avait l'horrible réputation d'être la plus grasse et pelliculaire qui soit !

Il était une fois...

9

C'est l'histoire d'un troll bleu à poids verts. Un jour, alors qu'il se baladait dans la forêt interdite, il découvrit qu'une cabane rose était présente non loin de chez son grand cousin germain qu'elle connaissait à peine. Il habitait pourtant près de chez elle. La porte de la cabane était entrouverte. On pouvait donc voir de la lumière et... BOUM ! La cabane explosa alors que la pauvre troll allait y entrer (sans frapper comme il était de coutume cher les trolls) Tout étourdie elle chancela puis tomba sur son gros derrière bleu à poids verts. Elle laissa échapper un "Ouille" qui, dans la langue des trolls, donnait un bruit bizarre que nous pourrions orthographier ainsi : PHRIJSHOM ! Ce coup lui fit un mal de chien, en même temps il est connu que cette espèce (les trolls, hein, pas les chiens), sont très sensibles du derrière. Malgré la douleur cuisante présente en lui, il se releva bien décidé à trouver la cause de l'explosion....Alors qu'il pensait voire une ruine suite au terrible choc , il vit un petit bonhomme, tout vert qui ressemblait beaucoup à son cousin. Le problème était que son cousin était normalement un troll. Alors, il se demandait comment c'était possible qu'il voie un humain au lieu de Bourbi (son cousin). Le choc avait dû le sonné plus qu'il ne le pensait. Il avança jusqu'à l'individu suspect et le saisit violemment par ses cheveux mauves anormalement soyeux. Comment était-ce possible ? La crinière de son cousin avait l'horrible réputation d'être la plus grasse et pelliculaire qui soit ! Il lui demanda alors dans son langage de troll où était passé son cousin. Le petit homme lui répondit que c'était lui son cousin. Il avait rencontré une charmante trollesse...

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il était une fois...

[
10

C'est l'histoire d'un troll bleu à poids verts. Un jour, alors qu'il se baladait dans la forêt interdite, il découvrit qu'une cabane rose était présente non loin de chez son grand cousin germain qu'elle connaissait à peine. Il habitait pourtant près de chez elle. La porte de la cabane était entrouverte. On pouvait donc voir de la lumière et... BOUM ! La cabane explosa alors que la pauvre troll allait y entrer (sans frapper comme il était de coutume cher les trolls) Tout étourdie elle chancela puis tomba sur son gros derrière bleu à poids verts. Elle laissa échapper un "Ouille" qui, dans la langue des trolls, donnait un bruit bizarre que nous pourrions orthographier ainsi : PHRIJSHOM ! Ce coup lui fit un mal de chien, en même temps il est connu que cette espèce (les trolls, hein, pas les chiens), sont très sensibles du derrière. Malgré la douleur cuisante présente en lui, il se releva bien décidé à trouver la cause de l'explosion....Alors qu'il pensait voire une ruine suite au terrible choc , il vit un petit bonhomme, tout vert qui ressemblait beaucoup à son cousin. Le problème était que son cousin était normalement un troll. Alors, il se demandait comment c'était possible qu'il voie un humain au lieu de Bourbi (son cousin). Le choc avait dû le sonné plus qu'il ne le pensait. Il avança jusqu'à l'individu suspect et le saisit violemment par ses cheveux mauves anormalement soyeux. Comment était-ce possible ? La crinière de son cousin avait l'horrible réputation d'être la plus grasse et pelliculaire qui soit !Il lui demanda alors dans son langage de troll où était passé son cousin. Le petit homme lui répondit que c'était lui son cousin. Il avait rencontré une charmante trollesse... Intrigué par cet aveu, le troll se mit en colère. Il était persuadé qu'il se foutait de sa poire. Sans chercher à comprendre quoi que ce soit, le troll le dévora.

Il était une fois...

1.


Il était une fois une petite montagne qui aimait partir en vacances. Un jour, alors que la petite montagne bronzait au soleil sur la plage, quelqu'un interpella. "Que fais

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il était une fois...

2.

Il était une fois une petite montagne qui aimait partir en vacances. Un jour, alors que la petite montagne bronzait au soleil sur la plage, quelqu'un interpella. "Que fais-tu ici idiote petite montagne ! Tu prends trop de place ici, tu fais fuir les touristes ! Dégage, DÉGAAAAAGE !" C'était le sable lui-même qui s'exprimait ainsi. En effet, la

Il était une fois...

3.

Il était une fois une petite montagne qui aimait partir en vacances. Un jour, alors que la petite montagne bronzait au soleil sur la plage, quelqu'un interpella. "Que fais-tu ici idiote petite montagne ! Tu prends trop de place ici, tu fais fuir les touristes ! Dégage, DÉGAAAAAGE !" C'était le sable lui-même qui s'exprimait ainsi. En effet, la montagne cachait le soleil de la plage. Et le sable savait que tout le monde allait partir chez son ennemi les Seychelles. Il lui rendit son sac à dos et

~Quand ils déploient leurs ailes, les aigles vous ensorcellent !~
Club de théâtre au CB, n'hésitez pas à y passer!

Il était une fois...

4


Il était une fois une petite montagne qui aimait partir en vacances. Un jour, alors que la petite montagne bronzait au soleil sur la plage, quelqu'un interpella. "Que fais-tu ici idiote petite montagne ! Tu prends trop de place ici, tu fais fuir les touristes ! Dégage, DÉGAAAAAGE !" C'était le sable lui-même qui s'exprimait ainsi. En effet, la montagne cachait le soleil de la plage. Et le sable savait que tout le monde allait partir chez son ennemi les Seychelles. Il lui rendit son sac à dos et son parasol en lui ordonnant de voyager ailleurs. La petite montagne était très triste et elle pleura à chaudes larmes si fort que le sable fut engloutis sous la marée provoquée...

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il était une fois...

4


Il était une fois une petite montagne qui aimait partir en vacances. Un jour, alors que la petite montagne bronzait au soleil sur la plage, quelqu'un interpella. "Que fais-tu ici idiote petite montagne ! Tu prends trop de place ici, tu fais fuir les touristes ! Dégage, DÉGAAAAAGE !" C'était le sable lui-même qui s'exprimait ainsi. En effet, la montagne cachait le soleil de la plage. Et le sable savait que tout le monde allait partir chez son ennemi les Seychelles. Il lui rendit son sac à dos et son parasol en lui ordonnant de voyager ailleurs. La petite montagne était très triste et elle pleura à chaudes larmes si fort que le sable fut engloutis sous la marée provoquée... Sans se soucier du sable qui l'avait profondément blessée, la montagne téléphona à quelqu'un. Elle s'en alla vers le Sud où son cousin le Volcan l'attendait près à la réconforter...
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il était une fois...

6


Il était une fois une petite montagne qui aimait partir en vacances. Un jour, alors que la petite montagne bronzait au soleil sur la plage, quelqu'un interpella. "Que fais-tu ici idiote petite montagne ! Tu prends trop de place ici, tu fais fuir les touristes ! Dégage, DÉGAAAAAGE !" C'était le sable lui-même qui s'exprimait ainsi. En effet, la montagne cachait le soleil de la plage. Et le sable savait que tout le monde allait partir chez son ennemi les Seychelles. Il lui rendit son sac à dos et son parasol en lui ordonnant de voyager ailleurs. La petite montagne était très triste et elle pleura à chaudes larmes si fort que le sable fut englouti sous la marée provoquée... Sans se soucier du sable qui l'avait profondément blessée, la montagne téléphona à quelqu'un. Elle s'en alla vers le Sud où son cousin le Volcan l'attendait prêt à la réconforter... Son cousin, apaisant et généreux, n'hésita pas une seule seconde pour lui présenter un spectacle digne de ce nom : une magnifique éruption de lave, qui saurait la faire sourire.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il était une fois...

7


Il était une fois une petite montagne qui aimait partir en vacances. Un jour, alors que la petite montagne bronzait au soleil sur la plage, quelqu'un interpella. "Que fais-tu ici idiote petite montagne ! Tu prends trop de place ici, tu fais fuir les touristes ! Dégage, DÉGAAAAAGE !" C'était le sable lui-même qui s'exprimait ainsi. En effet, la montagne cachait le soleil de la plage. Et le sable savait que tout le monde allait partir chez son ennemi les Seychelles. Il lui rendit son sac à dos et son parasol en lui ordonnant de voyager ailleurs. La petite montagne était très triste et elle pleura à chaudes larmes si fort que le sable fut englouti sous la marée provoquée... Sans se soucier du sable qui l'avait profondément blessée, la montagne téléphona à quelqu'un. Elle s'en alla vers le Sud où son cousin le Volcan l'attendait prêt à la réconforter... Son cousin, apaisant et généreux, n'hésita pas une seule seconde pour lui présenter un spectacle digne de ce nom : une magnifique éruption de lave, qui saurait la faire sourire. Très contente d'avoir pour elle seule un spectacle de la sorte, la petite montagne commença à retrouver le sourire. Elle aimait vraiment beaucoup Volcan, il était toujours là pour elle..
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il était une fois...

8


Il était une fois une petite montagne qui aimait partir en vacances. Un jour, alors que la petite montagne bronzait au soleil sur la plage, quelqu'un interpella. "Que fais-tu ici idiote petite montagne ! Tu prends trop de place ici, tu fais fuir les touristes ! Dégage, DÉGAAAAAGE !" C'était le sable lui-même qui s'exprimait ainsi. En effet, la montagne cachait le soleil de la plage. Et le sable savait que tout le monde allait partir chez son ennemi les Seychelles. Il lui rendit son sac à dos et son parasol en lui ordonnant de voyager ailleurs. La petite montagne était très triste et elle pleura à chaudes larmes si fort que le sable fut englouti sous la marée provoquée... Sans se soucier du sable qui l'avait profondément blessée, la montagne téléphona à quelqu'un. Elle s'en alla vers le Sud où son cousin le Volcan l'attendait prêt à la réconforter... Son cousin, apaisant et généreux, n'hésita pas une seule seconde pour lui présenter un spectacle digne de ce nom : une magnifique éruption de lave, qui saurait la faire sourire.Très contente d'avoir pour elle seule un spectacle de la sorte, la petite montagne commença à retrouver le sourire. Elle aimait vraiment beaucoup Volcan, il était toujours là pour elle.. Et il pétait le feu, la jeune montagne était bien triste de devoir un jour retourner chez elle, seule....

Il était une fois...

9


Il était une fois une petite montagne qui aimait partir en vacances. Un jour, alors que la petite montagne bronzait au soleil sur la plage, quelqu'un interpella. "Que fais-tu ici idiote petite montagne ! Tu prends trop de place ici, tu fais fuir les touristes ! Dégage, DÉGAAAAAGE !" C'était le sable lui-même qui s'exprimait ainsi. En effet, la montagne cachait le soleil de la plage. Et le sable savait que tout le monde allait partir chez son ennemi les Seychelles. Il lui rendit son sac à dos et son parasol en lui ordonnant de voyager ailleurs. La petite montagne était très triste et elle pleura à chaudes larmes si fort que le sable fut englouti sous la marée provoquée... Sans se soucier du sable qui l'avait profondément blessée, la montagne téléphona à quelqu'un. Elle s'en alla vers le Sud où son cousin le Volcan l'attendait prêt à la réconforter... Son cousin, apaisant et généreux, n'hésita pas une seule seconde pour lui présenter un spectacle digne de ce nom : une magnifique éruption de lave, qui saurait la faire sourire.Très contente d'avoir pour elle seule un spectacle de la sorte, la petite montagne commença à retrouver le sourire. Elle aimait vraiment beaucoup Volcan, il était toujours là pour elle.. Et il pétait le feu, la jeune montagne était bien triste de devoir un jour retourner chez elle, seule.... Alors, la petite montagne eut une idée. Elle allait trouver quelqu'un pour rentrer avec elle. Elle demanda donc à son cousin de lui créer un compagnon grâce à sa...

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il était une fois...

10


Il était une fois une petite montagne qui aimait partir en vacances. Un jour, alors que la petite montagne bronzait au soleil sur la plage, quelqu'un interpella. "Que fais-tu ici idiote petite montagne ! Tu prends trop de place ici, tu fais fuir les touristes ! Dégage, DÉGAAAAAGE !" C'était le sable lui-même qui s'exprimait ainsi. En effet, la montagne cachait le soleil de la plage. Et le sable savait que tout le monde allait partir chez son ennemi les Seychelles. Il lui rendit son sac à dos et son parasol en lui ordonnant de voyager ailleurs. La petite montagne était très triste et elle pleura à chaudes larmes si fort que le sable fut englouti sous la marée provoquée... Sans se soucier du sable qui l'avait profondément blessée, la montagne téléphona à quelqu'un. Elle s'en alla vers le Sud où son cousin le Volcan l'attendait prêt à la réconforter... Son cousin, apaisant et généreux, n'hésita pas une seule seconde pour lui présenter un spectacle digne de ce nom : une magnifique éruption de lave, qui saurait la faire sourire.Très contente d'avoir pour elle seule un spectacle de la sorte, la petite montagne commença à retrouver le sourire. Elle aimait vraiment beaucoup Volcan, il était toujours là pour elle.. Et il pétait le feu, la jeune montagne était bien triste de devoir un jour retourner chez elle, seule.... Alors, la petite montagne eut une idée. Elle allait trouver quelqu'un pour rentrer avec elle. Elle demanda donc à son cousin de lui créer un compagnon grâce à sa lave. Ainsi une jolie obsidienne vint à être créée et permit à la petite montagne de ne jamais être seule, de toujours l'accompagner pour chacun de ses nombreux périples.
  Retour