Salle de jeux

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

Il n'en restera qu'un

Le bal de Noël est enfin annoncé… et déjà, les ragots circulent : cœurs brisés, polygamie, plans diaboliques, projets farfelus, et j’en passe. Voyons tout cela de plus près.

J’ai entendu dire que Blanche Tourmaline avait voulu faire de son cher hibou, Grassouillet, son cavalier pour le bal. Malheureusement pour notre professeur de Sortilèges, l’oiseau aurait refusé, et outré, lui aurait picoré l’œil. La légende ne dit pas si le professeur Tourmaline a perdu son œil durant la bataille. (10)

Si c’était le cas, elle pourrait toujours tenter de charmer le professeur de botanique, Edern Rhodes : il parait qu’il sait y faire avec les yeux manquants à l’appel. D’ailleurs, avant de se lancer pour inviter quelqu’un au bal, on aurait aperçu le directeur de Serpentard se lamenter dans les couloirs, épetalant la fleur dans son orbite et récitant : « Elle dira oui, elle dira non, elle dira qu’on verra ». (13)

Toujours côté Serpentard, on ne doute pas que le chenapan de la soirée sera Wilson Kingson. On dit qu’il projette de détacher tous les ballons colorés, en criant d’un air victorieux : « Longue vie au foot ! » Tellement de ballons réunis dans une même pièce, on comprendrait qu’il ne puisse résister. (10)

Ambre Baxrendhel, de son côté, passera la moitié du bal du côté du buffet, et quand retentiront les premières notes de "Hard Rock Hallelujah", se décidera à enfin se jeter sur la piste de danse, bousculant tout sur son passage. On dit même qu’elle rapportera sa batte afin de dégager le terrain, histoire d’être sure de pouvoir faire du headbang sans se cogner la tête contre quelqu’un. Une vraie furie, cette fille-là. (9)

Paul Bricou, quant à lui, va passer la soirée entière à côté du buffet, mais pour une autre raison. On dit qu’il a pour projet de remplacer toutes les dragées surprise de Bertie Crochue goût pomme par ceux, de la même couleur, goût crotte de nez. On le savait moyennement gentil, mais alors là, sa cruauté attendrait des sommets ! ( 3 )

Une rumeur court sur les élèves de Serdaigle. Il paraît que Noah Blodwell – vous savez, le petit blondinet aux bonnes joues, tout choupinou ? – entre dans la puberté. De ce fait, il se la joue mystérieux aux sentiments élevés et douloureux, du genre « mon cœur est pris, mais c'est trop dur de l'avouer. » une sorte de nouveau Rodolphe de Yonville Poudlard en (presque) plus dark. Bonne stratégie pour séduire les passionnées de lecture de Serdaigle. (9)

Ce qui n’est pas pour déplaire à Meilla Primard, la couguar de Serdaigle. Des proches de Noah nous ont fourni des informations : l’étudiante de Septième année serait allée jusque dans la chambre du petit garçon, « parce que je suis sa marraine », a-t-elle déclaré innocemment. Ne nous demandons pas plus longtemps qui Meilla compte inviter au bal. (0) [-2] Désolée Meilla.. Tu méritais pas ça.. :roll:

Chez les Gryffondor, on se mobilise autour d’un individu, le Don Juan des lions : je parle, vous l’aurez compris, de l’insaisissable Dylan Swanson. Après avoir crié à tout va son amour pour Melissandre, je cite : « [je suis] Amoureux fou de Mel’ », celui-ci nous fait croire que son cœur est peut-être bien pris par quelqu’un d’autre… Par pure méchanceté, le Gryffon donne des espoirs à toutes ses prétendantes : Shanti Sadhan, Laura Sombrelune, Halissa Nauden, et j’en passe. ( 6 )

S’il y en a une que ça n’atteint pas, c’est bien Abigail Lewis. La jeune fille, totalement hors de ces chamailleries « enfantines » préfère s'isoler hors de sa salle commune pour préparer un plaidoyer avec ses deux acolytes : Amaëlle Nelly et Joy Wedenjack. La magie de Noël, de toute façon, c’est pour les faibles. Râler, c’est mieux. (15) [+1]

Ils étaient cœur d'œillets, des fleurs face aux fusils,
Enfants du Bataclan, enfants du paradis.
Pas d’avatar
Ancien sorcier

Il n'en restera qu'un

Joy Wedenjack a écrit :Le bal de Noël est enfin annoncé… et déjà, les ragots circulent : cœurs brisés, polygamie, plans diaboliques, projets farfelus, et j’en passe. Voyons tout cela de plus près.

J’ai entendu dire que Blanche Tourmaline avait voulu faire de son cher hibou, Grassouillet, son cavalier pour le bal. Malheureusement pour notre professeur de Sortilèges, l’oiseau aurait refusé, et outré, lui aurait picoré l’œil. La légende ne dit pas si le professeur Tourmaline a perdu son œil durant la bataille. (10)

Si c’était le cas, elle pourrait toujours tenter de charmer le professeur de botanique, Edern Rhodes : il parait qu’il sait y faire avec les yeux manquants à l’appel. D’ailleurs, avant de se lancer pour inviter quelqu’un au bal, on aurait aperçu le directeur de Serpentard se lamenter dans les couloirs, épetalant la fleur dans son orbite et récitant : « Elle dira oui, elle dira non, elle dira qu’on verra ». (13)

Toujours côté Serpentard, on ne doute pas que le chenapan de la soirée sera Wilson Kingson. On dit qu’il projette de détacher tous les ballons colorés, en criant d’un air victorieux : « Longue vie au foot ! » Tellement de ballons réunis dans une même pièce, on comprendrait qu’il ne puisse résister. (10)

Ambre Baxrendhel, de son côté, passera la moitié du bal du côté du buffet, et quand retentiront les premières notes de "Hard Rock Hallelujah", se décidera à enfin se jeter sur la piste de danse, bousculant tout sur son passage. On dit même qu’elle rapportera sa batte afin de dégager le terrain, histoire d’être sure de pouvoir faire du headbang sans se cogner la tête contre quelqu’un. Une vraie furie, cette fille-là. (9)

Paul Bricou, quant à lui, va passer la soirée entière à côté du buffet, mais pour une autre raison. On dit qu’il a pour projet de remplacer toutes les dragées surprise de Bertie Crochue goût pomme par ceux, de la même couleur, goût crotte de nez. On le savait moyennement gentil, mais alors là, sa cruauté attendrait des sommets ! ( 4 ) +1

Une rumeur court sur les élèves de Serdaigle. Il paraît que Noah Blodwell – vous savez, le petit blondinet aux bonnes joues, tout choupinou ? – entre dans la puberté. De ce fait, il se la joue mystérieux aux sentiments élevés et douloureux, du genre « mon cœur est pris, mais c'est trop dur de l'avouer. » une sorte de nouveau Rodolphe de Yonville Poudlard en (presque) plus dark. Bonne stratégie pour séduire les passionnées de lecture de Serdaigle. (9)

Chez les Gryffondor, on se mobilise autour d’un individu, le Don Juan des lions : je parle, vous l’aurez compris, de l’insaisissable Dylan Swanson. Après avoir crié à tout va son amour pour Melissandre, je cite : « [je suis] Amoureux fou de Mel’ », celui-ci nous fait croire que son cœur est peut-être bien pris par quelqu’un d’autre… Par pure méchanceté, le Gryffon donne des espoirs à toutes ses prétendantes : Shanti Sadhan, Laura Sombrelune, Halissa Nauden, et j’en passe. ( 4 ) -2

S’il y en a une que ça n’atteint pas, c’est bien Abigail Lewis. La jeune fille, totalement hors de ces chamailleries « enfantines » préfère s'isoler hors de sa salle commune pour préparer un plaidoyer avec ses deux acolytes : Amaëlle Nelly et Joy Wedenjack. La magie de Noël, de toute façon, c’est pour les faibles. Râler, c’est mieux. (15)

Il n'en restera qu'un

Le bal de Noël est enfin annoncé… et déjà, les ragots circulent : cœurs brisés, polygamie, plans diaboliques, projets farfelus, et j’en passe. Voyons tout cela de plus près.

J’ai entendu dire que Blanche Tourmaline avait voulu faire de son cher hibou, Grassouillet, son cavalier pour le bal. Malheureusement pour notre professeur de Sortilèges, l’oiseau aurait refusé, et outré, lui aurait picoré l’œil. La légende ne dit pas si le professeur Tourmaline a perdu son œil durant la bataille. (10)

Si c’était le cas, elle pourrait toujours tenter de charmer le professeur de botanique, Edern Rhodes : il parait qu’il sait y faire avec les yeux manquants à l’appel. D’ailleurs, avant de se lancer pour inviter quelqu’un au bal, on aurait aperçu le directeur de Serpentard se lamenter dans les couloirs, épetalant la fleur dans son orbite et récitant : « Elle dira oui, elle dira non, elle dira qu’on verra ». (13)

Toujours côté Serpentard, on ne doute pas que le chenapan de la soirée sera Wilson Kingson. On dit qu’il projette de détacher tous les ballons colorés, en criant d’un air victorieux : « Longue vie au foot ! » Tellement de ballons réunis dans une même pièce, on comprendrait qu’il ne puisse résister. (10)

Ambre Baxrendhel, de son côté, passera la moitié du bal du côté du buffet, et quand retentiront les premières notes de "Hard Rock Hallelujah", se décidera à enfin se jeter sur la piste de danse, bousculant tout sur son passage. On dit même qu’elle rapportera sa batte afin de dégager le terrain, histoire d’être sure de pouvoir faire du headbang sans se cogner la tête contre quelqu’un. Une vraie furie, cette fille-là. (9)

Paul Bricou, quant à lui, va passer la soirée entière à côté du buffet, mais pour une autre raison. On dit qu’il a pour projet de remplacer toutes les dragées surprise de Bertie Crochue goût pomme par ceux, de la même couleur, goût crotte de nez. On le savait moyennement gentil, mais alors là, sa cruauté attendrait des sommets ! ( 2 ) -2

Une rumeur court sur les élèves de Serdaigle. Il paraît que Noah Blodwell – vous savez, le petit blondinet aux bonnes joues, tout choupinou ? – entre dans la puberté. De ce fait, il se la joue mystérieux aux sentiments élevés et douloureux, du genre « mon cœur est pris, mais c'est trop dur de l'avouer. » une sorte de nouveau Rodolphe de Yonville Poudlard en (presque) plus dark. Bonne stratégie pour séduire les passionnées de lecture de Serdaigle. (9)

Chez les Gryffondor, on se mobilise autour d’un individu, le Don Juan des lions : je parle, vous l’aurez compris, de l’insaisissable Dylan Swanson. Après avoir crié à tout va son amour pour Melissandre, je cite : « [je suis] Amoureux fou de Mel’ », celui-ci nous fait croire que son cœur est peut-être bien pris par quelqu’un d’autre… Par pure méchanceté, le Gryffon donne des espoirs à toutes ses prétendantes : Shanti Sadhan, Laura Sombrelune, Halissa Nauden, et j’en passe. ( 5 ) +1

S’il y en a une que ça n’atteint pas, c’est bien Abigail Lewis. La jeune fille, totalement hors de ces chamailleries « enfantines » préfère s'isoler hors de sa salle commune pour préparer un plaidoyer avec ses deux acolytes : Amaëlle Nelly et Joy Wedenjack. La magie de Noël, de toute façon, c’est pour les faibles. Râler, c’est mieux. (15)

26 ans et déjà à la retraite !
« La vie se présente à nous comme une certaine évolution dans le temps et une certaine complication dans l'espace. »

Il n'en restera qu'un

Le bal de Noël est enfin annoncé… et déjà, les ragots circulent : cœurs brisés, polygamie, plans diaboliques, projets farfelus, et j’en passe. Voyons tout cela de plus près.

J’ai entendu dire que Blanche Tourmaline avait voulu faire de son cher hibou, Grassouillet, son cavalier pour le bal. Malheureusement pour notre professeur de Sortilèges, l’oiseau aurait refusé, et outré, lui aurait picoré l’œil. La légende ne dit pas si le professeur Tourmaline a perdu son œil durant la bataille. (10)

Si c’était le cas, elle pourrait toujours tenter de charmer le professeur de botanique, Edern Rhodes : il parait qu’il sait y faire avec les yeux manquants à l’appel. D’ailleurs, avant de se lancer pour inviter quelqu’un au bal, on aurait aperçu le directeur de Serpentard se lamenter dans les couloirs, épetalant la fleur dans son orbite et récitant : « Elle dira oui, elle dira non, elle dira qu’on verra ». (13)

Toujours côté Serpentard, on ne doute pas que le chenapan de la soirée sera Wilson Kingson. On dit qu’il projette de détacher tous les ballons colorés, en criant d’un air victorieux : « Longue vie au foot ! » Tellement de ballons réunis dans une même pièce, on comprendrait qu’il ne puisse résister. (10)

Ambre Baxrendhel, de son côté, passera la moitié du bal du côté du buffet, et quand retentiront les premières notes de "Hard Rock Hallelujah", se décidera à enfin se jeter sur la piste de danse, bousculant tout sur son passage. On dit même qu’elle rapportera sa batte afin de dégager le terrain, histoire d’être sure de pouvoir faire du headbang sans se cogner la tête contre quelqu’un. Une vraie furie, cette fille-là. (9)

Paul Bricou, quant à lui, va passer la soirée entière à côté du buffet, mais pour une autre raison. On dit qu’il a pour projet de remplacer toutes les dragées surprise de Bertie Crochue goût pomme par ceux, de la même couleur, goût crotte de nez. On le savait moyennement gentil, mais alors là, sa cruauté attendrait des sommets ! (0) -2

Une rumeur court sur les élèves de Serdaigle. Il paraît que Noah Blodwell – vous savez, le petit blondinet aux bonnes joues, tout choupinou ? – entre dans la puberté. De ce fait, il se la joue mystérieux aux sentiments élevés et douloureux, du genre « mon cœur est pris, mais c'est trop dur de l'avouer. » une sorte de nouveau Rodolphe de Yonville Poudlard en (presque) plus dark. Bonne stratégie pour séduire les passionnées de lecture de Serdaigle. (9)

Chez les Gryffondor, on se mobilise autour d’un individu, le Don Juan des lions : je parle, vous l’aurez compris, de l’insaisissable Dylan Swanson. Après avoir crié à tout va son amour pour Melissandre, je cite : « [je suis] Amoureux fou de Mel’ », celui-ci nous fait croire que son cœur est peut-être bien pris par quelqu’un d’autre… Par pure méchanceté, le Gryffon donne des espoirs à toutes ses prétendantes : Shanti Sadhan, Laura Sombrelune, Halissa Nauden, et j’en passe. (6) +1

S’il y en a une que ça n’atteint pas, c’est bien Abigail Lewis. La jeune fille, totalement hors de ces chamailleries « enfantines » préfère s'isoler hors de sa salle commune pour préparer un plaidoyer avec ses deux acolytes : Amaëlle Nelly et Joy Wedenjack. La magie de Noël, de toute façon, c’est pour les faibles. Râler, c’est mieux. (15)

↬ Remplaçante Poursuiveuse des Red Lights ↫
↬ Responsable des Nouveaux Arrivants ↫
↬ Lionceau ↫
/!\ Jeune enfant turbulente /!\
Pas d’avatar
Ancien sorcier

Il n'en restera qu'un

Le bal de Noël est enfin annoncé… et déjà, les ragots circulent : cœurs brisés, polygamie, plans diaboliques, projets farfelus, et j’en passe. Voyons tout cela de plus près.

J’ai entendu dire que Blanche Tourmaline avait voulu faire de son cher hibou, Grassouillet, son cavalier pour le bal. Malheureusement pour notre professeur de Sortilèges, l’oiseau aurait refusé, et outré, lui aurait picoré l’œil. La légende ne dit pas si le professeur Tourmaline a perdu son œil durant la bataille. (10)

Si c’était le cas, elle pourrait toujours tenter de charmer le professeur de botanique, Edern Rhodes : il parait qu’il sait y faire avec les yeux manquants à l’appel. D’ailleurs, avant de se lancer pour inviter quelqu’un au bal, on aurait aperçu le directeur de Serpentard se lamenter dans les couloirs, épetalant la fleur dans son orbite et récitant : « Elle dira oui, elle dira non, elle dira qu’on verra ». (13)

Toujours côté Serpentard, on ne doute pas que le chenapan de la soirée sera Wilson Kingson. On dit qu’il projette de détacher tous les ballons colorés, en criant d’un air victorieux : « Longue vie au foot ! » Tellement de ballons réunis dans une même pièce, on comprendrait qu’il ne puisse résister. (10)

Ambre Baxrendhel, de son côté, passera la moitié du bal du côté du buffet, et quand retentiront les premières notes de "Hard Rock Hallelujah", se décidera à enfin se jeter sur la piste de danse, bousculant tout sur son passage. On dit même qu’elle rapportera sa batte afin de dégager le terrain, histoire d’être sure de pouvoir faire du headbang sans se cogner la tête contre quelqu’un. Une vraie furie, cette fille-là. (7) -2

Une rumeur court sur les élèves de Serdaigle. Il paraît que Noah Blodwell – vous savez, le petit blondinet aux bonnes joues, tout choupinou ? – entre dans la puberté. De ce fait, il se la joue mystérieux aux sentiments élevés et douloureux, du genre « mon cœur est pris, mais c'est trop dur de l'avouer. » une sorte de nouveau Rodolphe de Yonville Poudlard en (presque) plus dark. Bonne stratégie pour séduire les passionnées de lecture de Serdaigle. (9)

Chez les Gryffondor, on se mobilise autour d’un individu, le Don Juan des lions : je parle, vous l’aurez compris, de l’insaisissable Dylan Swanson. Après avoir crié à tout va son amour pour Melissandre, je cite : « [je suis] Amoureux fou de Mel’ », celui-ci nous fait croire que son cœur est peut-être bien pris par quelqu’un d’autre… Par pure méchanceté, le Gryffon donne des espoirs à toutes ses prétendantes : Shanti Sadhan, Laura Sombrelune, Halissa Nauden, et j’en passe. (6)

S’il y en a une que ça n’atteint pas, c’est bien Abigail Lewis. La jeune fille, totalement hors de ces chamailleries « enfantines » préfère s'isoler hors de sa salle commune pour préparer un plaidoyer avec ses deux acolytes : Amaëlle Nelly et Joy Wedenjack. La magie de Noël, de toute façon, c’est pour les faibles. Râler, c’est mieux. (16) +1

Il n'en restera qu'un

Le bal de Noël est enfin annoncé… et déjà, les ragots circulent : cœurs brisés, polygamie, plans diaboliques, projets farfelus, et j’en passe. Voyons tout cela de plus près.

J’ai entendu dire que Blanche Tourmaline avait voulu faire de son cher hibou, Grassouillet, son cavalier pour le bal. Malheureusement pour notre professeur de Sortilèges, l’oiseau aurait refusé, et outré, lui aurait picoré l’œil. La légende ne dit pas si le professeur Tourmaline a perdu son œil durant la bataille. (10)

Si c’était le cas, elle pourrait toujours tenter de charmer le professeur de botanique, Edern Rhodes : il parait qu’il sait y faire avec les yeux manquants à l’appel. D’ailleurs, avant de se lancer pour inviter quelqu’un au bal, on aurait aperçu le directeur de Serpentard se lamenter dans les couloirs, épetalant la fleur dans son orbite et récitant : « Elle dira oui, elle dira non, elle dira qu’on verra ». (13)

Toujours côté Serpentard, on ne doute pas que le chenapan de la soirée sera Wilson Kingson. On dit qu’il projette de détacher tous les ballons colorés, en criant d’un air victorieux : « Longue vie au foot ! » Tellement de ballons réunis dans une même pièce, on comprendrait qu’il ne puisse résister. (10)

Ambre Baxrendhel, de son côté, passera la moitié du bal du côté du buffet, et quand retentiront les premières notes de "Hard Rock Hallelujah", se décidera à enfin se jeter sur la piste de danse, bousculant tout sur son passage. On dit même qu’elle rapportera sa batte afin de dégager le terrain, histoire d’être sure de pouvoir faire du headbang sans se cogner la tête contre quelqu’un. Une vraie furie, cette fille-là. (8) +1

Une rumeur court sur les élèves de Serdaigle. Il paraît que Noah Blodwell – vous savez, le petit blondinet aux bonnes joues, tout choupinou ? – entre dans la puberté. De ce fait, il se la joue mystérieux aux sentiments élevés et douloureux, du genre « mon cœur est pris, mais c'est trop dur de l'avouer. » une sorte de nouveau Rodolphe de Yonville Poudlard en (presque) plus dark. Bonne stratégie pour séduire les passionnées de lecture de Serdaigle. (7) -2

Chez les Gryffondor, on se mobilise autour d’un individu, le Don Juan des lions : je parle, vous l’aurez compris, de l’insaisissable Dylan Swanson. Après avoir crié à tout va son amour pour Melissandre, je cite : « [je suis] Amoureux fou de Mel’ », celui-ci nous fait croire que son cœur est peut-être bien pris par quelqu’un d’autre… Par pure méchanceté, le Gryffon donne des espoirs à toutes ses prétendantes : Shanti Sadhan, Laura Sombrelune, Halissa Nauden, et j’en passe. (6)

S’il y en a une que ça n’atteint pas, c’est bien Abigail Lewis. La jeune fille, totalement hors de ces chamailleries « enfantines » préfère s'isoler hors de sa salle commune pour préparer un plaidoyer avec ses deux acolytes : Amaëlle Nelly et Joy Wedenjack. La magie de Noël, de toute façon, c’est pour les faibles. Râler, c’est mieux. (17)

¤ Finisseuse des Frelons ¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤ Sixième année RPG ¤ Rédactrice ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
Pas d’avatar
Ancien sorcier

Il n'en restera qu'un

Le bal de Noël est enfin annoncé… et déjà, les ragots circulent : cœurs brisés, polygamie, plans diaboliques, projets farfelus, et j’en passe. Voyons tout cela de plus près.

J’ai entendu dire que Blanche Tourmaline avait voulu faire de son cher hibou, Grassouillet, son cavalier pour le bal. Malheureusement pour notre professeur de Sortilèges, l’oiseau aurait refusé, et outré, lui aurait picoré l’œil. La légende ne dit pas si le professeur Tourmaline a perdu son œil durant la bataille. (10)

Si c’était le cas, elle pourrait toujours tenter de charmer le professeur de botanique, Edern Rhodes : il parait qu’il sait y faire avec les yeux manquants à l’appel. D’ailleurs, avant de se lancer pour inviter quelqu’un au bal, on aurait aperçu le directeur de Serpentard se lamenter dans les couloirs, épetalant la fleur dans son orbite et récitant : « Elle dira oui, elle dira non, elle dira qu’on verra ». (14) +1

Toujours côté Serpentard, on ne doute pas que le chenapan de la soirée sera Wilson Kingson. On dit qu’il projette de détacher tous les ballons colorés, en criant d’un air victorieux : « Longue vie au foot ! » Tellement de ballons réunis dans une même pièce, on comprendrait qu’il ne puisse résister. (10)

Ambre Baxrendhel, de son côté, passera la moitié du bal du côté du buffet, et quand retentiront les premières notes de "Hard Rock Hallelujah", se décidera à enfin se jeter sur la piste de danse, bousculant tout sur son passage. On dit même qu’elle rapportera sa batte afin de dégager le terrain, histoire d’être sure de pouvoir faire du headbang sans se cogner la tête contre quelqu’un. Une vraie furie, cette fille-là. ( 8 )

Une rumeur court sur les élèves de Serdaigle. Il paraît que Noah Blodwell – vous savez, le petit blondinet aux bonnes joues, tout choupinou ? – entre dans la puberté. De ce fait, il se la joue mystérieux aux sentiments élevés et douloureux, du genre « mon cœur est pris, mais c'est trop dur de l'avouer. » une sorte de nouveau Rodolphe de Yonville Poudlard en (presque) plus dark. Bonne stratégie pour séduire les passionnées de lecture de Serdaigle. (7)

Chez les Gryffondor, on se mobilise autour d’un individu, le Don Juan des lions : je parle, vous l’aurez compris, de l’insaisissable Dylan Swanson. Après avoir crié à tout va son amour pour Melissandre, je cite : « [je suis] Amoureux fou de Mel’ », celui-ci nous fait croire que son cœur est peut-être bien pris par quelqu’un d’autre… Par pure méchanceté, le Gryffon donne des espoirs à toutes ses prétendantes : Shanti Sadhan, Laura Sombrelune, Halissa Nauden, et j’en passe. (4) -2

S’il y en a une que ça n’atteint pas, c’est bien Abigail Lewis. La jeune fille, totalement hors de ces chamailleries « enfantines » préfère s'isoler hors de sa salle commune pour préparer un plaidoyer avec ses deux acolytes : Amaëlle Nelly et Joy Wedenjack. La magie de Noël, de toute façon, c’est pour les faibles. Râler, c’est mieux. (17)

Il n'en restera qu'un

Le bal de Noël est enfin annoncé… et déjà, les ragots circulent : cœurs brisés, polygamie, plans diaboliques, projets farfelus, et j’en passe. Voyons tout cela de plus près.

J’ai entendu dire que Blanche Tourmaline avait voulu faire de son cher hibou, Grassouillet, son cavalier pour le bal. Malheureusement pour notre professeur de Sortilèges, l’oiseau aurait refusé, et outré, lui aurait picoré l’œil. La légende ne dit pas si le professeur Tourmaline a perdu son œil durant la bataille. (10)

Si c’était le cas, elle pourrait toujours tenter de charmer le professeur de botanique, Edern Rhodes : il parait qu’il sait y faire avec les yeux manquants à l’appel. D’ailleurs, avant de se lancer pour inviter quelqu’un au bal, on aurait aperçu le directeur de Serpentard se lamenter dans les couloirs, épetalant la fleur dans son orbite et récitant : « Elle dira oui, elle dira non, elle dira qu’on verra ». (14)

Toujours côté Serpentard, on ne doute pas que le chenapan de la soirée sera Wilson Kingson. On dit qu’il projette de détacher tous les ballons colorés, en criant d’un air victorieux : « Longue vie au foot ! » Tellement de ballons réunis dans une même pièce, on comprendrait qu’il ne puisse résister. (10)

Ambre Baxrendhel, de son côté, passera la moitié du bal du côté du buffet, et quand retentiront les premières notes de "Hard Rock Hallelujah", se décidera à enfin se jeter sur la piste de danse, bousculant tout sur son passage. On dit même qu’elle rapportera sa batte afin de dégager le terrain, histoire d’être sure de pouvoir faire du headbang sans se cogner la tête contre quelqu’un. Une vraie furie, cette fille-là. ( 8 )

Une rumeur court sur les élèves de Serdaigle. Il paraît que Noah Blodwell – vous savez, le petit blondinet aux bonnes joues, tout choupinou ? – entre dans la puberté. De ce fait, il se la joue mystérieux aux sentiments élevés et douloureux, du genre « mon cœur est pris, mais c'est trop dur de l'avouer. » une sorte de nouveau Rodolphe de Yonville Poudlard en (presque) plus dark. Bonne stratégie pour séduire les passionnées de lecture de Serdaigle. (5) -2

Chez les Gryffondor, on se mobilise autour d’un individu, le Don Juan des lions : je parle, vous l’aurez compris, de l’insaisissable Dylan Swanson. Après avoir crié à tout va son amour pour Melissandre, je cite : « [je suis] Amoureux fou de Mel’ », celui-ci nous fait croire que son cœur est peut-être bien pris par quelqu’un d’autre… Par pure méchanceté, le Gryffon donne des espoirs à toutes ses prétendantes : Shanti Sadhan, Laura Sombrelune, Halissa Nauden, et j’en passe. (5) +1

S’il y en a une que ça n’atteint pas, c’est bien Abigail Lewis. La jeune fille, totalement hors de ces chamailleries « enfantines » préfère s'isoler hors de sa salle commune pour préparer un plaidoyer avec ses deux acolytes : Amaëlle Nelly et Joy Wedenjack. La magie de Noël, de toute façon, c’est pour les faibles. Râler, c’est mieux. (17)

↬ Remplaçante Poursuiveuse des Red Lights ↫
↬ Responsable des Nouveaux Arrivants ↫
↬ Lionceau ↫
/!\ Jeune enfant turbulente /!\

Il n'en restera qu'un

Le bal de Noël est enfin annoncé… et déjà, les ragots circulent : cœurs brisés, polygamie, plans diaboliques, projets farfelus, et j’en passe. Voyons tout cela de plus près.

J’ai entendu dire que Blanche Tourmaline avait voulu faire de son cher hibou, Grassouillet, son cavalier pour le bal. Malheureusement pour notre professeur de Sortilèges, l’oiseau aurait refusé, et outré, lui aurait picoré l’œil. La légende ne dit pas si le professeur Tourmaline a perdu son œil durant la bataille. (10)

Si c’était le cas, elle pourrait toujours tenter de charmer le professeur de botanique, Edern Rhodes : il parait qu’il sait y faire avec les yeux manquants à l’appel. D’ailleurs, avant de se lancer pour inviter quelqu’un au bal, on aurait aperçu le directeur de Serpentard se lamenter dans les couloirs, épetalant la fleur dans son orbite et récitant : « Elle dira oui, elle dira non, elle dira qu’on verra ». (12) [-2]

Toujours côté Serpentard, on ne doute pas que le chenapan de la soirée sera Wilson Kingson. On dit qu’il projette de détacher tous les ballons colorés, en criant d’un air victorieux : « Longue vie au foot ! » Tellement de ballons réunis dans une même pièce, on comprendrait qu’il ne puisse résister. (10)

Ambre Baxrendhel, de son côté, passera la moitié du bal du côté du buffet, et quand retentiront les premières notes de "Hard Rock Hallelujah", se décidera à enfin se jeter sur la piste de danse, bousculant tout sur son passage. On dit même qu’elle rapportera sa batte afin de dégager le terrain, histoire d’être sure de pouvoir faire du headbang sans se cogner la tête contre quelqu’un. Une vraie furie, cette fille-là. ( 8 )

Une rumeur court sur les élèves de Serdaigle. Il paraît que Noah Blodwell – vous savez, le petit blondinet aux bonnes joues, tout choupinou ? – entre dans la puberté. De ce fait, il se la joue mystérieux aux sentiments élevés et douloureux, du genre « mon cœur est pris, mais c'est trop dur de l'avouer. » une sorte de nouveau Rodolphe de Yonville Poudlard en (presque) plus dark. Bonne stratégie pour séduire les passionnées de lecture de Serdaigle. (5)

Chez les Gryffondor, on se mobilise autour d’un individu, le Don Juan des lions : je parle, vous l’aurez compris, de l’insaisissable Dylan Swanson. Après avoir crié à tout va son amour pour Melissandre, je cite : « [je suis] Amoureux fou de Mel’ », celui-ci nous fait croire que son cœur est peut-être bien pris par quelqu’un d’autre… Par pure méchanceté, le Gryffon donne des espoirs à toutes ses prétendantes : Shanti Sadhan, Laura Sombrelune, Halissa Nauden, et j’en passe. (5)

S’il y en a une que ça n’atteint pas, c’est bien Abigail Lewis. La jeune fille, totalement hors de ces chamailleries « enfantines » préfère s'isoler hors de sa salle commune pour préparer un plaidoyer avec ses deux acolytes : Amaëlle Nelly et Joy Wedenjack. La magie de Noël, de toute façon, c’est pour les faibles. Râler, c’est mieux. ( 18 ) [+1]

Ils étaient cœur d'œillets, des fleurs face aux fusils,
Enfants du Bataclan, enfants du paradis.

Il n'en restera qu'un

Le bal de Noël est enfin annoncé… et déjà, les ragots circulent : cœurs brisés, polygamie, plans diaboliques, projets farfelus, et j’en passe. Voyons tout cela de plus près.

J’ai entendu dire que Blanche Tourmaline avait voulu faire de son cher hibou, Grassouillet, son cavalier pour le bal. Malheureusement pour notre professeur de Sortilèges, l’oiseau aurait refusé, et outré, lui aurait picoré l’œil. La légende ne dit pas si le professeur Tourmaline a perdu son œil durant la bataille. (10)

Si c’était le cas, elle pourrait toujours tenter de charmer le professeur de botanique, Edern Rhodes : il parait qu’il sait y faire avec les yeux manquants à l’appel. D’ailleurs, avant de se lancer pour inviter quelqu’un au bal, on aurait aperçu le directeur de Serpentard se lamenter dans les couloirs, épetalant la fleur dans son orbite et récitant : « Elle dira oui, elle dira non, elle dira qu’on verra ». (10) [-2]

Toujours côté Serpentard, on ne doute pas que le chenapan de la soirée sera Wilson Kingson. On dit qu’il projette de détacher tous les ballons colorés, en criant d’un air victorieux : « Longue vie au foot ! » Tellement de ballons réunis dans une même pièce, on comprendrait qu’il ne puisse résister. (10)

Ambre Baxrendhel, de son côté, passera la moitié du bal du côté du buffet, et quand retentiront les premières notes de "Hard Rock Hallelujah", se décidera à enfin se jeter sur la piste de danse, bousculant tout sur son passage. On dit même qu’elle rapportera sa batte afin de dégager le terrain, histoire d’être sure de pouvoir faire du headbang sans se cogner la tête contre quelqu’un. Une vraie furie, cette fille-là. ( 8 )

Une rumeur court sur les élèves de Serdaigle. Il paraît que Noah Blodwell – vous savez, le petit blondinet aux bonnes joues, tout choupinou ? – entre dans la puberté. De ce fait, il se la joue mystérieux aux sentiments élevés et douloureux, du genre « mon cœur est pris, mais c'est trop dur de l'avouer. » une sorte de nouveau Rodolphe de Yonville Poudlard en (presque) plus dark. Bonne stratégie pour séduire les passionnées de lecture de Serdaigle. (5)

Chez les Gryffondor, on se mobilise autour d’un individu, le Don Juan des lions : je parle, vous l’aurez compris, de l’insaisissable Dylan Swanson. Après avoir crié à tout va son amour pour Melissandre, je cite : « [je suis] Amoureux fou de Mel’ », celui-ci nous fait croire que son cœur est peut-être bien pris par quelqu’un d’autre… Par pure méchanceté, le Gryffon donne des espoirs à toutes ses prétendantes : Shanti Sadhan, Laura Sombrelune, Halissa Nauden, et j’en passe. (6) [+1]

S’il y en a une que ça n’atteint pas, c’est bien Abigail Lewis. La jeune fille, totalement hors de ces chamailleries « enfantines » préfère s'isoler hors de sa salle commune pour préparer un plaidoyer avec ses deux acolytes : Amaëlle Nelly et Joy Wedenjack. La magie de Noël, de toute façon, c’est pour les faibles. Râler, c’est mieux. ( 18 )

26 ans et déjà à la retraite !
« La vie se présente à nous comme une certaine évolution dans le temps et une certaine complication dans l'espace. »

Il n'en restera qu'un

Le bal de Noël est enfin annoncé… et déjà, les ragots circulent : cœurs brisés, polygamie, plans diaboliques, projets farfelus, et j’en passe. Voyons tout cela de plus près.

J’ai entendu dire que Blanche Tourmaline avait voulu faire de son cher hibou, Grassouillet, son cavalier pour le bal. Malheureusement pour notre professeur de Sortilèges, l’oiseau aurait refusé, et outré, lui aurait picoré l’œil. La légende ne dit pas si le professeur Tourmaline a perdu son œil durant la bataille. ( 9 ) -1

Si c’était le cas, elle pourrait toujours tenter de charmer le professeur de botanique, Edern Rhodes : il parait qu’il sait y faire avec les yeux manquants à l’appel. D’ailleurs, avant de se lancer pour inviter quelqu’un au bal, on aurait aperçu le directeur de Serpentard se lamenter dans les couloirs, épetalant la fleur dans son orbite et récitant : « Elle dira oui, elle dira non, elle dira qu’on verra ». ( 9 ) -1

Toujours côté Serpentard, on ne doute pas que le chenapan de la soirée sera Wilson Kingson. On dit qu’il projette de détacher tous les ballons colorés, en criant d’un air victorieux : « Longue vie au foot ! » Tellement de ballons réunis dans une même pièce, on comprendrait qu’il ne puisse résister. (10)

Ambre Baxrendhel, de son côté, passera la moitié du bal du côté du buffet, et quand retentiront les premières notes de "Hard Rock Hallelujah", se décidera à enfin se jeter sur la piste de danse, bousculant tout sur son passage. On dit même qu’elle rapportera sa batte afin de dégager le terrain, histoire d’être sure de pouvoir faire du headbang sans se cogner la tête contre quelqu’un. Une vraie furie, cette fille-là. ( 8 )

Une rumeur court sur les élèves de Serdaigle. Il paraît que Noah Blodwell – vous savez, le petit blondinet aux bonnes joues, tout choupinou ? – entre dans la puberté. De ce fait, il se la joue mystérieux aux sentiments élevés et douloureux, du genre « mon cœur est pris, mais c'est trop dur de l'avouer. » une sorte de nouveau Rodolphe de Yonville Poudlard en (presque) plus dark. Bonne stratégie pour séduire les passionnées de lecture de Serdaigle. ( 6 ) +1

Chez les Gryffondor, on se mobilise autour d’un individu, le Don Juan des lions : je parle, vous l’aurez compris, de l’insaisissable Dylan Swanson. Après avoir crié à tout va son amour pour Melissandre, je cite : « [je suis] Amoureux fou de Mel’ », celui-ci nous fait croire que son cœur est peut-être bien pris par quelqu’un d’autre… Par pure méchanceté, le Gryffon donne des espoirs à toutes ses prétendantes : Shanti Sadhan, Laura Sombrelune, Halissa Nauden, et j’en passe. (6)

S’il y en a une que ça n’atteint pas, c’est bien Abigail Lewis. La jeune fille, totalement hors de ces chamailleries « enfantines » préfère s'isoler hors de sa salle commune pour préparer un plaidoyer avec ses deux acolytes : Amaëlle Nelly et Joy Wedenjack. La magie de Noël, de toute façon, c’est pour les faibles. Râler, c’est mieux. ( 18 )

Gryffondor du mois d'octobre 2015

Il n'en restera qu'un

Le bal de Noël est enfin annoncé… et déjà, les ragots circulent : cœurs brisés, polygamie, plans diaboliques, projets farfelus, et j’en passe. Voyons tout cela de plus près.

J’ai entendu dire que Blanche Tourmaline avait voulu faire de son cher hibou, Grassouillet, son cavalier pour le bal. Malheureusement pour notre professeur de Sortilèges, l’oiseau aurait refusé, et outré, lui aurait picoré l’œil. La légende ne dit pas si le professeur Tourmaline a perdu son œil durant la bataille. ( 9 )

Si c’était le cas, elle pourrait toujours tenter de charmer le professeur de botanique, Edern Rhodes : il parait qu’il sait y faire avec les yeux manquants à l’appel. D’ailleurs, avant de se lancer pour inviter quelqu’un au bal, on aurait aperçu le directeur de Serpentard se lamenter dans les couloirs, épetalant la fleur dans son orbite et récitant : « Elle dira oui, elle dira non, elle dira qu’on verra ». ( 7 ) -2

Toujours côté Serpentard, on ne doute pas que le chenapan de la soirée sera Wilson Kingson. On dit qu’il projette de détacher tous les ballons colorés, en criant d’un air victorieux : « Longue vie au foot ! » Tellement de ballons réunis dans une même pièce, on comprendrait qu’il ne puisse résister. (10)

Ambre Baxrendhel, de son côté, passera la moitié du bal du côté du buffet, et quand retentiront les premières notes de "Hard Rock Hallelujah", se décidera à enfin se jeter sur la piste de danse, bousculant tout sur son passage. On dit même qu’elle rapportera sa batte afin de dégager le terrain, histoire d’être sure de pouvoir faire du headbang sans se cogner la tête contre quelqu’un. Une vraie furie, cette fille-là. ( 8 )

Une rumeur court sur les élèves de Serdaigle. Il paraît que Noah Blodwell – vous savez, le petit blondinet aux bonnes joues, tout choupinou ? – entre dans la puberté. De ce fait, il se la joue mystérieux aux sentiments élevés et douloureux, du genre « mon cœur est pris, mais c'est trop dur de l'avouer. » une sorte de nouveau Rodolphe de Yonville Poudlard en (presque) plus dark. Bonne stratégie pour séduire les passionnées de lecture de Serdaigle. ( 6 )

Chez les Gryffondor, on se mobilise autour d’un individu, le Don Juan des lions : je parle, vous l’aurez compris, de l’insaisissable Dylan Swanson. Après avoir crié à tout va son amour pour Melissandre, je cite : « [je suis] Amoureux fou de Mel’ », celui-ci nous fait croire que son cœur est peut-être bien pris par quelqu’un d’autre… Par pure méchanceté, le Gryffon donne des espoirs à toutes ses prétendantes : Shanti Sadhan, Laura Sombrelune, Halissa Nauden, et j’en passe. (7) +1

S’il y en a une que ça n’atteint pas, c’est bien Abigail Lewis. La jeune fille, totalement hors de ces chamailleries « enfantines » préfère s'isoler hors de sa salle commune pour préparer un plaidoyer avec ses deux acolytes : Amaëlle Nelly et Joy Wedenjack. La magie de Noël, de toute façon, c’est pour les faibles. Râler, c’est mieux. ( 18 )

26 ans et déjà à la retraite !
« La vie se présente à nous comme une certaine évolution dans le temps et une certaine complication dans l'espace. »

Il n'en restera qu'un

Le bal de Noël est enfin annoncé… et déjà, les ragots circulent : cœurs brisés, polygamie, plans diaboliques, projets farfelus, et j’en passe. Voyons tout cela de plus près.

J’ai entendu dire que Blanche Tourmaline avait voulu faire de son cher hibou, Grassouillet, son cavalier pour le bal. Malheureusement pour notre professeur de Sortilèges, l’oiseau aurait refusé, et outré, lui aurait picoré l’œil. La légende ne dit pas si le professeur Tourmaline a perdu son œil durant la bataille. ( 9 )

Si c’était le cas, elle pourrait toujours tenter de charmer le professeur de botanique, Edern Rhodes : il parait qu’il sait y faire avec les yeux manquants à l’appel. D’ailleurs, avant de se lancer pour inviter quelqu’un au bal, on aurait aperçu le directeur de Serpentard se lamenter dans les couloirs, épetalant la fleur dans son orbite et récitant : « Elle dira oui, elle dira non, elle dira qu’on verra ». ( 7 )

Toujours côté Serpentard, on ne doute pas que le chenapan de la soirée sera Wilson Kingson. On dit qu’il projette de détacher tous les ballons colorés, en criant d’un air victorieux : « Longue vie au foot ! » Tellement de ballons réunis dans une même pièce, on comprendrait qu’il ne puisse résister. (8 ) -2

Ambre Baxrendhel, de son côté, passera la moitié du bal du côté du buffet, et quand retentiront les premières notes de "Hard Rock Hallelujah", se décidera à enfin se jeter sur la piste de danse, bousculant tout sur son passage. On dit même qu’elle rapportera sa batte afin de dégager le terrain, histoire d’être sure de pouvoir faire du headbang sans se cogner la tête contre quelqu’un. Une vraie furie, cette fille-là. ( 8 )

Une rumeur court sur les élèves de Serdaigle. Il paraît que Noah Blodwell – vous savez, le petit blondinet aux bonnes joues, tout choupinou ? – entre dans la puberté. De ce fait, il se la joue mystérieux aux sentiments élevés et douloureux, du genre « mon cœur est pris, mais c'est trop dur de l'avouer. » une sorte de nouveau Rodolphe de Yonville Poudlard en (presque) plus dark. Bonne stratégie pour séduire les passionnées de lecture de Serdaigle. ( 6 )

Chez les Gryffondor, on se mobilise autour d’un individu, le Don Juan des lions : je parle, vous l’aurez compris, de l’insaisissable Dylan Swanson. Après avoir crié à tout va son amour pour Melissandre, je cite : « [je suis] Amoureux fou de Mel’ », celui-ci nous fait croire que son cœur est peut-être bien pris par quelqu’un d’autre… Par pure méchanceté, le Gryffon donne des espoirs à toutes ses prétendantes : Shanti Sadhan, Laura Sombrelune, Halissa Nauden, et j’en passe. (7)

S’il y en a une que ça n’atteint pas, c’est bien Abigail Lewis. La jeune fille, totalement hors de ces chamailleries « enfantines » préfère s'isoler hors de sa salle commune pour préparer un plaidoyer avec ses deux acolytes : Amaëlle Nelly et Joy Wedenjack. La magie de Noël, de toute façon, c’est pour les faibles. Râler, c’est mieux. ( 19 )+1

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.

Il n'en restera qu'un

Le bal de Noël est enfin annoncé… et déjà, les ragots circulent : cœurs brisés, polygamie, plans diaboliques, projets farfelus, et j’en passe. Voyons tout cela de plus près.

J’ai entendu dire que Blanche Tourmaline avait voulu faire de son cher hibou, Grassouillet, son cavalier pour le bal. Malheureusement pour notre professeur de Sortilèges, l’oiseau aurait refusé, et outré, lui aurait picoré l’œil. La légende ne dit pas si le professeur Tourmaline a perdu son œil durant la bataille. ( 9 )

Si c’était le cas, elle pourrait toujours tenter de charmer le professeur de botanique, Edern Rhodes : il parait qu’il sait y faire avec les yeux manquants à l’appel. D’ailleurs, avant de se lancer pour inviter quelqu’un au bal, on aurait aperçu le directeur de Serpentard se lamenter dans les couloirs, épetalant la fleur dans son orbite et récitant : « Elle dira oui, elle dira non, elle dira qu’on verra ». ( 5 ) -2

Toujours côté Serpentard, on ne doute pas que le chenapan de la soirée sera Wilson Kingson. On dit qu’il projette de détacher tous les ballons colorés, en criant d’un air victorieux : « Longue vie au foot ! » Tellement de ballons réunis dans une même pièce, on comprendrait qu’il ne puisse résister. (8 )

Ambre Baxrendhel, de son côté, passera la moitié du bal du côté du buffet, et quand retentiront les premières notes de "Hard Rock Hallelujah", se décidera à enfin se jeter sur la piste de danse, bousculant tout sur son passage. On dit même qu’elle rapportera sa batte afin de dégager le terrain, histoire d’être sure de pouvoir faire du headbang sans se cogner la tête contre quelqu’un. Une vraie furie, cette fille-là. ( 8 )

Une rumeur court sur les élèves de Serdaigle. Il paraît que Noah Blodwell – vous savez, le petit blondinet aux bonnes joues, tout choupinou ? – entre dans la puberté. De ce fait, il se la joue mystérieux aux sentiments élevés et douloureux, du genre « mon cœur est pris, mais c'est trop dur de l'avouer. » une sorte de nouveau Rodolphe de Yonville Poudlard en (presque) plus dark. Bonne stratégie pour séduire les passionnées de lecture de Serdaigle. ( 6 )

Chez les Gryffondor, on se mobilise autour d’un individu, le Don Juan des lions : je parle, vous l’aurez compris, de l’insaisissable Dylan Swanson. Après avoir crié à tout va son amour pour Melissandre, je cite : « [je suis] Amoureux fou de Mel’ », celui-ci nous fait croire que son cœur est peut-être bien pris par quelqu’un d’autre… Par pure méchanceté, le Gryffon donne des espoirs à toutes ses prétendantes : Shanti Sadhan, Laura Sombrelune, Halissa Nauden, et j’en passe. ( 8 ) +1

S’il y en a une que ça n’atteint pas, c’est bien Abigail Lewis. La jeune fille, totalement hors de ces chamailleries « enfantines » préfère s'isoler hors de sa salle commune pour préparer un plaidoyer avec ses deux acolytes : Amaëlle Nelly et Joy Wedenjack. La magie de Noël, de toute façon, c’est pour les faibles. Râler, c’est mieux. ( 19)

26 ans et déjà à la retraite !
« La vie se présente à nous comme une certaine évolution dans le temps et une certaine complication dans l'espace. »

Il n'en restera qu'un

Le bal de Noël est enfin annoncé… et déjà, les ragots circulent : cœurs brisés, polygamie, plans diaboliques, projets farfelus, et j’en passe. Voyons tout cela de plus près.

J’ai entendu dire que Blanche Tourmaline avait voulu faire de son cher hibou, Grassouillet, son cavalier pour le bal. Malheureusement pour notre professeur de Sortilèges, l’oiseau aurait refusé, et outré, lui aurait picoré l’œil. La légende ne dit pas si le professeur Tourmaline a perdu son œil durant la bataille. ( 9 )

Si c’était le cas, elle pourrait toujours tenter de charmer le professeur de botanique, Edern Rhodes : il parait qu’il sait y faire avec les yeux manquants à l’appel. D’ailleurs, avant de se lancer pour inviter quelqu’un au bal, on aurait aperçu le directeur de Serpentard se lamenter dans les couloirs, épetalant la fleur dans son orbite et récitant : « Elle dira oui, elle dira non, elle dira qu’on verra ». ( 5 )

Toujours côté Serpentard, on ne doute pas que le chenapan de la soirée sera Wilson Kingson. On dit qu’il projette de détacher tous les ballons colorés, en criant d’un air victorieux : « Longue vie au foot ! » Tellement de ballons réunis dans une même pièce, on comprendrait qu’il ne puisse résister. (8 )

Ambre Baxrendhel, de son côté, passera la moitié du bal du côté du buffet, et quand retentiront les premières notes de "Hard Rock Hallelujah", se décidera à enfin se jeter sur la piste de danse, bousculant tout sur son passage. On dit même qu’elle rapportera sa batte afin de dégager le terrain, histoire d’être sure de pouvoir faire du headbang sans se cogner la tête contre quelqu’un. Une vraie furie, cette fille-là. ( 9 ) +1

Une rumeur court sur les élèves de Serdaigle. Il paraît que Noah Blodwell – vous savez, le petit blondinet aux bonnes joues, tout choupinou ? – entre dans la puberté. De ce fait, il se la joue mystérieux aux sentiments élevés et douloureux, du genre « mon cœur est pris, mais c'est trop dur de l'avouer. » une sorte de nouveau Rodolphe de Yonville Poudlard en (presque) plus dark. Bonne stratégie pour séduire les passionnées de lecture de Serdaigle. ( 4 ) -2

Chez les Gryffondor, on se mobilise autour d’un individu, le Don Juan des lions : je parle, vous l’aurez compris, de l’insaisissable Dylan Swanson. Après avoir crié à tout va son amour pour Melissandre, je cite : « [je suis] Amoureux fou de Mel’ », celui-ci nous fait croire que son cœur est peut-être bien pris par quelqu’un d’autre… Par pure méchanceté, le Gryffon donne des espoirs à toutes ses prétendantes : Shanti Sadhan, Laura Sombrelune, Halissa Nauden, et j’en passe. ( 8 )

S’il y en a une que ça n’atteint pas, c’est bien Abigail Lewis. La jeune fille, totalement hors de ces chamailleries « enfantines » préfère s'isoler hors de sa salle commune pour préparer un plaidoyer avec ses deux acolytes : Amaëlle Nelly et Joy Wedenjack. La magie de Noël, de toute façon, c’est pour les faibles. Râler, c’est mieux. ( 19)

¤ Finisseuse des Frelons ¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤ Sixième année RPG ¤ Rédactrice ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
  Retour   Répondre