Salle de jeux

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

Il n'en restera qu'un

En ce beau samedi matin, tout semble calme au château de Poudlard. La plupart des élève dort encore paisiblement dans leurs dortoirs respectifs, les professeurs sont déjà au travail, corrigeant leurs copies ou préparant leur prochain cours. Mais attendez, quel est ce vacarme assourdissant ? Viendrai-il de la salle des préfets ?

La pauvre Elisabeth CONNOR ne comprend strictement rien à ce que sa directrice de maison essaye de lui dire. Veut-elle qu'elle jette du gâteau sur la professeur de Sortilèges ? Ou bien c'est la cruche de thé glacé qu'elle doit utiliser ? Décidément, la professeur de Botanique n'est pas très douée pour donner des ordres sans parler... Totalement perdue, la jeune Connor finit par abandonner et va s'assoir sur la chaise la plus proche. ( 8 )

Meilla PRIMARD, quand à elle, ne compte pas rester sur le banc de touche. Elle clame haut et fort que, peu importe combien de temps le débat sera animé, Miss Muller a raison. On dirait que la nouvelle préfète en chef prenne position. Mais est-ce bien sage ? Son nouveau badge doit être bien léger, car il semble lui donner des ailes ! ( 8 )

Isabel ALMEIDA n'en croyait pas ses yeux. Sa propre préfète osait balancer de la nourriture sur ses camarades ! Ce n'était décidément pas digne d'une jaune et noire. La professeur attrapa son élève par l'oreille et sortit ainsi de la pièce, lançant au passage un regard à la directrice de Poudlard pour qu'elle arrange les choses. ( 12 ) -2

Kristen LOEWY, en tant que bonne directrice, essaye de calmer le jeu en usant de son autorité.. que tout le monde semble ignorer. Au delà de l'agacement, la jeune femme change radicalement d'expression, troquant son calme incontestable contre...un air meurtrier se dessinant sur son visage. On dirait bien qu'il va y avoir un meurtre... ( 8 )+1

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il n'en restera qu'un

En ce beau samedi matin, tout semble calme au château de Poudlard. La plupart des élève dort encore paisiblement dans leurs dortoirs respectifs, les professeurs sont déjà au travail, corrigeant leurs copies ou préparant leur prochain cours. Mais attendez, quel est ce vacarme assourdissant ? Viendrai-il de la salle des préfets ?

La pauvre Elisabeth CONNOR ne comprend strictement rien à ce que sa directrice de maison essaye de lui dire. Veut-elle qu'elle jette du gâteau sur la professeur de Sortilèges ? Ou bien c'est la cruche de thé glacé qu'elle doit utiliser ? Décidément, la professeur de Botanique n'est pas très douée pour donner des ordres sans parler... Totalement perdue, la jeune Connor finit par abandonner et va s'assoir sur la chaise la plus proche. ( 8 )

Meilla PRIMARD, quand à elle, ne compte pas rester sur le banc de touche. Elle clame haut et fort que, peu importe combien de temps le débat sera animé, Miss Muller a raison. On dirait que la nouvelle préfète en chef prenne position. Mais est-ce bien sage ? Son nouveau badge doit être bien léger, car il semble lui donner des ailes ! ( 9 ) +1

Isabel ALMEIDA n'en croyait pas ses yeux. Sa propre préfète osait balancer de la nourriture sur ses camarades ! Ce n'était décidément pas digne d'une jaune et noire. La professeur attrapa son élève par l'oreille et sortit ainsi de la pièce, lançant au passage un regard à la directrice de Poudlard pour qu'elle arrange les choses. ( 10 ) -2

Kristen LOEWY, en tant que bonne directrice, essaye de calmer le jeu en usant de son autorité.. que tout le monde semble ignorer. Au delà de l'agacement, la jeune femme change radicalement d'expression, troquant son calme incontestable contre...un air meurtrier se dessinant sur son visage. On dirait bien qu'il va y avoir un meurtre... ( 8 )
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il n'en restera qu'un

En ce beau samedi matin, tout semble calme au château de Poudlard. La plupart des élève dort encore paisiblement dans leurs dortoirs respectifs, les professeurs sont déjà au travail, corrigeant leurs copies ou préparant leur prochain cours. Mais attendez, quel est ce vacarme assourdissant ? Viendrai-il de la salle des préfets ?

La pauvre Elisabeth CONNOR ne comprend strictement rien à ce que sa directrice de maison essaye de lui dire. Veut-elle qu'elle jette du gâteau sur la professeur de Sortilèges ? Ou bien c'est la cruche de thé glacé qu'elle doit utiliser ? Décidément, la professeur de Botanique n'est pas très douée pour donner des ordres sans parler... Totalement perdue, la jeune Connor finit par abandonner et va s'assoir sur la chaise la plus proche. ( 6 ) -2

Meilla PRIMARD, quand à elle, ne compte pas rester sur le banc de touche. Elle clame haut et fort que, peu importe combien de temps le débat sera animé, Miss Muller a raison. On dirait que la nouvelle préfète en chef prenne position. Mais est-ce bien sage ? Son nouveau badge doit être bien léger, car il semble lui donner des ailes ! ( 9 )

Isabel ALMEIDA n'en croyait pas ses yeux. Sa propre préfète osait balancer de la nourriture sur ses camarades ! Ce n'était décidément pas digne d'une jaune et noire. La professeur attrapa son élève par l'oreille et sortit ainsi de la pièce, lançant au passage un regard à la directrice de Poudlard pour qu'elle arrange les choses. ( 11 ) +1

Kristen LOEWY, en tant que bonne directrice, essaye de calmer le jeu en usant de son autorité.. que tout le monde semble ignorer. Au delà de l'agacement, la jeune femme change radicalement d'expression, troquant son calme incontestable contre...un air meurtrier se dessinant sur son visage. On dirait bien qu'il va y avoir un meurtre... ( 8 )
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il n'en restera qu'un

En ce beau samedi matin, tout semble calme au château de Poudlard. La plupart des élève dort encore paisiblement dans leurs dortoirs respectifs, les professeurs sont déjà au travail, corrigeant leurs copies ou préparant leur prochain cours. Mais attendez, quel est ce vacarme assourdissant ? Viendrai-il de la salle des préfets ?

La pauvre Elisabeth CONNOR ne comprend strictement rien à ce que sa directrice de maison essaye de lui dire. Veut-elle qu'elle jette du gâteau sur la professeur de Sortilèges ? Ou bien c'est la cruche de thé glacé qu'elle doit utiliser ? Décidément, la professeur de Botanique n'est pas très douée pour donner des ordres sans parler... Totalement perdue, la jeune Connor finit par abandonner et va s'assoir sur la chaise la plus proche. ( 6 )

Meilla PRIMARD, quand à elle, ne compte pas rester sur le banc de touche. Elle clame haut et fort que, peu importe combien de temps le débat sera animé, Miss Muller a raison. On dirait que la nouvelle préfète en chef prenne position. Mais est-ce bien sage ? Son nouveau badge doit être bien léger, car il semble lui donner des ailes ! ( 9 )

Isabel ALMEIDA n'en croyait pas ses yeux. Sa propre préfète osait balancer de la nourriture sur ses camarades ! Ce n'était décidément pas digne d'une jaune et noire. La professeur attrapa son élève par l'oreille et sortit ainsi de la pièce, lançant au passage un regard à la directrice de Poudlard pour qu'elle arrange les choses. ( 12 ) +1

Kristen LOEWY, en tant que bonne directrice, essaye de calmer le jeu en usant de son autorité.. que tout le monde semble ignorer. Au delà de l'agacement, la jeune femme change radicalement d'expression, troquant son calme incontestable contre...un air meurtrier se dessinant sur son visage. On dirait bien qu'il va y avoir un meurtre... ( 6 ) -2
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il n'en restera qu'un

En ce beau samedi matin, tout semble calme au château de Poudlard. La plupart des élève dort encore paisiblement dans leurs dortoirs respectifs, les professeurs sont déjà au travail, corrigeant leurs copies ou préparant leur prochain cours. Mais attendez, quel est ce vacarme assourdissant ? Viendrai-il de la salle des préfets ?

La pauvre Elisabeth CONNOR ne comprend strictement rien à ce que sa directrice de maison essaye de lui dire. Veut-elle qu'elle jette du gâteau sur la professeur de Sortilèges ? Ou bien c'est la cruche de thé glacé qu'elle doit utiliser ? Décidément, la professeur de Botanique n'est pas très douée pour donner des ordres sans parler... Totalement perdue, la jeune Connor finit par abandonner et va s'assoir sur la chaise la plus proche. ( 6 )

Meilla PRIMARD, quand à elle, ne compte pas rester sur le banc de touche. Elle clame haut et fort que, peu importe combien de temps le débat sera animé, Miss Muller a raison. On dirait que la nouvelle préfète en chef prenne position. Mais est-ce bien sage ? Son nouveau badge doit être bien léger, car il semble lui donner des ailes ! ( 10 ) +1

Isabel ALMEIDA n'en croyait pas ses yeux. Sa propre préfète osait balancer de la nourriture sur ses camarades ! Ce n'était décidément pas digne d'une jaune et noire. La professeur attrapa son élève par l'oreille et sortit ainsi de la pièce, lançant au passage un regard à la directrice de Poudlard pour qu'elle arrange les choses. ( 12 )

Kristen LOEWY, en tant que bonne directrice, essaye de calmer le jeu en usant de son autorité.. que tout le monde semble ignorer. Au delà de l'agacement, la jeune femme change radicalement d'expression, troquant son calme incontestable contre...un air meurtrier se dessinant sur son visage. On dirait bien qu'il va y avoir un meurtre... ( 4 ) -2

Il n'en restera qu'un

En ce beau samedi matin, tout semble calme au château de Poudlard. La plupart des élève dort encore paisiblement dans leurs dortoirs respectifs, les professeurs sont déjà au travail, corrigeant leurs copies ou préparant leur prochain cours. Mais attendez, quel est ce vacarme assourdissant ? Viendrai-il de la salle des préfets ?

La pauvre Elisabeth CONNOR ne comprend strictement rien à ce que sa directrice de maison essaye de lui dire. Veut-elle qu'elle jette du gâteau sur la professeur de Sortilèges ? Ou bien c'est la cruche de thé glacé qu'elle doit utiliser ? Décidément, la professeur de Botanique n'est pas très douée pour donner des ordres sans parler... Totalement perdue, la jeune Connor finit par abandonner et va s'assoir sur la chaise la plus proche. ( 6 )

Meilla PRIMARD, quand à elle, ne compte pas rester sur le banc de touche. Elle clame haut et fort que, peu importe combien de temps le débat sera animé, Miss Muller a raison. On dirait que la nouvelle préfète en chef prenne position. Mais est-ce bien sage ? Son nouveau badge doit être bien léger, car il semble lui donner des ailes ! ( 11 ) +1

Isabel ALMEIDA n'en croyait pas ses yeux. Sa propre préfète osait balancer de la nourriture sur ses camarades ! Ce n'était décidément pas digne d'une jaune et noire. La professeur attrapa son élève par l'oreille et sortit ainsi de la pièce, lançant au passage un regard à la directrice de Poudlard pour qu'elle arrange les choses. ( 12 )

Kristen LOEWY, en tant que bonne directrice, essaye de calmer le jeu en usant de son autorité.. que tout le monde semble ignorer. Au delà de l'agacement, la jeune femme change radicalement d'expression, troquant son calme incontestable contre...un air meurtrier se dessinant sur son visage. On dirait bien qu'il va y avoir un meurtre... ( 2 ) -2

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.

Il n'en restera qu'un

En ce beau samedi matin, tout semble calme au château de Poudlard. La plupart des élève dort encore paisiblement dans leurs dortoirs respectifs, les professeurs sont déjà au travail, corrigeant leurs copies ou préparant leur prochain cours. Mais attendez, quel est ce vacarme assourdissant ? Viendrai-il de la salle des préfets ?

La pauvre Elisabeth CONNOR ne comprend strictement rien à ce que sa directrice de maison essaye de lui dire. Veut-elle qu'elle jette du gâteau sur la professeur de Sortilèges ? Ou bien c'est la cruche de thé glacé qu'elle doit utiliser ? Décidément, la professeur de Botanique n'est pas très douée pour donner des ordres sans parler... Totalement perdue, la jeune Connor finit par abandonner et va s'assoir sur la chaise la plus proche. ( 6 )

Meilla PRIMARD, quand à elle, ne compte pas rester sur le banc de touche. Elle clame haut et fort que, peu importe combien de temps le débat sera animé, Miss Muller a raison. On dirait que la nouvelle préfète en chef prenne position. Mais est-ce bien sage ? Son nouveau badge doit être bien léger, car il semble lui donner des ailes ! ( 11 )

Isabel ALMEIDA n'en croyait pas ses yeux. Sa propre préfète osait balancer de la nourriture sur ses camarades ! Ce n'était décidément pas digne d'une jaune et noire. La professeur attrapa son élève par l'oreille et sortit ainsi de la pièce, lançant au passage un regard à la directrice de Poudlard pour qu'elle arrange les choses. ( 13 ) +1

Kristen LOEWY, en tant que bonne directrice, essaye de calmer le jeu en usant de son autorité.. que tout le monde semble ignorer. Au delà de l'agacement, la jeune femme change radicalement d'expression, troquant son calme incontestable contre...un air meurtrier se dessinant sur son visage. On dirait bien qu'il va y avoir un meurtre... ( 0 ) -2

¤ Finisseuse des Frelons ¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤ Sixième année RPG ¤ Rédactrice ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~

Il n'en restera qu'un

[align=justify]En ce beau samedi matin, tout semble calme au château de Poudlard. La plupart des élève dort encore paisiblement dans leurs dortoirs respectifs, les professeurs sont déjà au travail, corrigeant leurs copies ou préparant leur prochain cours. Mais attendez, quel est ce vacarme assourdissant ? Viendrai-il de la salle des préfets ?

La pauvre Elisabeth CONNOR ne comprend strictement rien à ce que sa directrice de maison essaye de lui dire. Veut-elle qu'elle jette du gâteau sur la professeur de Sortilèges ? Ou bien c'est la cruche de thé glacé qu'elle doit utiliser ? Décidément, la professeur de Botanique n'est pas très douée pour donner des ordres sans parler... Totalement perdue, la jeune Connor finit par abandonner et va s'assoir sur la chaise la plus proche. ( 6 )

Meilla PRIMARD, quand à elle, ne compte pas rester sur le banc de touche. Elle clame haut et fort que, peu importe combien de temps le débat sera animé, Miss Muller a raison. On dirait que la nouvelle préfète en chef prenne position. Mais est-ce bien sage ? Son nouveau badge doit être bien léger, car il semble lui donner des ailes ! ( 12 ) +1

Isabel ALMEIDA n'en croyait pas ses yeux. Sa propre préfète osait balancer de la nourriture sur ses camarades ! Ce n'était décidément pas digne d'une jaune et noire. La professeur attrapa son élève par l'oreille et sortit ainsi de la pièce, lançant au passage un regard à la directrice de Poudlard pour qu'elle arrange les choses. ( 11 ) -2

« Le courage c'est de comprendre sa propre vie... Le courage c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel. »
~ Vive les nouilles *-*
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il n'en restera qu'un

En ce beau samedi matin, tout semble calme au château de Poudlard. La plupart des élève dort encore paisiblement dans leurs dortoirs respectifs, les professeurs sont déjà au travail, corrigeant leurs copies ou préparant leur prochain cours. Mais attendez, quel est ce vacarme assourdissant ? Viendrai-il de la salle des préfets ?

La pauvre Elisabeth CONNOR ne comprend strictement rien à ce que sa directrice de maison essaye de lui dire. Veut-elle qu'elle jette du gâteau sur la professeur de Sortilèges ? Ou bien c'est la cruche de thé glacé qu'elle doit utiliser ? Décidément, la professeur de Botanique n'est pas très douée pour donner des ordres sans parler... Totalement perdue, la jeune Connor finit par abandonner et va s'assoir sur la chaise la plus proche. ( 6 )

Meilla PRIMARD, quand à elle, ne compte pas rester sur le banc de touche. Elle clame haut et fort que, peu importe combien de temps le débat sera animé, Miss Muller a raison. On dirait que la nouvelle préfète en chef prenne position. Mais est-ce bien sage ? Son nouveau badge doit être bien léger, car il semble lui donner des ailes ! ( 10 ) -2

Isabel ALMEIDA n'en croyait pas ses yeux. Sa propre préfète osait balancer de la nourriture sur ses camarades ! Ce n'était décidément pas digne d'une jaune et noire. La professeur attrapa son élève par l'oreille et sortit ainsi de la pièce, lançant au passage un regard à la directrice de Poudlard pour qu'elle arrange les choses. ( 12 ) +1

Il n'en restera qu'un

[align=justify]En ce beau samedi matin, tout semble calme au château de Poudlard. La plupart des élève dort encore paisiblement dans leurs dortoirs respectifs, les professeurs sont déjà au travail, corrigeant leurs copies ou préparant leur prochain cours. Mais attendez, quel est ce vacarme assourdissant ? Viendrai-il de la salle des préfets ?

La pauvre Elisabeth CONNOR ne comprend strictement rien à ce que sa directrice de maison essaye de lui dire. Veut-elle qu'elle jette du gâteau sur la professeur de Sortilèges ? Ou bien c'est la cruche de thé glacé qu'elle doit utiliser ? Décidément, la professeur de Botanique n'est pas très douée pour donner des ordres sans parler... Totalement perdue, la jeune Connor finit par abandonner et va s'assoir sur la chaise la plus proche. ( 5 ) -1

Meilla PRIMARD, quand à elle, ne compte pas rester sur le banc de touche. Elle clame haut et fort que, peu importe combien de temps le débat sera animé, Miss Muller a raison. On dirait que la nouvelle préfète en chef prenne position. Mais est-ce bien sage ? Son nouveau badge doit être bien léger, car il semble lui donner des ailes ! ( 11 ) +1

Isabel ALMEIDA n'en croyait pas ses yeux. Sa propre préfète osait balancer de la nourriture sur ses camarades ! Ce n'était décidément pas digne d'une jaune et noire. La professeur attrapa son élève par l'oreille et sortit ainsi de la pièce, lançant au passage un regard à la directrice de Poudlard pour qu'elle arrange les choses. ( 11 ) -1

« Le courage c'est de comprendre sa propre vie... Le courage c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel. »
~ Vive les nouilles *-*
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il n'en restera qu'un

[align=justify]En ce beau samedi matin, tout semble calme au château de Poudlard. La plupart des élève dort encore paisiblement dans leurs dortoirs respectifs, les professeurs sont déjà au travail, corrigeant leurs copies ou préparant leur prochain cours. Mais attendez, quel est ce vacarme assourdissant ? Viendrai-il de la salle des préfets ?

La pauvre Elisabeth CONNOR ne comprend strictement rien à ce que sa directrice de maison essaye de lui dire. Veut-elle qu'elle jette du gâteau sur la professeur de Sortilèges ? Ou bien c'est la cruche de thé glacé qu'elle doit utiliser ? Décidément, la professeur de Botanique n'est pas très douée pour donner des ordres sans parler... Totalement perdue, la jeune Connor finit par abandonner et va s'assoir sur la chaise la plus proche. ( 5 )

Meilla PRIMARD, quand à elle, ne compte pas rester sur le banc de touche. Elle clame haut et fort que, peu importe combien de temps le débat sera animé, Miss Muller a raison. On dirait que la nouvelle préfète en chef prenne position. Mais est-ce bien sage ? Son nouveau badge doit être bien léger, car il semble lui donner des ailes ! ( 12 ) +1

Isabel ALMEIDA n'en croyait pas ses yeux. Sa propre préfète osait balancer de la nourriture sur ses camarades ! Ce n'était décidément pas digne d'une jaune et noire. La professeur attrapa son élève par l'oreille et sortit ainsi de la pièce, lançant au passage un regard à la directrice de Poudlard pour qu'elle arrange les choses. ( 9 ) -2

Il n'en restera qu'un

[align=justify]En ce beau samedi matin, tout semble calme au château de Poudlard. La plupart des élève dort encore paisiblement dans leurs dortoirs respectifs, les professeurs sont déjà au travail, corrigeant leurs copies ou préparant leur prochain cours. Mais attendez, quel est ce vacarme assourdissant ? Viendrai-il de la salle des préfets ?

La pauvre Elisabeth CONNOR ne comprend strictement rien à ce que sa directrice de maison essaye de lui dire. Veut-elle qu'elle jette du gâteau sur la professeur de Sortilèges ? Ou bien c'est la cruche de thé glacé qu'elle doit utiliser ? Décidément, la professeur de Botanique n'est pas très douée pour donner des ordres sans parler... Totalement perdue, la jeune Connor finit par abandonner et va s'assoir sur la chaise la plus proche. ( 5 )

Meilla PRIMARD, quand à elle, ne compte pas rester sur le banc de touche. Elle clame haut et fort que, peu importe combien de temps le débat sera animé, Miss Muller a raison. On dirait que la nouvelle préfète en chef prenne position. Mais est-ce bien sage ? Son nouveau badge doit être bien léger, car il semble lui donner des ailes ! ( 13 ) +1

Isabel ALMEIDA n'en croyait pas ses yeux. Sa propre préfète osait balancer de la nourriture sur ses camarades ! Ce n'était décidément pas digne d'une jaune et noire. La professeur attrapa son élève par l'oreille et sortit ainsi de la pièce, lançant au passage un regard à la directrice de Poudlard pour qu'elle arrange les choses. ( 7 ) -2

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.

Il n'en restera qu'un

[align=justify]En ce beau samedi matin, tout semble calme au château de Poudlard. La plupart des élève dort encore paisiblement dans leurs dortoirs respectifs, les professeurs sont déjà au travail, corrigeant leurs copies ou préparant leur prochain cours. Mais attendez, quel est ce vacarme assourdissant ? Viendrai-il de la salle des préfets ?

La pauvre Elisabeth CONNOR ne comprend strictement rien à ce que sa directrice de maison essaye de lui dire. Veut-elle qu'elle jette du gâteau sur la professeur de Sortilèges ? Ou bien c'est la cruche de thé glacé qu'elle doit utiliser ? Décidément, la professeur de Botanique n'est pas très douée pour donner des ordres sans parler... Totalement perdue, la jeune Connor finit par abandonner et va s'assoir sur la chaise la plus proche. ( 6 ) +1

Meilla PRIMARD, quand à elle, ne compte pas rester sur le banc de touche. Elle clame haut et fort que, peu importe combien de temps le débat sera animé, Miss Muller a raison. On dirait que la nouvelle préfète en chef prenne position. Mais est-ce bien sage ? Son nouveau badge doit être bien léger, car il semble lui donner des ailes ! ( 11 ) -2

Isabel ALMEIDA n'en croyait pas ses yeux. Sa propre préfète osait balancer de la nourriture sur ses camarades ! Ce n'était décidément pas digne d'une jaune et noire. La professeur attrapa son élève par l'oreille et sortit ainsi de la pièce, lançant au passage un regard à la directrice de Poudlard pour qu'elle arrange les choses. ( 7 )

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il n'en restera qu'un

[align=justify]En ce beau samedi matin, tout semble calme au château de Poudlard. La plupart des élève dort encore paisiblement dans leurs dortoirs respectifs, les professeurs sont déjà au travail, corrigeant leurs copies ou préparant leur prochain cours. Mais attendez, quel est ce vacarme assourdissant ? Viendrai-il de la salle des préfets ?

La pauvre Elisabeth CONNOR ne comprend strictement rien à ce que sa directrice de maison essaye de lui dire. Veut-elle qu'elle jette du gâteau sur la professeur de Sortilèges ? Ou bien c'est la cruche de thé glacé qu'elle doit utiliser ? Décidément, la professeur de Botanique n'est pas très douée pour donner des ordres sans parler... Totalement perdue, la jeune Connor finit par abandonner et va s'assoir sur la chaise la plus proche. ( 6 )

Meilla PRIMARD, quand à elle, ne compte pas rester sur le banc de touche. Elle clame haut et fort que, peu importe combien de temps le débat sera animé, Miss Muller a raison. On dirait que la nouvelle préfète en chef prenne position. Mais est-ce bien sage ? Son nouveau badge doit être bien léger, car il semble lui donner des ailes ! ( 12 ) +1

Isabel ALMEIDA n'en croyait pas ses yeux. Sa propre préfète osait balancer de la nourriture sur ses camarades ! Ce n'était décidément pas digne d'une jaune et noire. La professeur attrapa son élève par l'oreille et sortit ainsi de la pièce, lançant au passage un regard à la directrice de Poudlard pour qu'elle arrange les choses. ( 5 ) -2

Il n'en restera qu'un

[align=justify]En ce beau samedi matin, tout semble calme au château de Poudlard. La plupart des élève dort encore paisiblement dans leurs dortoirs respectifs, les professeurs sont déjà au travail, corrigeant leurs copies ou préparant leur prochain cours. Mais attendez, quel est ce vacarme assourdissant ? Viendrai-il de la salle des préfets ?

La pauvre Elisabeth CONNOR ne comprend strictement rien à ce que sa directrice de maison essaye de lui dire. Veut-elle qu'elle jette du gâteau sur la professeur de Sortilèges ? Ou bien c'est la cruche de thé glacé qu'elle doit utiliser ? Décidément, la professeur de Botanique n'est pas très douée pour donner des ordres sans parler... Totalement perdue, la jeune Connor finit par abandonner et va s'assoir sur la chaise la plus proche. ( 6 )

Meilla PRIMARD, quand à elle, ne compte pas rester sur le banc de touche. Elle clame haut et fort que, peu importe combien de temps le débat sera animé, Miss Muller a raison. On dirait que la nouvelle préfète en chef prenne position. Mais est-ce bien sage ? Son nouveau badge doit être bien léger, car il semble lui donner des ailes ! ( 10 ) -2

Isabel ALMEIDA n'en croyait pas ses yeux. Sa propre préfète osait balancer de la nourriture sur ses camarades ! Ce n'était décidément pas digne d'une jaune et noire. La professeur attrapa son élève par l'oreille et sortit ainsi de la pièce, lançant au passage un regard à la directrice de Poudlard pour qu'elle arrange les choses. ( 6 ) +1

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons
  Retour   Répondre